Absence de pavillon national

J'ai lu récemment sous la plume d'un auteur britannique digne de confiance que l'absence de pavillon national sur un bateau signifie de façon internationale qu'il est en course ; et qu'il doit arborer le pavillon national lorsqu'il a terminé la course ou qu'il a abandonné, signifiant ainsi que les règles de course ne s'applique plus à lui. J'en suis un peu étonné et je n'ai jamais rien vu de tel sur un site officiel.

Quelqu'un peut-il confirmer cela ?

L'équipage
24 nov. 2012
24 nov. 2012
0

pendant la course il doit meme porter un pavillon defini par les instructions de courses

24 nov. 2012
0

Je ne connais que ce réglement :
"Aucun autre Pavillon à l'exception du Pavillon de course ne peut être arboré si le Pavillon National n'est pas à poste. "

24 nov. 2012
0

J'avais entendu cette règle et je l'ai toujours appliquée sans en connaitre l'origine !

0

C'est le contraire: l'absence de pavillon ne sighifie pas qu'on est en course, en revanche, la présence de pavillon national sur un participant signifie qu'il a abandonné.

Il n'est nullement obligatoire de porter un pavillon national en mer, et même dans les eaux territitoriales, il ne doit être porté qu'à la requête de l'autorité.

25 nov. 2012
0

Merci Loplop.
Je comprends mieux comme ça et ça paraît plus logique.

La phrase anglaise laissait penser que tous les bateaux sans pavillon national étaient en course, ce qui m'étonnait.

25 nov. 2012
7

De toute façon, si c'est pour avoir un pavillon national délavé, taché, éfiloché et scotché dans le pataras 24/24 et 365/an, et bien autant ne rien avoir.
Je ne suis pas spécialement Franco-Français,ni autre nation d'ailleurs,mais j'essaye de respecter l'étiquette navale.

27 nov. 201227 nov. 2012
0

L'étiquette navale n'est pas compatible avec un régulateur d'allure.

27 nov. 201227 nov. 2012
0

Bonsoir. Pourquoi? Qui l'en empêche? Et que dire de certains gibis qui ne savent même pas de quel côté envoyer le pavillon de courtoisie....quand il le mettent et des gens bien de chez nous qui arborent le red ensign . C'est de plus en plus fréquent par ici, ne restent que quelques anciens qui font çà dans les règles(courtoisie et pavillon national sorti et rentré aux heures idoines).

Pour le national, dans le pataTras, c'est bien assez au courant, l'autre sur mâtereau si besoin.

25 nov. 2012
0

A ce sujet aucun des concurrents du VG n'arbore de pavillon national
Gilles

0

sur base du ci-dessus, normal car cela pourrait signifier un abandon.
Voir les instructions de course.
Ils portent normalement juste un pavillon de course ou de classe.

01 déc. 201201 déc. 2012
0

Il me semble voir un petit drapeau franquiste, pardon : espagnol, sur le tableau arriere de Javier Sanso :

www.dailymotion.com[...]o_sport

Je ne suis sur de rien !

25 nov. 2012
0

C'est juste Gilles, mais avec toutes les pubs qu'ils ont à bord, ils n'ont même plus la place pour la pavillon national :-D :-D :-D
Pierre

25 nov. 2012
0

Et en plus on s'apercevrait que certains sont sous pavillon de complaisance. J'ai découvert çà avec Marine Traffic.
Cà la fous un peu mal pour ceux qui défendent des entreprises françaises.
Gilles

25 nov. 2012
4

Bonjour,
en France, le pavillon national doit être arboré: au port, les Dimanches, jours fériés et fêtes légales, ( pour les fêtes carillonnées, ce n'est pas précisé...) du lever au coucher du soleil, et à la réquisition de l'autorité.
A la mer, il doit être montré à l'entrée ou à la sortie d'un port, et sur réquisition d'un bâtiment de guerre français voire étranger. En revanche, en eaux internationales ou à l'étranger, je ne sais pas. En ce qui me concerne, je hisse le pavillon national sur le mâtereau à la poupe dès que je mets les pieds à bord, et je l'enlève quand je m'en vais plus de 24 heures. Comme celà, pas de migraines.

25 nov. 2012
1

Bravo l'ami, c'est la bonne règle chez nous et je fais pareil que toi même si parfois je ne suis pas très fier de nous, en Turquie par exemple quand Sarko avait dit ne pas vouloir des Turques en Europe. Il aurait pu penser aux voyageurs mais voilà... Penser ? c'est quoi ?

25 nov. 2012
0

Cela ne date pas d'aujourd'hui, en 1968, j'ai fait 5000 km en Turquie et à cause de certaines déclarations d'un grand Monsieur français (genre avec un képi sur la tête) nous étions reçu à coup de pierre dans les villages et les banquiers ne voulaient plus changer le Franc ..... Comme quoi le monde n'est pas très rapide pour changer.
Gilles

27 nov. 2012
1

c est pas l europe qui coute deja bien cher chez nous

25 nov. 2012
7

oui moi aussi et mon regional sous la barre de fleche babord , et pas a l arriere comme on le voit trop souvent en Bretagne

27 nov. 201227 nov. 2012
5

:pouce: , je ne supporte pas de voir un pavillon breton a la place du national

21 août 2013
0

C'est à tribord qu'il faut envoyer le regional, qui sera toujours en dessous d'un national, babord c'est pour les flammes de club ou de propriétaire :-)

21 août 2013
1

Le "régional" s'envoie en principe à tribord dans nos eaux et passe à bâbord lorsque nous sommes dans des eaux étrangères dont le pavillon doit être envoyé à tribord.
La pavillon "régional" est assimilable à un pavillon de propriétaire.
Mais on n'envoie JAMAIS deux pavillons sur la même drisse, le pavillon national devant être le plus grand.
Si je vois bien sur la photo d'Hotelgolf, tout est correct avec le pavillon de courtoisie (le Royal Ensign) sous la barre de flèche tribord et le pavillon normand sous la bdf bâbord.
La flamme de club doit, quant à elle s'envoyer en tête de mât et gréée sur une hampe de surcroit! Autant dire qu'on ne le voit pratiquement jamais!

