Test compression

Bonjour, en naviguant sur le net faute d'occasions de naviguer autrement, j'ai trouvé dans un forum un test pour diagnostiquer un problème de compression sur nos moteurs. Cylindre rayé, segmentation défectueuse, piston percé (assez rare). Cela consiste à boucher le reniflard et à vérifier si le niveau d'huile monte dans le tube de la jauge de niveau d'huile sous la pression exercée par les éventuelles fuites de gaz dans le carter d'huile quand le moteur tourne. Les mécanos présents sur le forum doivent connaitre cette méthode mais personnellement je ne la connaissais pas. Joyeuses fêtes à tous.

L'équipage
25 déc. 2021
25 déc. 2021
3

Bonjour, Il était une fois sur un moteur, et
il y a longtemps...un test "saut de bouchon"
en bouchant le reniflard, l'intérieur du moteur se mettait en pression et ça faisait sauter bouchon de remplissage d'huile. Les champions dépassaient le mètre !
Evidement quand au même moment les chaussures se remplissaient d'huile (le joint spi de vilebrequin avait renoncé à faire ce qu'il avait à faire), on pouvait en déduire que le moteur était à l'agonie !


25 déc. 2021
-1

Publié un 1er Avril.


03 jan. 2022
0

Sur un vieux moteur , quant on trouve la jauge a huile qui est remonte, et des fuites autour du carter d'huile on dit que le moteur est rince.Quand c'est les joints de queux de soupape c'est le joint de cache culbuteur qui fuie.
Il suffit de mètre la main sur les orifice pour sentir les gaz remonter....
Il y A aussi le coup du gros tournevis utiliser comme un stéthoscope de médecin....pour écouter....
Sur un moteur neuf avec 2 ou 3 litre d'huile en trop on obtient un sot de bouchon et de l'huile partout....


05 jan. 2022
0

Pour diagnostiquer un problème de compression, c'est simple.
Il faut mesurer les taux compressions sur chaque cylindre.
Point !

Il se dit tout et son contraire sur les forums, remplis de génies. (Sourire)


06 jan. 2022
1

Oui Marilo, c'est tout à fait ça. On trouve sur internet des compressiomètres diesel pour une quarantaine d'€. Même si les mesures ne doivent pas être absolument précises (quoique !) ça donne une bonne idée et surtout permet de voir les différences entre cylindres.
C'est un moyen facile et bon marché pour se rendre compte de l'état de son moteur et écarter d'éventuelles pannes comme des défauts d'étanchéité au joint de culasse, joints d'embase, soupapes, culasse fendue etc...


crescent76:L'idée évoquée en préambule n'est pas de mesurer l'ampleur du problème mais de le détecter sans avoir à démonter les injecteurs.·le 06 jan. 08:54
San Marco:Effectivement crescent76, mais la méthode indiquée est si peu précise qu'il faudrait une hauteur de tube de plusieurs mètres pour pouvoir avoir une vague idée des fuites de compression (1 bar correspond à une hauteur d'eau de 10mètres. Plus encore avec de l'huile. Donc une simple surpression de 0,2bar correspondrait à 3 mètres environ.Si c'est pour avoir juste une idée, alors autant mettre la main sur l'orifice du bouchon de carter en ayant bouché toute mise à l'air comme le retour des vapeurs d'huile dans le circuit d'admission et on voit vite si "ça souffle" un peu, bcp, passionnément, à la folie, moteur foutu....·le 06 jan. 09:05
crescent76:San Marco, je crois qu'il faut raisonner en volume de fuite de gaz. Une mauvaise segmentation ou une rayure de chemise ne feront monter la pression que très progressivement dans le carter suivant la loi de Mariotte. Par contre je pense que la méthode est à déconseiller avec un moteur monocylindre...·le 08 jan. 09:56
06 jan. 2022
0

Sur moteur équipé d'un capteur de position et vitesse de type Inductif:
Brancher dessus un oscillo pour mesurée U (alternatif)
Il suffit de relever et de comparer les tension de crètes du capteur.
SI une des tension est plus élevée que les autres, c'est celle-là qui correspond à la compression plus faible.
Autre moyen:
Pince ampère métrique et oscillo sur câble de démarreur: Comparer les courbes d'intensité : elle augmente davantage sur le cylindre qui a le plus de compression.

Ce sont des moyens répandus pour effectuer un diag rapide sans démontage.
Sur un moteur à injecteur-pompe sans bougies de préchauffage ce sont des méthodes quasiment incontournables.


