à la voile pure

Bonjour ,
je m'interresse assez à la voile ,
mais je m'y connais pas sur tout le sujet ,
j'aimerais savoir si certains navigateurs voyagent encore de nos jours ,a la voile pure ,sans moteur à bord ?
Ca demande surement quelques astuces ,de la prudence et de l'adresse ,notamment près des cotes ou dans les ports ,mais j'ai lu quelques bouquins comme un d'Alain Gerbault ,où apparemment certains skippers peuvent se passer de moteurs ,en privilegiant les mouillages forains par exemple... ,
merci d'avance pour vos réponses
Bon vent à vous ,
Sindbad

L'équipage
03 mar. 2002
03 mar. 2002
0

à la voile pure
Il y a quelques années un trophée avait été crée en Bretagne pour récompenser le voilier qui aurait navigué pendant une semaine sans utiliser son moteur. Je ne sais pas ce qu'est devenu ce trophée.

Il faut dire qu'à présent les ports sont tellement encombrés qu'il est difficile de faire évoluer un voilier à la voile sans gêner les autres usagers .

Pour la source d'énergie à bord on peut éventuellement avoir un groupe mais un moteur c'est quand même plus pratique !

Seules les écoles de voile ayant de petits habitables genre first class 8 continuent à faire les entrées et sortie de port à la voile.

03 mar. 2002
0

V et V
il y avait un excellent article de voyages "rien qu à la voile" dans un V et V de l'an dernier...

04 mar. 2002
0

Sans moteur
J'ai navigué pas mal sans moteur, sur un bateau de 9m: de belles traversées, manoeuvres de port à couper le souffle, capitaneries parfois pas contentes (dans certains ports il faut affaler les voiles avant d'entrer, ordonnance officielle), gros temps, mouillages virevoltants...

A conseiller, absolument. On apprend vraiment beaucoup: pas seulement sur la technique ou le bateau, mais aussi et surtout sur tous les aspects de la navigation. En sachant de ne pas avoir de moteur on fait mille fois plus attention à mille petites choses que parfois on délaisse. On est en continu en train de controler que tout soit en ordre sur le bateau, que tout soit pret, on controle la meteo bcp plus de près, on devient sensibles à milles petits indices que généralement nous échappent. Bref on n'est jamais tranquilles mais on rentre plus en syntonie avec le "voilier pur".
Pires moments: brouillard et calme plat avec le clangclangclang d'un ferry qui s'approche, cela fait normalement peur mais en sachant qu'on ne peut pas bouger du tout...

Comme j'ai un peu peur de perdre cette sensibilité qui me rapproche du bateau et de la mer, et que de mon point de vue rend la navigation plus un art qu'une technique +- sophistiquée, aujourd'hui j'ai le moteur mais je navigue sans utiliser le gps, j'en ai un mais on ne l'allume jamais, plein d'atterrissages "limite" mais jamais -enfin presque- de réel danger.
Cela fait vieux, mais bon la mer est liberté, non?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Eté norvègien

Souvenir d'été

  • 4.5 (74)

Eté norvègien

novembre 2021