1 cylindre sur 2 qui chauffe MD11C

Bonjour

J' ai un Volvo MD11C à refroidissement direct, 2 cylindres et il y a une culasse brûlante celle plus proche du volant(on ne peut pas laisser sa main) et l' autre tiède après un régime à 1500 tours débrayé pendant 20 min. Il fait de la fumée blanche. Je l ai fait tourné sur chaque cylindre pour comparer les 2 pas de différence notable au bruit, l huile est propre. L eau qui sort est tiède. Des idées ?
Merci

L'équipage
07 fév. 2020
07 fév. 2020
1

Circuit de refroidissement bouché ?

07 fév. 2020
0

oh oui ...

07 fév. 2020
1

Je ne connais pas le moteur ; je proposerais refroidissement culasse bouchée sur ce cylindre...

07 fév. 2020
0

Même idée !

07 fév. 2020
1

J'ai eu un MD17, version trois cylindes du MD11. Une possibilité de panne est celle là : je suppose que le refroidissement est direct comme le mien, sinon ce que je dis est sans valeur. Le refroidissement des MD 11/17 est stupide : l'eau rentre par la culasse, puis descend dans le cylindre et ressort par la culasse. De ce fait, à chaque arrêt du moteur, le sable, le sel et autres depots de l'eau stagnante se déposent au fond de l'espace entre la chemise et le cylindre, qui est assez vaste. Au bout d'un certain temps, ca circule mal ou plus du tout et ca chauffe beaucoup à certains endroits et ca serre ou ca fuit entre cylindre et culasse.
Pour vérifier, il y a en principe des petits robinets de vidange en bas des cylindres : regarde si et comment l'eau stagnant dans le cylindre s'évacue. Si rien ne sort, c'est bouché quelque part. Pour mon cas, j'ai carrément tout démonté. Pour extraire les chemises des cylindres, j'ai du monter la presse hydraulique à 60 bars. Et j'ai découvert collé au cylindre un bloc de résidus, sable, sel corail à enlever au burin. Quand c'est moins grave, je crois qu'il y a des solutions chimiques, mais dans mon cas, ca n'aurait jamais suffit.

07 fév. 202016 juin 2020
0

Merci, je vais regarder à ce niveau malheureusement j ai trouvé que ça sur le système de refroidissement du MD11. Quelqu un aurait des conseils sur la façon de procéder. Est ce que je peux utiliser mon moteur sur un cylindre en laissant le 2 em en décompression pour faire une 10 miles ?

07 fév. 2020
0

Merci François j avais pas vu ta réponse je vais voir si il y'a de l eau dans le robinet de vidange

07 fév. 2020
3

ce type de moteur est à detartrer au moins toutes les 100h
surtout ne pas l'arrêter quand il est chaud ,il faut le laisser tourner au ralenti au moins 10mn avant .
j'en ai eu, à chaque vidange d'huile ,dépose du thermostat ,rinçage à l'eau douce et acide phosphorique
pur toute la nuit ,le lendemain je rince je vérifie aux purges et je remonte le thermostat après contrôle dans une casserole d'eau . en hivernage 4 saison .
dabs ton cas ,c'est ouverture et détartrage mécanique ,profites en pour faire un rodage de soupapes .quand tu remontes il faut serrer le collecteur avant les culasses ,ça évite de le casser en 2 en plus il les aligne
alain

07 fév. 2020
0

Oui, j ai oublié de préciser que ça été fait par l ancien proprio dépose des chemises cylindres il y a 8 ans depuis il y a une arrivée d eau douce et il est rincer a chaque usage mais bon il pu encore s encrassé. J' ai démonter le cache thermostat et la surprise il n y a plus de thermostat et c est bien entrartré et couleur rouille . C'est mauvais a terme l'absence de thermostat?

07 fév. 2020
1

Oui, cela empêche le moteur de monter en température.

07 fév. 2020
0

ce type de moteur est à detartrer au moins toutes les 100h

Alain a tout dit.

