2 alternateurs 1 batt dém. 2 batt serv. 1 coupleur diode et je ne comprends rien, où commencer ?

Bonjour

Je suis novice en energie et ne sais où commencer

1/ J'aimerais trouver un PLAN pour cette configuration, qui me serve de point de départ pour vérifier et évoluer mon installation.

2/ j'aimerais des explications simples et claires sur les coupleurs Victron Cyrix CT, car sur le site je ne vois que des listes de caractéristiques sans explications simples

3/ si possible un plan avec régulateur intelligent ?

Je viens d'acheter le bateau. Les 2 batteries de servitude 120 Ah sont KO
(L'une plomb calcium est en court circuit . La charge fait passer 35A et ébullition)
(L'autre plomb plomb est coupée : aucun courant ne passe)

Avant d'investir, j'aimerais vérifier l'installation présente:

Chargeur de quai Dolphin Reya 20A 3 batteries
2 alternateurs sur Yanmar 3GMD
1 coupleur séparateur à diodes
1 coupleur rotatif 0/1/2/1+2
1 sectionneur simple
1 batterie de démarrage
2 batteries de servitude
Et un panneau solaire à prévoir pour l'avenir proche.
Merci de m'aiguiller

L'équipage
11 nov. 2016
11 nov. 2016
0

pas obligé de cyrix,premier alternateur direct sur batterie moteur,deuxieme alternateur sur tes 2 batteries de service en // ( les + biensur) les - des alternateurs en commun,les plus tu tes batteries pasee par ton coupleur rotatif, en espérant ne pas me tromper et coupes batteries sur le circuit

12 nov. 2016
0

oui je crois que l'installation est comme ça actuellement, 2 circuits moteur et servitude, indépendants mais pouvant être assemblé en cas de faiblesse de la batterie moteur, par un simple coupe circuit à clé.

il y a un séparateur à diodes qui est JE CROIS entre l'alternateur n°2 et les 2 batteries de servitude (à vérifier). En TOUS CAS il est problématique vu la perte de 0.7V qu'il implique

il y a un coupleur rotatif 0/1/2/1+2 qui est entre les 2 batteries servitude, pour alimenter le réseau utilisateur (tableau electrique) (à vérifier aussi)

je n'ai pas le bateau à proximité

12 nov. 2016
0

configuration intéressante.
Le Sterling nécessite-t-il une modif de l'alternateur pour modifier sa régulation ?

12 nov. 2016
0

j'avais exactement le meme circuit que toi jusqu'a dernierement,je viens de supprimer le répartiteur a diode qui avait 2 entrées et 3 sorties,maintenant j'ai l'alternateur principal pour la batterie moteur,et sur le deuxieme alternateur pour les servitudes j'ai installé un charcheur alternateur sterling,pas encore testé le circuit vu que le bateau est au sec

12 nov. 2016
0
  • de l'alternateur vers entrée sterling le - restant en commun du circuit,sortie sterling + vers batteries sevitude,le - de la sortie en commun,il y a 2 sondes en sortie pour la batterie et l'alternateur en espérant que je me plante pas
12 nov. 2016
0

pas de modif de l'alternateur

11 nov. 2016
0

Salut , Vaudrait peut être mieux déterminer le type de batteries d'abord puisque tu dois en acheter d'autres .
Le coupleur séparateur a combien d'entrées et sorties ?

11 nov. 201611 nov. 2016
0

Coupleur séparateur manuel rotatif Perko GS 11212 ou 11215, 2 sorties.

12 nov. 2016
0

Pardon je me goure, c'est un simple séparateur à diodes à 2 voies.
Je ne sais pas où il est placé dans le circuit.

13 nov. 2016
0

Il y a deux séparateur à diodes, un ordinaire est un à faible perte de voltage.
Mon chargeur quai peut être réglé pour des batteries nécessitant plus de voltage : je ne sais pas si c'est pour AGM ou gel ou plomb-sodium ????
Par contre les alternateur, eux, ne font pas de détails.

