1ere location voilier

Bonjour à tous,
Je souhaiterais avoir vos avis et conseils pour une 1ère location de voilier.
J'ai comme idée de louer un cata (car on est 8 pers) en Martinique pour une semaine en Décembre. J'ai un niveau 3 Glénans croisière mais seulement sur des monocoques.
2 autres membres d'équipage ont déjà quelques expériences d'équipier.
Connaissez vous des bons plans? Société de location à privilégier ou à éviter? Points de vigilance?

Merci pour vos avis

L'équipage
06 août 2021
06 août 2021
0

Si possible avant le moindre paiement; et à vérifier à l'embarquement, demander à se faire communiquer le "registre de vérification spéciale" (annexe 240-A.2 de la division 240) dûment à jour, du bateau retenu.

Si le loueur refuse de le fournir cela craint, du moins pour moi.


voilic:Que voila un document bien utile à se faire (meme pour soi-meme) !·le 06 août 21:23
tiktak:Pourquoi? Histoire de s’instruire·le 06 août 23:33
07 août 2021
0

Merci pour vos retours.
Effectivement j'ai vu le modèle vierge de ce document qui permet d'avoir une vue détaillée sur la sécurité du bateau.
Est ce que mon faible niveau sera un problème pour le loueur vous pensez?


sc33bcbr:Ça depend s'il y a des artisans a faire travailler sur place pour les reparations ....·le 08 août 10:36
08 août 2021
0

Théoriquement un loueur de bateau peut vérifier vos compétences, lors d'une sortie prise en main, vous imposer un skipper ou vous refuser la location et vous rembourser.
Mais en pratique le mercantilisme peut faire voir autrement d'autant que la caution est d'habitude à la hauteur des enjeux et que dans tous les cas vous signez un contrât qui vous rend totalement responsable comme skipper en affirmant que vous avez toutes les connaissances requises pour gérer le bateau loué.


sc33bcbr:Vous avez raison sur l'obligation du professionnel, dans les faits je n'ai jamais vu un pro refuser une location ou imposer un skipper (au frais du locataire). Concernant la caution, je ne suis pas d'accord, le systeme de responsabilité est détourné par les assurances de rachat de caution qui permettent a un locataire de rendre le bateau épave pour un cout total proche de 0€ (min de 10% ou 200€ de franchise sur le rachat de caution).·le 08 août 13:10
08 août 2021
0

je ne sais pas a quoi correspond niveau 3,mais si tu es a l’aise en mono,que tu sais réduire la voilure a temps,tu seras dans un premier temps,surprise par la largeur du canote.
je pense que tu auras 2 moments un peu chaud:
la sortie de la place de port( mais assez facile,c’est en marche avant)
et le retour a la place de port en marche arriere.
oubie la marche arriere du mono avec de l’ere et le safran.
tu devras bloquer ta barre droite,et reculer et te diriger avec les 2 moteurs uniquement.

vous avez quel plan de naviguation?
ou avez vous prevu d’aller?


christophe74:J'ai loué un cata en février 2019 en Guadeloupe et je n'avais que l'expérience du monocoque (plus étoffée que la tienne cependant su le te lis bien). La première impression en arrivant sur le bateau est le gigantisme et on se dit que ça va être chaud de manoeuvrer avec un bestiau pareil! Une fois que l'on a compris qu'il faut bloquer la barre et se débrouiller avec les 2 moteurs, on trouve que c'est très facile et beaucoup plus simple qu'un monocoque. On tourne sur place par exemple avec une facilité déconcertante! Attention toutefois au fardage qui est très important. Il faut donc, encore plus qu'en mono, bien analyser l'environnement pour éviter d'aller s'emplafonner dans les autres bateaux! Sur l'eau, pas de surprise, ça fonce au portant, ça pioche au près. Attention à bien anticiper les réductions de voilure quand un grain s'annonce et à toujours avoir une veille active du plan d'eau car il y a des casiers partout, souvent matérialisés avec une simple bouteille en plastique. Pas de navigation de nuit donc à mon avis. C'est plus prudent et mon contrat de location me l'interdisait d'ailleurs.·le 09 août 15:37
09 août 2021
1

Amha et par mon expérience Glénans et autres, le niv 3 Glénan ne représente pas grand chose , disons qu'on est un équipier compétent et qu'on peut prendre la barre sous la direction d'un skipper, mais franchement c'est très léger pour se lancer Chef de bord en grande croisière.
Pour des petites sorties journée sur un petit mono et avec du beau temps c'est faisable, surtout si on a des équipiers déjà expérimentés.


voilic:C'est quoi la définition du niveau 3·le 09 août 21:37
voilic:C'est quoi la définition du niveau 3·le 09 août 21:37
Chemistrebor:espaces.ffvoile.fr[...]le-.pdf voir page 2"niveau 3, EQUIPIER: évoluer librement dans une zone de navigation surveilléeTechnique:maîtriser la conduite à toutes les allures, y compris en surpuissance-maintenir l’équilibre du bateau en utilisant la voile (au près)-maintenir l’équilibre du bateau en utilisant la barre (au portant)-se représenter les trajectoires à suivre et les allures à prendre pour rejoindre un point donné du plan d’eau-identifier son allure de navigation-connaître et effectuer les tâches de chaque poste lors des manœuvres-gréer-adapter la surface de voile (changement de voile, prise de ris) et régler le volume des voiles en statique (hale bas, Cunningham, bordure, lattes)-élaborer et suivre une route dans un périmètre définiSécurité: assurer sa sécurité dans des conditions normales de navigation-évaluer les exigences d’une situation de navigation-participer au choix d’un programme ou d’une zone de navigation-maîtriser les manœuvres courantes de sécurité (homme à la mer, départ et arrivée dans des conditions difficiles, arrêt rapide, marche arrière...)-surveiller l’état du bateau-connaître la localisation et l’utilisation du matériel de sécurité embarquéSens marin –environnement: connaître les éléments de l’environnement pour anticiper sur les conditions de sa pratique et de sa sécurité-connaître les fondamentaux du matelotage en vue d’assurer les réparations de fortune-repérer la présence et l’orientation du courant-connaître les principales règles de route pour éviter les abordages-connaître les principaux règlements liés aux sites de pratique-respecter les autres usagers de l’espace de navigation-connaître les espèces naturelles protégées du site de pratique "·le 10 août 21:12
Chemistrebor:espaces.ffvoile.fr[...]le-.pdf voir page 2"niveau 3, EQUIPIER: évoluer librement dans une zone de navigation surveilléeTechnique:maîtriser la conduite à toutes les allures, y compris en surpuissance-maintenir l’équilibre du bateau en utilisant la voile (au près)-maintenir l’équilibre du bateau en utilisant la barre (au portant)-se représenter les trajectoires à suivre et les allures à prendre pour rejoindre un point donné du plan d’eau-identifier son allure de navigation-connaître et effectuer les tâches de chaque poste lors des manœuvres-gréer-adapter la surface de voile (changement de voile, prise de ris) et régler le volume des voiles en statique (hale bas, Cunningham, bordure, lattes)-élaborer et suivre une route dans un périmètre définiSécurité: assurer sa sécurité dans des conditions normales de navigation-évaluer les exigences d’une situation de navigation-participer au choix d’un programme ou d’une zone de navigation-maîtriser les manœuvres courantes de sécurité (homme à la mer, départ et arrivée dans des conditions difficiles, arrêt rapide, marche arrière...)-surveiller l’état du bateau-connaître la localisation et l’utilisation du matériel de sécurité embarquéSens marin –environnement: connaître les éléments de l’environnement pour anticiper sur les conditions de sa pratique et de sa sécurité-connaître les fondamentaux du matelotage en vue d’assurer les réparations de fortune-repérer la présence et l’orientation du courant-connaître les principales règles de route pour éviter les abordages-connaître les principaux règlements liés aux sites de pratique-respecter les autres usagers de l’espace de navigation-connaître les espèces naturelles protégées du site de pratique "·le 10 août 21:12
10 août 2021
0

En fait cela veut tout est rien dire

A l'UCPA je n'ai fait que des semaines dites découverte ou autre (donc pas de validation de niveau FFV

A côté de cela je navigue très régulièrement sur le bateau d'un ami et je fais de la voile en club.

En club j'ai demandé à ce que l'on me valide mon niveau 3 FFV en cata pour pouvoir louer.
J'ai des copain-es qui n'ont aucun niveau FFV validé et qui naviguent depuis trente ans et sont excellents.

Bref, je pense que ton niveau FFV c'est suffisant pour convaincre un loueur, car le niveau 3 c'est à cela que ça sert, pour le reste, c'est à toi de savoir si tu te sens capable.

Pour ma part je me sens capable d'assurer la navigation sur un monocoque pas trop gros de jour dans une zone de navigation que je connais ou pas trop difficile (j'irai pas dans les Minquiers alors que je l'ai fait avec un chef de bord compétent).
Je ne serais pas super à l'aise pour les manoeuvres de port car sur le bateau d'autrui, on fait tout sauf ça.

Bref à toi de savoir te juger, de toutes façons aucunes école de voile ne te transformera en chef de bord. ça on le devient quand on l'est, et je n'ai jamais temps appris qu'en solo sur un cata de plage ou en emmenant des débutants...


Chemistrebor:Le problème est que ces niveaux FFV ne sont pas validé sérieusement, en tout cas aux Glénans c'est du pipeau, le blabla de fin de stage sert surtout à bien de conseiller d'en prendre un autre et ainsi de suite. Alors effectivement les plaisanciers autodidactes qui naviguent depuis longtemps, arrivent à faire des jolies croisières et savent gérer les situations induites. Le partage d'expérience peut venir compléter car amha l'auto-apprentissage ne peut quand même pas suffire pour avoir la maîtrise complète, et probablement que des Héossien pourront sortir un contre-exemple.Enfin, on est quand même dans une situation française curieuse pour l'acquisition de la voile, certainement parce que historiquement le savoir se transmettait entres marins.·le 11 août 17:09
10 août 2021
1

Bonsoir,

Les Antilles c'est sympathique pour le climat et la navigation dans les alizées, mais ce n'est pas de tout repos pour un skipper. Car une fois parti, on ne peut compter que sur soi-même (et une bonne caisse à outils). Ce n'est comme une sortie ou même une croisière en Bretagne sud ou on va trouver partout de l'aide en cas de pépin et même le loueur peut faire dépanner un problème par un chantier local. Tout est plus compliqué: avitaillement, ravitaillement en eau et moindre réparation. Si on reste sur la Guadeloupe ou la Martinique cela va encore, mais dans les BWI...

Cela n'engage que moi, mais être skipper novice sur un type de bateau non maîtrisé (et complexe) dans un environnement comme les Antilles cela me semble un peu risqué. Tout peut très bien se passer, mais les marges sont très faibles et un petit problème mécanique transforme la semaine de vacances au soleil en galère.


Powhatan:S'il y a un endroit où on peut avoir une assistance de haut niveau, même pour une urgence, c'est bien aux BVI (je suppose que "BWI" est une coquille). J'y ai eu à deux reprises des avaries importantes, dont une a nécessité une sortie d'eau, je l'ai eue dans la journée. Il y a à Nanny Cay une armée de techniciens de toutes spécialités en liaison directe avec les USA d'où les pièces peuvent être livrées très rapidement. Grenade et Carriacou sont bien fournies également, et Trinidad est une mine de chantiers navals et d'entreprises très compétentes. En ces temps de covid où les Antilles françaises s'illustrent par une flambée épidémique dont on connaît bien les raisons, je ne serai nullement chagriné d'aborder d'autres îles au moins aussi accueillantes.·le 11 août 18:11
sterwen:BWI == British West Indies. BVI ???·le 12 août 10:09
faby9:BVI : British Virgin Islands...·le 12 août 13:00
sterwen:Ok, donc on ne parlait pas de la même chose.·le 12 août 14:34
11 août 202111 août 2021
0

pourquoi vouloir imaginer avoir une galere avec un cata de loc..?et passer une semaine a mecaniquer??!
oui,il y a des exemples,pas necessaires de nous les narrer,en generale ca se passe bien.

tout est dit plus haut:bloquer la barre pour les manœuvres au port,reduire a temps ( ici on voit les grains arriver au vent,et souvent le temps de se dire qu’il faudrait prendre un ris,le bazard est deja la)
le vent vient de l’Est,si tu part avec une composante NE pour desendre au sud et t’arranges pour choper la composante SE pour revenir au nord,alors là tu as tout bon ( pas l’inverse,sauf si tu es un fondu du pres)
si tu as le patchouli ( oui,nous c’est comme ca qu’on l’appelle le Patuelli) tout est indiqué et tu ne louperas pas les bons spots.


11 août 2021
2

Je,vois,invoite a aller passer quelque temps su mon site de location, vous y trouverez plein d’expériences et de conseils. Bonne nav.

Hervé


12 août 2021
1

Salut
Tout dépend de ce que vous souhaitez faire. Selon l'emplacement sortir du Marin peut-être stressant pour une première, mais par beau temps, en allant doucement, ça se fait très bien. Les 3 -Ilets, c'est plus petit, plus serré, mais la aussi, avec des gants de velours ...
Ensuite, où comptez-vous aller ? Et quelle durée de navigation comptez-vous faire à chaque fois ? Si votre programme est de naviguer 3 h et de faire trempette ou un peu de plongée, arrêts resto de plage, vous pourrez occuper la semaine en aller-retour Marin/St-Pierre voire un tour complet à condition de bien étudier les mouillages sur la côte est. Si vous voulez aller aux Saintes ou aux Grenadines, il vous faudra des compétences supérieures en lecture de cartes ou de routeur. Pour 8, vous aurez peu ou prou un 40 pieds, une première expérience serait souhaitable.
Pour un test, trouver un skipper et prendre une leçon avant de louer, vous sentirez si vous avez les capacités.
Bonne loc


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (3)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021