Abordage de notre pauvre manitou....

C'est pas le bureau des pleurs ici... Je sais bien...

hier après midi, Coup de fil de la capitainerie de port haliguen: ''votre voilier a été abordé, il est abimé ... Un bateau est monté sur votre tableau arrière "(vu par un marin du port)

Contact pris avec les propriétaire de l'autre canot, un oceanis 311: " apriori ça n'est que du gelcoat" votre bateau doit pouvoir naviguer.

Je reçois une première photo de la cadène de pataras bâbord, clairement enfoncée, le voilier ne peut évidemment plus naviguer. A cet endroit le bateau est bien renforcé... Il a fallu que ca cogne fort.

Seconde photo dans la soirée:

votre balcon arrière est aussi arraché. On pense que c'est du a notre abordage.

Fait amusant, on m'a fait remarquer que l'étrave du voilier était équipé d'un pare battage.... On dirait une mauvaise blague.

L'explication du barreur ''nous avons été déporté par le vent".

Un accident, ca arrive, mais réussir a monter sur le tableau arrière d'un bateau alors que l'on manoeuvre un 31" quillard avec un inboard... Faut pas pousser.

J'ai passé 15 jours cet été a refaire l'électricité avec ma femme pour partir tranquillement fin septembre. On est pas rendu.

J'attend de savoir quand l'expert doit passer.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

L'équipage
30 août 2016
30 août 2016
30 août 2016
2

fait toi payer un polissage de tes inox par l assurance , si c est possible ! :oups:

30 août 2016
0

Merci beaucoup pour cet excellent conseil ... C'est vraiment ce dont j'ai besoin.

10 sept. 2016
1

y s emmerde chez lui il a pas de bateau!!!!!!

30 août 2016
0

.
:scie:

30 août 201630 août 2016
0

?
scie ?

30 août 2016
0

merci Seeman
pour l'assurance de mon coté pas de soucis, j'attend la date de passage de notre expert. Retour de l'assureur de l'abordeur courant de journée...

30 août 2016
0

. = condoléances
:scie: = ça sent le bricolage
J'espère que l'intervention des assurances sera rapide et sans embrouille.
Bon courage

30 août 2016
0

bon courage !
le pire c'est pour tes vacances à venir ...

j'ai passé 2 jours au Crouesty, en un apm, au moins 1/2 douzaine de manoeuvres ratées, dont un bateau avec 5 chandeliers couchés et 1 embase arrachée. :-(

30 août 2016
0

merci bil... Ca ne me dérange pas les aléas '"normaux" de manoeuvres ratées, mais y'en a qui abusent... Heureusement, pas de blessés.

30 août 201630 août 2016
3

Ben déjà soit heureux le maladroit soit identifié !
 

Après les assurances paieront ! Soit présent lors de la visite de l'expert et si tu n'ai pas d'accord conteste directement auprès de l’expert de vive voix et si ça ne change pas auprès de ton assureur (par écrit). Il n'y a aucune raison de se fâché avec l'autre voilier, il a fait une bêtise mais il l'assume !!! Donc acte

Cordialement

30 août 2016
0

C'est tout a fait ca, le plus important: voilier identifié et des gens honnêtes qui ne remettent pas en cause leur erreur.
Mais j'enrage... en mordant ma langue... J'attend la date de passage de l'expert, je serais évidemment présent.

30 août 2016
1

En attendant l'expert, pense à protéger le cp: grey tape partout où l'eau peut imbiber le bois

30 août 2016
1

Vu l'absence d'autoformation aux manoeuvres via moteur, le constat de Christophe (Bil56) ne m'étonne guère

30 août 2016
1

Bonne chance Formule 18 !

30 août 2016
0

Entre l'étroitesse de l'espace inter-pontons (il faut bourrer les ports) et l'incompétence de plus en plus répandue, le gadget le plus vendu de nos jours c'est le propulseur d'étrave. Bientôt obligatoire ?
Moi un apprenti-manoeuvrier m'a cassé mon antenne VHF de balcon la veille de mon appareillage pour la croisière de l'été et quelque chose me dit que j'ai bien fait d'être à bord...

30 août 201630 août 2016
0

en l'occurence sur notre travée... il y a de la place. Nous sommes dans une ''grande place'' car notre TE est important. Donc petit voilier dans un grand emplacement (cf photo)
on remarque la balcon arraché... Je trouve culotté d'essayer de me faire croire qu'ils ne s'en étaient pas rendu compte.
[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

30 août 2016
0

Merde! ça fait mal de recevoir ce genre d'info ... :-(

Même si c'est pas pareil, ça me rappel le douloureux souvenir de quand j'ai reçu le courrier du chantier ou mon bateau fraîchement acquis était hiverné pour me prévenir qu'il avait été vandalisé!
Quand je suis arrivé sur le bateau j'ai faillit en pleurer...

Au moins dans ton cas, c'est un accident et tu as un tiers identifier, ce qui va faciliter les relations avec l'assurance.

Je compatis tout de même...

