Nombre de passagers??

Bonjour tout le monde, c'est l'été!

J'ai une question qui me travail depuis qq temps:
Combien de personnes puis je embarquer sur mon bateau moi compris?
voici les données sur mon bateau:

Type: SIR 450 PÊCHE
Navigation autorisée en 5e Catégorie
Année: 1977
Puissance maximale moteur 10CV = 7.36 Kw
Jauge: 176
Longueur: 4.50
Type: ELP (2)
Catégorie de Navigation: 6
Catégorie de Conception: 5
Nom de Série: SIR-450
Pêche croisière

Jauge (tx) 1.76

Polyester

Longueur HT (m) 4.50

Larg. (m) 2.00

Poids (t) 0.300

Puiss. max. (cv) 15.0

Haut. ss barrot (m) 1.15

Tirant d'eau: 0,50 m
Longueur de flottaison: 4,20 m
Tirant d'air: 1,20 m
Tableau: 400mm
Nb. couch. 2

Sur la carte de circulation du bateau il n'y a rien qui le mentionne, comme sur le web il y a tout et n’importe quoi je préfère m'adresser à des gens sérieux.
Merci d'avance
@++

L'équipage
04 juil. 2021
04 juil. 2021
0

nombre de personnes embarquées: il y a deux couchettes, donc 2 personnes mais compte tenu de la zone de naviguation et de la conception du bateau, 4 personnes semblent possible et raisonnable à condition d'avoir le matériel de sécurité correspondant "équipement individuel de flottabilité (EIF)"

Le matériel de sécurité en zone de navigation basique
Pour une navigation basique (jusqu’à 2 milles d’un abri) en mer, les matériels assurant la sécurité des passagers qui doivent impérativement être à bord du bateau de plaisance ne dépassant pas 24 mètres, sont les suivants (article 240-2.03 de la « division 240 »

_pour chaque personne embarquée, soit un équipement individuel de flottabilité (EIF), accessible rapidement et aisément, et présentant un niveau de performance d’au moins 50 newtons de flottabilité ; soit, si elle est portée en permanence, une combinaison humide en néoprène ou sèche assurant au minimum une protection du torse et de l’abdomen et présentant une flottabilité positive d’au moins 50 newtons
un dispositif lumineux : une lampe torche étanche ou un moyen lumineux individuel (type lampe Flash ou cyalume) assujetti à chaque équipement individuel de flottabilité. L’autonomie minimale est de 6 heures
un ou plusieurs moyens de lutte contre l’incendie (sous forme d’extincteur marqué « CE » ou « barre à roue » et de couverture anti-feu conforme à la norme EN 1869)
un dispositif d’assèchement (pompe de cale à main, écope ou seau) approprié au volume du navire
un dispositif de remorquage, correspondant à un taquet d’amarrage fixé sur le pont et un bout de remorquage adapté au bateau
une ligne de mouillage pour les bateaux dont le déplacement est supérieur ou égal à 250 kilos et le moteur d’une puissance supérieure ou égale à 4,5 kW (soit 6,1 chevaux)
un moyen de connaître les heures et les coefficients de marée du jour et de la zone considérés (sauf en Méditerranée)
le pavillon national (en dehors des eaux territoriales)

Les catégories de navigation des navires de plaisance (en mer) sont basées sur la distance jusqu'à laquelle un bateau peut s'éloigner d'un abri (ce qui ne veut pas dire forcément de la côte !), leur conception et leur armement.
Le SIR construit par CNM à Marseille est classé en 6ème catégorie. Ce qui l'autorise à naviguer en mer à moins de 2 milles d'un abri.

Si la navigation est côtière sans s'éloigner des côtes, peuvent embarquer davantage de personnes et leur nombre est fonction du nombre de brassières individuelles mises à bord .

En navigation fluviale, il faut avoir un équipement individuel de flottabilité par personne embarquée. Le radeau de survie n'est pas demandé. Vous décidez donc du nombre de personnes à bord pour vos navigations intérieures.

L'équipement individuel de sécurité (gilet de sauvetage) doit toujours correspondre au nombre de personne embarquée présente.

A ma connaissance, ne figure sur aucun document le nombre de personnes autorisées embarquées. Seules les réglementations donnent des indications sur ce point. Et le chef de bord agit en conséquence, c'est de sa responsabilité.


