Question sur réglage des jeux aux culbuteurs

Bonjour à tous, je suis sur le point de reregler mes culbuteurs suite à démontage total sur un Yanmar 2GM. Est ce que quelqu'un peut me dire si ces affirmations sont vraies ?
- le jeu à obtenir (0,2) est le jeu maximum pour chaque culbuteur.
- le jeu voulu est présent pendant la plus grande partie de chaque tour de l arbre à cames...
- les deux culbuteurs de chaque cylindres sont réglés en même temps.
C'est pour savoir si je vois bien le principe....
Merci.

L'équipage
25 jan. 2020
25 jan. 2020
0

bonjour
par tes questions , je devine que tu ne maitrise pas vraiment la manœuvre de reglage des culbuteurs .
et si c'est mal fait ; le risque de casse du moteur est reel .
je fais toujours tourner le moteur avec clef a cliquet sur le bout du vilebrequin de 4 tours , normalement deux suffisent ; avant essai de demarrage .
et trouve quelqu'un avec un jeu de cale qui connait la procedure .

salut

25 jan. 2020
3

sur un deux cylindres ils fonctionnent alternativement
quand il y en a un en bascule l'autre est en injection .
si tu est sur celui qui est en bascule tu fais un tour de plus il sera en injection donc soupapes fermées et tu règles glissement gras sans serrer moteur froid .
alain

25 jan. 202025 jan. 2020
0

Oui merci vous êtes gentils, mais je parle sur le fond - sur le principe - en pensant à l'arbre à came :

  • le jeu désiré (0,2mm) est en gros le jeu maximum mesurable sur chaque culbuteur ? (oui/non). Pour moi cela correspond à toute la partie de l'arbre où la came ne touche pas (3/4 de tour). c'est ça non ?

  • quand on est dans une bonne position de réglage , on peut régler les deux culbuteurs d'un piston (adm+echap) en même temps, sans avoir à tourner quoi que soit (OUI/NON) ?

Si ce que je dit là est vrai, c'est qu'on peut voir le jeu voulu, comme un jeu par défaut qui est présent dans la plus grosse partie de la rotation de l'arbre a cames (pour chaque soupape isolément). Ca veut dire aussi que si je mesure 0,4mm quelque part c'est pas bon!

Merci.

25 jan. 2020
0

Bonjour.
Le réglage des deux culbuteurs se fait en même temps comme l'a dit le Chat.
Un jeu aux culbuteurs trop faible ne permet pas la fermeture complète des soupapes, ce qui va provoquer des fuites et les griller. au contraire, trop de jeu va provoquer du bruit et les soupapes ne s'ouvriront pas complètement d'ou perte de puissance.
JC

25 jan. 2020
0

Donc dès que je suis sur une bonne position pour un cylindre : je règle les jeux des deux culbuteurs du MEME cylindre, c'est confirmé ! (moteur yanmar 2gm bicylindre)

26 jan. 2020
1

Il est certain que pour un néophyte le moindre réglage devient un problème, c'est normal;
Alors il faut faire simple et ne pas chercher à faire apprendre, dans un premier temps, le fonctionnement d'un moteur.
Donc, pour notre ami, nous allons lui simplifier le réglage :
Après, bien sûr, avoir enlevé le couvercle, il faut faire tourner le moteur à la main (ou clé adéquate) et dans le sens de rotation, pour qu'une soupape d'un même cylindre (n'importe laquelle)s'ouvre complètement. A ce moment là, il faut régler, sur le même cylindre, l'autre soupape. Évidemment il faut ensuite recommencer l'opération pour l'autre soupape et ensuite faire pareil pour l'autre cylindre.
Voila la façon la plus simple pour faire ce petit travail sans avoir à se creuser la tête.
Le "jeu" 0.20 mm, c'est à dire que la "cale" de 0.20mm doit passer librement mais sans jeu entre la queue de la soupape et le culbuteur. Ni plus lâche ni moins lâche.
Si le jeu n'est pas suffisant, la soupape n'étanchera pas la compression et finira rapidement à fuir donc à "griller".
A l'inverse, si le jeu est trop grand le fonctionnement du moteur sera bruyant et pourra même faire casser la soupape.
Il ne reste plus qu'à se lancer, tranquillement et sans stress.

