Moteur électrique

Bonjour !
Je vais acheter en 2022 ou 2023 un trawler de 12 mètres d'occasion.
Je trouve dans une motorisation électrique différents avantages :
- économie pour le diesel et autonomie totale ;
- pas de vibrations, d'odeurs de diesel, silence ;
- l'aspect "écolo" qui me plait bien.
J'achète ce bateau pour assouvir un rêve vieux de 10 ans : faire le tour de l'Europe (Paris / Istamboul via canaux et rivières, et retour via la Méditerranée).
Mon choix se porte à priori sur un Torqeedo Deep Blue 100i 900, avec batteries BMW et panneaux solaires qui vont faire ressembler le bateau à un gros scarabée.
Quelqu'un a-t-il déjà fait le choix du 100% électrique ?
Quels en sont les inconvénients ?
Torqeedo assure que l'entretien est bcp plus simple et rare qu'un diesel classique. Avez-vous un avis sur la question ?
Le Torqeedo Deep Blue 100i 900 est un 100 KW, ce qui correspond à un moteur diesel de 134 CV. Cela vous semble-t-il suffisant pour une navigation côtière ?
Merci de vos avis et réponses.
Francois from Paris

L'équipage
20 juin 2021
20 juin 2021
-1

Si tu as prevu des sauts de puce de quelques miles et plusieurs années ...ce sera suffsant


Francois from Paris:Merci pour la réponse ! J'ai prévu 2 ans pour la totalité du voyage, mais ça peut être plus...·le 20 juin 16:08
20 juin 2021
2

quelle est l'autonomie sans soleil ?
prévoir quand même un petit groupe électrogène .
ou alors recharger dans les descentes .
alain


Francois from Paris:Merci pour la réponse ! L'autonomie est de 6 à 8 heures / jour suivant la vitesse (et les côtes), et il est prévu un groupe électrogène musclé. Pas question de me retrouver sans jus en mer...·le 20 juin 16:11
Rederien29:Pas d'odeur de diesel , le cote ecolo .....bref l'inverse du debut ·le 20 juin 16:20
Francois from Paris:J'ai 60 ans, et mon état de santé ne me permet pas de partir à la voile en mer. J'ai donc choisi de satisfaire mon rêve de naviguer tout en étant en sécurité. Et comme je souhaite vieillir ensuite sur ce bateau, il me semble qu'un peu de confort (pas de luxe, de confort) ne peut nuire. Pourquoi seuls les jeunes aventuriers auraient le droit de vivre leur passion, et pas les vieux c0ns ?·le 20 juin 16:59
Francois from Paris:Il est vrai que malgré mon manque total d'expérience, j'essaye justement de me renseigner ici pour avoir des avis, mêmes négatifs, pour me faire une idée. Merci de ta réponse !·le 20 juin 17:09
Rederien29:Mon propos ; si tu veux etre tranquille et pour beaucoup moins cher tu as une motorisation diesel ""PROPRE" ( odeur , pollution , tranquilite , autonomie , le chauffage en hiver , l'eau chaude au robinet , et des reparateurs a l'autre bout du monde ...) Un trawler avec une voile est un voilier ....donc ne pas prejuger de ce que l'autre pense ·le 20 juin 17:15
Francois from Paris:Désolé. "Un recreational trawler, souvent simplement appelé trawler, est un type de bateaux de plaisance à moteur à l'esthétique proche des petits navires de pêche. Le terme anglais désigne tout type de bateaux de pêche, cependant en français, le mot est employé pour désigner uniquement ce type de bateaux. D'une longueur allant généralement de 8 à 20 mètres, ils sont d'une taille inférieure à celle des yachts.Il s'agit à l'origine de navires de pêche reconvertis en navires de plaisance. Depuis les années 1970, plusieurs chantiers navals, pour la plupart américains, se sont spécialisés dans la construction de trawlers de plaisance." (Wikichose)·le 20 juin 18:08
zef29:Ca sera donc un diesel electrique (ou essence electrique)Soit deux fois plus de matériel, je cherche l'aspect écolo.J'adore mon vieux 4108 finalement·le 24 juin 12:18
20 juin 2021
0

le célèbre Normandie était et le Queen Elizabeth II est à propulsion électrique
via la fourniture électrique par alternateurs et turbines thermiques brûlant du Fuel.
Le problème n'est pas la propulsion par moteur électrique MAIS l'alimentation électrique garantie en toutes circonstances. Il en va de votre sécurité, particulièrement en Méditerranée, mer redoutable. En rivière calme très peu de puissance suffit. On pousse un 12m à la main et un homme développe au maximum 30kgf, et les voiles d'un voilier de 12m développent auteur de 120kgf.


Fregoli:Plus exactement le Normandie et le QE2 sont des navires à TRANSMISSION électrique, mais la source d'énergie primaire est embarquée : turbines à vapeur sur le Normandie et bon gros Diesels sur le QE2...Ils pourraient être aussi bien à transmission hydraulique ou mécanique : c'est un choix technique.Le choix du Diesel électrique sur le QE2 a semble-t-il surtout été lié à la possibilité avec des Azipods orientables de manœuvres de mise à quai autonomes sans payer de remorqueurs !·le 20 juin 15:38
Francois from Paris:Merci pour la réponse ! Outre les panneaux solaires, il y aura un générateur et 2 éoliennes qui produiront la ressource nécessaire à la navigation et TV / radio / VHF / ...·le 20 juin 16:14
20 juin 2021
0

Si c'est un groupe à essence, c'est beaucoup plus dangereux que du Diesel. Si c'est un groupe Diesel....


