à quoi sert une balancine si il y a un hâle-bas rigide ?

Rien à ajouter, sinon, bonjour à tous(tes)

L'équipage
21 juin 2011
21 juin 2011
15

De drisse de GV de secours si cette dernière casse ou file ?
A continuer à s'assurer avec deux cordages quand on monte au mat ?

21 juin 2011
0

De ...
Balancine au bout de quelques années lorsque le hale bas rigide fonctionne moins bien ...
:jelaferme:

21 juin 2011
0

Le hale bas rigide a plusieurs utilisations :
- permettre de dégréer la balancine pour l'utiliser a qq chose de Plus "urgent" (drisse de gv partie en tête de mat par ex)
- surtout éviter l'empannage chinois ( au cours de l'empannage, la bôme se soulève verticalement et se plaque contre le mat)
- bref le hale bas bloque vers le bas

La balancine tire au contraire vers le haut, elle va donc permettre de creuser la gv dans le Petit temps.

Réponse non exhausite mais qui j'espère aidera a dégrossir la question :)

12 oct. 2021
0

la balancine permet de creuser la voile…ca alors..jamais fait.

12 oct. 2021
1

Ce que j'ai lu de plus cool ici c'est, qu'après avoir souqué ferme le hâle-bas et le Cunni...ngham question d'aplâtir la GV dans la brise, on pourrait tendre la balancine question de faire dégueuler le haut de la voile!?
En tant que véliplanchiste ça me parle, car là aussi on tire comme une mule sur plus ou moins tout ce qui bouge dans la brise. Mais ce genre de truc à la voile, c'est impressionnant! Elle ne doit pas résister des années, la pauvre, après ce genre de traitements...

12 oct. 2021
0

ex planchiste du debut en 78 jusqu’en 2015 , on faisait ouvrir la chute en etarquant comme des malade , pour augmenter la courbe du mat,au point d’amure (point d’amure sans passion..)
si tu reprends du pataras , a moins que je me trompe,c’est la que ouvrira le haut de ta voile.
par cette action tu augmentes la courbe de ton mat ( comme sur la planche mais par un autre artifice).
maintenant, il y a peut etre une maniere d’utilisation de la balancine en la faisant relever le point d’ecoute que je n’ai jamais utilisé .

21 juin 2011
1

L'expérience montre qu'on est toujours particulièrement heureux le jour où on en besoin de trouver une manoeuvre qui tire du haut du mat vers l'arrière. C'est une inestimable sécurité ou utilité dans des situations parfois délicates faciles à envisager.

21 juin 2011
1

A servir de sauvegarde ou de va et vient, quand tu montes au mât avec la drisse de GV.

21 juin 2011
-1

Pour rejoindre les propos d'outremer, lorsque du "gros temps" se lève les allures portantes sont plus "confortable et moins dangereuses" dans ce cas utiliser la balancine pour renforcer le gréement (comme un pataras) peut permettre de moins stresser ...

21 juin 2011
0

Très judicieux ... mais où la frapper dans ce cas de figure "musclé" ? je ne vois que les cadènes de pataras comme point solide sur l'arr ...

21 juin 2011
0

Il suffit de laisser a poste ... Si ça monte : allure portante : un bout de génois a l'avant, gv affalée balancine et écouté de gv étarquée fermement aideront le gréement dans les surventes. On joue avec la balancine et l'écoute de gv, la balancine en étant étarquée aurait tendance a lever la bôme, en etarquand l'écoute de gv (si chariot de gv) va la tirer vers le bas, l'ensemble se comporter comme un pataras central.

21 juin 2011
0

Merci pour ces réponses ... en fait, je ne compte pas supprimer la balancine mais la renvoyer en pied de mât pour récupérer une cage à destination d'une nouvelle drisse (étai largable) que je pourrais étarquer sur l'un des Winchs de roof ... Hâle-bas rigide ou pas, j'ai toujours (par habitude ?)raidi la balancine pour prendre un ris par ex ... on doit pouvoir le faire rien qu'avec le Hâle-bas, non ? ... ça évite de sortir du cockpit

21 juin 2011
4

La balancine sert également au mouillage à contrer l'écoute de GV pour immobiliser la bome.