11 nov. 2016
0

bjr,
tu peux aussi mettre la batterie de démarrage sur le 1 ,l'alimentation
du moteur sur le commun ,sur le 2 tu mets les batteries de service en//
et tu repars au tableau avec un disjoncteur manuel
sur le parc de service tu montes ton deuxième alternateur avec l'exitation commandée par un inter et un voyant de charge ,ce qui permet de l'utiliser quand on on a envie .
un ciryx entre les deux parcs ,tout ce qui est charge extérieure branchée sur le service .
et bien sûr un coupe batterie sur le négatif moteur .
en fonctionnement normal ,le coupleur manuel sur position 1
l'alternateur moteur charge la batterie de démarrage ,dès qu'elle atteint 13.6v le cyrix couple tout les parcs .
de toutes façons d'avoir deux alternateurs sur le même parc ne sert à rien ,le premier qui amorcera chargera et l'autre se promènera ..
si la batterie moteur est hs ,tu passes sur la position 2 et c'est celles de service qui vont servir au démarrage ,en cas de défection du ciryx
tu peux mettre sur 1+2 .sur mon boat c'est monté comme ça avec un seul alternateur .90a.
alain

11 nov. 2016
0

Partons du simple.
Pourquoi mettre un coupe circuit sur le négatif ?
Et à quel endroit ?

11 nov. 201611 nov. 2016
0

Si je comprends bien: on isole le moteur de l'installation 12v en sectionnant le négatif.

On ne fermera ce coupe circuit que lorsque le moteur tournera, (chargera).

Je suppose que le moteur est lié par des tresses à la quille, aux passes coque métalliques, conduites métalliques et par voie directe à la ligne d'arbre qui termine dans l'eau par l'hélice et les anodes d'arbre et d'hélice.
Donc le négatif de l'installation générale se trouvera dissocié du négatif-masse-mer du moteur.
Est ce que c'est bien ce que je dois comprendre ?

11 nov. 2016
0

il faut le mettre entre le - commun et le bloc moteur ,ce qui évitera de bouffer les anodes quand le chargeur de quai débite entre autre ..
pour le service on s'en fout il n'y a rien qui trempe ..
alain

12 nov. 2016
0

je viens avec mes questions, tu viens avec tes réponses... :mdr:

11 nov. 2016
0

Je ne trouve RRRRien sur les installations a 2 alternateurs

11 nov. 201611 nov. 2016
0

et un raisonnement simple ci-dessous qui fut la base de ma rénovation,
2 bancs séparés (pas de batterie dédiée moteur), 2 chargeurs, des robinets,

mais bon, à chacun ses choix !

www.bateau-annie.com[...]ec.html

11 nov. 2016
2

Sur une installation à refaire, je me poserais d'abord la question de pourquoi deux alternateurs avec un parc de batteries somme toute modeste. Je comprendrais s'il s'agissait d'avoir du secours en cas de panne d'un alternateur, mais un seul suffira amplement à charger ce parc. Je soulagerais plutôt le moteur et le bateau de ce poids au profit d'un panneau solaire et/ou une éolienne. Ainsi, il n'est pas nécessaire de faire zonzonner toute la coque chaque fois qu'une batterie appelle au secours.
Ensuite, je suis pour un répartiteur sans perte avec trois sorties et borne de tension de référence. Il y a deux écoles, le Cyrix pour les tenants de la simplicité et les répartiteurs. Le Cyrix est bien si on est sûr de faire suffisamment de moteur, surtout si on a trois batteries à gérer. Le répartiteur se charge de chacune des batteries indépendamment les unes des autres et ce, dès la mise en route du moteur. Chaque batterie reçoit la charge qui lui convient.

11 nov. 2016
0

Pour etre efficace, un alternateur charge une batterie a la fois.
Avec 2 alternateurs on charge 2 batteries a la fois, donc temps de charge réduit de moitié, ce qui est bien quand on doit recharger au mouillage...
Sous réserve de pouvoir affecter les 2 alternateurs vers les 2 servitude

12 nov. 2016
0

Le rendement a-t-il de l'importance lorsque le moteur diesel tourne ?
*
Les alternateurs des anciens yanmar sont 35A, 60A ou 80A
Si 35A ça me parait faible pour une recharge simultanée de 3 batteries
*
Dans tous les shémas que j'ai vu avec 1 seul alternateur ou 2, le trio élémentaire et basique constitué par l'alternateur moteur, la batterie moteur et le démarreur sont liés sans possibilité de sectionnement :
La batterie moteur est toujours sur l'alternateur, même si les interrupteurs, sectionneurs, isolateurs, coupleurs (manuels), diodes(radiateur) ou électroniques intelligents (cyrix et autres) envoient la charge vers la/les batteries de servitude.
*
La batterie moteur est donc
- toujours sur l'alternateur quelque soit la configuration des circuits supplémentaires
- toujours prioritaire sur les servitudes grâce aux modules cités ci dessus.

