Acheter un voilier sur la côte Est Américaine

Salut tout le monde,

Je suis de plus en plus intéressé par les voiliers US... Les prix sont vraiment bas comparé à la France. J'ai l'impression que les Etats Uniens revendent leur bateau en premier avant leurs maisons secondaires... Et puis il y a l'avantage de la devise.

Bon d'accord on trouve de bonne grosse caravanes flottantes mais de temps en temps il y a vraiment des affaires.

Par contre quand est il de la galère administrative ? Je parle pour acheter le bateau là bas et le ramener en France (immatriculation, TVA).

Si par exemple je trouve un voilier à 25OOO euros, pour combien cela va me revenir de le faire immatriculer en France ? Est il possible de le faire immatriculer en Belgique pour moins cher ? Je ne parle évidemment pas du convoyage (ça, ça me fera plaisir de la faire moi même :))

Merci pour vos réponses !

Couilles de chat.

L'équipage
16 sept. 2009
0

bonjour couille de chat
notre ami lorenzo vient d'acheter un bateau aux etats unis ,je pense que ca sera le meilleur conseilleur pour toi !

16 sept. 2009
0

Acheter un voilier aux USA…
C'est toute une histoire, je dirais.
Une sacré histoire.

Voilà une entreprise difficile : il s'agit d'abord d'aller voir le bateau (indispensable) puis de le préparer puis de le ramener.

Et avant tout faire un choix : une façon de se simplifier la vie (vraiment) est de choisir un voilier de marque française. Beneteau est bien présent sur le marché. Jeanneau moins.
L'achat d'un voilier US ancien pose le problème de la certification CE que tout voilier doit avoir s'il est importé d'hors communauté européenne. L'immatriculation belge semble être une impasse comme pour la France. Impasse étant un terme bien exagéré, puisqu'il s'agirait alors de passer par un bureau de validation agréé (Véritas et ICNN pour la France). Coût très élevé et démarche lourde.

Le choix fait, il s'agit de préparer le voilier. Personnellement j'ai mis trois semaines. ce n'était pas assez et j'ai eu des problèmes. C'est dire si cette phase est à prendre avec beaucoup d'importance.

Quant à la traversée, il faut espérer que rien ne cassera qui n'est été vérifié. ce fut mon cas, et les quelques avaries rencontrés ont rendues le voyage éprouvant.
Un transport sur cargo pour un 10m, c'est un peu plus de 11000 euros.

Les taxes: le plus intéressant, déclarer à la douane en passant aux Açores où la TVA est de 15%. Pour la France, ce serait les 19,6 habituelles.
Plus une taxe d'importation qui serait de 4% (chiffre que je n'ai pas encore vérifié)

Ma conclusion serait:
ne pas acheter un voilier mal entretenu, disposer d'au moins deux mois de temps disponible, et préférer largement un voilier français. Le voilier acheté devra être vérifié de fond en comble, sans la moindre concession.

Sinon, les américains de ce coté des US sont très british: serviable, cool, fairplay, c'est un vrai bonheur que d'avoir affaire à eux.

Exemple d'un voilier français qui vient d'être vendu 15000 euros.
www.yachtworld.fr[...]ts-unis

16 sept. 2009
0

Quelques précisions.
Un aller/retour Paris-Newyork c'est 360 euros.

L'hébergement par contre est très couteux là-bas. La moindre chambre d'hotel est à minimum 100 dollars.

Quasiment la totalité des offres de bateau se font via brokers.

L'idéal sur place est de louer une voiture. Ce n'est pas si avantageux qu'on le dit (financièrement).

Coté achat accastillage, c'est très fluctuant. Le survies par exemple sont deux fois plus chères qu'en France; pour d'autres articles, c'est le contraire.

Coté bouffe, j'ai été agréablement surpris.

Un exemple de serviabilité: comme un con, j'ai refermé un jour la porte de la voiture loué avec la clef à l'intérieur et les serrures en fonction. A peine était ce arrivé que je vois arrivé un gars fort sympathique avec un porte manteau métallique. Et il est resté à m'aider jusqu'à ce que la port s'ouvre à nouveau, ce qui fut assez long.

17 sept. 2009
0

Ok
Merci Lorenzo pour toutes ces infos ! Il est vrai que ça a l'air compliqué de faire homologué CE le bateau mais le problème c'est que je suis intéressé par des voiliers autre que Français. Mais bon si cela s'avère trop compliqué et cher cela ne sert à rien.