21 juin 201121 juin 2011
1

Pour cet usage j'utilise la drisse de G.V.
Mon hale-bas rigide, système avec 2 joncs en fibre, permet quand on choque le palan de hale-bas d'ouvrir la chute de la G.V en cas de besoin.

12 oct. 2021
0

Je suis exactement dans la même problématique .
Pour ma part j’ai décider de rajouter un bloqueur simple accolé au bloqueur triple déjà a poste

12 oct. 2021
0

Je suis exactement dans la même .
Pour ma part j’ai décider de rajouter un bloqueur simple accolé au bloqueur triple déjà a poste

23 juin 2011
1

Elle pourrait (très hypothétiquement) servir à empêcher le mat de tomber en cas de rupture du pataras?
Jamais essayé, d'où la précaution oratoire.

23 juin 2011
0

Oui mais pour ça, il faut que ça arrive quand on est au près avec l'écoute de GV prise très court et près du centre du bateau.
ça limite les cas où cette "retenue" de secours pourrait jouer.

23 juin 2011
1

Mais en cas de rupture du pataras, l'ensemble mât, bôme et balancine partent à la mer, qu'on le veuille ou non, non?

RV

23 juin 2011
0

Justement pour éviter le mât à la mer, la balancine et l'écoute de GV tiennent le mât par l'arrière, ça m'est arrivé et le mât a été sauvé.
Fasanca :

23 juin 2011
1

L'écoute de GV, oui, mais je ne vois pas en quoi la balancine peut retenir le mât, elle en est solidaire et n'a aucun point d'appui sur le bateau.

RV

23 juin 2011
1

L'écoute de grand voile ne retiendra rien s'il n'y a pas de voile ou de balancine :reflechi:

23 juin 201123 juin 2011
0

Exact, judicieux, autant pour moi.

Mais un pataras qui se casse, c'est pour le moins assez rare.

RV

23 juin 201116 juin 2020
0

9a m'est arrivé avec un pataras réglable par une patte d'oie et la poulie de mauvaise qualité a explosé. Petit bateau de 7.2m et 1100kg

12 oct. 2021
0

Quelqu'un sait-il pourquoi aucun mini transat ne semble utiliser de balancine ?

12 oct. 202112 oct. 2021
0

Tout simplement parce que sur un bateau de cette taille une balancine ne sert à rien, et ce qui ne sert à rien pèse et encombre...pour rien.

12 oct. 2021
4

En plus avec une voile à corne, la cohabitation sera difficile.

12 oct. 2021
-1

@ BWV Ne sert pas à plus que sur n'importe quel autre bateau alors? Naviguant en 7.5m (un maxi mini plus ou moins) sans balancine, je peux confirmer que c'est pas zézé (liaison mal-t-à propos) de ferler une GV ou encore de poser la bôme prudemment sur l'un ou l'autre côté sans rafler tout ce qui se trouve en dessous et sans que cette bôùe ne foute le camp à la moindre occasion.
Pour la corne, il se pourrait en effet que ça craigne. Je viens d'en acquérir une (de GV à corne) tout en ayant installé une balancine (test). On verra cet hiver ce que ça donne.
Je posais la question car j'ai juste trouvé que c'était plutôt ch... cette absence de balancine alors qu'en effet, aucun mini n'en a une. Evidemment, perso je traverse juste ma mare à canards et non l'Atlantique. Je m'imagine que si ces bateaux ne sont pas pensés soirées arrosées au port inclues, le petit manque de "confort" peut se justifier par une ligne et un peu de poids en moins?