Francois from Paris:Merci pour la réponse ! Je ne sais pas encore, je n'y connais pas grand chose...·le 20 juin 18:11
20 juin 2021
1

Quelle vitesse envisagée ou espérée en mer?
Peut être qu'un système avec pile à combustible pourrait être une piste à explorer.
Il y en a qui le font déjà
www.hynova-yachts.fr[...]/
Plus dans la phase réaliste:
www.energy-observer.org[...]/fr/


Francois from Paris:Merci pour la réponse, Polmar !Une vitesse de 5 à 7 nœuds me suffirait, sachant qu'en voilier (à part des modèles de course), on dépasse rarement cette vitesse. Encore une fois, j'ai le temps et j'aime le rythme calme et serein d'un bateau de croisière.- Connais-tu des pompes de distribution d'hydrogène, ne serait-ce qu'en France ? (Je n'ose aborder la question de la République tchèque ou de la Bulgarie que je serai amené à traverser lors de mon voyage)...- Si la motorisation électrique n'en est qu'à ses balbutiements, la motorisation par hydrogène est encore loin d'attaquer le marché sauvagement. Je trouve l'idée très intéressante, mais je crains que dans les 30 ou 40 prochaines années, il n'y aura pas de développement pratique. Les grandes multinationales de l'énergie fossile préférant investir dans des solutions à court terme, se gardant sous le coude la possibilité de sortir dans 40 ans un moteur à hydrogène (plus sûr, moins polluant et moins cher à ce moment là), ce qui leur permet de continuer à contrôler le marché, même si avec un nombre impressionnant de batteries au lithium (il en faudra une vingtaine pour mon projet), on ne sait toujours pas comment on va recycler le machin dans 10 ans...·le 20 juin 19:51
outremer:Un Trawler n'ayant pas une coque pour déjauger ne peut dépasser sa vitesse limite de coque directement fonction de sa longueur. En navigation fluviale les vitesses peuvent être limitées assez bas pour ne pas créer des problèmes aux riverains ou aux berges. En Mer par contre on a intérêt à disposer d'assez de puissance, non pour la vitesse mais pour faire face aux évènements, bien qu'on puisse parfois aussi être obligé de réduire.L'Hydrogène , il faut d'abord le produire, ensuite le stocker et le transvaser. Ce n'est pas aussi simple qu'avec du GO. ·le 20 juin 20:38
Francois from Paris:Merci Outremer pour ces détails enrichissants. Penses-tu donc que 134 CV est insuffisant pour le côtier ?·le 21 juin 10:08
21 juin 2021
4

Bonjour,

Si tu as calculé 6 à 8h d'autonomie, alors cela me parait un choix très judicieux et gérable avec un groupe en secours. Même en faisant tourner le groupe de temps en temps, ça sera toujours mieux que d'avoir tout le temps les désagréments du diesel. En plus un groupe qui tourne à vitesse et charge constante aura un meilleur rendement qu'en propulseur.

N'écoutes pas les esprits chagrins qui critiquent systématiquement tout ce qui n'est pas habituel pour eux. La propulsion électrique est en train de supplanter la propulsion thermique. Bien sur cela est long car il y a des décennies que le thermique et toute l'infrastructure est en place donc c'est compliqué, mais tu sera un précurseur et ça, c'est satisfaisant en plus de réaliser ton rêve.
En plus des simples conseils, il faut que l'installation soit réalisée par des gens compétents (comme pour tout)

Pour l'alimentation, l'avenir est pour l'hydrogène, mais c'est sans doute prématuré pour un particulier, donc il faudra se contenter du compromis batteries/PV/Groupe pour le moment.

IL y a de plus en plus de sociétés qui produisent des bateaux électriques, tu peux peut être les contacter pour un simple conseil ou plus si affinité.

En tous cas, beau projet (pas simple), j'ai un peu le même en tête mais à plus petite échelle pour un dayboat électrique pour un changement de programme pour quand je ferais plus de voiles

Tiens nous au courant (sans jeux de mot) si tu vas au bout du projet.


Rederien29:C'est criminel de pousser notre ami. Ni bricoleur. Ni technicien ....ca va lui couter un bras et àla premiere panne il va etre bien seul . Quant a dire que l'avenir est à,l'hydrogene ....il va nous falloir des centrales !! ·le 21 juin 12:00
Now:Comme si seulement ceux qui était mécaniciens pouvait avoir un moteur diesel ! Te rends tu comptes de l'énormité de tes commentaires? Et oui , les centrales nous les avons déjà, donc pas de soucis pour la propulsion électrique. De toutes façons, c'est en cours, que tu le veuille ou non, la suprématie du thermique vie ces dernières années. ça ne disparaitra pas mais la proportion va s'inverser, c'est une certitude.·le 21 juin 12:05
Francois from Paris:Merci Now pour ta réponse. J'ai appelé un courtier ce matin pour avoir son avis : il ne croit qu'aux coques en acier (parce que si tu cognes ta coque en acier, tu pleures à cause de la bosse, mais si tu cognes ta coque en polyester, tu pleures au fond du canal...) et aux moteurs diesel. Tu as raison, y'a du taf ! Il est vrai que je n'ai pas intérêt à tomber en panne en Bulgarie, il n'y aura sans doute pas un mécano spécialisé électrique dans la région... A moi de préparer au mieux le voyage, afin d'éviter ce genre de chose.·le 21 juin 15:57
Rederien29:Now....enormite non realite , demande un expert electrique moteur dans un port Redescend sur terre ·le 21 juin 16:13
21 juin 2021
0