25 nov. 201216 juin 2020
0

plus clair sur la photo en escale a st Peter

25 nov. 2012
0

Nos pavillons achetés dans le commerce sont tous faux car ils ont la forme de ceux des terriens. Le battant fait une fois et demi le guindant (certes) mais la proportion des couleurs doit être: 30% pour le bleu, 33% pour le blanc et 37% pour le rouge.Messieurs à vos machines à coudre..

25 nov. 2012
0

ça, c'est le standard de notre Marine Nationale ; nous civils n'avons pas à nous y conformer

20 août 2013
0

@LECELTE

Autant pour moi ; tu as raison :

Source Wikipedia : Les pavillons de marine ont la proportion des 2:3, mais les bandes de couleur ont une taille respective de 30:33:37 qui permet de les percevoir comme d'égales dimensions lorsque le pavillon flotte au vent.

Il n'est donc pas question d'une discrimination entre civil et militaire

20 août 2013
0

là je ne suis pas trop d'accord avec toi Daniellouis, le drapeau français des "biffins" ou des terriens c'est bien 1/3 1/3 1/3, mais le pavillon des bateaux, qu'ils soient civils ou militaires c'est bien les proportions indiquées par inalteroloco,,,,,mais ce n'est plus respecté depuis longtemps.....(voir les tableaux des Marines du 17em, 18em.......) salut LECELTE

21 août 2013
0

Ce % dans les largeurs de couleur n'est pas le fait du hazard mais pour corriger un effet d'optique avec cette disposition les couleurs parraissent avoir la même largeur c'est la différence entre un pavillon et un drapeau . Pavillon % Drapeau =

25 nov. 2012
0

Les proportions sont à l'appréciation du Capitaine afin qu'en fonction du bateau les proportions restent respectées quand le pavillon ondule. S'il est placé à l'arrière le pavillon (sans vent) doit effleurer l'eau sans la toucher.....

25 nov. 2012
0

ça c'est pour les yachts, de préférence en bois vernis avec le chef en habit, casquette et gants beurre frais, pas pour les tupperwares. C'est en général pour pêter plus haut qu'on a le cul.

20 août 2013
0

Alors là....je vais me fâcher..... et croire que les capitaines de tuperwares sont toujours des C...

25 nov. 2012
1

C'est une forme de luxe, mais je ne me souviens pas avoir vu un pavillon effleurant l'eau lorsque j'ai croisé Lady Jane sur le canal de Caen il y a environ 2 mois!
Il faut rester raisonnable et proportionner le pavillon au bateau.
Mais le pavillon doit être à l'arrière sur un mâtereau et pas gréé sur le pataras. J'ai lu quelque part que le pavillon gréé sur le pataras était en quelque sorte équivalent à une pavillon en berne avec un décès à bord, à vérifier!
Quant au régional (les léopards normands pour moi), il doit être sous la barre de flèche bâbord. Il peut être sous la barre de flèche tribord lorsque l'on n'a pas de pavillon de courtoisie à envoyer, mais comme je suis un peu fainéant...
Il n'est pas acceptable qu'il soit envoyé à la place du pavillon national, encore que les voiliers de l'Ecole Navale arborent le Gwen Ha Du à l'arrière, ce qui est tout simplement scandaleux!

27 nov. 2012
8

honte a eux :non:

25 nov. 201216 juin 2020
1

Et cette vedette de Gendarmerie qui arbore le pavillon National ET le Gwen Ha Du sur la MÊME drisse, sur le mâtereau sur le rouf vous en pensez quoi ?

20 août 2013
1

C'est une tradition du temps ou la Bretagne n'était pas la France, depuis combien de marins de la Royale sont morts pour la France....on peut leur laisser ca....je pense ?

25 nov. 2012
0

pour la sangria aussi et le pastis .mais si le fond de l'air est frais, le fond de la rivière aussi cap'tain

25 nov. 2012
9

C'est même pas le drapeau breton !!! C'est une guignolerie qui imite le drapeau américain. Et je ne parle pas des circonstances dans lesquelles il a été créé !
La seule bannière est le Kroaz Du.

01 déc. 201201 déc. 2012
0

Au contraire, parle-nous en ! On demande qu'a s'instruire ! ( en evitant les loghorees de Francoise Morvan, pour changer...)

:litjournal:

25 nov. 2012
0

Je confirme que le pavillon national placé sur le pataras est un pavillon en berne.

Dans un autre registre, quelqu'un a t'il déjà saluer un navire de la marine avec son pavillon (ammener à mi mâtereau et renvoyer à bloc) ?
Normalement le navire salué ainsi doit rendre la pareille...

26 nov. 201226 nov. 2012
0

Il y a fort longtemps que j'ai croisé un navire de la Royale (il est vrai que les sous marins de Cherbourg naviguent sous nous!), mais j'ai salué pas mal de fois, avec toujours une réaction. Le moins content était sans doute le matelot envoyé à l'arrière dont j'interrompais la sieste.
Je me souviens d'une rencontre du côté de Guernesey avec toute une escadre de navires de plusieurs pays européens. Je venais d'expliquer à mon équipage incrédule cette règle du salut et je décidai donc de faire une démonstration, pleinement réussie puisque tous les navires salués ont répondu. Cela remonte à environ 25 ans, hélas!