12 oct. 2021
0

@Tabarrelit « Ne sert pas à plus que sur n'importe quel autre bateau alors? »

Sur un « grand bateau » une balancine (ou hale-bas rigide) est indispensable au vu du poids de la bôme, de sa hauteur au dessus du pont, et des forces en présence, mais sur un petit bateau de 6.50m, je n’en vois vraiment pas l’utilité.
Pour l’affalage il suffit de larguer doucement la drisse pour que la bôme descende elle aussi doucement sans défoncer le pont, et aussi peut-être d’éviter l’affalage bout au vent mais de préférence avec un peu d’angle. En ce qui concerne les minis ils ont aussi la particularité d’avoir une bôme très basse. D’autres petits bateaux en sont dépourvus, comme le Surprise par exemple, ce qui ne pose pas de problèmes particuliers.
Voilà c’est mon avis que tu n’es pas obligé de partager, et si la présence d’une balancine te facilite la vie, faut pas t’en priver.

13 oct. 2021
0

Il y a une balancine sur les First 20 (6,25m) qui sont dépourvus de pataras mais ont une voile à corne. Cela permet d'affaler la GV rapidement sans se prendre la bôme sur le crane et de ne pas être gêné au mouillage. Sur un mini transat, la problématique du confort au mouillage ne se pose pas vraiment!

12 oct. 2021
0

Merci de ton avis que j'enregistre.
Tu as en effet bien observé que la bôme des 6.50 est au ras du rouf. Sur mon hybride, elle est un peu plus haut perchée, sans toutefois atteindre la hauteur des 30 pieds et plus. Et du coup, situation intermédiaire...nécessitant probablement des solutions adaptées :-)
La technique d'affalage est bien exacte, mais pas toujours facile à exécuter ni précise en solo-amateur (ma femme est surtout à bord pour me tenir à l'oeil, frapper le gosse et m'engueuler - joke ;-)).
Je vais essayer de trouver le meilleur compromis entre balancine ou non, pataras en patte d'oie ou double (car GV à corne), prises de ris simples ou doubles avec retour des lignes au cockpit prévu et le gentil bordel de lignes que ça crée. Un beau mic-mac en vue mais intéressant assez que pour m'amuser.
Comme chantait mon compatriote: "faut pas jouer au riche quand on n'a pas le sou".

12 oct. 2021
2

Sur un petit bateau, les lazy jacks peuvent faire office de balancine pendant la prise de ris, et au port on utilise la drisse de gv. Keep it simple.

12 oct. 2021
0

Il paraît en effet.
Et puis j'en entends également dire que de hisser une GV entre des lignes de Lazy Jack ça peut être sport également, en particulier si lattes supérieures avec petits embouts prêts à se coincer dans les Lazy? C'est là qu'il faut surtout faire sa propre expérience probablement parce qu'à force de on risque de se mettre à la pétanque.

12 oct. 2021
0

Pour garantir la hauteur de la bôme indépendamment de l'étarquage de la grand voile?

13 oct. 2021
1

Je confirme. Les lazy jacks ne devraient exister qu'au moment d'affaler la GV et disparaître au moment de la hisser!

13 oct. 2021
0

C'est pour ça qu'on peut - en général - les lacher en grand : on les laisse pendouiller totalement le temps de hisser, et puis on les reprend une fois que tout est en l'air (en même temps qu'on lache un peu de balancine, en général).

12 oct. 2021
0

Je viens de retrouver ce sujet
www.hisse-et-oh.com[...]-rigide

12 oct. 2021
0

Je viens de relire les plans d'installation (dessinés à la main - vive la petite série :-)) des composantes du gréement de mon boat. C'est sympa car peu onéreux (poulies et dyneema pour la majorité).
Là où ça devient sport, ce sont des élastiques supposés plaquer le pataras larguable choqué contre le mât (pendant que l'autre sue à retenir le mât) et l'installation du bout dehors orientable. A part pour les régatiers purs et durs, ça a encore le moindre sens aujourd'hui un bout orientable (pour le plaisancier du week-end, même sportif)? Et les spis symmétriques? Un bout dehors démontable + spi asymétrique n'est pas de loin préférable?