26 jan. 2020
0

Encore merci pour ceci...
Mais je n'ai toujours pas de réponses à mes 2 interrogations du début.
Mais bon je pense que c'est bien Oui pour le jeu maximum. Si on doit être a 0,2mm , il ne doit pas y avoir plus quelle que soit la position du vilebrequin.
Pour le réglage simultané des deux culbuteurs ça dépend peut être du nombre de cylindres et de l' habitude de chacun. Mais sur un 2Gm c'est oui.

26 jan. 2020
0

Bonjour
réponse d un mécano auto qui ne connait pas ce moteur
Je ne vois pas comment régler le jeu aux soupapes d un même cylindre car si la soupape d admission est fermée celle d échappement sera ouverte .

26 jan. 2020
2

Réponse au mécanicien auto: n' aurais-tu jamais entendu parler des cycles d' un moteur à 4 temps?
Admission, COMPRESSION, explosion et échappement!
Pourrais-tu expliquer comment un cylindre peut se trouver en compression si ses deux soupapes ne sont pas fermées EN MEME TEMPS?

Gorlann

26 jan. 2020
0

exact
j ai juste synthétisé un peu vite
je préfère un réglage de jeu sur le dos de came qui évite d être légèrement ouvert
tu as raison il y a bien un moment ou les 2 soupapes sont fermées

26 jan. 2020
0

Réponse question 1 : "le jeu à obtenir (0,2 par exemple, il peut être différent suivant le moteur) est le jeu maximum pour chaque culbuteur" = oui !
Réponse question 2 : "le jeu voulu est présent pendant la plus grande partie de chaque tour de l arbre à cames" = Non, le jeu n'est présent que quand la soupape contrôlée est complètement fermée.
Réponse question 3 : " les deux culbuteurs de chaque cylindres sont réglés en même temps" = C'est selon la méthode employée. La méthode que j'ai décrite au # précédent est une méthode simple, l'autre méthode, soupapes en bascule, est légèrement différente mais en finalité revient à peu de chose près au même. Cette deuxième méthode s'adresse aux personnes un peu plus "averties". Elle est employée quel que soient le nombres de cylindres à partir de 2 jusqu'à beaucoup plus.
Suis-je clair ?
Je joins une adresse pour voir et comprendre le fonctionnement d'un arbre à cames et des soupapes en action : upload.wikimedia.org[...]ani.gif

26 jan. 2020
0

Voici une petite explication sur la distribution (arbre à cames, culbuteurs, soupapes, etc.) juste pour savoir ?
automemo.free.fr[...]rof.pdf

26 jan. 2020
0

Super encore merci !
Sur la question 2, je pensais à une came de l'arbre à came. Je ne saurai pas dire sur quel angle de rotation elle est en poussée, mais on peut imaginer qu'elle est plus longtemps dans le vide !
Merci à tous !

26 jan. 2020
0

Bonjour,
oui, le jeu sur un 2GM est de 0.20 échappement et admission. Tu cherches la bascule sur 1 cylindre, tu règles si besoin, tu fais 1 tour, et pareil pour le 2eme cylindre.
Pas de quoi se relever la nuit.

26 jan. 2020
-3

Au risque que tu me trouves un vieux con, que je suis déjà, lisant tes questions, je pense que si tu règles tes jeux toi même il cassera. Fais toi montrer sur le moteur par un vrai mécanicien.

26 jan. 202026 jan. 2020
2

Je ne ferai effectivement aucun commentaire sur cette dernière remarque. La façon dont je pose la question ne peux pas forcément résumer en 3 mots, l'état de mes connaissances mécaniques.
Parce que là, je viens juste de refaire toute la culasse, rodage, joints, guides, et remonter les segments,coussinets de bielle, etc, plus diverses pompes, joints, nettoyages, etc... Le moteur n'a pas explosé, mais redémarré du premier coup, avec un petit bruit doux et mélodieux et beaucoup moins de fumée qu'avant.
Mais il est vrai, que j'ai effectivement toujours un gros doute quand je me retrouve devant mon moteur à régler les jeux des culbuteurs.
Dans ces cas là, si je sens que c'est pas clair, je cherche pourquoi, je pose toutes sortes de questions à toutes sortes de gens, avant que ça explose !

