Traitement osmose sur Merryfisher 610, avec méthode pelage de Captain JI

Bonjour,
Je souhaite vous faire partager mon début d'aventure pour un traitement de l'osmose sur mon timonier.
Après avoir constaté en 2019 l'apparition de bulles de la taille d'un ongle de pouce (environ 5 à 10 bulles au m2), j'ai donc cet hivers mis le bateau au sec sur sa remorque et vérifier que le phénomène était bien de l'osmose.
L'odeur acide de vinaigre m'a donné la réponse ! Même si ce n'est pas dramatique, je vais faire ce qu'il faut car généralement mon bateau reste à l'eau près de 11 mois par an, avec une alternance de navigation en eau douce et en mer ce qui accélère ce phénomène.
Décision prise et j'attaque le pelage selon la méthode de Captain JI: Pelage au chalumeau.
Achat d'une bouteille de Propane et j'avais un bec large (voir photo avec mes outils). Petit détail, ce type de chalumeau se met directement sans détendeur, donc raison pour du propane.
Afin de me rassurer, je vérifiais au début la température de surface du composite.
Cette méthode marche très bien, malgré l'épaisseur des couches d'antifouling. C'est top. Juste la position sur remorque est hyper dure car le bateau est bas. Il faudrait un ber haut pour mieux travailler.
A noter qu'il se décolle une très fine couche de fibre avec le gelcoat. Rien de problématique. Je pense d'ailleurs mettre un mat dans la phase de traitement.
Je vous tiendrai informé de l'avancement au fur et à mesure.

L'équipage
01 mar. 2020
01 mar. 2020
0

De plus, je souhaiterais utiliser le traitement curatif de chez Nautix avec IMPEGARD et EPOXIGARD.

Je sais que Gelshield + et Gelshield 200 d'International est hyper connu et répendu mais il faut parfois s'ouvrir à d'autres produits ...

Ci-dessous le lien sur ce produit et methode préconisée par Nautix.
peinture.nautix.fr[...]d/1251/

Question: Est ce que quelqu'un aurait déjà utilisé ce traitement curatif osmose de NAUTIX ?

Merci bcp,

Guyocean

19 mar. 2020
0

N'oublies pas de peler totalement ta coque, avec la méthode que tu utilises, sinon, ce n'est pas la peine.
Je l'ai fait sur mon bateau, même méthode (en alternant gaz et décapeur thermique), résultat parfait après séchage. J'ai accéléré le "nettoyage" de l'acide avec le mélange maïzena + bicarbonate de soude plus nettoyeur HP.
Par contre, tant qu'à faire, vu le travail, le temps pour faire le décapage d'une coque avec les ponçages finaux, j'ai utilisé du Gelshield, application parfaite, je n'ai pas de retour du système Nautix, mais bon, si c'est de l'époxy et bien calculé, appliqué dans des conditions rigoureuses et à la bonne épaisseur, pourquoi pas?

19 mar. 2020
1

c'est normal que qques fibres de mat de décollent avec le gelcoat, ça ne diminuera pas la résistance de la coque.
par contre ne pas réutiliser de mat, incompatible avec l'époxy (sauf à en trouver du spécial),
si besoin, du tissu de verre fin à l'époxy, rien d'autre

19 mar. 2020
1

+1 avec Bil, si on est obligé de "trancher dans le vif", il faut utiliser du tissu, jamais du mat.