Ce principe implique un retard à la charge des servitude puisque la batterie moteur, possiblement sollicitée par démarrage et guindeau, va monopoliser l'alternateur unique jusqu'à son remplissage total.

12 nov. 2016
0

Un groupe d'alternateurs ne débitent que ce que demande l'ensemble des batteries en fonction de leur résistance interne. Qu'on mette 1 ou 10 alternateurs, la résistance interne des batterie ne varie pas. pour chipoter, je dirais même que plus il y a d'alternateur moins bon est le rendement.

11 nov. 2016
1

avec le répartiteur pas tout à fait
en ce qui concerne la batterie moteur ok
mais celle de service est isolée par la diode et comme l'éxitation de l'alternateur est fournie par la batterie de démarrage ,celui-ci ignore son état ...
ou bien il faudrait basculer l'exitation sur le service ..
dans la cas d'un couplage mécanique soit par CB ou relais la résistance interne du parc permet au courant d'aller tout seul dans la batterie la plus vide .
alain

11 nov. 2016
0

Bien vu. Il me fallait préciser que j'ai à bord 3 répartiteurs ayant chacun deux tensions de référence, avec deux ou trois sorties. Ils sont de marque américaine (du diable si je me souviens du nom) et je les ai posés en 1993 et ça roule toujours impec.

11 nov. 2016
0

@ctiluma
avec toute cette technologie quand le soleil rentre dans le carré tu dois être obligé de sortir ??????
alain

11 nov. 2016
0

Ha, heureusement, non. Depuis que j'ai eu un boulot exercé uniquement dans des pays étrangers et que j'ai pu emmener mon bateau, j'ai toujours navigué dans des eaux que je découvrais et j'avais besoin d'autonomie. D'où une génération électrique suffisante pour revendre de l'électricité dans les ports ... :mdr:

12 nov. 2016
0

Si vous utilisez un sélecteur de batteries pour choisir quelle batterie vous allez décharger pour votre servitude vous ne risquez pas grand chose sauf et ça n'a pas l'air grave pour de vous retrouver avec votre batterie de démarrage a plat

11 nov. 2016
0

Je suppose que le premier alternateur est entierement dédié a la batterie de démarrage, le second aux 2 batteries de servitude, par l'intermédiaire du séparateur a diode. vu la perte de tension, ces batteries n'auront jamais été correctement chargées.

12 nov. 2016
0

j'ai déjà dépanné plusieurs bateaux qui avaient des problèmes électriques et c’était souvent les sectionneurs de batteries qui flanchaient par contre jamais eu de problèmes avec les sélecteurs de batteries même si Chtit Luma est sceptique. Je maintiens que le sélecteur de batteries sert a choisir quelle batterie démarre le moteur et non quelle batterie alimente la servitude

12 nov. 201612 nov. 2016
0

Il y a sectionneur et sectionneur
J'ai un modèle 1000A prêt à installer, je crois qu'il va assurer.
Sur les fiches techniques, les coupe-batteries sont décrits par exemple comme suit :
"Intensité : 300 A en continu et 1000 A pendant 10 sec" donc prévu pour démarrage.
- ce n'est pas le cas pour les coupleurs manuels rotatifs, donnés pour un seul chiffre d'intensité généralement assez faible, 150A par exemple, et ils sont rangés avec les victron cyrix, les separateurs à diodes, qui eux ne supporteraient pas un seul instant un dépassement de la tension maxi.

12 nov. 2016
1

Je commencerais pas simplifier l'installation: 1 seul alternateur en service, le 2ème restant en place mais non excité et non sous courroie. Prévoir une courroie de longueur différente pour le relier en secours.

Lorsqu'on a aucune connaissance en électricité, il faut aller à l'essentiel, à ce que l'on comprend. Le jour où on tombe en panne, ce n'est pas Mr Victron qui va se déplacer et ce n'est pas avec sa superbe brochure commerciale que vous allez vous dépanner.

12 nov. 2016
1

Je ne pense pas déconnecter ce second alternateur qui me parait bien placé et pour de bonnes raisons.

Le fait que cet alternateur soit dédié aux servitudes permet qu'il jauge et gère les servitudes de façon déconnectée de la batterie moteur.
Ceci me semble judicieux rapport à ce que j'ai pu lire ici et là, par exemple je cite Fritz ci dessus, qui parle je crois d'un cas à alternateur unique :
.
"celle de service est isolée par la diode et comme l'exitation de l'alternateur est fournie par la batterie de démarrage ,celui-ci ignore son état ... "

12 nov. 2016
1

Dédier un alternateur pour une batterie moteur qui ne reçoit que quelques Ah par démarrage (+-5ah), c'est ce compliquer la vie et compliquer son installation.

Une solution simple, fiable et facilement réparable pour quiconque sait suivre un câble sur 2m et se servir d'un clé plate: un alternateur, un sectionneur, une batterie.

En tant qu'ancien électricien marine, j'ai été très souvent sollicité pour dépanner les amis. La plupart des pannes électrique sont dues à:
-un système frigo mal pensé
-un répartiteur de charge inadapté ou défaillant
-un bricoleur qui a mis son nez là où il ne fallait pas.

12 nov. 201612 nov. 2016
0

ok, je pense que tu parles d'un simple sectionneur manuel (contacteur quart de tour) qu'on appelle plus souvent coupe batterie dans le monde des bricolos.

C'est juste pour isoler la batterie du tableau electrique, en absence / hivernage.

pour la simplicité , je te cite, "un alternateur, un sectionneur, UNE BATTERIE" ... j'en ai 3 , c'est un voilier de croisière.

12 nov. 2016
0

je me suis mal exprimé; un alternateur avec un sectionneur par batterie.

12 nov. 2016
1

Bonjour,
pourquoi faire simple quand c'est si facile de faire compliqué.
il vous faut 1 batterie de démarrage dédiée a votre moteur+guindeau et une ou des batteries semi traction pour votre servitude.la borne de sortie de votre coupleur rotatif doit être connectée a votre démarreur
la batterie de démarrage a la borne 1 et la servitude à la borne 2. En utilisation normale sélecteur sur 1 vous démarrez avec la batterie moteur, en cas de faiblesse de celle ci vous pouvez passer sur 2 et si c'est encore pas suffisant vous essayez 1+2 .ne pas oublié de repasser sur un dés que le moteur va.
Ça c'est pour le couplage,il y a tout le restant.

12 nov. 2016
0

J'ajoute que le sélecteur de batteries sert a choisir avec quelle batterie on va démarrer le moteur et non comme sur beaucoup de bateau a choisir quelle batterie on vide avec le service au risque de se retrouver avec toutes les batteries à plat

12 nov. 2016
1

Chère Coccinelle, je ne suis pas d'accord avec ça. Les séparateurs rotatifs sont faits pour alimenter les servitudes à partir d'une ou l'autre batterie d'un parc de deux, voire les deux en même temps. Mais au grand jamais je ne me risquerais de confier à un contacteur capable de 150 à 180 A le démarrage d'un moteur qui peut en absorber bien plus dans cette phase, même courte.

12 nov. 2016
0

En effer Chti Luma, en cas de batterie de démarrage à plat, on utilise un coupe batterie à clé pour connecter les servitudes au démarreur. Il supporte les forts ampérages nécessaires aux démarrages.
La clé doit être rangée et étiquetée : "ne fermer ce robinet que en cas de panne batterie moteur." Tout autre usage est proscrit.

