Nouveau bateau pour fleuve Congo, inadapté - idées pour résoudre ?

Rapport d’observation relatif au bateau acquis par le programme – Octobre 2020
1. Observation du bateau en navigation
Chaloupe open en fibre composite "équipée" localement
- Contexte : 7h00 de navigation sur le fleuve Congo à la descente, et remontée de la rivière Mongala jusqu’au port d’Akula.
- Consommation constatée : environ 45 litres à l’heure soit 305 litres pour 7 heures
- Régime du moteur de 85 CV : maximum en permanence
- Rapport poids/puissance très défavorable :
Moteur en régime maximum avec risque d’usure prématurée
Rejets CO2 maximum
Niveaux sonores à la limite de la tolérance et au-delà du seuil de douleur
Incapacité de la coque à déjauger complètement, les œuvres vives immergées demeurent trop importantes ce qui entraine une consommation supplémentaire pour une vitesse réduite.
- Vitesse Max à la remontée : 34 kms/heure
- Vitesse Max à la descente, 46 km/heure
- Vitesse maximum = vitesse de croisière

  1. Manquements constatés au niveau des équipements :
  • Réservoirs : totalement insuffisants, deux vaches de 24 litres exigent des manipulations et des stockages de bidons dangereux. Ce type de bateau exige un réservoir intégré d’au moins 150 litres.
  • Absence d’équipement de sécurité comme extincteur, trousse de premiers secours, Téléphone satellitaire sous pochette étanche.
  • Pas de caisse avec petit outillage
  • Aucun accastillage de base comme taquets pour amarrage/remorquage.
  • Un seul bout à poste à l’avant pour amarrage aucun autre cordage disponible.
  • Aucun pare battage ni aucun point d’ancrage n’est prévu pour protéger la coque lors des manœuvres d’accostage.
  • Pas d’ancre ni de chaine/câblot
  • Aucun espace dédié à l’entreposage des bagages qui ne sont donc pas abrités en cas de pluies/entrées d’eau.
  • Aucun instrument de base n’est disponible à poste : absence de profondimètre, compte-tours moteur, jauge de température moteurs, GPS etc.
  • Le seul indicateur est celui du trim. Il ne fonctionne pas et rend impossible un réglage opérationnel de l’inclinaison moteur pour optimiser l’assiette de l’embarcation en fonction de la charge.
  • L’éclairage à poste réglementaire ne fonctionne pas, pas de projecteur LED additionnel en cas d’urgence
  • Les câbles de transmission ne sont pas protégés, risquent d’être arrachés à tout moment
  • La console de pilotage est un travail de petit bricoleur en triplex cloué (!!) – matériel inadapté aux contraintes fluviales (humidité, entrées d’eau).
  • La coque est perforée et de petites entrées d’eau sont observées (issue d’un montage-démontage erroné de la console de pilotage).
  • Le système de bâchage et de protection n’est pas opérationnel au-delà de 10kms/heure, l’embarcation n’est pas utilisable par temps de pluie, les passagers et les biens ne sont pas protégés.
  • Les finitions sont très peu qualitatives, négligées – ce travail est inacceptable au regard de l’investissement engagé. Le soumissionnaire fournisseur est tout sauf un professionnel du nautisme.
  • Le moteur de secours de 35 CV n’est pas à poste – son poids est trop important pour être déplacé et posé à poste en cas de panne au milieu du fleuve. Ces dispositifs ne sont pas acceptables en cas de panne du moteur principal.
  • L’espérance de vie des sièges fixés en porte à faux sera très limitée vu leur installation bancale et la qualité ressentie très faible des matériaux utilisés.
  • La qualité générale des accessoires est médiocre – le coût d’acquisition élevé pose question. Un benchmark rapide avec les tarifications des opérateurs les plus cotés sur le marché, permet de le démontrer.

    Recommandations ??

  • Remplacer le moteur pour une unité de 150 CV parait fort couteux et difficile à amortir uniquement sur l’économie de carburant. Une solution technique doit être identifiée pour placer le moteur de secours à poste

  • Limiter les longs trajets mais imposer les déplacements fluviaux notamment sur la liaison Lisala – Bumba ou pour des segments équivalents.

  • Identifier une solution technique pérenne pour la navigation par temps de pluie et la protection des passagers

  • Doter l’embarcation des éléments de sécurité et d’accastillage manquants (listés dans les observations).

  • Placer un plexiglas à l'avant pour protéger de la pluie

L'équipage
23 nov. 2020
23 nov. 2020
0

Peut etre demander aux locaux, ça fait quelques milliers d'années qu'ils naviguent sur ce fleuve?
Je ne suis pas sur que nos solutions occidentales soient très adaptées...