Autres astuces très utiles :
- Être sûr de l'état de la coque question osmose, donc bien décaper, enlever les zones osmosées (tant pis si on attaque plus, il suffit de remettre de la laine de verre et de l'époxy), laisser sécher mais en passant le nettoyeur HP régulièrement après application du mélange maïzena-bicarbonate.
- Enlever TOUS les passe-coque et ce qui peut empêcher de travailler la carène.
- Utiliser un Tramex ou autre appareil pour contrôler régulièrement le "séchage" de la coque et ne commencer le travail définitif que lorsqu'on a moins de 5% d'humidité.
- Utiliser un peigne à épaisseur pour déterminer, après quelques essais, la charge à mettre sur le rouleau et à appliquer sur la coque.
- Ne pas hésiter à vérifier de temps en temps l'épaisseur qui ne doit pas être ni trop fine, ni trop épaisse. Respecter les temps d'application des produits et les conditions d'application (humidité, chaleur, etc.).
- J'utilise un rouleau à poil semi-long (9mm) jetable puisqu'à chaque fin de préparation, il part à la poubelle.
- Préparer exactement la quantité de mélange qu'on peut appliquer sans que la résine ne durcisse, on peut se rater une ou deux fois, mais ça revient cher...
- Prévoir au moins 10% en plus de matière (résine, nettoyant MEK) et avoir OBLIGATOIREMENT les bonnes protections (gants, vêtements, lunettes...
- Regarder la météo avant de commencer le travail...

21 mar. 2020
0

Merci bcp pour bos reponses et conseils.
En cette periode de confinement, ca me donnr du temps pour peler !
J arrive sur la partie arriere et je vais donc deposer ttes mes vannes de coques et mon sondeur.
Il me faudra d ici peu caler le bateau avec des bastaings de chq cotés pour pouvoir retirer les patins de support de ma remorque.
Je vous enverrai qq pics de ma progression.

Juste derniere question :
Si je decide d appliquer un roving compatible epoxy sur l ensemnle des oeuvres vives, est ce que ke Gelshield ou Nautix Impeguard "colle" suffisament pour appliquer sur les positions en devers ou meme a plat en plafond ?

Merci d avance et patience en confinement...

21 mar. 2020
0

Il serait interessant de savoir a combien de % d'humidité était la coque afin de voir l'évolution.... je suis en train de traiter mon bateau aussi, le taux descend doucement... mais alors doucement, cela fait plus d'un ans qu'il sèche et l'on y est pas encore...

21 mar. 2020
0

Je n'ai pas encore mesurer le taux d humidite car j attends de finir le pelage.
C est la presence de nombreuses bulles de la taille d'un ongle et remplies d'acide qui m'a fait decider de traiter l'osmose avant une progression plus importante.
Je mesurerai l'humidité au Sovereign en location chez Accastillage Diffusion.
Ensuite pour la duree de sechage ca depend de ce que je trouverai au Sovereign.

21 mar. 202016 juin 2020
0

Tu peux aussi faire tes réparations avec de la résine polyester et du roving classique, ça te facilitera les choses puisque tu démarres sur une base polyester, ta coque.
Pour ce qui est de coller, le Gelshied tient très bien en application "plafond", son indice de viscosité est important, suffisant pour appliquer au rouleau sur toute surface et position.
*Ne pas oublier *un coup de MEK (et rien d'autre) pour le dégraissage final.

Remonte ton bateau le plus possible, ce sera plus confortable pour toi et tes reins...

Dommage de ne pas avoir pris la mesure globale "d'humidité", mais bon, si tu traites l'ensemble de la coque, pas de problème en fait. Penses dans tes calculs de surface à traiter l'ensemble de la carène en débordant de dix centimètres (ou plus suivant ton envie de protection) de la ligne de lfottaison.

Bien appliquer l'ensemble des produits, y compris le primaire d'accrochage.

Pour la durée de séchage, comme je le souligne, elle peut être très longue suivant la MTO, l'état primaire de la coque et la profondeur d'osmose dans le polyester (vérifier s'il n'y a pas osmose à l'intérieur) mais fortement accélérée en appliquant un mélange maïzena-bicarbonate de soude chaud (si possible) sur la coque pour bien passiver l'acide en profondeur. Moi, sur Crozon, ça a pris plus de six mois...
Laisser agir deux-trois jours, passer le nettoyeur HP et recommencer l'application du mélange à refaire à chaque fois puisqu'il devient épais en refroidissant. Prendre une mesure "d'humidité" après chaque application, et nettoyage HP après séchage pour voir l'évolution. Donc ton Tramex ou Sovereing doivent être utilisés à chaque fois.

