acheter un voilier avec de l'osmose?

BONJOUR? je suis interessé par un voilier de 10,50m qui a vingt ans et, qui a de l'osmose (environ deux cent cloques, dont les plus grosses font 3cm de diametre)un rapport d'expert de 3 ans le remarquait deja et sa n'a presque pas evolué depuis.le prix du voilier et tres interessant... combien de temps puis-je attendre avant de faire un traitement? je connais le travaille du polyester (carrosserie auto, fabriquation kayak ect...)merci de vos renseignements et de votre propre experience. bon vent a tous.

L'équipage
26 oct. 2010
26 oct. 2010
0

A terre depuis 3 ans ?
Faudrait tester l'humidité.

0

au fond...
quand on voit d'autres fils ou on ne sait pas si il y a de l'osmose, si il y a eu de l'osmose, si il pourrait y avoir un jour de l'osmose etc... et que faut il faire....

C'est probablement mieux d'achter un bateau avec de l'osmose. On se cass pas la tête, on diminue la valeur du bateau du prix du traitement et on le fait faire, basta ;o)

cela dit, faut voir la profondeur plus que la surface. je me souviens d'un Ohlson 41 qu'on a disqué jusqu'à être dans sa salle à manger... Il a fallu vachement réparer des trous avant de traiter

26 oct. 2010
0

Plein de fils sur Héo sur le sujet
Tape osmose dans la recherche du forum.

Tu trouveras notamment www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

26 oct. 2010
0

faut voir ...
c'est au pelage qu'on peut voir l'ampleur de l'osmose et la profondeur des cloques

c'est quand même très rare de voir un stratifié attaqué vraiment en profondeur

de toutes façons, plusieurs mois de lavage-séchage à prévoir ....

26 oct. 2010
26 oct. 2010
0

toujours a flot...
ce voilier est toujours a flot, il est a vendre avec place de port a l'année. je bosse a 3 kms du port et compte y vivre a l'année d'ou ma question( combien de temps ai-je avant traitement) car j'aimerai en profiter avant les long mois a sec... merci a tous pour vos avis

26 oct. 2010
0

merci pircarre, deja lu...
deja lu et tres interessant...

26 oct. 2010
0

La question n'est pas tellement
combien de temps il peut rester à l'eau sans rien faire, mais que plus tu attends et plus les réparations seront longues et contraignantes.

En effet, les cloques ouvertes ne s'agrandiront plus, mais laissent désormais le polyester exposé. Le gelcoat étant détruit, l'eau pénêtre par capillarité dans les fibres puis imprègne la résine, tout en détruisant les caratéristiques mécanique du matériau composite (le stratifié de verre en fait partie).

Conséquence: le bateau s'alourdit et se fragilise. La propagation de l'humidité à travers la coque accélère le phénomène d'osmose. Pour toutes ces raisons, on a pas intérêt à délaisser ce problème, même si objectivement il faudrait plusieurs années (plus de dix, à mon sens) pour qu'une coque soit irrécupérable.

D'après un vieux LN, une coque de 10m peut prendre jusqu'à 1,5T d'eau. Je n'ose pas imaginer le nombre d'années de sèchage en perspective. Quand on parle de six mois de sèchage, c'est pour une coque qui n'a pas commencé à absorber d'eau. Pour les coques très atteintes, point de salut hors le sèchage par absorbtion (par le vide), extrêmement coûteux.

Donc, la question n'est pas combien de temps tu peux attendre AVANT de traiter, mais combien de temps il faudra patienter APRES le traitement.

Pour réponse, la première chose à faire, c'est de sortir le bateau et mesurer l'humidité de la coque avec un testeur, puis de décider en fonction du degré d'humidité. Jusqu'à 6-7%, pas de problème, jusqu'à 45%, c'est encore faisable, au-delà, ça risque franchement de dépasser la valeur du bateau. Mais même là, pour être honnête, il faut remesurer à intervalles réguliers (bateau au sec) pour voir à quelle vitesse la coque se débarasse naturellement de son humidité. En fin de sèchage, il ne devrait pas y avoir dedifférence d'humidité entre oeuvres vives et oeuvres mortes non atteintes.

Enfin, au-delà de la présence de cloques, il est tout aussi important de déterminer si elles se sont formées entre le composite et le gelcoat, ou pire à l'intérieur du composite.

26 oct. 2010
0

Ouarrffff ...
"D'après un vieux LN, une coque de 10m peut prendre jusqu'à 1,5T d'eau"

1,5 T d'eau c'est 1500 litres.
un bateau de 10 m a une surface mouillée de l'ordre de 20 à 25 m² ...prenons 25.