12 nov. 2016
0

Encore une autre précision ne mélange jamais des batteries de technologie différente dans un même parc de batteries

12 nov. 2016
0

Je m'excuse de répondre par épisode mais je relis les commentaires.
Pour les alternateurs gardez le plus puissant des deux, l'autre a poste ou pas déconnecté électriquement servira de réserve en cas de panne du premier.Si vous utilisez un cyrix pas besoin de répartiteur de charge a diodes et vis versa.Avec cyrix l'alternateur charge d'abord la batterie moteur quant elle atteint 13.8v il couple l'autre batterie. Si vous installez une éolienne ou/et des panneaux photovoltaïques vous chargez le parc servitude quand il sera à 13.8v couplage avec l'autre batterie

12 nov. 201612 nov. 2016
0

si tu lis l'english, j'aime assez la philosophie de ces pros (ils ont aussi deux alternateurs) :

estarzinger.com[...]ms.aspx .

estarzinger.com[...]ms.aspx .

et aussi :

Electrical charging.
We hate to run the engine, and we particularly hate to run the engine to charge our batteries. Aside from the heat, noise and smell, running the engine at idle shortens engine life and is a horribly inefficient way to generate 50 amp-hours or so. Aboard Silk, we considered a good passage one where we only had to run the engine an hour a week. We’re no more eager to maintain a generator. Our approach to our electrical balance, therefore, has been to minimize electrical usage while maximizing our storage capabilities. We have installed a large 800 amp-hour battery bank of bulletproof, heavy duty wet cells, and charge them via two systems—dual high output alternators belted off the engine and a large 75-watt solar panel. The solar panel generates maintenance-free, worry-free—just plain ‘free’—power (4 amps in average conditions) with zero moving parts. The dual alternators provide built in redundancy and generate a maximum amount of ‘free’ power when motoring. Given the large battery bank size, the solar panel and our low total energy requirements, we rarely need to run the engine solely to generate power. By minimizing the total vessel’s electrical requirements, we have avoided the need for a generator—one of the highest maintenance systems (after watermakers) anyone can put aboard their boat.

12 nov. 2016
0

Ok, résumé:
- ils ont horreur de faire tourner le moteur
- ils ont minimisé les consommations
- ils ont maximisé le stockage 800 Ah
- un panneau solaire 75W entretient la charge, 4Ah dans les conditions les plus favorables
- finalement le moteur tourne environ 1h par semaine pour completer la charge.

Moi on m'a conseillé, "pour un panneau de 75W, de ne pas dépasser180Ah de batteries servitudes, sinon les batteries ne seraient jamais chargées." mais c'est un breton qui parlait.
Je suis en Med.

12 nov. 2016
0

Finalement il me parait simple et sûr de conserver un circuit moteur pur basique et indépendant, constitué basiquement de :
- alternateur d'origine 35A
- démarreur
- batterie de démarrage
- guindeau
La batt. moteur pourra être assistée exceptionnellement par les 2 batteries de servitude , grâce à deux coupe circuit puissants qui leur serviront de connecteurs, dans le but exclusif de pallier a une faiblesse de la batterie moteur.
Ce circuit moteur semble se suffire à lui même, mais si le moteur est peu utilisé, le panneau solaire de servitude pourrait venir en soutien à batterie moteur.
Le chargeur de quai Dolphin Reya 20A ayant 3 sorties, une pourra etre,dédiée à la batterie moteur. Il est entendu qu'il est équipé de diodes de séparation des batteries, et le voltage perdu de ses diodes intégrées est compensé par conception du chargeur.
Voilà donc la question du circuit moteur+guindeau réglée.
Reste la question des servitudes.

12 nov. 201616 juin 2020
0

Je découvre sur mon bateau 2 séparateurs a diodes, un bas de games et un plutot haut de game, faible perte de voltage. Le bon doit etre entre,alternateur no2 et les 2 batteries de servitude, l'autre je ne sais pas ?

13 nov. 2016
0

C'est ton installation électrique sur la photo ou un montage provisoire pour essayer?

13 nov. 2016
0

C'est pour de vrai, c'est comme ça
A part virer les batteries,de servitude hs, je n'ai rien touché

13 nov. 2016
0

ça n'a pas l'air triste comme montage ,c'est le marchands de batteries qui ont dû inventer les répartiteurs à diodes ...
relire mon post pour le montage ....
sur un coupleur manuel mettre l'arrivée des batteries de service sur la position 2 et repartir de cette position vers un disjoncteur qui alimente le bord .ce qui permet de coupler et d'utiliser la service en secours pour le démarrage si la batterie moteur est hs .
mettre sur 1+2 dans ce cas affaiblit plutôt que de renforcer la puissance .
alain

13 nov. 2016
0

Oui je vois ça aussi comme ça
L'installation me paraît pas si mal faite que ça va, un peu compliqué de prime abord mais assez logique je pense.

