AC 72 Une explication au crash

En lisant un article dans le numéro d'octobre de LATITUDE 38, excellente revue nautique californienne gratuite mais en englishe, désolé. j'ai cru qu'il avait été écrit après le crash, or l'auteur MAX EBB (c'est un pseudo : Max "marée descendante" et son acolyte "Lee Helm"") explique de manière convaincante que la jauge des AC 72 a un gros défaut, les safrans devraient être orientables sur le plan horizontal !!!!!!!!!!! or c'est interdit par la jauge, il y a une composante horizontale mais fixe.
Fiat lux, ce mec est génial, les AC 72 reposant vraiment sur leurs foils un peu comme l’hydroptère ils ont besoin d'une gouverne de profondeur, ce qui aurait peut etre évité le crash d'Oracle.
A nouveau on voit que la technologie française manque aux américains !
www.latitude38.com[...]x.lasso
magazine d'octobre
page 118 et suivante

L'équipage
06 nov. 2012
06 nov. 2012
0

hello

ils n'avaient pas un aileron (ou gouverne) à l'arriere ???!!!
c'est quoi ce gros truc noir surrelevé qui rejoint les 2 coques à l'arriere ?

06 nov. 2012
0

Pas reglable c fixe

06 nov. 2012
0

oui jean c'est fixe.
C'est pas parce qu'il ne savant pas faire mobile, c'est parce que la jauge leur interdit de faire mobile !
Du coup ça complique pas mal les choses.

06 nov. 2012
0

Jean, arrête de faire du franco-centrisme,
La technologie des foils n'est pas une spécialité française.
Tout cela parce qu'on a l'hydroptère, un trimaran,
mais il y plein d'engins de vitesse non-français de part le monde.

Suffit de visiter l'excellent site çi-dessous pour s'en convaincre.
foils.wordpress.com[...]/

0

ce que dit essentiellement Jean c'est que la jauge interdit que le safran serve de foil REGLABLE ce qui enlève un moyen de contrôle important que connaissent tous les foilers, en particuliers les français mais pas seulement eux;

Hubert, de Cherbourg

06 nov. 2012
0

Merci Hubert de rétablir la vérité, j'apporte "the facts" et le commentaire d'un scientifique de haut niveau (rocket scientist) et régatier. laurent et nitrosails merci relire ce que notre scientifique dit, pas moi !
il dit que c'est aberrant d'avoir un plan fixe sur les safrans sur un foiler, il me semble même que les moths ont cela.
pour ceux que ça intéresse je peux scanner l’article qui est passionnant et qui avance d'autres solutions possibles avec une modification de l'angle des safrans.
cela dit je m'en fous avec ma mine de plomb mais je pose ce genre d'info pour les fanas de multi et de vitesse et par curiosité intellectuelle pour ce qui flotte, qd même.
sinon j'aime bcp les américains et je les connais un peu. ils ont bcp de retard sur ces sujets, ils achètent la techno et l’expérience des français en particuliers, ce n'est pas une critique c'est un fait établi.
dans les revues us à part Latitude 38 il n' y a jamais eu mention de la route du rhum, un peu du vendee globe parce que ce sont des monos.
ils sont très traditionnels

07 nov. 201207 nov. 2012
1

Pour ce qui est du crash d'oracle, l'article de latitude 43 semble rejoindre l'analyse de Lionel Lemonchoix: Oracle a été victime de trop de sustentation sur les safrans.
Mais, n'oublions pas que les Néozélandais arrivent à naviguer à plat sur les foils, par temps plus serein certes, mais tout de même à 40 nds sans se mettre sur le toit.
Donc un peu de modération, avant de condamner une jauge naissante au titre qu'elle n'a pas bénéficié du savoir des Français.
A te lire on pourrait penser que les français ont inventé le multicoque.
C'est un peu vite oublier qu'à l'époque ou les français pensaient encore les courses océaniques en cigare lesté, les Américains D Newick et W Greene concevaient et construisaient des petites libellules qui sont venues nous faire du mal en course au large.
Le concept de bateau dont sont issus les trimarans de courses modernes, c'est Paragon conçu par Adrian Thomson.
A l'époque où les tris F40 donnaient dans le flotteur à 300% et le tout rigide, un tri américain était venu semer le doute avec ses petits flotteurs à suspension.
Depuis quelques dizaines d'années un architecte anglais, Nigel Irens, continue de signer des gros multis très performants.
A force d'avoir des circuits des multicoques de courses de plus en plus franco-français, on se proclamme facilement champion du monde et on oublie de voir ce qui se passe ailleur.
En ce qui concerne l'utilisation des foils sur les engins de vitesse, je cautionne ce que dit Lorenzo: les français ne sont ni les premiers ni les seuls. foils.wordpress.com[...]/
Le savoir faire français en matière de multicoque s'est construit en s'inspirant de réalisations étrangères autant que de d'inspiration autochtone et ça à pris au moins trois décénnies.
Oracle doit fiabiliser un bateau très pointu dans un délai très court, ils empruntent à la technologie existante, et alors?

Si ils devaient mettre autant de temps que le projet hydroptère pour naviguer sans ce crasher en vol, on pourrrait espérer la date de la prochaine Cup entre 2020 et 2030.

