326 GTE : vos conseils pour changer mes voiles

Sur mon ''nouveau'' 326 GTE, les vieilles voiles sont dues pour être changées (creuses et même très creuses pour le génois)
Venant d'un X-95 avec son gréement fractionné j'ai de la difficulté avec le grand, grand génois d'origine comme sur beaucoup de bateaux des années 80 (long et dur à border).

J'ai un enrouleur et envisage un emmag. pour soit un génois léger soit une trinquette.
Avez-vous des expériences, conseils à partager sur la surface de la voile d'avant ?
Avez-vous augmenté la surface de la GV ? En rallongeant la bôme ou en augmentant le rond de chute ?

L'équipage
18 nov. 2019
19 nov. 2019
0

Si le genois fait 150% peut être reduire à 130% ou 120.
Agrandir la voile ne risque pas de gêner avec le pataras?

19 nov. 2019
0

Oui je ne vois pas trop comment tu peux agrandir la GV sur un gréement en tete;à moins de reculer l'ancrage du pataras mais bon...

19 nov. 2019
0

La surface désirable du genoa dépend du bateau et aussi des conditions dans laquelle il navigue. Ton profil indique que tu es près de Londres, et navigue, évidemment, sur la mer Nord. J’ai ouï dire qu’il souffle un peu dans la mer Nord, alors un genoa à 150% n’est peut-être pas nécessaire pour faire avancer le bateau. Si j’ai tort, dis-le. Dans une région pétoleuse, 150% serait peut-être de rigueur.

Pour nous, c’est le deuxième cas. Quoique nous avons plusieurs focs, le 150% est hissé sur l’enrouleur et utilisé en 99% de nos sorties. Nous avons dû adjuster notre façon de virer pour l’accommoder. Si je change de bord très vite, le foc s’emplit de vent avant d’être assez bordé, et ça devient très difficile et lent à border, comme tu remarques. Ça ralentit le bateau aussi. Ce que nous sommes obligés de faire, c’est de virer vite au début, pour faire loffer la voile et la faire changer de bord, et puis ralentir le changement de cap, pour que la voile continue à loffer un peu avant d’arriver sur le cap voulu au près. Ceci fait que la voile est facile à border (puisqu’elle loffe) et l’équipage peut la border beaucoup plus vite. Quand la voile est bordée, on tourne pour le remplir du vent. Il faut coordonner ce qui arrive avec les écoutes et le sens du bateau dans le vent. Si tu naviguais en X95 (belle bête!), tu as probablement l’habitude de tourner beaucoup trop vite pour ta nouvelle monture.

19 nov. 2019
1

"Ceci fait que la voile est facile à border (puisqu’elle loffe)"
Je pense que tu veux dire "Ceci fait que la voile est facile à border car elle est partiellement déventée". Sinon je ne comprends pas bien

19 nov. 2019
0

Loffer ce n’est pas la même chose que déventée? Question de degré, peut-être? En tout cas, j’accepte déventée - mais pas partiellement. Elle est toute déventée, pour pouvoir être bordée autant que nécessaire.

19 nov. 201919 nov. 2019
0

Bonjour,
j'ai toujours navigué sur des bateaux des années 80/90, avec gréement en tête et gênois à 150%.
Mon bateau actuel est dans cette config.
Et je n'ai jamais eu de difficultés pour les virements de bord. En principe, on est au près plus ou moins serré à ce moment là, on lofe jusqu'à la limite de portance du gênois, et là, on déclenche le virement.
Quand la chute du gênois arrive au niveau du bas-étai, on embraque sous le vent à la volée en continuant à virer et le gênois se retrouve pratiquement bordé sans effort sur la nouvelle amure. Sitôt sur le nouveau cap, on finit de border au winch en peaufinant le réglage.
Même en commandant le virement avec le pilote quand on est en solo, c'est un peu plus lent, mais tout aussi facile.

19 nov. 2019
0

Tout à fait d'accord avec Tangalo, c'est une question de timing...

19 nov. 2019
0

Peut-être améliorer l'accastillage pour border plus facilement ?
Avant de changer les winches on peut s'intéresser aux avaleurs (tri-rollers ?) et surtout aux poulies à plat pont. On a souvent l'impression qu'elles fonctionnent bien à vide, alors que sous charge elles frottent beaucoup. Peut-être d'abord remplacer un seul côté pour voir la différence.

19 nov. 2019
0

Pense que le bateau à été conçu pour un genois à 150%, si tu réduis la voile d'avant tu déséquilibres le plan de voilure, je pense que c'est mieux de garder le 150% et réduire peut être un peu avant si ça te coûte border. Et puis oui je rejoins PaulK il faut peut être travailler les virements pour que se soit plus facile

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

Après la pluie...

  • 4.5 (130)

août 2017 de retour d’Ecosse vers Bangor

mars 2021