Hybride et hydrogène, le futur ?

Un nouveau modèle intéressant, ça ne doit pas être donné mais vu la cible ce n’est pas vraiment le souci.

www.bateaux.com[...]e-serie

L'équipage
08 août 2020
08 août 2020
5

Cela ne doit pas être donné, je pense que ce n'est pas le principal soucis.

Vous en connaissez beaucoup, vous, des stations où on peut faire le plein d'hydrogène ?
Sans compter que l'hydrogène, malgré une densité d'énergie 2x supérieure à n'importe quoi d'autre (c'est un p*** d'argument quand même), se fait remplacer même dans le domaine spatial, pour tout un tas de raisons, à commencer par ... son coût.

Quant à l'aspect écolo "bouhou, on ne rejette que de l'eau ...", c'est une superbe fumisterie : pour obtenir de l'hydrogène, personne ne s'amuse à électrolyser de l'eau, on se contente d'utiliser du méthane.
Le mieux est de citer une source :

"Le vaporeformage est associé à une très lourde émission de CO2 : pour une tonne de H2 produite, 10 à 11 tonnes de CO2 sont produites et en général émises dans l’atmosphère.

Le vaporeformage est le procédé le plus économique actuel pour produire l’hydrogène industriel. Évalué à 1,5 €/kg, son coût au kg reste cependant le triple de celui du gaz naturel hors taxe carbone (donc en ne tenant pas compte de sa lourde empreinte environnementale)."
-> www.connaissancedesenergies.org[...]drogene

En gros, l'hydrogène, c'est juste une transformation du méthane (facile à stocker, facile à utiliser tel quel), pour fabriquer un composant difficile à stocker, difficile à utiliser tel quel.

Mais vous comprenez, c'est "à la mode", ca fait le buzz, "Hydrogène ! Hydrogène !", on se croirait retourné dans les années 30 quand il suffisait de dire le nom d'un composé chimique pour passer pour un grand savant qui va révolutionner le monde...

J'en veux franchement à ce fichu "Energy Observer", qui loin d'avoir "Observé", et remonté objectivement que le vent c'est cool, l'hydrogène, c'est un échec total, s'est transformé en publicité géante pour l'ensemble des technologies mises en oeuvre à bord.
Encore heureux qu'ils n'aient pas eu des rames, sans quoi on réinventait les galères !


08 août 2020
2

quand je prétendais que l'hydrogène est une fumisterie j'avais l'impression d'être le seul mais maintenant je sais que l'on est au moins deux


Duduche Braz:Fumisterie est bien le mot... une usine à gaz aux rendements vraiment pas tops. Loin d'être le seul à dire que ceux qui crient hydrogène hydrogène en sautant comme des cabris sont soit des ignares soit des boni-menteurs... l'avion à hydrogène... à la limite une fusée ariane... pas top pour un Paris-Toulouse. ·le 08 août 2020 23:18
phileas44:"quand je prétendais que l'hydrogène est une fumisterie j'avais l'impression d'être le seul mais maintenant je sais que l'on est au moins deux" Non non, on est nombreux, tous les passionnés d'énergie et qui connaissent les rendements comparés des différentes filières savent que c'est une fumisterie. Mais une fumisterie qui a un énorme intérêt capitalistique et industriel : ça coute cher à installer, ça rend le client dépendant, et ça autoconsomme les 3/4 de l'énergie qu'on y met : le rêve pour le fournisseur. En gros c'est la logique des cartouches d'encre appliquée au monde de l'énergie, avec en plus une aura techno-écolo injustifiée mais largement répandue. Son rendement de chaîne complète est lamentable (inférieure au diesel, et 3,5x inférieure à l'électrique pur) sa pollution en est à 10kg de co2 /kg d'H2 ( en utilisation pratique "juste" 11 fois son équivalent batterie) , sa dangerosité est certaine ( avec trois explosions massives rien que cette année pour seulement quelques centaines de stations ) , son cout est énorme et va le rester longtemps, et surtout les promesses d'un H2 vert sont bidon : décarboner seulement l'H2 industriel actuel consommerait 10 fois les excédents d'énergie verte de toute l'europe. ·le 11 août 2020 16:13
08 août 2020
2

1 kg d'hydrogène = 33 kWh
Le bateau montré au début peut en stocker 22 kg, soit 726 kWh, équivalent de 60 kg de gazole ou 72 litres...
Va falloir y aller mollo sur les manettes sur un bateau de 500 CV (368 kW)...
En plus personne ne pose la question saugrenue d'alimenter 368 kW de moteurs avec une pile de 88 kW...
C'est vrai, il y a des batteries pour faire le kéké pendant 20 mn !