06 jan. 2022
0

Bonjour,
Sur moteur équipé d'un capteur de position et vitesse de type Inductif:
Brancher dessus un oscillo pour mesurer la tension U (alternatif)
Il suffit de relever et de comparer les tensions: hauteurs de crêtes du capteur.
SI une des tensions est plus élevée que les autres, cette tension plus élevée correspond à la compression plus faible.
source: contrôle des compressions sur Volvo D12
Autre moyen:
Pince ampère métrique et oscillo sur câble de démarreur: Comparer les courbes d'intensités : L’intensité du courant au démarreur augmente davantage sur le cylindre qui a le plus de compression.
Ce sont des moyens répandus pour effectuer un diag rapide sans démontage.
Sur un moteur à injecteur-pompe sans bougies de préchauffage ce sont des méthodes quasiment incontournables.


MARILO83:On ne va pas se prendre la tête hein, vaut mieux en rire ...LOL·le 07 jan. 19:37
SEGALEN:IL est toujours possible de commencer par faire brûler un cierge, si ça peut aider à prendre une décision ! . ..MDR ·le 08 jan. 05:32
08 jan. 2022
0

Pour moteur diesel injection mécanique: souvent pas utilisable si injecteur pompe ou common rail sauf s'il a des bougies de préchauffage. Mesurer est une chose, interpréter correctement, en est une autre !


08 jan. 2022
-2

"Pour diagnostiquer un problème de compression, c'est simple.
Il faut mesurer les taux compressions sur chaque cylindre.
Point !

Il se dit tout et son contraire sur les forums, remplis de génies. (Sourire)"

J'adore ce genre de propos.....le compressiometre te donne des chiffre une belle courbe faut il savoir les interpréter....les notre trace une petite courbe sur un papier c'est déjà mieux que ton coffret très luxueux.
Pouvoir fair une comparaison sur un autre moteur du meme type.....quant tu es un plaisancier lambda...bref.


SEGALEN:Bah, et sans être le "géni" ; j'ose affirmer que le taux de compression est obligatoirement le même sur tous les cylindres d'un même moteur qu'il soir complètement usé ou pas . Je me trompe là aussi? ...Bonne soirée ! ·le 08 jan. 19:27
San Marco:Effectivement Segalen, un taux c'est un taux, pas une compression. On va dire qu'il y a eu lapsus...😉·le 08 jan. 19:36
MARILO83:Le compressiomètre (manomètre) te donne une pression sur chaque cylindre sur lequel tu mesures la pression. A moins que je ne me trompe...LOLDe cette valeur (ou taux), tu vérifies qu'elle se trouve dans la tolérance des valeurs données par le constructeur pour le type de moteur voulu, et tu vérifies que tu n'aies pas un déséquilibre trop important entre les différents cylindres. De courbes, de patins et de couffins, on s'en bat les couettes. Faut faire simple !Maintenant, chacun fait comme il veut, seul le résultat compte, mais additionner 2 + 2 pour faire 4, inutile de faire une équation à 2 inconnues. ·le 11 jan. 13:59
11 jan. 2022
-1

Pas besoin de tous se matériel pour connaitre le taux de compression.
C'est généralement dans les fiches technique et dans les bouquins de mécanique.
Quand on confond la courbe de compression avec le taux de compressions il vaut mieux éviter de donner des court de diagnostic mécanique, a des Mécanos diplômes et expérimenter.


11 jan. 2022
0

Le taux de compression est un rapport entre des volumes : (V+v) / v
.
La pression de compression s'exprime en bar .
.
La confusion entre les deux est assez courante.
.

En doc joint:
les valeurs de Volvo pour un 2010, 2020, 2030

Taux de compression: 23,5 : 1 . le volume au dessus du piston au point mort bas est divisé par 23,5 lorsque le piston est remonté au point mort haut.

Pression de compression (moteur neuf!): 3000 Kpa , donc 30 bars . Là ça se mesure avec la manomètre (compressiomètre) sauf pour certains moteur de dernières génération sur lesquels ce n'est pas possible.

Comme il s'agit d'un diesel: Par expérience en dessous de 18,5 bars, le démarrage à froid devient très difficile.


