achat en copropriété

Bonjour,
nous pensons partir en famille à l'été 2010 pour un classique tour de l'atlantique à la voile. Et pour cela il faut ... un voilier.

Que pensez vous de l'achat en copropriété qui permettrait par exemple : - d'acheter plus grand, - de partager les frais d'équipement et de port avant le grand départ, - de ne faire qu'un demi tour de l'atlantique et de changer d'équipage aux antilles ?

Y-a-t'il des personnes ayant eu cette expérience ? Y-a-t'il des personnes interressé par cette idée ?

Cdt

AP

L'équipage
06 sept. 2007
06 sept. 2007
0

Si tu aimes les problemes
alors fonce.
Plus sérieusement, vaut mieux avoir un bateau à soi plutôt qu'un bateau à moitié à soi...
Et aussi, voir trop grand est aussi une erreur trop souvent commise.
Je pourrais résumer en petits problémes perso ou gros problèmes à 2.

Cordialement

Serge

06 sept. 2007
0

copropriete
En theorie: Que des avantages.
En realite :Que des problemes.
Il faut meme pouvoir d'achat.
Ne jamais naviguer ensemble.
Etre aussi soigneux.
Partager les travaux d'entretien à egalite.
Pouvoir se mettre d'accord sur les convoyages.
(one way est 1 plaisir France Caraibes,mais 1 galere antilles france.)
Etre tres genereux dans la realite + que dans le discour.
Pour + de renseignements envoie 1 mail

06 sept. 2007
0

Experience vécue :
Copropriété à 2 :

Bateau utilisé en temps que bo..el flottant par un des proprio. Utilisation familiale par l'autre.

Entretien à payer. La grand voile est elle morte ou pas ? Quand les 2 proprio ont été d'accord pour changer la GV: question suivante North Sails ou Choy Lee ?

Entretien à faire. Un des proprio savait réellement faire une peinture au pistolet sans coulures et déculasser un diesel et le redémarrer après remontage. L'autre trouvait qu'on se salissait quand même les mains à nettoyer un carter ou faire de la peinture. (Avant l'achat, il était prêt à faire tout, et correctement, sans problèmes).

Bilan : bateau racheté par un seul proprio au bout d'un an dont 6 mois de discussion pour évaluer le montant d'une part de bateau.

Ensuite seulement entretien significatif (remotorisation, gréément dormant/courant, etc ...). La bateau a ensuite navigué sans histoires avec son unique priopriétaire pendant 10 ans jusqu'a sa revente.

Les 2 copriopriétaires se connaissaient et naviguaient sur dériveur dans le même club de voile avant.

06 sept. 2007
0

En couple...
C'est déja une copropriété pas toujours facile à gérer alors tu penses avec un autre couple...

06 sept. 2007
0

Prenons l'exemple d'Erendil
Nous l'avons construit il y a 20 ans en copropriété, avec un statut juridique d'association 1901.

Il y avaient plusieurs tickets d'entrées, selon la mise de fonds et la finalité.

En gros, nous étions deux leaders qui conduisaient le projet et qui ont effectivement mené la construction, et autour une demi douzaine d'amis différement impliqués.

Le but était bien sûr de financer l'opération, mais aussi, en partant du constat que les bateaux restent à quai 11 mois sur 12, d'inventer un système qui fasse que le bateau navigue vraiment.

Nous avions 25 ans, et les autres copropriétaires allaient entre cet age et la quarantaine.

Cela a trés bien marché pendant une dizaine d'année. Ta part de bateau te donnait le droit à une période de naviguation, genre 15 jours en été et autant que dispo le reste du temps. Et il y avait des parts "fractionnées".

On était une bande de copains, et on naviguait enormément ensemble (erendil totalisait environ 10.000 milles chaque années en sortant une trentaine de week ends et deux trois mois de croisière entre le Lavandou et la Corse).

Le bateau était aussi exploité en loc, ce qui autofinancait les charges d'entretien, d'assurance et de port. Donc nous ne demandions aucune autre participation financière que le ticket d'entrée.

Nous nous retrouvions quelques week ends en début de saison pour l'entretien, le carénage et autre.

Et le bateau tournait comme ça.

20 ans après, la situation s'est décantée. Chacun a fait sa vie, déménagé, marié et autre. Le bateau n'était plus louable, et il fallait donc financer son entretien.

D'un accord commun, c'est devenu "mon" bateau, je le paie, je l'entretien, et j'en fait ce que je veux. Bien sûr, c'est toujours un plaisir d'accueillir les copropriétaires, mais cela n'arrive plus que rarement.

Des régles claires, des rapports financiers simples et bien définis, une volonté commune sur l'utilisation du bateau et sa finalité et cela peut marcher.

Je dirais presque que c'est d'abord l'alliance de volonté commune qui prime sur le projet. Autrement dit, la question ne doit pas être "si on achetait un bateau ensemble ?" mais "si on avait un bateau ensemble, tu verrais les choses comment ?".

En tout cas, j'ai la conviction qu'Erendil n'aurait pas existé autrement.

Jacques

13 sept. 2007
0

c'est possible
:-)
un bateau, un budget, un programme!
je vais de copro en copro, challenger scout, corneel26, hc16 et maintenant lagoon410.
famille amis et meme rencontre sur le forum maintenant.
je suis d'accord avec jacques l'important et la volonté commune, la générosité et l'acceptation des différences, ce qui, en fait est plutot enrichissant.
j'ai remarqué que le niveau moyen d'entretien , état équipement etait toujours plus important dans une copro que pour son propre bateau puisque chacun fait au mieux dans le domaine qu'il souhaite. Chacun ses priorités .
il y a les bricoleur, les payeurs , les profiteurs.
l'interet et d'avoir un bateau qui navigue et de partager les frais.
je pense que la copropriété est un état d'esprit, une philosophie. c'est un systeme intelligent pour regler le probleme des places de ports : moins de bateaux et bateaux plus utilisés.
un peu d'utopie ne fait pas de mal... non?

13 sept. 2007
0

Il y a déja , une grande problématique !
:tesur: dans l énoncé du programme :

Ne faire qu un demi tour de l atlantique et changer d équipage aux antilles !

tu te vois faire l aller ou le retour , pour ta part ? :reflechi:

:langue2:

15 sept. 2007
0

suite
L'idée initiale était plutôt de faire l'aller mais tout se discute ;-) il n'y a pas forcementde retour le bateau pouvant être revendu aux antilles - pour le moment tout cela n'est qu'un projet mais je constate qu'il y a tout de même des expériences positives !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (122)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021