Échouage du "Bitches Brew"

Pour donner un peu de visibilité à ce sujet www.hisse-et-oh.com[...]u-rhone , je vous propose de continuer ici

La page Facebook est ici www.facebook.com[...]2257901

L'équipage
07 mar. 2021
07 mar. 2021
0

Le problème de tirer pour le sortir est qu'il est envisageable que le pont s'arrache sans que la coque bouge.

07 mar. 2021
0

Il faut le ceinturer d'abord.

Mais en premier il faut sonder pour voir de combien il faut déhaler...

07 mar. 2021
0

Bonsoir,

Je vous joins une photo du BB à sec. Il faut savoir que c'est un brise glace, il a un tirant d'eau de 40 cm à l'avant et de 2,08 m à l'arrière.
Je ne connais pas l'état de la coque, dès que nous aurons la possibilité nous irons voir (ll faut remettre en état l'annexe de notre nouveau bateau qui est sur le Rhône).
On nous dit que la seule solution consiste à creuser un chenal... Qu'en pensez-vous ?

07 mar. 2021
0

Comment a t'il pu arriver là ?

07 mar. 2021
0

avec du vent ;), du Mistral même probablement!

Je vais essayer de me renseigner auprès du pilotage demain...

Creuser un chenal, rien que d'en parler je vois déjà la levée de boucliers... Tant qu'on aura pas le détail d'où il est posé... On peut pas avancer grand chose!

08 mar. 2021
0

On essaie de retrouver le propriétaire pour comprendre ce qui s'est passé.

08 mar. 2021
0

Voici l'endroit ou est échoué le bateau

08 mar. 2021
0

Vu le poids du bateau et l'endroit il semble s'être posé, le sortir en force n'est pas une option : un remorqueur lourd ne pourra pas s'approcher et le prix de sa mise en oeuvre ne sera pas réaliste.

La solution la plus rationnelle pour l'évacuer de là, risque de ne pas plair à des personnes amoureuses de ce bateau.

08 mar. 2021
0

Une bonne centaine de mètres de la ligne des 2m...

Pas évident...

08 mar. 2021
0

tirer par l'arrière n'est pas possible vu le TE il va bloquer
peut être des flotteurs pour le soulever après démontage de qques structures et s'il y a assez d'eau et le tirer dès qu'il a soulagé quelque peu, creuser un chenal bref pour le sortir, il y a des solutions (pas forcément les miennes), et si d'autres sont pas contents, ils ont qu'à le faire sinon il va rouiller sur place et ça sera pas mieux, de tte façon si c'est du sable, il a déjà creusé lui même
JL.C

08 mar. 2021
0

Essayer de le faire flotter me semble le plus simple, mais ...
Là où il est, il semble ne vraiment pas y avoir de fond.

Peut-être que des barges avec grue (une de chaque coté) pourraient suffire à le bouger.
Avec fos sur mer juste à coté, il y en a peut-être dans le coin.

08 mar. 202108 mar. 2021
0

Il y a au moins une grue automotrice. Mais creuser un chenal (pompe + jet) serait peut-être envisageable, dans du sable...

Un peu comme une drague, mais sans l'option aspirateur...

08 mar. 2021
0

Deux images ou on le situe mieux. Lorsqu'on a été le voir, il est sur du sable, je dirais dans un mètre d'eau, pas trés enfoncé, il y avait de l'eau dans la cale (pas étonnant) les caisses fioul avait été vidées (trappes ouvertes).

08 mar. 2021
0

Comment vous faites ? Ce sont des images Google Earth ? Mais alors s'il n'est pas trop enfoncé il y a peut être une possibilité pour le sortir de là ! Merci à vous tous pour vos conseils et vous encouragements !

08 mar. 2021
0

Oui Google Earth en effet. Il faut cliquer en haut sur la pendule pour avoir les dernières images.

08 mar. 2021
0

Ça peut être la pluie et les embruns...

08 mar. 2021
1

Bonsoir
Attendre un fort coup de vent du sud sud/est permettrait de gagner un peu de hauteur d'eau et d'utiliser en plus le fardage de la coque ?
Quand ça souffle de cette direction la montée des eaux est impressionnante,surtout s'il pleut dans les terres...
Ça aiderait le remorqueur...

08 mar. 2021
0

C'est une option intéressante !

09 mar. 2021
0

Peut-être décharger tout ce qui peut l'être, dont les 30 t de béton du lest, le mouillage s'il est toujours à bord, démonter ce qui peut l'être, ...
Quand la coque ne sera plus qu'une coquille vide, le problème et la tâche seront simplifiés.

09 mar. 202109 mar. 2021
0

C'est une super idée de sortir le lest,effectivement ça faciliterait grandement les choses
Bon 30 tonnes à sortir c'est du job!...et il faut les stocker provisoirement quelque part.
Si le béton a été coulé ça va devenir plus dur...

09 mar. 2021
0

J'irais jusqu'à dire de déplacer du poids sur l'avant, histoire de diminuer la différence de tirant d'eau AV / AR.

09 mar. 2021
1

Malheureusement ça m'a l'air d'une situation ou le sauvetage coûterait 10X la valeur du bateau (cours de la tonne de ferraille X déplacement).

09 mar. 2021
1

100X

09 mar. 202109 mar. 2021
0

Vouloir sauver un bateau qui a une histoire n'est pas toujours (jamais) raisonnable, mais parfois le coeur ne nous laisse pas le choix et de belles histoires continuent de s'écrire ensuite.
Cela a été le cas avec Fleur de Passion par exemple, qui a retrouvé les embruns salés après 7 ans de travaux sur une quasi épave, presque une reconstruction.
pacifique.ch[...]passion

09 mar. 2021
0

Ou le Joshua de Moitessier !

09 mar. 2021
0

Décidément, les suisses s'engagent bcp dans la préservation de notre patrimoine maritime !
J'ai eu la chance de naviguer en Amérique du Centre (Guatemala et Belize) sur Helena, un ketch de 1913, avant qu'il ne revienne -vu son état préoccupant- en Europe pour une restauration totale entreprise par des suisses.

Mais je n'ai pas navigué avec depuis sa restauration. Peut être la crainte d'une déception par rapport aux souvenirs inoubliables et rares que j'ai connus.

10 mar. 2021
0

J'ai regardé les photos de la mini croisière de Helena, bateau magnifique ! J'imagine le trésor de souvenirs qu'il a du vous laisser !

23 mar. 2021
0

Un petit up pour remonter ce fil et en profiter pour vous montrer toute l'histoire de Fleur de Passion

09 mar. 2021
1

peut être plus facile avec un vieux gréement ou voilier avec une histoire, pour mobilisé des fonds et des volontaires ...
je vous souhaitent vraiment que Bitches Brew sorte de cette mauvaise posture !!!

09 mar. 2021
0

Pour déplacer du poids de l'arrière à l'avant ça me semble difficilement envisageable, et puis la dalle a effectivement été coulée dans le bateau, il faudrait alors la détruire au marteau piqueur...🤔
Je suis consciente que quelque soit la solution le coût sera énorme c'est pour ça que j'essaie de faire connaître l'histoire de notre BB, dans le but de trouver une association ou autre qui veuille bien le prendre en charge. Sa valeur sentimentale quant à elle ne peut être chiffrée...
Quelle belle histoire que celle de Fleur de Passion, ça fait chaud au cœur !😊
Il y en d'autres similaires mais c'est toujours pour des vieux gréements, je cherche partout, aussi aux Pays Bas ou le BB a été construit.
Il a son histoire lui aussi, c'est l'un des premiers d'une toute nouvelle génération de bateaux de pêche, je raconte un peu de cette histoire sur la page www.facebook.com[...]2257901

Quant au propriétaire nous avons enfin retrouvé ses coordonnées ! Nous avons eu son épouse au téléphone, il doit nous rappeler, j'espère qu'il le fera afin que nous sachions enfin ce qui s'est passé ! Je vous tiens au courant si j'arrive à avoir de ses nouvelles.

14 mar. 2021
0

Bonsoir à vous tous, Pas de nouvelles du propriétaire, nous l'avons rappelé mais il ne décroche pas, à priori il ne veut pas nous parler... du coup nous ne savons toujours pas ce qui s'est passé... J'ai quelques contacts aux Pays Bas et j'apprends beaucoup sur les origines du BB. Toutefois toujours pas d'association pour le prendre en charge mais je continue mes recherches ! Je me pose une question par rapport au droit maritime, à savoir s'il faut l'accord du propriétaire ou pas pour récupérer le BB ? A priori c'est assez complexe ?

14 mar. 202114 mar. 2021
0

www.legifrance.gouv.fr[...]-03-14/

Effectivement, cela ne semble pas simple. Une acquisition à 1€ semble plus facile, encore faut-il que le propriétaire l'accepte... Une jolie lettre postale, écrite à la main :)...

Comme on dit chez moi, "sur un malentendu ça peut marcher..." :)

15 mar. 2021
4

Le problème c'est qu'après avoir acquis le bateau pour un 1euro, tu en deviens responsable et l'état va venir te mettre en demeure d'évacuer ton épave.

Tu ne pourras pas venir dire "oui mais je n'en étais pas propriétaire quand il s'est échoué, je pensais le renflouer avec quelques copains la semaine dernière mais on a pas réussi donc en fait non, je ne veux plus en être le propriétaire maintenant."

Sans compter que je doute fortement, mais alors très fortement, qu'il soit possible d'assurer une épave échouée et d'espérer faire intervenir quelque assureur que ce soit ni pour le sortir de là, ni même après. Imaginons que tu le sors de la où il est, cool, tu le prends en remorque et tu l'amènes dans le port le plus proche (qui voudra bien de lui...) et là, pas de bol il coule en plein milieu du port ou contre un quai. Pas d'assurance, qui va payer ?
Pour entrer un port, le gestionnaire de celui-ci mentionne que tu dois déjà être assuré.

Bref, je pense que ceux qui ont vraiment aimer ce bateau doivent garder précieusement leurs bons souvenirs et tourner la page. Un ferrailleur mandaté par l'état s'occupera du reste.

14 mar. 2021
12

Franchement je ne voudrais pas doucher vos espoirs mais ce bateau semble avoir surtout une valeur sentimentale pour vous.

Je doute fortement qu'une association ai le moindre intérêt dans un tel bateau ? Pourquoi faire ?
Même si une association avait un usage pour un tel bateau, il y a des candidats en bien meilleur état que ce qu'il faut bien appeler une épave.

Sans compter qu'accepter d'en devenir propriétaire expose à être obligé d'en assurer l'évacuation quoi qu'il arrive. Il faudrait être dingue pour accepter un tel cadeau empoisonné.

15 mar. 2021
0

Le propriétaire serait très probablement d'accord pour se débarrasser du BB, je ne vois pas de problème de ce côté-là, une association que le reprendrait a certainement l'habitude de la question d'assurance, bien sûr ce ne serait pas pour s'en servir mais uniquement pour sa valeur historique, d'où l'intérêt de chercher du côté des Pays Bas. J'ai par ailleurs trouvé quelqu'un de très très sympa aux Pays Bas qui de surcroit parle parfaitement français, c'est lui qui m'a trouvé l'origine du BB, le chantier où il a été construit, son propriétaire etc. ET il m'a trouvé également un important armateur qui porte le même nom que le premier propriétaire du BB, serait-ce un descendant ??? Je vais prendre contact, il y a une lueur d'espoir à l'horizon.

Sur ce site www.scheveningen-haven.nl[...]_kw.php

on voit le BB en photo, tel qu'il était au tout début !

15 mar. 2021
-1

C'est un truc a donner au port musee de Douarnenez , ils savent comment perdre encore plus d'argent

15 mar. 2021
0

mais c'est un fifty 😁 on croise les doigts 🤞

17 mar. 2021
0

Pourquoi dites-vous que c'est un fifty ? 🤔

17 mar. 2021
0

Juste en voyant la photo de ses début avec ses voiles , rien de méchant dans mes propos, au contraire aujourd'hui les cargos font cette transition, dans mon idée le fait qui y est eu des voiles au début de sa carrière est plutôt un atout pour fédéré des personnes à votre cause ...

Mais bon ça à l'air péjoratif pour vous ; donc je vais m'abstenir bon courage à vous !!!

17 mar. 2021
0

Ah ok vous parlez du BB tel qu'il était à l'origine, je comprends mieux. Et non je ne vois rien de péjoratif dans vos propos, et je n'ai rien contre les fifties j'en ai un actuellement 😊

16 mar. 202116 mar. 2021
0

Hello,

Aux dernières nouvelles il serait là depuis 4 ou 5 ans. On le voyais bien aujourd'hui.

Mais j'arrive pas à mettre de photo.

17 mar. 2021
0

Beaucoup plus de temps qu'on ne pensait... 😕 Et on n'a toujours pas réussi de savoir ce qui s'est passé, le propriétaire ne décroche plus...

17 mar. 2021
3

Le propriétaire ne va pas prendre le risque de répondre. Pour une raison très simple il doit chercher à se faire oublier par tous les moyens. Si il est un peu parano, il doit se demander si ce n'est pas l'état français qui cherche à le retrouver pour le mettre en demeure de faire évacuer son bien.

Et même si il n'est pas parano, il doit se dire qu'un éventuel acquéreur, si vous ne parvenez pas à vous entendre sur une vente, risque fort d'aller refiler ses coordonnées à qui de droit.

Quand à croire qu'une association va avoir les moyens ou l'envie de se lancer dans un tel chantier, c'est se bercer d'illusion.
Personne ne va sortir ce bateau en un seul morceau, à part peut-être vous, si vous êtes prêts à y mettre le prix,

17 mar. 2021
0

Effectivement... c'est un psychologue alors ce ne serait pas étonnant...

17 mar. 2021
0

Il est sous le curseur blanc, à côté des parcs à huîtres.

17 mar. 2021
0

Profiter d'une bonne dépression ?

23 mar. 2021
1

Mes idées à 5 balles :)).
Il faudrait réussir à passer des sangles par en-dessous (sans se tuer).
Je dis ça car la manière "traditionelle" dont on renfloue un bateau est:
1/ on fait passer des cordes/sangles par en-dessous.
2/ on amène de chaque coté du bateau une bonne et solide "barge".
3/ on remplit la dite barge à moitier d'eau.
4/ on arrime les sangles aux barges et on les tends au max.
5/ on vide l'eau des barges, les sangles se tendent et soulèvent le bateau.

C'est un travail de pro évidement. J'ai vu cette technique expliquée dans le musée du Vasa à Stockholm. Pour avoir l'équipe et le matos qui pourrait réaliser se type de boulot on doit parler de plusieurs dizaines de milliers d'EUR voir centaines de milliers mais bon... Il faut soulever les coussins du divan, il y a toujours quelques pièces qui traîne :-P. En tous les cas j'admire votre persévérance.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (151)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021