San Marco:Merci pour ce rappel. Juste un truc : le volume au point mort bas est multiplié par 22,5 par rapport au volume au point mort haut. (V+v)/v = V/v + v/v càd V/v +1Si ce V/v +1 = 23,5 alors V/v = 22,5Soit V = v x 22,5Et voilà ! 🙂·le 11 jan. 13:03
SEGALEN:En effet, v chambre de combustion est celui qui reste après compression : donc 22,5. Merci ·le 11 jan. 13:12
crescent76:San Marco, le ne crois pas que Segalen ait parlé de la cylindrée V ·le 11 jan. 15:28
SEGALEN:V = Volume cylindrée unitaire et v = volume de la chambre de combustion , au dessus du piston quand le piston est au PMH .·le 11 jan. 15:34
crescent76:Oui mais vous aviez raison dans votre première explication où il n'était pas question de cylindrée (Loi de Mariotte)·le 11 jan. 15:40
juliana:Compressiomètre chinois ? Parce que démarrage à 18.5 pour 30 bars,y'a un truc.·le 11 jan. 20:19
SEGALEN:Le moteur neuf aura 30 bars, mais le moteur s'use, et la pression de compression baisse . En dessous d'une certaine pression de compression, la température de chambre en fin de compression devient trop faible, et ne suffit plus pour enflammer le gazole pulvérisé. ·le 11 jan. 20:34
juliana:Je sais tout ça,je suis très étonné qu'un diesel puisse encore démarrer à 18.5 bars sur un départ d'origine à 30.Un intervenant tout fière de son compressiomètre chinois avait trouvé sur un 3 cylindres Yammar 14/14/15 bars et le moteur démarrait au 1/4 de tour,visiblement tout était OK pour tout le monde.·le 12 jan. 08:30
SEGALEN:En effet , suis aussi étonné, ayant vu plus plusieurs 4 cylindres tourner sur 3 pattes après démarrage alors qu'1 cylindre se trouvais à 14 ! ·le 12 jan. 08:36
juliana:1 à 14 oui,mais les 3 autres au mini à 21/22 bars et encore par temps chaude et pas toujours suivant le type et la marque.·le 12 jan. 13:13
Dim31:@juliana,probablement avec le même genre de compressiomètre chinois à 32 euros port compris :1 - première mesure, entre 17 et 21 bars sur les 4 cylindres sur mon vieux Perkins.Pourtant le moteur démarrait au 1/4 de tour depuis que je l'ai (mais avec quelques secondes de préchauffage et pas mal de fumée pendant les 30 premières secondes)Alors on pourrait effectivement supposer que le compressiomètre est nul, mais :2 - test de la cuillerée d'huile dans le cylindre numéro 1 : mesure 30 barJe me dis, peut-être bêtement, que le compressiomètre fonctionne probablement bien.Est-ce surprenant ? non, pas du tout. Ca ne coute presque rien à fabriquer, c'est que du basique, un tuyau, un clapet, un manomètre.Ce que je n'ai pas avec le chinois, c'est la longévité je suppose, et la tranquilité d'esprit.Mais qu'il fonctionne mal alors qu'il est neuf, ce serait vraiment pas de bol à mon avis.Maintenant, si tu nous disais que tu as constaté que des chinois fonctionnent mal, ce serait une info bonne à prendre. Sinon, c'est juste un délit de sale gueule du compressiomètre à pas cher.Dimitri·le 12 jan. 14:11
juliana:Ben oui,et ? Sans plus d'info y'a pas grand chose à rajouter.Je travaillais avec le coffet motometer à 800 € ,c'est sans doute pour ça que l'on arrivera jamais à se comprendre.je n'ai rien contre le matériel chinois tant qu' il est fabriqué sous licence,pour le reste c'est chacun qui voit.·le 13 jan. 09:12
11 jan. 2022
0

Pour ceux qui sont en common rail, injecteur pompe ....plus besoin de sortir les injecteurs et de d'installer un compressiomètre.
- lien pour mesure sur camion, sur Volvo Marine outil Vodia , c'est pareil . Le barre graphe donne des pourcentages. l'idéal: évidemment 100% -
Le diag se fait en quelques mn...
Ce procédé existe depuis plus de 20 ans !

on arrête pas le progrès ! LOL

Le gars qui a fait cette vidéo ne parle pas en Breton, mais c'est traduit dessous


crescent76:Bon OK, effectivement on n'arrête pas le progrès, mais le test que je présentais demande juste boucher à la main la sortie du reniflard pendant quelques minutes...·le 11 jan. 15:58
SEGALEN:Le test qui consiste à boucher le reniflard quelques secondes permet de mettre en évidence une fuite interne. Tous les moteurs "soufflent" au moins un peu . La difficulté sera de dire à partir de quel moment la fuite est trop importante et de déterminer le cylindre en cause. ·le 11 jan. 17:09
11 jan. 2022
0

Désolé, mais ce test via le reniflard n'est que très partiel : il indique simplement, de façon approximative, les fuites au niveau de la segmentation ou du bas-moteur et pas les problèmes, beaucoup plus fréquents de manque d'étanchéité des soupapes ou les problèmes de joint de culasse...


crescent76:Je suis entièrement d'accord·le 11 jan. 17:55
11 jan. 2022
0

Le test qui consiste à mettre le cylindre sous pression d'air et d'évaluer les fuites, comme l'origine de ces fuites était assez utilisé à une époque . On bloquait le piston au PMH et on envoyait de l'air comprimé par un raccord à la place de la bougie ou de l'injecteur (diesel).
En tendant l'oreille on arrivait par exemple à repérer la soupape au fuyait.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (166)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021