26 nov. 2012
0

oui et ils m'ont répondu avec leur pavillon et les officiers (ou sous-off) sont sortis en rang avec leur casquettes. Du coup j'étais gêné. (mais fier)

26 nov. 2012
0

J'ai jamais très bien compris l'affaire... Si tu mets le pavillon national sur le pataras, t'es en berne, mais en même temps, il est quand même plus haut que sur un mâtereau qui te pourrit la vie à l'arrière d'un petit bateau, mais qui lui est légal...

En fait, il est considéré comme en berne parce qu'il est à mi-hauteur. Du coup, en plus des drisses de pavillon déjà à poste (flamme Heo à bâbord et pavillon de courtoisie à tribord), faut en monter une aussi pour le pavillon national sur le pataras...

Moi j'ai rien contre, mais alors si on cause étiquette, faut faire étiquette... Ce qui veut dire... Le pavillon national doit être à poste du lever au coucher du soleil... Qui fait ça ? Qui pense à ranger son pavillon tous les soirs, et pourtant c'est comme ça qu'il faut faire...

Perso, pas vu...

Vous croyez pas qu'il y a des trucs légèrement plus importants à penser en ce moment ? Enfin bon, je dis ça, je dis rien...

Bon vent à tous, avec ou sans pavillon... Et pour le Kroaz Du , j'ai bien noté, je ne savais pas, mais j'ai appris, je réagirai en conséquence :)

26 nov. 2012
0

C'est quoi le Kroaz Du ? Une grande hermine blanche sur fond noir ? (normalement une hermine c'est blanc du moins en hiver)

30 nov. 201216 juin 2020
0

Kroaz Du

26 nov. 2012
0

Une croix noire sur fond blanc ! Qui date des premières croisades si j'ai bonne mémoire.

01 déc. 2012
0

:non: et :non:

le fond est tout blanc, sans hermines...

juste une croix noire sur fond blanc, comme dit Eolia

26 nov. 201226 nov. 2012
0

Woolfie
j'ai effectivement salué un navire de guerre de cette façon mais c'était dans une autre vie sur un cargo . Néanmoins Mon pavillon est à poste sur mon matereau à l'arrière dés que je suis à bord. Le reste du temps je le roule et le protège des UV par un fourreau. A l'étranger je hisse le pavillon de courtoisie à la barre de flèche tribord

26 nov. 2012
0

cet été,au Havre j'ai fait remarquer à un skipper d'une grosse vedette anglaise qu'en guise de pavillon français, il arborait le pavillon TANGO ce qui était plutôt proche de l'insulte que de la courtoisie

26 nov. 2012
0

Oui, d'ailleurs le pavillon tango (rouge-blanc-bleu) peut facilement être confondu avec notre pavillon national, alors qu'il signifie chalutage en bœuf. Donc ne pas passer entre les bateaux qui l'arborent.

26 nov. 2012
0

Au mois d'août, j'ai manqué me faire piéger entre deux chalutiers travaillant "en boeuf". Je dois dire qu'ils n'arboraient aucune marque particulière, même pas les deux cônes inversés!!!

26 nov. 2012
0

Anecdote :

Il y a bien longtemps dans un grand port de la Manche.
Nous nous préparions à partir naviguer avec le catamaran wharram construit par un copain. Quelque chose avait besoin d'être bricolé entre les deux flotteurs et le copain était allongé sur l'annexe glissée à moitié dessous pour le faire.

Arrive de loin et à "fond de balle" un zodiac portant des militaires (gendarmerie), qui nous font une superbe démonstration de la capacité de leur zodiac à s'arrêter presque sur place à notre arrière, au prix d'une jolie vague qui vient secouer notre bateau.

L'annexe soulevée brutalement heurte l'embase du horsbord. Plus exactement l'extrémité de la goupille de l'hélice qui décide de découper une jolie balafre de 10 cm dans le boudin. PSCHEUHHHHHH !!!!
(Je n'ai plus jamais vu un quidam s'extraire en rempant sur le dos aussi vite de dessous un catamaran).

Les militaires (un peu gènés) : "Messieurs, nous sommes le 11 novembre, vous DEVEZ arborer le pavillon national"

26 nov. 201226 nov. 2012
5

Une obligation pour avoir un sens doit être assortie d'une sanction.

Quelle serait donc la sanction applicable en 2012 pour ne pas avoir exposé, ce jour de commémoration d'un accord ferroviaire conclu entre bouchers conclu il y a près d'un siècle, le torchon idoine aux regard des mouettes?

26 nov. 201226 nov. 2012
0

Quel rapport?
Il s'agit bien d'un accord conclu dans un wagon (donc ferroviaire) par des dirigeants qui, compte tenu des pertes dans les deux camps (40.000.000), peuvent sans rougir être qualifiés de bouchers.

Ma question demeure néanmoins :
Quelle pourrait être, un siècle plus tard (!!!) la sanction éventuellement applicable ?

26 nov. 2012
0

Sympa, Nemo, pour les millions de morts des deux camps !

20 août 2013
0

Nemo, le père de mon père est mort en 1915 sur le Front (infanterie), le pere de ma mère a été blessé 2 fois en 1914 (messager à cheval)..... je ne te permets pas de parler de cette façon.....des millions de morts de tous les camps de cette guerre......et du drapeau français ( je n'ai de sympathie pour aucun partie politique)
je ne te salue pas LECELTE

20 août 2013
1

… aucune sanction non plus à qui omet de dire bonjour en entrant dans une pièce . C'est simplement la marque de la bonne éducation de celui qui ne l'omet pas … du respect qu'il manifeste à l'égard de ceux qu'il croise !
Il en va de même à ne pas ignorer ou s'assoir sur quelque bonne pratique héritée de l'époque yachting, écornée par l'avènement de la plaisance … finalement contestée à l'ère des activités nautiques de masse !