Photos, de gauche à droite :
1 Relevé osmose
2 Coque pelée, en cours de traitement maizena et séchage.
3 Fin de l'application Gelshield (on voit encore les bidons sous le bateau.
4 Détail ligne de flottaison + 10cm
5 Rouleau (XXX) utilisé.
6 Consommables, sur-bacs jetables (à chaque application), gants, rouleaux, spatules de mélange, etc.

21 mar. 202021 mar. 2020
0

ce qui a été dit au dessus est exact,
passer régulièrement le karcher au début, ouvrir à l'intérieur du bateau tous les coffres/planchers pour accélérer le séchage
et mesurer régulièrement le taux d'humidité, ça peut mettre très longtemps hélas, jusqu'à plus d'un an ...

21 mar. 2020
0

Merci Bil56 pour ta contribution,
Si l humidite ne recule pas assez vite, je pense mettre 1 canon a chaleur à partir du coffre en V tt à l avant ds le carré d equipage. Cela permettra d avoir un courant d'air chaud laminaire sur tt le fond de coque en monolitique jusqu'à la cloison etanche avant du compartiment moteur.
Restera enduite le compartiment moteur lui-meme mais c est plus facile car il suffit d'ouvrir la grande trappe d'acces !

21 mar. 2020
0

Photo 2 pas passée, la voilà, détail de pelage et décapage profond plus perçage de bulle d'acide.

21 mar. 2020
0

Hello Philge
La photo 2 ne passe tjrs pas...

21 mar. 202016 juin 2020
0

Oui, ça sature, images trop grosses, je viens de ressayer sans succès...
Je les envoie redimensionnées.

21 mar. 2020
0

Ah oui c est impressionnant !
C est fait quelle taille environ les zones delaminees et purgees ?

21 mar. 2020
0

celle de gauche, des plaques d'environ 3 à 5cm, celle de droite c'était une assiette...
Et j'en avais plein sur le bateau... pas des assiettes, mais des plaques d'osmoses bien profondes.
Mais décapées comme ça, ça permet d'aller au plus profond avec le nettoyeur HP dans les fentes.

Attention à une chose :

En faisant les mesures avec le Tramex ou le Sovereign, bien faire attention qu'on ne détecte pas un câble ou tout objet métallique ou liquide derrière, à l'intérieur dans le bateau, sinon, ça fait un peu "Khon" d'y aller au ciseau ou à la disqueuse pour se rendre compte qu'il y a le moteur ou un câble qui passe...
Vécu ! :-D

21 mar. 2020
0

Ok, c est effectivement important.
Et toutes les petites taches/aureoles blanches que l on voit par transparence c'est quoi ? Des bulles d'air ? J ai les memes aussi.

21 mar. 2020
0

Bulles du produit provenant de la réaction osmotique, ça s'est transformé en "bulle d'air" que j'ai dû reprendre...

21 mar. 2020
0

Moi cela me fait plus penser a une stratification mal faite, avec un premier mat posé sur le gel coat et le reste de la stratification par la suite, les auréoles étant un manque de contact entre la première couche et le reste.( souvent l'osmose à bon dos pour masquer des stratifications mal faite )

21 mar. 2020
0

Il existe des rouleaux spécial epoxy, type :
www.merrittsupply.com[...]covers/
Disponible chez professionnel et peu cher.

21 mar. 2020
0

Oui ca a l'air bien fine couche de mousse pour retenir l epoxy et bien lisser. Remarque le rouleau de PhilGe en microfibre doit aussi remplir le meme boulot, avec peut etre un peu moins de retension de produit sur le rouleau, et encore...

21 mar. 2020
0

usage unique !

21 mar. 2020
0

De toute façon, les rouleaux sont à usage unique, le temps de passer la résine, environ 20 minutes, pas plus, à 22 ou 23 minutes, c'est râpé, le premier badaud qui vient discuter, tu comprends vite ...
Les rouleaux que j'ai montré s'enlèvent facilement et se change très bien, ça s’achète à pas très cher, moins que les 7$ que tu montres, mais bon, en ce moment, les magasins sont fermés, ce n'est pas urgent ni indispensable de refaire une coque actuellement.

