manoeuvres au port

Bonjour à tous !
Je m'appelle Nico et possède un bateau de 7 mètres avec un moteur hors-bord à la côte belge.
Je cherche à me perfectionner dans les manœuvres au port. Elles me stressent énormément et m'empêchent de prendre un réel plaisir. Malgré mes recherches sur internet, je n'ai pas trouvé de "coach" ou de formations me permettant de m'améliorer. Enfin si, on me propose la location d'un bateau entier pour moi seul à un prix exorbitant...
Je suis donc à la recherche d'une personne, ayant une expérience significative, pour m'apprendre les manœuvres de port. Ou une formation qui serait plus démocratique et réellement intéressante.
Je vous en remercie d'avance !
Un bleu à Nieuwpoort

L'équipage
19 avr. 2021
19 avr. 2021
1

Exerce toi à la voile dans des coins sans dange r: prendre un coffre, récupérer un pare battage, puis, plus tard te mettre le long d'un ponton face au vent... quand tu seras à l'aise à la voile sur ces manoeuvres simples, tu trouveras l'usage de ton hors bord tout facile.


19 avr. 2021
0

A lire : Guide de manœuvre de Eric Tabarly. Ça date un peu mais livre très instructif.


faby9:Il vient d'être réédité agrémenté de forts jolis dessins de Titouan Lamazou, mais pour un bateau moteur de 7 mètres, ça me semble un peu disproportionné...·le 19 avr. 2021 17:15
19 avr. 2021
0

Il y a un ancien moniteur des glénans qui vit sur son bateau à Nieuwpoort via la capitainerie tu dois pouvoir l'identifier


19 avr. 2021
0

même si c'est un peu loin de chez toi, il y a des stages manoeuvres de port de 3 à 5 jours organisés par Macif centre de voile à La Rochelle (ou en méditerranée) (de 350 à 650 euros)
Je l'ai fait il y a une dizaine d'années , c'était très bien


19 avr. 2021
0

Wow, déjà pas mal de réponses ! Merci à tous.
Sympa l'idée de l'ancien moniteur des glénans. Mais je pense pas que la capitainerie me donnera le contact aussi facilement. Enfin, je vais toujours essayer !

Sinon, pour précision ce n'est pas un voilier mais un bateau à moteur de type plaisance-pêche avec la cabine centrale.


Scotland:Rapproche-toi alors d'une école de permis bateau, il y aura bien une solution à ton problème (officielle ou pas...)...·le 19 avr. 2021 13:40
19 avr. 2021
0

une photo du bateau, la forme de la carène et la puissance du moteur et la position du poste de pilotage peuvent être utile pour donner par écrit quelques conseils...


19 avr. 2021
0

Salut Awa,
C'est un parker 770 avec un mercury 250 cv.
Deux postes de pilotages, à l'intérieur et à l'extérieur.
poste de pilotage extérieur
Pour la carène
Carène


awa (ex PiR2Lune):La coque est relativement plate, il y a beaucoup de fardage et l'effet du vent est génant pour aller droit et le moteur est puissant, ce qui amène des changements de direction difficile à controler à la barre.je préconise:1- d'éviter les gros coups de gaz dans les manoeuvres de port
2- de faire poser un propulseur d'étrave qui permet de se diriger sans avoir à barrer et manoeuvre par l'orientation du moteur hors bord·le 20 avr. 2021 14:33
19 avr. 2021
0

En France, c’est l’une des choses qu’on apprend en préparant le permis côtier.
Peut-être pourrais-tu t’adresser à une association française ou à une école pour qu’elle te fasse une ou deux heures de formation sur le sujet.


Diogene86:En Belgique, j'ai eu droit a un permis pratique ou la seule manœuvre était de m'arrêter à différentes écluses. Mon père a souhaité se perfectionner et à rechercher une formation plus poussée pour les manœuvres au port en mer, le cours a été très décevant et organisé par une école nautique.·le 19 avr. 2021 18:14
19 avr. 2021
0

Les manœuvres de port... c'est toujours ce qu'il y a de plus stressant (avec les tempêtes).
Ce que tu peux faire de mieux : observer les autres pour voir leurs erreurs et leurs trucs. Et la pratique, encore et toujours et visualisant bien an amont les difficultés (le vent, le courant).