12 oct. 202112 oct. 2021
0

D'après ce que je crois comprendre, tu es propriétaire d'un super câlin 7.50m, tu débutes dans la voile habitable, et ton bateau te parait un peu trop complexe.
Ce que je peux te conseiller c'est de prendre le temps de l'apprivoiser et de le découvrir, car c'est cette complexité (apparente) qui fait aussi le charme de ces bateaux sur lesquels on ne s'ennuie jamais.
Les élastiques dont tu parles par exemple sont utilisés sur tous les minis (dont ton bateau est issu) pour ramener le pataras ou la bastaque (peu importe la dénomination) non utilisé le long du mât, rien de pus simple.
Quant au bout dehors orientable, pas besoin d'être un régatier pur et dur comme tu dis pour l'utiliser, et quand tu as connu en mini un tangon classique de 3.50m de long je peux te dire que tu béni ensuite la présence de ce bdo qui facilite énormément les manœuvres de spi.
Cela dit c'est vrai qu'il y a beaucoup de "ficelles" sur ces bateaux et qu'il faut un minimum d'organisation, d'ordre et de savoir faire, mais c'est aussi ce qui rend ces petits bateaux passionnants. Enfin moi je ne m'en lasse pas. Et en plus toi, avec ton super câlin 7.50m, tu as tous les avantages des minis sans les inconvénients, l'est pas belle la vie!

13 oct. 2021
1

:-) Coupable sur toute la ligne. En gros, je me plains surtout que mon SC ait été mal entretenu, mal mené et traficoté par mes prédecesseurs. Du coup il a passé l'été sur le quai et moi en-dessous, ce qui à mon avis de débutant n'est pas le bon ordre...
Enfin replongé dans un liquide qui exercice une poussée ..., je m'intéresse à d'autres sujets que les mélanges époxy-durcisseur, dont les lignes. Sujet passionnant. Ce qui est un peu compliqué pour mon cerveau limité, c'est que ce n'est pas un vrai mini, mais prèsque. Cherchant de bons tuyaux sur des sites qui parlent principalement de plus grands voiliers, ça confusionne à tout va.
Soit, il est dénudé au stricte minimum et je m'efforce d'abord à faire fonctionner la nouvelle GV à corne et à 3 ris (l'ambition y a que ça de vrai) et le foc à ris aussi (on rit, on rit).
Rien que ça, ce n'est pas mal: pataras en patte d'oie ou dédoublé, balancine ou non, lignes de ris simples ou doubles, revenant oui ou non au cockpit, avantages potentiels des crochets au vit de mulet, prendre des ris au mât ou depuis le cockpit ... ????
On apprend surtout la patience en voile et le vertige aussi, lors d'une montée au mât intéressante par exemple :-) Mais il est très chouette mon Super Câlin. Quelques gars attendent impatiemment que je le fasse fonctionner pour une sortie. Risque d'il y avoir quelques décès de vieillesse d'ici-là...

13 oct. 202113 oct. 2021
0

Il y a sur ce forum quelques propriétaires de bateaux proches du tien, entre autres il y a un Bepox 7.50, et un autre dont le fils possède un Mistral 7.50, ils pourront peut être te donner des tuyaux…moi c’est un mini, donc un peu plus radical.
Pour ta gv à corne je doute qu’elle passe devant le pataras, il te faudra donc avoir deux pataras (ou bastaques) mobiles, sous réserve que ton gréement soit muni de barres de flèches poussantes.
En ce qui concerne les bosses de ris (ce que tu nommes les « lignes »??…) il est largement préférable qu’elles reviennent au cockpit. Par contre l’amure peut se prendre au pied du mât, ça évite d’encombrer le pont avec des bouts supplémentaires et il n’y a qu’un ou deux pas à faire pour aller au pied de mât.
Maintenant pour le bout dehors orientable je te suggère d’aller voir des minis de séries sur lesquels le système est maintenant bien rodé.

