220 volts et 12 volts dans la même gaine?

Bonjour,

je souhaitais vérifier une information concernant le passage d'un cable 220 avec des cables 12 volts dans la même gaine.
Ce cable 220 alimente le coté babord du bateau quand celui-ci est branché sur le quai.
Cette gaine accueille aussi en 12 volts le cable du pilote, du frigo, du chargeur vers les batteries, et l'alimentation générale 12 volts du bateau.
Peut-on faire cohabiter 12 et 220 volts. De mémoire je crois que ce n'est pas conseillé (cause champs magnétiques du 220).

Quels sont vos avis?

Merci de vos réponses

L'équipage
18 déc. 2006
18 déc. 2006
0

il vaut
mieux les separer franchement

18 déc. 2006
0

Certes, mais
dans la réalité des bateaux de série, tout passe dans les mêmes gaines... ;-)

[color=blue]_/)[/color]

18 déc. 2006
0

Hum...
moi qui pensais naïvement que les chantiers français le sont... :jelaferme:

[color=blue]_/)[/color]

18 déc. 2006
0

Alien
Alien,
Peux-tu nous dire en quoi un tel montage ne pourrait pas être certifié CE, stp?

Leon.

18 déc. 2006
0

Le bon travail,
s'il s'agit d'une installation neuve est bien de séparer les circuits... dans les règles de l'art :-)

(ce que j'ai omis de faire chez moi, faute de place) : :oups:

[color=blue]_/)[/color]

18 déc. 2006
0

pas ceux certifiés
CE j'espère

18 déc. 2006
0

d'autant que tous les trawlers
genre grand banks, island gipsy, etc qui ne passent pas pour être des merdes ni des bateaux bas de gamme ou bon marché sont montés avec le 220 et le 12 ou le 24 dans la même armoire ( mon Aloa aussi)

mais ça je ne suis pas sur que se soit interdit car dans le bâtiment sous norme consuel et edf, on trouve bien des alim 12 V ( sonnette, portier etc etc) dans les tableaux 220 ce qui n'est pas particulièrement dangereux si le repérage est correct

amicalement

18 déc. 2006
0

Donc il n'y a pas de soucis?
Donc pas de contre indication alors?

18 déc. 2006
0

sur mon ancien bateau
le proprio avait fait pire:
220 et 12 également dans la même armoire:
je ne vous dis pas ma surprise.

En fait j'avais entièrement repris l'installation 220! :-)

18 déc. 2006
0

les champs magnétiques sont-ils en cause ?
Je soupçonne que c'est plutôt des règles de sécurité qui conduisent à séparer les cheminements.
Toucher un conducteur 12V et mourir d'électrocution, c'est rageant.

Me trompe-je ?

Yves.

18 déc. 2006
0

Moi qui suis
un électricien très sensible... je me prends de très bonnes décharges avec du 12 volts ! :tesur:

[color=blue]_/)[/color]

18 déc. 2006
0

Pratique
Cette gaine est essentiellement pratique et m'éviter ainsi dans les endroit innaccessibles de me tordre pour serrer des rilsans.

L'ensemble de ces cables ont juste un bout de chemin à parcourir ensemble. Avant et après chaque fil ou cable vit sa vie, que ce soit au niveau de son raccordement que de son origine.

Qui plus est le 12 volts est en fil rouge-noir et le 220 v en cable gris.

Toujours pas de contre indication alors.

Merci encore

19 déc. 2006
0

le monde est mal réparti
Et moi qui suit un mauvais électricien, je dois monter à 48V pour sentir quelque chose.
Quel gaspillage ;-)

18 déc. 2006
0

D'après un expert de ma connaissance...
Bon, d'après mon pot, il n'y a aucune contre indication à faire cohabiter 12V et 220V dans la même gaine. Les champs magnétiques dont tu parles sont d'ordre infime avec du 220V ( ces problèmes surviennent avec des effets complexes et pervers sur des tensions beaucoup plus élevées du genre 15000 V / 33000V etc).

Cependant il est toujours mieux, autant pour le suivi du montage que pour le dépannage, de réaliser deux circulations différentes.

Maintenant, si tu n'as pas la possibilité de le faire, à priori pas de pb.

A+

18 déc. 2006
0

dans le batiment, il me semble qu'il est interdit de faire passer
la basse tension et la très basse tension dans les mêmes goulottes ou alors avec des séparations internes

je ne suis pas sur que la règlementation bateau l'impose mais il semble que ce soit bien mieux au plan de la sécurité

ensuite faire passer de l'alternatif tout près du continu ne doit pas améliorer la qualité de celui ci dans certains cas pour des appareils électroniques sensibles qui par contre ne sont pas forcément en fonctionnement au port

amicalement

19 déc. 2006
0

Les règles d'installations électrique
UTE, APSAD ... interdisent clairement les cheminements du 220 et très basse tension CC. Les cheminement doivent être au moins séparés de 40cm (de mémoire et en gros)Ca c’est important pour les lignes véhiculant des informations (informatique détection…) maintenant pour alimenter un frigo, un chargeur de bateau…. ;-)

19 déc. 2006
0

data et 220V
Leon, le DATA que tu évoques et qui doit être éloigné du 220V d'au moins 40cm et croiser se dernier à angle droit, c'est le CAT5 (catégorie 5) qu'on utilise pour cabler de l'éthernet à 100 M. On en est pas là
De l'éthernet à 10M passe sans problème sur de la paire téléphonique 4/10ème de mm, du CAT3
Et comme de toute manière tu "cablera" du WiFi ;-)

Et s'il s'agit d'une prise série entre ton baro et ton PC, à au mieux 115200 bps, tu fais à peu près ce que tu veux (gaffe un peu aux néons)

19 déc. 2006
0

Bof
Je pense qu'il ne faut pas confondre alimentations et transport d'information. Effectivement, les câbles DATA doivent être éloignés des câbles de puissance, qu'il s'agisse de basse tension (220V) et de TBT (très basse tension). C'est surtout les forts courants qui sont préjudiciables (en BT ou en TBT), cas ils créent des courants induits parasites dans les câbles de data.

Les problèmes de champs électriques apparaissent avec des tensions plus élevées (à partir de la moyenne tension).

Mais pour une alimentation 12V, il n'y a pas de risque à mettre à proximité immédiate d'un 220V, à mon avis.

De plus, dans les câblage de bâtiment, on parle de cheminements de dizaines de metres. Sur un bateau, si les câbles parcourent plus de 3m côtes à cotes, c'est déjà beaucoup!

Leon.

19 déc. 2006
0

Non yves
du categorie 5, ça passe en goulotte double compartiment avec le 220 V.

En revanche il y a une distance a respecter (60 cm de memoire mais pas certains) par rapport au fluo, pour les chemins de cables courrant faible en faux plafond.

19 déc. 2006
0

Heuu ....
dans tous plateau de bureaux équipé des classique gaines a deux compartiments les courants faibles info. et telephonie sont séparés de la distri. 220 V par une paroie pvc de 2 mm environ ... :reflechi:

19 déc. 2006
0

Les règles d'installations électrique
UTE, APSAD ... interdisent clairement les cheminements du 220 et très basse tension CC. Les cheminement doivent être au moins séparés de 40cm (de mémoire et en gros)Ca c’est important pour les lignes véhiculant des informations (informatique détection…) maintenant pour alimenter un frigo, un chargeur de bateau…. ;-)

19 déc. 2006
0

Dans le batiment ce n'est pas interdit
La NFC15100 toujours valable, Paragraphe 8.1.2.2 précise « Il est recommandé d'utiliser pour les circuits très basse tension des circuits séparés. » Dans le cas contraire ce paragraphe renvoie au 3.2.5.2 qui dit que tous les conducteurs doivent être isolés pour la tension maximale de service et chaque conducteur doit être protégé contre les surintensités.

En fait la norme attire l'attention sur le fait qu'une rupture d'isolement ne doit pas entraîner de défaut dans le système de protection.

Attention il existe peut-être des normes spécifiques aux bateaux

Sur mon bateau tout passe dans les mêmes baguettes et se retrouve dans le même coffret ou il existe une séparation physique d'environ 5cm. Les câbles sont bridés des tel façon qu'en cas d'incident je ne risque pas de court circuit d'un circuit sur l'autre. 220v en câble tierce HO5VVF , le 12 volts en fil souple HO7VK 450V/750V

18 déc. 2006
0

pour
ma part je les separerais ou ferais passer l'un ou l'autre dans une gaine blindee même si le chant magnetique du 220 n'est pas enorme les risque de chataignes sur le continu ne sont pas negligeables mcfciv

19 déc. 2006
0

Norme ISO 13297:2000

11.3. Un circuit en courant alternatif ne doit pas être logé dans le même système de câblage qu'un circuit en courant continu, sauf si l'une des méthodes de séparation suivantes est utilisée.

a) Pour les câbles et les cordons multiconducteurs, les coeurs du circuit en courant alternatif sont séparés des coeurs du circuit en courant continu par un écran métallique mis à la terre d'un courant maximal admissible équivalent à celui du coeur principal du circuit en courant alternatif.

b) Les câbles sont isolés de leur tension de système et installés dans un compartiment séparé du conduit ou du système de goulotte de câble.

c) Les câbles sont installés dans un chemin ou une échelle où la séparation physique est assurée par une cloison.

d) Un conduit, système de gaine ou de goulotte séparé est utilisé.

e) Les conducteurs en courant alternatif et en courant continu sont fixés directement à la surface et séparés d'au moins 100 mm.

19 déc. 2006
0

la norme dit aussi
B.2 Des avertissements doivent être donnés au propriétaire de ne jamais:
....
b) modifier le circuit électrique du navire ou les schémas pertinents: il convient que l'installation, les modifications
et l'entretien soient exécutés par un technicien qualifié en électricité marine;
....
:heu: :heu: :heu: :heu:

19 déc. 2006
0

Merci
Bonjour,

Je vous remercie pour votre fond documentaire très complet.

Sur 3 mètres je ferais passer dans la même gaine le cable 220 v et les fils 12 volts (alim générale, controleur batterie, frigo, chargeur).

Bonne journée

19 déc. 2006
0

on ne peut rien
contre une telle résolution !
Mais pour le 220V il vaut mieux prendre un câble de bonne qualité . Isolement et tenue en température (il sera plutôt noir que gris : HO5R....) .
Si on savait ce qui se passe dans les gaines !

19 déc. 2006
0

Ce n'est pas une hérésie si...
... les isolants des câbles sont en parfait état normatif et qu'il n'y a aucune épissure scotchée en route.

On peut négliger le champ électrique du 220 V alternatif pour une alim (pour plus de sureté les alim 12 V sont généralement protégées avec des ferrites). Mais il n'en serait pas de même pour des câbles de données (speedo, sonde) qui ne sont pas blindés. Par contre un câble Ethernet blindé pourrait assumer ce voisinage.

Rappel : l'installation de 220 V dans un bateau doit être extrêmement sûre. Plaque de bronze aurifère pour la "terre" (mer dans ce cas) absolument obligatoire (ne pas compter sur celle des installation portuaires). Disjoncteurs souhaitables.

19 déc. 2006
0

énormes normes..
et réalité :
des cables de bonne qualité , de section empéchant toute surchauffe, un bon différentiel, de bons disjoncteurs ou fusibles, et surtout un montage empèchant pluie et mer de rentrer dans les gaines par un bout, et assurant son vidage par l'autre bout, valent mieux que normes et contrenormes..

28 fév. 2007
0

et c'est ce que j'ai fait
avec des cables de bonne qualité (rouge - noir pour le 12 volts; marron, bleu, jaune pour le 220 volts gainé), de bonnes sections et d'un seul tenant. Et ca marche très bien. A moins d'être très distrait ou peu scrupuleux, et prudent il n'y a pas de raison de se mélanger les pinceaux.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (84)

novembre 2021