2 GPS ==> 2 vitesses différentes

Bonjour,

Lors de ma dernière sortie je me suis amusé à comparer les vitesses affichées d'une part sur mon GPS Garmin 60 CSX et d'autre part sur mon smartphone Logicom L-ement 350 en utilisant l'application Navionics Boating gratuite .
- GPS Garmin : 4,8 nœuds
- smartphone : 5,1 nœuds.
Ces 2 mesures ont été faites en parallèle, les 2 instruments positionnés côte à côte.
S'agit il d'un problème de sensibilité de la puce GPS ?
Quelqu'un a t il une explication ?
Merci d'avance.

L'équipage
31 oct. 2016
31 oct. 201631 oct. 2016

Bonjour,
Juste une hypothèse
"les 2 instruments positionnés côte à côte" > perturbations du signal entre les deux appareils?

02 nov. 2016

Le GPS est un récepteur, il n'y a pas de raison qu'il perturbe son voisin ;-)

31 oct. 2016

algorithme de calcul de la vitesse différent suivant les constructeurs ?

31 oct. 201631 oct. 2016

Unités de vitesse choisie sdans les préférences de Navionics, pas identiques pour les 2 Appli Boating.
Noeuds (Kts) pour l'un et milles/heure (Mph) pour l'autre resté aux choix par défaut.
Faire: Menu/Réglages/Unités et choisir la bonne unité de vitesse

4,8 noeuds (kts) donne 5,5 milles par heure (mph)

la différence est-elle stable sur la durée (au delà de 10 minutes par ex.) ?

31 oct. 2016

bonjour
sur quelle distance et temps la difference de vitesse ? si c'est releve sur quelques minutes , ou plusieurs heures , la difference devrais disparaitre avec un temps assez long .
je me trompe peu etre , mais je croyais que l'unitee de mesure du noeud etais la distance parcourue en milles en une heure .

salut

31 oct. 2016

mph : mille terrestre en 1 heure
noeud : mille marin en 1 heure

02 nov. 2016

Attention : mhp c'est pas "mille" terrestre mais "mile" (1609m)

31 oct. 2016

Il faudrait s'assurer que les deux appareils utilisent le maillage WGS84 comme référence de cartographie. La différence est compatible avec cette piste.

31 oct. 2016

Je ne vois pas bien en quoi le géoréférencement entrainerait un écart de vitesse. Une vitesse est mesurée par rapport à un point fixe qui est le satellite, et cette mesure n'a pas besoin de cartographie.
Par contre, c'est pas exclu que le téléphone calcule sa vitesse avec comme référents le satellite ET les antennes GSM qu'il capte, ce qui pourrait peut être induire des erreurs de calcul, le signal GSM n'étant pas très stable.

31 oct. 2016

C'est quoi comme smartphone? Si je peux gagner un jour ou deux sur une transat c'est bon à prendre.

31 oct. 2016

Très probablement une question d'échantillonnage. Sur la durée, la distance parcourue doit être la même, mais à un instant donné le calcul de la vitesse peut être différent.

31 oct. 2016

Les calculs ne se font pas au même moment d'où cette différence

31 oct. 2016

L'algorithme de calcul d'une vitesse "instantanée" calcule sur des bases temps différentes d'ou des vitesses un peu différentes affichées mais au bout d'une heure passée les distances parcourues sont certainement les mêmes, j'ai ça aussi à bord gps de bord, vhf Gx2200E, tablette Tab4, portable Xiaomi readnote 3 !

31 oct. 2016

en fait ce ne sont pas des vitesses instantanées mais moyennes. Comparer les distances parcourues entre deux points remarquables affichées sur les deux GPS est le moyen imparable de vérifier si écart il y a (Il n'y aura pas ;-) )

il arrive, de plus en plus rarement, que la disposition et la disponibilité des satellites donne des résultats moins précis.
Un GPS de bonne qualité sera moins sensible à ces dégradations car plus capable de recevoir par ex un satellite un peu bas sur l'horizon alors qu'un gps médiocre perdra les pédales un peu plus facilement par manque de réception d'un signal affaibli.

31 oct. 2016

Bonsoir,

Résultat relevé très régulièrement... entre le GPS Furuno du bord et le GPS de l'Ipad embarqué.

Parfois jusqu'à 1 noeud ! Montée à Peu avec des surfs à plus de 10 noeuds d'après le Furuno, désappointement en regardant l'imad qui était bloqué à 9 noeuds...

Ici, l'explication tient à l'échantillonnage sur le temps... Le Furuno est très réactif, l'ipad fait une moyenne...

Un petit bout d'explication... :litjournal:

03 nov. 2016

On ne calcule pas sa vitesse en surf avec un GPS.
A des vitesses aussi faibles et le pourcentage d'erreur, il faut plusieurs secondes et dizaines de mètres pour avoir une vitesse relativement précise.