Je vais regarder un peu plus du coté des Beneteau. Je me souviens avoir vu également l'année dernière un brise de mer 34 pour rien en comparaison avec le prix Français.

Mais du coup pour toi, pour combien de % en à tu eux en plus pour ton voilier. Etait ce rentable au finale ?

17 sept. 2009
0

TOp le voilier
Dis donc il est plutôt pas mal le voilier pour 15000 euros. J'en connait qui doivent se mordre les doigts à acheter 35/40000 euros ce genre de trucs... :)

17 sept. 2009
0

Pour ce qui me concerne,
la partie taxes n'a pas encore été abordée.
De même pour la certification CE.

Je prends mon temps. D'abord pour trouver une solution, ce que j'ai peut être trouvé. Mais je n'en dirais pas plus car elle signifie un léger contournement des règles…

J'ai décidé de ramener un voilier non homologué car il correspondait à mes exigences précises. Mais il se pourrait que cela soit beaucoup plus difficile que prévu, pour son immatriculation.

Avec un voilier au moins 50% moins cher, c'est forcément intéressant financièrement, au final.
Reste le coup humain, à savoir une petite aventure parcourue d'éventuels problèmes. Traverser l'atlantique demande habituellement une bonne et longue préparation, c'est pourquoi, il faut vraiment pouvoir disposer d'un maximum de temps pour espérer partir avec un voilier capable de traverser sans avaries à la clef…

17 sept. 2009
0

Dis-moi Lorenzo
Je suis un peu curieux moi aussi et je me demandais une chose. Comment tu fais car il me semble que les americains utilisent du 110 V alors quid des equipements... que tu pourrais installer apres car ca doit pas etre facile une fois revenu en France.

Merci de tes lumieres. ;-) ;-)
Dens

17 sept. 2009
0

Les voiliers US
sont équipés du 12V comme chez nous, pour les feux de mat, les pompes, etc, et d'un réseau 110V adjacent. Mais j'ai bien l'intention de refaire le cablage. Je pourrais me contenter de changer uniquement les prises.

0

la certification CE
si c'est par Veritas, procedures lourdes et couteuses, surtout pour un vloilier de plus de 12m.
Pour un voilier de moins de 12m, il est possible de s'auto-certifier en partie en se déclarant fabriquant/importateur... Juste la stabilité est approuvée par l'organe officiel.

dans l'ensemble, tout cela plus les déplacements et couts d'expertise détruit la différence de prix. Vaut mieux acheter en Europe. Il y a assez de yachts intéressants du côté grèce, Malte etc...

17 sept. 2009
0

Faux.
Et pas qu'un peu.

je disposai de 15000 euros.
Il m'en reste 1500. Il reste les taxes à payer.
Le Freedom que j'ai acheté me reviendra bien moins cher que n'importe quel dériveur de 10m acheté en France, à état équivalent.

Et si l'on choisit un voilier d'origine française, cela ne fait vraiment aucun doutes.

Evidemment il s'agit de trouver les bon plans sur place. je parle de l'hébergement par exemple. De ce coté là, je n'ai rien eu a débourser.
Les dépenses: deux aller/retour (720€), la location de la voiture, la bouffe et un peu d'accastillage. Point barre.

Peu de personne le font parce qu'il y a une prise de risques au niveau de la traversée d'une part, et c'est tout de même compliqué de tout mettre en œuvre.

Au final, il y a une aventure étonnante, des rencontres, et la découverte d'un pays (nouveau pour ce qui me concerne).

0

Mwouais
on en reparlera quand tu auras ton marquage CE et ta francisation/lettre de pavillon
:alavotre:

17 sept. 2009
0

Tout à fait.
je prends note…

17 sept. 2009
0

Quant à la Méditerranée
en un an de recherche approfondie, je n'ai rien trouvé d'aussi intéressant financièrement qu'aux USA.

Si une fois. un Aquavit de construction espagnole à 12000 euros.
Seulement voilà, renseignement pris, il fallait payer la place où il était…

Alors qu'aux Etats Unis, des offres très intéressantes, il y en a souvent, je parle des voiliers d'origine françaises.

Yes we can…

17 sept. 2009
0

freedom
j'en ai vu en angleterre, il a du etre homologué de l'autre coté de la manche... j'ai acheté un bateau francais en grande bretagne, et pas de soucis... cela dépend apparement aussi des bureaux des douanes..bon courage pour tes papiers

17 sept. 2009
0

En effet le chantier Fairways
a construit des Freedom similaires au mien.
Ce qui, je l'espère, devrait faciliter l'immatriculation.

