Vedette hollandaise acier Jetten 44 Sedan, qq1 connait ?

Bonjour,
j'envisage d'acheter une vedette hollandaise acier pour un usage mer, croisières calmes de 80 à 150 MN. J'ai lu un article concernant le Jetten 44 Sedan qui vante beaucoup ce bateau. qq1 connait il cette marque et ce bateau ?
Merci

L'équipage
30 juil. 2014
31 juil. 2014
0

Les Hollandais peuvent te mener en bateau ; ils sont spécialistes !

31 juil. 2014
0

Comment peut-on envisager d'acheter pour la mer méditerranée particulièrement brutale, imprévisible, changeante en 1/2 heure une telle baignoire aussi ouverte sur l'arrière avec de grandes baies pour remplir le bateau.

31 juil. 2014
0

Bah ! il suffit de lire l'avis de ceux qui naviguent en Méditerranée ou le résumé d'une navigation avec une Greenline largement aussi ouverte avec une belle baie vitrée.
Sur le fil Trawler n°1 et/ou Trawler n°2

31 juil. 2014
0

Très belle expression Daniellouis !
Je ne pense pas que l'arrière pose problème, j'ai entendu ça à plusieurs reprises et je ne suis pas trop d'accord...y'a d'où évacuer l'eau vers l'arrière sans problème !

31 juil. 201416 juin 2020
0

vue de la baie vitrée greenline

31 juil. 2014
0

Mais avez vous déjà été dominé sur l'arrière par de hautes vagues menaçantes qui ne demandent qu'à déferler, et ce en Aout en Corse??

31 juil. 2014
0

Si la question s'adresse à moi : non , mais en Décembre 100 nds au cap Corse ....mais à bord d'un méthanier de 72m (Cap Ferrat), et bien heureusement au portant, traversée bien "agitée" !!

31 juil. 2014
0

je ne vosi pas le probleme
il y a des regles pour l homologation qui sont tres clair
et si cette vedette satisfait l a regle il n y a pas de probleme
je ne vois pourquoi il y a certain intervenant sur le forum qui s amuse a faire peur pour rien
c est pour montrer combien ils sont fort ?????
aller aretez de creer des histoires ou il n y en a pas
aussi bien la vedettes hollandaise que le green line ne pose aucun probleme !!!
la legislation est assez dure comme ca au niveau des homologations
lisez la div 240 et vous verrez que tout est explique et doit etre prevu
. a la ligne

31 juil. 2014
1

Moi ce qui "m'amuse" c'est que (souvent les mêmes!!) trouvent tour à tour que les bateaux n'ont pas besoin d'êtres prévus pour de grosses condition de mer Mediterrannée et dans un fil suivant disent qu'ils devraient l'etre !? :reflechi: :oups:
Mon exemple de la Greenline est la pour illustrer ce que j'écrivais ici et sur l'autre fil consacré à la mer/rivière Hollandaise : je ne vois pas en quoi cette vedette hollandaise est mois sure que la Greenline, ou a moins "d'appendices directionnels " qu'une Swift Trawler 50 ou un GB 48 Europa etc.
Dans ces tailles la j'ai vu assez loin de ses bases des Pilot 50 , des Linsens 38/40' etc
Même si en cas de temps apocalyptique décrit ici et la je préfèrerais être dans mon bateau ...au mouillage
Le centre de gravite de cette vedette Hollandaise doit être assez bas comparer à certains modèles présentés (vendus) comme des grands croiseurs devant l'éternels, il est peut probable que la seule poussée du vent lui fasse prendre une gite non négligeable (contrairement à certaines unités dotées de superstructures hypertrophiée et pourtant vendues ..etc)

31 juil. 2014
0

Il n'est pas du tout question de faire peur. Mais au contraire d'exprimer fortement la nécessité d'ètre humble par rapport à la puissance de la mer, et particulièrement la Méditerranée. A moins d'ètre inconscient ou maso on ne cherche pas ces situations aussi banales que brutales. Simplement la météo se dégrade beaucoup trop vite pour la vitesse d'éloignement du bateau. Il vaut mieux alors avoir un bateau qui offre un minimum de sécurité, d'ailleurs sans garantie. Mais si un navigateur chevronné qui a vraiment vu ce que cela pouvait donner trouve avec ce bateau chaussure à son pied, que peut demander de plus le peuple.

