Régime de croisière et bonne utilisation

Bonjour,
Pensez vous que faire tourner systématiquement son moteur à bas régime peut l’abîmer à la longue ?
Par exemple un moteur vêtus M3.28 est indiqué à puissance maximale à 3600 tr/mn. Je le met en régime de croisière au grand Max à 2000 tr/mn.

Devrais-je le faire tourner plutôt à 3000 ?
Merci

L'équipage
22 août 2020
22 août 2020
0

un petit coup occasionnel à plein régime peut lui décrasser les bronches


22 août 2020
0

Perso, je pense que oui, un diesel marin, outre le fait qu'il doit être régulièrement "decrassé", n'est pas fait pour tourner à mi-regime. Dans le manuel est normalement indiqué un régime adapté. On croit souvent que c'est bien de pas le faire "forcer", mais c'est faux.


pepere:Salut juliusse. Nous nous sommes croisés à la Corogne en juillet avec Dahut d’ys. J’étais en couple sur un first 35.·le 22 août 10:58
juliusse:Oui, je me souviens 😉·le 22 août 10:59
pepere:Sur mon manuel justement je ne vois aucune indication de la sorte. Je vois juste que le régime à puissance max est de 3600 trs/mn, qu’il est conseillé pendant la période de rodage de ne pas excéder les 3/4 du régime Max et que la conso estime est indiquée à cette puissance aussi. Mais pas d’indication de régime de croisière recommandée. Je pourrais déduire de tout que le régime de croisiere recommandé est de 2700 trs/mn·le 22 août 11:03
22 août 2020
0

Merci pour la réponse. Je vais préciser ma question donc.
Quels sont précisément les parties de système de propulsion en général qui peuvent souffrir d’un régime de croisière assez bas ?
Circuit de carburant ?
Glaçage des cylindres ?
Circuit d’échappement ?
Circuit de refroidissement ?

En quoi un régime moteur élevé nettoierait ces circuits ?
Merci


22 août 2020
0

C'est pas tellement un régime élevé, sinon adapté. Et il est souvent plus haut que l'on ne le crois.
Oui, c'est mieux pour les cylindres, l'échappement, le refroidissement et son "bien être en général.


22 août 202022 août 2020
2

Bonjour,

Parmi d'autres choses : les segments.

C'est la pression des gaz passant derrière les segments qui les applique sur la paroi du cylindre et fait l'étanchéité.

Cette pression les applique également sur "le bas" de la gorge du segment.

enter image description here

Si pression (= puissance demandée, et donc régime en charge) insuffisante => mauvaise étanchéité (blow-by et glaçage), et les segments étant moins bien plaqué sur le bas de la gorge, peuvent battre du fait de l'inertie => usure de la face du segment et de la gorge.
Egalement calaminage du segment et de sa gorge.


juliusse:C'est exactement ça. Très bonne explication, et bon schéma 👍·le 22 août 11:11
22 août 2020
0

Merci lorem ipsum. C’est une bonne description de la cause du glaçage des cylindres.
Par contre je pensais que ça pouvait arriver lorsque on faisait tourner le moteur au point mort (hors charge ) pendant trop longtemps. Il est d’ailleurs indiqué dans le manuel du moteur qu’il ne faut pas excéder 10 mn de moteur hors charge.
Mais peut on vraiment induire un glaçage à 2000 trs pour un moteur à régime max a 3600 trs ?


Solent:Je ne pense pas le schéma ci-dessus illustre ce qui se produit au ralenti hors charge. A 2000trs où 3000trs le moteur est en charge, La chaîne cinématique est en appui, aucun risque de glaçage.·le 22 août 11:36
Solent:ÉDIT Le post, pas le schéma. Une expérience intéressante, asseyez-vous dans le cockpit et passer alternativement au ralenti débraye et embrayé. On sent nettement les vibrations diminuer quand on enclenche la marche avant.·le 22 août 11:39
PhilGé:@Solent, dommage d'avoir mis en commentaire ces deux remarques importantes qui montrent qu'un moteur à vide tourne différemment (chaîne cinématique globale) d'un moteur en charge, même au ralenti. Il y a beaucoup moins de jeu fonctionnel en charge, de micro claquements, de balourds induisant des ovalisations et usures "non linéaires".·le 05 sept. 10:46
Hubert, de Cherbourg:Pour les vibrations : embrayé le moteur comprimé les silents blocs ce qui modifie la transmission des vibrations.·le 28 sept. 13:12
22 août 2020
2

Perso, j’utilise préférentiellement mon moteur au régime de couple maxi, soit à peu près les 2/3 du régime maxi. Ce qui n’empêche pas quelques pointes de temps en temps.


