Humidité tableau arrière

Bonjour,

Je suis à la recherche des normes concernant le taux d'humidité d'un tableau arrière en bois.

J'ai vu que dans la charpenterie un taux ok est de 18% max 22% par endroit.

Mais dans le manuel du Tramex Skipper Plus la zone verte va de 0 à 14% la jaune de 14% à 18% et la rouge de 19 à 30% et ils précisent que dès 18% cela pourrait pourrir.

Cela me semble incohérent avec les normes de charpenterie...

Quelqu'un a des infos claires la dessus.

Merci

L'équipage
27 mar. 2020
27 mar. 2020
0

oui, en bâtiment on considère un bois sec < 10%, acceptable entre 10 et 20 maxi
on parle bois massif, pour un tableau de bateau en cp, ça doit être au plus bas possible

27 mar. 2020
0

Comment savoir le type de bois que j'ai sur mon Windy de 1977 ? Ils utilisaient déjà du cp à l'époque ?

J'ai une image prise au niveau du passage de l'embase.

bois tableau arrière

27 mar. 2020
0

ponce un peu la tranche, tu verras les plis si c'est du CP ...
c'est quoi d'ailleurs ce bateau ?

28 mar. 2020
0

Un Windy 24 de 1977

J'ai essayé de prendre des mesures avec un Tramex.

Mais mon antifouling (vc17) influence les résultat sur les mesures prises à l'extérieures. Les mesures intérieures donne entre 15 et 18%. D'après vous c'est bon ou pas ?

Mon plan et de carotter et mesurer avec un hygromètre directement le bois pour être fixé.

28 mar. 2020
0

pour mesurer au tramex, il faut gratter l'AF jusqu'au gelcoat et prendre la mesure le lendemain

28 mar. 2020
0

Ce n'est pas ce qui est indiqué dans la manuel. Tu as une source ?

Mais les mesures prises de l'intérieur sont donc fiables vu que pas de gel coat ?

Un tableau arrière à 15/18% d'humidité est-il en bonne santé ?

28 mar. 2020
0

15/18 non ces pas bon du tous tu va avoir un début d osmose et tous ce qui s en suit d ailleurs je serai pas surprit que tu est déjà une petite varicelle .

28 mar. 2020
0

Ah zut.

C'est quoi des valeurs acceptables pour un tableau arrière en cp ?

Je vais carotter pour être sur et mesurer le bois en direct avec un humidimetre à picots.

Par contre il faut appliquer un ratio par rapport au type de bois utilisé (pareil avec un Tramex d'ailleurs...). Une idée du type de bois utilisé pour un tableau arrière d'un Windy de la fin des années 70 ?

28 mar. 2020
0

Personne ne sait les taux d'humidité acceptable pour un tableau arrière ? Ni le type de bois qui pourrait avoir été utilisé pour un tableau arrière d'un windy des années 70 ?

29 mar. 2020
0

le taux acceptable ba ces plus le taux est bas mieux ces idéal 10/100

29 mar. 2020
0

je t'ai déjà dit plus haut: ponce un peu la tranche, tu verras les plis si c'est du CP,
ce qui doit être le cas vu la photo avec le mètre ...
taux d'humidité le plus bas possible, <10%

29 mar. 2020
0

Je ne suis pas sûr que le Tramex donne des mesures fiables sur du bois.
Au vu de la photo, le bois (CP) a gonflé et a souffert. Il faut décaper, le laisser sécher longtemps (bateau au sec sous abri) après rinçage abondant si le bateau est en mer, avant de faire un traitement adapté : saturation à l'époxy et protection des chants.

29 mar. 2020
0

Le problème c'est que le trou de l'embase à déjà été bouché....

Je vais faire un carottage.

Ma question pour le type de bois était pour appliqué le ratio donné par l'humodimetre à picots afin d'être précis

Le bateau était en eau douce.

Le projet c'est de fixer un bracket Armstrong donc il faut que le. Tout soit assez solide.

Hypothèse: si le bois en en mauvais état la seule solution c'est de changer le bois du tableau ? Ou alors si je pose une plaque en métal à l'intérieur + extérieur boulonnées ensemble + équerre à l'intérieur entre le fond et la plaque cela suffirait pour solidifier suffisement ?

29 mar. 2020
0

En un je décaperais pour arriver au support bois, pour avoir une vue directe sur la situation.
Ensuite, je tenterais de planter un couteau dans le bois. S'il rentre, il faudra remplacer au minimum les parties pourries;
Dans le cas ou le bois serait sain, j'injecterais à refus de la résine adaptée (Sycomin ?) dans les fissures.

29 mar. 202016 juin 2020
0

Décaper plutôt que carotter ?

Sur la photo ci-dessous on voit le tableau arrière depuis l'intérieur, je dois donc découper toute la partie fibrée qui recouvre le bois ?