26 jan. 2020
1

Pour répondre à ta question si je l'ai bien comprise, un arbre à cames est un arbre cylindrique sauf la partie constituant la came qui est une excroissance plus ou moins abrupte, haute ou étendue suivant le diagramme du moteur. Cette excroissance, la came, va donc déterminer, selon sa forme, la vitesse, la quantité et la durée d'ouverture de la soupape. Cette came occupe une portion, variable comme vu plus haut, des 360 degrés du cylindre qui constitue l'arbre à cames. Il y a 3 états pour la relation arbre à cames / soupape.
1°, le poussoir est sur la partie cylindrique, la soupape est libre, il n'y a aucune action, c'est là qu'est mesuré le jeu.
2°, le poussoir est sur la came et actionne la soupape, il y a contrainte, impossible d'introduire une cale.
3°, juste avant et après l'état de contrainte, sur quelques degrés seulement, que l'on néglige totalement dans la pratique, le poussoir se trouve sur le début ou la fin de la pente de la came, et le jeu passe très rapidement de la cote de réglage à zéro ou inversement. Comme dit avant, ce bref moment est totalement négligeable.
Pour résumer, le jeu doit être constant sur l'état 1, s'il ne l'est pas, c'est que ton arbre à cames est déformé.

26 jan. 2020
0

Oui alors là bien sur si c'est déformé alors là c'est embétant !
Mais n'empêche que la semaine dernière quand j'avais la tête sous le moteur ouvert, en remontant les bielles, j'avais la vue sur l'arbre et ses cames. Et il m'a bien semblé voir comme une piqure ronde de rouille en plein sur le la partie d'une came où la tige doit taper plus qu'ailleurs. Donc il peut bien y avoir de l'usure….

26 jan. 2020
0

Sur le Yanmar 2 GM, il y a un repère (1T pour le cylindre 1 et 2T pour le 2)) sur le volant moteur pour la position du vilebrequin pour le réglage du jeu. Voir le manuel....

26 jan. 2020
0

Effectivement, sur les moteurs qui affichent un nombre d'heures important il peut y avoir des traces d'usures sur les cames, et bien sûr sur la partie qui attaque le poussoir.
Généralement ce n'est pas bien méchant sur ce type de moteur il suffit souvent de passer à cet endroit une pierre abrasive lubrifiée pour essayer d'égaliser la surface. Cette opération n'aura aucune incidence sur le fonctionnement ce type de moteur, juste peut être un très très très léger retard à l'ouverture de la soupape, quelque millièmes de secondes peut-être. En aucun cas ça n'influencera sur la levée totale de la soupape.
Mais, j'ai vu des cames usées à leur sommet, et là le problème que ça pose c'est que la levée est moindre mais surtout que ça attaque aussi le poussoir. Ce qui ne semble pas être le cas ici.

26 jan. 2020
0

Peut être que j'aurais du en profiter pour gratter ? Trop tard maintenant.

Au fait, il faudra bien que je déserre encore les injecteurs pour décompresser et faire le réglage du jeu ?

Bye

26 jan. 2020
0

Ce n'est pas nécessaire, mais comme un moteur Diésel fonctionne grâce à sa compression, il faudra tourner lentement le moteur dans le sens normal de fonctionnement.

26 jan. 2020
0

pas du tout ! ne touche pas aux injecteurs ...

26 jan. 2020
0

Je viens de refaire les cylindres et là je vous dis quand même si je décompresse rien, c'est dur à tourner …
Disons qu'il faut prendre son temps quoi.

26 jan. 2020
0

y'a un pb, décompresser les 2 cyl et ça tourne facilement

26 jan. 2020
0

Oui mais au moment de faire le réglage les commandes de décompression sont démontées.

26 jan. 2020
0

bonsoir
assez rare une " piqure ronde de rouille en plein sur la partie d'une came ou la tige doit taper " .
plutot une goutte d'huile qui si pas epaisse peu etre de la meme couleur .

salut

27 jan. 2020
0

tu appuies sur une soupape du cylindre en compression avec un tournevis en faisant levier sur la rampe
alain

27 jan. 2020
0

Avec le pouce et on en profite pour prendre le PMH en bascule

27 jan. 2020
0

BONSOIR GG1313
Je viens d acheter un voilier qui a le meme moteur que toi t je me rens compte qu il fume blanc au demarrage ,tu ecrivais que le tiens fumait aussi .
AI JE BIEN COMPRIS.Alors si tu regle les culbuteurs tu ne fume plus blanc au demarrage.
MERCI DE VOS CONNAISSANCES
GG

28 jan. 2020
0

est-ce qu'on peut le dire : un moteur qui fume blanc au démarrage quand le moteur est froid c'est normal, si il fume blanc quand il est à température ce n'est plus normal !