22 août 2020
0

@lulu2, c'est en effet une assez bonne estimation.
@pepere, peut être pas un glaçage aussi prononcé que au ralenti, mais une usure, oui.
Et il n'y a pas que les cylindres/segments, le circuit de refroidissement et échappement aussi te remercieront.


22 août 2020
0

Alors je vous embête encore, je vous joins une photo des spécifications techniques. J’ai l’impression que le couple maxi est au régime maxi.


juliusse:Regarde les specs a la partie consommation de carburant, il y a un indice. (3600x2/3=2400, 2600 c'est pas loin. Voir l'approche de lulu2.)·le 22 août 11:44
22 août 2020
0

Salut pepere

Justement ta doc ci-dessus indique 3600 trs/mn maxi mais A VIDE... pas en charge ;)

Fãnch


22 août 2020
5

faire tourner son moteur à vide pour qu'il chauffe ,c'est la pire des choses .
il vaut mieux partir du quai à petit régime pour qu'il monte en température en accélérant progressivement ,après l'utilisation doit se faire dans la plage du couple maxi ,et surtout le laisser retomber en température avant de l'arrêter .
alain


Lorem Ipsum:Tout à fait.

D'ailleurs c'est la même chose pour les voitures.

Les keufs ont les pires ennuis avec leurs voitures parce qu'ils patrouillent longtemps à basse puissance.·le 22 août 12:29


juliusse:"drive it like you stole it" comme disent les anglais.·le 22 août 13:28
Lorem Ipsum:Yep !

Après mise en température, on peut y aller à fond, même pour le rodage.

Évidemment sans jamais faire surchauffer ni peiner.·le 22 août 13:32


22 août 2020
0

Ok donc,
ne pas faire chauffer à vide.
Accélérer progressivement.
Régime de croisière a 2500 trs.
Laisser refroidir avant l’arret.
Très bien je vous remercie.
Je vais déjà appliquer ces bons principes.
Ça fait 25 ans que je navigue sur plusieurs bateaux mais j’avoue qu’avec un moteur plus récent (10 ans) que sur les autres bateaux c’est la première fois que j’ai un tachymètre fonctionnel donc j’y prête attention.
Si un expert pouvait m’expliquer le pourquoi factuel qu’il faille fonctionner à ce régime et pas plus bas.
Merci.


Solent:Pour que ce soit factuel, il faudrait comparer deux moteurs (au moins) sur une longue période, avec des utilisations à deux régimes différents. Et ça dépend du duo bateau/moteur, un moteur un peu sous dimensionné peinera à 2000 trs alors qu’un autre surdimensionné pour la taille et le poids se portera comme un charme à 2000trs. Le rendement est meilleur au couple maxi, mais ça ne veut pas dire que tu dois y être tout le temps. Donc ça restera du ressenti.·le 22 août 14:24
Lorem Ipsum:Un bon moyen d'estimer la puissance délivrée avec un petit diesel : le débit carburant.

Soit avec un débit-mètre, soit un bidon gradué et un chrono (aujourd'hui on se contente de prendre le bidon en vidéo, rien à mesurer sur le moment).·le 22 août 14:35


22 août 2020
0

le pourquoi factuel qu’il faille fonctionner à ce régime et pas plus bas.

Bonjour,

Quand le moteur est relié à l'hélice, le régime donne une bonne image de la puissance fournie.

Attention ça n'est pas proportionnel au régime, la puissance croît très vite avec le régime.

Pourquoi ne pas faire marcher à puissance réduite, voir les messages ci-dessus.


05 sept. 2020
1

Et hisser les voiles le plus tôt possible... ! ! !


05 sept. 2020
0

Un moteur diesel est prévu pour fonctionner durablement à 90% de sa charge maximale, ce qui n'est pas mesurable sur un voilier de plaisance.
Vulgairement, on peut s'approcher de cette valeur est considérant le régime au couple maximum, qui dans ce cas n'est ni à 3600 tours, ni à 2000 tours.
Si c'est le bruit qui vous dérange, vous pouvez tricher en augmentant le pas de telle sorte que le couple empêche de parvenir au régime maximal.