30 août 2016
0

polala now.... C'est bien pire dans ton cas! Personne, même pas possible de botter un cul!
Ici je ne me plains pas trop non plus, comme dit intelligemment au dessus, on sait de qui il s'agit et ces gens sont de bonne foi (sur le fond en tous cas...)
Je vais donc devoir me déplacer pour l'expertise mais ca devrait être défrayé par l'assurance.

Heureusement que je gère mon temps, un salarié pris par ses semaines de congés serait encore plus pénalisé :-(

30 août 201630 août 2016
0

le bateau sur bâbord, c'est l'assaillant... [URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

30 août 2016
0

t'es sympa, on voit pas son nom !
courage à toi

30 août 2016
1

La dame que j'ai eu au téléphone avait l'air vraiment désolée... M'a un peu pris pour un jambon mais ne mérite pas d'être affichée comme la bête a abattre :-)

Je garderais le nom pour moi ;-)

30 août 2016
2

si deja le gars te contacte et reconnait qu'il a tapé, c'est bien
on peux dire ce qu'on veut, ca peut arriver a tout le monde de taper... meme fort

le pire, des degats et c'etait Monsieur "personne"

30 août 2016
0

bonjour a vous ,pareil au port rhu a douarnenez ,a l ouverture des portes il y un contre courant important ,je me suis fait rentré dedans ,le régulateur windpilot est hors service ,,j attends l expert ? combien de temps d après vous ?? ,nous avons passé la soirée a remplir les papiers ,avec des marins très sympa et compréhensifs,,,,os s est quitté bon amis le lendemain matin ,,,,!!!!!

30 août 2016
0

j'ai mis 10 mois à me faire rembourser pour un chandelier tordu et une embase cassée (devis 200€)...
j'espère pour toi que ça ira plus vite

30 août 2016
8

"déporté par le vent" ?
S'il avait moins de bazar à l'arrière, il aurait moins de fardage, et manœuvrerait sans doute plus facilement.
Au fait, l'annexe sur bossoirs est-elle comptée dans la longueur déclarée du bateau?

0

Rappelle-moi : lorsque tu naviguais sur Trihéol, tu déclarais bien la longueur réelle lorsque les coques étaient repliées et dépassaient à l'arrière et, bien sûr, pas la longueur avec les bras ouverts. :heu:

0

:jelaferme: :pouce:

30 août 2016
0

chut ! Il y a encore des trimarans pliables...

31 août 2016
1

Au fait, l'annexe sur bossoirs est-elle comptée dans la longueur déclarée du bateau?

ils sont prudents eux, c'est le nouveau modèle de barre bat, spécial Crouesty.

30 août 2016
8

Il y a 2 ans en nav solo sur mon vieux 32 pieds j'arrive fin d'après midi au Crouesty pour pouvoir embouquer le golfe le lendemain matin avec la marée. Le type du port m'indique une place en bout de ponton et se tire. Je manoeuvre difficilement et à cause d'un fort vent traversier (courant parait-il) de NW je suis poussé entre les pontons j'essaie de m'en sortir mais je finis par toucher (à très faible vitesse) le taud intégral d'un bateau avec mon davier ce qui décidera enfin son proprio à bouger pendant que tous les autres c... regardent sans bouger. Je suis bien assuré et mon assurance a donc offert une sorte de taud tente de camping neuf à ce proprio en échange d'une toile que j'aurais pu trouer avec mes doigts vu son age et son état. Bref Je reconnais mon erreur d'avoir mésestimé la force de ce vent traversier (que la partie adverse notera de lui même sur le constat....) mais j'ai surtout admiré l'immobilisme de tous ces spectateurs attendant que je me plante (certains espèrent peut être se faire refaire un bateau neuf par petits bouts).
Je ne remettrai plus jamais ma quille au Crouesty en juillet ou en aout.

30 août 2016
0

cela me rappelle une aventure en 2009, où après un accident à bord aux Glénans, mon épouse était partie de là-bas vers l'hopital de Quimper avec un petit-fils à bord du Dragon 29; du coup j'étais rentré solo à Concarneau, où j'avais dû faire un créneau sur le ponton lourd (le port était blindé...) avec un bon vent traversier; un tas de connards m'avaient regardé faire (ils devaient attendre la cata en se lèchant les babines!) sans bouger de leurs tupperwares; perdu, j'ai l'habitude de maniper proprement... mais honnêtement, ça n'avait pas remonté mes contemporains dans mon estime!...

31 août 201631 août 2016
0

à Concarneau, j'ai aussi fait le spectacle devant un parterre de stagiaires ET moniteurs des Glenan :lavache:

30 août 2016
1

Courage pour la suite "formule18". J'observe aussi souvent les manoeuvres en ce moment dans mon port. ça tape de partout ! ça fonce au-dela des 3 noeuds règlementaires. ça s'engueule et des constats à la pelle ! Trois la semaine dernière !!! mais il y a pas mal de monde, donc ça se voit...ça évite de se casser sans laisser d'adresse.

3

J'ai le souvenir d'une BD d'Achille Talon dans laquelle il percute un autre véhicule lors d'un stationnement maladroit.