02 nov. 2016

Les gps marine sont base sur 12 satellite au moins avec pour certain une reference terrienne.
Les gps automobile sont base sur 4 ou 6 satellite 'tomtom'
Les gps des telephone sont base sur la triangulation des antenne téléphoniques

02 nov. 2016

les GPS des téléphones ne se basent pas tous sur les antennes, de plus en plus ont une vraie puce GPS, notamment les smartphones

la différence peut provenir du mode de calcul de la vitesse (mode positionnel ou mode Doppler)

02 nov. 2016

la triangulation radio de téléphonie n'a rien à voir avec un Gps. quelle facilite un positionnement à froid du Gps, probablement, mais un Gps reste un Gps et nécessite 4 satellites pour être précis

02 nov. 2016

NoM Pour être précis un gps à besoin d'une refèrence terestre c est se que l on appel le système diferentiel
4 satellite c est se que utilisé les Tom Tom. ....Et c est vraiment pas précis.
Sur l autauroute nord de Marseille suivant certaine partie le gps te donne 50kmh alors que la voie ou l on est est limité à 90 kmh.... c est les rue adjacente qui sont limite a 50 A d autre endroit il affiche 130kmh alors que c est 110 car on longe l autauroute payante à plus de 100 m'être.
Pour un mesure précise il en faut 12 pour faire une moyenne corect en eliminant les resultat aberant et obtenir une précision de 3 m'être environs
Le systèm diferentiel permet une meilleure précision
La différence jel ais bien ressentie quand je suis passer du gps normal au gps differentiel avec le pilote en mode trak
Avec le segond le bateau l'ouvois moins.

02 nov. 2016

Hum, je ne sais pas ce qu'est le système différentiel, mais lorsque tu évoques un mode "track" j'imagine que c'est (en voiture) pour se recaler sur une route cartographiée au lieu de croire que tu roules 3m à côté.

C'est sûr qu'avec 4 satellites on ne peut pas trop compter sur la fiabilité d'une mesure de vitesse, mais mon vieux GPSMAP60CS peut capter une bonne dizaine de satellites en simultané et il m'a toujours indiqué la même valeur que sur mon smartphone, que ce soit en voiture ou en mer.

Pour en revenir au sujet je penche pour un rafraîchissement (nombre de mesures dans le temps) différent sur les deux appareils, dans l'hypothèse d'une vitesse non stable (houle)... sinon il faudrait un troisième GPS en juge de paix !

03 nov. 201603 nov. 2016

@lud'eau
Le GPS différentiel : une station fixe dont la position est parfaitement connue reçoit les signaux satellites et les compare à sa position pour en déduire l'erreur instantanée.
Cette erreur est envoyée par radio aux GPS de la région pour qu'ils tiennent compte de cette erreur
Il y a un autre système qui lui fait transiter l'erreur de position par le satellite lui-même.

www.afhy.fr[...]_V2.pdf

03 nov. 2016

Non!
pour une mesure précise il faut 4 réceptions satellite.
Et pour avoir la réception de 4 satellites en mer, il faut un GPs à au moins 8 canaux qui permettent la BONNE réception de 4 satellites, 12 canaux étant l'idéal.

03 nov. 2016

Le mode trak c est le mode qui permet d'aller à un point gps choisie en pilote auto.
Un bon gps marine travail àvec 12 satellite soie la moitié des satellite visible puisque il y en a 24

03 nov. 2016

5 Nœuds, cela représente 5 x1852 / 3600 = 2,5 mètres par seconde. En théorie, pour avoir une précision de 10% sur cette vitesse, il faudrait donc mesurer la position avec une précision de 25 centimètres.

Au delà de tous les débats sur la précision des GPS, on voit bien que cela n'est pas réaliste. La précision obtenue à ces faibles vitesse l'est grâce aux algorithmes de lissage, et à la fréquence d'échantillonage/moyennage (mais qui doit être adaptée à la vitesse recherchée), la prise en compte d'accéléromètres parfois...

Il faut distinguer deux aspects : le hardware (puce+antenne) fournit principalement des positions, et parfois des infos de vitesse brutes, et la couche software utilisent ces données brutes pour fournit la donnée vitesse.

Le problème est donc très différent entre la vitesse d'une voiture et celle d'un bateau. Je ne pense pas que les smartphones disposent d'un mode de calcul adapté aux vitesses lentes (pas sur non plus pour les GPS "marins" d'ailleurs).

Du coté hardware, le nombre de satellites utilisés pour la position dépends de beaucoup de choses, mais principalement de la puce GPS utilisée dans l'appareil. Aujourd'hui même les téléphones utilisent des puces très performantes.

Pour nos "petits" bateaux, je ne fais que très peu confiance à la vitesse GPS "instantanée". Il faut en théorie la moyenner sur une période de temps plus longue. Mais de combien?