Côté puissance, sur un bateau d'une dizaine de mètres, 134 ch devrait être suffisant pour un programme côtier.
Côté autonomie, je me méfie (on a tous pu comparer l'autonomie réelle d'un véhicule terrestre électrique par rapport à l'autonomie annoncée. C'est en général entre 30 et 50 % inférieur à l'annonce du constructeur !).
Côté coût d'entretien, je ne connais pas suffisamment l'électrique, mais à l'achat, la différence par rapport à un bon gros diesel est énorme.
De plus, comme précédemment mentionné, tu fais réparer un diesel pratiquement partout, mais un électrique ???


Francois from Paris:Merci Monoa pour ta réponse ! J'abordais justement la crainte de devoir trouver un mécano spécialisé en Bulgarie ou en Macédoine avec Now. Il me faudra apprendre, comme n'importe quel propriétaire de diesel apprend rapidement à changer un filtre à huile, un filtre à air et changer une couroi. La préparation me semble primordiale. Je ne suis pas comme ces américains qui achètent un catamaran 500.000 $, investissent la même somme pour une glacière, un BBQ et deux voiles neuves et vont joyeusement se plier sur le premier pont rencontré parce qu'ils ont oublié de passer leur permis bateau... Pour ce type de projet, je crois en un minimum de préparation pour éviter les problèmes.·le 21 juin 16:07
CapRac:Sont vraiment nuls, ces Ricains, vraiment! En plus, ils n’ont même pas besoin de permis pour faire du bateau ... Il y a bien qqs cours - gratuits - fait par les US Coast Guards Auxiliary, mais bon..·le 21 juin 19:06
21 juin 2021
0

134CV pour une coque 12m qui ne déjauge pas, que voulez vous de plus. Pour le porte monnaie et surtout la longévité du moteur on ne l'utilise pratiquement jamais à puissance max,
la durée de vie d'un moteur étant alors divisée au moins par deux, mais à 1/2 ou 3/4. A noter que la puissance finale propulsion hélice n'est que la moitié de la puissance transmise par l'arbre, dit-on, et à moins d'avoir une hélice à pas variable, très coûteuse, une hélice à pas fixe a une plage optimum d'utilisation.
Mon voilier acier DI 12m 13T est équipé de 2x28CV et c'est plus que suffisant.
A noter que pour simuler un gros tanker pour entraîner les Cdts aux maneuvres et l'inertie, sur un plan d'eau douce, le bateau utilisé, équivalent d'une petite barque, est propulsée par un moteur de 1/20CV !!


Polmar:Port Revel près de Grenoble:www.fr.portrevel.com[...]/ 15 m de long et un moteur aussi puissant que celui d'un vélosolex.·le 21 juin 20:16
21 juin 2021
0

Nous sommes en 2021 MAIS Rappel historique: Voiler de plaisance à propulsion électrique: Louis Renault 1931. Première voiture à atteindre 100km/h: propulsion électrique Jenatsy 1899.


Francois from Paris:Merci Outremer de me rassurer un peu ! ·le 21 juin 16:12
21 juin 2021
0

Je n'ai pas bien compris quel est le projet, mais il faut bien voir que l'énorme problème de l'électrique, c'est la recharge.

On considère (calcul vite fait), qu'un panneau solaire produit l'équivalent de 1000h à pleine puissance par an. (et on devine que c'est surtout pendant l'été).

Donc, rapidement, on a l'équivalent de 3h à pleine puissance par jour.

Donc, en supposant ne pas naviguer plus de 3h par jour (et tout de suite, ca devient chaud pour les traversées), la puissance moteur de croisière ne doit pas dépasser la puissance des panneaux solaires... Ca va pas faire lourd.
Alors, si on veut carrément naviguer pendant 24h, la puissance moteur devient si faible qu'on peut considérer que le bateau est simplement à la dérive.

Et le calcul rapide pour avoir la puissance des panneaux solaires, c'est la surface en 5m² = 1kW. En clair, il faut recouvrir en quasi totalité le bateau de panneaux solaires pour avoir une surface permettant vaguement d'espérer avoir une puissance continue vaguement utile.

Pour l'éolien, c'est un complément rigolo, mais en production significative, vous pouvez oublier. Pour utiliser le vent, on n'a pas trouvé mieux qu'une voile ... Parce que c'est plus efficace, mais parce que ca couvre une surface des centaines de fois supérieure (donc ca récupère une centaine de fois plus d'énergie)
Donc à moins de se trimbaler avec une éolienne de 10m de diamètre (ou 100 éoliennes classiques), l'éolien propulsif, on peut oublier.