28 sept. 2020
0

Bonjour,
J’ai fait l’essai.
Fonctionnement à 2600 tours pendant deux heures. (Avec une montée très progressive de 200 très par 200 très)
Vraiment surprenant. Pas plus de bruit qu’à 1500 tours. Moins de vibrations, aucune fumée suspecte.
Impeccable.
Merci à tous.


Hubert, de Cherbourg:Et la conso ?·le 28 sept. 13:16
pepere:J’ai pas la conso instantanée. Sur 2 heures je ne peux pas te dire ·le 13 oct. 18:39
28 sept. 202028 sept. 2020
0

Consommation d’un D1 30 Volvo pour un D34 de 6 tonnes:

Pour 100nm :
A 2000 trs 39l à 5,4nds
A 2300 trs 47l à 6,0nds
A 2600 trs 62l à 6,6nds


28 sept. 202028 sept. 2020
4

ET bien moi, à 60 balais, j'ai remarqué que moins tu tirais sur un moteur, et plus il durait...
ça a marché sur mes mobs, mes vieilles motos, la multitude de bagnoles que j'ai eu et les moteurs de mes deux bateaux...
:-)


28 sept. 2020
0

Fil très intéressant.
De mon côté, j'utilise toujours mon moteur gentillement. Environ 1300/1500 tours à 3 ou 4 nœuds. (au ralenti en somme).
Parfois à 2000 tours bout au vent dans le chenal mais jamais plus.

Si je fait une erreur ça m'intéresse.


28 sept. 2020
0

Hello,

Question à ceux qui ont un Yanmar 2GM20:
A quel régime faites-vous tourner votre moteur ?
Je veux dire sur une longue durée en croisière.

Personnellement, je me contente de 2000 tours ce qui me pousse à 5kts sur mer plate.
C'est un SunLight 31 avec une KiwiProp.

Amicalement.
FX


28 sept. 2020
0

Un moteur s'utilise habituellement au 2/3 de son régime maxi atteint (et pas le théorique). on peut monter au 3/4, ce que font les motoreux, et ils ne cassent rien, mais la conso devient importante.

sur un voilier on charge parfois un poil l'hélice ce qui fait que l'on a 100-150 rpm de moins que le maxi théorique: c'est OK

par exemple si tu as 3500 rpm maxi, tourner entre 2300 et 2400 tours est bon (3500 * 2/3). légèrement en dessous pourquoi pas, mais 2000 semble un poil bas. cela correspond à un moteur avec un régime maxi 3000rpm

ce qui est certain c'est que le glaçage intervient uniquement aux régimes de ralenti... le problème ne sera pas là.
Une helice marine a une charge EXP3, ce qui veut dire que si l'on tourne trop bas, on a plus aucune charge, et donc les combustions sont très faibles dans les chambres, qui sont donc trop froides et charbonnent. Concrètement, on fabrique de la calamine, et on encrasse. cela se produira à des régimes inférieur à 1500 pour ton bateau.
Bref entre 1500 et 2400 tu as le choix, mais il faut bien se rappeler qu'en tournant à 2400 rpm, ton moteur ne vas pas s'abimer plus qu'a 1500... possiblement un peu moins même.
Sachant qu'a 2600/2700 tu ne cassera rien non plus.

Ponctuellement, je monte 3/4 du régime max pendant 30 minutes pour décrasser. Plus efficace et moins sauvage qu'un plein régime de quelques minutes pour décrasser. le plein gaz, je fais un essai en général en début de saison voir si tout va bien, mais après je n'en ai jamais besoin.


28 sept. 202028 sept. 2020
0

Les courbes de puissance et consommation du Vetus M3.28 issues de ce fil:

www.hisse-et-oh.com[...]-diesel


13 oct. 2020
0

Regime de croisière 2/3 de la puissance maxi = 2 400 trs


Fregoli:Faux 2/3 du régime maxi = 30 % de la puissance maxi, donc 30 x 0.3 = 9 kW·le 13 oct. 18:25
Kobaia:Les 2/3 font 30 %.? 🤔·le 13 oct. 21:59
13 oct. 2020
0

Extrait de la documentation du moteur Volvo D2-55:

"Vitesse de croisière:
Il convient d’éviter de faire tourner le moteur à plein régime, car c’est
peu économique et peu confortable. Volvo Penta recommande une
vitesse de croisière oscillant entre 500 et 1000 tr/mn de moins que le
régime maximum à pleine charge. En fonction du type de coque, le
choix de l’hélice, la charge et les conditions, etc., le régime moteur
maximum peut varier à vitesse maxi, mais il doit rester dans la plage
de la pleine charge.
Plage de pleine charge : ....................... 2700–3000 tr/mn"

On en déduit donc que la vitesse de croisière se situe entre 1700 et 2500 tr/mn (dépendant des conditions). En pratique, j'ai toujours un peu tendance à rester à 1750 tr/mn, régime suffisant pour approcher 6nds en consommant peu.


