Abordage en mer

Bonjour à tous .

Cet AM Filant à plus de 5 noeuds ,babord amure ,sous GV et Génois et P.A je me lève pour aller voir à l'avant et baoum! l'étrave d'un oceanis 320 me fend le tiers avant tribord.Panique des 6 membres de l'équipage de l'oceanis et du skipper qui me dit qu'il n'a rien vu car il était en cabine et que de toute façon il a la priorité car tribord amure. Je lui répond que nous sommes fautifs tous les 2 mais et que son seul dégat à lui c'est la perte de sa défense d'étrave alors que moi :regardez les photos ,ci-jointe.Ma question avant que les experts ne viennent puis- je envisager une réparation? Quelqu'un a-t-il vécu pareille situation?( inutile d'en rajouter sur la morale car je m'en veux déjà assez )

L'équipage
01 juil. 2018
01 juil. 201801 juil. 2018
0

Salut,
J'ai vécu très exactement la même situation à la virgule près. Bâbord amure, mer plate 5 noeuds et tout d'un coup boum, l'équipage assis dans le cockpit s'est retrouvé les fesses par terre tellement le choc a été violent. Là aussi, on a découvert un Océanis sous notre génois. Les dégâts étaient les mêmes, voire légèrement supérieurs, puisque le choc avait eu lieu au niveau des cadènes (cadènes tribord, barres de flèche et galhauban à remplacer).
Oui c'est réparable, le chantier qui a effectué les travaux sur notre bateau à fait du super boulot, et la rêparation ne se voit pas à moins d'avoir vraiment le nez dessus. 3 mois de boulot et 10.000 euros, pris en charge par l'assurance. Responsabilité 80% pour nous, 20% pour l'autre. D'après l'expert, cette répartition est standard dans ce genre de cas, finalement assez classique...
Bon courage, je compatis, sachant très bien à quel point ça fait mal au ventre.

01 juil. 2018
0

Merci Ishmael, mon moral remonte car cette nuit j'ai revécu 300 fois le choc et la blessure de mon EDM. Bon vent à vous

01 juil. 2018
2

le soucis dans ton affaire , c est la valeur de ton voilier , si elle est inférieure au coût des réparations , il y aura problème .
tout va se jouer sur la valeur estimée de ton boat par l expert

bon courage .

01 juil. 2018
0

C'est effectivement facilement réparable. En 1980, j'avais racheté à l'assurance le First 30 de B.Peyron qui était plus éventré que ton Ecume. Aidé d'un copain compétent, je l'ai refait moi même en y consacrant pas des centaines d'heures.
Le problème est que ton Ecume vaut aujourdhui moins de 5000 € probablement.

01 juil. 2018
0

Je confirme. C'est un EdM première version, antérieure à 1975. La valeur estimée par l'expert risque d'être très faible, sans commune mesure avec celle que nous attachons à notre cher bateau. J'envisage de vendre mon EdM (roof long 76) l'année prochaine, mais malgré son bon état, je sais que le prix obtenu sera modeste.

01 juil. 2018
0

Je crois qu'il ne faut rien toucher sans l'accord de l'expert au prealable en matière d'asurance si c'est ça ta question.
Le probleme c'est que ça prend un peu de temps.

01 juil. 2018
0

des amis ont réparé eux même leur First 30 accidenté pareil
first30kiss.wordpress.com[...]/827-2/
Bon courage

01 juil. 2018
0

Cela m'est arrivé également il y a quelques années. Je confirme les responsabilités sont réparties 80 % et 20 %. Rédiger un rapport évènement de mer et l'adresser à l'assurance qui désignera un expert. Ne rien faire avant.

01 juil. 2018
1

Merci de vos réponses et encouragements, pour l'instant j'ai simplement recouvert la plaie intérieur et extérieur de film plastique et de scotch orange résistant à l'eau,dans l'attente de l'expert.Bien qu'ayant une bonne assurance il est vrai que je ne me fais pas d'illusion sur la valeur de mon EDM. De toute façon,j'y mettrai le temps et l'argent qu'il faudra mais je sauverai mon bateau.Merci encore à tous

01 juil. 2018
0

j'ai refait un Arpège comme ça, coupé de la flottaison au dessus du roof !
tout est réparable, mais je parierais bien que ton assurance ne prendra pas en charge les réparations, à cause de la valeur de ton bateau ...

01 juil. 2018
3

ça m'est aussi arrivé, au moteur, mer plate, les 4 équipiers du bato arrivant en face ont simplement gueulé, je dépatouillais ma ligne de pêche prise ds le pataras
mais à part gueuler, ils n'ont rien fait, j'ai viré le pilote, mis la barre à fond et suis devenu prioritaire sans le faire exprès
juste une éraflure profonde de la part de mes ferrures de béquilles sur leur bato neuf de location grrrrrrr c'est moche pour eux, mais ça s'est bien arrangé sans constat
pareil l'autre jour, bato arrivant droit devant, ne bouge pas, j'évite et gueule au passage, cokpitt vide ligne de traîne maquereau au surf, à croire que la traversée de la baie de Quiberon était harassante, je n'ai vu personne
tout ça pour dire que même su l'eau, même qd on se croit tt seul la veille est primordiale
qt au chef de bord skipper et autre, le minimum est d'indiquer fermement à l'équipage que le pilote ne fait pas tout, et dès qu'il y a présomption d'accident, il ne suffit pas de gueuler mais agir rapidement, priorité ou pas
JL.C

