Acheter son bateau en Polynésie et le retaper

Le marché du voilier en Polynésie est très petit, rien à voir avec la Nouvelle Calédonie. L’offre étant supérieure à la demande, ce n’est pas le choix qui manque ; avec un peu d’argent, de patience et beaucoup d’huile de coude, il est possible d’être propriétaire d’un voilier sous les tropiques.

Voici un aperçu de ce que peut coûter un bateau :

La taxe sur achat :
- Lors de la transaction, l’acheteur paye 5% du prix de vente, au service de l’enregistrement (domaine). La plupart du temps, la valeur déclarée sur l’acte de vente est bien en dessous (parfois, on enlève un zéro…) – il y a très peu de contrôle ; attention quand même.
- La papeetisation : c’est une taxe d’importation propre à la Polynésie qui est inévitable au bout d’un an, sinon, il faut partir ; pour les navires francisés, elle est d’environ 18% (calculée sur la valeur du bateau par expertise) plus des frais de dossier ; sur un bateau de plus de 15 ans ou de construction amateur, ça se négocie car dans ce cas, il n’y a plus de base.

Les travaux :
Il n’y a en théorie que 2 îles pour sortir les bateaux de l’eau :
- Sur Tahiti : Papeete, dans la zone industrielle (pratique mais assez cher surtout si on s’éternise) et à l’opposé (la presqu’île), Nautisport Taravao : c’est pas trop chère mais il pleut tout le temps !
- Les îles sous le vent : Raiatea : 2 chantiers spécialisés : c’est le meilleur endroit pour sortir un bateau et le retaper tranquillo.
Tarif 2004 (au ML) : 30euros A/R et 15euros par jour avec des tarifs avantageux au mois. Pour la zone industrielle de Tahiti, il faut multiplier par deux.
Il y a d’autres moyens très économique pour sortir des bateaux en dehors des chantiers : par camion grue pour les moins de 4 tonnes, par les grues 40T/80T de SAT NUI, par les bateaux cargos aux Marquises (les 2 grues du cargo déposent le bateau sur le quai), etc.

Le coût des pièces :
Hélas, la Polynésie étant loin de tout, le moindre accastillage, la moindre pièce moteur coûte très cher (environ +30%) et même en commandant directement en France ou US, elle sera taxée par la douane ; il faut donc sans cesse tricher sur les prix ou se faire expédier les pièces par la famille, emballées dans du papier cadeau ; Le matériel de sécurité est très peu taxé, c’est la seule exception.

Les places dans les marinas !
Sur Tahiti :
- Yacht Club d’Arue : marina privée, très bien car elle organise de nombreuse régate – officiellement : 3 ans d’attente et ils ne veulent plus de bateau habité.
- Marina Fare Ute (port autonome) : dans la zone industrielle, à coté du port de pêche : infernal !
- Port de Papeete : le port autonome a viré TOUS les bateaux – de toute façon, cela n’avait aucun intérêt (pollution, bruit 21h/24h, vol et passage incessant des bateaux)
- Marina Taina (port autonome) : Plutôt mourir, mais bon, quand vous n’avez pas le choix…
- Marina Port Phaeton (presqu’île) : la mieux protégée en cas de cyclone, elle est petite et … complète

Sur Moorea :
- Marina Vaiare (port autonome) : c’est la mieux et la moins chère – assez tranquille malgré la proximité du port et de la centrale électrique ; les pontons sont fixes et costauds, il y a toujours de la place (tarif mensuel : 16euros du mètre linéaire + 50% si bateau habité) – évitez le tarif journalier.

Sur Raiatea :
Il y a 2 marinas : Apoiti et Uturaerae, qui est privée – elles sont toutes les deux saturées – liste d’attente : 2 ans env. mais avec des connaissances (que je n’ai pas), 2 jours environ…

Le mouillage : il commence à être réglementé de façon scandaleuse (limitation dans le temps et dans l’espace) ; je suis un des rares à m’y opposer depuis le début. Ce sont des terriens qui réglemente le lagon ; exemple rigolo : à la mise en place des textes, les voiliers n’avaient pas le droit de dépasser 20 nœuds dans le lagon, c’est drôle, non ? ben moi, ça ne me fais plus rire du tout.

Et enfin, pour finir : bosser en Polynésie !
C’est loin d’être impossible malgré la préférence locale pour l’embauche. Je ne vois que 3 solutions :
- Avoir des compétences pointues (ingénieur, milieu médical, informatique)
- Monter sa propre affaire : très facile administrativement parlant
- Etre bosseur, déterminé, honnête et retrousser ses manches

Voila donc une première base pour vous lancer dans l’achat d’un bateau en Polynésie.
Ah bien sur, j’allais oublier : billet d’avion à partir de 1000 euros, logement à 50 euros minimum, voir 20 si vous aimez l’aventure…

Si vous êtes motivé par un tel projet : n’hésitez plus, foncez !

