12 chevaux pour 7 tonnes?

Bonjour,

J'ai vu un bateau en acier à vendre affichant une longueur de 10 mètres et un poids de 7 tonnes, le tout pour un moteur Yanmar de... 12 chevaux! N'est-ce pas complètement inadapté? Peut-on espérer naviguer contre le vent au dessus de 2 Beaufort?

Merci pour vos idées...

Jérôme

L'équipage
20 jan. 2011
21 jan. 2011
0

Non
Bj,

A mon avis, juste pour sortir du port sans vent, avec 7 tonnes, il faudrait au moins 18cv et la norme serait 28cv.

a+

Joël

21 jan. 2011
0

avec 8 chevaux pour 4 tonnes je suis content
;-)

21 jan. 2011
0

En ce qui me concerne
j'ai 13 chevaux pour 3,5 tonne et à partir de force 5, je mets le temps à remonter le vent. A force 6 je ne bouge plus et à force 7 je recule.
Donc 12 chevaux pour 7 tonnes, ça m'inquiète terriblement.

21 jan. 2011
0

yanmar 1gm10
9cv monocylindre pour 3 tonnes et j'atteint la vitesse de carene sans problemes

21 jan. 2011
0

Ce
genre de ratio était la norme il y a 30 ans ... On utilisait le moteur surtout pour les manoeuvres et le calme, considérant que s'il y a du vent ça doit marcher à la voile !

12 cv pour 7 tonnes, vaut mieux avoir l'habitude et tenir compte de l'erre : si tu arrives un peu vite sur le quai, il n'y a pas de frein !

21 jan. 2011
0

on me dit
que c'est un moteur fait pour tourner à relativement bas régime et que la taille de l'hélice (proportionnellement plus grande que pour un moteur qui tourne plus vite) permet d'avoir une puissance adaptée au poids du bateau...

21 jan. 2011
0

Pas de devinette : celà se calcule...
J'imagine que la carène est à déplacement.
Sa vitesse critique est de 8 noeuds et la vitesse atteignable avec 12 CV est de 5 noeuds.
Ce n'est que de la théorie, donc celà variera mais pas dans de grosses proportions.

21 jan. 2011
0

et on peut toujours utiliser le vent quand il est la !!
il y a aussi des trawlers, c'est pas mal

21 jan. 2011
0

Tout dépend aussi de l'hélice
Il vaut mieux avoir une hélice adaptée et bien dégagée que beaucoup de chevaux. Ceci dit, 12 CV, c'est probablement un peu juste pour remonter face au vent dans le clapot.
Mais au moins, on n'est pas tenté de mettre le moteur en route à la moindre occasion. On navigue vraiment à la voile, avec tout ce que cela comporte d'anticipation, de marge de sécurité et de finesse de manœuvre.

Perso, j'ai 27 CV pour 10 t et je n'en utilise que 15, avec une hélice pas terrible qui plus est. Cela ne m'a jamais réellement posé de pb.

21 jan. 2011
0

le moteur
doit avoir l'age du bateau...il y a une trentaine c'était comme ça....20 cheveaux pour une 10 aines de tonnes.
Mais les ports étaient aussi bien différents...
Et cela ne servait juste comme renfort de la voile.

Aujourd'hui, pour se glisser dans les catways avec un vent latéral....il vaut mieux compter le double au minimum....si tu ne veut pas écraser les voisins.

Si c'est dans le cadre d'un achat. Renseignes toi sur le prix d'une re-motorisation.
Il y a des normes et si tu le fais faire ça coutes probablement au moins 1/3 du prix du bateau.

A méditer
jean mar'

21 jan. 2011
0

la réponse
est pour Jérome et non pour Lulu....qui avec c'est 27 cheveaux est le roi du monde... :-D

21 jan. 2011
0

le ys 12
est un monocylindre avec un très gros couple
quel est le ratio de l'inverseur , le diametre et le pas de l'hélice ?
remonter vent de face au moteur est quasiment impossible en mediterranée quelque soit la puissance ou on a envie de casser le bato .
il vaut mieux tirer des bord au besoin sous gv
appuyée au moteur si on ne gîte pas trop souvent les pompes à huile n'aiment pas ça .
beaucoup de chatam ont etés mototisés comme ça
et les propriétaires ne s'en plaignaient pas ,generalement ils avainet des voiliers pas des baquets pour transport de troupe sur-motorisés .
alain

21 jan. 2011
0

Pour les voiliers allemands, par ici...
Ils considèrent que pour passer dans le mauvais clapot de med orientale, le minimum est de 4cv par tonne, 5 c'est mieux....