Dés lors, comment s'épancher, fils après fils, toujours interminables, sur les manquements à la plus élémentaire éducation de certains qui "partagent" avec vous un petit bout de mer ?

26 nov. 2012
0

La sanction devrait venir de la conscience des linottes qui ont tendance à oublier leur devoir de mémoire.

0

Désolé, je ne connais que le droit à l'oubli que de trop nombreuses linottes ont tendance à écarter. :cheri:

Toutes ces considérations (hors sujet) mises à part, quelle serait la sanction de nos jours?

26 nov. 2012
0

Le port du pavillon est régi notamment par le Code des douanes, la loi de 1967 et par le décret du 19 août 1929

reglementation-polmer.chez-alice.fr[...]929.htm

Dans la circulaire annexe à ce décret, on trouve :

Les infractions aux règles relatives à la police du pavillon trouveront leur sanction dans les dispositions de l’article 63 du Code disciplinaire et pénal de la Marine marchande

www.ddbd.com[...]xt.html

qui dit :

Toute personne, même étrangère, embarquée sur un navire français ou étranger, qui, dans les eaux maritimes et jusqu'à la limite des eaux territoriales françaises, ne se conforme pas aux règlements et aux ordres émanant des autorités maritimes et relatifs, soit à la police des eaux et rades, soit à la police de la navigation maritime, est punie de six mois d'emprisonnement et de 3750 euros d'amende, ou de l'une de ces deux peines seulement.

Néanmoins, la circulaire du 3/9/1929 dit :

5 – Il doit être bien entendu également que la navigation de plaisance doit continuer à bénéficier de toutes les dérogations qui lui ont été accordées, en dernier lieu par circulaire du 7 juin 1928, pour l’inscription et la forme des marques et le port des pavillons.

La circulaire du 7/6/28, je ne trouve pas...

0

Merci. :alavotre:

28 nov. 2012
0

Remarque
Une circulaire n'a pas force de loi, mais comme les gens oublient cela, elle devient "plus ou moins legale" par l'administration et les gens suivent le troupeau....

28 nov. 2012
0

Un décret de 1929 non abrogé a toujours force de loi.
Il fixe des règles d'utilisation du pavillon qui n'ont pas lieu d'être ignorées, il existe des règles similaires dans tous les pays.

28 nov. 2012
0

Bonsoir. Hors sujet sauf pour les décrets. Dans les années 80, un type de la mairie c'est mis en tête de recenser tous les décrets non abrogés et il en a sorti un datant de Napoléon fait pour prélever l'impôt sur la taille des vitrines et autres échoppes, résultat, une porte d'entrée et au mieux une fenêtre. Plus on avait d'emprise au sol et plus on payait, idem pour les enseignes. Résultat, maintenant, de nos jours, faut payer(merci le ps!!).

Donc, tout décret non abrogé même obsolète fait loi.

20 août 2013
0

précise SVP : ça veut dire quoi, obsolète ? c'est au bout de combien de temps ?

28 nov. 2012
0

Ah ces rebelles!

2

D'autant qu'un édit de 1929 concernant un point d'un folklore un peu désuet ( le monde a changé depuis...) n'a que peu de valeur réelle de nos jours.

Mon remerciement concernait la recherche de ce grimoire dont l'obsolescence évidente me conforte dans ma réticence à sacrifier à l'étalage de textiles colorés.

28 nov. 201228 nov. 2012
0

Le décret n'est pas (plus) ignoré.
Il est juste obsolète du fait des "légères" évolutions intervenues dans le monde et, en particulier dans notre monde européen depuis 1929...

Ceci dit si un porteur d'uniforme souhaite que j'expose l'exemplaire que je trimbale, je me ferais un devoir de le satisfaire.

20 août 2013
0

Bonsoir. Je suppose que la question est pour moi. Obsolète, c'est quand décrets et lois ne sont plus appliqués depuis des décennies et plus suite à l'évolution des mœurs et dans la société.

0

Non, pas rebelle : contemporain.

26 nov. 2012
2

Franchement, en 2012,
s'encombrer d'un bout de tissu !
vivement l'Europe des régions qu'on en finisse !

G.

27 nov. 2012
0

Hop hop hop ! As tu remarqué que tout plein de gens (et moi entre autres) ont tendance à arborer leur pavillon régional (que j'ai tendance à appeler "national"), et à NE PAS arborer le pavillon étatique ?
Désolé de doucher ainsi ton optimisme.

27 nov. 2012
0

Non, ils collectent pour moi ... :langue2:

28 nov. 2012
0

Dastum collecte des chansons, contes etc. BA collecte des GWENEK pour moi.
Sinon, je suis plutôt marin, je laisse la culture à ceux qui savent, les agriculteurs.

Kenavo, va faotric bihan :reflechi:

27 nov. 2012
0

Et tu cotises aussi à Breiz atao j'imagine...

G.

27 nov. 2012
0

Tu confondrais pas avec Dastum par hasard ?

un peu de culture bretonne ne te ferais pas de mal !

G.

01 déc. 2012
0

Tiens, un rejeton de Yann Fouéré,

je me tire ...

30 nov. 2012
0

L'Europe des régions c'est l'Europe des Multinationales contre les peuples qui voient leurs acquis s'effilocher (sécu, retraite, boulot, école, santé, etc...).

Désolé mais c'est toi (Guisty) qu'a commencé...