La foule s'accumoncelle et observe sa réaction.

Grand seigneur, notre Achille extrait un stylographe de sa poche intérieure, un papier de la pochette de sa veste.

Appuyé sur le capot de la voiture, il griffonne quelques lignes sur le papier qu'il glisse sous les essuies glaces puis s'en va sous les applaudissements admiratifs de la foule rassurée.

Lorsque le propriétaire de la voiture endommagée arrive, quelque temps plus tard, il s'empare du morceau de papier sur lequel est écrit : "ne comptez pas sur moi pour vous donner mon adresse mais j'étais obligé de faire quelque chose, trop de gens me regardaient".

Je ne suis pas certain que la présence de la foule mette à l'abri des malotrus. :litjournal:

31 août 2016
0

Dans le même genre, un type qui avait bien tapé une voiture en se garant est parti après avoir laissé un mot sur le pare brise pour éviter tout problème avec les badauds...
Le proprio de la voiture amoché était furax, on le comprend, sur le papier plié et coincé sur le pare brise il était écrit :
"Pardon, c'est moi qui ai fait ça"
Bine sûr, pas de signature, adresse, N) de téléphone...

01 sept. 2016
0

Sacré Achille Talon !

Ha, Némo, c'est donc toi qui as mis un petit papier sous mon essuie glace lorsque j'ai trouvé les deux portières défoncées sur ma voiture !?
:lavache:
:mdr:
:acheval:

30 août 2016
3

GRRRRRR
Pas cool
Pour Némo: "la foule s'accumoncelle"
Fan de San Antonio? :pouce:

1

oui.
Nourri de San'A depuis tout petit. :pouce:

30 août 2016
0

Ça devrait être interdit d'aborder un bepox ;-)
Je pense que les dégâts importants sur ton bateau viennent du fait que c'est un bateau bien plus gros et plus lourd qui t'es rentré dedans. Chance pour toi d'avoir connu le fautif... Si expert bien vérifier tous les chandeliers et balcon avant... Un copain a eu un problème similaire et l'expert n'avait pas vu que le balcon avant avait été endommagé aussi !

30 août 201630 août 2016
3

Les dommages viennent surtout du fait que c'est un navire fabriqué en cagette.
Entre le contreplaqué pour faire les étagères et le polyester y'a pas photo.
:mdr: :litjournal:

L'arrachement du pauvre écrou qui doit à lui seul tenir le balcon arrière est assez significatif.

30 août 2016
0

l'expertise en cagette :-)

30 août 2016
0

J'ai un bateau en cagette aussi juste bon à faire des étagères... Benh... Il flotte encore... Et c'est une étagère de luxe :mdr:

30 août 2016
0

Le même choc sur un polyester de série classique ,balcon plié et peut etre pont cassé a l'insert ,et délaminage sous la cadéne de pataras+ torsion de la patte.Nos bateaux ne sont pas prévus pour ça hélas .

31 août 201631 août 2016
1

Si tu plies le balcon avant de casser le support, c'est que, au moins, le support a résisté à l'effort nécessaire pour plier le balcon.

Dans le cas précis, le support a lâché avant que le balcon plie et c'est une réalité matérielle.

Ce qui arrive à Formule18 est bien triste, mais le peu de retenue du balcon et la dimension de l'autre navire ne sont peut être pas complètement incohérents avec sa déclaration selon laquelle il ne se serait rendu compte de rien.

Pour approfondir le sujet, Je doute fort que le petit écrou sans rondelle digne de ce nom que l'on voit pendouiller sous le balcon résiste aux 560 daN d'effort transversal sans rupture et aux 900 daN d'effort longitudinal sans rupture imposé par la réglementation.

4

Avec le même devis de poids il est effectivement difficile de réaliser un voilier en composite et, quand bien même ce serait possible, il serait, lui aussi, fragile. J'ai eu moi aussi, sur mon précédent navire le plaisir de pouvoir apprécier le peu de résistance d'une coque fine (5mm) et légère en composite

En ce qui concerne les photos, je constate que le chandelier est fixé par un simple écrou (ce n'est pas un a priori mais un constat) et qu'il a été arraché sans autre déformation majeure du balcon.

Mes seuls outils sont mes yeux.

Il est raisonnable de penser qu'une fixation dont la résistances serait cohérente avec la réglementation (valeurs rappelées plus haut) aurait imposer une déformation du balcon avant la désolidarisation du pied.

J'imagine mal appliquer un effort de 900 daN (Près d'une tonne...) sur le ch'ti écrou pris dans le CP (comme, d'ailleurs, sur le même ch'ti écrou si il était pris dans une épaisseur insuffisante de composite).

Mon propos est de relever que ton navire dont la conception et le cahier des charges sont appuyés sur la légèreté et la performance est "fragile" par rapport à ton "agresseur" et que c'est certainement un des facteurs de l'ampleur des dégâts.

:litjournal:

31 août 2016
6

Pourquoi le prendre ainsi?