En bref, la seule porte de salut, ce sont les batteries et la prise électrique...
En fait, exactement comme les voitures électriques.
Sauf que ... Pourquoi on peut avoir des voitures électrique aujourd'hui alors qu'on ne pouvait pas il y a 20ans ?
Parce qu'aujourd'hui, il y a un réseau de recharge... Pour les voitures.
Mais pas pour les bateaux. (ben, oui, la petite prise dans le mur, ca ne fait pas le job, ca va être pareil pour la prise du ponton, sauf à se mettre au ponton Yatch milliardaire)

Quant aux groupes électrogènes / piles à combustible / etc.
Globalement, on n'a pas de solution plus simple et plus éprouvée qu'un moteur diesel (au biodiesel si c'est ca le soucis, c'est pareil que le bioethanol)

J'ai envie de me diriger aussi dans la même direction, sauf que la solution serait plus simple :
- un diesel inbord classique (avec une hélice), mais avec de gros alternateurs (qui atteignent le kW)
- un petit moteur électrique capable de faire de la régénération sous voile (j'aime bien les modèles e-Propulsion), et pourquoi pas, de servir de moteur pour l'annexe.
- des voiles pour profiter du vent, quand il y en a.

Ca revient à l'idée d'une voiture hybride...
Sauf que du point de vue du bateau, on reste sur une base d'une motorisation classique (donc, simple, connue, etc.)


Francois from Paris:Merci Peuwi pour ta réponse, pas vraiment encourageante mais éclairante. J'envisage une vingtaine de batteries au lithium + panneaux solaires, et comme je ne suis pas pressé, la possibilité de m'arrêter à quai plus souvent. La mer restant à priori le problème principal pour obtenir une autonomie totale. C'est un problème que je dois apprendre à résoudre pour avoir une réponse fiable.·le 21 juin 16:18
21 juin 2021
0

Bonjour Now, nous voilà a nouveau a l ouvrage a l épreuve des fake news et ceux qui refusent l’évidence ! Bientôt on ne vendra plus de diesel que pour les usages où il est préférable, camions TP et marine

Je ne vois pas de soucis particuliers ds le projet sauf de bien s entourer et d avoir quelques € de côté. Ce sont les diesel pas les moteurs électriques qui ont besoin de maintenance, moteurs sans balais, il ne se passe rien. Je connais des Peugeot Ion de 12 ans et 150 000 kms sur lesquels seuls les pneus les balais d essuie glace et les filtres d habitacle ont été changés !

134 chevaux électriques c TRES costaud vu le couple, bien réfléchir à l helice qui devra le passer
6 a 8 d heures d autonomie bien suffisant pour des étapes côtières
Un générateur diesel bien sûr, bien isolé, disposé à un endroit confortable pour sa maintenance

Dommage de ne pas mettre un mat sur un pied de mat articulé qui ne servirait que pour du vent Ar ou de travers,
Tiens nous au courant


JeanLW:Ou un cerf volant, ça marche très bien, un voilier à traversé l atlantique comme cela·le 21 juin 13:43
outremer:Un cerf volant en parcours fluvial cela mérite d'être vu, et en Méditerranée, aux vents particulièrement irréguliers et capricieux jusqu'à devenir violents en moins d'une demi heure, aussi.·le 21 juin 14:42
Francois from Paris:Merci JeanLW pour ta réponse. J'ai aussi pensé à un vieux Tjalk pour profiter d'une voile, mais il y a très peu d'espace libre sur ce type de bateau... Le cerf volant est aussi une idée, mais tu oublies la rame, plus classique mais garantie sans entretien ! ;)·le 21 juin 16:24
21 juin 2021
0

Pour fixer les idées 134 CV = presque 100kW. Si l'on prend pour illustrer le calcul le 750V continu du Métro Parisien 100000W / 750V = 133 Ampères à assurer.


21 juin 2021
0

Je n'ai pas réussi à trouver le tarif de ce moteur électrique, mais j'ai trouvé celui de son petit frère : le Torqueedo 55 kW (74 ch).
Prix du moteur 18 K€ auquel il faut ajouter le prix des batteries (durée de vie 9 ans) 56 K€.
Soit un total de 74 000 € plus 56000 € tous les 9 ans !