27 nov. 2012
1

Moi j'ai 2 pavillons que j'arbore fièrement dès que le temps le permet.
Ils sont blancs et triangulaires, un dirigé vers l'avant, l'autre vers l'arrière, et je les hisse le plus haut possible dans le mat pour qu'on les voit de très loin... et accessoirement parce-qu'ils font avancer le bateau.
Tout le reste me doucement rigoler, surtout les matuvus qui hissent dans les ports le pavillon agricole de la région des éleveurs de cochons et la culture d'algues vertes en croyant se faire passer pour de bons marins, ou encore plus drôle pour des rebelles.

27 nov. 2012
0

C'est pour ça que tu es citoyen de la République Libre du Golfe de Guinée ?
:mdr:

27 nov. 2012
0

Pôt au noir stationnaire... pas moyen d'en sortir, même avec les 2 pavillons hissés en grand :langue2:

27 nov. 2012
0

Non, dans les eaux internationales, un bateau doit impérativement porter les couleurs.
Dans le cas contraire il risque d'être arraisonné.
Un membre de ma famille qui commandait un bateau de la Royale l'a fait

27 nov. 201227 nov. 2012
5

moi je hais ceux qui mettent le pavillon breton a la place du national et il n y a que certains bretons pour faire ça

01 déc. 2012
0

on va commencer a le savoir, ca fait deja deux fois que tu le dis...

:doc:

27 nov. 201227 nov. 2012
0

La Bretagne n'est pas une province mais un PAYS occupé par les français donc si certains bretons mettent LEUR drapeau à la place de celui des bouchers de la révolution française, c'est normal !

Je sort :acheval: :acheval: :acheval:

Mais à condition que ce soit le VRAI drapeau breton !

27 nov. 2012
2

belle région française la bretagne en tout cas

27 nov. 2012
6

Pour autant que je sache, la Bretagne a rejoint le royaume de France par le mariage d'Anne de Bretagne avec Louis XII, puis officiellement en 1515 sa fille Claude étant l'épouse de François 1er.

La Bretagne, comme beaucoup d'autres parties de notre territoire national est entrée dans le royaume de France par le jeu de guerres, parfois, ou de mariages.

Il serait peut être temps d'abandonner ces vieilles revendications territoriales pseudo-historiques!

29 nov. 2012
2

Les aléas de l'histoire sont ce qu'ils sont. Pour ce qui concerne mon pays natal, la Normandie, personne n'aurait l'idée d'évoquer le fait qu'elle n'entra pas dans le Royaume de France à la suite d'un mariage ou d'une quelconque alliance. Ce fut tout simplement une confiscation par Philippe Auguste en 1204 et ici, tout le monde s'en fout! Alors les revendications identitaires...
Et pour ramener nos amis bretons à un certain réalisme, au temps du Duc Guillaume, ce dernier était le suzerain du duc de Bretagne. Lorsque Harold, envoyé d'Angleterre vint lui annoncer qu'il (Guillaume) était l'héritier de la Couronne d'Angleterre avant de tenter de l'en priver, il commença par l'emmener dans une expédition en Bretagne pour remettre dans les clous le duc local de cette époque.
Et lorsque j'ai séjourné chez les Gibis dans le cadre professionnel, j'annonçais froidement à mes collègues british que, finalement, je me sentais chez moi sur leur île qui n'était qu'une partie du Commonwealth de la Normandie, forme d'humour qui entraînait des rires jaunes!!!

01 déc. 201201 déc. 2012
0

La gratuité des routes en Bretagne, c'est De Gaulle !!!

:doc:

Mais que disait le traite, reellement ? Y avait-t-il d'autres points d'accords ?
Si oui, lequels ?

Qu'en est-il aujourd'hui ???

:litjournal:

01 déc. 201201 déc. 2012
0

Marcellin dit "l'obsédé de la matraque"
Salut totor,
Pour résumer:
1/ Anne de Bretagne décide la gratuité.
2/ "Deux gaules"
décide également de la gratuité pour récompenser le grand nombre de bretons morts lors de la boucherie de 14/18.
3/ Raymond Marcellin célèbre ministre de l'intérieur lors de la guerre de 1968 dit"Raymond l'obsédé de la matraque" décide la construction de routes à 4 voies gratuites pour désenclaver la Bretagne.
Gilles

01 déc. 2012
0

Je me souviens qu'il existait, vers la fin des années 50 un "Plan Breton", visant à désenclaver la Bretagne et à en favoriser le développement. C'est sans doute à cette éopoque que furent décidées les 2x2 voies qui revenaient moins cher que des autoroutes pas justifiées par le trafic de cette époque où on commençait tout juste à construire l'autoroute du sud.

29 nov. 2012
1

Salut ecumeur, tu as bien raison.
La seule chose importante lors de son mariage est d'avoir imposé la gratuité des routes en Bretagne, c'est la raison pour laquelle encore aujourd'hui VINCI (l'autre pas l'inventeur artisan peintre) ne nous rackette pas.
Il est aussi dommage que Nantes soit devenue Pays de Loire par la Volonté du bon maréchal Pétain.
Ma grand mère nantaise de souche ne s'en est jamais remis.
Je suis breton, "j'ai pas fait exprès", mais j'espère et je pense que sur le forum il n'y a que des amoureux de l'eau (salée bien sûr).
Sur ce je vais m'en jeter un ptit.
Gilles

01 déc. 2012
0

Il y a eu un traite entre deux entites souveraines, a l'epoque.
Il faudrait voir si ce traite a ete respecte par les deux parties jusqu'a aujourd'hui.
( un peu de lecture pour vous tous en perspective, donc... )

01 déc. 2012
0

Anne de Bretagne a pu decider de ce qu'elle voulait, elle etait morte depuis 18 ans a la date du traite !

En fait : le CELIB pousse " Le Grand Charles " a construire des 4 voies,gratuites, mais pour developper la region, pas pour remercier des morts !

:litjournal:

Allez, en photo, un clin d'oeil a ce blagueur de Marcellin...

www.google.fr[...]/imgres

20 août 2013
0

bonjour
sans vouloir vous fâchez :-), si vous employez le terme "officiellement", il vaut mieux retenir l'année 1532 (lettre de Vannes puis Edit de Nantes).
Cordialement

27 nov. 2012
0

Ne parlons pas des Corses.... :acheval: :acheval:

27 nov. 2012
0

moins chauvin

27 nov. 2012
0

Chez nous, on a un phénomène un peu semblable mais qui me hérisse tout autant : les séparatistes flamands arborent un pavillon national à la poupe avec un lion noir collé dans le jaune du pavillon. C'est comme si les bretons arboraient un pavillon bleu blanc rouge avec une grande moucheture d'hermine sur le blanc ou les corses avec la tête corse .

'Tite question : arbore-t-on ce que l'on veut sous la barre de flèche babord ? Le Hisse et oh bien sûr ( :heu:) mais le régional d'où l'on habite, le municipal, la photo de sa chérie, le parti auquel on adhère, le club de pétanque, etc... pourvu que ce ne soit pas contraire à la loi (xénophobie, extrémisme, incitation à la violence) ou aux bonnes moeurs ?

27 nov. 2012
0

sous la barre de fleche babord , pour ce que j en sais , c est la place de ton pavillon personnel , donc tu peux y mettre ce que tu veux .
moi j y mets mon pavillon Normand

27 nov. 2012
0

Démarrez pas aussi vite ! j'arrive plus à suivre !
:acheval: :acheval: :acheval:

27 nov. 2012
1

Hé hé......pavillon catalan à bord en plus du national.
Ca aide bien quand on traîne du côté de Barcelone :pouce:

27 nov. 201227 nov. 2012
0

Ce fil me fait bien rigoler...

Chez moi, pour au moins la moitié des plaisanciers, le pavillon national est le fleurdelysé. Jamais ces plaisanciers accepteraient de hisser une feuille d'érable en lieu et place du pavillon national.

Je constate que ces guerres de drapeaux ne sont pas exclusives au Québec. :alavotre:

0

C'est vrai.
Ici, on ne voit guerre de drapeaux :heu:

01 déc. 2012
0

Chez moi il y a actuellement un débat sur la perttinence d'avoir le drapeau canadien (la feuille d'érable) à l'Assemblée Nationale.

Pour un grand nombre, le drapeau national c'est le fleurdelysé (drapeau du Québec).

Sur les bateaux, c'est la même chose, un très grand nombre de plaisanciers (la majorité peut-être???) utilise le fleurdelysé en guise de pavillon national. Il n'est pas rare de voir le fleurdelysé en poupe et le pavillon acadien sous la barre de flèche tribord lorsqu'on navigue dans les provinces maritimes.

27 nov. 2012
7

Liberté chérie,

C'est un drôle de sujet, ces pavillons. Qui d'entre nous arbore fièrement les couleurs de son pays aujourd'hui? Qui peut le faire ainsi sans ignorer, puisque nous n'ignorons plus rien de nos passés nationaux, quels passés pas toujours glorieux font le terreau de ces pavillons.

Aimons la mer comme un espace d'amitié, et les chiffons de couleur comme pour remplacer les fleurs qui n'y poussent pas.

Respectons les codes, juste là quand il le faut, par exemple en arborant pas un pavillon à tête de mort dans un port, respectons les juste pour ne pas susciter d'humeurs nuisibles à l'espace de liberté que doit rester la mer.

Hors, la mauvaise humeur des autorités territoriales, de tous pays, est très nuisible à la liberté.

Alex

27 nov. 2012
4

Il m'arrive d'oublier d'ammener les pavillons au coucher du soleil. Mais chaque fois que cela se produit je n'en suis pas fier.

L'étiquette n'est bien sur pas obligatoire, mais c'est un signe de respect tant pour son pays que pour celui visité, mais aussi pour son club...

Chez moi c'est pavillon national sur un mâtereau, pavillon de courtoisie sous la barre de flèche tribord, pavillon perso et pavillon de club, sur deux drisses séparées, sous la barre de flèche bâbord.

J'ai même un copain qui quand il est a bordi est désigné comme officier du protocole... Il a le privilège d'aller au mat envoyer le pavillon de courtoisie dans la piaule... Et il ne laisserait personne d'autre lui prendre sa place !

Bon, je le reconnais, cela doit être des "restes" de ma période comme officier.

27 nov. 2012
0

Et en plus, le pavillon national est celui que l'on affale en dernier (amener le pavillon signifie qu'on se rend!) et qu'on envoie en premier le matin.
On doit donc d'abord ranger tous les autres le soir.
Lorsque l'on est dans ses eaux nationales, le pavillon personnel (le régional en l'espèce, mais ce peut être tout autre, sauf le Jolly Roger dont le moindre que l'on puisse en dire est que c'est de mauvais goût!) se porte à tribord et il passe à bâbord lorsque l'on envoie le pavillon de courtoisie du pays visité, en principe dès l'entrée dans les eaux territoriales.
Jamais deux pavillons sur la même drisse.
J'ai déjà cité ici une rencontre à Penzance de la Belle Etoile, avec un Gwen Ha Du de 4m2 et, en dessous sur la même drisse un petit pavillon national de 50x60cm. Réponse du jeune crétin qui commandait cet esquif : "je suis fier d'être breton!"!!! C'est ainsi que l'on s'attire des commentaires désagréables!