13 oct. 2020
0

sur le manuel du N2.14 Nanni 14cv, il est fait mention de:

Régime nominal moteur @ Puis-sance maxi 3600trs/min
Régime de croisière recommandé 2880 ~ 3240trs/min
Régime maxi à pleins gaz 3820trs/min
Régime moteur au ralenti - point neutre 1050trs/min

si ça peut vous aider.


13 oct. 2020
1

il y a la théorie du manuel d'utilisation et la pratique, dans la pratique personne ne respecte le régime de croisière recommandé du manuel et tout le monde tourne à 1800/2200rpm soit en général le meilleur ratio vitesse/conso et personne n'a constaté que cela raccourcissait la vie des moteurs, donc ...


13 oct. 202013 oct. 2020
0

Se souvenir aussi que "régime de croisière" -surtout quand on parle de 50-75% du régime maxi- ne veut absolument pas dire "nombre maxi de milles parcourues pour une quantité de gasoil donnée": si on veut maximiser la distance par mer plate (exemple zones de calmes) avec le réservoir qu'on a à bord il faut porter le moteur à un régime beaucoup plus bas (ou bien intervenir sur le pas de l'hélice, si possible).
En théorie le plus bas possible, en pratique comme la résistance du bateau est "assez" linéaire aux basses vitesses on peut pousser jusqu'à la vitesse où la courbe de résistance de vague commence à s'écarter des autres deux (friction et aéro), on perd un tout petit peu du coté "milles par litre" mais c'est meilleur pour le moral :)


13 oct. 2020
0

1 Gm 10 Max 3600 mais le mécano a sciemment mis un helice un peu forte , overdrive, flexofold, je n ai jamais pu dépasser 3400 , en test seulement, mais on s en fout

Le moteur est très heureux à 2500 tours, mais 2250 tours me suffisent pour 5 noeuds par petole, conso vérifiée précisément à 0,8 litre par heure


13 oct. 2020
0

Sur nos bateaux, les moteurs sont choyés comparés à certains engins de travaux publique ou agricoles. Le problème sur un voilier est une utilisation presque toujours à froid. Dès qu'il est chaud, il est temps de hisser les voiles la voile et ça, il n'aime pas.


0

Conseils d'un pro de ma famille avec 50 années d'expérience dans la mécanique marine qui confirme pas mal d'avis : il faut faire tourner un moteur diesel au mini à moitié ou mieux aux 3/4 de sa puissance maxi. C'est souvent autour du couple maxi.
Son avis est lié à un usage professionnel des moteurs où la durée de vie et la fiabilité sont des impératifs. Probablement que peu d'entre nous pousseront leur moteur à 10 000 heures de marche.
100 h / an, c'est déjà bcp et ça fera 2 000 H 20 ans aprés ! Nous sommes donc dans un contexte différent.
Essayer d'optimiser le ratio litre gasoil/miles parcourus est un bon reflexe pour des tas de raisons. Il faudra juste rendre soin de pousser son moteur presque à fond pendant des plages de 7/8 minutes régulièrement.
Par contre, OUI, laisser tourner un moteur au ralenti sans aucune charge sur l'hélice n'est pas bon.
OK si c'est pendant 2 minutes, en plein hivernage quand le bateau ne navigue pas, histoire de brasser un peu d'huile, de changer l'ouverture des soupapes, de faire fonctionner un peu les pompes du circuit de refroidissement. Perso, je ne vois pas bien de raison de faire tourner son moteur plus longtemps. (Attention à refaire la procédure antigel dans cette hypothèse)
En saison, pour sortir de sa place au port ou appareiller de son mouillage, le ralenti doit suffire, en 2 minutes le circuit de lubrification est opérationnel. Les huiles modernes lubrifient très bien à froid si régime lent (peu de charge)
Cdt
Yves


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer