Hiver dans l'eau (douce) : conseils...

Hello,
Nouveau propriétaire d'un petit bateau équipé d'un moteur hors-bord, l'ancien propriétaire m'a assuré que le bateau n'avait pas connu un seul hiver ailleurs qu'à sa place de port, sur le Léman. Il n'a pas passé un seul hiver au sec.
Est-ce mieux, ou moins bien à l'eau qu'au sec dans un chantier naval du coin qui propose le stockage hivernal ?
De plus, si je me décide à le laisser cette année à l'eau, certains me disent de laisser le moteur levé pour éviter que des moules ne s'insèrent dans je ne sais quel endroit du moteur, alors que d'autres me disent que les moules ne sont pas actives l'hiver et que l'exposition du moteur au sec pourrait faire sécher des éléments mécaniques qui risquent ensuite de casser.
On m'a aussi dit de mettre un additif pour éviter la condensation dans le réservoir d'essence, et j'imagine débrancher la batterie, ou la laisser sur chargeur en mode "hivernage".
Bref, la saison d'hiver ayant à peine commencé, je serais preneur de renseignements.
Merci d'avance.

L'équipage
02 déc. 2020
02 déc. 202002 déc. 2020
0

bonjour, bateau bois ou plastique ?
Si c'est un plastique, le sortir de l'eau ne peut être que bénéfique vs l'humidité du polyester/gelcoat. C'est moins risqué quand on sait de plus le nombre de bateaux sur le Léman qui coulent chaque hiver à cause de créations de voies d'eau par le gel...
Le mien, pour diverses raisons... est sur l'eau du Léman depuis des années. C'est un tout bois sur coque polyester, un Chassiron Junior. Moteur Couach inboard dans mon cas donc, je le fais tourner régulièrement, au moins une fois par mois quand on n'est pas confinés... et à l'approche de l'hiver j'y installe un petit bain d'huile dans la cale moteur et un chargeur intelligent sur la batterie. Je purge le circuit d'eau avec du liquide de refroidissement et fait toujours le plein du réservoir (gasoil pour moi), ferme le reniflard, tout ça pour éviter au mieux la condensation. J'y ajoute des additifs anti-bactéries et antigel. Je badigeonne aussi les ailettes des pompes cale et refroidissement moteur avec un peu de glycérine pour ne jamais repartir à sec...
Pour un hors board, je pense qu'il est préférable de faire un hivernage dans les règles de l'art en le plaçant dans un local protégé.
Perso, j'ai qu'une hâte, c'est d'enfin le sortir de l'eau pour un bon carénage et entretien de tous les passages de coque, bague souple de presse étoupe incluse... Mais il fait minimum 3T donc pas facile à tracter !


03 déc. 2020
0

Hello Rati,

Merci pour ta réponse.

Il s'agit d'un bateau en polyester et à ce que j'ai pu voir je n'ai qu'un petit "caisson" sous un coussin à l'arrière où est logée la batterie et le jerrycan de réserve, tout le reste est ouvert ou inaccessible... Le moteur est à l'extérieur. Je n'ai donc pas de circuit d'eau à gérer, juste le circuit électrique et le circuit d'essence (je pense).
Je vais me renseigner pour un hivernage au sec mais là je pense que c'est râpé pour cet hiver, je vais devoir le laisser à l'eau car la transaction (la vente) ne sera effective qu'à la mi janvier pour des raisons administratives. Je ne pourrai pas le sortir avant ça et pas sûr que ça vaille la peine ensuite.
Je vais me renseigner pour les additifs essence. Faut-il prévoir de laisser le réservoir le plus plein possible ou au contraire le vider au max ?
Et le moteur doit-il resté dans l'eau ou dehors ?

Merci et A+


03 déc. 2020
0

Bonjour
Pour le moteur HB qui reste a poste avec de l'eau douce. Il peut y avoir des domages si ça gele fort. Person je me stockerai dans un garage.


03 déc. 2020
0

Mon voilier polyester sur le Léman hiverne à l'eau 2 hiver sur 3, je n'ai jamais eu aucun soucis avec le moteur hors-bord.
Si il doit rester longtemps arrêté, je le stoppe en débranchant l'arrivée d'essence pour vider le carbu.
Moteur toujours hors de l'eau.
Quand j'hiverne à terre, le moteur dort au chaud.


03 déc. 2020
0

Bonjour.
Pour l'essence, tu enlève la nourrice et tu la rentre au garage.
JC


0

Bonjour,
Les préconisations dites plus haut sont judicieuses.
L’essence ne gèle pas, mais perd ses propriétés rapidement.
Je te conseille de mettre ton moteur à l’abri dans un garage. Si tu peux le démarrer hors d’eau 1 minute pour chasser l’eau du circuit de refroidissement, ce n’est que mieux ( j’ai dit 1minute, pas 10...)
ATTENTION: certains moteurs ont un protocole strict pour les coucher. Se référer à la notice d’emploi.
Tu peux également ramener la batterie et lui faire une charge complète afin qu’elle passe l’hiver bien chargée et au sec.
Si tu as un wc marin, mettre du liquide de refroidissement et pomper 2/3 fois.
Vidanger les circuits d’eau douce (réservoir, tuyau, pompe groupe d’eau, chauffe-eau). Sans oublier l’éventuelle douchette à l’arrière du bateau.
Fermer toutes les vannes de passe-coques.
Débarquer les bouteilles d’eau qui peuvent éclater.
Fermer la bouteille de gaz. Le Butane gèle, pas le Propane. Si c’est Butane, ramener la bouteille à la maison.
Les coussins aiment bien aussi passer l’hiver au sec.
Voilà, je pense avoir fait le tour sur un petit bateau.
Bon courage,
Patrice


05 déc. 2020
0

Et bien merci pour tous ces conseils.

Je suis passé aujourd'hui au bateau (le port est à 1h de chez moi) et j'ai préparé quelques points pour l'hiver.
Retiré la batterie, relevé le moteur (que je ne peux pour l'instant pas sortir et un 80CV seul comment dire... ;) ) et j'ai pris toute la sellerie chez moi pour la refaire durant l'hiver (ou la faire refaire plutôt je pense). Pas de WC, pas de circuit d'eau, pas de gaz... J'ai fermé le taud et j'ai contrôlé les amarres, tout semble parfait pour quelques semaines.
J'envisage une sortie de l'eau pour 1 ou 2 mois histoire de finir la sellerie au sec, mais je n'ai pour l'instant pas de possibilité de le faire, je n'ai pas de ber ni pour le transport ni pour le stockage. Affaire à suivre selon les offres de location par chez moi.
Pour info le chantier naval qui s'occupe de mon bateau m'a recommandé de lever le moteur pour l'hiver et dit que le moteur ne craint pas les températures basses, qu'il purge en position relevée le circuit de refroidissement et qu'il n'y a donc pas de problème de ce côté là. Il dit que des microorganismes s'introduisent durant l'hiver dans ces circuits si le moteur reste dans l'eau et il n'avait jamais entendu de problèmes liés à un quelconque séchage de pièces mécanique dans le moteur... ? Bref, à suivre aussi.
Bel hiver à tous et merci de vos conseils.


Kaj:Très bons conseils très judicieux. Bravo !·le 06 déc. 12:08
06 déc. 2020
0

Suis les conseils d'un pro, diplômé ès bateaux.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

entretien carène mai 2020

Bricolages d'hiver

  • 4.5 (46)

entretien carène mai 2020

février 2020