Si le bois en en mauvais état la seule solution c'est de changer le bois du tableau ? Ou alors si je pose une plaque en métal à l'intérieur + extérieur boulonnées ensemble + équerre à l'intérieur entre le fond et la plaque cela suffirait pour solidifier suffisamment ? Ou une autre solution ?

29 mar. 2020
0

Il y a deux problèmes distincts : la conservation et la résistance du bois, et la fixation d'un support.
Si le bois est en mauvais état, il faut remplacer ou doubler la partie abîmée, et stopper la propagation de l'humidité.
Plaque métallique et équerre sont des solutions de court terme. Si le bois est pourri, la pourriture va s'étendre sous la plaque, qui ne sera plus fixée.
Ça fait longtemps que le bateau est sorti de l'eau. Est-il à l'abri ?
Il faudrait des photos pour apprécier la situation.

29 mar. 2020
0

Au vu de la dernière photo, ça n'a pas l'air désespéré. A quoi correspond la première photo, avec le mètre ?

29 mar. 2020
0

La première photo avec le mètre correspond au trou (désormais bouché) par lequel était relié l'embase au moteur.

Pour infos, l'historique de ce changement de moteur inboard pour un hors-bord sur bracket est le suivant :

  • Novembre 2018, le joint d'embase craque et le compartiment moteur se retrouve remplis d'eau (je ne sais pas exactement combien de temps, mais maximum 1 mois)

  • Décembre 2018 à avril 2019, le bateau est hors de l'eau pour changement de joint + service sur le moteur.

  • Mai 2019 à septembre 2019 le bateau est sur l'eau mais de nouveau problème de moteur me force à me lancer dans ce projet de remotorisation

  • septembre 2019 à maintenant, le bateau est de nouveau sorti pour ce projet de transformation (courant décembre, le trou a été bouché)

29 mar. 2020
0

Si le bateau est au sec depuis septembre 2019, ça devrait être bon question humidité. Bien vérifier l'étanchéité de la stratification surtout en bas. Ponçage et époxy s'il y a un doute.
Pour les renforts de fixation de la chaise moteur, la bonne solution est de coller des tasseaux à l'intérieur du tableau, qui descendent jusqu'à la coque, pour reprendre les efforts de la chaise et les transmettre à la coque. La chaise sera fixée avec des boulons traversant le tableau et ces tasseaux.

29 mar. 2020
0

En bas c'est à dire à l'intérieur ?

Si le bois est sec maintenant il ne prendra plus l'humidité par la suite ? Car si le bois est sec maintenant mais en remettant le bateau à l'eau il sera de nouveau humide et pourrira en quelques années ce n'est pas bon non plus.

Supposons que le bois est pourri ou trop humide, la solution avec tasseaux et équerres venant se fixer soit sur le tableau de bord actuelles soit sur une plaque en métal fixée sur le tableau de bord actuel sera-t-elle suffisante ? ou un changement de bois sera obligatoire ?

29 mar. 2020
0

Le problème du carottage est que tu ne sauras jamais si la carotte était représentative de l'état du tableau.

Mais si tu veux passer à une motorisation hors-bord boulonnée au tableau, tu pourrais faire les trous de fixation du moteur. Tu auras ainsi des carottes de la zone de travail.
Évidement si le foret sort de la poussière de bois au lieu de copeau, c'est mort.

Faire un sandwich métal/bois âgé/métal est pour moi, comme déjà signalé, une mauvaise idée: Le bois déteste être confiné, c'est le meilleur moyen de le faire pourrir; il a besoin de respirer.
Pour s'en convaincre, il suffit de voir le nombre de désordres sur les voiliers avec un pont en sandwich à âme de balsa et sur les vieilles coque en bois avec stratification "de rénovation". Tabarly ne s'y était pas risqué; il avait détruit la coque originelle de Pen Duick après l'avoir utilisée comme moule mâle perdu.

29 mar. 2020
0

Le problème de refaire le tableau arrière c'est le prix, j'ai entendu dire + 5'000 Euros. Et je n'ai pas les connaissances pour le faire correctement...

Ok donc si bois humide, seule solution pour pouvoir y fixer un bracket = refaire le tableau arrière ?

Pour cela je dois (dans les grandes lignes) couper la fibre du tableau arrière depuis l'intérieur (sans couper la fibre extérieure), enlever le vieux bois, remettre du nouveau bois (ou autre?) et refibrer ?

29 mar. 2020
0

Si le bois est sec maintenant il n'a aucune raison de prendre l'humidité ensuite si les matériaux sont bien choisis et les travaux bien faits. Si tu as un doute, décapage et ponçage, imprégnation à l'époxy puis stratification verre-époxy.
Comme dit Polmar, perce les trous pour fixer la chaise, ça te donnera une idée de l'état du tableau AR, mais je ne vois rien d'inquiétant sur la photo ni dans l'historique du bateau.

29 mar. 202016 juin 2020
0

Bah le problème c'est que le Tramex dit que c'est humide....