23 nov. 2020
1

18 nds avec le courant dans le nez avec un 85CV
25 nds au retour , donc un courant dans le fleuve de 7nds , pour les vitesse cela semble correcte a première vue, même si l'on a pas le poids du bateau et le poids des personnes et du fret.
Je compte 8 sièges sur une photo, c'est sur que c'est impossible de déjauger avec tant de charge à l'avant.
La conso oscille entre 1,8 et 2,5 litres, c'est normal à fond .
J'ai pas bien compris la question, c'est comment améliorer les choses ?
Vendre le bateau et en prendre un autre adapté au programme.


breeze-seeker:Juste pour l'anecdote ;-)Plutôt 3,5 noeuds de courant, non ? Si tu fais 21,5 noeuds en vitesse surface, que tu as 3,5 noeuds de courant avec toi, tu atteins 25 noeuds de vitesse fond. Par contre, si tu as 3,5 noeuds de courant contre toi, ta vitesse fond est de 18 noeuds.·le 23 nov. 10:53
23 nov. 2020
0

On se demande surtout comment il est possible de se planter à ce point.


botrange:Oui effectivement les specs ont été réalisées par des profanes·le 23 nov. 10:30
23 nov. 2020
0

Totalement hors sujet et limite trollesque:
Ayant travaillé 15 mois en Ex-Yougoslavie, j'ai fini par me lassé des rapports avec les bisnounours des ONG, pleins de bonne volonté.
Mais est-ce suffisant pour être compétent dans la vraie vie : Repérage et analyse du besoin, repérage des moyens locaux, trouvé la bonne solution, puis les financement; ce dernier n'étant pas forcément le plus compliqué.


botrange:Le troll vous salue bien bas. Il s'agit d'un dossier à la marge qui a été géré par des assistants locaux qui n'avaient pas la compétence requise. Je suis simplement à la recherche de conseils pour tenter de redresser ce dossier, si cela ne vous convient pas, rien ne vous oblige. Ou plutôt, soyez constructif et faites moi une proposition optimisée et constructive de bateau rapide pour naviguer sur de longues distances avec 5 personnes en moyenne sur un tel fleuve. Mes compétences se limitent au voilier ce qui explique mon humble demande sur ce site.·le 23 nov. 10:39
Pierre Pauljacques:« Ayant travaillé 15 mois en Ex-Yougoslavie, j'ai fini par me lassé des rapports avec les bisnounours des ONG, pleins de bonne volonté.Mais est-ce suffisant pour être compétent dans la vraie vie »C’est quand même avec ce genre de propos que l’on arrive à une société complètement narcissique et sans emphatie.Je crois qu’ Aica n’a pas tort, ce n’est peut-être pas qu’un problème de bateau, (conceptions, entretien....) la manière de naviguer compte pour beaucoup (vitesse, chargements, centrage des poids...)Bon courage ·le 23 nov. 11:24
23 nov. 2020
0

Y'a quelques chantiers des deux côtés du fleuve (kinshasa et brazza), ils doivent pouvoir vous aider.


botrange:C'est malheureusement à partir des conseils de l'un d'entre eux que ce bateau a été acquis.·le 23 nov. 10:41
cowboy bebop :faut gratter chez les bons :-) ...Y'ena!·le 23 nov. 11:09
23 nov. 2020
1

Bonjour,
Changez de bateau !


botrange:Je pense que c'est probablement la seule solution·le 23 nov. 10:41
23 nov. 2020
1

Tout moyen de transport répond à un programme donné.
Si ce moyen ne convient pas on ne l'achète pas ou acheté, s'il ne convient vraiment pas on le revend OU on essaye de l'adapter OU on le garde et on le consacre désormais à ses vraies possibilités OU on le donne à qui veut bien le prendre OU on le détruit. Plaie d'argent n'est pas mortelle et le propre de l'homme est son adaptation au réalité. Les Africains en sont à chaque instant l'extraordinaire démonstration.


23 nov. 2020
0

Je crains que vous ne vous soyez fait un peu "arnaquer". Si ce bateau est une production locale (voir www.hisse-et-oh.com[...]-facile ), il doit être beaucoup trop lourd et fragile, inadapté à une motorisation hors bord. Je ne connais pas le marché des bateaux au Congo, mais 40000 $ me semblent bien cher pour une plate mal construite. Essayez de revendre et d'acheter quelque chose de mieux, je ne suis pas sûr que cela ne vous reviendrait pas moins cher que 40000 $ d'acheter en France et de faire expédier par cargo.


23 nov. 2020
-1

sur l'eau ce n'est pas comme sur la route, on ne parle pas de km/h, et on peut diviser les moyennes horaires par dix! vous cherchez à aller trop vite! réduisez votre vitesse de moitié la conso sera beaucoup plus faible.


juliusse:En fluvial, on parle bien en km/h et pas en noeuds.·le 23 nov. 11:08
botrange:Merci je suis voileux, je connais la vitesse en nœuds·le 23 nov. 11:17
Peuwi:A noter aussi que sur un fleuve, on ne peut pas attendre la renverse ... A la montée, il est donc nécessaire d'atteindre une certaine vitesse pour éviter de se trainer face au courant, et les ratios consommation/kilomètre deviennent en faveur des vitesses plus élevées.Par ailleurs, sur une embarcation petite et légère, il vaut mieux essayer d'atteindre le planning pour réduire la conso, ce qui nécessite là encore une vitesse un peu plus élevée.(bon, à la descente par contre, le mieux, c'est de se laisser dériver à vitesse nulle, c'est sûr)·le 23 nov. 11:58
23 nov. 202023 nov. 2020
0

Vous dites qu'il dejauge en partie, avez-vous envisagé d'installer des trims? Ils pourraient peut-être permettre de mieux dejauger et ainsi moins consommer.
Attention à la majoration de la capacité d'emport de carburant qui ne va pas arranger le dejaugeage.