01 juil. 2018
0

Tous ces posts montrent des défauts de veille évidents.
Même si nos voiliers sont relativement lents, les choses peuvent évoluer très vite.
Je me souviens d'une route de collision avec un bateau qui faisait une route divergente de la mienne. Donc apparemment aucun risque et je suis descendu dans le carré pas plus de 2 ou 3mn pour me retrouver en route de collision à moins de 100m car... il avait viré!
Le bateau non vu sous le génois semble être le cas le plus fréquent. C'est pourquoi j'ai fait tailler mon génois avec le point d'écoute remonté afin de vopir facilement dessous, d'autant plus que je navigue en solo.
Finalement, aussi longtemps qu'un bateau en vue est susceptible de poser un problème, même improbable, je le surveille et évite de descendre dans le carré, même pour deux minutes.

Quant aux équipiers, pas de problème s'ils sont expérimentés même si le chef de bord n'est pas dans le cockpit. Sinon, ils doivent avoir pour consigne de signaler tout bateau apparaissant à une relative proximité, le chef de bord étant seul à évaluer sa dangerosité potentielle.

01 juil. 2018
1

... Éviter de croiser la route d'un Océanis ?? "Choisir" un autre bateau ?
Humour, œuf corse !

01 juil. 2018
0

Bonjour,

Dans ces histoire d'assurance, un des points clefs va être la valeur de ton bateau. Hormis la côte que va donner ton expert, à toi de monter un dossier démontrant le bon état de ton bateau (photos, facture, annonces récentes de bateau équivalent, etc...).
Je l'ai fait pour le mien lors d'un sinistre équivalent, la cote du bateau en question étant compliquer à déterminer, mais j'ai obtenu un montant de 15000 euros pour un cotre en bois de 1934.

Bon courrage

01 juil. 2018
2

Bonjour,

tout dépend aussi du contrat d' assurance, car nombreux bateaux "anciens" ne sont assurés qu' en RC.

Si tel est le cas, le bateau responsable ne touchera rien de l' assurance.

Gorlann

0

Je pense que gorlann vient de mettre le doigt sur le vrai nœud du problème.

Si tu n'es assuré qu'en RC, tu ne pourrais prétendre qu'à une éventuelle participation de ton "adversaire".
Mais pourquoi te verserait-il le moindre sou puisque, fondamentalement, c'est bien toi qui lui a refusé son privilège.

Je pense plutôt que son assureur va devoir payer les réparations de l'Océanis et que, plutôt que rembourser tes réparations, il va effectuer un recours contre toi (ton assureur) pour se faire rembourser.

Si tu es tous risques c'est une autre histoire.
Comment es-tu assuré?

02 juil. 2018
0

La question étant « puis je envisager une réparation » assortie de « pas de morale » quel intérêt d’en rajouter ?
Compte tenu du choc, les dégâts me semblent limités et la fibre ça se répare.
Cela dit je vais surveiller sous le foc, j’ai déjà vu débouler des bateaux alors que je me croyais seul à 360º.

02 juil. 2018
0

Ca peut nous arriver à tous, même aux plus zélés....

02 juil. 201816 juin 2020
0

Le tout c'est de rester pépère quoiqu'il arrive ...

02 juil. 2018
02 juil. 2018
0

dans le 1° message tu dis que l’adversaire a dit (j’étais dans le carré je n'ai rien vue) la veille doit être permanente , d'autre part le point de choc et situé au moins au milieu du bateau une manœuvre d'évitement si il y avait eu qqun à la barre ne posait aucun pb àmha les responsabilités doivent au moins être partagées, et un privilège contrairement à une priorité à droite n'est pas aussi draconienne

02 juil. 2018
0

Bonjour,

Le mois dernier, j'ai été abordée sur mon tribord au centre du bateau (Sunlight 30) en régate par un First 310.
Je n'étais pas en tort et mon adversaire a reconnu son erreur.
Dégâts : rail de fargue et martyr de coque écrasés sur moins d'un mètre et accroc dans la coque (plus de gelcoat et coque enfoncée)
Un expert est passé, il faut remplacer 1,50m de rail de fargue et de martyr refaire de la stratification et le gelcoat).
Les travaux sont en cours (2620 € TTC) l’assurance prend tout en charge et pas de franchise pour moi.
J'étais totalement assuré ainsi que mon adversaire et c'est la réclamation de course qui a tenu lieu de constat.

Bon courage à toi.
Pascal

02 juil. 2018
0

Merci de ton témoignage . Plus que la question d'indemnisation par mon assureur ,c'est surtout la possibilité de naviguer à nouveau avec mon EDM qui m'importe

02 juil. 201802 juil. 2018
0

@ Pascal

Te voilà " Piéton" ! :lavache:

03 juil. 2018
0

Salut Daniel,
Je fais du paddle en attendant.
Est ce que tu te regales avec ton trident?
Amitiés
Pascal

02 juil. 2018
0

Si tu es assuré tout risque, l'assurance prendra en charge, et au prie au moins la valeur vénale. en le faisant toi même cela te couvriras frais de sortie, stationnement et matière première. par contre il faudra à nouveau assurer le bateau aprés...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le beau temps !

Après la pluie...

  • 4.5 (78)

Le beau temps !

mars 2021