Rénovation de pont en teck

Bonjour

Je m'apprête à rénover totalement les ponts (avant et arrière) de mon Baladin, (Un bateau 100% bois de 1960), sur lesquelles ont été cruellement mis une peinture.

J'ai eu autant de solutions que de personnes qui me donnaient une réponse sur la meilleure chose à faire. Alors, je me dis que si j'expose ici ces solutions, avec un sondage, je pourrais opter pour celle qui sera la plus adéquate ! :)
Après décapage, bien entendu et je ne sais pas trop ce que je vais avoir comme surprises, bonnes ou mauvaises. J'ai des infiltrations et je referai aussi les joints au Sikaflex 290-DC Pro.

Voici donc les différentes suggestions qui me sont conseillées :
1 - Woodskin
2 - Imperméabilisant
3 - Acide Oxalique
4 - Huile de Teck
5 - Saturateur (Type Owatrol) + essence de térébenthine

J'avoue être bien perplexe.
Je joins quelques photos de l'état actuel pour comprendre.

Merci à tous pour m'aider à décider !

Bonsoir et portez vous bien

L'équipage
19 mai 2021
0

Bonsoir, tu verras les solutions après avoir décapé à mon sens. Il risque d'y avoir des surprises et des déconvenues nécessitant une autre intervention. On dirait du contre-plaqué : est-ce la peinture qui a unifié la surface à ce point ?
Si c'est du cp, ça change tout. Si ce sont des lames de bois, il faudrait en connaître l'épaisseur avant surfaçage ; trop mince serait risqué, plus épais rendrait possible un poncage, puis rejointage après dégagement des joints.
L'acide oxalique ne sert pas si tu ponces, seulement à dégriser le bois, l'éclaircir quand on n'a rien à enlever.
Les quatre autres sont des protecteurs et en fonction du bois, ce ne sont pas forcément les mêmes à appliquer. La version bon marché du 5 est huile de lin + essence de térébenthine, avec un peu de siccatif.
Je ferais en premier la mise à nu du bois par ponçage si l'épaisseur le permet.
Il faut pas mal d'huile de coude aussi, bon courage.


19 mai 2021
0

Bonsoir,
Merci pour ces observations et commentaires. Ce n'est pas du CP, mais bien du teck, recouvert d'une peinture de m… ! Et qui est tellement laide, de surcroit !
Je pense que l'épaisseur est correcte. La peinture à dû être mises, pour "simplifier" le traitement du pont.
Par contre, tu parles d'huile de lin, j'ai lu quelque part que c'était à éviter (?).
Merci


19 mai 2021
4

Huile de lin + Théré+ sicatif, j'ai traité mon teck (sain) des années sans problème.
Vu l'état de dégradation du bois, les traces d'humidité et les moisissures j'ai du mal à croire que ce soit du teck, mais soit.

Comme dit ci-dessus, enlever la peinture et faire un état des lieux avant de prévoir les travaux.
Léger surfacage si l'épaisseur est au rendez vous, remplacement des lattes pourries, joints et saturation (huile de lin, de teck, etc...) pour le protéger. C'est un travail de titan...

Peindre, imperméabiliser ou vernir du teck est un peu sacrilège à mon goût, l'entretien c'est saturateur 1 à 2 fois l'an et eau de mer le reste du temps sans brosser dans le sens du fil; par contre ça ne supporte pas trop l'eau douce.
Surtout c'est un bois tendre et ça ne supporte pas bien les meubles de jardins, les jardinières etc...


20 mai 2021
0

Salut,
Chauffe ton huile de lin à 160~180C avant. Laisse refroidir avant d’appliquer. Ton huile sera plus durable et va “vernir” le bois en séchant.


20 mai 2021
0

Avant de songer aux remèdes, il te faut avoir une idée très précise du problème et l'état de tes lattes ne disent rien de ce qui est en dessous. Possible, contreplaqué sur les barrots de pont et lattes (collé vs vissé vs collé et vissé) sur le contreplaqué (?). Est-ce que tu as des fuites à l'intérieur, tes barrots sont-ils en bon état, tu peux essayer d'enlever une pièce d'accastillage et voir l'assemblage. Le principe assez simple mais potentiellement un gros chantier, c'est de commencer par enlever tout ce qui est pourris... Bon courage.


20 mai 202120 mai 2021
0

Merci à tous pour ces précisions. Je remarque que vous êtes tous à me conseiller de commencer à évaluer l'état du pont une fois décapé. Et donc pour le traitement, c'est pour plus tard. Sachant que les délais de livraison de produits semblent un peu longs, je cherchais à anticiper. J'ai à peine un mois pour faire cela et je ne suis pas seul à la besogne. Et il s'agit en outre d'une urgence, sinon je perds ma place au port. (demande d'avoir des bateaux clinquants!)
Je ne pense pas qu'en 1960 on mettait du CP sous le teck, faut voir.
Oui, j'ai quelques fuites, mais je pense les avoir localisées autour des pieds de chandeliers.
Bonne journée

PS : Petite précision. C'est un bateau marin, mais qui est en fluvial 10mois/12.