31 juil. 2014
0

Mon point de vue sur la mer et les vedettes semble bien résumé dans la conception du notre :
www.long-cours62.com[...]00.html
Ce qui m'a valu sur d'autres fils des points de vues diamétralement opposés au tient c'est ce que je trouve cocasse...
Matelot@52279 n'a pas écrit qu'il voulait faire Marseille Israel non stop (bon la je lui déconseillerais ... ) mais des 'petites" traversées en méditerranée.
Sur un autre fil Odysseus écrivait que les prédictions étaient fiables à 12 ou mieux 6 heures pour la méditerranée qu'il fréquente assidument, soit pour une telle vedette 50 à 100 milles en poussant un peu la bête.
Tu va me dire qu'il faut prévoir : la trombe ;l'orage etc ...regarde notre bateau tu verra que c'est notre point de vue mais de la à etre "encore" plus "parano" que moi , je croyais pas cela possible :langue2: :oups:

31 juil. 2014
0

de toute facon biensur qu il faut etre humble mais certain ont peur de beaucoup de chose et comme on dit la peur n evite pas le danger
il faut en bon marin avise reflechir et faire en fonction du temps
le gros avantages deja d avoir un bateau a moteur c est de pouvoir aller dans la direction qui nous arange ce qui n est pas le cas avec un voilier
apres on peut faire de meilleure moyenne
c est sur que le centre gravite et les supestructures n arangent pas
mais on ne peut pas tout avoir c est comme faire du rally avec un camping car
c est moins pratique qu avec une barquette mais on le sais et on fait avec111

31 juil. 2014
0

Il n'est aucunement question de peur mais de réalités. Perso je me suis retrouvé avec un bateau fluvial, hyperconfortable, et avec une bonne coque, à subir une météo locale brutalement défavorable provoquant soudain un fort rouli. Cela n'a pas duré heureusement longtemps mais rien n'était fixé et tout se mettait à valdinguer, il n'y avait pas grand chose pour se tenir et rien n'était prévu pour ce type de situation. Surtout les hauts étaient trop chargés en rendaient cette situation limite. Je savais aussi que la zône moteur n'était pas faite pour ce genre de situation. En théorie cela ne devait pas arriver en rivière. Une conception aménagement de ce type purement rivière n'est absolument pas adapté à la mer. Si la vedette est vraiment conçue et aménagée mer il n'y a rien à dire.

31 juil. 2014
0

si j'ai bien vu la destination de cette vedette elle est conçue ,fabriquée,homologuée comme une vedette FLUVIALE ,

Question : le med est-elle un fleuve ? oui ou non ?

à part le faite d'avoir un bateau non destiné a navigué à la mer ,comment simplement assuré un tel bateau ?

il faut etre un peu logique il me semble

31 juil. 2014
0

J'avais cru lire sur l'autre fil que cette vedette repondait à la categorie B , categorie B c'est la mer ou la rivière §?
Faudrait etre logique
Force 8 sur une rivière c'est possible vagues jusqu'a 4 m c'est deja bien plus rares :oups: :langue2:

"Jetten 44 Sedan

Lenght:13,55 m.
Width:4,50 m.
Air draft:2,48 m.
Draught:1,10 m.
Displacement:18,5 ton
Water capacity:620 l.
Dieseltank:900 l.
Black waste capacity:120 l.
Engine:
Deutz 4-cil. - 114 HP

CE certification:B
"

31 juil. 2014
0

Le copié collé ci dessus provient de leur site CE certification : B
y aurait il des certification B rivière et B mer ? si c'est le cas je suis pas au courant :oups: :langue2:

31 juil. 2014
0

Puisque tu parle des bateaux mouches sache que la patronne était en concurrence avec moi pour acheter la coque du Panorama 83 ,
Panorama83 ? ah oui une coque de fifty de 26,86 ht quelle voulait transformer pour faire une navette bateau mouche de plus... comme quoi ce n'est pas si hermetique même pour les bateaux mouche (le cabinet d'architecture qui était avec elle pour valider ce projet Technique Carène.