27 jan. 2020
0

un bon réglage des soupapes est un préalable nécessaire, mais il y a plein d'autres choses à vérifier, l'avance de l'injection, le tarage des injecteurs, ...

28 jan. 2020
0

Une fumée blanche durable à chaud, ce serait plutot un problème de refroidissement, maintenant si c'est juste au démarrage à froid - c'est peu être rien du tout - juste des fumées de démarrage résiduelle.
Perso j'ai parfois des fumées noires au démarrage - mais uniquement quand j'ai besoin d'insister un peu, ce qui est pas courant et très transitoire...
C'est plus étonnant des fumées 'blanches' au démarrage.

28 jan. 2020
0

Merci pour cette réponse rapide.pour info j'ai ce moteur bicylindre sans préchauffe,et donc j'ai pense que cela pouvait venir de la,alors j'ai installe sur la tubulure admission juste derrière le filtre a air ,une bougie de préchauffe.pas de changement au niveau de la fumée blanche.le bateau ayant été abandonne quelque temps on m'a dit aussi de le faire tourner pour de gommer un peu la pompe injection aussi qu'en pensez vous.pas de consommation de liquide de refroidissement.les culbuteurs mal régler pourraient ils être en cause???

28 jan. 2020
0

Nous ne savons pas si la fumée blanche continue une fois que le moteur et chaud ?
Si ce n'est qu'au démarrage, c'est normal, le moteur est froid, une bougie de près chauffage n'y changera rien, si ce n'est que d'assurer peut-être qu'un meilleur démarrage du moteur.
Par contre, si la fumée blanche continue même à chaud, là il y a un problème à rechercher.

28 jan. 2020
0

le réglage des culbuteurs est primordial pour qu'il respire bien ,si c'est un vieux moteur mesurer la levée de celle-ci ,si l'arbre à came est usé tu ne t'en rendras pas compte .
blanc c'est de l'eau ,mais gris clair c'est du g.o qui ne brûle pas très bien ,c'est juste avant noir .
perso je sortirais les injecteurs pour voir s'il n'y en a pas un d'oxydé ce qui voudrait dire qu'il rentre de l'eau dans le cylindre .
en profiter pour les faire tarer .et tant qu'on y est prise de compressions ,avec une analyse d'huile à la clef on sait exactement ou on en est .
alain

28 jan. 2020
0

Merci pour cette réponse rapide.en fait j'ai déjà fait cela tarage des injecteurs pas d'oxydation.c'est le dieseliste qui m'a dit de degommer le moteur d'ailleurs....en quoi le réglage des culbuteurs influence la fumée.???

28 jan. 2020
0

J'ai oublier de préciser,au démontage j'ai trouve un chiffon dans l'admission mai le moteur arrivait a demmarer quand avec difficulte néanmoins.je pensait avoir trouve la raison de la fumée,mais toujours fumée....au démarrage seulement.

28 jan. 2020
0

J'ai oublier de préciser,au démontage j'ai trouve un chiffon dans l'admission mai le moteur arrivait a demmarer quand avec difficulte néanmoins.je pensait avoir trouve la raison de la fumée,mais toujours fumée....au démarrage seulement.

Là, il ne faut pas s'étonner d'avoir des problème si on découvre un chiffon dans l'admission sans avoir tout contrôlé au préalable quand on ne connaît pas l'historique d'un moteur ni son entretien réel...
Heureusement que le chiffon n'a pas été avalé par le moteur...

Pour revenir aux questions par OUI ou par NON, parfois on ne peut répondre aussi simplement.
Et le jeu se fait aux culbuteurs, sur les basculeurs pour nos moteurs, directement à l'attaque des soupapes, pas sur la came ou sur le poussoir, jamais sur la came qui par définition n'est jamais plane.
Ça permet de contrôler l'ensemble des jeux de la chaîne de transmission.