13 oct. 2021
0

Chouette pour le mini. Assez rare sur forum . Tu régates avec? C'est lequel ?
Barre poussantes à souhait. Je vais donc balancer Balancine et me diriger vers deux pataras mobiles après premier test. Les minis sont finalement les plus semblables à mon boat, je m'en inspirerai pour le gréement. Tant pis pour le côté relax.
Je vois le Bepox. Très beau refit. Il m'a donné envie d'y aller franco. C'était un beau challenge...
Le truc des spis, ce sera pour après. Pas trop convaincu de ce système de tangon orientable. Si c'est efficace ça semble un truc compliqué à monter.
Quant aux prises de ris: le crochet au vit est probablement le meilleur moyen de bien étarquer l'armure, mais les aller-retour au mât me semblent bien sportifs dans du 5-6bft. Soit, avec un foc à mousquetons...de quoi se plaindrait-on?

12 oct. 2021
1

A ajouter quelques centaines de grammes dans les hauts...

13 oct. 2021
2

Un peu d'accord avec Brufan. Nous avions un J/36 avec hale-bas rigide pendant 24 ans. Il n'y avait pas de balancine pour la bôme. Ça nous a pas manqué du tout. Sur le Sabre 402 que nous venons d'acheter en juin nous avons une balancine et un hale-bas rigide. La balancine est fixée à la tête du mât, pour être ajustible de la bôme. Elle ne peut donc pas servir comme "drisse de sécurité" pour monter au mat ou comme "drisse de secours" au cas où la drisse de gv se casse. Elle sert à s'entourner au pataras et l'antenne de la BLU et ainsi empêcher les changements de bord si elle est trop choquée. Si elle est trop bordée elle marche contre l'hale-bas et fait qu'il faut réajuster les deux. Si elle est ajustée comme il faut, elle ne sert à rien. Je pense qu'on va la ôter.

13 oct. 2021
0

Personnellement je trouve la balancine bien utile en fin de hissage de la GV pour limiter l'effort de la mise en tension de la chute sur la drisse au moment ou tout le poids de la GV s'exerce sur la drisse.

13 oct. 2021
1

Mais si on a un hâle-bas rigide, l'hâle-bas limite l'effort de la mise en tension de la chute sur la drisse au moment où le poids de la GV s'exerce sur la drisse. La balancine est superflue si on a un hâle-bas rigide.

13 oct. 2021
0

J'avais pensé comprendre que le hâle-bas rigide était lourd pour un petit voilier?

13 oct. 2021
0

Il y a hale-bas rigide et hale-bas plus ou moins rigide... Ce que j'ai sur mon 32 pieds (c'est pas très lourd et pourtant assez efficace !) :

13 oct. 2021
0

Je vois! C'est reglable ça ?

13 oct. 2021
-1

Tu gardes un hale-bas textile à côté pour le réglage... Ta bôme ne tombe plus, mais si tu t'appuies dessus, elle descend un peu ! Donc tu peux border pour avoir une GV plate...

13 oct. 2021
0

En image :

14 oct. 2021
0

En effet, fallait y penser. Ca n'a pas l'air mal du tout comme solution qui permet de se passer de la balancine en plus. Bonne idée ça, merci!

14 oct. 2021
0

J'ai installé cela sur mon supercha et l'avantage est qu'il n'y a pas de réglage à reprendre quand on manoeuvre ou navigue. Au port, on attache la drisse de GV en bout de bôme car si ce hale-bas tient parfaitement la bôme pendant les manoeuvres de GV, il ne supporte pas le poids d'un équiper qui tomberait sur la bôme. Pendant les manoeuvres de GV, on prend très vite l'habitude de toujours se rattraper à autre chose que la bôme.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Arc-en-ciel Viveiro

Après la pluie...

  • 4.5 (77)

Arc-en-ciel Viveiro

mars 2021