22 mar. 2020
0

En reflechissant au temps d ouverture de 20mn, je me dis que ca peut etre tres chaud de vouloir mettre 1 roving en meme temps, appliquer, ebuller....
Tu proposais de le faire en resine polyester mais l inconvenient est de reintroduire des solvants avec la redine polyester au lieu d un epoxy ss solvant.

22 mar. 2020
0

@guy, pas bon de penser réparer avec le Gelshied comme tu veux le faire, ce n'est pas prévu pour, enfin pour moi.
Il faut réparer les endroits creusés, décapés, les poncer, enduire si nécessaire, reprendre pour avoir une forme de carène correcte à la résine classique d’imprégnation.
Le Gelshield n'est pas prévu pour ça, il est trop épais.
Ta coque est en polyester à la base, si tu as de la résine polyester, tu fais avec un roving classique.
Si tu veux le faire avec de la résine d'imprégnation/réparation époxy, pas de problème mais il faudra utiliser du roving prévu pour l'époxy.
C'est tout.

21 mar. 202016 juin 2020
0

ET voilà la progression de la journée, maintenant je suis à environ 20% de la surface de la coque ...
Débuté mi-février (1ere photo) et 1 mois plus tard en m'y mettant juste par petite période d'1h car bonjour le dos sur une remorque!

21 mar. 2020
0

Continue !! Tu tiens le bon bout !
Mais surélèves la coque pour mieux travailler, tes reins te diront merci, ta femme aussi...
De toute façon, il faut tout enlever, poncer, reboucher et mettre des patchs là ou tu creuses, alors.

21 mar. 2020
0

Oui il me faudrait des bers hauts, mais ca veut dire une grue pour soulever mon MF... donc ca devient compliqué. Mais ouiii j adorerai travailler debout !

21 mar. 2020
0

Heu... tu as bien regardé la deuxième photo, là où le bateau est sur ber ?
Il y a les bers mais aussi 6 étais de maçon achetés au bricolo du coin.
A ton avis, je faisais comment pour bouger les bers?
Je vissais les étais alternativement en ayant sécurisé le bateau avec des drisses pour éviter que ça ne vrille, j'ai pu le monter de 20 cm pour faire sous la quille, décapage et traitement...
A la limite, tu montes l'avant, pas trop, 5cm, tu cales, tu vas à l'arrière, même manœuvre, et à la fin du compte, ton bateau est sur le toit !
Le tien n'est pas lourd, le mien fait 3,5 tonnes donc 900 kg de lest fonte.

21 mar. 2020
0

Hehé, oui vu sous cet angle, je ne peux pas te donner tort !
Il me faudra des parpaings + bois pour la quille et des etais de maçon pour les calages lateraux.
Bon en ce moment avec le confinement et la fermeture des magasins de bricolage ca va etre chaud.
Maus j y viendrai de tte facons pour acceder à ttes les zones de la coque.
Merci encore pour ts ces conseils,
Kenavo

0

Le calage sur parpaings est dangereux si la pression est mal répartie il éclate
Surtout s'il est posé à plat.
Il y a des accidents en calant des voitures en oubliant d'intercaler une planche en bois dur.
Egalement en posant le cris sur un parpains

14 avr. 2020
0

Merci Hubert pour ton post.
En effet, lorsque j'utilise des parpaings, je les mets toujours sur le champ avec une épaisse planche de bois en sapin qui se déforme donc légèrement (bois tendre).
Je ne suis pas encore passé à cette étape car confiné et il me faut du matos.
Donc pour l'instant, je gratte accroupi sous ma remorque lol.
G.

01 avr. 202016 juin 2020
0

Un petit post pour faire part de ma (faible) progression ! En effet, comme il y a bcp de vent, ça éteint la torche de mon chalumeau! Donc au final, 2/3 de la surface babord est maintenant pelée.
Je vais en cette fin de semaine, je vais retirer toutes mes prises d'eau et sondeur pour continuer ensuite à peler.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

Après la pluie...

  • 4.5 (123)

Dun Loaghaire aout 2017 , heureux d'être arrivés!

mars 2021