03 fév. 2020
0

Ca se fait, en hivernage, de boucher le filtre a air avec un chiffon.
Ainsi l'humidité ne rentre pas dans les cylindres.

Bien sur, au démarrage, faut l'enlever, sinon ...

06 fév. 2020
1

plutôt que de mettre un chiffon dans l'admission pour l'hivernage ,il vaut mieux désserer la rampe de culbuteurs ce qui va fermer toutes les soupapes et décomprimer les ressorts ,au redémmarage on la resserre sans rien dérégler .
alain

28 jan. 2020
0

A mon avis , c'est bien mieux ça, que l'inverse ! Si la fumée disparait à chaud c'est bien...

28 jan. 2020
1

Un poil HS, quoi que...
Nos moteurs "préhistoriques" sont souvent victimes d'incompréhension de la part de leurs propriétaires qui confondent robustesse et manque d'entretien, usage "pépère" et encrassement.
Un moteur qui a tourné ne serait-ce qu'une heure dans l'année doit être vidangé.
Un moteur quel qu’il soit, essence ou diesel doit être périodiquement monté à son régime maximal de rotation, en charge pour permettre un "nettoyage" thermique et physique et une circulation accélérée de l'huile et des fluides le composant.
Bien sûr moteur à sa température de fonctionnement, pas de régime d'urgence ni d'utilisation limites.

28 jan. 2020
0

J'ai toujours du mal avec cette notion de tourner à fond.
Quand tout sera réglé, je le ferai aussi.

Il faut mettre la commande des gazs à fond ? pendant 5 minutes ? point c'est tout ?

28 jan. 2020
2

A fond ne veut pas dire "à fond bêtement en attendant que ça casse".
Je plaisante bien sûr.
Ça veut dire aller au maximum sur la manette des gaz que possible pour avoir la rotation maximale du moteur en charge. Et parfois on se rend compte que d'aller plus loin "qu'un certain point" ne donne rien de plus que de consommer plus ou forcer.
A fond voudrait plutôt dire aller au régime maxi autorisé par le moteur, l'hélice et une carène propre, l'idéal étant de le faire dans une zone ou il n'y a pas de courant pour connaître la vitesse et en tenir compte pour le prochain carénage ou nettoyage.
C'est un peu subjectif et il y a des pour et des contres à cette méthode sur les diesels d'ancienne génération, diesels classiques sans électronique ni même bougie de préchauffage.
Comme de "faire chauffer" un moteur. Ça se fait immédiatement après le démarrage en le mettant en charge à petit régime pour chauffer uniformément toutes les pièces et non le laisser tourner ua ralenti à quai qui est la meilleure façon de chauffer la culasse et les parties hautes et pas l'embiellage et les zones dans l'huile.

28 jan. 2020
0

je n'ai pratiquement jamais eu de pannes sur mes moteurs divers .
sur les voiliers ,je démarre et je quitte le quai au ralenti le temps de sortir du port le moteur est en température ,et généralement j'arrrête de suite car je hisse ,au retour je met le moteur pour effectuer mes manœuvres et je le pousse un peu pour approcher histoire de décrasser
si j'ai fait pas mal de moteur (ce qui est rare) de temps en temps je pousse pendant 5mn et avant de le stopper, je le laisse tourner pour descendre en température .
en ce moment j'ai un hdi de 40cv om660 si je n'étais pas tombé sur un con qui m'a refilé de la merde à la station g;o je n'aurais jamais eu de panne ,ça c'est bien terminé par échange de trois injecteurs hs (700€)mais bon c'est la joie de la navigation .
alain

29 jan. 2020
0

Mon D1-30 a 2300 heures et il démarre et tourne très bien. Je ne fais que l’entretien classique (vidanges, filtres etc). Dois-je envisager un réglage des culbuteurs? Ou j’attends qu’il me le « réclame »? (Bruits, démarrage difficile, perte de puissance)

29 jan. 2020
0

Cela serait bien de vérifier le jeu car cela influe sur la bonne marche du moteur(consommation,rendements)
De temps en temps mettre du produit pour nettoyer le circuit de G.O.