31 juil. 2014
0

lorsque je vais sur internet c'est bien indiqué "vedette fluviale"

la fabrication des bateaux dependent aussi de leur zone de navigation .

nous avons des zone fluviale , zone abritée,zone cotiere, et haute mer ...

de ces affectations de navigation en decoule leur construction (echantillonnage, stab, securité, etc etc

ça semble logique

31 juil. 2014
0

biensur longcours

avant tout les bateaux sont "classé" suivant leur zone de nav

nous on est mer donc on s'arrete à ce lieu , mais si un jour tu desire te faire fabriquer un bateau fluviale ,tout est different et adapté au fluviale ...

tiens prends les bateaux mouche sur la Seine rien à voir avec les bateaux à passagers qui font les Iles ...

31 juil. 2014
0

Pour ma part, ce qui me gêne un peu, c'est la combinaison poids 18,5 T. et monomoteur 114 HP ; pour la mer (si c'est bien le cas) un engin de cette taille serait mieux avec 2 moteurs de 150 CV, quitte à ne pas utiliser la puissance en permanence.

Si c'est pour du fluvial, 115 HP suffisent ; mais j'observe un TE de 1,10 m , avec probablement hélice sur ligne d'arbre, non protégée ; OK sur fleuves, mais sur canaux ?

Si fluvial, a-t'on besoin de 900 L de gasoil ?

31 juil. 2014
0

Si vraiment il faut parler de ce qui gène moi c'est simplement la taille de la porte en arrière du roof, digne d'un Swit Trawler, Greenline ou autre .
Perso j'aurais préféré un arrière de roof "en dur" et une porte "étanche" et en tant que parano attitré remonté le fond du cocpit un peu comme sur les Pilot50 (bon les portes de timoneries du Garcia 54'ont un peu fuit ... il l'avaient un peu cherchés des portes qui coulissent vers l'avant , pas facile à rendre étanche).
La motorisation il y a en option un 170 cv mais à 114 cv pour 18,5 t l'on est déjà au dela de ce que preconise Saillard (5cv/T soit 92,5 cv)qui sait à peu près de quoi il parle .
Pour quoi veut tu que la ligne d'arbre ne soit pas protégée alors que l'on voit clairement une quille qui débute quasiment depuis l'étrave ( contrairement par exemple au GB 48 Europa) en monomoteur la ligne d'arbre doit passée à l'intérieur de cette quille et etre parfaitement protégée . Pour du canal ce qui aurait été une erreur c'est de la faire en bi- moteur (comme nous :oups: :lavache:)
car la même si tes lignes d'arbres ont leur ailerons les hélices il faut bien reflechir lors de certaine manœuvres ...
Comme ecrit plus haut certification CE : B ce n'est pas QUE du fluvial.
Je trouve , mis à part les réserves concernant la taille de la "porte", que cette vedette serait plus sure que d'autres "trawler" répondant à la même certification : centre de gravité très bas, surface vitrées plus réduites (bien qu'encore trop grandes à mon gout), longue quille.
Quant à 300cv pour 18,5 t ...Saillard a mis 325 cv pour 60t (certes avec bien plus de L flott.) sur son Less 83.
Dashew 225 cv sur son 64' pieds env. 40T
Aurora Magnetica 2x85 cv pour 40T

Je ne comprends pas cette course à la puissance !? (ecris le mec qui a ....2 X 215 cv :oups: :oups: mais Msieur c'était à l'insu de mon plein gré :jelaferme: :acheval:) :langue2:

31 juil. 2014
0

Il y a confusion c'est 8 beaufort et 4 m de creux (non pas 8 m !!)pour la CE : B

"Catégorie B, au large : bateaux conçus pour des voyages au large des
côtes au cours desquels les vents peuvent atteindre la force 8 et les vagues
une hauteur significative jusqu’à 4 mètres."

"Domaine d’utilisation
Puisque les conditions météorologiques d’un plan d’eau peuvent varier,
la catégorie de conception ne limite pas le type de voyage qui peut
être effectué avec un bateau. Elle indique au plaisancier responsable
de la navigation le domaine météorologique pour lequel son bateau
a été conçu, et dans lequel les exigences essentielles de sécurité de la
règlementation sont satisfaites."

Pas de certifications delivrés par un organisme :reflechi: ah mdr !! j'ai payé à deux reprises des organismes pour rien :langue2:
ICNN et Veritas :oups:

01 août 2014
0

Donc toutes les certifications faites par ICNN (lien pour liste joints ci dessus) pour le compte de chantiers n'étaient pas nécessaires, dont acte .
Mais quand même curieux que ces chantiers fassent des depenses inutiles au prix demandé , par exemple pour une certification de la stabilité.
Par contre tu ecris plus haut "homologué" homologué par qui et dans quel cadre ? :reflechi: :reflechi:

01 août 2014
1

ton copain ne t as pas tout dit
ou il ne sait pas tout et s est laisse emporte dans ses paroles !!!!
car heureusement c est beaucoup plsu complique que tu le dis
ce que tu expliques n est valable que sur les moins de 12 metres et cat B C D
les bateaux de plus de 12metres et les bateaux de categories A sont touts certifie a l aide d un organisme de certification bv veritas rina etc etc
et tu ne peus pas faire autrement
les regles de la div 240 doivent etre applique doivent dessine sur les plans adequat et il y a une verification pour homologuer le premier de serie par un verificateur qui se deplace et voit le bateau a plusieur stade de fabrication !!!
c est sur il faut bien lire les textes mais on ne peut pas decreter qu un bateau doit etre en A B ou C
il y a beaucoup d elements et regles a satisfaire !!!!
si tu as une baguette magique tu me le dis
ca m interresse bougrement
si ton copain peut me donner des solutions comme tu dis !!!
j ai plusieurs serie de bateaux en cours d homologations et malheureusement pour moi c est beaucoup plus complique que ce que tu dis !!!
car autrement ce serait beaucoup moins cher aussi !!!
il faut pas ecouter tout ce que peuvent dire des gens qui ne connaissent pas et qui cheche a se rendre interressant !!!
car la c est vraiment le cas !!!

01 août 2014
0

pour les moins de 12 metres de coque
je crois que les elements balcon echelle de bains etc ne compte pas dans la longueur declare a confirmer
autrement

il y a deux variante pour les bateaux de mojns de 12 metre
1)et en cat B C D ont une declaration de conformite au regles iso point par point de la div 240
le chantier s engage d avoir satisfait les different point et le chantier est responsable de tout ces conceptions et fabrications
2) le chantier fait quand meme intervenir un organisme certifie et a un numero d homologation comme pour les plus de 12 m
c est un peu plus simple mais ca decharge un peu les responsabilites du chantier
la solution n 2 est souvent utilise car pas trop cher pour les bateaux de series de moins de 12 metres car une seul visite a la fin du premier bateau et un numero d homologation est donne

01 août 2014
0

En Justice civile on va rechercher surtout celui qui peut payer ce qui explique qu'on remonte jusqu'au donneur d'ordre, mais il parait peu probable que l'Archi gardant la propriété inellectuelle de son oeuvre ne soit pas cité ou poursuivi. D'un autre côté celui qui se prétend constructeur est sensé ètre compétent dans son art.
On lui reprochera donc justement d'avoir en toute connaissance suivi un plan qu'il savait ètre erroné.

01 août 2014
0

ca c est un vaste debat car en realite c est le chantier qui fait certifie les plans d un bateau en collaboration avec l archi en fonction des montage et choix qu il realise
maintenant l archi est de plus en plus un conseiller exterieur car il ne definit pas tout
j ai plusieurs exemple comme ca d archi autour de moi
biensur il fait tout les plans de formes de structures etc mais les archis sont de moins en moins assure car ca coute tres cher et il faudrait faire beaucoup de bateau pour payer les primes demande des que tu es architecte
un mauvais trait ou une pettite incomprhension et ca peut couter tres cher

en realite c est le chantier qui est en premiere ligne car c est lui qui fabrique
donc il est preferable que le chantier revoit bien ce qu il fabrique pour eviter les problemes
l experience dans ce domaine est donc preponderant

01 août 2014
0

Certes, mais nul ne peut se soustraire à ses responsabilités.
Si vous exécutez sans demander des explications ou des confirmations un travail que vous savez parfaitement ètre contraire à ce qu'il faut faire et que cela se termine par des morts ou des blessés, ne vous attendez pas à dormir tranquille.
La Justice remontera toute la chaine de responsabilités.
En pratique la seul possibilité d'échapper est ne pas ètre au mauvais endroit au mauvais moment (nombreux exemples dans diverses professionns ou concernant des personnes privées, avec des mises en examens ou des condamnations révoltantes ou de prime abord presque iniques, et ce d'autant plus que vous ètes petit et solitaire. Un groupe puissant se défend mieux, mais pas toujours au final)