MooTEA

L'équipage
03 nov. 2005
03 nov. 2005
0

D'accord pour tout avec toi,
surtout à propos de "Marina Taina, plutôt mourrrrrrir!"
Kaoha
Alex

04 nov. 2005
0

tout ça me rend fiu
et vogue la galère :-)

05 nov. 2006
0

papeetisation
Bonjour,

J'ai beau chercher sur le forum...?

Si l'octroi de mer de Tahiti(Papeetisation)a été payé, est-il acquis pour un nouveau propriétaire?

;o) et merci.TTJ

05 nov. 2006
0

Papeetisation
On paye pour le bateau. Jusqu'à présent, il n'y a pas de de droits d'importation en Polynésie pour les humains métropolitains...

Donc, si on achète un bateau en PF, la première question à poser au vendeur est : "est-il papeetisé ?". Si réponse affirmative, demander à voir les papiers de la Douane qui le prouvent. Si OK, on est tranquille, la papeetisation du bateau n'est payable qu'une fois et elle est axquise pour le nouveau propriétaire.

05 nov. 2006
0

salut Florent,
Je suis completement d'accord avec toi . ces iles ne sont plus le reve helas !!! moi ce qui me bouffe le plus c'est que le gouvernement Français , balance a donf des subventions RMI ect.... et toi petit Français , t'es la brebie galeuse . c'est dans toutes les iles la meme merde , plus tard je by-passerai ce genre de coin .yann

05 nov. 2006
0

Tout a fait d accord avec toi eole !!
:-( pour le flouze , par contre certains compatriotes vivants dans les iles , te donnes envie de passer les voir !! ;-)

06 nov. 2006
0

ben oui
ça c'est sure et en plus avec une bonne bouteille ! ( si je ne l'ai pas bu avant durant la route .... )

05 nov. 2006
0

Un détail
Rien n'oblige à immatriculer le bateau à Papeete quand on le papeetise. Il peut très bien continuer sa vie en PF tout en restant immatriculé dans un quartier des AffMar de métropole. Avantage : ça évite à l'acheteur de payer les 5% lors de la revente.

1

mootea
en fait j'ai le projet d'aller passer une année sabatique en pf avec mes deux filles et ma femme ,si possible en achetant un boat sur place et en le revendant apres (je suis pas difficile un petit boat me suffira)c'est possible ou c'est utopique?
bien sur j'ai pas envie de me prendre la tete ,il faut que ce soit facile sinon j'irai voir ailleurs!!!!

0

yes
i speake a few words!

1

je te remercie
de ces encouragements ,j'ai moi meme vecu en polynesie (deux ans )mais il y a longtemps etje voudrais le faire partager a ma famille ce bonheur de vivre des iles !aita pea pea comme ils disent de plus ici a toulon je fais parti d'une assoc polynesienne !

06 nov. 2006
0

I am agree
with you Mr Django . c'est certain en NZ ou Australie , c'est 2x moins chere qu'en France , vas sur le site yachtworld.com et tu verras des voiliers superbes et super equipes pour des tarrifs defiant toutes concurences .a+ yann

05 nov. 2006
0

pierre
bcp plus facile est d'aller soit en NZ ou Australie, plein de bateaux à tout prix
vie deux fois moins chére
et si tu as un an tu as une bonne base de départ
les super marchés de NZ ou Australie, trois fois moins chére
y'a pas foto
seul hic, speak english????

06 nov. 2006
1

Année sabbatique en PF
Bonjour Pierre 2,

Je viens de passer des années en Polynésie et j'y retourne bientôt : je sais donc de quoi je parle quand je te dis que ton projet n'est pas utopique, au contraire. En effet :

  • La Polynésie est l'endroit idéal pour ne pas se prendre la tête. Les gens sont formidables, il y a une douceur de vivre que perso je n'ai trouvée nulle part ailleurs autour du monde (et surtout pas en Australie ni en Nelle Zélande).

  • Malgré la cherté de la vie, on arrive sans problèmes à s'en sortir vraiment très bien, sauf si tu veux manger tous les jours du yaourt importé de métropole par avion.

  • En bateau, tu as de quoi faire pendant des années, et les mouillages dans les 5 archipels sont merveilleux ; à la saison des cyclones tu montes aux Marquises, ou même jusqu'aux Kiribati, et le tour est joué.

  • Acheter un bateau sur place : oui, possible. Le revendre au bout d'un an : moins facile, mais possible quand même si tu ne cherches pas à faire une plus-value. Sinon, tu peux te diriger doucement vers la Nelle Calédonie où la revente sera peut-être plus facile.

  • Si tu veux bosser, tu trouveras rapidement, quelle que soit ta qualification professionnelle, et même si tu n'as aucune qualification particulière.

Si tu te décides et que tu veux des tuyaux, demande-moi en privé.

Bernard

06 nov. 2006
0

moi aussi
j'ai passé des années en polynésie, mais j'ai aussi passé des années en australie, NZ
c'est une question de gout, j'adore la polynésie, mais l'australie et la NZ sont les pays ou la proportion du nombvre de voiliers par habitant est la plus haute du monde, résultat le marché est bon marché, l'accastillage etc
bien sur que la douceur de vivre de la polynésie n'existe nulle part ailleurs...mais quand tu vas devoir sortir les pepettes ca douille, ca n'empeche que l'on peut trouver un bateau à vendre pour pas cher pour peu que le propio l'abandonne, mais ca c'est possible partout
la logique financière choisit l'australie meme si le choix du coeur serait le fenua :-D

06 nov. 2006
0

Sab à PPT, SYD ... ou PTP ?
Pour ma 3eme sab, j avais pensé la faire à PPT au lieu de PTP.

1/ Meme si j adore l Australie, la grande barriere ... j ai renoncé
à l achat du bateau australien pour des raisons identiques à ceux de Floride
(complexité formalités, matos de secu, normes des boulons non metriques, ...
Bref : risques de derapages incontrolables de mon budget, tres serré)

2/ à PPT, il y avait un chantier Lemaire (le frere de celui de PTP) et il
m avait trouvé un tri de 10m tres bien pour mon budget et mon programme.
Mais apres qq semaines sur place, j ai du m avouer que la polynesie est plus uniforme que les antilles

3/ un peu par facilité, assurance de tenir mon budget et pour la diversité (iles Françaises, US,
ex Britanniques, ex Hispaniques, plates, hautes, riches, pauvres ...) et surement
pour des raisons + perso (enfance, amis ...) ...
j ai finalement recidivé pour les antilles, sans regrets.

Cela dit, j ai de tres bons souvenirs de Cairns, ou meme de BOB et ces 2 regions sont
de bons plans pour des années sab, mais en + de cet article tres interessant et plein de bonnes idées
(le matos envoyé en cadeaux, les grues des cargos ...) je conseillerais ceci :

  • bien visiter la region avant et se mettre en situation "pour de vrai"
  • bien analyser les differences et risques financiers

Voila, peut etre que ma 4eme, avec un budget + souple, je me lacherais sur un plan polynésie,
car en plus, les années ont passées, et je suis moins speed, car pour apprecier les atolls,
faut etre zen, ... top zen.

Meme si :
"Aitéa pea pea"

RV,
Just GoTo !

0

goto
ppt ptp syd?,,???????c'est un language codé?

08 nov. 2006
0

sorry, c est les codes IATA
visibles sur tes cartes d acces à bord, billets d avion, sites web ... et autres adeptes de Nautos.
PPT = Papeete
BOB = Bora Bora
SYD = Sydney
PTP = Pointe à Pitre

07 nov. 2006
0

popaa ,
je partage les visions de goto et django ; sur certains points .si on veux rester en polynésie avec un voilier ,certe moins cher en provenant de NZ ,on risque de se faire rattrapper par l'administration et là ,ça coute quelque chose.
la marine et les douanes circulent un peu partout et je crois que c'est difficile de se planquer dans atoll. Si on travaille (pas d'assedic ni RMI) on est obligé de papeetiser son voilier . En fait tout dépend ou l'on veux vivre et naviguer dans le pacifique , tout en sachant que la revente d'un voilier - usa par ex. sera tres taxée en Australie .
A part cela ,un popaa sur place qui connaitrait 13 -14 m à vendre ?

07 nov. 2006
0

avec un pav australien
et un french skip, n'a t-on pas le drpoit de rester au moins 6 mois en pf, renouvelable dés que l'on va se faire tamponner...aux cook par ex???

08 nov. 2006
0

Hé, mon fil est remonté !

Bonjour à tous,
Les contributions sur ce sujet sont exactes, donc rien à rajouter sinon que je reste dispo sur mon adresse perso pour vous filer des tuyaux.

Il y a quand même des superbes affaires ici mais il faut être patient et ... sur place !

Amitiés Océanes,
MooTEA

08 nov. 2006
0

merci mootea
deja un fil pour trouver une bonne occase grace à ton article. néanmoins , si tu connais un bon plan -13.50 m -aux marquises ou autres, n'hésites pas à me contacter octonah@hotmail.com. si tu as un contact tel. avec yves et florence salut les de ma part - olivier ifocop-

09 nov. 2006
0

Elle est pas bonne ton adresse !
Salut Olivier,
Elle est pas bonne ton adresse email !
Je ne sais pas où tu te trouves mais rien que sur mon ponton, juste en face de moi, il y a 2 occases à saisir :
&gt Sloop polyester 14 mètres abandonné par son propriétaire depuis 3 ans. Le bateau est en bonne état malgré l'interieur termité et la pourriture due à l'humidité.
&gt Rêve d'antille : mais y'a du boulot sur la coque. Le propriétaire est mort (d'ailleurs, c'est un ancien matelot d'hisse-et-oh bien connu)

Faut quand même retrousser ses manches car si la situation était si simple que ça, ces bateaux seraient déjà vendus.

MooTEA

09 nov. 2006
0

C'est Stéphane
Il s'appelle Stéphane et son voilier Hamsa.
C'était un adepte du yoga et il venait de racheter un wharram de 45 pieds pour repartir sur un TDM. Je n'ai pas retrouvé sa fiche matelot.
Le bateau est à l'abandon total et il coulera tot ou tard.
Je ne sais pas si c'est une bonne affaire mais des cas comme ça, j'en connais pas mal.

C'est triste tout ça ...

MooTEA

09 nov. 2006
0

je me souviens
de ce matelot malade qui avait un site entre autres...un reve d'antilles, un beau bateau, c'est sur qu'il y a comme ca des okaz en or, de reve, mais y' en a pas dix ou vingt juste deux ou trois à saisir...
ce qui est cool, super coool, c'est de le" savoir...
so chacun fait ce qu'il, veut

09 nov. 2006
0

Ollie,
Le bateau dont je t'ai parlé directement par mail n'est pas une épave, loin delà. Il y a surement un peu de travail pour le mettre à sa main. Il est actuellement à Papeete, arrive de Bora Bora et peu repartir tout de suite.

A+
Marc

09 nov. 2006
0

sorry ,
désolé mootea , mon adresse est :
octonath@hotmail.com
parles moi du 13 m fibre et son contact
pour la petite histoire : j'ai connu le proprio du reve d'antilles quand il est arrivé à tahiti.je pense que ce voilier avait été bien construit chez Méta . donc c'est un bon point pour ceux qui peuvent etre intéressé.
bonne nav vers les Marquises. les mouillages peuvent y etre rouleur à cette saison et les vents pour y aller assez merdiques.

0

pour le reve d'antille
c'etait yogaman ,c'est bien triste qu'i l ne soit plus!

10 nov. 2006
0

son site
yogaman.free.fr[...]

Respect,
mes hommages à ses proches.
Sat Nam

10 nov. 2006
0

Nom de Dieu! Vous me faites penser à Stéphane
et ça me fout le bourdon!
Je l'aimais bien.

11 nov. 2006
0

neptune 135
j'ai entendu parler d'un Neptune 135 qui "serait" en vente ; il était du coté du Beachcomber. Le connaissez- vous ou en connaitriez vous un similaire ?

22 nov. 2006
0

neptune 135
bonjour
si vous avez des infos sur le neptune 135 merci mon mai rvvouga@yahoo.fr

herve

16 nov. 2006
0

flot 40
je viens de savoir qu'il y a un flot 40 acier à vendre à Moorea pour environ 20 000 €.
contact : bruno@mahananui.pf
avis aux amateurs de lagons bleus et de vahinées dorées .

22 nov. 2006
0

recherche bato pacifique
salut
apres20ans passez autour du monde sur mon rofiot jeviensde m en separer et j en recherche un autre au pus vite si vous avez des plans merci dans les 14 m budget dans les 20000 30000e

08 jan. 2007
0

budget léger...
Hummm... 30000 euros pour un 14m : ça me parait bien utopique comme budget !

24 nov. 2006
0

voilier 13 m
j'ai eu une annonce pour un voilier de 13 m A Vendre environ 7.5 MCP il a l'air solide et spacieux et pret à naviguer ; ce qui n'est pas toujours le cas en polynésie .
j'ajouterais pour les futurs popaa navigateurs que les conditions de vent en polynésie y sont tres variables en force et en direction . un bon moteur y est souvent nécessaire, sauf quand on a le temps .

08 jan. 2007
0

j' ai connu
Au mouillage d' Arue , il y avait un 13 m . en ferro rouge ...On peut dire abandonné ... C' etait une excellente fabrication NZ , quille longue , et rien qui depasse sur le pont !
il y avait un peu de travail à faire dessus , mais il aurait pu encore rendre de bons services .

08 jan. 2007
0

je precise
celà remonte à ... 1990/91 ...................

08 jan. 2007
0

hello , les Tahitiens
pas grand monde du fenua qui répond . merci quand meme à hervé qui essaie de me sous -(§§) -tirer le neptune . bonnes manieres .
à ce jour, pas trop de nouvelles de tahiti ,malgre mes recherches . le plus cher et le plus " facile" c'est d'y aller voir directement .

12 juil. 2008
0

marina Taina
quand tu dis :
Marina Taina (port autonome) : Plutôt mourir, mais bon, quand vous n’avez pas le choix…

qu"en est-il exactement ? quels sont les inconvénients ? je ne connais pas encore les marinas en polynésie je compte m'acheter un bateau faire des ronds dans l'eau entre tahiti et bora uniquement je ne compte pas non plus habiter sur mon navire quel serait la meilleure solution ? je travaille sur Punaauia ?

12 juil. 2008
0

Je ne suis pas surpris
J'ai fait toutes les iles françaises: Tahiti, Réunion, St Martin, Guyane, Guadeloupe, Martinique et j'ai finalement choisi la Martinique.

Je ne regrette pas mon choix...

Bienvenue à tous les volontaires, il y a du boulot pour toute personne compétente et motivée et en plus, les Martiniquais ont une joie de vivre et un sens de l'accueil sans égal. Environnement préservé, ce n'est ni les Bahamas, ni Palavas les Flots...

Venez y passer des vacances, calme, bonne humeur, joie de vivre, des billets d'avion pas trop chers (550 € en Sept Octobre Novembre), du soleil tte l'année, oui c'est vrai, un cyclone tous les dix ans ou bien venez vous y installer (en respectant leurs valeurs et coutumes et sans la grosse tête).

Welcome, mais ne venez pas trop nombreux..

RV

13 juil. 2008
0

il y a pire comme marina ....
les français sont difficilement transportables et semblent etre ronchons un peu partout meme lorsque la marina en question est dans le lagon de tahiti , proche des grands hotels qui sont tres acceuillants , des supermarchés et surtout une vue imprenable sur l'ile en face : Moorea derriere laquelle le soleil se couche......

08 jan. 2022
0

Je reprends un vieux sujet... au cas où:
Lagoon 380 S2 à vendre en Polynésie avec un prix à débattre:
drive.google.com[...]6s/view

09 jan. 2022
0

Mootea, je viens de découvrir ton fil de discussion.
J'apporte juste ma petite pierre à l'édifice.

Il y a maintenant d'autres possibilités pour sortir un bateau en Polynésie.
Sur l'île d'Apataki, dans les Tuamotu, avec le chantier Apataki Carénage. Un petit chantier familial très sympathique et connu de presque tous les tourdumondistes qui passent par la Polynésie. Pas cher et accueil plus que sympathique.

Depuis quelques temps, il y a aussi un petit chantier sur l'île d'Hiva Oa, aux Marquises, qui s'est fait connaître très favorablement depuis qu'ils dépannent régulièrement les voiliers en provenance du canal de Panama. Les Marquises sont le premier point d'arrivée dans ce cas.
Le chantier s'appelle Maintenance Marquises Services

09 jan. 2022
0

Ia ora na,

J'ai essayé (avec un dico en ligne) de voir s'il y avait une traduction à Mootea... pas trouvé!

J'avais entendu parler du chantier des Marquises mais n'y suis passé qu'en 2008 (en venant de la Mer de Cortez que je recommande vivement, ainsi que la route le long de la côte depuis PAnama... je n'étais pas du tout attiré par les Galapagos et la traversée sur les Marquises a la même longueur et sans doute plus agréable, plus au travers) et il n'existait pas encore.
Par contre, j'ai passé deux saisons à Apataki et ai trouvé le chantier très bien. Même si un peu isolé (mais on peut facilement recevoir du matos par les goélettes) le bateau souffre en tous cas beaucoup moins qu'à Phaeton où l'humidité est excessive... et où j'ai aussi eu des voiles de planche bouffées par des fourmis. Les deux chantiers de Raiatea où j'ai aussi séjourné présentent "tous les avantages".

Nana,
Claude/ORUA

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

Souvenir d'été

  • 4.5 (146)

Ouff! bientôt rentré à Bonifacio......

novembre 2021