29 jan. 2020
0

Réglage culbuteurs
Deux possibilités
Arbre à cames en tête donc réglage sur l’arbre à cames
Ou réglage sur le culbuteur pour model par tige de culbuteur(moteur au point mort haut passer le jeu de cales pour vérifier la soupape admission et échappement suivant données constructeur.

29 jan. 202029 jan. 2020
0

Pour clore le sujet sur le réglage du jeu aux soupapes, voir .
Pour un moteur qui a 2300 heures sans réglage de soupapes, voir le manuel d'entretien et les fréquences de contrôle et réglage.
Il vaut mieux avoir plus de jeu que pas assez mais un jeu correct est préférable.
Et pour ceux qui n'ont jamais fait un réglage de jeu aux soupapes, c'est un coup de main à prendre, sentir le glissement gras d'une cale dans un entraxe est une chose qui ne s'apprend pas dans un bouquin mais se sent, s'apprend par soi-même. En général, on règle souvent un poil trop serré, c'est là qu'est l'os.

29 jan. 2020
0

Bonjour.
Sur certains moteurs, le jeu augmente avec les heures. Sur d'autre il diminue.
Cela est dut à l'allongement des soupapes ou au tassement du métal ( pousse culbuteurs, poussoirs) et à l'usure de l'arbre à came. (Le hakik)
JC

29 jan. 2020
0

Encore merci pour le tuto.
Je relance le sujet car ça y est je viens de faire le réglage sur place. Je suis plutôt parti a la recherche du jeu maximum de chaque soupape. Sur une j avais 2fois trop. Mais en tout cas, il m'a paru pas faisable de régler les deux soupapes du même cylindre en même temps. Bizarre. Ça semble pourtant bien écrit par ci par là , sur des docs techniques, sur les forums....
Moi j'ai plutôt un jeu maximum sur une soupape seule, sur chaque cylindre.

29 jan. 2020
0

J ai une question aux motoristes.....
A quoi servent les leviers de decompression sur ces moteur 2 gm yanmard

29 jan. 2020
0

Normalement, si on est au PMH, les soupapes sont toutes fermées et on peut régler le jeu. Faire tourner le moteur toujours dans le même sens et qu'il soit totalement froid est la règle, dévisser l'injecteur ou soulever la soupape de décompression s'il y en a une permet d'approcher au plus près du PMH, il doit y avoir un repère de réglage.
Tu as peut-être un poussoir ou une tige un peu fatiguée?
En tout cas après réglage, refaire un tour complet et vérifier le jeu, si reprise éventuelle, refaire un tour (ou plusieurs) toujours avant vérification du jeu.

29 jan. 2020
1

@PhilGe:

il y a deux PMH par cycle moteur, le PMH fin compression, les deux soupapes sont fermées et c' est à ce moment qu' on peut faire le réglage.
Au tour suivant (360 ° de rotation du vilebrequin), on est à nouveau au PMH, mais avec les soupapes en bascule (l' échappement se ferme pendant que l' admission s' ouvre).

S' il s' agit d' un bicylindre calé à 360 °, les deux pistons sont au PMH en même temps, mais l' un est en fin compression quand l' autre a ses soupapes en bascule.
Dans ce cas, régler les soupapes du cylindre en fin compression, puis tourner le vilo de 360 ° avant de régler le deuxième.

Gorlann

30 jan. 2020
0

@gorlann29, oui, je n'ai pas précisé, un oubli fâcheux...
Le repère de réglage et la doc ou le manuel d'atelier sont utiles...

29 jan. 2020
0

Tu parles bien sur un 2 cylindres ?
J'aurai du noté l'ordre exact d'ouverture, en fonction aussi du repère de PMH sur l'inverseur.
Je le ferai la prochaine fois.
De toute façon ça fume encore autant, la seule chose que je n'ai pas refait sur ce moteur c'est la pompe d'injection, et le presse-étoupe...
Merci.

29 jan. 2020
0

les décompresseurs permettent de virer le moteur avec moins d'effort,
et de lancer rapidement le moteur en cas de batterie faiblarde.