04 juil. 2021
0

Évidemment ma réponse n'a rien d'officiel.
sur les quelques annonces de vente, il est marqué par exemple : équipements 4 gilets.
pour la location il est noté 4 personnes en tout mais idéal 3 (proprio + 2 passagers).
Ce qui parait logique vu la taille du bateau.
Tu peux peut-être contacter le propriétaire.
Bonne recherche


04 juil. 2021
0

regardez s'il n'y a pas une plaque constructeur quelque part sur votre bateau. sur les voiliers on y trouve la catégorie de conception , le nombre maxi de personnes à bord.


04 juil. 2021
0

Merci pour vos commentaires.

Pour l'instant je ne fait que de la rivière (Sèvre Niortaise 79) donc d'après ce que je viens de lire la réglementation semble différente de la mer...

Pour la plaque constructeur c'est un autocollant illisible comme beaucoup de bateau de ces années là...

Actuellement nous sommes 4 adultes et un enfant (13ans) soit 5 personnes cela semble confortable en équilibrant les charges.

Après si j'ai un contrôle je ne sais pas sur quoi ils es base vu qu'il n'y a pas d'inscription apparente.

Au plaisir de vous lire.
@++


25 août 2021
0

Bonjour,

Ce pêche promenade est considéré en catégorie 5, voir doc transmise par las affaires maritimes de mon département, c'est un voilier (GV+foc environ 7 m² pour un poids de 300 kg ) qui autorise un moteur inférieur à 10 cv, pour 4 personnes, donc sans permis côtier à moins de 5 miles d'un abris.
Bonne navigation à tous.
Amicalement.



Petit Mousse17:Bojour et MerciTrès bien cet doc, ont la trouve où?·le 25 août 2021 21:06
26 août 2021
0

Un contrôle par une autorité quelconque s'appuie sur des données basiques consultables directement sur les fichiers de l'administration, ou le plus souvent sur présentation des documents obligatoires décrivant l'engin, présents à bord et pouvant être demandés.
Le fait que sur votre bateau la plaque d'immatriculation soit illisible ne serait pas une excuse
puisque elle doit être présente et clairement lisible, que ce soit en rivière ou en mer, puisqu'elle définit le nombre maximum de passagers possibles, la puissance maximum propulsive, la catégorie de navigation, le numéro d'homologation du plan de conception et la date.
Dans votre intérêt vous devriez tout faire pour être en règle.
(petit exemples: en mer en sortie de rivière: contrôle de la présence et date de péremption des fusées (à l'époque) par les affaires maritimes car il n'y en avait plus en vente das le coin. En rivière en 1981 (arrivée de Mitterand) : une patrouille volante de gendarmerie a attendu que je me remette en route (car quand un bateau est arrêté à une berge ce n'est plus un bateau navigant) pour tout contrôler en suivant minutieusement leur Bible pour contrôler un bateau, et verbalisation alors que la règlementation était en cors de changement, en mer 3 contrôles par les Douanes ou la gendarmerie maritime parce que naviguant à La Rochelle il était très mal vu d'être immatriculé à Marseille, etc.........).


Petit Mousse17:Bonjour, sur le fait que la plaque doit être présente et lisible je suis d'accord, mais lorsque la dite plaque se limite à un simple auto collant érodé par le temps et que le bateau n'est plus fabriqué que faire ??Les seules informations que je possède proviennent de la carte de navigation de l'ancien propriétaire et date de 1998.Je peux toujours refaire graver une plaque mais est ce qu'elle aura la même valeur que l'officiel illisible?Cordialement.·le 26 août 2021 17:56
26 août 2021
0

Bonjour,

Les affaires maritimes m'ont transmis ce fichier pdf, je suis dans le même cas: la plaque constructeur est illisible, grâce à ces renseignements j'ai pu en commander une, pour 12€50, sur ce site:
www.bretagne-plaques.fr[...]/
Pour l'instant l'entreprise est en congé...
Concernant le manuel du propriétaire, il m'ont également indiqué qu'il n'existait pas en 1980. A tout hasard si quelqu'un possède un document concernant ce petit navire: je suis preneur.

Bonne navigation à tous.


La Giraglia

Phare du monde

  • 4.5 (27)

La Giraglia

décembre 2022