03 nov. 2016

Tout à fait,
la plupart des puces GPS sont capables de décoder au moins 12 canaux.
Comme le dit saqueto, le GPS permet de se positionner, la vitesse est obtenue par calcul et donc le moyennage est fondamental.
Sur mon bateau ma tablette et mon GPS de bateau (ancien) donnent des vitesses instantanées différentes, comme mon speedo, ce qui est normal, mais à la fin de la journée, l'écart est faible (largement moins de 10%).
D'ailleurs on conseille souvent d'étalonner le loch/speedo du bateau en parcourant une distance d'au moins un NM sans courant mesurée au GPS.

Bref, pas d'inquiétude sauf si à la fin d'une nav, les deux GPS donnent des distances différentes.

03 nov. 2016

Bonjour,

tout le monde parle et affirme sa vérité. Mais celui qui a initié ce post est aux abonnés absents...

Alors Yvesidefix
-Quels sont tes 2 outils de mesure?

-As tu vérifié le paramétrage dans Navionics de l'unité de vitesse sur tes 2 GPS ?

Navionics est paramétré à l'intérieur de l'application pour ne lire que la position fournie par la puce GPS ou un GPS externe, et non pas les triangulations par WiFi ou par GSM, même si vous le précisez vous même dans les paramètres Android.

03 nov. 2016

Bonjour à tous,

Depuis mon message initial, j'ai été pas mal occupé par la mise au sec de mon bateau pour qu'il passe la mauvaise saison à l'abri. De ce fait, je n'ai pas encore eu le loisir de vérifier les différents points que vous avez évoqués dans vos réponses.
Le bateau étant au sec, je vais, après vérification des paramètres (nœud, mille terrestre, ...) faire un comparatif (en vélo, en voiture) dans le courant de la semaine prochaine des mesures des 2 GPS.
En tout cas merci pour vos réponses.

03 nov. 201603 nov. 2016

Ah ! juste une petite question : et le loch , il dit quoi lui ? surement une troisième valeur .
Et si on rajoute un GPS de plus on risque fort d'en avoir encore une autre !
La précision des GPS civils est volontairement dégradée , si on rajoute là dessus les incertitudes de réception et le bruit ( variable selon les récepteurs et la position des sat reçus ) et les algos de calcul pas forcément identiques -et je dois oublier des causes- je ne suis pas étonné que les résultats ne soient pas toujours parfaits .
Si on pouvait figer la position instantanée en cours de route des 2 GPS on trouverait surement des écarts aussi sur la position .

C'est un peu comme quand on mesure une tension , si on n'a qu'un voltmètre on est sur d'avoir 12.33v mais si on en a plusieurs 12.28 ...12.40...? sauf à avoir des appareils étalonnés récemment . Perso j'ai 4 voltmètres et j'ai l'habitude de voir quelques petites différences .

03 nov. 201603 nov. 2016

1)les américains se sont engâge à ne plus degrade le signal gps, quand il le faisait la précision tombait à à 10 m'être près ( en période de guerre notament)
Mais avec le gps différentiel on arrivait largement à compenser la dégradation. C est pour cela que il se sont engagés à ne plus le faire...
Le jour où il le dégradé on va avoir plein d' avions au bord des pistes....
2)D autre part pour estimer la précision d'un gps il sufit d' aller voir dans le menu de réception pour savoir combien de satellite sont rechercher.
Pour un tome Tom c est 4 ou 6 satelite comme les premier gps Sony qui valait une vraie fortune

Un gps donne une vitesse par raport au sol, ou fond.
Un loch est un systèm qui donne une vitesse de surface avec en plus les imperfection mequanique du system
On a donc besoin des deux pour connaitre la vitesse du courant

03 nov. 2016

Oui ok Tramo
on résumera donc pour répondre à la question initiale:
Un loch est un systèm qui donne une vitesse de surface avec en plus les imperfection mequanique du system
Un GPS est un système qui donne un vitesse fond avec en plus les imperfections techniques du système . ;-)

03 nov. 201603 nov. 2016

Bonjour,
faut voir aussi comment est programmé l'amortissement. J'ai moi-même remarqué à maintes reprises que Navionics sur ma tablette ne donnait pas la même vitesse à 2 ou 3/10° de noeud près en plus ou en moins que mon GPS fixe. Et aussi qu'ils sont assez d'accord la plupart du temps. Et en même temps, cela a-t-il beaucoup d'importance?

03 nov. 2016

Non bien sûr , mais puisque la question a été posée et je suis assez d'accord pour dire qu'ils sont assez d'accord ! 2gps à bord et un loch ( qui se prend une algue de temps à autre...) ;-) :topla:

Green Point Lighthouse, Capetown SA

Phare du monde

  • 4.5 (27)

Green Point Lighthouse, Capetown SA

2022