17 sept. 2009
0

De ce que je vois,
les bateaux US non CE ont en plus du 110v :

  • leur indicateurs de tempt en Farenheit,
  • leurs jauges en gallons US (attention, différents des gallons UK)
  • et surtout toutes les vis, écrous et boulons en inches...

Pas facile pour la maintenance dans nos eaux métriques..

RV

17 sept. 2009
0

Lorsque
vous allez au rayon visserie d'un magasin de bricolage, aux USA, vous tombez sur un sous-rayon métrique. On est loin de cela en France. En fait, j'ai remarqué qu'il y a un mélange sur mon bateau.

La jauge du reservoir, c'est du basique full/empty.
Le cablage 110 peut supporter du 220 vu la section des câbles.

Il y a bien le sondeur qui indique des pouces
mais tout cela ne pose pas de problèmes. Il s'agit juste de s'adapter.

17 sept. 2009
0

sondeur
j'ai aussi le coup, pas encore réussi a le passer en metre, mais a 4.2 je commence a toucher..

18 sept. 2009
0

je ne ne m'abuse,
si le cablage supporte par exemple 10A en 110V il en supportera 10A en 220V mais avec une puissance possible (disponible) deux fois plus élevé. (1100W contre 2200w). Une même puissance demandée en 220 demandera 2 fois moins de courant qu'en 110.

STéphane

14 nov. 2009
0

C'est sûr
..D'autant qu'à ampérage égal, la section des câbles doit être double en 110. Heureux acheteur : tu peux doubler ton ampérage avec le câblage d'origine :-)

Blague à part, il y a aussi de TRES BEAUX et bons bateaux de construction américaine à des prix défiant toute concurrence. Voir par exemple les copies de plans Allen (en cutter ou en goëlettes) qui coûtent là bas le même prix qu'un lamentable Oceanis 440 avec ses menuiseries approximatives.

Enfin, bravo, tu as eu raison. Pour 15000 Euros, en France, tu n'avais qu'un truc en acier de la même taille, vraisemblablement tout pourri.

11 oct. 2009
0

Bonjour Lorenzo
Je suis également en pleine recherche de voilier US et j'arrive à la conclusion qu'il est bcp plus simple - en vue d'homologation - d'acheter Bénéteau ou Jeanneau )plutôt qu'américain.

Je voulais te demander:
- Avec quel équipage as-tu traversé (amis, famille ?)
- Quels ont été tes soucis lors de cette transat ? Et quels conseils du genre "ne pas oublier" pourrais-tu donner ?
- Ton bateau tu l'as acheté où ? Côte Est, mais à quel endroit ? Est-ce qu'ils ont un "La Rochelle" ou "Cap d'Agde" local avec éventuellement du choix de bateaux à vendre ?

PS:
j'ai lu par ailleurs sur le forum que l'homologation et la francisation ne sont pas obligatoires:
- Possibilité de garder pavillon US si le proriétaire du bateau réside aux US (comme une société immatriculée au Delaware, par exemple)
Et dans ces conditions, possibilité de rester sur la côte française (et européenne), sauf qu'il faut la quitter tous les 18 mois (pour au moins 24h) pour remettre le compteur à zéro.
Sinon, les douanes considèrent le bateau comme importé en France et faut payer la TVA.

11 oct. 2009
0

Précision sur homologation voilier US, douanes, etc
J'ai été un peu rapide, pour ce qui est de l'homologation d'un voilier US.
Voilà quelques infos glanées sur un autre forum:
voyageforum.com[...]178029/

11 oct. 2009
0

tres interessantes informations
sur ce forum

vraiment bien

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

12 oct. 2009
0

ouais bof
rien de plus que dans nos discussions sur HEO ou sur l'autre site, + grave 1 erreur grave et 1 omission caractérisent leurs discussions

Erreur la différence entre un bateau coast guard registered (qui ne peut pas appartenir à un non américain) et un non coast guard registered

Omission : le français résident us qui rentre en France importe le bateau hors tous droits et taxes (I know je l'ai fait)

enfin sur l'électricité, me semble que les chargeurs , au moins les + récents fonctionnent en 110 et en 220

Comme les ordis

Je n'ai jamais lu la question sur un forum voyageur américain, ça ne doit pas etre un problrmr, je vais d'aillerus poser la question sur mon forum bénéteau us

11 oct. 2009
0

occasions en Grèce
Je ne sais pas si la crise a frappé aussi fort en Angleterre qu'au USA, mais à Prévéza en particulier, il y a de superbe occasions anglaises, entre autres,, et la grèce c'est magnifique avec des ports, en majorité, gratuits

12 oct. 2009
0

Phil,
J'ai fait la traversée par la route nord orthodromique, en solo.
Il était hors de question d'amener avec moi un équipier à qui je n'aurais pas offert une sécurité suffisante. En argument massue, une transat sans survie.