30 jan. 2020
0

bonjour ,
quand tu dis cela fume autant .
donc tu as regler tes culbuteur refait ton moteur et tu fume encore .
pourrait tu me preciser quand cela fume la couleur l.odeur
merci

29 jan. 2020
0

@Fritz/Alain
Petite question : comment un GO pollué peut-il flinguer des injecteurs ? Comment l'as tu diagnostiqué ? Merci

29 jan. 2020
0

le moteur c'est arrêté .
les injecteurs sont piézo ils fonctionnent avec une tension de 100v sous 25A et une pression de 1400bar maxi .mon moteur est HDI OM660 mercédes c'est un 850cm3 qui sort 40cv à 3600t/mn
le jet d'injection est tellement fin qu'on ne le voit pas ,il faut un banc qui mesure les débits au milligramme près .
j'ai un gros décanteur avec filtre à 20 microns et un filtre en ligne à 5 microns et malgré ça un genre de mère de vinaigre à réussi à passer heureusement que le pompe hp n'a pas cassé autrement c'était 3000€ de plus .
là je changeais le moteur pour passer au classique , avant et depuis plus de problèmes conso moyenne 1.2l/H dans un silence relatif et sans vibrations ce qui est appréciable .
alain

30 jan. 2020
0

Pour en revenir à la fumée je rejoins le sujet "Mystère du 2GM20 qui fume...".
9a fume et crachote un peu de gras dans l'eau, mais uniquement embrayé.
Je vais maintenant refaire le presse-étoupe et l'arbre d'hélice en priorité...
Tout a était fait (culasse, segments, joint soupapes, rodage, pompe go, coussinets bielle, detartrage, vidange, nettoyage, calage des jeux, flextournage,...) sauf la pompe à injection, et le presse-etoupe qui force peut être trop sur l'arbre.

02 fév. 2020
0

Bonjour a tous
Je pense a quelque chose ,ma fumée blanche au démarrage.elle pourrait revenir par le coude de sortie d'échappement lorsque l'on arrêté le moteur et de venir retomber dans les cylindres a travers les soupapes ce serait de l'eau de refroidissement
.et aussi si la tubulure d'échappement était en pente vers le moteur.merci de me dire si cette piste se tiens.

02 fév. 2020
0

@gg,

si tu avais un retour d' eau dans tes cylindres, tu ne pourrais pas démarrer.

L' eau n' étant pas compressible, soit le démarreur n' arriverait pas à faire tourner le moteur, soit il y arriverait en cassant/pliant une bielle (ou plus).

Gorlann

02 fév. 2020
1

fais une photot de la sortie après le coude et la position du waterlock
on moins on saura ce qui va ou pas
alain

02 fév. 2020
0

Je bien du bateau en fait le coude descends a 45 degrés et le piquage d'eau descends dedans effectivement ce n'est pas çà le pot est bien plus bas.par contre il semblerait que j'ai un système de purge d'air sur cette partie du circuit le tuyau part en l'air a la sortie de l'échangeur passe dans un dispositif en forme de u avant de redescendre dans le coude d'échappement.dans mon précédant bateau je n'avait pas cela et en plus a quoi cela sert donc.

02 fév. 2020
0

Sur ce bateau il y a aussi un vase d'expansion en parti supérieur.sur le circuit du liquide de refroidissement évidemment.

03 fév. 2020
0

ton moteur doit avoir l'injection d'eau dans le coude en dessous de la flottaison ,donc il y a un breack syphon ,on apprend les vases comuniquants en primaire .
alain

03 fév. 202016 juin 2020
1

Bonjour,

J'ai fait le calage ce WE sur le 2GM20.
La procédure est très bien décrite, et la documentation sur ce moteur est abondante a travers le oueb.

1er point: toujours faire le calage moteur froid.
C'est écrit et mis en gras dans la dite doc.

Ensuite, le réglage se fait au point mort haut, lorsque les 2 soupapes sont fermées (déjà dit précédemment, et mieux, dans ce fil). Le point mort haut est indiqué sur le volant moteur, et il y a pas loin de l'inverseur une fenêtre permettant de visualiser un trait et le symbole '1T' ou '2T' suivant le cylindre. On règle alors le jeu au 2 soupapes (le cylindre 1 est le + proche du volant moteur). Comme dit plus haut, le PM du 2eme cylindre est a 180° du 1er.

