Accès formation capitaine 200 voile

Bonsoir,

Je viens vers vous car j'aimerais avoir des renseignements sur la formation Capitaine 200 (module voile).
Je ne suis pas sûr d'avoir compris comment y accéder, ils disent que la formation n'est accessible qu'en formation continue, cela veut dire qu'on ne peut pas s'inscrire à la formation en candidat libre ? Ou cela concerne la délivrance du diplôme ?
J'habite sur La Rochelle et je suis en 2e année d'études en sciences à l'Université, j'aimerai accéder à cette formation à la fin de ma licence car ça me plairait, mais sur le site du lycée maritime de LR ils disent que la formation n'est accessible que pour les descolarisés depuis 1 an et sur Nantes idem ?? Je trouve ça étrange...

Cordialement

L'équipage
10 jan. 2017
10 jan. 2017
0

Salut,
Formation continue = hors parcours "scolaire", i.e. formation pour adulte
La formation est ouverte à tous, mais la région ne finance que les déscolarisés depuis plus d'un an... Par contre depuis cette année il est impératif de d'abord passer le Certificat Matelots de Pont (CMP), ex Certificat d'Initiation Nautique (CIN)

10 jan. 2017
0

Bien regarder aussi les conditions de validation a l'issu du diplome..

11 jan. 2017
0

Ah ok c'est plus clair, merci ^^

29 juin 2017
1

Cela devient un vrai parcours du combattant...

Depuis un moment, j'envisageais une reconversion en tant que capitaine armateur, ayant cotisé toute ma vie pro et disposant maintenant de solides possibilités de formation et d'investissement.
Déjà que les conditions de validation du capitaine 200 (12 mois en tant que second, c'est à dire "steward/homme de ménage") avant de pouvoir exploiter son bateau m'on bien refroidi, maintenant on a l'obligation d'aller passer le CMP et, aux dernières nouvelles, sans possibilité de candidat libre.
Donc, il faut rajouter obligatoirement 8 semaines de (chère !) formation niveau CAP plutôt orientée cargo, lamanage et pêche pour pouvoir accéder (enfin...) à la formation visée.

Pour moi, cela casse complètement mon projet et je me demande si je ne vais pas m'orienter vers un Yachtmaster outre-manche...

Y aurait-il ici des Héonautes ayant les mêmes préoccupations ?
J'aimerais bien partager sur ce sujet.

Bonne journée à tous.
Fabrice

29 juin 2017
0

Bonjour Fabrice,
Un peu le meme projet que toi j'ai d'abord lorgné ver le Yachtmaster (en France par Blue Sailing) et en congé formation pour reconvertion.
Ce qui coince c'est que ce type de formation n'est pas adapté aux cadre CFP qui est trop stricte et surtout que suite à la formation les équivalences pour travailler sont quasi impossibles je te parle même pas des problèmes de pavillon...

Bref suite à tout ça je me suis questionné pour le cap200 et j'ai appelé le lycée de la mer. La réponse a été assez claire : la modification des prérequis fait que c'ets quasi impossible maintenant de présenter directement le cap200. faut passer une étape "équipier de pont" ou qq chose du genre.
D'ailleurs de responsable formation était complètement dépité car pas de session en 2016 et rien à l'horizon 2017.
Je crois que cette formation va mourir de sa belle mort.

28 nov. 2017
0

Bonjour à tous,

Le capitaine 200 avec ses 12 mois à valider était déjà compliqué, c'est devenu très improbable pour les voileux. C'est orienté pêche et marine marchande, point. Surtout en reconversion ou en préparation de "retraite active", passez votre chemin.
Comme la France est très jalouse de ses prérogatives, le Yachtmaster, endorsed et compagnie, c'est toujours possible, mais encore plus compliqué pour qui veux travailler en France et payer ses cotisations en France! Même en navigant sous pavillon Anglais (Aïe).
Reste le BPJEPS voile qui du coup restera Franco-Français exclusivement mais permettra de rester dans la légalité. Je ne sais pas si on peut être armateur de son propre voilier et moniteur indépendant ou s'il faut passer par une pseudo association. En tout cas, il existe pour cette formation des financements type Fongécif...
Si quelqu'un à creusé dans ce sens, je suis preneur pour les infos.

Bien à vous lire
Gab

29 nov. 2017
0

Création à partir de 2018 d'un BPJEPS croisière (limité à 200 milles), la solution pour ceux qui n'ont pas le niveau en dériveur et planche à voile. Il existera un certificat + 200 milles, renouvelable tous les 5 ans avec des exigences proches du capitaine 200 (médical, etc...).