1500 litres sur 25 m² correspond a une épaisseur de 6 cm.

Un peu de bon sens SVP !!!

Il y a des légendes ridicules qui ont la peau dure ...

PS : une coque en mono. polyester sur un 10 m à une épaisseur entre 0,5 et 3 cm selon les zones, constructeurs, etc ...

26 oct. 2010
0

Tous les bateaux plastique font de l'osmose
plus ou moins vite c'est vrai. Quelques-uns sont sérieusement atteints mais je n'ai jamais vu ni entendu dire qu'elle aurait fait couler un bateau. Si le bateau est à vendre avec la place de port il ne faut pas hésiter à l'acheter. Un traitement anti-osmose de chantier n'est pas garanti plus de 5 ans. Alors ? ca vaut le coup ?
Je crois me souvenir (mais c'est un vieux souvenir) que le stratifié de polyester peut absorber, quand il est de mauvaise qualité, jusqu'à 12,5 pour cent d'eau. Je ne pense pas qu'on en arrive à plus d'une tonne dans le pire des cas.
L'osmose est surtout un truc génial pour donner du boulot aux chantiers et faire descendre la cote des bateaux d'occasion. On oublie toujours que sitôt acheté un bateau devient d'occasion.

27 oct. 2010
0

Ouarff, en effet
"1500 litres sur 25 m² correspond a une épaisseur de 6 cm."

Remarque fort pertinente et calcul juste, j'en conviens et je mets ça sur le compte de ma mémoire défaillante et d'un peu trop d'entrain.
Pour le reste, j'ai trouvé ceci qui montre des cas rares mais non moins réels.

www.techni-survey.com[...]e_1.htm

Conclusion, ce n'est pas un truc à prendre à la légère.

0

le traitement
est a la portée d'un bon bricoleur,surtout si les chantiers pros n'offrent une garantie que de cinq ans ,du vol vu le prix qu'ils prennent !l'osmose c'est rien ,tout ce cinema pour faire travailler et prendre du fric ,le stratifié de polyesther etait trop parfait il fallait bien trouver quelque chose ;-)

27 oct. 2010
0

facile a dire , moins facile a faire !
j ai fait le premier moi meme , mais pour le 2eme , je n ai plus le dos pour ça , phisiquement je ne peux plus travailler des heure cassé en deux sous la coque a enduire ou poncer , donc je l ai fait faire !!!!!

;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

27 oct. 2010
0

une auto est garantie 2 ans en général
ça veut pas dire qu'elle part à la casse au bout de 2 ans..ni que sa durée de vie est de 2 ans

les réparations sont aussi garanties un an, en général et au maximum, et là encore, ça veut pas dire que tout va lâcher au bout d'un an

amicalement

27 oct. 2010
0

5 ans
Le traitement osmose curatif que j'avais dû faire faire était aussi garanti 5 ans.
8 ans plus tard, rien. Pas le moindre signe de réapparition.
Je comprends qu'un pro ne peut garantir plus 5 ans car le fabricants des produits ne propose eux-même pas plus et d'autre part, au-delà de 5 ans qui sait dans quelles conditions le bateau est utilisé et qui peut connaître parfaitement au cas par cas les caractéristiques intrinsèques de chaque produits et stratifiés.
ce n'est pas parce que quelqu'un est pro qu'il a une boule de cristal. Il prendrait des risques assez déraisonnable en garantissant plus de 5 ans ; risques qui serait indubitablement répercuter dans les prix.

27 oct. 2010
0

bien de l'avis de pierre
si un chantier ne garantie que 5 ans ,vue le coût du traitement ,autant le faire soit même

27 oct. 2010
0

je te comprend hotelgolf
il est certains qu'il faut avoir la santé ,et tout comme toi si je devais le faire , vue mon état , il est certain que je le ferais faire comme toi
;-)

27 oct. 2010
0

Moi sur mon ancien bateau
J'avais pelé le gelcoat, tout le gelcoat, trés dur d'avoir une belle carêne par la suite. Si c'était à refaire, peut être que je m'y prendrais autrement. 1ère chose : un test d'humidité. Ensuite suivant l'importance :Tu fais état de 200 endroits d'environ 3 cm. Un bon coup de disqueuse aux endroits touchés, tu rinces, tu laisses sécher, et ensuite tu rebouches. Si le bateau n'est pas trop touché,un bateau sorti en ce moment, n'aura aucun problème pour naviguer au printemps. Si c'est plus grave, je ferais un pelage dans le sens de la hauteur en laissant des bandes de gelcoat, de manière à m'en servir comme gabarit, afin d'égaliser correctement le nouvel apport de matière, et ensuite je ferais l'inverse. Plus de travail, mais plus facile à réaliser pour un "amateur". Bon courage !!!