21 jan. 2011
0

alain soit pas si méchant...
le pb de sous mototrisation est ds les ports maintenant, vu qu'ils ont réduits les places de manoeuvre et distances inter catway en même tps que les bateaux ont grandi, 12 cv pour 7 tonnes, c'est trop juste, avec mes 3,5T et 12 CV, ça fait peur qd il y a un peu de vent, le cp de fouet et le frein doit s'anticiper
si ce n'est pas rédibitoire (car en mer au moteur c'est par calme plat pour un voilier !!!), c'est qd même un motif de réduction du prix d'achat, mais bon, tt dépend du prix de départ
à+
JL.C

21 jan. 2011
0

ce qui est important
c'est la puissance à l'hélice ,c'est à dire la poussée du moteur ,ce qui serait interessant
c'est de mettre un dynamometre sur le quai et de faire tirer le moteur dessus ,comme on fait pour les bateaux de pêche (chalut)
quand on voit la puissance délivrée par les moteurs des vedettes et celle transformée en poussée c'est aberrant .
on à des pertes de 70%.
une perte de 20à 30% sur un voilier est acceptable ,ça s'appelle le glissement ou le recul de l'hélice .
generalement les manoeuvres de port se font à bas régime et on se sert du couple de l'hélice pour se positionner pas de la manette de l'accelérateur .je sais je suis de la vieille
génération .
je suis d'accord que sur un voilier de 10m acier qui doit avoir pas mal de fardage 12cv c'est short ,il faut que la compétence du skipper compense le manque de puissance .
alain

21 jan. 2011
0

grande méfiance sur le vendeur
le YS 12 ne fait 12 cv que sur le papier et quand il est neuf

en réalité il fait à peine 10 cv en continu vu sont âge et manette à fond ( c'est marqué dessus)

c'est pas très important mais significatif sur l'état d'esprit du vendeur qui peut tout aussi bien mentir sur le reste

ce moteur est adapté aux bateaux de 9 m environ et pas plus

maintenant si tu es un pur et dur de la voile, tendance "Moitessier" , tout çà est sans aucune importance

mais il suffit de faire une sortie en mer dans le cadre d'un essai normal d'achat pour comprendre le problème qui est réel

cordialement

21 jan. 2011
0

Ca va être
suffisant pour faire avancer le bateau dans des conditions "normales",mais on peut avoir besoin d'un moteur dans des circonstances critiques, genre MOB dans du mauvais temps.Ce bateau ds de telles circonstances n'avancera pas face au vent et à la mer.Il me semble que la norme requise est de 4cv/tonne.Je suis moi-même sous motorisé,9cv/4tonnes,bdc de surcroit,je pense qu'une puissance adaptée est un élément de sécurité primordial.

21 jan. 2011
0

Pour moi tres juste
Bonjour jerome

Sur mon voilier 3T5 un Ysm 12cv je trouve cela insuffisant alors pour 7 tonnes meme pas en reve pour moi. Souvent vu dans des annonces sur des constructions amateurs . Je rejoins l'avi de Onistsha utile dans des circonstances de securité ou de mer.
Je penche plus pour 7cv à la tonne mais pas de chance tu as dans le commerce souvent du 14/16cv
voir 20cv et apres 27/32cv.
Dommage pour moi mon reve un bon 22/24cv en 2 ou 3 cylindres en plus ou moins 950 cm3.

Le Moko

Ps mon YSm 12 marche super bien et facile de reparation.

22 jan. 2011
0

Question de politique
Bj,

Je pense comme je l'ai dis que pour un bateau de cette taille, il faudrait 28cv peut-être 20cv min.
J'ai 40cv sur mon bateau, acheté comme cela, je n'utilise jamais la puissance max.
De base, il était proposé avec 30cv, ce qui était suffisant.
Maintenant, j'ai aussi commencé à un moment ou le moteur ne servait qu'a sortir du port, les temps ont changés et les ports aussi.
Donc pour moi, un bon essai en mer avec un peu de vent serait une très bonne chose.

a+

Joël

22 jan. 2011
0

Pour moi mettre 50 cv sur 10 T c'est aberrant
Atlante... Viens voir en été en mer Egée avec le Meltem qui va avec...
Tu comprendras...

22 jan. 201116 juin 2020
0

Ce genre de situation, et là …
C’est encore maniable, il y a 6, et le vent est avec le courant et je suis au portant. Et pas moyen de faire une autre route ; et juste derrière le bébé en photo, il y en a un autre
En Egée sous le vent d’une île, tu ramasses des rafales à 50-60 nœuds, et au vent tu te fais désosser… Il faut souvent passer en force pour trouver un abri…

22 jan. 2011
0

il est très inférieur
mais c'est pas comparable du tout

par exemple, une péniche Freycinet peut avoir 300 cv pour 300 tonnes et avancer à 20 km h avec cette motorisation de 1 cv /tonne

mais c'est en gros 33 m de long pour 5 m de large soit un rapport supérieur à 6,5 et 1,6 m de tirant d'eau

il faudrait une voilier de 15 m avec une largeur de 2,3m et un tirant d'eau de 70 cm pour comparer, c'est à dire une pirogue, ce qui n'est pas très fréquent dans nos eaux

22 jan. 2011
0

les cargos
font appel à des remorqueurs pour manoeuvrer dans les ports !
A l'époque où les gros voiliers étaient peu motorisés ils manoeuvraient avec des aussières quand ils manquaient d'espace dans les ports ...mais en solo je ne saurais pas faire.
Et ceux qui n'ont pas testé les amarrages sur ancre ou pendille par fort vent de travers en solo peuvent toujours donner des conseils !

22 jan. 2011
0

en plus...
Tant quà être emm...dé par un moteur qui pue, qui réclame de l'entretien et qui tombera en panne, autant qu'il soit efficace quand il marche !!!!

22 jan. 2011
0

Yoruk a raison
En Méditerranée il faut parfois des chevaux. Nous avons dû lutter au moteur (50 CV pour 8 tonnes) pendant 4 heures contre un vent de 60 noeuds dans la baie de Squillace et bien nous n'avancions qu'à 2,5 noeuds et encore pas toujours. Bien sûr qu'on aurait pu faire demi-tour et reprendre la route 50 miles plus bas.
Nous avons longtemps navigué voile et godille mais après avoir fait la moitié de la route entre Groix et Belle-île à la godille je me suis posé des questions sérieuses... Trop fort n'a jamais manqué n'est-il pas ?

22 jan. 2011
0

Il ya d'autres terrains de jeux tu sais...
kaj pourrai t'en parler... Mais nos copains anglo saxons ici, en méditerranée orientale, des vrais bons, qui naviguent, et qui souvent reviennent d'un TDM... Ne font pas snobisme... Quand il faut démarrer le bourrin, ils ne se posent pas de questions philosophiques sur les fifties...
Tiens, puis que tu nous parles de Bretagne, que je connais un peu, une histoire véritables:
Il y a une quarantaine d'années, on avait gratté en remontant depuis le Golfe, vers Sauzon, un gallois de Penzance, écœuré il avait mis son moteur et était arrivé à Sauzon avec son westerly, une bonne heure avant nous..
A l'arrivée, le gallois de Penzance nous a dit: "le meilleur grément pour remonter au vent, c'est un diesel de 28 cv"...
Bon, ce n'est qu'un gallois de penzance, et on sait bien comment sont les gallois ;-) ;-) ;-)

22 jan. 2011
0

s'élever au vent d'une côte
à mon avis ce fil met en évidence qu'un bateau capable de faire un bon près dans une mer formée avec une forte brise, est aussi un élément de sécurité.

Je crois me souvenir que c'est un des points clé développé et pris en compte par Erik Lerouge dans la conception des ses bateaux.