Ces remarques plutôt pertinentes, il me semble, traduisant humblement une certaine compétence de son auteur, ne devraient pas te blesser, mais juste te faire réfléchir à la réparation à venir pour que les éventuels défauts soient corrigés.

31 août 201631 août 2016
1

Décidément... t'es pas expert maritime, pas architecte... et pas psy non plus.

3

C'est en effet un mode de fixation adopté de nos jours par bon nombre de Constructeurs (il ne s'agit ni d'un avis d'expert ni d'un avis d'architecte mais d'un simple constat) et il ne tient pas mieux chez les autres sauf lorsque des contreplaques sont rajoutées (il ne s'agit ni d'un avis d'expert ni d'un avis d'architecte mais d'un simple retour d'expérience personnelle).

:litjournal:

0

C'est une excellente question et je ne doute pas qu'elle a fait partie de la réflexion qu'a dû avoir le concepteur du montage (nous savons maintenant que c'est Formule18 lui-même) et que devra avoir celui de la réparation :

Est-il préférable que l'élément fusible soit la cagette ou le balcon?

Quel doit être l'assemblage côté cagette pour garantir que le balcon satisfasse à la réglementation et à la réponse à la question ci-dessus?

Mon avis personnel (un peu influencé par ce que j'ai l'habitude de voir dans mon monde automobile) m'inciterait à concevoir que l'élément fusible devrait être l'élément distal (ici le balcon), facile à réparer et/ou à remplacer et que la déchirure de la cagette (la structure support) ne devrait pouvoir intervenir que lorsque la résistance du balcon est largement dépassée.

Mais ce n'est QUE mon avis (et c'est d'ailleurs monté ainsi sur mon navire : chaque pied de chandelier ou de balcon est fixé par 4 vis de 6 au travers de polyester sur contreplaque de 100 cm² ), avis que je donne parce que m'a semblé que l'échange d'idées était un peu la fonction de ce type de forum.

Pour la suite, Formule18 fera ce qu'il jugera bon de faire et SON choix concernant SON bateau sera indiscutablement le bon pour LUI.

:litjournal:

31 août 201631 août 2016
0

Un balcon en inox se déformera sous effort tant que "quelque chose" le retiendra à la coque.

C'est ce "quelque chose" qui est le fusible du système.

Il peut s'agir du balcon lui même, il peut s'agir de la fixation du balcon sur le pied (si ce sont deux pièces distinctes), il peut s'agir du support sur lequel est fixé ce balcon.

Force est de constater que, dans le montage conçu par David REARD et que tu as monté (j'ai bon là?) le fusible est le support.

Puisque tu poses la question : sur ma péniche, effectivement sans aucune contrainte de poids (6 tonnes à vide pour 9,23m), les balcons sont fixés par deux petites vis parker de 4 sur des platines boulonnées sur des contreplaques.

Avec ce montage, ce sont les vis parker qui sont les fusibles de "premier ordre", sans doute les tubes de balcon ensuite et, enfin, les platines.
Mais certainement pas le support.

0

Il n'y a que deux vis parker par pied (tu as mal lu).

Je ne remets en aucun cas le travail effectué par ton architecte. Il fait ce que bon lui semble à la condition de respecter la réglementation et je n'imagine pas une seconde que ça n'ait pas été le cas.

Je m'étonne simplement de ce qui semble être son choix du fusible.

L'écart entre nos deux navires indiquent que nos programmes sont manifestement divergents, je pense que la visite de ma péniche t'intéresserait à peu près autant que celui de ta cagette.
Ne regrette donc rien. :mdr:

0

Je ne sais pas si il est TROP solide. Je constate juste qu'il est PLUS solide que le support.

C'est à la lumière des valeurs de résistance imposées par la réglementation qu'il faudrait évaluer le "trop" de la solidité du balcon ou le "pas assez" de la solidité du support. C'est précisément le travail qui incombe au concepteur, comme je le disais plus haut.

1

Mais, cher ami, n'est-ce pas notre première aspiration que de brasser du vent? :mdr:

"je doute" ne peut être un principe. C'est juste...un doute.

Tu indiques dans ta fiche que tu es ingénieur, je ne saurais trop te conseiller de calculer les efforts en présence sur ton écrou de 13 lorsqu'on applique les efforts réglementaires 60cm plus haut et tu comprendras alors certainement mon doute.

Quelle est la dimension de la rondelle qui a été prévue dans les calculs?
Ne serait-ce pas le moment d'envisager d'en mettre une plus large, juste histoire de soulager la cagette? :litjournal:

4

La vis, oui mais ce sur quoi s'appuie la vis...

C'est le boulot de la rondelle que de répartir cet effort sur une surface plus large du support.
:litjournal:

31 août 201631 août 2016
0

Je te prie de bien vouloir m'excuser : je pensais m'adresser à un technicien, il s'avère que non et je vais donc préciser :
Non, la résistance à l'arrachement d'une vis en inox n'est pas si important que ça.

Une rondelle de taille insuffisante par rapport à l'effort supporté fera effectivement sauter le support, ce qui impose de devoir augmenter la dimension de la rondelle si on souhaite éviter cet inconvénient.