13 nov. 2016
0

Si jamais l'arrivée des batteries de service sur la position 2, elles se retrouve couplées.
Comment les séparer pour la charge et les séparer pour les consommations, autrement qu'avec deux séparateurs a diodes ?

13 nov. 2016
0

on laisse le coupleur sur 1
le premier alternateur charge la batterie moteur et le deuxième les batteries de service on ne couple que si c'est nécessaire en manuel ,si on n'a qu'un alternateur on monte un cyrix pour un couplage automatique .
alain

13 nov. 201616 juin 2020
0

Voici le plan tel que je l'imagine, c'est un demi plan qui concerne la partie moteur.
C'est tout à fait basique, avec le guindeau en plus.
J'ai oublié le sectionneur sur le négatif, ce n'est pas encore clair dans ma tête.

Il y a sur le dessin les interactions avec le circuit servitude, qui n'est lui pas encore dessiné. Je rappelle qu'il a son propre alternateur dédié servitude.
Les fonctions nécessaires pour cette interaction sont:
- assistance exceptionnelle au démarrage par les deux batteries de servitude
- maintien de charge de la batterie moteur par le panneau solaire de servitude
- coupleur séparateur manuel 0/1/2/1+2 Afin que la batterie moteur puisse éventuellement en cas de besoin alimenter les consommations du bord.
Ce coupleur n'a paraît pas encore sur le schéma.
Je ne sais pas encore comment réaliser ces fonctions.

13 nov. 2016
0

mais qu'est ce que vous avez tous a utiliser le sélecteur de batteries pour le circuit servitude c'est en cas de problème avec la batterie moteur que l'on va chercher de l’énergie dans la servitude pour démarrer le moteur et dès que celui ci tourne votre centrale électrique produit du courant qui recharge vos batteries

13 nov. 2016
0

c’était imagé dès que votre moteur tourne votre alternateur débite et recharge vos batteries .D’où la nécessité de ne jamais connecter la servitude sur la batterie moteur pour ne pas risquer de décharger celle-ci . pour votre parc servitude achetez des batteries de même puissance et surtout de même technologie montées directement en parallèles vraiment pas besoins de les connecter via des sectionneurs plus il y a de connections plus il y a de risques de mauvais contacts donc de chutes de tension. Plus vos circuits seront simples moins vous aurez de problèmes.Relisez tous ce que j'ai écris . Je suis à votre disposition si vous voulez des précisions complémentaires

13 nov. 2016
0

Lady Bird je ne comprends pas tout
ma femme a une centrale a vapeur mais qui ne produit pas d'électricité. Mon bateau n'a pas de centrale électrique.

13 nov. 2016
0

Merci

13 nov. 2016
1

A mon avis le panneau solaire sur la batterie moteur ne sert pas à grand chose, si cette batterie est bonne et ne sert qu'au moteur elle sera toujours chargée même au bout de 6 mois.
Gégé

13 nov. 2016
0

ben oui tout ce qui produit du courant sauf l'alternateur sur la servitude et un ciryx qui connectera la servitude sur la batterie moteur quand elle la batterie servitude est chargee

13 nov. 2016
0

Oui c'est vrai
Comme je suis au bateau seulement l'été j'aimerais un petit maintien de charge, mais pas indispensable en effet.

13 nov. 2016
0

bjr, jeromef3
l autonomie électrique sur un voilier de plaisance de monsieur tous le monde, est le Graal que tous veulent atteindre, mais peu y arrivent !pourquoi?,parce qu'un principe simple est oublier : on doit produire plus d'électricité (tous producteurs en fonction)que l'on en consomme (tous consommateur en fonction) mais les gens s'orientent plus sur la consommation que sur la production ,ils multiplie, le nombre de batterie(sans d'ailleurs penser au poids) ce qui complique fortement les réseaux et amoindri l’efficacité des moyens de charge peu nombreux et peu diversifiés quils installent ,et dans le même temps ils augmentent le nombre de consommateurs.(table a carte en cockpit d'avion, guindeau électrique, propulseur d'étrave (qui semble être une nouvelle mode) ect !...,ça ne pourra pas marcher, même si vous mettez 20 batteries,(qu'elles soient en série ou en // ) sans moyens de recharge efficace et permanent, un jour elles seront vide!
petit rappel, le fait d'avoir plusieurs batteries , soit 1 moteur et plusieurs bord (réseau compliqué) , revient a avoir 2 batteries!, (réseau simple! )
un voilier parfaitement autonome, ne doit meme plus avoir besoin de se brancher sur un quai via un chargeur.
donc plutot que d'investir en batterie, et autre répartiteur , gestionnaire de charge ou chargeur 220v,, faite simple :
ne mettez qu'une batterie,puissante ,haut de gamme (le moteur doit en principe servir peu sur un voilier et seul le préchauffage et démarrage consomme !) ,
elle servira de démarrage et de servitude , ce qui simplifiera votre réseau électrique (,rien ne vous empêche d'avoir une batterie de secours emballée a bord) et investissez fortement dans les excellents moyens de production vendu actuellement .
Sur portique, n'hésitez pas a mettre 2 éoliennes haut de gamme , la plus grande surface que vous pourrez de panneau solaire haut de gamme , et si vous en avez la place , installez un alternateur d'arbre .ou un générateur de trainée .( bien entendu chacun équipés de sont régulateur ou diode anti retour)
un bateau autonome, ne doit pas a avoir a faire tourner le moteur pour le frigo l'éclairage , le pilote ou le radar , c'est pourtant ce qu'on voit trop souvent .
je vous rappel quil y a quelques dizaines d'année, beaucoup ont fait le tdm sans électricité , bien sure, il n'est pas question d'en revenir a ça, mais de trouver le juste milieux.
tous ceci n'est bien entendu que mon point de vu mis en application sur mes précédents bateau ,j'avais de
l’électricité a revendre , mais bon , chacun fait selon ses
envie et ses moyens, ce qui est bien normal.
bonne naviguation sur cet excellent bateau qu'est le symphonie
cdlt

13 nov. 2016
0

ya pour un billet de 10000 avec ça :alavotre: :alavotre: :alavotre:

13 nov. 2016
0

c'est le prix d'achat de mon bateau. je dis toujours 10000? c'est pas cher !
donc c'est pas cher 10000 !

13 nov. 2016
0

2 éoliennes ? tu sais ce que ça coûte installé clés en main ?

13 nov. 2016
0

bjr,
le guindeau et le propulseur d'étrave ne consomment rien puisque l'on s'en sert généralement moteur en route .
par contre le lecteur cd ,le frigo ,le pc ,,le pilote auto ,sur 24h ça en fait des AH qui s'envolent .
quand je suis en solo quand je dors je met mon radar en route avec le secteur gardé autour du boat a 4mn avec un gros klaxon ,et mon moteur embrayé au ralenti avec la voilure réduite .
par contre quand je veille souvent je barre avec juste l'ais en réception
avec 230ah sur le service et 210w de panneaux j'étale très bien en été frigo en route
alain

13 nov. 2016
0

toujours avoir une batterie dédiée au moteur quand vous aurez besoin de démarrer d'urgence votre moteur faut qu'il parte

13 nov. 2016
0

oui c'est la base, et personne ne touche à ça. C'est l'élémentaire. personne ne modifie ça (à part Moscatel , voir son post ci dessus. c'est l'exception qui confirme la règle).

13 nov. 2016
1

je persiste a dire qu'avec votre voltmètre un jour votre moteur ne partira pas.Vous penserez à moi ce jour là

13 nov. 2016
1

A partir du moment où on sait lire un voltmètre, il n'est pas indispensable d'avoir une batterie dédiée au démarrage.

13 nov. 2016
0

non pas un cas unique beaucoup de navigateurs ont des bateaux où ils choisissent quelle batterie il vider avec leur servitude

13 nov. 2016
0

ok bien entendu on peut tout faire. Toutefois j'ai fait mon choix, ma batterie moteur restera dédiée exclusivement au démarreur et au guindeau. Dans les installations de camping-car je crois que peu d'usagers se risqueraient a tirer en servitude sur l'ensemble des batteries.
Cela dit chacun fait ce qui lui plait, et comprenez que personne ne me convaincra de désaffecter ma batterie moteur. Ce n'est pas dans les normes. D'ailleurs aucun loueur sur la terre ne ferait ça.

13 nov. 2016
0

Encore un détail si votre bateau est en polyester pas besoin de couper le négatif les risques d’électrolyse sont minimes et comme dit plus haut moins il y a de connections moins il y a de risques de pertes

13 nov. 2016
0

c'est un sujet soulevé. Sur le bateau polyester d'un ami, les anodes ne font pas long feu.
Or les anodes sont sur l'hélice et l'arbre, le tourteau, l'inverseur, le moteur, le cable négatif de batterie.
Une fuite électrique peut elle provoquer cette conso d'anodes ?

13 nov. 2016
1

le coupe batterie sur le -reliè au bloc moteur évite quand on a un chargeur à découpage de bouffer les anodes quand on est reliè au quai
de toutes façon c'est obligatoire dans la division 240 les deux polarités doivent pourvoir être isolées .
alain

13 nov. 201613 nov. 2016
0

merci Fritz, comme ça c'est bien clair

13 nov. 2016
0

au sujet des anodes bien acheter les bonnes. eaux salées et eaux douces pas les mêmes

13 nov. 2016
0

Et quand tu pratiques les 2 eaux? Il faut panacher zinc -alu ou une seule des 2 métallurgies, je me pose la question pour la saison prochaine.

13 nov. 2016
0

la c'est plus délicat, il y a toujours la solution de mettre des anodes pendulaires quand on est a quai ou au mouillage. Le problème de l'électronise vient parfois des bateaux surtout métalliques qui se trouvent à proximité et qui eux auraient des pertes sur leur coque

13 nov. 2016
0

merci de rester dans le sujet, ouvrez une nouvelle discussion sur les anodes, merci encore
le sujet est l'installation electrique coté charge et stockage d'energie
cordialement

13 nov. 2016
0

je n'ai fait que répondre à une question posée dans la conversation au sujet du sectionneur de négatif pour la production. le stockage et l'utilisation de l"énergie j'ai répondu par épisodes à vos questions

15 nov. 2016
0

oui ok merci
pour l'isolation galvanique il y a un fil pour tous les matériaux de coque, pas seulement métalliques
www.hisse-et-oh.com[...]vanique

15 nov. 2016
0

je n'ai pas vu si vous aviez dit si votre bateau est en acier alu ou polyester

16 nov. 2016
0

C'est un Jeanneau Symphonie.
J'observe sur des forums que suite à l'augmentation du parc de batteries, sur des bateaux polyester, certains se mettent a consommer des anodes d'arbre et d'hélice et qu'il serait bon de mettre un coupe circuit sur le cable entre moteur et masse pour bloquer les fuites du chargeur de quai, dont ils soupçonnent un travail multiplié.. ??

16 nov. 2016
1

100% en accord avec toi, il est impensable (pour moi) de ne pas avoir un coupe circuit sur la masse moteur.
A 10€ la pièce, et 2 cosses, inutile de s'en passer.

16 nov. 2016
0

ce n'est pas une question de prix mais comme je l’ai expliqué plus haut plus il y a de connections plus il y a des risques de pertes.J'ai dépanné un cabinier fluvial ou on perdait 3 volts dans les deux sectionneurs. Difficile de démarrer avec 9 v. jeromef relis ce que j'ai mis sur les anodes le problème vient parfois d'un autre bateau. A Ostende les bateaux qui sont près du Mercator bateau musée en acier sont mangés tellement ce bateau a des pertes

16 nov. 2016
0

dans les sectionneurs c'etait des pertes par fuite ou par résistance ?

16 nov. 2016
0

mauvais contact quand ils vieillissent a cause de l'oxydation . quand vous changerez vos batteries servitude même technologie même capacité en // ça ne sert a rien de tirer sur une et puis sur l"autre ce qui est important et j'ai vu que vous étiez convaincu c'est d'avoir une batterie dédiée au moteur. Si vous avez d’autres questions n'hésitez pas.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (185)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021