phileas44:"Le bateau montré au début peut en stocker 22 kg, soit 726 kWh, équivalent de 60 kg de gazole ou 72 litres..." Sauf que la pile à combustible a un rendement de 55%, ça fait plus que 400 kWh de disponible. mais à vitesse économique, en s'alignant sur une conso automobile) on doit pouvoir tirer seulement 20kWh par heure, soit une 20 aine d'heure de nav quand même. et effectivement vu le volume finalement très important de batt , et leur puissance, en réalité le H2 n'est qu'un (mauvais) groupe électrogène hors de prix , ce truc va tirer sa puissance et 90% de ses trajets ... de ses batteries. qu'il sera d'ailleurs facile de recharger au port, alors que de l'H2 à 350 bars, sur un quai...·le 11 août 2020 16:17
09 août 2020
2

comme toujours ..les nouveautés sont toujours des fumisteries ..puis les premieres voitures devaient faire du 20km/h dans les descentes ..on connait la suite ...il y a 10 ans les voitures electrique étaient un doux reve ...etc c'est toujours ainsi ...

il faut simplement essayer ,developper ,inventer et ça progresse petit à petit ..


matelot@53588:les donnés techniques ( voir le lien sont claires) sont claires quant aux voitures électriques le fait quelles existent ne prouvent rien on oublie la production de l'électricité , la fabrication des batteries, leur élimination .............·le 09 août 2020 09:38
Calypso2:et je fais le pari que dans 20 ans la moitié du parc auto sera electrique ...·le 09 août 2020 09:56
juliusse:A grand renfort de green washing et de primes, aides, interdictions et contraintes, c'est en effet possible.·le 09 août 2020 09:58
matelot@53588:à l'heure actuelle le seul but de la voiture électrique c'est d'essayer à grand renfort de subventions et de communications de relancer l’industrie automobile·le 09 août 2020 10:12
matelot@53588:à l'heure actuelle le seul but de la voiture électrique c'est d'essayer à grand renfort de subventions et de communications de relancer l’industrie automobile·le 09 août 2020 10:12
Peuwi:C'est vrai, il y a des concepts dont on vend les premiers modèles qui servent à améliorer encore le concept.Par exemple, les bateaux à propulsion électrique : les cas où cela est adapté sont peu nombreux, mais réels, tous comme les premières voitures électriques.(et pour s'amuser à comparer avec les premières voitures, il faut se rappeler que le standard d'alors - le cheval - est déjà supplanté par le vélo s'il est utilisé sur un chemin pour le transport individuel ... A 20km/h, la voiture était déjà justifiée à l'époque)De même, les piles à combustibles au méthanol sont d'une utilité douteuse et controversée, mais tout du moins réelle.Mais ce buzz absurde autour de l'hydrogène, cela revient à faire la promo de la voiture alors que l'on n'a pas encore découvert le pétrole ! (ni l'huile, ni l'alcool)Il faudrait d'abord que l'on atteigne une technologie telle que la production d'hydrogène propre est possible...Mais même ainsi : stocker de l'hydrogène est complètement absurde, il existe un procédé appelé methanation, qui transforme de l'hydrogène en méthane, et permet d'utiliser facilement cette énergie de façon conventionnelle ( www.gaz-mobilite.fr[...]58.html ), de façon plus simple et plus sûre. (oui parce que même considérablement moins dangereux que l'hydrogène, ca reste plus dangereux que le propane/butane de nos bouteilles de gaz, dont on se passerait bien à bord d'un bateau)Il ne reste que cet argument, un bon argument pour écolo mouton et abruti, un argument totalement fallacieux : l'hydrogène ne pollue pas.Dans l'état actuel des choses (cf ci-dessus), l'hydrogène est équivalent au méthane. Il ne pollue, et polluera (là, c'est une propriété "à vie", indépendante des découvertes futures) ni plus ni moins que le méthane. Et si quelqu'un veut s'amuser à raconter que la propulsion au méthane ne rejette pas de CO2, il va avoir des problèmes.En très clair, l'hydrogène et le méthane, c'est la même chose, on peut convertir l'un en l'autre, et réciproquement, dès aujourd'hui, et pour toujours (sauf à être dans l'espace et ne pas avoir de carbone sous la main... C'est l'avenir, mais on en est loin)Sauf que l'un est largement plus dangereux/difficile à stocker/difficile à utiliser que l'autre.Et dire que l'un des deux ne pollue pas alors que l'autre pollue, c'est une arnaque intellectuelle aussi grosse ques les voitures électriques allemandes qui roulent en pratique grace au charbon (lignite)... Et rien de tout ca ne pourra progresser à l'avenir, pas même le fait que l'hydrogène soit particulièrement difficile à utiliser tel quel.·le 09 août 2020 10:26
09 août 202009 août 2020
0