27 oct. 2010
0

A propos d'osmose...
j'ai revu il y a deux ans (á sec) le Jouet 24 vendu en 1998 que j'avais traité il y a une quinzaine d'années. Je signale ce fait car pendant longtemps j'avais pensé que je n'avais pas agit correctement (Mais depuis certains avis vont dans mon sens). J'avais enlevé tout le gel coat á l'orbitale, démonté tous les passes coques,ferrures, et baissé la quille de qques cms. Le séchage n'avait pas excédé 3 mois, sous une bäche bien fermée et avec deux déshumificateurs en permanence. Je ne crois pas avoir fait plus de trois ou quatre lavages. Traitement au west system au moins huit couches en continu, avec á chaque fois les additifs recommandés et une couleur différente. (Le taux d'humidité était régulièrement mesuré).
Depuis ce temps le nouveau propriétaire m'a confié ne voir aucune apparition d'osmose.
Je pensaisdepuis avoir agit trop précipitemment mais j'ai lu récemment un avis qui déconseillait fortement la méthode "séchage longue durée á l'air libre/rincage á pression fréquent" sous prétexte que cela ne stoppait pas la décomposition et qui recommandait en substance ce que j'avais fait.
Un exemple unique n'est bien sûr pas suffisant pour en tirer des conclusions définitives, mais une expérience est toujours bonne á prendre.
Mais si c'était á refaire, je ne toucherais á rien.....

27 oct. 2010
0

Ceux qui ont poncé eux mêmes ...
Je viens justement d'acheter un ... Jouet 24 ... osmosé mais d'une façon non habituelle sur les parties émergées.
Le phénomène est confirmé par expertise et prise d'humidité.
Paradoxalement, les oeuvres vives, traitées osmose curatif avec pelage il y a 10 ans, sont parfaitement sèches.

Les bulles sont très nombreuses, des centaines, mais petites (2 à 4mm. et bien évidemment remplies de ce liquide jaune et acre.

Il apparait que les oeuvres mortes avaient déjà été traitées pour cela mais sans pelage, avec perçage des bulles, ponçage, enduit époxy et peinture.
Tout est à refaire mais du coup, moins pénible que faire le dessous...

Qui a un retour d'expérience concernant "je ponce mon bateau tout seul" ?
Est ce qu'un rabot électrique du commerce permettrait de le peler nous même (hauteur de coupe 2mm)
ou alors une ponceuse orbitale 150mm avec aspiration des poussières ?

27 oct. 2010
0

essai ...
fait il y a un paquet d'années (délaminage de pont + ajout de jupe ):
un rabot électrique, les vieilles lames interchangeables usées mais réafutées en dent de scie (en fait petits coups de disqueuse puis réaffutage)
assez efficace, décapage partiel en une fois vu le relief, mais passes succesives et croisées d'1mm env,
par contre désafutage assez rapide et vibrations importantes sur la surface dure de la coque, faut bien tenir la bête ...

à confirmer ...

27 oct. 2010
0

merci a tous
merci a tous pour vos encouragements et renseignements, je me jete a l'eau j'ai signé un compromis de vente pour acheter ce voilier...un reve de gosse avoir mon propre bateaux et y vivre. pour l'osmose je pense attendre un peut (1 ANS, ou 2) pour m'en occuper.quelqu'un a deja eu le meme cas? combien de temps avec de l'osmose ( cloques de trois cm)sans traitement? merci encore et bon vent.

27 oct. 2010
0

je suis en plein dedans
mon voilier est un dériveur lesté de 10,30m.
J'ai trouvé un chantier qui me fait le tratement pour 5900 euros tout compris (produits de marque plasticoque)
ça représente un cout, c'est vrai, mais du coup j'en profite pour sortir le sail drive et changer son joint, sortir le moteur et le démonter pour changer tous les joints, durites et refaire une peinture, changer tous les passe coque, refaire (j'hésite encore la) la dérive et le safran qui présente une fissure au niveau du bas de la meche.

finalement, comme le séchage du bateau est long, en profiter pour refaire tout ce qu'on ne peut pas faire normalement permet d'amortir le cout.

En tous cas, je pense qu'il est bon de traiter l'osmose, car elle dénature la coque et la rend plus fragile.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

Souvenir d'été

  • 4.5 (55)

Le Renard, cotre corsaire de St Malo, en 2005

novembre 2021