Je pense que je vais rester au diesel 😉


Domde:Si l’on prend en compte le problème de la fabrication en Chine par des ouvriers sous payés et le recyclage de cette cargaison de batteries tous les 9 ans dans un autre pays encore moins regardant sur les normes sociales et le recyclage des polluants on atteint le summum de l’anti écologie comme alternative au diesel/essence bien géré avec un carburant vert. Passe encore pour la circulation dans les centre-villes pour diminuer les émissions de polluants mais pour le reste la motorisation électrique relève d’une escroquerie écologique et économique financée à fonds perdus par nos impôts dans le domaine auto générateur de destruction d’emplois dans les pays développés . Vaudrait plutôt voir du côté l’hydrogène et attendre un peu la maturité de cette filière et pour les canaux remettre en service les chemins de halage et la traction animale !·le 21 juin 16:06
Rederien29:Mais non, NOW va t'expliquer que tu ne comprends pas le sens de l'histoire et demain tu auras des pompes a hydrogene et des bornes electrique de forte puissance dans tous les ports avec des experts en electricite et moteurs surtous les pontons He oui , en 2022 au plus tard .....Il doit manquer 15 centrales nucleaires au bas mot. ·le 21 juin 16:16
Francois from Paris:C'est vrai que si le budget bateau n'est que de 50.000 euros, le budget motorisation électrique est d'environ 100.000 euros...·le 21 juin 16:28
Francois from Paris:@ Domde : Ca, c'est un argument qui calme mes croyances écologiques ! Reprenons donc les raisons qui ont motivées cette idée : Je suis un total débutant en navigation et en mécanique. J'ai 60 ans, et plus la santé ni l'énergie d'un mec de 20 ou 30 ans. Donc le voilier, malgré les aides existantes (automatisation d'un grand nombre de manipulations), me semble une solution plus abordable financièrement, mais de moins en moins sécure avec le temps. Le diesel, que j'ai essayé avec des bateaux sans permis lors de courts séjours, me gène à cause des vibrations, l'odeur de diesel et le bruit. Le bonheur d'être sur l'eau, c'est aussi pouvoir traverser la nature sans interrompre le repas d'un héron ou un renard qui se désaltère. Avec un diesel, c'est rare. Alors je me pose la question (sans aucune certitude) sur cette nouvelle technologie qui va prendre de plus en plus de place afin d'associer réalité d'un projet (qui a pour but de rencontrer et d'échanger avec des gens,, de découvrir d'autres architectures et cultures, de mieux comprendre la façon de vivre, donc de penser de gens ayant d'autres racines), et possibilité d'améliorer le voyage en lui-même. Vos réponses et conseils me sont importants car riches de vos avis ou expériences, et je vous en remercie.·le 21 juin 16:50
outremer:Mais quand on veut rencontrer des gens en bateau, mer ou rivière, il faut nécessairement s'arrêter, car les gens du coins vivent leur vie terrienne et n'ont que peu d'intérêt pour les vagabonds (qui plus est pas pauvre du tout) aquatiques; Un bateau c'est toujours un moyen de se rendre d'un point à un autre et de rêver ou cauchemarder entre les deux. Donc en rivière le bruit d'un diesel gène très peu et en mer, si on est allergique à son bruit, on utilise un voilier (avec un moteur diesel ou autre en sachant qu'il va toujours refuser de marcher quand on en a le plus besoin (vécu hélas)).·le 21 juin 17:42
Polmar:Déranger la faune par son passage à bord d'un bateau diesel??? En rivière ou canal tu iras doucement donc très peu de bruit.Pour mémoire, si tu as déjà pris l'avion à Roissy, je pense que tu as pu voir ces hordes de lapin au ras des taxiways. Et un avion au roulage c'est plutôt bruyant!·le 21 juin 20:37
21 juin 2021
0

Je répète à chaque fois que nous connaissons dans notre groupe d autos non fumantes des Peugeot ion de 12 ans avec 150000 bornes aucun souci et batterie a 90 % du potentiel, 9 and c ridicule. Enfin les fumants à essence et gazole sont quasi au bout de leur développement, vont pas consommer un demi litre aux cent !!! Par contre la technologie des batteries leur recyclage font l objet de RD Max, par exemple notre ion avait 400 kilos de batteries et 125 kilomètres d autonomie, LW Skoda plus grosse a 400 kilos de batteries aussi mais 350 kilomètres d autonomy ds 5 ans elles dépasseront les fumantes dans tous les domaines sauf le plaisir de conduire ça c déjà le cas !


Polmar:Quand je regarde un grand prix de voitures électriques, je trouve qu'il manque quelque chose! Ah oui le bruit d'un moteur thermique; parce que le sifflement des électriques, ce n'est, à mon gout, pas terrible.·le 21 juin 20:41
21 juin 2021
0

Pour les paresseux de la lecture 70 a 90 % de recyclage dès aujourd’hui, l obligation de recyclage date de 2011

Mais quand on préfère répéter les mêmes trucs en boucle


21 juin 2021
1

Qui s'en plaindrait: C'est très bien de recycler mais énergétiquement parlant la dépense d'énergie obligatoire en transports et transformations, comme tout les processus de fabrication, ne doit pas être oubliée dans le bilan global du système. Et si Rien ne se perd, rien ne se crée et tout n'est que transformation toute vie n'est aussi consommation et dégradation énergétique.
A noter que l'augmentation sensible de la masse de toutes les automobiles, très pénalisante en consommation dans les phases d'accélération, a été imposée aux constructeurs uniquement pour la sécurité. De nos jours une 2CV n'aurait pas l'autorisation d'être mise sur le marché.


JeanLW:Ni même une DS 😎·le 21 juin 18:21
21 juin 2021
1

Bonjour,
Greenline a fait des bateaux hybrides élec/diesel. Il va rester des odeurs de diesel dans le fond.
Je crois qu'ils annonçaient une autonomie sur panneaux solaires au alentours de 4 kn par beau temps pour le 33.
L'avantage de ce type d'engin est que le moteur fait aussi groupe électrogène ou moteur pour certaines traversées.
Ca vaudrait la peine de se renseigner auprès de possesseur sur leur retour d'expérience.
Peut-être est-il possible d'augmenter le parc de batteries en diminuant le réservoir à GO.
Cependant, il ne faut pas oublier que beaucoup d'autonomie sur les canaux peut être utile (dans certains cas les pompes qui fonctionnent sont éloignées)


21 juin 202121 juin 2021
0

Mais non, NOW va t'expliquer que tu ne comprends pas le sens de l'histoire et demain tu auras des pompes a hydrogene et des bornes electrique de forte puissance dans tous les ports avec des experts en electricite et moteurs surtous les pontons

C'est à peut près ça oui ... et les entreprises les plus avancées dans ce domaine sont Française. Pour le moment, ce sont des startups, mais les premières voitures électriques a hydrogène ont des autonomie de l'ordre de 1000km. Il n'y a aucune raison que la plaisance ne suive pas. ça demande encore du travail (pas mal de travail même) mais c'est en route.