07 nov. 2012
1

Je suis toujours surpris de notre propension à sous-estimer voir à dénigrer l'apport de nos concitoyens et de nos entreprises dans la technologie de notre hobby.
Même si les français n'ont rien inventé en foils et multi-coques, même si les idées fraîches sont souvent arrivés de l'extérieur, il est un fait qu'elles ont mûri, ont été fiabilisées sur nos côtes pour leur usage en haute mer et sont reconnues dans notre petit monde comme telles.
Nos faibles moyens nous empêchent d'utiliser la méthode du "test and crash" chère aux USA. Nous sommes plus lents, nous mobilisons infiniment moins de moyens et à la fin nous sommes derrière mais nous nous amusons autant.
De temps en temps nous passons devant mais c'est rare.
Pour revenir sur le sujet, le foil fixe de l'AC72 est sans doute une erreur congénitale de cette jauge qu'il faudra contourner avec beaucoup de réflexion. Il faut trouver un moyen de réguler la portance du foil sans faire varier son incidence: injection de plus ou moins d'air dans le profil ?

0

ou des volets de courbure sur les foils avant ?

07 nov. 2012
0

le foil avant doit être en un seul morceau (donc pas de volets)
la mèche de safran doit être incliné à 10 °
on peut bouger le foil avant en entier (mais avec 5 tonnes dessus ça va pas être évident) mais y'a des limites aussi qui rende la chose encore moins facile
c'est à croire que la jauge a été fait pour ne pas avoir de foiler (mais autoriser un soulagement de la coque par foil, comme sur nos tri transocéanique)
et que les équipes auraient surpassées les jaugeurs (ce qui est surprenant de la part du defender, surtout qu'ils on poussé les recherches dans ce sens très top avec un AC45 muni de foils)

07 nov. 2012
0

Suite au lâchage de l'hydroptère par la DCNS:
"Avec l’appui du Consul Général de France à San Francisco, les quatre marins, Alain Thébault, Jacques Vincent, Jean Le Cam et Yves Parlier vont créer « Hydroptere Pacific », une structure californienne dont le but sera d’encourager l’arrivée de potentiels sponsors américains."
hydroptere.com[...]optere/
San Francisco, c'est bien en Californie? :reflechi:
L'occasion d'un transfert de technologie? En voilà une belle oportunité! A suivre...

07 nov. 201207 nov. 2012
0

Merci J.C pour cette info.c'est la crise et la DCNS serre les boulons, San Francisco est évidement un des meilleures endroits au monde pour trouver des passionnés de technologie BUSINESS ANGELS ou des VENTURE CAPITALISTS, mais derrière il faut un projet à but commercial à terme ...

Bonne chance à Thebault

07 nov. 2012
0

L'hydroptère, c'est le tonneau des danaïdes, et pour quelle réelle avancée ou révolution technologique ? Je vois mal un financement privé sur un tel projet.

07 nov. 2012
0

c'est également ce que je pense à moins de tomber sur le milliardaire passionné de techno et de voile ...
il y en a au moins un il aime pas perdre des sous ni perdre en général ...

07 nov. 2012
0

Tout ça pour ça !

"Le catamaran expérimental à foils Hydroptère.ch a conclu sa campagne de chasse aux records 2012. L´Hydroptère.ch a obtenu les meilleurs temps sur tous les records du Léman : heure, kilomètre et Ruban Bleu (sur le parcours du Bol d´Or). Il a par ailleurs battu le record absolu de l´heure, le 19 juillet, à une vitesse moyenne de 25,63 nœuds, soit la distance Nyon - Vevey en une heure."

07 nov. 2012
0

attention, il y a 2 Hydroptères... le .ch et le DCNS qui se termine .com

pour ce dernier, extrait du communiqué officiel : ..."Le groupe naval de défense DCNS se retire du programme océanique de l’Hydroptère. Le trimaran à foils d’Alain Thébault devait tenter de battre le record du Pacifique cet été mais faute d’une météo favorable, la tentative a été reportée d’un an. Ce nouveau calendrier ne correspond plus aux attentes de DCNS qui n’a pas de marché aux Etats-Unis"...

07 nov. 201207 nov. 2012
0

Idem

"En attente d'une fenêtre météo pour Hawaï et ayant appris qu'aucun record de vitesse pure n'existait dans la baie mythique de San Francisco, Alain Thébault et ses équipiers ont décidé d'établir un temps de référence afin de favoriser l'émulation locale. "
No comment !

Date : 1er septembre 2012
Vitesse : 37,5 noeuds de moyenne (70 km/h)"

Un mod70 pourrait faire de même.

cdn.streamlike.com[...]getCode

07 nov. 2012
0

Je confirme le post de stef56, l'hydroptère ch n'a rien à voir avec celui d'A thébault. Il mesure 10,80m à la flottaison (15 m avec le boute hors!). Un "petit" monstre construit chez Décision, l'horloger suisse du "multi all carbone".

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

Souvenir d'été

  • 4.5 (164)

LAGON aux eaux turquoises et au sable rose de GRAMVOUSA en CRETE

novembre 2021