Mais c'est bien vrai que la risée Volvo/perkins/Nanni etc peut être d'un grand coup de pouce

22 jan. 2011
0

c'était pou Yoruk.
avec mes amitiés. :-D

22 jan. 2011
0

tout simplement ...

st michaels mount !
www.stmichaelsmount.co.uk[...]/

22 jan. 2011
0

la voile pure et dure
C'est chouette mais il arrive toujours un moment où la voile pure ne peut suffire pour remonter au vent. Au moteur aussi d'ailleurs mais ce moment peut être souvent repoussé plus loin.

Yoruk ! Tu es un petit jeune ! A Sauzon il y a 40 ans, il était interdit de s'embosser. C'était encore l'époque où les bateaux devaient par construction, obligatoirement se coucher sur le même côté (le gauche je crois) lors de l'abattage en carène.

23 jan. 2011
0

béquilléà sauzon sur l'ARPEGE Andante
ex glénans

en 1974 crois je

:-(

23 jan. 2011
0

Bien sûr
Bien sûr qu'on béquillait à Sauzon et à l'époque on ne payait pas mais quelques uns dont j'étais, ne béquillaient pas, c'était pas prévu, c'est pourquoi il était interdit d'embosser à Sauzon pour éviter les tricotages de mât.

Pour revenir au sujet principal, qu'importe le moteur ! C'est d'abord la voile qui compte donc la carène. Le moteur n'est qu'un à côté, d'abord c'est toujours en panne quand il y en a vraiment besoin, ça pue, c'est bruyant, ça prend de la place, ça coûte cher... Mais c'est quand même bien pratique parfois.

23 jan. 201116 juin 2020
0

sacré gallois de penzance.
Quels sacrés farceurs .... Mais heureusement pour eux et pour leurs femmes, ils n'existent que dans l'imagination débordante de notre ami Yoruk. Si Penzance était au pays de galles ça se saurait. Tout comme mes Ecossais de Milford Haven, qui tout comme tout le monde le sait est au pays de Galles et non pas en Ecosse.

Et pour revenir au sujet, et pour être plus précis ... Ne t'inquiète pas de ta motorisation, dans 99 % du monde elle te suffira amplement sauf dans quelques coins infernaux de Méditerranée ou parait-il on est absolument obligé de remonter au vent par 90 nds de vent et pendant des semaines pour rentrer au port ...

23 jan. 2011
0

ok quand tu veux Michel
mais si tu jettes un coup d'oeil sur mon profil tu verras que je suis un peu sorti ... des courants un peu forts entre les iles des basses high lands d'Ecosse jusqu'au sud de Rio de janeiro (ou la nav est plus facile quoique...) tout ça avec 20 cv pour 11 T en charge ...

Je veux juste dire que c'est un peu dommage de décourager Jérome sous prétexte qu'il veut acheter un canot de 7 T avec "seulement" 12 cv.

Erwan.

21 jan. 2011
0

Pour le Fantasia, et en méditerranée orientale
Ou la mer est presque toujours plus forte que le vent, j'avais un 2GM20 annoncé 18 cv pour 3 tonnes en charge. Cà allait bien. Le 1GM10 pour 9cv n'aurait jamais été suffisant...
Sur le Voyage 12.50 (+ de 10 tonnes en charge) le 4JHTE est donné pour 54 cv à 3.200 tours.
Je ne tourne jamais à cette vitesse, et à 2.000 tours çà va très bien aussi.
Ici, c'est une question de sécurité: Il arrive que l'on soit amené à se dégager d'une côte au vent scabreuse...

22 jan. 2011
0

j'ai eu un 10.5 T avec 20cv
avec une bonne tripale. C'était un vélo pour les manoeuvres de port une fois bien acquise son erre.
Evidemment il ne fallait pas compter remonter contre une mer agitée au moteur mais pourquoi faire ?
Pour moi mettre 50 cv sur 10 T c'est aberrant. Consommation, cout de l'entretien, cout des pièces pour un usage contre nature ...

22 jan. 2011
0

je veux bien oui
tu te trouves dans des situations ou tu es obligé de lutter au moteur dans une mer agitée ?
la voile ne suffit pas ?

22 jan. 2011
0

Je serais curieux ...
Je serais curieux de connaître le rapport puissance/déplacement des cargos et des pétroliers. Je ne serais pas étonné qu'il soit très inférieur à celui que nous avons sur nos "voiliers".

22 jan. 2011
0

Bien sûr
Bien sûr, ce n'est pas comparable.
C'était juste une petite boutade pour relativiser.

Chacun fait comme il veut. On ne fait pas les mêmes choses avec un bateau sous-motorisé qu'avec un bateau bien motorisé. Mais on peut s'adapter sans pbs excessifs.

Rappelons nous que Le Toumelin (et d'autres) n'avait qu'un aviron de godille comme moteur. Cela ne l'a pas empêché d'aller loin.

22 jan. 2011
0

port au vent
On peut même ajouter qu'en Mer Egée le vent vient toujours du port ou presque et qu'en plus les rafales sont les plus fortes à la fin de la journée, pile poil lorsque tu aspires à un Ouzo bien mérité...
Alors pour mes 11 tonnes j'ai mis un 59CV et je ne regrette rien...

22 jan. 2011
0

pour mes 10 tonnes j'ai mis un 52CV et ...
non rien de rien, je ne regrette rien ;-)

22 jan. 2011
0

Bien sûr il y a plusieurs façons de naviguer...
Pour bien m'en souvenir tout de même... La Bretagne Sud et la façade atlantique sont des zones de navigation privilégiées, où l'on peut prétendre pouvoir négocier l'état de la mer.
Mais là, avec 12 cv pour 7 tonnes, c'est casse gueule assuré... Me semble t il...

22 jan. 2011
0

mouai ...
je ne suis pas vraiment convaincu. J'ai navigué des années en Bretagne sud, nord, mer d'iroise, Irlande Angleterre et Ecosse. Jamais eu besoin de forcer le passage au moteur.
Il y a eu des moments ou j'ai renoncé au raz de sein ou au four pour être arrivé trop tard pour la marée et je suis revenu le lendemain.
Bon la Med c'est surement particulier ... je ne connais pas.
Peut-être qu'il faut acheter des fifties pour la Med.

22 jan. 2011
0

En résumé
Bj,

Si tu cheches un bon prix, c'est un critère de négo. le moteur est trop faible.
Maintenant tu achetes en connaissance de cause et tu fais avec. Et tu organises tes navigations en fonction de cela. Après nous tournons en rond, il y a les pures et dures et ils ont raisons et les autres dont je fais partie qui pensent à leurs confort et sécurité et qui ont aussi raison.

a+

Joël

22 jan. 2011
0

c'est amusant.
Ce gallois de Penzance est aussi gallois que cet Ecossais de Milford Haven qui traitait mes oncles de froggys la dernière fois qu'ils avaient une fois de plus barré l'entrée du port de Groix devant lui. Oh c'était il y a un peu plus de 50 ans et mes oncles étaient de vilains revanchards ... Mais même au moteur il n'est pas rentré.

Mais au fait comment s'appelle ce petit mont St Michel miniature au milieu de la baie en face de Penzance et Newlin... oh j'ai oublié. mais c'était bien joli la première fois après une arrivée aux lignes de sonde en plein brouillard ...

22 jan. 2011
0

je vote pour Jojo
bonjour à Tous

Je vote pouir le resumé De Jojo.

Le Moko

22 jan. 2011
0

Ces gallois de Penzance, ce n'était pas fini...
A l'époque, Sauzon n'était pas aménagé, et on embossait sur 2 ancres.
Par le plus grand des hasards, nous nous sommes retrouvés à côté d'eux. Ils étaient deux potes qui profitaient bien des plaisirs de la vie...
Ils sont venus gouter à bord notre vieille prune, on est allé déguster chez eux leur vieux whisky, on a continué comme çà d'un bord à l'autre à gouter nos réserves respectives... Vers deux heure du matin, ils en sont venus aux confidences...
Ils étaient venu avec leur westerly centaur par le canal de la Rance, pour déboucher à Arzal, en compagnie de leurs femmes qui refusaient de passer Sein et Ouessant
Pour être tranquilles et faire la fête, ces deux loustics avaient réussi à faire croire à leurs femmes que le canal était en sens unique !!! Et leurs femmes étaient reparties par le chemin de fer !!! C'est costaud çà hein !!!
Bon notre ami Jerome et pour ne pas être trop hors sujet, fais gaffe 12 cv c'est quand même gravement sous motorisé !!!

23 jan. 2011
0

Sauzon....
On béquillait, enfin me semble t il ??
Salut Kaj

23 jan. 2011
0

Gallois de Penzance
Ils étaient gallois, l'histoire est véridique et leur bateau était de Penzance, pourquoi, çà pose un problème ???
Atlante, concernant les coins infernaux... faut sortir un peu...
On boit un coup et on arrête là... OK
cordialement
Michel

23 jan. 2011
0

Merci à tous
Le bateau est un vandestadt en acier de 1990. Le prix est très raisonnable, et le proprio m'assure que son moteur est parfait. Je suis en tout cas bien d'accord: rien ne vaut un bateau qui fait un bon près. Je navigue entre le pas de calais et l'escaut, et ça m'a sauvé plus d'une fois...

Jérôme

23 jan. 2011
0

Estimer qu'on naviguait fort bien sans moteur à une époque ancienne
C'est oublié qu'un certain nombre de voiliers se sont retrouvés sur les cailloux par incapacité à dominer une situation sous voile.

par exemple, il y a quelques vaisseaux qui aurait pu survivre au passage du cap Horn, s'ils avait eu une hélice sous la coque.

Posséder un moteur d'une puissance confortable, c'est s'assurer une sécurité qui sera bienvenu tôt ou tard dans la vie de son voilier qu'on souhaite la plus longe possible.
De bons exemples ont été formulés dans ce fil.

A ce titre 12cv pour 7 tonnes, c'est concevable. Il faut juste savoir alors qu'on diminue alors, d'un nombres d'échelons assez important, le niveau de sécurité à bord.

Et je ne parle pas des ports bien plus encombrés qu'avant, qui nécessitent des manoeuvres plus réactives et vives.

23 jan. 2011
0

Et dire que je ....
me plains de mon 150cv pour 2t à lège sur mon antares 700 pêche...et que je voudrais bien un rhéa 750 avec 240cv ou un breakseaboats de 30 pieds ayant une vitesse de croisiere de 25 noeuds par force 5 et 33 noeuds de vmax pour moins cher qu'un rhea dans une qualité égale et une tenue de mer supérieure...mais évidemment, il ne s'agit plus de voile...

23 jan. 2011
0

le voilier
ce voiler dessiné par van de stadt est peu etre un voilier très fin bien qu'il soit en acier
il doit dater des années 80 ,les anciens propriétaires on gardé ce moteur ,ils devaient en etre satisfaits .
je ne prends pas de position sur la puissance necessaire qui evidement aux standards actuels est insufisante .quoi que ?
alain

23 jan. 2011
0

Avec un tel rapport puissance/poids...
on peut tout juste manœuvrer dans un port sans vent et sans courant.
Impossible par exemple de sortir de Deauville contre le flot et avec le vent dans le nez, impossible de tirer des bords dans un chenal trop étroit et avec du trafic.
Impossible également de naviguer face au courant les jours sans vent ou bien avec un vent trop faible.
Ce sont pourtant des cas très fréquents en Manche.
Également un cas type, un trajet Cherbourg/Guernesey ou le contraire où on doit assurer 5N sur l'eau minimum pour ne pas se faire refouler à proximité de l'arrivée. Lorsque le vent ne permet pas d'assurer cette vitesse, on doit appuyer au moteur, voire naviguer totalement au moteur en cas de vent qui tombe.
J'ai fait l'expérience avec un Sun Fast 36, moteur de 17CV incapable de remonter le courant devant Aurigny!
Pour un poids de 7T, 30CV me semblent être une puissance adaptée.

25 jan. 2011
0

Bah !
Mieux vallent 12 cv pour 7T que 7 CV pour 12 tonnes ! Mais c'est vrai que maintenant on ne peut plus rien faire sans un solide moteur. C'est dommage mais il faut quand même en profiter car certainement que bientôt un rond de cuir qui n'a vu la mer que derrière sa TV va nous pondre une nouvelle loi obligeant tous les voiliers à avoir un moteur. Il se fera un délire jouissif à nous dire de combien de CV il sera pour tel poids de bateau et surtout quelle sera la nouvelle taxe à payer et de combien sera l'amende pour les récalcitrants.
P....n d'époque à fric de m...e

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (49)

Bol d'Or 2016

mars 2021