Et le coup des 15 centrales manquantes, c'est encore de la désinformation pour les quidams moyens qui plongent dans ces fakes news comme des moutons...

Malheureusement le problème du décarbonage (?? pas sur du terme) est bien plus vaste et plus urgent que simplement le remplacement des véhicules thermiques par des électriques, mais ça, c'est un autre débat qui sort du cadre...


21 juin 2021
0

J ai beaucoup travaillé sur les projets hydrogène et je n y crois pas avant une génération au moins.

Les piles à combustible ont une durée de vie limitée, utilisent un maximum de platine, rare, elles sont encombrantes et chères

J ai roulé dans un bus à hydrogène Ballard à Chicago, en 1998, out d été dans l eau

Schwarzenegger qd il était le gouverneur de californie avait lancé l idée de stations à hydrogène sur l autoroute Sacramento San Diego, j ai roulé aussi dans une voiture à hydrogène en test

Les problèmes sont nombreux, c hyper dangereux, 💥, il faut desstations hyper contrôlées

Et surtout sauf aux sanguinaires à Ajaccio où on extrait l hydrogène grâce à de l énergie solaire , il faut utiliser autant de pétrole pour produire l hydrogène qu on en consommerait dans l auto , à peu de choses près


Domde:La croyance c’est comme disait Pascal agenouillez vous et ça viendra. Je crois beaucoup plus aux vertus de la filière hydrogène qui peut être produit a partir d’énergies renouvelables qu’aux monstres chimiques polluants que sont les batteries. Pour l’instant pour les retraiter il faut les chauffer à 500 degrés après les broyer puis retrier. Il y a de gros risques d’explosion dans ces recyclages. Des techniques plus softs sont en cours d’évaluation mais pas encore opérationnelles.·le 23 juin 18:46
21 juin 2021
0

Un exemple, à Toulon, une partie des bateaux bus sont hybrides.
Propulsion électrique sur batterie et groupe électrogène (ce qui est envisagé par l'auteur du fil)
Ils fonctionnent toute la journée, environ 50% sur les batterie et 50% avec le groupe en fonction de leur position (près des ports ou au milieux de la rade). Je n'en sais pas plus, mais ils ont l'air de fonctionner aussi bien que les navettes classiques.


21 juin 2021
0

Une société australienne est en train de déployer la solution géniale suivante, qui résoud tous vos petits problèmes d'autonomie de voitures électriques :

enter image description here


JeanLW:Oui ça a déjà circulé cette photo, c est dans le bush et entre tirer 100 ou 200 kilomètres de câbles et ce gegene, bon l Europe c pas l Australie!·le 21 juin 23:24
monoa:Si je comprend bien, sur cette photo, il s'agit d'un groupe électrogène (on voit un échappement en haut) qui alimente une borne de recharge. Super idée !!! En tenant compte du rendement du groupe, ça consomme (et donc pollue) plus que le même véhicule thermique !·le 21 juin 23:44
JeanLW:Ca concerne quelques bornes dans des endroits paumes de l Australie et c évidemment aberrant, ce n est pas notre situation ·le 22 juin 00:45
22 juin 2021
0

Juste entendu à la radio que Audi allait arrêter le diesel , dont les ventes deviennent marginales d ailleurs en 2025 et tout moteur thermique en 2033


22 juin 2021
1

Jaguar arrêterait la fabrication des thermiques en 2030.

Est-ce que lancer une start-up qui aurait des camions avec pleins de batteries pour réélectriser sur place les voitures en panne au bord des routes ne serait pas le départ pour une nouvelle licorne?


JeanLW:D ici 2030 les électriques auront au moins 800 ou 1000 kms d autonomy à double tous les 10 ans·le 22 juin 19:10
22 juin 2021
1

En matière de transport le monde ne se réduit tout de même pas aux quelques pays très riches, minoritaires en population, capables de s'offrir à prix d'or le luxe de propulsions électriques avec toute l'infrastructure obligatoire et coûteuse qui doit être mise en place car pour l'instant elle n'existe pas. Internet offre le moyen gratuit de regarder le monde réel tel qu'il est et sera encore pour très longtemps.


22 juin 2021
0

USA plus Europe plus Chine et asean ça fait déjà pas lal


23 juin 2021
0

Petite analogie avec la téléphonie:
Les pays émergeants ne déploient pas de réseaux filaires (paires cuivre) car c'est vraiment beaucoup plus cher qu'un réseau hertzien, ce que permet les moyens de télécommunications modernes.
HS
Est-il encore pertinent de déployer les réseaux fibres optique? et cela indépendamment du travail de sagouin d'Orange et de ses sous-traitants!
Fin du HS.

Par contre, pour le transport de l'électricité, à part l'induction, on est toujours tributaire d'un réseau cuivre.
Si un génial inventeur trouvait le moyen de dispatcher l'électricité par induction (ou similaire) à l'échelle d'un pays, le problème de la voiture électrique serait contourné.
mais sale coup pour les êtres électrosensibles. :-(


23 juin 2021
0

En californie et même au mid west il y a de nombreuses maisons meme si ça reste marginal, off grid , indépendantes avec éoliennes et panneaux et qui de plus rechargent leurs autos,évidemment c un très gros investissement mais ça existait autours de chicago à la fin des années. 90, un des américains à bord de LW en vivait


23 juin 2021
0

Mais les maisons 100% écolos il y en a en France, une juste à côté, près de La Rochelle. Bon ses petites éoliennes sont symboliques à l'endroit où elle se trouvent et les panneaux solaires sont Chinois et il doit gérer toutes ses batteries ses onduleurs. Mon fermier voisin s'est offert une plus grosse éolienne qui tourne rarement vue qu'elle est dans le creux du village car il y a 1700 nos ancêtres utilisaient encore leur cerveau pour penser: à savoir l'eau coule par gravité et on implante un village près d'une source ou d'une rivière, l'homme mourant de soif en 8 jours.
Dans la course à la recherche de profits faciles on va enfin implanter de grosses éoliennes nouvelle poule aux oeufs d'or mais investissement à risque selon la plaquette publiée pour lever des fonds, sur le plateau juste au dessus de l'Eglise classée du XI° siècle, les Monuments Historiques enfin réduits au silence pour longtemps. Elles serviront de repère pour toute la population Rochelaise fuyant la montée proche des eaux prévue par le dernier rapport du GIEC. Et tous les bateaux de Minimes serviront enfin à la communauté. Il est donc grand temps de construire un petit port dans mon jardin pour pouvoir taxer les envahisseurs qui vont débarquer.


JeanLW:En ce qui concerne les maisons off grid du Midwest, mon copain ingénieur spécialisé fournissait une solution adaptée puisque les clients étaient satisfaits et aux États Unis le client est roi. Ça marche parfaitement même au Midwest pendant l hiver et l américain met un sweat shirt l été sous climatisation et est en t shirt à l interieur quand la neige tombe !!·le 23 juin 17:20
23 juin 2021
1

Un volume parfaitement isolé garde longtemps sa température interne.
L'example parfait en est le vase Deware (enceinte à deux parois en verre argenté séparées par du vide) très utilisé ou à l'inverse tous les fours qui permettent d'atteindre des températures très élevées. Si en France on consacrait les dépenses de l'Eolien à isoler massivement les habitations on ferait enfin preuve d'un peu d'intelligence, sans verser dans la Religion Ecologique, mais dans le simple bon sens. Ma maison, en parpaings et briques, de 250m2 très isolée avec les matériaux en usage actuel dans le BTP et non climatisée mantient par froid modéré sa température avec 3kW ce que produisent les 20m2 de panneaux solaires quand le Soleil est au zénith. Economiquement vu le prix de rachat subventionné de l'élecrticité, il vaut mieux revendre à EDF l'électricité produite pour l'utiliser à peine produite que de la consommer directement. C'est un des miracles, approuvé par tous les citoyens, de l'électricité verte.


23 juin 2021
1

Isoler le bâti pose problèmes!
Par l'extérieur:
Comment faire pour les maisons à colombage, celles en granit, les immeubles ornés de cariatides, les immeubles très vitrés des années 70, ...?
Pour les fenêtres en anse de panier simple vitrage des immeubles dits "bourgeois", qui acceptera de payer chaque fenêtre plus de 10 000 €?

Par l'intérieur:
Au prix du m² de logement, qui est prêt à perdre des m² pour doubler les mûrs périphériques? sans prendre en compte les travaux de modifications des réseaux de chauffages, électriques, ...

Quel propriétaire bailleur est prêt à dépenser des dizaines de milliers d'€uros pour isoler un logement en location; alors que les factures de chauffage ne sont pas à sa charge?

Bref de beaux voeux pieux qui n'ont aucune chance de se réaliser.
Sauf à raser pour reconstruire moderne, des maisons des petits cochons.


outremer:En partant du principe qu'on ne peut rien faire effectivement on ne fait rien, sauf des éoliennes.·le 23 juin 22:08
Fregoli:En fait, j'ai fait le calcul et, sans subvention payée par les impôts de mes con-citoyens, isoler sérieusement une maison revient à payer d'avance la consommation des trente prochaines années...·le 24 juin 07:26
outremer:L'électricité, verte ou pas, est par définition très fortement subventionnée. Isoler correctement une maison c'est obligatoirement consommer moins de chauffage. Il faut savoir ce que l'on veut subventionner. Et en plus on fait nécessairement travailler des milliers et milliers de gens à faible qualification plutôt que de les payer au RMI ou autre. C'est plus intelligent que de par exemple, d'abord fortement subventionner les panneaux solaires au détriment d'EDF pour ensuite freiner des 4 fers en s'apercevant que les panneaux dits Français sont en fait Chinois. ·le 24 juin 11:53
Fregoli:Le problème est que de l'avis de l'ADEME, la quasi-totalité des travaux d'isolation subventionnés sont totalement inefficaces !·le 25 juin 08:22
23 juin 202123 juin 2021
0

Le fil à bien dérivé...

Je cherche et ne trouve plus cette startup aixoise qui propose des bateaux moteurs électriques, façon yacht. Si quelqu'un voit de quoi je veu parler, il peu mettre un lien ici, c'est juste pour l'exemple, pour voir ce qu'ils utilisent comme propulsion.