Je constate que tu deviens agressif et grossier.
C'est inutile, il est l'heure de passer à table, je te souhaite donc un bon appétit.

Avec tous mes veux de bonne résolution de cet accident. :aurevoirdame:

31 août 201631 août 2016
1

Il ne s'agit pas d'une "théorie" mais de la réglementation.(240-2.58)

Appliquer au balcon un effort de l'extérieur vers l'intérieur est bien lui appliquer un effort longitudinal.

La réglementation ne précise pas le sens.

Pour la valeur de 900daN, je suis parti du principe que la cagette est de catégorie B ou C. Si elle avait été de catégorie A c'était 1300daN.
:litjournal:

31 août 2016
0

laisse tomber il navigue sur une freycinet, il peut donc pas comprendre :-)

C'est comme les calculs de résistance, il s'excite car il sait pas les faire... Ca n'a pas grande importance...

Contact pris avec assurances et expert, on doit fixer une date demain.

J'ai un excellent chantier sous le coude qui est ok pour faire les réparations une fois chiffrées.

Ca avance.

0

J'ai noté la référence documentaire, à toi de vérifier :cheri:

0

Tu as donc pu constater qu'il s'agit bien de daN et non pas de N.
:litjournal:

31 août 201631 août 2016
2

L'écrou est passé au travers de 300grm2 de verre epoxy, 10mm de CTP, arraché un joint congé et deux renforts en verre kevlar.

Le balcon est solide avec une jambe de force bien faite, sur du polyester ça aurait cassé pareil.

J'ajoute: fait un voilier en polyester avec le même devis de poids et on fait un crash test juste pour rire.

Tu juges à la hâte sur deux photos, et tes seuls outils sont tes aprioris.

31 août 201631 août 2016
0

aller je vote pour ton message pour te faire plaisir.

Le chtit écrou est un ecrou de 13mm (vis de 8) comme sur la plupart des balcons de voilier de cette taille. et mets tes lunettes laser pour voir la rondelle a travers la collerette du balcon. ``
Tu parles comme si t'étais expert maritime ou architecte, mais la magie du pipeau n'opère pas, t'es juste une grande gamelle. Bon vent nemo!

31 août 2016
0

Je sais comment est monté ce balcon, c'est moi qui l'ai mis en place.

donc ... remarque pertinente:

bateau en cagette
ctp fait pour faire des étagères
mes seuls outils sont mes yeux (expertise sur deux photos)

etc...

je n'ai aucunement besoin des conseils de nemo pour réfléchir a la réparation de mon voilier, je connais des gens compétents pour discuter de cela.

2

C'est un peu ma faute, je le reconnais : ce qui lui est arrivé est très "contrariant" d'autant que, de toute évidence, il est attaché à son navire et il n'est pas dans mes habitudes d'enrober mes propos du pathos pleurnichard et compatissant habituel.

Du coup, il "bloque" un peu.
Forcément.

3

Non plus :litjournal:

31 août 2016
0

Comment fais-tu pour savoir que c'est le boulon qui est trop faible et pas le chandelier qui est "trop" solide ? 5 T lancé ne serait-ce qu'à 1/2 nd stoppé net, ça doit faire bien plus que les 900 daN dont tu parles. Le moins solide a laché en premier, certes. Mais pourquoi en conclure que le moins solide est inférieur à la norme ? Le chandelier est la pour empêcher un bonhomme de 100 kg de passer à la flotte, pas un bonhomme de 5 T.

Je ne sais pas s'il faut renforcer cette fixation si elle est suffisante pour sa fonction. A tout prendre, il vaut peut-être mieux que le boulon repasse à travers la prochaine fois que le voisin tentera un abordage, plutôt que de se retrouver avec "un bout de cagette" parti avec le chandelier.

Bonne journée

31 août 201631 août 2016
1

le concepteur: David REARD, qui lui, est architecte

J'ai dit que je l'avais monté moi même, pas conçu, évites de lire ce que tu as envie de lire et concentre toi un peu.

Tes salades au sujet des fusibles, des cagettes etc... mets les en application sur ta péniche ca sera parfait.

N'importe quel balcon en inox se déformera jusqu'a arrachement du support si tu tires assez dessus. . On essaie sur ta péniche?

Tu brasses du vent car tu aimes te faire entendre, mais l'interêt de tes interventions s'arrête la...

je te le redis némo, dégrise un peu... T'en as besoin.

31 août 2016
0

pourvu que tes 4 vis parker tiennent les 900kg auxquelles elles doivent résister...

Pour ma part je ne remettrais pas en cause le boulot qui a été fait, car je n'ai pas conçu, pas vu, ni fabriqué ton voilier.