27 nov. 2012
2

À babord, quand j'y mets une tite culotte, les copains savent que je ne dois pas être dérangé...
RV
:acheval: :acheval: :acheval:

27 nov. 2012
0

À ajouter dans ma liste pour l'hiver... Un mâtereau en tête de mat pout le guidon de club !

28 nov. 2012
1

Un jour au petit matin, j'ai vu un anglais (d'un certain âge et sur un grand classic motoryacht) sortir son matereau en gants blancs avec le "blue ensign", le mettre en place, reculer de deux pas et le saluer...

28 nov. 2012
0

Typically british.
Avec le Blue Ensign et compte tenu du cérémonial suivi, c'était probablement un officier de réserve, peut être de la Royal Navy.

28 nov. 2012
1

C'est un peu plus compliqué que cela!
Jusqu'à la première guerre mondiale, les navires de la Royal Navy arboraient uniquement le pavillon à fond blanc décrit dans to second paragraphe. Mais petit problème, à l'époque dans les combats navals, on tirait "à vue" et les navires du Kaiser arboraient également un pavillon à fond blanc. On a donc envoyé en plus le "red ensign", cepenadnt que le "blue ensign" était le pavillon de la flotte du Pacifique avant de regagner nos mers froides dans le cours de la guerre.
Aujourd'hui, la Navy arbore le "white ensign", sauf les navires de servitude qui envoient le "blue ensign". Ce dernier est également le pavillon de certaines administrations, notamment portuaires.
Les "yachtmen" officiers de réserve sont autorisés à l'utiliser alors que le Gibi de base doit se contenter du "red ensign", mais s'il est membre d'un "Royal Yacht Club", il a droit au bleu.
La flotte de commerce envoie le "red ensign", mais si le capitaine est officier de réserve, son navire pourra envoyer le bleu!
Quant au white ensign, outre les navires de la Royal Navy, il est arboré par les membres du "Royal Squadron" à Cowes, sans doute le yacht club le plus exclusif qui puisse exister.
Donc pour simplifier : red ensign = plaisancier de base et flotte de commerce, blue ensign = navire de servitude de la Navy ou certaines administrations, plaisancier officier de réserve et/ou membre d'un Royal Yacht Club ou bien navire de commerce commandé par un officier de réserve, white ensign = plaisancier membre du Royal Squadron (vous n'y entrerez jamais et moi non plus!) et navire de la Royal Navy.

Certains en ces lieux semblent mépriser le pavillon national considéré comme un vulgaire chiffon, mais c'est un symbole important et les subtilités pavillonnaires de nos voisins d'en face reflètent l'importance de la mer et également un certain formalisme de leur part, que l'on retrouve dans de nombreux aspect de leur vie quotidienne que j'ai eu l'occasion de pratiquer à une certaine époque!

28 nov. 2012
2

Je reconnais que je suis aussi assez peu attaché à la symbolique des pavillons et drapeaux pour ce qui me concerne (le fait d'être belge est peut-être lié à cela...). Personnellement, je voudrai n'arborer que le pavillon EU mais je reconnais que c'est un choix (presque politique) personnel.
Mais je concède que le goût des britanniques pour leurs traditions et leur étiquette en la matière a quelque chose de charmant et de délicieusement suranné qui fait partie du dépaysement quand je traverse pour aller de l'autre côté.

01 déc. 201201 déc. 2012
0

C'est pas tout a fait cela d'après les explications que j'ai eu de la part d'un Anglais de Plymouth.
Le bleu est plus une affaire de Y.C. et avec des complications (snobisme d'après mon interlocuteur).
Le blanc n'est pas réservé.J'en connais un qui n'est pas du tout Amiral et qui l'arbore, mais c'est vrai, c'est une autorisation Royale.

Et puis, je ne vois pas pourquoi je ferai mal ce qui peut être bien fait.
La courtoisie et la bonne séance ne sont pas des défauts
et je méprise les grossiers et les irrespectueux qui se multiplient de nos jours.
JJ

01 déc. 2012
0

Bien résumé du discours de mon ami Anglais.
Pour le blanc que je connais, c'est entre autre une récompense pour service rendu à la GB.

28 nov. 2012
0

le Blue Ensign est réservé aux officiers de marine (de réserve) ; on voit souvent des navigateurs âgés arborer ce pavillon.

Plus rare, et réservé aux amiraux (et sur autorisation expresse du souverain) , on peut rencontrer un pavillon blanc avec croix de St George rouge, avec le chequered flag dans le quart supérieur, côté bannière.

Rappelons que les navires de guerre de Sa Majesté portent le pavillon blanc à croix de St George.

0

Je te prierais de remarquer, cher vous, que ne porte aucun jugement sur le sens que toi ou d'autres, peuvent donner à cet accessoire.

Accepte en retour que "certains en ces lieux" puissent avoir à son égard un avis différent.

Ce symbole, le pavillon national, a manifestement de l'importance pour toi, il n'en a aucune pour moi.

29 nov. 2012
0

Rebonsoir ecumeur, tu m'as devancé...
J'étais sur le point d'évoquer les 3 pavillons British.
Je ne suis pas admiratif de leur façon de montrer leurs origines sociales.
C'est bien le côté snobinard des amis d'outre manche (empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais...) grande démocratie en l'occurrence mais qui à l'art et la manière de ne pas se mélanger.
Je les ai pratiqué pendant 20ans, grands financiers et grands maître dans l'art de séparer les différentes couches de la population.

