Protection galvanique

Bonjour à tous,
Mon bateau (vedette Hollandaise stationné dans un port fluvial)va rester branché à la borne tout l'hiver afin d'y brancher un déshumidificateur à compression.J'ai lu qu'il pouvait y avoir des problèmes d'électrolyse et qu'il fallait installer un isolateur galvanique ou un transformateur d'isolement afin de régler ce problème.
Dans ma situation et pour une question de cout,un isolateur galvanique est t'il suffisant?
Si oui,où et comment l'installer s'il vous plait?
Merci pour vos réponses et bonne journée à tous
Philippe

L'équipage
23 nov. 2020
23 nov. 2020
0

l'isolateur galvanique est un simple pont de diodes à mettre en série avec le fil de terre à l'arrivée du secteur sur le bateau, ça coûte une 100ne d'€ ne pas se priver de l'acheter, comparativement un transfo c'est mini 1000€ et celui ci servirait aussi à la protection "humaine", bien sûr important mais bon, avec une bonne terre et le disjoncteur qui va pas de pb.
JL.C


23 nov. 202023 nov. 2020
0

Il est utile de lire cet article technique bien documenté et bien illustré (le "cas 7" répond à l'une des questions)

plaisance-pratique.com[...]du-quai


23 nov. 2020
0

Merci pour la réponse, je peux donc l'intercaler sur le fil de terre entre la prise bateau et le disjoncteur?le tout étant d'arriver à dénuder le cable correctement sur une certaine longueur à l'endroit de l'isolateur pour récupérer le fil de terre,c'est bien ça ?


yantho:Les disjoncteurs ordinaires n'ont pas d'entrée "terre", ils ont "phase" et "neutre", la terre est indépendante du disjoncteur.A bord il est préférable d'installer une prise pour brancher le câble venant du quai puis (à l'intérieur et à l'abri) insérer dans le fil de terre l'isolation galvanique et un câble bipolaire vers le disjoncteur différentiel. ·le 23 nov. 14:17
Fabien83:A mon avis, le mieux est de ne rien couper et faire le branchement au niveau du tableau électrique. Debrancher la terre du tableau, la relier à l'isolateur et relier l'isolateur au tableau. Comme ça pas de risque de foirer le cable trois conducteurs qui va à la prise de quai et l'isolateur est au sec à côté du tableau. C'est en tout cas ce que je compte faire une fois déconfiné. ·le 23 nov. 17:27
fifab62:Bonne idée mais dans ce cas il faudra probablement rallonger le fil de terre que l'on va débrancher du tableau afin d'atteindre l'isolateur·le 23 nov. 18:21
23 nov. 202023 nov. 2020
1

Ha ben moi, dans mes cours, l'isolation galvanique, c'était pas un pont de diode.

c'est d'utiliser un transformateur (et pas un autotranformateur) pour complétement isoler 2 parties.

Le courant qui est d'un coté du transfo ne va jamais de l'autre coté du transfo.
On a 2 boucles de courant indépendante, isolée.

Voir Wikipédia (fr.wikipedia.org[...]vanique ).
C'est génial, wikipédia

A vérifier, mais une fois qu'on a cette isolation, la terre n'a plus de sens.


Fabien83:L'isolateur galvanique permet déjà de supprimer le risque avec les courants continus, c'est déjà ça. Le transfo il faut le budget et la place de le caser. .. (et la marge en poids embarqué) ·le 23 nov. 17:31
23 nov. 2020
0

@ Louarn

Tu a raison ce n'est pas un pont de diode mais deux diodes anti-parr se sont les tensions de seuil des diodes qui font le travail ( il s'agit d'un semi-conducteur ) d'isolation galvanique ( l'isolation se fait dans la plage de tension de seuil ) au dessus des ddp induite par les conductions des métaux ( 1.4V chez victron )

Ce sont les masses ( terre / bateau ) qui sont (semi-)isolée galvaniquement en dessous 1.4V pas le 220 v


simbad:on fabrique un isolateur galvanique avec 2 ponts de diodes, pour faire simple à câbler, et avoir 2 diodes en série sur chaque alternance, soit 1,4 V mini d'isolation, et 2 ponts de diodes 10A pour que le disjoncteur disjoncte en courant en cas de court circuit à la terre sans flingeur l'isolateur, c'est pourquoi je parlais de pont de diodes. JL.C·le 23 nov. 20:40
Marcel_Alba:Hello, c'est vrais qu'il faut au moins 2 diodes au silicium ( 0.7V de seuil ) en série pour le 1.4V mais après je vois pas trop pour le câblage anti-parr ( inversion de polarité ) avec un pont de Graetz... ·le 23 nov. 21:29
23 nov. 2020
1

L'isolateur galvanique ne protege que les petites fuites de courant de terre dont le potentiel de depasse pas 1 V environ entre la terre du bateau et celle du reseau. Le transfo d'isolement isole completement.


23 nov. 202023 nov. 2020
0

Le schéma d'un isolateur
Trouvé sur le site déjà cité plus haut..
Et un autre avec ponts de diodes
www.schnaps.fr[...]des.jpg


23 nov. 202023 nov. 2020
0

salut,
Avec un petit dessin représentant les 2 possibilités "Transfo d'isolement", OU "isolateur galvanique", mis à part le poids, le prix, etc...
Attention quand mème, ces procédés n’empêchent pas la corrosion galvanique, mais la contient seulement...
D'autre part, à moins d'habiter la bateau en permanence, il n'est pas recommandé de laisser le circuit sous tension alternative sans la présence de l'occupant...
Et aussi d'enlever la prise quai et non pas seulement de déclencher le disjoncteur différentiel sur la borne de quai, car alors la terre reste fonctionnelle !
Mamita


23 nov. 2020
1

J'ai installé un isolateur galvanique Victron sur mon bateau après avoir eu quelques soucis d'électrolyse.
J'ai mesuré la différence potentiel entre le fil de terre du quai et le fil de masse du bateau et j'ai trouvé 500 mV, ce qui m'a semblé énorme.
L'isolateur galvanique Victron bloque 600 mV dans chaque sens donc dans mon cas, ça le fait.
(certaines marques annoncent 1400 mV)
Cette année 2020, mes anodes étaient restées intactes quand j'ai sorti le bateau de l'eau en fin de saison.
Le transformateur d'isolement est certainement préférable mais ce n'est pas le même budget.
Chalkis


Louarn:Ca n'est pas forcément bon signe !Si les anodes sont intactes, c'est que qq chose s'est fait électrolisé.·le 24 nov. 09:02
simbad:ce qui est important c'est la valeur continue qui génère l'électrolyse, l'alternatif ne fait pas de mal et la mesure n'est pas évidente car le potentiel n'est pas vraiment "propre", pas sinusoïdal en général. JL.C·le 24 nov. 19:14
24 nov. 2020
0

Pas besoin de dépenser une fortune...2 ponts de graetz (bien dimensionné), un profilé alu en forme de rectangle, une entré une sortie pivoilà... toutes tensions inférieure à 1.4V ne passera pas.



Marcel_Alba:Ha oui ok avec deux ponts ça le fait, mais faire gaffe quand même il y a des ponts au germanium ( soit 0.6 V pour deux diodes en série )·le 24 nov. 09:01
Elect:Effectivement les diodes au germanium ont une chute de tension moins élevée, mais c’est aussi un des seul avantage, à contrario la diode silicone est facile à produire, bon marchée avec bonne résistance aux courants / tensions élevés ainsi qu’à la température. La question…y aurait-il des ponts de graetz constitués d’autre type que des diodes silicone… ! ·le 24 nov. 11:35
simbad:jamais vu de pont de diode chez sika... tu confonds avec silicium, qt au germanium, c'est au musée aujourd'hui sauf pour circuits spéciaux, mais des ponts de diodes germanium, faut pas chercher, on trouve des shottky mais pas utilisé sur du 50 HzJL.C·le 24 nov. 19:15
DOM:Simbad en Anglais. ..diode silicium se dit silicon diode .....·le 24 nov. 21:38
simbad:ok, mais c'est écrit en français, au féminin...·le 25 nov. 14:29

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (54)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021