31 août 2016
0

Nemo le grisé !
quand on connait ta barque précédente, il est certain que tu as une certaine largesse d esprit sur l accastillage et les rotules de fixation!( fayot) :oups: :mdr: :pecheur:

31 août 201631 août 2016
0

Le système de fixation sur ton bateau évidemment solide ne fait pas rentrer dans l'équation le poids. Sur un Bepox le poids ne peut être ainsi ignoré
Il faut donc trouver une solution adaptée à ce type de bateau

D'autre part tu te poses la question de savoir quel devrait être l'élément fusible, puis tu donnes ta réponse: le balcon devrait jouer ce rôle sacrificiel.
Peut être pourrait on donc penser que ce n'est pas le montage qui est mauvais mais le balcon installé ici qui est trop solide?

31 août 2016
0

t'es parti du principe de base que ''Je doute fort que le petit écrou sans rondelle digne de ce nom que l'on voit pendouiller sous le balcon résiste aux 560 daN d'effort transversal sans rupture et aux 900 daN d'effort longitudinal sans rupture imposé par la réglementation.''

donc tu remets de suite en cause le boulot de l'architecte alors que ... tu ne sais rien du tout de la conception du canot, ni du montage.

Tu brasses du vent car t'aime ça, voila tout.

31 août 2016
0

Pour le le calcul... Nul besoin... C'est simple: à l'arrachement une vis de 8 en inox peut supporter une telle charge que toutes les rondelles du monde ne feraient qu'augmenter significativement l'éclatement de la coque au moment ou la rondelle passe au travers.

Tu réfléchis trop, ca te brouille la vue.

Faut t'y faire nemo, j'en ai rien a cirer de tes expertises et analyses en cagette.

31 août 2016
0

t'as toujours rien compris .... Faut te concentrer je te dis, dégrise, respire, ca va venir.

31 août 2016
0

concentre toi et relis mon message.... tu va y arriver.

31 août 2016
2

Peu importe
Le bateau de Formule 18 aurait même été construit en papier de cigarette pour rester léger, il n'avait pas à être abordé.

31 août 2016
1

Bonjour,
@nemo, ta théorie de l' application de la force de 900dan est très bien, mais encore faut-il l' interpréter correctement.
Dans le cas présent, l' effort pour arracher le demi-balcon arrière s' est effectué de l' extérieur vers l' intérieur, ce qui n' a rien à voire avec la contrainte de résistance lorsqu'un membre d' équipage est "retenu" à l' intérieur.
La fixation du balcon a été conçue pour empêcher quelqu'un de tomber à l' eau, et dans ce cas, elle ne travaillle plus en arrachement mais en compression, de plus , l' ensemble des filières rigidifie encore plus le montage.
Quel que soit le matériau utilisé, je ne pense pas qu' il y ai beaucoup de bateaux avec des balcons et chandeliers-filières prévus pour résister à des efforts importants venant de l' extérieur.
Gorlann

31 août 2016
1

sur ce fil je crois, à titre exceptionnel - ce qu'il faut saluer que tu cherches à transformer un balcon en parce choc

l'idée est de retenir un équipier, comment et pourquoi calculer un choc venant de l'exterieur ?

31 août 2016
9

Je me demande si tu ne devrais pas employer le mot "cp" à la place de "cagette", ça diminuerait l'effort que tu exerces en longitudinal et surtout en compression sur notre ami formule 18 qui a déjà les glandes pour son bateau ?

0

Les "freycinet" sont en métal, il me semble. :mdr:

11 sept. 2016
0

C'est pas plutôt 560N à rupture ???
:litjournal: :doc:

11 sept. 2016
0

cest déjà fait !! :mdr: :mdr:

31 août 2016
0

Surtout que ça fait bras de levier

31 août 2016
2

Juste un constat : l'espace de manoeuvre dans les marinas est de plus en plus restreint... Et les bateaux de plus en plus en grands.

Quelques expériences personnelles :

Port de Pornichet, ponton A de mémoire, les places en bout de ponton (vers 71-73) sont très difficiles d'accès en raison d'un courant traversier et du peu d'espace disponible pour manoeuvrer. J'ai du m'y reprendre à 3 reprises pour prendre ma place. Aucune aide du port.

Albufeira cet été (Portugal), on m'attribue une place mais une fois engagé entre les deux pontons une forte rafale (35 noeuds...) se déclenche - vent de travers, pas assez de vitesse pour prendre la place (l'étrave refuse de remonter dans le vent), impossible de faire demi-tour entre les pontons (pas de place...). Je m'en sors comme je peux en marche arrière... (Ouf !)

Portimao cet été, j'arrive au ponton visiteur (encore de fortes rafales). Les personnels du port nous aident à accoster. On nous attrbue une place - les rafales ne se calment pas, il viennent nous aider à nouveau. Chapeau bas pour le service.

Conclusion :
Au prix où nous payons les places de port, un minimum de service pourrait être assuré par les marinas. Et en particulier, aider à l'amarrage lorsque les conditions de vent ou de courant ne sont pas idéales ou lorsque l'espace entre les pontons ne permet pas des manoeuvres en sécurité.

31 août 2016
0

hé oui ,minimum de services ,pour ne pas dire inexistants ,dans certains ports , d autres comme Porqueroles cette été: 3 zodiacs pour l assistance a l accostage !