Avant de reboucher le trou j'avais fait une vidéo de l'etat du bois, la partie basse est sale, mais j'ai posté une photo dans un post en dessus. Dans cette video (mal filmée ok...) j'essaye d'enfoncer un tournevis dedans et sur le côté on aperçoit le contre plaqué

J'ai également une autre photo

D'après vous il y a un problème ?

29 mar. 2020
0

Personne ?

29 mar. 2020
0

qui a rebouché le trou de l'embase ?

29 mar. 2020
0

Une connaissance qui travaille dans un chantier naval pourquoi ?

29 mar. 2020
0

non, juste qu'il aurait fallu tester le tableau avant de faire le rebouchage ...

29 mar. 2020
0

Si tu tapes sur le tableau arrière avec un petit marteau.
Cela "sonne" clair ou pas?
Si non symptôme pas très positif.

29 mar. 2020
0

Très bonne question... Mais sur les photos postées et vidéos en tout cas ce n'est pas pourris non ?!

Donc si le bois est bois humide, la seule solution pour pouvoir y fixer un bracket = refaire le tableau arrière ?

Pour cela je dois (dans les grandes lignes) couper la fibre du tableau arrière depuis l'intérieur (sans couper la fibre extérieure), enlever le vieux bois, remettre du nouveau bois (ou autre?) et refibrer ?

29 mar. 2020
0

Ton Tramex est-il prévu et configuré pour mesurer l'humidité du bois ? Parce qu'en général ces appareils sont utilisés dans le nautisme pour mesurer l'humidité dans les stratifiés.
Et quel taux d'humidité indique-t-il ?
S'il se confirme que le bois est humide, tu décapes et tu laisses sécher, du bois humide n'est pas forcément pourri.
Quelle est la poussée et le poids du moteur que tu veux monter ?

29 mar. 2020
0

Le Tramex était réglé sur l'échelle bois oui.

Les mesures prises depuis l'intérieures donne entre 14 et 17%. (majoritairement 15% et 16%)

Les données à l'extérieures ne sont pas fiables car mon antifouling (vc17) influence les résultats.

Quand vous dites qu'il faut décaper, c'est à dire couper toute la fibre autour ?

Sur cette image on voit bois ou est le bois, donc je coupe pour enlever la fibre autour du bois ?

Image tableau arrière intérieur

30 mar. 2020
0

15 ou 16%, c'est sec et le bois a de bonnes caractéristiques mécaniques, tes inquiétudes ne sont pas justifiées. Les problèmes de dégradation du bois commencent au dessus de 20% d'humidité, et c'est difficile d'avoir moins de 15% si le local n'est pas chauffé.
Pas besoin de décapage, tu peux passer à la pose et aux renforts.

30 mar. 2020
0

Ok ça serait top !

Mais même sur du contre plaqué ? Ci-dessus les gens ne sont pas de cet avis et du coup je ne sais plus qui croire..

30 mar. 202030 mar. 2020
0

normalement les joints OMC sont à changer de temps en temps (nota bene)
perso je poncerais jusqu'au bois autour du rebouchage pour voir si le bois est sain
s'il n'y a pas de problème on fais une imprégnation et peinture .
normalement si le bois était imbibé ,cela aurait gonflé ,si ce n'est pas le cas
un doublage intérieur avec des contre plaques
en marche le support tire en haut et pousse ne bas en tenir compte au montage .
dans les années 80 j'ai posés des moteur bmw essence sur des windy
on rebouchait le trou pour repercer aux bonnes dimensions ,jamais eu aucun problème ,si mes souvenirs sont bons c'est du cp de25 en deux épaisseurs .
alain

30 mar. 2020
0

J'ai appris à mes dépends pour le joint...

Quand vous dite un ponçage c'est sur la partie interne de la coque ?

Les contres plaques sont à poser à l'intérieur ? Plaques en bois ? Une personne dans ce poste en dessus déconseillait les plaques metales...

Pour les renforts je pensais mettre des équerre en triangle en métal fixée une partie sur le fond et l'autre partie sur le tableau. Cela semble ok ?

30 mar. 2020
1

Il faut garder les mêmes matériaux de construction pour une bonne homogénéité.
Equerres en contreplaqué, collé à l'époxy avec des joints congés. L'époxy doit aussi être utilisé pour le protéger le bois.

30 mar. 2020
1

on peut poncer des deux cotés par endroits pour voir l'état du cp .
généralement il pourrit par les champs

pour reboucher nous enlevions tout autour du trou sur environ 10cm une épaisseur de cp soit 25mmet nous collions à la PPU une pièce de cp ajustée ,à l'intérieur une pièce identique au trou existant avec la même colle puis une strat polyester intérieure ,
la PPU a un avantage elle mousse et rattrape les joints ,je parle des années 80 maintenant
les résines sont plus performantes .
quand aux contreplaques autant mettre plusieurs épaisseurs de strat en dégressif et des rondelles larges sous la boulonnerie inox
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (21)

Piégeage des gouttes

mars 2021