Pour les (nombreux) soucis, le sujet a été abordé sur ce fil :

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Le conseil le plus important : consacrer au moins un mois à la préparation du bateau. Ce délai minimal est évidemment évolutif suivant l'état du bateau.

A mon avis, on peut se contenter de faire un choix via internet, de la France. La quasi totalité des offres se font par brokers et passent par le site Yachtworld.fr. Une vraie caverne d' Alibaba.

Préférer le nord-est des USA. Les voiliers qui séjournent en Floride par exemple, peuvent avoir fait longtemps trempette dans l'eau chaude et être atteints d'osmose. Les boiseries plus touchées également.
Ce fut le cas de mon Freedom qui, vendu à Bristol près de Boston, a séjourné plusieurs années en Floride.

Je n'ai aucun conseils à donner quant au choix du voilier, hormis celui d'un voilier d'origine française. Le reste est tellement affaire de goût.
La route orthodromique directe, si l'on part du nord-est des USA, est à éviter : Jimmy Cornell dans son livre "Route de grande croisière", dit de cette route qu'elle est froide et venteuse. Je rajouterais sans hésitation qu'elle peut s'avérer très difficile.
La route la plus intéressante est celle que Jean (Jeanlittlewing) a choisi lors de sa transat en 2001: une escale via les Açores. Seul le début du parcours réserve alors des températures et une humidité assez éprouvante.

Préférer bien sûr une transat, au moins à deux. Il est toujours plus facile alors de négocier les emmerdes lorsqu'elles surgissent.

Si le voilier, bien que français, est antérieur à la certification CE, se renseigner auprès du chantier s'il peut faire parvenir un certificat de conformité. Au cas contraire, il vaut mieux laisser tomber. Je ne suis pas exemplaire puisque j'ai acheté un voilier dans ce cas, mais il me semble qu'il n'est pas bon à suivre…

12 oct. 2009
0

Question bête.
Hello,

J'ai une question peut être idiote, mais bon ...

Que se passe il si au final, tu n'obtiens pas l'homologation de ton bateau?

Je pense que le risque est faible (j'ai déjà testé avec des voitures, même si le problème n'est pas le même) mais bon, si ça arrive on te demande quoi? Qu'est ce qui peut t'empêcher de naviguer avec?

Sinon, j'ai suivi le périple (de loin) de Laurent et je pense que ça doit être une aventure très intéressante sur le plan humain et personel (plus que l'aspect financier peut être?) à condition effectivement d'avoir du temps devant soi.

Laurent, fais nous partager la suite stp.

A+

12 oct. 2009
0

Harry,
il y a toujours le dernier recours de déclarer le voilier en construction amateur. Puisque ceux-ci en sont dispensés, à la seule condition qu'ils ne soient pas mis en vente dans les 5 ans qui suivent la première mise à l'eau.

Pour le compte-rendu de ma traversée, il va falloir attendre. Etant du style perfectionniste, la réalisation va prendre un certain temps (d'autant plus quelle n'a toujours pas démarré…) et ce n'est pas simple de relater une transat si l'on souhaite ne pas faire une transcription du journal de bord.

12 oct. 2009
0

Dispensés…
de conformité CE.

14 oct. 2009
0

Merci Lorenzo
pour ces "petits" détails, et chapeau pour la transat en solo :-) J'attend avec impatience ton récit.

13 nov. 2009
0

ce que j'ai lu...
A voir leur super solution est de créér une société au Delaware et faire en sorte que le voilier soit la propriété de la société.
Le voilier reste alors sous pavillon US. Le souci? Ben faut sortir de l'UE tout les 18mois ce qui est faisable non?

13 nov. 2009
0

passeport
Mais c'est quoi le passeport?

14 nov. 2009
0

De quel passeport
parles tu ?

16 nov. 2009

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Oh fil de l'Oh

Souvenir d'été

  • 4.5 (40)

Oh fil de l'Oh

novembre 2021