07 fév. 2020
1

non c'est le contraire ,si on enlève le thermostat le moteur chauffe mais on ne s'en aperçoit pas
le thermostat est un by-pass quand il est fermé il y a juste un petit trou qui laisse passer assez d'eau pour refroidir l'échappement ,quand il est ouvert cela ferme la sortie et oblige l'eau à passer dans les cylindres et le collecteur ,la sonde de température est jute au dessus du chapeau du thermostat
s'il n'est pas là il n'y a que de l'eau froide qui passe .et quand ça monte c'est trop tard l'eau bout dans les chemises .
alain

08 fév. 2020
0

Merci pour ces éclaircissements, la sonde de température est présente et concernant le fonctionnement du moteur est ce que je peux le faire tourner uniquement sur le cylindre qui chauffe pas et laisser le 2 em en décompression en attendant ?

08 fév. 2020
2

non parce que l'injecteur va continuer à débiter et noyer le cylindre ,si la distance à parcourir est longue il vaut mieux se faire remorquer .
déjà je remonterais le thermostat il y a 56 et 62° en med il vaut mieux monter le 56 pas facile à trouver
commencer par ouvrir les trois purges une sous le collecteur et une en bas de chaque cylindre ,il vaut mieux les déposer clef de 13 ,l'eau doit sortir ,si ce n'est pas le cas gratouiller avec un fil de fer .
si ça ne sort toujours pas il va falloir démonter ,décylindrer ,décapage au burin ,traiter les blocs au férose avant de remonter les chemises on peut même peindre l'intérieur pour le protéger de la rouille
avec de l'hamerite .
alain

09 fév. 2020
0

Oui en effet, super merci pour m avoir éclairer sur la façon de procéder

09 fév. 2020
0

@fritz the cat est-ce qu'il serait concevable d'essayer d'injecter une solution de détartrage par la purge du cylindre qui chauffe? je pense à du vinaigre 15%

10 fév. 2020
0

le vinaigre dans ce cas c'est bon pour la salade ,
soit acide phosphorique pur ou no sel ,les chauffagistes on des produits spécifiques pour les chauffe eau .
alain

09 fév. 2020
2

J'ai eu sans doute le même (2 cylindres Volvo refr direct, bateau de 1980) et je confirme la stupidité du circuit de refroidissement : l'eau entre par en haut, circule autour de la chemise et ressort par en haut. Ils ont donc fabriqué 2 beaux bols de décantation ! Après avoir entiérement refait le mien (avant grand départ) je pensais être tranquille... A nouveau entièrement colmaté après 500 h de marche.
La deuxième fois, GRRR GRRR, j'ai fait un trou assez gros (10 mm) fileté en bas de chaque cylindre débouchant dans la chambre circulaire de refroisdissement et j'y ai mis un gros boulon avec rondelle cuivre d'étanchéité. Les divers liquides destinés à détartrer n'enleveront jamais de la saleté "solide" quelle qu'en soit sa nature. La procédure consistait donc, après avoir laisser agir le produit détartrant, de vidanger par ces trous de boulons en agitant dedans un gros fil de fer coudé par extraire toutes les cochonneries. Quelques fois, Obligé de recommencer au moins une deuxième fois.
J'avais fabriqué une alarme sonore (thermo contact de chauffe eau réglable avec un potentiomètre intégré) ficelé et emballé dans papier alu + scotch sur durite sortie eau de refroidissement avant coude du pot d'échappement) branché sur une alarme sonore 12v. Je l'avais étalonné, chambres propres, pour qu'il se mette à couiner dès que ça montait en température. Heureuse initiative car par deux fois j'ai eu des sacs plastiques qui se sont collés sur l'embase du sail drive.
J'avais gardé ce moteur (pendant gros refit pré-grand voyage) car il était équipé de décompresseurs + dispositif de manivelle, il démarrait parfaitement à la main. Je n'avais donc pas mis de batterie dédiée au moteur, j'avais un seul parc de batteries.
Cdt
Yves

10 fév. 2020
1

pour les sails drive mettre à coté une vanne avec crépine et un T juste avant la pompe du moteur
si l'embase est obstruée ,ça passera par l'autre coté .
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

Souvenir d'été

  • 4.5 (143)

"Le temps d'une pause" sur le Canal du Midi avec un SIR 530

novembre 2021