Polmar:A défaut: Plus une fédération de regroupement:www.bateau-electrique.com[...]/ ·le 23 juin 19:25
Sailortoun:À Aix je ne sais pas, mais à Genève, ça fait plusieurs années que les mouettes électro-solaires fonctionnent à merveille a-e.ch[...]ouette/ et ·le 24 juin 11:38
23 juin 2021
1

Une anecdote qui me revient.
1973, premier choc pétrolier.
Tout le monde se mobilise pour économiser l'énergie.

Dans les casernes, des panneaux: "fermer les fenêtres, la chaleur s'en va". Superbe idée, quelques mois après apparitions de moisissures et autres désordres.

Et une idée gouvernementale géniale: Economiser une tonne d'équivalent pétrole par logement et par an grâce à des travaux pour un montant d'environ 60 000 frs.
Pour mémoire le prix du baril de pétrole était passé de 2,59 à 11,65 dollars.
Le but était donc de dépenser 60 000 Frs pour économiser 66 dollars par ans.
N'importe quel économiste vous répondra que le rendement du placement est vraiment nul et qu'il vaut mieux acheter du pétrole (ou un pull).
Mais il faut savoir qu'à l'époque beaucoup de français arrivaient en fin de paiement de leur crédit d'achat de leur logement. Et nos gouvernants jugeaient que ces bons français ne sauraient pas quoi faire de l'argent qui n'était plus consacré au crédit. Donc leur en coller un nouveau était une superbe idée; d'autant plus que quelqu'un qui a des crédits sur le dos à moins tendance à se rebeller contre le système de peur de perdre son emploi.
Pour ce qui est des travaux, ce qui c'est très bien vendu fut les doubles vitrages, une hérésie financière: le plus mauvais rapport coût/économie d'énergie des techniques d'isolation. En fait les gens achetaient du confort (plus de parois froides vitrés et isolation phonique.)

Je ne serais pas surpris que nos dirigeants nous resservent la même soupe; pour le climat maintenant.


outremer:Toutes les maisons neuves construites depuis plus de 10 ans maintenant sont obligatoirement très isolées et le DPE est obligatoire pour pouvoir vendre une habitation et souvent maintenant les acheteurs y sont très sensibles et ceux qui ont les moyens engagent de gros travaux d'isolation.·le 23 juin 22:17
24 juin 2021
1

Ce ne s'appelle plus un trawler, mais un porte-batteries.
Franchement avec une telle puissance, ça me paraît déraisonnable.
Et si le GE n'est pas capable d'alimenter directement le moteur de propulsion c'est carrément dangereux.

La recharge au ponton sera dépendante de la puissance permise par les bornes, mais ça risque d'être long, très long.


24 juin 2021
1

Bonjour francois from Paris :)

S'il est possible de motoriser un Trawler en électrique, le budget impliqué sera rapidement hors de propos pour un bateau de particulier.

Basiquement, pour comparer la puissance diesel et électrique il faut comparer 2 choses:

  • La puissance en KW, qui va impliquer une vitesse max Ca ne change pas 1KW électrique = 1KW diesel!
  • Le couple en Nm (en tout cas chez nous) qui est la capacité de manoeuvrer le bateau. La ca change!, le couple max d'un diesel est de l'ordre de 10% au dessus du couple nominal alors que pour le moteur électrique: Cpeak = 2x Cnominal à bas Rpm

Il y a une formule simple pour calculer le couple nominal:
Nm=KW/Rpm x 9550

Un exemple de moteur électrique:
www.transfluid.eu[...]_lq.pdf
pour le diesel il y en a des tas dispo chez les constructeurs.

Pour l'instant pas de problème tu devrait pouvoir motoriser avec 55-75KW de moteur électrique et pouvoir manœuvrer sans soucis et avoir assez de vitesse pour ne pas te faire peur.

Par contre, c'est là que les soucis commence, AUTONOMIE:
1KW pendant 1heure = 1KWh
Si ton bateau consomme 10L de GO à l'heure il consomme environ 100KWh / heure. avec un rendement de 50%... :) mais ca veut dire que ton réservoir de 500L représente 5000KWh ou 2500KWh effectif dans le cas d'un moteur électrique.....

a 8-12Kg/ KWh (sur des chimies safe (LFP ou LTO) ca représente: 25T de batteries....sans parler de la facture.

Dans le cas d'une installation hybride, ca parait plus jouable mais bon, tout ca pour ca.....
Dans ce cas là regarde plutôt :


A ta disposition si tu as besoin de plus d'informations.


25 juin 2021
0

www.helloasso.com[...]nt-malo

Ces gens là ont du recul, et sans doute des réponses.


25 juin 2021
0

Bonjour François from Paris,

Si mon expérience avec un Torqeedo t'intéresse, je te suggère de lire ce que j'en raconte sur le fil :
www.hisse-et-oh.com[...]orqeedo

J'ai maintenant un moteur thermique - et j'ai gagné en sécurité - c'est incomparable.

Bonnes navigations


0

Merci à tous pour votre temps et vos réponses.
Je pense finalement rester à un moteur GO, et attendre encore quelques années que le marché (et la technique) soient stabilisés pour revenir vers l'électrique.
Bon vent à tous !


outremer:Ne JAMAIS oublier que la navigation maritime est par définition risquée et demande donc un maximum de fiabilité, de robustesse , de redondance tout en étant si possible le plus simple et le plus rustique, pouvant être au besoin réparable n'importe où. Certes en se restreignant au côtier et en regagnant un port avant la baston on peut envisager d'expérimenter.·le 25 juin 19:32

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (178)

mars 2021