23 nov. 2020
1

La vitesse influe énormement: la résistance évolue selon son CARRE et la Puissance selon son CUBE
et la consommation doit suivre.
Et un moteur utilisé au maximum voit sa durée de vie diminuée au moins par 2.
(exemple en roulant: s'il faut 20CV pour rouler à 100 km/h il en faut 160CV pour 200km/h). Pour aller très vite il faut consommer beaucoup tout en réduisant la durée de vie du moteur.
Pour déjauger encore faut-il que la coque le permette !
Aucune coque planante surchargée, ne peut déjaugée pas plus qu'un avion surchargé peut décoller.
Il faudrait d'abord commencer par tester coque lège comment se elle se comporte avec la puissance installée puis charger progressivement et centrer correctement.


23 nov. 2020
1

Quel était le programme initial?
Longueur du trajet,
Aller-retour dans la journée,
Nombre de passagers,
Charge de fret,
Possibilité de refueling pendant le trajet,
Limites imposées par le plan d'eau,
Budget d'achat,
Budget de fonctionnement,
...

Peut-être que des requis peuvent être incompatibles.
Quels sont les points inaliénables?
Quels sont ceux pouvant être revus?

En fonction des réponses à ces interrogations de base, il sera possible d'établir un cahier des charges.
Et savoir si une réponse navigante existe.

Un truc me questionne:
Pourquoi le besoin de l'aller-retour dans la journée?
Je ne connais pas l'Afrique, mais il me semble que la vitesse n'est pas trop dans ses gênes.


botrange:2 trajets types:- 3 heures AR - 7h00 Aller (environ, 250 kms) - retour le lendemainRoutes quasiment inexistantes ce qui explique le choix de la voie fluvialeLa vitesse est nécessaire car pas d'hébergement entre les deux ni de refueling possible·le 24 nov. 08:01
botrange:Nombre passagers: pas plus de 5Sous l'équateur donc nombreuses pluies 9 mois par an avec nécessité impérative d'une protection compatible avec la vitesse sinon réfrigération des passagers en 1/2 heure - grains violents - pas 'AR car distance trop longue - un moteur de type 150 CV serait plus pertinent mais à mon sens trop lourd pour la coque. Fret max 100 kg mais problème du carburant - pas acceptable niveau sécurité de transporter 15 bidons d'essence additionnels. Ce bateau est destiné à transporter les passagers d'une agence de développement. Le budget initial a été sous-évalué mais n'était pas une condition rédhibitoire. Le coût d'opportunité fleuve - route - en dehors du confort des passagers et du temps de parcours - n'est pas évident à modéliser all in (maintenance - consommation - sécurité accrue ... La vitesse de référence est essentielle pour couvrir la distance en une journée.·le 24 nov. 08:09
23 nov. 2020
0

Bah, j'imagine que le cahier des charges est le suivant :
- un bateau à moteur qui puisse transporter 5 passagers + bagages
- qui ait une cabine (miam le poids en plus)
- qui déjauge avec cette charge à la vitesse la plus basse possible

A partir de là, plus qu'à mettre le moteur kivabien pour correspondre à cette vitesse (mais 85cv risquent de ne pas suffire)


23 nov. 2020
0

De mon point de vue, ce cahier des charges est un peu court.
Seul un miracle aurait permis d'avoir une solution satisfaisante.
Le miracle n'a pas eu lieu.

En plus, j'ai oublié qu'il faut avoir trouver le bon boat captain (comprendre maître d'oeuvre, chef de projet, ...)


24 nov. 2020
0

bonjour ,
ce genre de coque aura du mal à supporter un moteur plus puissant et risque de se casser en 2 ,c'est de la construction artisanale ,j'ai posté un fil la dessus )
ce qui serait intéressant c'est d'avoir plus de points de ravitaillement sur le parcours ,mais c'est peut être impossible ,dans ce coin le carburant s'évapore vite ...
si vous pouvez gagner 200kgs ,ça va se sentir sur la vitesse et la conso ,vous consommez du carburant pour en transporter .
quel est le poids du bato en charge et sa longueur à la flottaison ?en asie ils ont des longues queues
sur des pirogues qui vont très vite en consommant relativement peu
alain


24 nov. 2020
0

sur le niger il y a les pirogues de mopti qui sont propulsées par des diesels montés en longues queues
pour pouvoir franchir les rapides ,elles embarquent jusqu'à 30 personnes .la consommation n'est pas très importante .
alain


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (102)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021