01 août 2014
0

non c est pas la longueur de flottaison c est longueur de coque moule
le debat ne peut etre que sur les elements rapportes par boulonages et demontable type bout dehors etc etc meme a la rigueur jupe demontable

01 août 2014
0

Sur devellopement -durable .gouv
ils parlent de longueur de coque.
Lorsque Veritas est venu mesurer notre fier coursier (7000 fr !!!) il a bien pris en compte la longueur hors tout :19,45 m
alors que "au pont " c'est 19,16 m et à la flottaison 18,264 m sur tout les document figurent les 19,45 m , j'aurais nettement prefere la longueur à la flottaison ...
Seulement pour notre voilier construit au Vietnam nous avons pu beneficier d'une longueur " interieur du pavois à l'etrave /axe de gouvernail" ce qui est appreciable pour les ports :mdr: :oups: :langue2:

0

Calypso, pour la directive CE, il y a une norme ISO pour la longueur. C'est la longueur de coque hors tout, excluant les appendices démontables...
Je me souviens d'un bateau que avait 27m HT, donc trop grand pour la directive CE, mais 23.90 longueur de jauge, donc trop petit pour le LY2... on s'est bien amusé à le certifier en jonglant la dessus
:alavotre:

01 août 2014
0

il y a vrai des c....s partout
et je crois plus dans les adm....tions qu autre part :acheval: :acheval:

01 août 2014
0

Oups 24,99 m :oups: :oups:

01 août 2014
0

Donc si j'ai bien tout compris lorsqu'il y a ecrit : "certification categorie B" , je dois bien comprendre qu'il y a certification ...ou pas :reflechi:

Et donc j'ai du me faire "avoir" quelque part vu que j'ai payé une certification (de structure et de stabilité) pour une construction "amateur" :oups:
Je dois avoir la tête de l'emploi :-p

31 juil. 2014
0

Et pourtant par exemple ICNN etabli beaucoup de certifications ...inutiles, si comme tu l'ecris "simplement un auto classement "
moi qui croyais qu'il il avait un tas de normes isos auxquelles devaient répondre une unité et que pour certaines d'entre elles, par exemple la stabilité , il était nécessaire d'avoir une certification établie par un organisme reconnu...et que sans par exemple cette certification de stabilité impossible de prétendre et d'écrire : CE: B
Liste des certifications établies par ICNN depuis leur création.
www.icnn.fr[...]if.aspx

Dernière précisions à partir de la limite des eaux maritime tout est classés "eaux intérieures" qu'il s'agisse de fleuves , canaux lacs ,etang, rivières etc par exemple à partir du pont à Arles , du pont à coté des remparts d'Aigues Mortes, du pont de pierre à Bordeaux tu est en eau intérieures et pourtant à Arles comme à Bordeaux à ce moment la tu est bien en ...fluvial :coucou:

31 juil. 2014
0

longcours

il y a confusion

tout d'abord la marque CE des categories de conception , n'est pas une CERTIFICATION delivré par un organisme de certification mais simplement un auto classement qui n'engage que le concepteur .

par ailleurs les categories A,B,C .. s'adresse au bateau de "navigation en mer ou en eaux interieurs" pas pour le fluviale or cette vedette est classé "fluviale" par son constructeur et non "eaux interieur" . eaux interieurs peut etre les grands lacs Americains ou le lac Leman ou là tu peux rencontré une "mer" avec de grands creux ... par contre en fluviale je doute que tu rencontre souvent des creux de 8m

31 juil. 2014
0

"Éléments du marquage
Un bateau de plaisance marqué doit avoir :
?? une déclaration écrite de conformité (DEC) : ce document est
l’engagement officiel du constructeur ou de son mandataire de la
conformité du bateau à la règlementation. Il est indispensable pour
l’immatriculation. Il doit être rédigé en français. Toute traduction sera
faite par un traducteur agréé."

je suis desolé Longcours ce n'est pas parce que tu a payé une certification delivré par un organisme que celle ci est obligatoire

01 août 2014
0

il y a peu j'ai discuté avec un distributeur de bateau Beneteau qui est un copain , seul Beneteau passe par un organisme de certification les autres auto classe leur construction .

les constructions amateurs par exemple remplissent simplement un formulaire en attestant que leur construction est conforme .

Par contre pour moi ce ne sont pas des depenses inutiles bien au contraire . En passant par un bureau de certification les etudes sont "corrigés" amelioré, un oeil autre que le concepteur apporte toujours un plus ... Apres 30 ans d'envoie de mes plans au BV ,il y avait toujours un peu de rouge justifié .

et le cout du BV et de ICNN par rapport au prix du bateau est tout a fait negligeable .

par ailleurs il faut etre clair les termes ont leur importance

une certification est apporté par un bureau de certification ,genre BV
une homologation est apporté par une administration ( Aff Mar) soit suite à une certification ou a un engagement ecrit du constructeur .

et les categories de conception A, B,C ne sont ni une certification ,ni une homologation , c'est un Classement effectué par le constructeur .. il faut bien lire les textes .

Aujourd'hui les Aff Mar ont totalement degagé leur responsabilité en ce qui concerne la construction des bateaux ,ce qui est comprehensible car ce n'est pas leur metier , .Ils ne controlent que la securité des personnes a travers les équipements et les dispositifs apportant celle-ci

01 août 2014
0

mais je n'es jamais dit que les regles ne doivent pas etre satisfaite ...

et je suis d'accord pour les plus de 12m mais pour les moins de 12m comment ça ce passe ? ...

et c'est quelle longueur que est pris en compte reglementairement ?

01 août 2014
0

lorsque l'administration parle de longueur c'est la longueur flottaison pas la longueur HT .. ça peut donné des bateaux de 13m HT voir plus ..

ah absolument les organismes de certification ne sont responsable de rien (ou presque ils ont été aussi condamné dans certains cas ) ... et plus fort les archi qui conçoivent les bateaux non plus ...seul le constructeur est responsable ...

01 août 2014
0

pas d'accord

l'art d'un constructeur est celui de construire pas de concevoir

il n'est pas dans les attributions du constructeur de faire des calcules de resistance des materiaux , ni de determiner le poids d'un lest , si de savoir que le hublot doit faire telle épaisseur ,ni de connaitre la hauteur d'un seuil etc

le constructeur execute un plan qui pour moi doit etre certifié conforme à la reglemenation au prehalable .

ce n'est pas au constructeur de faire certifié par le Bv les etudes mais à l'archi de prendre ses responsabilités .ensuite le constructeur doit excuter les constructions conforme aux plans certifiés , puis l'administration verifie que le bateau est bien conforme aux plans ...

ainsi les aff mar homologue .

01 août 2014
0

oui tu as raison pour des bateaux de moins de 24m

01 août 2014
0

Nous nous avons eu une coque 82 pieds (hier j'ai quelque part ecris par erreur 83 ) donc longueur coque 23,99m,à l'époque le seuil était 25 m, donc permis de navigation vié par un inspecteur de la navigation .Départ du port, escale dans un port proche ,et la un inspecteur de navigation bien connu (pas en bien) nous tombe dessus bloque le navire , motif : danger pour la navigation ! car d'après lui devait être pris en compte notre delphinière qui portait la longueur à 26,86 m....
Bloqué le temps d'ecrire un courrier detaillé à son chef et que le premier inspecteur lui renvoi un courrier du style :" comment vous si precis sur l'application de la reglementation vous ignorer la directive XXX parue il y a un moi et qui dans ces circonstance porte le "seuil" à 30 m.
Cela nous a permis de nous faire des menues à base de coquille St Jacques nous etions en pleine periode , donc finalement : positif !

01 août 2014
0

pour un bateau de 13,50 m c est sur a 95 % qu il y a eu certification
il suffit de demander ou de trouver le numero d homologation
de toute facon ca ne change pas grand chose car le chantier la en l occurence tres repute est totalement responsable
donc ca serrait du suiside que de ne pas respecter les regles
pour le meme niveau de l interieur et du cokpit il suffit de faire une boite encastre devant la porte et d y mettre un caillebotis dessus et les evacuations dedans 30 cm de profondeur et le tour est joue !!!
c est vrai on detourne le probleme mais on respecte la regle
c est tout l art d interpretation des regles !!!
car certaines ne sont pas completement pense a mon avis

31 juil. 2014
0

enfin , un bateau conçu pour le fluvial n'a tout de m^me rien à voir avec un bateau de conception B ...

comment veux tu que le constructeur puisse vendre un bateau prevu pour le large alors qu'il navigera en fleuve ou riviere ,la concurrence va etre deux fois moins cher ..

tout l'amenagement est different , les efforts sont moindre, la securité egalement et mille choses d'autre , l'etancheité des portes , la motorisation ...et que sais-je

01 août 2014
0

rassure toi il faut repondre a toute les regles et les organismes de certifications sont la pour delivrer des numeros !!