20 mai 202120 mai 2021
0

Ce qui est sûr, c'est qu'il y a quelque chose comme support sous les lattes ; mais quoi si ce n'est du cp ? Un support structurant probablement.
Vu de l'intérieur, ça dit (ou ça montre) quoi ?

Pour anticiper, il y a aussi de l'epoxy en phase aqueuse, très intéressant chez Resoltech, d'aspect mat/satiné. J'en avais couvert le pont du Chassiron pour un plus bel effet. À renouveler périodiquement, en entretien.
Leur site donne plein d'idée ^^
www.resoltech.com[...]/fr


20 mai 2021
0

Le fluvial, c'est le pire du pire pour le bois et en 1960 le contreplaqué était déjà très utilisé... La seule chose rassurante dans tes photos c'est que les lattes ne semblent pas avoir gondolé ce qui laisse espérer un collage efficace sur le support qui reste à définir. On ne voit pas non plus traces de tapons sous la peinture donc possible collage sans vis (?)


20 mai 2021
-1

Au point oû sont les dégâts , du laisser aller en maintenance et si tu veux aller vite :
Démontage accastillage pont.
Ponçage à blanc , ďegraissage, enduit époxy, strat bx + résine epoxy + peinture PU.
Tu seras bien fatigué et tu compteras les sous qu'il te reste...


20 mai 2021
0

Babar74 : Oui, collage sans vis, c'est évident

Vu du dessous, oui, pardonnez mon erreur, c'est bien du contre-plaqué

@Iolapo : et toujours mon ignorance, c'est quoi "bx" et "PU" ?

Fatigué, moi, jamais (surtout, si nous sommes à plusieurs)


20 mai 2021
-1

Bx = fibre de verre biaxiale.
Pu = polyuréthane.


BALADIN56:Ouf ! Merci :)·le 21 mai 10:12
21 mai 2021
0

Vue la manière dont ta peinture se décolle, cela ressemble à une laque (glycéro ?), ça vaudrait le coup d'essayer le racloir avec pistolet air chaud et aussi le décapant. Reste une inconnue, ce sont les joints (probablement pas du Sika). In fine si l'état du bois est correct sous la peinture, le Coelan pourrait être une option.


07 juin 2021
0

Bon, alors, voilà, le meilleur conseil ayant été de décaper et de voir l'état !
Et effectivement de remplacer les joints !
Merci


08 juin 202108 juin 2021
0

Les dernières photos sont plus encourageantes . Quel est le rapport avec celles du message initial ?

Il semble qu'il y ait un peu de réserve .

Pour info, un professionnel compte 3/4 h par mètre linéaire de joint … il reste à mesurer et faire le planning .

Je me contenterais de refaire les joints .

Préparation : matos adhoc et bon process - plutôt que le tournevis - facilitent le travail .

Puis fond de joint, primaire et mastic PU .

Sur le teck, on peut bien mettre ce que l'on veut … ça ne durera que quelques semaines . Il faut que ce soit compatible avec les joints . En résumé, autant ne rien mettre et laisser le teck nature …

Les lattes semblent collées . Il est fort probable qu'elles ne soient pas en place depuis 60 ans .

Bon courage .


08 juin 2021
0

Merci

@freychou
Le rapport avec celles du message initial : c'est bien le même bateau ! :)

Il nous a été conseillé par quelqu'un qui a le même type de bateau l'huile de lin plutôt que l'huile de teck, question coût. Cependant, l'huile de teck est plus fiable sur le temps et respecterait mieux la couleur d'origine.
Quant aux joints, nous avons opté pour le Sika 290 DC-Pro

(La vidéo postée n'est pas accessible)
Et le tournevis semble bien efficace, travail fait en 1/2 heure :


08 juin 202108 juin 2021
08 juin 2021
0

youtube.com/watch?v=tiVdYXcGrVg&t=3s

en ajoutant www[...] . devant youtube ça doit fonctionner !

Je ne suis pas certain que le Sika fasse bon ménage avec toutes ces huiles inutiles . La pérennité du pont tient à son étanchéité et donc à la qualité de l'adhérence du joint aux bords - et non au fond - des rainures d'où l'importance à apporter à la préparation et à la réalisation des joints .


08 juin 2021
0

Merci pour le retour et ça valait le coup d'enlever la peinture il est nettement plus beau maintenant :-) Pour les huiles, je ne suis pas convaincu sur du teck. Un bon nettoyage une fois par an (moi j'utilise Wonder Teak) et de l'eau de mer pour le reste...


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (29)

Bientôt fini ?

mars 2021