:pouce:

bon, une poupe un peut plus étroite , sans arrivée a un cul norvégien, aide à la coexistence pacifique de nos gels coats :jelaferme:

1

"Juste un constat : l'espace de manoeuvre dans les marinas est de plus en plus restreint... Et les bateaux de plus en plus en grands."
oui, dans les "vieux" ports de plaisance de 40 / 50 ans, prévus pour des navires dont la longueur moyenne était de l'ordre de 7 à 8 mètres, et les plus grands étaient à 10 mètres...
Ces marinas ont conservés le même nombre de places sans s'adapter à l'évolution des dimensions des navires. :oups:
Par contre, tu prends un port tout neuf comme celui de Roscoff - le Bloscon, les catways sont bien plus adaptés aux dimensions actuelles.
Chaque place est quasiment prévue pour recevoir une embarcation de 14m x 4,5m.
Quand tu te pointes à l'accostage, tu es beaucoup plus serein.
Et en plus, sur l'eau, il y a du personnel pour t'aider si tu as besoin ! :pouce:

31 août 2016
6

C'est vrai "Loran Voyager". Ici,au ponton, nous nous efforçons, à chaque fois, de donner un coup de main lors de l'accostage. Même lorsque les conditions sont bonnes. Quelquefois, si le temps le permet, on le fais pour les copains des pontons voisins. ça rassure beaucoup et on démarre la conversation sur la navigation ou la pêche passée. J'aime assez quand on saisi mon balcon avant lors de l'arrivée le temps de passer les pointes.

31 août 2016
1

Encore faut-il que les employés des ports aient des connaissances aux choses du vent.
Parfois, a part manœuvrer leurs semi-rigides, je me demande ce qu'ils savent faire.
Cet été dans un port dont je tairais le nom un vent traversier me met l'étrave sur mon voisin au largage de la pendille. Cul à quai, impossible d'avancer sans foutre ma quille ou pire mon hélice dans la pendille double du voisin.
Je demande l'aide du bosco à la VHF en maintenant le bateau au mieux.
Celui-ci arrive à pied sur le quai!!! C'est finalement le voisin, que je ne voulais pas déranger à cette heure qui m'a aidé dans la manœuvre.

31 août 2016
0

Sur mon bateau super costaud ,2 fois abordé 1 mouillage ,un port,2 fois du dégât .Certes pas de même nature car pas le même matériau .Et peu importe comment ça s'est traduit sur le Contest il y aura toujours un sale résultat aprés un choc.On peut toujours tout décortiquer ,pour faire mumuse mais le résultat sera toujours un dégât .Et pour juger sur la valeur ,comme l'objectivité sera relative ,pas la peine de s'éterniser a mon sens .

31 août 2016
3

Tu t'es fais rentrer dedans c'est bien regrettable et triste, mais ce fil n'a aucun interêt.
:goodbye:

31 août 201631 août 2016
2

merci donc de mettre ta pierre à l'édifice de l'insignifiant :-)

31 août 2016
2

de toutes manières un balcon n'est pas un pare choc mais contribue à l'ensemble qui retient l'équipier à bord ...

31 août 2016
1

Dirais tu que les sujets traités sur HEO sont tous intéressants?

Ne vient on pas ici pour parler bateau ou entendre parler bateau tout simplement?

Personnellement, j'ai bien aimé les reflexions sur la construction de cette partie du bateau. Quand on a du temps libre....

31 août 2016
0

puisqu'on parle de résistance et de calcul de structures,
il y a un article intéressant dans V&V ce mois, sur un cata qui a coulé devant le Crouesty, fond de coque déchirée par la dérive en heurtant un ofni ...

31 août 2016
0

ce que j'arrive pas a comprendre, c'est que la cadène de pataras Babord est enfoncée et que c'est le balcon tribord qui est arraché, alors que les safrans (exterieur) n'ont apparament rien.
sans etre sur place et avec les photos dispo j'ai du mal, quelqu'un pour m'expliquer ??

01 sept. 2016
0

la filière en spectra de 6mm.... C'est elle la responsable. Je n'ai pas eu plus de photos pour savoir si le balcon babord n'est pas abimé. Comme je disais au dessus j'attend la date d'expertise pour me déplacer. Pour le moment un ami va passer pour protéger tout ca.

03 sept. 2016
1

@fomule18 j’espère que tu auras de bons retours de ton expert,et que cette péripétie sera vite oubliée .Sache que tu es pas seul a ne pas pouvoir faire la trace annuelle comme prévu,en temps voulu .Si on avait été voisin voisin je t'aurais volontiers filé la main pour réparer ta belle luge en 2/2 . Forza !

03 sept. 2016
1

bon, pour détendre l'atmosphère, je vais vous livrer mon sentiment:
le voisin de ponton de formule18 devait sortir son canot pour carénage ou autre intervention au sec, voyant le canot de formule18, il s'est dit, ah ben, voilà l'engin de manutention, doit falloir monter sur le grand truc ouvert à l'arrière pour qu'on nous sorte…
:acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

(voilà, désolé, pardon aux familles, toussa, et bon courage formule18, je te souhaite que ton Manitou soit vite réparé, et dans les meilleures conditions possibles et évite d'appeler ton prochain canot Poclain ou Fenwick ^^ re-pardon…)

03 sept. 2016
0

le prochain sera gitche manitou ou wakan tanka ;-) de tout manière y'a pas de fourches a l'avant du bateau :langue2:

03 sept. 2016
0

ben on dirait que t'as pas lu le fil....