31 juil. 2014
0

C'est vrai que j'ai lu vedette fluviale sur pas mal de sites mais j'ai vu l'homologation B sur leur descriptif, et pour moi B c'est pour la mer. C'est pour cela que je me suis permis de poster cette question sur le forum pour avoir vos avis et je vous en remercie. Je ne prends rien mal, tous les avis sont bons à prendre avant de se décider, et bien sur nous avons tous chacun son cahier des charges, son caractère, ses expériences...pour ma part je suis loin d'être un anxieux ou un parano, pas un fou non plus même s'il m'arrive de naviguer avec une Antares 680 HB (monomoteur) sur 160 MN en hauturier par force 6.
Pour une vedette, un petit moteur ne me pose pas de problème mais avec le 170cv en option c'est certainement mieux pour 18,5 T.
Pour répondre à christophek, on peut aller dans n'importe quel sens avec un voilier comme avec un bateau à moteur. Même avec un petit moteur sur voilier, on arrive à avancer contre le vent même par fort vent. Expérience faite sur un Bavaria 40 motorisé par un 40cv, face au vent pour traverser les bouches de Bonifascio par 40N de vent, ça l'a fait doucement mais surement.

31 juil. 2014
0

Pas retrouvé de doc sur la Pilot 50 mais retrouvé une Pilot 44 à vendre pour illustrer ce que je veux dire :

www.uwjachtmakelaar.nl[...]44.html

31 juil. 2014
0

je t assure c est plus facile avec un bateau a moteur normalement moins de fardage pas de mat et pas de quille et plus motorise
j ai fabrique presque deux cents voiliers et je crois que je connais bien !!!
je navigue beaucoup sur des bateaux a moteurs et je peus t assurer que ca reste plus facile dans des conditions plus rude avec un bateau a moteur

apres sur cette vedette personnellement je garderais le 114 cv qui me parait totalement suffisant
moi j ai un motoryacht beaucoup plus gros que ca 25 tonne et 19 metre et j amais j en utilise plus que 70 a 80 cv donc je ne vois pas l interet de surmotoriser pour jamais l utiliser
c est plus lourd et toujours sous utiliser
tu es un peu contradictoire tu te sors bien d un coup de vent avec un voilier de 12 metre et un 40 cv face au vent et tu conseille un 170 cv
pourquoi pas 300 cv tout es possible
moi je dis que plus de 100 cv c est deja tres bien et suffisant !!!

01 août 2014
0

c est sur qu au niveau des helices il y a beaucoup a dire car c est pas un simple truc qui tourne dans l eau et souvent ce n est pas assez bien etudue
pour naviguer avec un bateau a moteur il faut etre a utiliser 50 a 60 % de la puissance moteur et qu en plus ca ne consomme pas trop car autrement le bateau reste au port car trop cher a chaque sortie
un bateau comme cette vedette est un super bateau pour l utiliser a 7, 8 ,10 noeud et la tu ne dois pas consommer beaucoup et tu profites reellement de ton bateau
car combien reste au port
c est comme das les petites annonces plus les bateaux sont motorise fort et moins il navigue
on trouve beaucoup de vedette de 30 40 ans qui n ont pas plus de 1500 heures
ce qui n est rien
car ca fait des moyennes de 40 a 50 heures par ans !!!!!
rendez les bateaux moins chers a naviguer et profitez en plus

31 juil. 2014
0

absolument d'accord avec toi

les motorisations des bateuax c'est devenu du n'importe quoi , plus c'est fort mieux ça ce vend alors pourquoi s'en privé ..

par contre tout le monde s'en fout du rendement , alors que l'on tourne autour de 50% de perte diverse . on ferait bien mieux de chiader , la ligne d'arbre ,les portées, l'alignement et les silent bloc et biensur l'helice et gagné 30% . Mais ça ne paie pas

31 juil. 2014
0

Joli !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (10)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021