Pour le réglage, j'ai mis la cale de 0.25 en appui afin d'approcher le réglage, puis affiné avec la cale de 0.2. Pourquoi ? Parce que j'avais pas mal de jeu a rattraper, en plus ou en moins suivant les soupapes. Ensuite tout refermer, mettre la décompression, 4 tours de manivelles et re-démontage pour contrôle.
Oui je sais c'est un peu excessif, mais comme c'est la 1ere fois que je le fait, c'est ceinture et bretelles.

Pourquoi la cale doit - elle passer librement ? Tout simplement parce que sur ces épaisseurs, si l'on appui un peu, on déforme le métal et on passe alors en dessous de la valeur de la cale, du fait de l'élasticité du métal.
En gros, la cale de 0.2 passe librement, celle de 0.25 accroche.

N'hésitez pas a me corriger si ce qui est ici est faux ou incomplet.

En PJ: 2 extraits de manuel abordant le sujet


03 fév. 2020
0

J'ai plus qu'un doute sur la déformation de votre cale. Mais bon, le jeu doit être serré mais pas trop... c'est un réglage de Normand

04 fév. 2020
0

Bonjour, 2 dixièmes de jeu oui, sur la partie basse de l'arbre à cames oui, par contre le réglage se fait dans l'ordre d'allumage de chaque cylindre. 1,3,4,2 par exemple, il faut régler l'admission de 1 et l'échappement du 4 et ainsi de suite... Bon réglages.

04 fév. 2020
0

Dam B, cela m'étonne ce que tu dis appliqué au 2GM20, car le réglage se fait au PM haut (identifé avec le repère sur le volant moteur), donc avec les 2 soupapes fermées => on règle les jeux les 2 culbuteurs du même cylindre en même temps (cf la doc).

Dans le principe, pour d'autres moteurs, je ne sais pas quelle est la méthode standard.

04 fév. 2020
0

Salut tous !
Moi je viens encore de re-vérifier - je prend chaque culbuteur un par un.
1/ je trouve la position ou la soupape est au max ouverte ressort à bloc.
2/ je tourne l'arbre a came de 1/2 tour en regardant l'orientation de la manivelle.
3/ je règle le jeu sur le culbuteur en question (qui est au jeu max)
4/ idem sur les autres

Au moins c'est sur , clair et net comme ça je pense.

04 fév. 2020
0

Je retourne au bateau ce WE, je vais en profiter pour refaire le calage avec cette méthode.
Ainsi s'il y a une différence, je le verrais (et je mettrais un petit commentaire !).

04 fév. 2020
0

Pourquoi faire simple quand on peu faire compliqué ???
N'importe quelle méthode est valable et ce genre de moteur ne nécessite pas une précision extraordinaire!
L'important, c'est d'avoir le jeu minimal, dans ce cas 0.20mm, avec une tolérance de environ 0.02mm.
Il existe plusieurs méthode pour effectuer ce réglage mais le but recherché est toujours le même : éviter de "griller" la soupape (trop serrés), de la "casser" (trop lâches), de respecter l'abaque d'ouverture/fermeture (le plus important), et enfin d'éviter d'avoir un "bruit" supplémentaire. En fait il m'a toujours été dit : les culbuteurs il vaut mieux les entendre au moins on sait qu'il ne sont pas trop serrés.
Donc il est inutile d'aller chercher la petite bête.

04 fév. 2020
0

Non n'allez pas me ré-embrouiller maintenant que j'ai tout compris !
C'est un jeu maximal de 0.2mm pour moi !
Dans l'autre sens il diminue jusqu'à serrer....

04 fév. 2020
0

Dans le jargon des mécanos, on dit que la cale "passe gras" : ça veut dire qu'elle rentre facilement mais qu'on sent qu'elle frotte légèrement sur les parties de métal dont on vérifie l'écartement. Si l'écart est un poil plus ouvert, on sent que la cale ne touche plus qu'un des deux côtés.

04 fév. 2020
1

Oui iclo420 comme tu dis, il faut que ça "passe gras"
Je m'étonne que l'on s'attarde sur la précision du PMH alors qu'elle n'a pas lieu d'être
par contre la difficulté c'est de garder les 0.2mm après serrage du contre-écrou ce qui a tendance à rajouter du jeu.

06 fév. 2020
0

En effet, faut recontroler après serrage.
Également, quel couple de serrage du contre écrou ?
Je n'ai rien trouvé la dessus.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer