2 voiles de surface identique, quelles différences ?

Soient 2 voiles d'avant de surface identique dont les caractéristiques sont les suivantes :

voile 1 voile 2
guindant : 740 844
bordure : 368 296
chute : 630 783

Que peut-on déduire du fonctionnement de ces 2 voiles ?
Rendement, efforts, point de tire......

L'équipage
30 sept. 2012
30 sept. 2012
0

la V1 tirera mieux au portant,
la V2 remontera mieux au près
virement plus facile et rapide avec la V2 que la V1,
CV remonté sur la V1 mais plus en avant
...

tout ça amha bien sûr :heu:

30 sept. 2012
0

correctif : CV plus haut sur la V2 bien sûr ! ...

30 sept. 2012
0

la v2 est plus haute donc son centre velique est plus haut elle fera d'avantage giter le bateau

30 sept. 201230 sept. 2012
0

V2, plus de finesse, meilleur cap en remontant au vent.

30 sept. 2012
0

Il y a une erreur dans tes chiffres
tu ne peux avoir une chute plus courte que ton guindant.
ou alors tu les a inversés.

30 sept. 2012
0

Sauf si le point d'écoute est très haut...

30 sept. 2012
0

et oui voile d'avant bien sur...
mea culpa
je raisonnai sur la gv

30 sept. 2012
0

La chute est presque toujours + courte que le guindant, sauf, peut-être en cas de génois très grand ( 150 pour les pros) avec point d'écoute au ras du pont... pour les régatiers purs et durs! Et encore!

0

Sont-ce des voiles du même bateau?
Comme dit plus haut, V1 est une voile plus efficace au portant, et il n'y a pas grand intérêt à porter une voile de portant dont tu perds 1m de guindant si le mât peut porter plus grand.
Si c'est un choix pour achat, définitivement V2.
Si c'est pour un enrouleur, essaye de trouver le génoi qui occupe tout le profil

30 sept. 2012
0

Je pensais, jusqu'à présent, que, pour un bateau donné, la longueur du guindant était toujours une donnée fixe et que les 2 variables étaient les dimensions de la chute et de la bordure. Je suis un peu surpris de cette comparaison de 2 génois dont l'un ne peut pas arriver au capelage.
Les proportions de la V1 me paraissent quelque peu... inhabituelles!

30 sept. 2012
0

Merci pour toutes ces infos.......Quel puits de science sur H et Oh....

Voici des précisions suite à vos remarques :

je n'ai jamais dit que ces voiles étaient des génois mais des voiles d'avant. En fait V1 est le solent de l'aquila et V2 est le foc d'un melges 24. Le solent est en dacron, le foc en pentex.

Ce ne sont pas forcément des voiles de portant mais V1 est mon foc que je grée dès 13 noeuds de vent ; il remplace mon génois léger de 24.35 m2. Honnètement il faudrait une voile intermédiaire de 16 m2.

V1 est sur mousqueton et V2 normalement sur emmagasineur. Je réfléchis à la passer sur mousqueton pour remplacer V1.

V1 n'arrive pas au capelage ; c'est mon génois léger de guindant 980 qui y arrive.

Les virements de bord avec V1 sont assez facile car le point d'écoute arrive à passer sans trop s'accrocher dans les bas haubans. Alors avec V2, ce sera encore plus facile. Du coup, pourquoi pas la monter en foc autovireur ?

Tout ça pour remplacer la garde-voile : GV full batten neuve, génois léger actuel, génois dacron 16 m2 neuf, foc V1 (actuel) ou V2 (après adaptation), tourmentin actuel.

François

30 sept. 2012
0

Bonjour ca m'interesse et j'en profite pour poser une question moi aussi :
Je réfléchi moi aussi pour un nouveau solent. En lisant les réponses ci dessous il est clair qu'il vaut mieux avoir une grande longueur de guindant qui va être favorable au rendement de la voile au près. Par contre un guindant plus court et une bordure plus longue (je ne sais pas si l'on peut encore parler de solent) avec un peu de recouvrement devrait permettre un braquage de la grd voile plus important d'où un meilleur angle de remontée ?
L'avantage de la bordure plus longue c'est aussi un meilleur contrôle de la chute car l'interférence avec les ridoirs est supprimée. Dernier point un avantage aussi au niveau de la tendance à gîter.

Je ne sais pas si ce raisonnement tient la route.:reflechi:

Merci pour vos avis
Olivier

01 oct. 201201 oct. 2012
0

non, l'angle de décrochage de tout profil est surtout fonction du rapport H-L.
plus la voile est élancée, meilleur sera son angle de remontée.

Pour pilotedebord: Curieux un Solent qui gaspille un mètre de guindant. Le principe d'un solent est justement de donner un maximum de surface sans recouvrement. J'appellerais plutôt V1 un foc Nr2, ou alors il n'a pas été coupé pour ton bateau

0

ben non, justement, c'est pas ça un solent.
Un solent est une voile coupée façon génois, c'est à dire avec la ralingue en tête et le pied au raz du pont, mais avec pas ou peu de recouvrement.

au départ surtout utilisé par les régatiers alors que les croisuers réduisaient vers un foc ordinaire, surtout pour le près car peu efficace au largue. Pour une utilisation optimale d'un solent sur beaucoup de bateaux, on doi passer les écoutes à l'intérieur des haubans ce qui demande soit des rails supplémentaires, soit des renvois fixes.

je sais, c'est pinaillage que tout cela, mais ce qui se conçoit bien...

01 oct. 2012
0

solent, lourd, foc n°x ou x+1, peu m'importe car c'est la seule "petite" voile d'avant avant le tourmentin. Disons que c'est un foc à mettre à partir de 18 noeuds de vent (mais je le mets à 13 car mon génois léger est beaucoup trop grand pour tenir jusqu'à 18 noeuds). Certains me diront de réduire la GV avant les voiles d'avant mais vaut mieux faire le clown sur la plage avant à 13 noeuds qu'à 18 (voiles sur mousquetons).

Et d'où l'intéret également d'une voile intermédiaire de 16 m2

01 oct. 2012
0

Merci Loplop, c'est très intéressant, et pas du pinaillage, mais plutôt un éclaircissement :-)

01 oct. 2012
0

Donc avec ces rails supplémentaires tu dois pouvoir obtenir un meilleur braquage de ta gd voile soit un meilleur cap ?

01 oct. 2012
0

Tu as raison pour une voile (aile ) seule.
En fait si tu considères non pas la voile isolée mais les 2 voiles avec leurs interactions mutuelles le décrochage intervient plus loin quand il y a un recouvrement (d'où un braquage supérieur de la voile). C'est ce que j'ai constaté avec mon génois qui est vraiment un plus pour la remontée au près.
Concernant le Solent c'est pénible d'être bloqué dans les ridoirs au près. On peut effectivement ajouter un bout de rail au delà du haubans mais bon...

30 sept. 2012
0

tout ça dépend beaucoup de la configuration du gréement ...

01 oct. 2012
0

En résumé, il apparait qu'aucune de ces deux voiles n'est vraiment bien adaptée pour remplacer ton génois léger à partir de 13 kn de vent au près (guindant trop court).
La moins mauvaise des 2 me semble être la V2 dont le guindant est le plus important et dont la forme est plus élancée.

01 oct. 2012
0

APPEL aux proprio d'AQUILA !!!

Auriez-vous dans vos dossiers les dimensions des voiles à dispo sur votre aquila ; voiles d'avant sur mousqueton.

Merci.

Ceci afin de vérifier les dires de certains ci-dessus et de comparer avec mes voiles.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

Souvenir d'été

  • 4.5 (7)

2019, les Cabanes. L'été arrive, les travaux sont finis, demain on met les voiles

novembre 2021