a quoi sert 1 girouette sur 1 pilote auto ?

a quoi sert de brancher 1 girouette sur 1 pilote auto ?
merci

L'équipage
18 jan. 2009
18 jan. 2009
0

Régulateur d'allure
Il y a une quinzaine d'années , je crois que c'est la marque Autohelm qui prévoyait l'adaptation d'une girouette sur les pilotes auto de barre franche. Celà permettait au pilote d'être asservi non pas au compas mais au vent. Ainsi le pilote fonctionnait un peu à la manière d'un régulateur d'allure et adaptait le cap du voilier en fonction des variations du vent, tout ceci en continuant à consommer de l'électricité. Je n'ai jamais essayé ce genre de pilote.

18 jan. 2009
0


Parceque je ne vois pas bien l'interet ou alors en secoure si le compas zap!
mais il faudrait demander a quelqu'un qui a utilisé ca.
merci

18 jan. 2009
0

ça sert surtout
à ne pas s'occuper du réglage des voiles, si le vent ne fait pas de trop grands écarts, il me semble.
A+

18 jan. 2009
0

J'ai lu
que 80% du temps , les pilotes du Vendée Globe étaient asservis au vent.

18 jan. 2009
0

oui ça sert
à utiliser le mode vent. Aujourd'hui beaucoup de pilote en sont équipés (les centrales Nke des Figaro fonctionnent ainsi par exemple), ça permet entre autre de naviguer sous spi et de le tenir nickel...

18 jan. 2009
0

J'ai un pilote NKE ...
... qui a de mémoire 6 modes de fonctionnements différents. J'en ai utilisé 2 jusqu'à présent: 'compas' et 'vent apparent'. Sous voile, je préfère nettement le mode 'vent apparent' que j'ai utilisé 90% du temps jusqu'à présent. Bien entendu, il faut un peu surveiller où on va.
;-)

18 jan. 2009
0

ah wè
en mode vent pour le spi c'est a essayer, ca doit etre effectivement pratique.

18 jan. 2009
0

...
Cela permet de se maintenir au prés ou au portant par rapport au vent apparent ou réel.
Le mode vent se retrouve même sur un ST1000+ d'entrée de gamme, s'il est relié via NMEA ou Seatalk à une girouette anémo. Évidement avec moins de précision que les calculateur NKE ou B&G des grandes courses...

++

18 jan. 2009
0

Si vous êtes
au portant par mer formée, utiliser le vent apparent est une totale ineptie, le comportement sera meilleur au cap compas

Maintenant, si vous avez un NKE, ou un B&G (haut de gamme )avec l'option vent réel c'est super... À condition comme déjà dit quelque part d'avoir un gyro efficace ou un compas satellitaire ou les deux... :alavotre:

pfffzzzz

18 jan. 2009
0

L'intérêt est justement...
...d'avoir un pilote électrique qui travaille et consomme moins en mode vent qu'en mode cap.

Bien sûr sous réserve que les voiles soient bien réglées et ajustées à l'allure désirée.

Si le voilier est réglé pour faire du près, avec le mode vent il restera au prés même si le vent fait un écart de 10°, alors que c'est le pilote qui cherchera à compenser cet écart en mode cap.

;-)

18 jan. 2009
0

salut les insomniaques
j'ai ce type de pilote.....rayton st 7000

ben oui, ca sert de régulateur d'allure mais en plus ca fait consommer moins de courant au pilote. en plus ca fait les virement de bord touut seul si on veut ce qui est pratique pour manoeuvrer seul lorsqau'il faut tirer des bords dans un chenal.

aller je vais me recoucher mais il y a une tempête ici et le bateau bouge dans tous les sens sans parler du bruit....

18 jan. 2009
0

tres utile
pas très loin de la cote Corse par exemple ou le vent est dévié de qq degrés au passage de certains caps ou falaises le bateau ne se retrouve pas bout au vent ni trop bordé pour qq centaines de mètres

18 jan. 2009
0

Avez-vous remarqué,
que tout le monde parle du près... oubliant que contre le vent, un voilier est très facile à stabilisé. :-)
Le plus simple artifice suffit, et si vous avez réglé votre barque correctement, vous n'aurez besoin ni de pilote, ni de régulateur, ni de tenir la barre... (en perdant bien sur quelques % sur la performance) :alavotre:

pfffzzzz

18 jan. 2009
0

et surtout

un pilote classique suit un cap determiné .

On doit donc reregler les voiles dés que la direction du vent varie pour d'une part étre bien reglé et pour que le pilote ne travaille pas trop .Ce qui finalement revient bien souvent .

et en plus pour la competition c'est pas bien pratique surtout lors des periodes de repos ou la direction du vent peut changer

Avec la girouette plus besoin mais le cap n'est plus suivi .

18 jan. 2009
0

J'utilise un peu tous les modes avec la centrale NKE
Ca dépend des circonstances et des besoins.

Compas pour les allures portantes et le moteur,

Vent vrai ou vent apparent au près (ou comme dit plus haut, pas de pilote du tout, mais ça dépend de chaque bateau, du bon réglage des voiles et de sa stabilité de formes),

Angle de barre dans certains cas bien particuliers, mais bien pratique

Choix effectué pour minimiser la conso

RV

18 jan. 2009
0

dodo
ça sert à dormir !!!
d'ou, conclusion, au VG ils dorment 80% du temps ?
Quelques heures de repos sans rien toucher à condition qu'il y ai de l'eau devant.
On regle sur le pilote l'acceptance de la variation de cap, 10°, 15°, 20° et on laisse faire.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021