19 avr. 2021
0

Je suis en train de faire le permis moteur en CH, sur le léman, et c'est la grande partie de l'examen pratique (que je passe la semaine prochaine) : accostage avant et arrière, sous le vent et au vent, parcage avant et arrière, prise de bouée... C'est vrai que mis à part s'exercer pas grand chose à faire... J'ai de plus remarqué que les théories sont différentes selon les sites / profs. Pour mon accostage j'ai appris à avancer à 45°, puis presque en parallèle au ponton, puis d'orienter l'hélice vers le ponton, un petit coup de gaz jusqu'à être parallèle, puis un coup de gaz avant moteur bien aligné... Et sur les différentes vidéos expliquant la maneuvre je ne vois jamais le coup d'arrière moteur contre le ponton pour glisser le cul... Idem pour les parcages, on doit nous s'aligner en tirant le cul en arrière de côté pour s'aligner dans la place, puis avancer, et je ne vois cela sur aucune explication. Même les autres écoles de CH semblent proposer d'autes manips. Donc, la pratique, la pratique....


19 avr. 2021
0

Faire des marche arriere en ligne droite à différentes vitesses, tu vas vite comprendre comment ça réagit, surtout au démarrage. Et aussi s'arrêter rapidement en gardant son cap, sans que le cul parte d'un côté ou de l'autre.
Après tu feras presque ce que tu voudras en apprenant à calculer l'impact du vent.
Bonnes manoeuvres !


19 avr. 2021
1

1/ Rentrer au port avec tous les pares-battages en place, et les amarres aux taquets.
2/ Rentrer tout doucement et toujours faire les manoeuvres très lentement, moteur toujours au ralenti.
3/ En rentrant toujours regarder d'où vient le vent (en regardant les drapeaux, les girouettes, les fumées.
4/ Toujours décaller le début de sa manoeuvre en se positionnant du coté du vent. (ce qui veut dire que si l'on arrête le bateau et que l'on attends un peu, avec le vent on va se retrouver en face de sa place.
5/ En cas de fort vent de travers choisir une place ou l'on pourra se 'poser' contre un autre bateau.
6/ En cas de fortes rafales de vent, ressortir du port attendre que l'orage passe avant de revenir tenter sa manoeuvre.
7/ Si on est 2 sur le bateau, celui qui n'est pas aux commandes est dehors avec une défense à la main, prêt à l'utiliser pour éviter un choc.
Tous les bons marins stressent un peu lors des manoeuvres. Ceux qui n'ont aucun stress cassent le bateau.
62 ans, 40 ans de bateau, Trawler de 18 mètres, 900cv, 35 tonnes.


Kobaia:Excellents conseils 👍 !J'ajouterai juste une petite chose : si on voit que c'est mal parti, ne pas s'obstiner et recommencer la manœuvre .·le 19 avr. 2021 22:18
Lulu2:J’ajouterais aux conseils ci-avant :
- prévoir un plan B au cas où la manœuvre serait mal engagée ou apparaîtrait plus difficile que prévu,
- ne pas insister si ça foire, s’éloigner et recommencer calmement, et changer de méthode ou d’emplacement si ça foire trois fois,
- porter attention, non seulement au vent comme déjà dit, mais aussi au courant.·le 21 avr. 2021 13:28
21 avr. 2021
0

Merci pour vos conseils et remarques !
Il faudra que je me lance. Tout d'abord en me faisant aider sur le bateau ou sur un bateau école.
Le rêve serait d'apprendre à gérer mes manœuvres seul !
Et comme vous le dites si bien, la pratique joue énormément.


21 avr. 2021
0

Le pare battage volant dans la main de l'équipier.
Pour les équipière, c'est souvent la gaffe.
Désolé pour vous Mesdames.


22 avr. 2021
0

Il existe un simulateur de manoeuvres, pas testé.


23 avr. 2021
0

si tu n'y arrives pas ,arrête le moteur et prends une paire d'avirons ,c'est meilleur pour la santé et pour l'environnement
alain


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (95)

novembre 2021