03 sept. 2016
1

...alors, mets des grosses rondelles pour fixer tes fourches... ;-)

03 sept. 2016
1

C'est le genre de surprise que l'on déteste. Prends ton mal en patience car pour connaître ce genre d’enmerde ben...ça dure :lavache:.
Pour notre figaro one de mémoire bateau bloqué à sec de août à novembre alors qu'en soit la réparation n'était vraiment pas énorme! Un Grand Soleil 41R avait eu la gentillesse de nous pousser par l'arrière lors de la minute alors que nous étions à l'arrêt au bateau comité :pouce: :lavache: joli spectacle pour tout le monde :mdr:

Je crois que j'ai jamais lancé aussi vite un bateau! Le plus beau départ arrêté de ma vie :heu:
Dégâts mineurs pour les deux bateaux mais nécessitant réparation quand même afin d'éviter le delaminage.

:goodbye:

11 sept. 2016
0

Je viens de lire ce fil un peu affligeant....

Pour faire de la mousse certains se prennent pour des certificateurs voir ingénieurs sans même avoir compris de quoi ils parlent

Tu as un bien beau bateau Formule18 et j'espère qu'il sera vite réparé.

J'avais hésité un temps pour un Bepox moi aussi...Mais trop spartiate pour la famille
:famille:

0

Je crains que tu n'aies pas bien lu ce dont je parle (la réglementation).

Ce qui t'empêche de le comprendre CQFD...

Avec tes données, pour la réparation, une ventouse devrait suffire
:mdr:

11 sept. 2016
0

oui monsieur l'ingénieur :non: :non:

11 sept. 2016
0

C'est toujours intéressant de voir les personnes tenter de se justifier alors que personne ne les a cité .

. :acheval:

0

C'est effectivement intéressant de voir quelqu'un qui la ramène sur un sujet sur lequel il énonce lui-même qu'il ne connait pas. :mdr:

28 sept. 2016
0

Je ne faisais que répondre à ton interprétation de la norme pourtant très claire mais probablement encore non assez pour toi :mdr: :mdr:
Fais un petit peu preuve d'humilité et ça ira mieux tu verras :aurevoirdame:

28 sept. 201628 sept. 2016
1

Petit retour informatif:

l'assurance a pris en charge mon déplacement (défraiement kilomètrique) , grutage démâtage et transport du canot jusqu'au chantier naval (technologie marine)

Nous sommes en attente du devis de réparation. Finalement il y aura expertise ou pas en fonction du chiffrage.

ready to go! manitou devant le manitou.

[URL=www.hostingpics.net[...]wer.php ]

28 sept. 2016
1

en tout cas de telles lignes donnent envie de naviguer, de voir de la mer et encore ....

28 sept. 2016
0

merci pour le retour, j'en suis tout retourné... je me suis rendu compte que l'on m'avait abimé mon régulateur d'allures et cassé une de ces poulies...

28 sept. 2016
0

salut motus. Désolé pour ton canot.

Ce que je retiens de ce sinistre: j'ai énormément de chance d'avoir un responsable identifié et de bonne foi.

Entre la capitainerie, les copains, le transporteur, le chantier.... Je ne compte plus les anecdotes qu'on m'as raconté sur des sinistres plus ou moins graves.... Sans responsables évidemment...

28 sept. 2016
1

Bon courage formule18 pour les réparations.
Et laisse tomber le "némo le grisé" lui répondre ne vaut pas la peine. Il cherche uniquement la polémique.

28 sept. 2016
0

J aime bien la methode anglaise ou italienne avec acceuil systematique au zodiac.A Malte c est assistance sur simple demande. Bien pratique avec un soucis moteur comme j ai eut le soucis l autre jour. Au moins les marinas anticipent le probleme et protegent les autres bateaux.J ai ete tres surprise de la solidarite en Grece ou tout le monde va aider tout le monde aux haussieres. Un conseil...faire pression sur la marina pour un acceuil personnalise en cas de besoin surtout si les abordages sont frequent.Au moins mois de juillet et aout bon courage pour les tracas

28 sept. 2016
0

les bonnes habitudes d'entraide ont parfois tendance a se perdre...
Pour port haliguen l'acceuil existe bien et en cas de demande ils ne sont pas avare en coups de main. Mais bon c'est vrai que si tu fais l'accueil tu vas pas forcement accompagner un 30", apriori ça se manoeuvre ces bêtes la.

28 sept. 2016
0

C'est juste une personne qui à envie d'explique son désarroi.
Jamais sympa de telle situation .

28 sept. 2016
1

Quel beau bateau ...!!

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Et les travaux se poursuivent...

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (151)

Et les travaux se poursuivent...

février 2020