Bonjour,
Les voitures électriques c'est propre comme le nucléaire mais bonjour les déchets avec les batteries... une vraie usine à gaz ce bateau !
C'est vrai pas de comparaison possible avec le nucléaire dont les déchets ne durent que 17000 ans...
Et sans compter tous les containers remplis de déchets radioactifs immergés dans les mers et pas si loin de nos côtes et qui finiront tôt ou tard par fuir...
Il y a 30 ans je l'avais rencontré à Calvi au Festival du Vent un gars qui avait fait une voiture à hydrogène ...
Je n'en sais pas plus mais il disait qu'il avait une grosse pression des lobbys pétroliers pour ne pas développer sa technologie,ils voulaient lui acheter son brevet pour mieux l'étouffer dans l'oeuf...
Pourquoi ne pas chercher plutôt à améliorer la technologie du diesel et de l'essence ?
Et se servir du vent tout simplement au maximum ou diminuer ses ambitions et être un peu plus minimaliste...
En Californie ils font des moteurs hors-bord 2 temps à injection je crois qui ne polluent presque plus et ceux-là sont autorisés...


Peuwi:Je ne suis pas étonné qu'un mec qui fait une voiture à hydrogène (et je suppose veut vendre quelque chose) aille raconter qu'il a de grosses pression des lobbys, tellement son invention est bien... C'est impossible à vérifier, et ca donne une super image marketing. "mon truc est génial, mais chuuut, on veut me faire taire".Et oui, encore heureux que les pétroliers cherchent à racheter une technologie hydrogène, parce que l'hydrogène et les produits pétroliers, c'est la même chose.Total et consorts, ce n'est pas du CO2 qu'ils vendent, ca, ils payent pour avoir le droit de s'en débarrasser. Ni du souffre ou du plomb, dont ils se cassent le cul à essayer de le retirer.Ce qu'ils vendent, c'est de l'hydrogène, sous une forme ou sous une autre.La voiture électrique, CA, c'est un truc qui ne rentre absolument pas dans le domaine pétrolier. Et pourtant, étrangement, les grandes théories du complot pour l'électrique, on n'en a pas trop eue. Dommage, elles auraient été crédibles.·le 09 août 2020 10:46
juliusse:Toi, tu ne connais pas l'histoire de feu Léonce Rudelle.😉😋😜·le 09 août 2020 10:54
James :Et il ne connaît même pas le gars dont on parle !Ce gars était comme un Geotrouvetout ,un illuminé et n'avait rien à vendre...Il avait un autre boulot et faisait ça pour le plaisir....Le brevet qu'il avait était juste national il me semble,à l'international c'était trop cher pour lui...Pourquoi voir le mal partout sans savoir et nous pondre un roman...?·le 09 août 2020 14:30
phileas44:"Les voitures électriques c'est propre comme le nucléaire mais bonjour les déchets avec les batteries... une vraie usine à gaz ce bateau !C'est vrai pas de comparaison possible avec le nucléaire dont les déchets ne durent que 17000 ans..." D'une part les batteries sont aujourd'hui recyclées à 98% en france (en automobile, ou elles ont une obligation, en nautisme ça dépendra du bon vouloir de chacun effectivement) d'autre part, les déchets nucléaire ne sont plus immergés, que ça dure 19 000 ans ou un million d'année, si c'est au fond d'une couche géologique stable pour des millions d'années, on s'en tamponne le coquillard·le 11 août 2020 16:20
09 août 2020
0

Le pb de l’hydrogène c’est qu’il faut une grosse quantité d’énergie pour le produire.
Dans le cas de ce bateau, il n’est bien sûr pas question de faire le plein d’hydrogène avant de partir. Donc quel est le principe de fonctionnement ?
Si il faut embarquer plus de carburant pour produire l’hydrogène qu’on en brûlerait sur un moteur thermique le concept n’a pas d’intérêt. Donc comment ça marche ?
D’autre part ce type de bateau vise plutôt la niche d’annexe de luxe pour aller du Yacht au restaurant au port ou du port à un mouillage proche, donc l’autonomie n’est pas la priorité.
(Merci de rester centré sur le sujet, le recyclage Et la fabrication des batteries c’est un problème mais ce n’est pas le sujet du fil)


