Différence vitesse limite/critique

Bonjour,

Je ne comprends pas bien la différence entre la vitesse limite et la vitesse critique d'un navire. Est-ce que quelqu'un pourrait m'aider ? C'est important :)

Cordialement

L'équipage
17 juil. 2020
17 juil. 2020
0

Pour moi, c’est la même chose, tout au moins pour les coques à déplacement.

On dit aussi vitesse de carène.


17 juil. 2020
-2

Bonjour. Vitesse limite est celle qui est liée à sa longueur de flottaison, la vitesse critique est celle ou le bateau s'envole.


17 juil. 2020
0

On pourrait dire qu'une vitesse limite de coque est une vitesse maximum que l'on peut atteindre,
par exemple pour une coque à déplacement ou une coque planante déjaugée et une vitesse critique une vitesse où les conditions changent complètement, par exemple déjaugeage pour les coques planantes ou forte instabilité ou incontrôlabilité pour les deux types de coques.


17 juil. 202017 juil. 2020
1

Pour moi c'est la même chose: la résistance à l'avancement augmente avec la vitesse jusqu'à un maximum (vitesse "limite" ou critique) puis redescend ensuite, une fois que le bateau a soit déjaugé pour une coque planante, soit dépassé ce seuil pour une coque dont le rapport longueur largeur est fort (catamarans ou trimarans), type de coques pour laquelle la "bosse" de résistance est plus faible.
Cette "bosse" de résistance se situe aux alentours de 2.4 fois racine carrée de la longueur de flottaison, et correspond au moment où le deuxième train de vague de sillage est à la poupe (le premier train est bien sûr à l'étrave.
Ceci bien sûr pour des coques de forme classique, en particulier sans bulbe d'étrave.
En fait, c'est un comportement similaire à celui qu'on rencontre avec le mur du son (la bosse de traînée, car sinon on est en incompressible sur l'eau et en compressible dans l'air) et vitesse limite ou critique ne veut pas dire qu'on ne peut pas la dépasser.


Hubert, de Cherbourg:Il me semble que dans l'aviation, en première approximation, l'air est considéré comme incompressible.Des spécialistes pour confirmer ou infirmer ?·le 18 juil. 2020 11:12
17 juil. 2020
0

Vouloir dépasser une certaine vitesse peut avoir de graves c○nséquences à ne pas négliger.
Pour des bateaux de vitesse on peut assister à un décollage brutal et parfois mortel.
Pour l'avion: Le passage du mur du son peut paraitre actuellement banal mais a couté la vie à des pilotes d'essai. Pour tous les avions il y a plusieurs vitesses caractéristiques, à connaitre et à respecter impérativement (vers le bas on tombe et on s'écrase, vers le haut l'avion n'est plus contrôlable aux ailerons, et on casse)).


17 juil. 2020
0

C'est du pareil au même.
C'est quand Gérard Archimède est à la barre et que le bateau donne tout ce qu'il peut en poussant sa masse d'eau.
Si le vent monte ou que les voiles sont mieux réglées ou qu'un spi est venu se mêler au jeu et que les vagues veulent aussi participer, l'ami Gérard jette l'éponge en disant ras le bol et laisse la barre au veinard qui va profiter d'un engin qui déjauge ou plane.


18 juil. 2020
1

c'est toujours les mêmes qui critiquent les autres quand ils vont top vite c'est limite comme raisonnement
alain


MA POULE:Fritz bonjourJ ai un franginqui veut acheter un bateau au environ de canne connais tu un expert maritime digne de ce nom dans le coinmerci par avancedesolé rien a voir avec le sujet en cours·le 18 juil. 2020 13:07

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les enfants de la mer

Souvenir d'été

  • 4.5 (176)

Les enfants de la mer

novembre 2021