Abordage ST barth

Pour ceux que cela intéresse... Rapport du BEA MER.... Sur l'abordage ayant fait un mort a St Barth
dom

L'équipage
21 déc. 2015
21 déc. 201516 juin 2020
0

La route de WHAT ELSE est contrôlée par le capitaine sur un iPhone dédié à la
navigation et fixé sur le pupitre de commande (le GPS du bord est en panne).
:oups:
Après un moment d’observation, le skipper constate qu’il est en route de collision
avec une grosse vedette (qu’il n’a pas identifiée), se trouvant à environ 2 milles. Se sachant
« navire privilégié », il maintient son cap.
Concentré sur ses réglages, le capitaine de WHAT ELSE ne voit pas PASTAGA,
RE :oups:
:lavache: :lavache:

21 déc. 2015
0

A cette vitesse, quelques minutes d'inattention dues a des "réglages" suffisent à provoquer un drame tragique ...

:-(

21 déc. 2015
1

A 1 mille de la cote,a 18 nds ,sous pilote,sans veille. Bravo ,au revoir merci.

22 déc. 2015
1

c'est triste pour la famille du mort , mais les cimetières sont remplis de gens prioritaires!!!
...

22 déc. 2015
4

C'est ben vrai, mère Denis.
Dans ce cas, la remarque profondément stupide.
Le chef de bord du voilier ne se considérait pas comme prioritaire, mais comme privilégié.
Il a tenté, sans succès, une manoeuvre d'évitement (abattée).
Sur l'option choisie : qui est sûr de faire le bon choix, et quel est le bon choix lorsqu'un irresponsable vous fonce dessus à près de vingt noeuds sans que vous puissiez savoir s'il va ou non modifier sa route et dans quelle direction !

2

Comme d'habitude, le BEA a produit un rapport complet, pertinent et objectif.

:pouce:

22 déc. 2015
0

"Comme d'habitude, le BEA a produit un rapport complet, pertinent et objectif"
Il est vrai que les rapports sont généralement approfondis et pleins d'enseignements utiles.
Mais, à propos de l'objectivité, je me souviens du rapport sur le Bugaled Breizh qui concluait à une croche molle ...

22 déc. 2015
0

A l'époque j'avais lu en détail le rapport. Je viens de le parcourir de nouveau. Il est probablement objectif en fonction des informations mises à disposition des enquêteurs. Mais une recherche un peu plus approfondie aurait probablement permis d'être un peu moins catégorique dans l'affirmation suivante :
" l’interaction du train de pe?che avec le fond ... est un facteur de?terminant du naufrage"
Ceci dit, je ne souhaite pas rouvrir le débat.

22 déc. 201522 déc. 2015
0

...et qui évaluait avec pertinence les facteurs en cause.

Maintenant que le rideau de l'affect est levé, je ne saurais trop te conseiller de le relire avec soin (ou le lire si jamais tu t'es contenté, comme beaucoup, du regard des autres pour en apprécier le contenu) . :litjournal:

Je persiste : cet organisme produit des rapports complets, pertinents et objectifs.

22 déc. 201522 déc. 2015
0

186 pages en 30 minutes!:tesur:
Mazette quel lecteur :lavache:

Sinon, je partage ta décison : refermons la porte que tu as toi-même ouverte. :litjournal:

22 déc. 2015
0

Facile à dire derrière son pc mais je pense que la mauvaise décision fut d'abattre, cela n'a peut être pas dù réduire beaucoup la vitesse et face à un navire à moteur qui visiblement ne modifie pas sa route, on cherche à passer derrière.
Gégé

22 déc. 2015
2

Merci Dom. Ce rapport est plein d'enseignements. Je suis fort surpris de la qualité des détails et de la reconstitution de l'accident. Les conclusions en particulier sont fort intéressantes.

Nous sommes confrontés quasiment tous les dimanches à ce genre de situation en fin de journée quand les gros bateaux à moteur rentrent à FdF après une journée bien arrosée. Et ils passent bien souvent au plus près des voiliers pour amuser leurs passagers et faire de belles gerbes d'eau.

Je ne dis pas que ce genre d'accident ne m'arrivera pas, mais je suis hypervigilant et j'essaie de me tenir systématiquement à distance de ces engins.

Ma conclusion personnelle est que, prioritaire ou pas, il faut toujours se dérouter.

CaptainRV

22 déc. 2015
0

privilégié pas prioritaire ...

22 déc. 2015
0

selon le rapport pour attirer l'attention il est noté
l'ais , la vhf etc ....
Mais il ne mentionne pas la corne de brume (5 coups rapides)
Ma question l'utilisez vous fréquemment ? et quelle est sa pertinence face au risque d'abordage ?
A mon avis moyen simple peu couteux et obligatoire sur nos unités.

22 déc. 2015
0

Personnellement j'utilise souvent la corne de brume dans les chenaux encombrés ou dans les ports. Mais il me semble que peu de bateaux connaissent la signification de un, deux, trois ou cinq coups.
Permis ? :acheval:

22 déc. 2015
0

et bien comme pro pour moi c'est impératif, sur les grand yacht sur lesquelles je travaille je l'emplois constamment, mais il est aberrant que même en port tu donne trois coups rapide quand tu initie ta marche arrière pour rejoindre ton emplacement et avec peu de manœuvrabilité et de place, il y auras toujours un C.. pour aiseiller de passer derrière !!! bêtise ou non connaissance des codes acoustique ???.
je navigue également en voilier et sais très bien que en générale ils ne sont pas équipé d'une corne électrique et facile d'emplois, mais je recommande vivement son utilisation et pas seulement en cas de brume.
Quand a ces gros bateau rapide l'équipage surtout en charter est souvent réduit (les armateur, les frais...) l'inattentions de la veille, dus au exigence des clients etc... sont a tenir en compte, je crois que le skipper du voilier bien que "prioritaire" aurais du réagir beaucoup plus tôt.

22 déc. 2015
0

effectivement mais le but est principalement " d'attirer " l'attention

22 déc. 2015
1

Pas sur qu'elle aurait été entendu à bord du motoryacht?

22 déc. 2015
0

Bref, mieux vaut oublier la notion de "privilégié" quand on est en voilier, de même qu'il faut oublier la notion de "prioritaire" quand on est a moto (je veux dire que même si on la priorité a droite, on passe doucement en jetant un œil).
Bon OK, c'est facile, je sais pas ce que j'aurais fait face a un monstre se déplaçant à 27 nœuds.
Je vais redoubler de vigilance en tout cas...

22 déc. 2015
0

Pour ma part, je ne comprend pas le dessin de la page 21 concernant les routes relatives...

22 déc. 201522 déc. 2015
1

pas en concordance avec les écrits
il aurait loffé et viré de bord sur le dessin ??
derniere trace à 90° notée 270° ??

22 déc. 2015
3

je ne comprends même pas qu'il se soit dit qu'il était privilégié, le yacht te fonce dessus, tu repères le danger à 2 milles en plus, il y avait plusieurs minutes pour s'écarter de la route à 90 degrés et réfléchir ensuite, préparer les doigts d'honneur le cas échéant, mais vivant

22 déc. 2015
0

Bon sang ! J'ai côtoyé "Pastaga" à Fos sur la zone de carrénage pendant sa préparation. Nous étions voisins et on a échangé des coups de mains et quelques "fins de chantier".

22 déc. 2015
0

je traine énormément sur le coin de St Raphael st trope, et en été bonjour les cons....
je parts du principe que je ne suis jamais prioritaire, certains se moquent de moi tant pis, je suis encore en vie... pour le moment... et c est bien mieux
sur St Raphael il y avait un con qui rasait a chaque fois les boats, un jour je l ai attandu quand il manoeuvrait pour rentrer dans sa place, il me lanceson bout pensant que j'allais l'aider, ce que j ai fait en tirant le bout pour ramener le gars vers moi, puis il a pris mon poing sur la gueule. Je n en suis pas fier, pas du tout, mais depuis il a compris et me salut en passant.....

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les caprices du ciel

Après la pluie...

  • 4.5 (193)

Les caprices du ciel

mars 2021