09 août 2020
0

@Solent : "Comment ca marche ?"
C'est aussi con que cela en a l'air : si, il faut faire le plein d'hydrogène avant de partir. (je n'arrive même pas à imaginer comment ils ont pu imaginer un truc aussi débile)
Ce n'est pas comme Energy Observer qui prétends fabriquer son propre hydrogène (ce qui, à se jour, fonctionne incroyablement mal, mais qui pourrait effectivement évoluer à l'avenir)
Là, il s'agit bêtement de faire le plein d'hydrogène à la base, et de le consommer dans une bête pile à combustible.

C'est aussi crétin que ca, et oui, ca pourrait être remplacé par une pile à combustible au méthanol et fonctionner tout aussi bien.
Sauf que l'argument fallacieux de l'absence de rejets de CO2 ne marche plus.

...

En fait, c'est tellement con que je ne pense pas qu'ils vendent réellement le bateau. Je ne pense pas qu'ils aient réellement fait la dépense de R&D pour concevoir l'intégration de cette machine dans le bateau.
Ils doivent vendre autre chose (une PAC au méthanol par exemple, ou plus simplement sur batterie), et utiliser cette communication autour de l'hydrogène pour se faire de la pub.
C'est Coluche qui disait : quand on critique quelque chose, c'est pas grave. Il n'y a pas de mauvaise pub, c'est toujours de la pub, c'est toujours bon à prendre.


Solent:Ils parlent de réduire les émissions, pas de les supprimer. Donc il y a bien un carburant.L'article n'est pas clair. En l'absence de pompes au port, je ne vois pas comment ça pourrait fonctionner sans carburant embarqué.·le 09 août 2020 13:31
phileas44:ben justement, à 10kg de co2 par kg d'hydrogène, on ne réduit pas les émissions, on les augmente face à un diesel. Si on cherche une baisse "à la marge" quitte à utiliser un carburant rare, autant tourner au biodiesel de recyclage des huiles qui est effectivement disponible. Je sais, c'est pas sexy. ·le 11 août 2020 16:22
10 août 2020
0

Je ne suis pas d'accord pour dire d'emblée que l'H2 est une fumisterie.
C'est à mon avis à creuser du fait que c'est une façon de stocker de l'énergie.
En effet, on peut dire que l'inconvénient du solaire ou de l'éolien, c'est que ça produit quand ça a envie.
Fabriquer de l'H2 serait peut-être intéressant.
C'est évidemment à quantifier d'abord avant de développer la filière.
Mais pour résumer, le fait que ça stocke et que ça peut ensuite être utilisé de façon déportée (véhicule, groupe électrogène) n'est pas inintéressant.
Le problème dans ces sujets, c'est que la vérité s'il en est est parasitée par toutes sortes de lobbies.
Comme l'info en général d'ailleurs


Domde:Les lobbyistes ont remplacé les diables et les sorcières du moyen âge L’hydrogène n’existe pas sous une forme directement exploitable. Il faut l’extraire mais ça dépense un peu près deux fois plus d’énergie que le résultat obtenu! Sinon on le fabrique à partir du gaz naturel et là on voit pas bien la finalité . En terme de bilan énergétique c’est une catastrophe.C’est coûteux à transporter et à stocker. La seule énergie vraiment propre et qui peut être stocké c’est l’électricité des barrages·le 10 août 2020 22:12
phileas44:si c'est une fumisterie : - l'électrolyse bouffe au moins 20% de l'énergie entrante- la compression à nouveau 20%- et la conversion 45% minimum - et là on parle limite théorique (non améliorable) . dès qu'on parle stockage le premier critère, toujours, est l'efficacité.ça se bat depuis 15 ans dans le stockage entre les batt lithium, le vanadium à flux, les STEP (stockage hydraulique) , les volants d'inertie, les redox anioniques (quinones) et les sodium-ions à savoir qui aura la plus grosse (efficacité), qui coutera le moins cher, qui sera le plus dense, le plus "scalable" pour du massif, mais toujours au dessus de 80% de rendement. et la MAGIE, depuis 30 ans, on nous bassine avec un truc pourri, dangereux et qui PERDS jusqu'à 75% (OUI, tu balances 75% de l'énergie à coté du réservoir) en gros c'est le miroir inversé des autres tockages ... et tout le monde trouve ça super cool "PARE QUE CA NE REJETTE QUE DE L'EAU A LA FIN !!??" c'est juste débile : les autres ne rejettent déjà plus rien et font au pire du pire, trois fois mieux. et ne me sortez pas le coup de la pollution : une pile à combustible c'est PLUS polluant qu'une batterie, pas moins, ça dure moins longtemps, et ça ne se recycle pas. ·le 11 août 2020 16:29
10 août 2020
0