01 déc. 2012
0

Les anglais ne sont pas eux mêmes toujours très clairs sur le sujet, surtout ceux qui n'ont que le rouge.
S'il est exact que les "Royal Yacht Clubs " "donnent droit" au bleu, ce n'est pas le seul cas de figure.
Quant au "White Ensign", à part la Royal Navy, seuls les membres du "Royal Yacht Squadron" à Cowes ont le droit de l'arborer. Il est vrai que la Reine en est l'Amiral et le Prince Philip en est un ex commodore. Mais cela ne résulte pas d'une autorisation particulière de la Reine ni de la nécessité d'âtre Amiral, même si cela facilite sans doute l'accès au R.Y.S.C. dont je suppose qu'il se fait par parrainage et/ou cooptation, ce qui permet de "rester entre soi"!!!
Il existe un excellent site gibi sur le sujet : qui explique tout.

28 nov. 2012
0

Pareil à Cherbourg, l'élégant bal des Anglois et de leurs pavillons au lever et cocher du soleil, avant de siroter un Gin-tonic.

La grande classe, ils doivent bien rigoler quand on débarque chez eux avec nos timbre-postes dans le pataras.

28 nov. 201228 nov. 2012
0

Ils sont devenus très rares ici. Depuis combien de temps êtes vous passé dans le coin?? et que dire des pavillons de courtoisie envoyés à babord , à mi hauteur quand ce n'est pas directement sur un hauban à hauteur d'homme!

28 nov. 2012
0

Ils ne rigolent nullement … ils nous plaignent !

01 déc. 2012
0

Je confirme ces comportements fort agréables de nos voisins.
Notamment au sujet des manœuvres de port. Je navigue seul et les gibis sont les seuls à féliciter d'une belle manoeuvre réussie (ils préfèrent ne pas voir les autres!), par un "brilliant!" délivré avec le sourire. Ils sont par ailleurs toujours prêts à aider à la prise de ponton, comme nos amis belges d'ailleurs!

01 déc. 2012
0

Bah ils sont Anglais: "Never complain, never explain!"

Les sujets de sa gracieuse majesté ont toujours été très cool avec nous dans le Solent.

Toujours offrant de nous remorquer dans la pétole, offrant des bières après 10.00, des gin-tonic après 17.00, et nous applaudissant en rang sur le pont lors des manoeuvres de port à la voile (les réussies seulement).

Ils savent que les Français sont plus marins bourrus que yachtmen, et respectent je pense cette différence (tiens ça me rappelle Chichester vs Tabarly)

Pareil à Cherbourg cet été, on a avait demandé une fois des glaçons à nos voisins de ponton (Blue ensign), qui à chaque retour nous préparaient un petit sac avec glaçons, où en leur absence nous laissaient un mot pour nous servir dans leur frigo...

Tu peux toujours essayer la même chose en Bretagne!

29 nov. 2012
0

J'en ai oublié un, c'est le Blue Ensign plus clair, avec une cocarde rouge,blanc, bleu, qui est le drapeau (dans ce cas) de la Royal Air Force.
Quant au pavillon de courtoisie chez nos voisins Gibis, c'est le Red Ensign et surtout pas l'Union Jack, considéré comme une insulte dans ce cas.

Et finalement un petit pour la route, le Yellow Ensign qui est le drapeau de la petite république de Niue dans le Pacifique, du coté de la Nouvelle Zélande!

29 nov. 201216 juin 2020
0

Celui- ci ?

29 nov. 201229 nov. 2012
0

Celui-ci était en escale à Rochefort et le pavillon m'avait intrigué, c'est pourquoi je l'avais photographié.

Merci d'avoir éclairé ma lanterne.

29 nov. 2012
0

Les membres d'un club fédéré aussi.

D'autres considérations sur l'étiquette "pavillonnaire" en général et belge en particulier se trouvent là : www.belgi.net[...]tte.pdf

0

En fait, non, en Belgique, les membres d'un club fédéré arborent cette couronne.
Les bateaux de l'autorité publique arborent un pavillon avec le lion de brabant couronné dans la partie jaune.
Les officiers de réserve arborent, erronément, un lion non couronné dans la partie jaune. En fait ce pavillon était au début du siècle dernier porté par tout bateau dont l'équipage était composé de marins appartenant à la marine de l'état (bateaux pilotes, transbordeurs et autres machins publics). A l"époque, on avait pas de marine à proprement parler

29 nov. 2012
0

Exact. En fait, je ne l'ai jamais rencontré jusqu'à présent! Et en plus; les ailes sur la cocarde sont probablement l'insigne de l'unité d'origine du propriétaire de ce yote!

Chez nos amis belges, les officiers de réserve ont le droit d'afficher une couronne dans l'angle de leur pavillon national.

20 août 2013
0

Toutes les informations concernant le pavillon de complaisance se trouvent sur le site pavillon-de-complaisance.net[...]/

20 août 2013
0

Tiens, question corollaire :
Comment fixer son matereau, sur un tableau d'Edel 4 doté d'un safran au tableau, sans y laisser une fortune ?

20 août 2013
0

Regarde sur la photo de la page d’accueil le voilier Nostria, marque bleu djinn sur le coté

blue.djinn.free.fr[...]/

C'est juste un tube aplati à un bout et boulonné via les boulons de la fixation de la barre sur la pelle
ensuite le petit mat de pavillon s'enquille dedans..

20 août 2013
1

Bonsoir Nostria et bmayer. Sur mon Loctudy, j'avais fixé la tête d'un amortisseur de 4L sur la tête du safran et gardé le silentbloc. Le pavillon y était fixé.

20 août 2013
2

Personnellement je suis assez fier d'arborer notre pavillon national.
Fabriqué par des petites mains asiatiques, il s'est tapé 9000 kms pour être revendu 15 fois le prix par notre shop préféré, pour finir complètement rincé et effiloché au bout de 6 mois....mais sinon j'aime bien...

20 août 2013
0

certains voiliers transitant dans le Golfe d'Aden doivent leur survie à la présence du pavillon français

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (89)

mars 2021