29 nov. 2017
0

Après vérification, ce n'est pas un certificat supplémentaire, mais un nouveau DEJEPS hauturier (environnement spécifique + 200 milles) qui était jusqu'à maintenant une prérogative du BEES. Les détails de l'arrété (aout 2017) sur le site de la FFV (rubrique diplomes).

28 nov. 2017
0

On arrive au contraire de ce qui était souhaité dans les dernières directives qui étaient, si j'ai bien compris travailler en parallèle sur la validation des acquis.

Pourquoi ne travaillent-t'ils pas sur l'unification dans le STCW En prenant en compte le YM Et sortir quelque chose de vraiment positif et surtout facile à comprendre.
À L'heure ou on marche sur les mains pour garder les formations maritimes il est peut être temps de poser le problème.
Alors que tout le monde se mette à table et pourquoi pas avec tous les acteurs y compris les chantiers, par ce que si l'on attend 10 000 Constructions en France cela laisse un bon avenir pour le Charter.
Là franchement, j'ai du mal à comprendre.

28 nov. 2017
0

Avec le BPJEPS voile + le CS croisière il y avait une passerelle vers le cap200 ou tu n'avais pas besoin de faire toute la formation du cap 200, en mode validation d'acquis en quelques semaines et examen diplômant , après il faut encore valider le certificat avec 12 mois d'embarquement pro, je ne sais pas si tu peux faire valoir tes jours déclarés pré diplôme en tant que BPJEPS, mais ça me paraît pas impossible.
Je ne pense pas que cette possibilité ait disparu.
Le BPJEPS peut se faire en alternance en 2 ans plutôt pour les jeunes, si tu as déjà le niveau technique sportif dans la plupart des supports tu peux le faire en accéléré en 9 mois.
Après t'es polyvalent école de voile et transport de passagers c'est pas mal. Ça reste un projet à long terme, rien à voir avec le YM...

29 nov. 2017
0

C'est là ou ça ne va pas. Pour ceux qui ont le fascicule un an de nav' au commerce ou à la pêche est-ce que ça compte comme pré-nav' avant le cours pour la transformation diplôme en brevet?
Pour ce que j'ai lu ici pour naviguer et être aux Enim le YM ne convient pas malgré un niveau bien supérieur.
Ce qui fait vraiment ch... c'est de voir des gars et des filles sur le tas pour des jobs qui n'ont pas étés fait comme il aurait fallu.

29 nov. 201729 nov. 2017
0

Titre III : CONDITIONS DE DÉLIVRANCE DU BREVET DE CAPITAINE 200
Article 12 En savoir plus sur cet article...

Modifié par Arrêté du 13 avril 2016 - art. 9 (V)

Tout candidat à un brevet de capitaine 200 doit :

1° Avoir 20 ans au moins le jour du dépôt de sa demande de brevet ;

2° Satisfaire aux conditions d'aptitude médicale spécifiées dans le décret n° 2015-1575 du 3 décembre 2015 ;

3° Etre titulaire de l'un des diplômes suivants :

. 1 Du diplôme de capitaine 200, ou

. 2 D'un diplôme reconnu dans le tableau 2 de l'annexe I du présent arrêté pour la délivrance du brevet de capitaine 200 ;

4° Etre titulaire du certificat de formation de base à la sécurité (CFBS) en cours de validité pour exercer des fonctions à bord de navires armés au commerce ou à la plaisance ;

5° Etre titulaire du certificat attestant la validation de l'enseignement médical de niveau I (EM I), de niveau II (EM II) ou de niveau III (EM III) en cours de validité ;

6° Etre titulaire du certificat restreint d'opérateur (CRO) ou d'un certificat général d'opérateur (CGO) en cours de validité ;

7° Avoir effectué un service en mer d'une durée égale :

. 1 A douze mois au moins, ou

. 2 A six mois au moins postérieurement à l'obtention de leur baccalauréat pour les titulaires du baccalauréat professionnel spécialité conduite et gestion des entreprises maritimes, ou

. 3 A six mois au moins postérieurement à leur entrée dans la formation pour l'obtention de leur diplôme pour les titulaires :

. 1 Du brevet de technicien supérieur maritime Pêche et gestion de l'environnement marin , ou

. 2 Du diplôme d'études supérieures de la marine marchande.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (112)

Perdu à Paris

mars 2021