Non, la vérité n'est pas parasitée par toutes sortes de lobbies, ca ce sont juste les théories du complots.

Les lobbies, ils se contentent plus prosaïquement à faire croire aux gentils consommateurs que le lait, le vin, et le tricot breton à rayure est indispensable à une bonne santé et notre bien-être en général, que le médicament de laboratoire est très supérieur au générique et que l'homéopathie est le remède miracle au rhume, qu'il faut vous faire dépister pour tous les cancers de la création dès l'age où l'on arrête les couches, et que vous avez besoin d'une assurance pour absolument tout.
Il explique aussi que votre jardin se doit d'être un joli gazon tout vert, que votre valeur se juge principalement au prix et à l'age de votre voiture, et surtout, SURTOUT, que vos enfants vont rater leur vie s'ils ne rentrent pas dans l'école machin-chose-prout-prout hors de prix.
Bref, de la com, de la com, de la com.

Par contre, ils n'ont pas les moyens d'enterrer la science et la recherche, d'autant que cette notion elle même est totalement absurde : si ton ennemi à une super technologie, tu n'essaies pas de la supprimer, tu vas la lui piquer. (exemple : Google qui rachète Youtube)

Pour revenir au sujet :
ouuuiiii, l'hydrogène est effectivement une façon de stocker l'électricité, that's right.
Bon, c'est certainement une façon très peu compétitives par rapport à tout un tas d'autres moyens de stocker l'électricité, mais c'est effectivement un moyen.
Il y a juste un petit problème : il n'y a pas beaucoup, et il n'y aura jamais beaucoup d'électricité à stocker. Recouvrions nous l'ensemble du territoire avec des éoliennes et des panneaux solaires que nous ne produirions toujours pas assez d'électricité qui réussissent à dépasser la demande.
Alors, oui, c'est un peu long d'arrêter une centrale nucléaire, raison pour laquelle il reste utile d'avoir des solutions tampon (de courte durée quand même), dont toutes une foules de solutions sont plus efficaces que de produire de l'hydrogène, et la solution la plus simple est notamment de faire en sorte de moduler la consommation. (et c'est pour ca que le démarrage du ballon d'eau chaude est piloté de plus en plus directement par EDF, un exemple parmi tant d'autres)

Mais bon, il reste des gens qui font de l'hydrogène à partir de l'électricité. Ils sont très minoritaires, mais c'est chouette, il en faut...
Sauf que, je répète : consommer de l'hydrogène tel quel est absurde. C'est difficile à stocker, à transporter, à transvaser.
Il est largement préférable de transformer cet hydrogène en un vecteur d'énergie plus simple à utiliser.

Non, et puis à ce jeu là, l'hydrogène est une énergie vraiment nulle au regard d'autres énergies, à tous hasard, l'uranium.
C'est bien l'uranium, plein d'énergie ! On pourrait faire des bateaux qui tournent à l'uranium, non ? Il suffit juste que la technologie évolue un peu pour que cela devienne accessible à tous.
(à moins que ce ne soient les lobbies du pétrole qui font taire les chercheurs)


10 août 2020
0

Sur Energy observer, l'hydrogène est produit par électrolyse de l'eau de mer grâce au solaire. Là il s'agit de faire le plein au port... Le réseau de distribution d'hydrogène peine déjà pas mal en routier alors dans les ports je ne pense pas que ce soit pour demain. Il faut savoir aussi que l'hydrogène est actuellement principalement produit par crackage d'hydrocarbures donc pas si vert que ça.


phileas44:Energy observer a juste utilisé la batterie la plus inneficace qui soit en fait. D'ailleurs on sort commercialement bien mieux qu'énergy observer ! et là les types ont choisi des batt sous le plancher, du coup on a de la vue, de la lumière, et un boat qui ressemble a quelque chose :www.silent-yachts.com[...]lent55/ ·le 11 août 2020 16:32

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (76)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021