Consolidation du pont par dessous

Bonjour,
en contrôlant l'état du pont de mon bateau j'ai remarqué qu'il commence à faiblir et la strat à lâcher. Il faut dire qu'il est mis à rude épreuve, c'est là dessus qu'on atterrit directement depuis le quai... On saute dessus et on sort par là.
Donc depuis dessous je vois que la partie centrale est décollée (voir photos), c'est la partie noire...
J'aimerai profiter que tout est vide (accastillage et réservoir) pour consolider cela.

Comment s'y prendre au mieux ? Des conseils sur la marche à suivre ? Le matos à utiliser ?

Faudrait-il tout recoller à l'epoxy avant de restratifier par dessous ? Ou autre technique ?
Merci

L'équipage
18 avr. 2021
18 avr. 2021
0

il v falloir creuser, enlever la fibre fendue, sur 5 à 10cm, puis refaire le polyester résine + fibre 4 à 5 couches minimum en commençant par la largeur que tu as enlevé puis en augmentant la largeur jusqu'à 30 à 40cm la dernière couche
tu peux aussi renforcer par 2 barrots repris sur les bordés et collés au pont à la choucroute qui comble bien l'écart barrot/pont
JL.C


18 avr. 2021
0

OK je vois l'idée. Et mieux de creuser / enlever la fibre fendue que je juste la recoller et de partir sur une strat dans le style de ce que tu décris sur ce collage ?

La strat "au plafond" ça tient ou je vais galérer à avoir mon tissus qui me retombe sur la tronche au fur et à mesure ?? Je suis pas le pro de la strat j'en ai fait sur des planches de surf il y a quelques années et plus touché depuis donc comment aborder ça au mieux ?


18 avr. 2021
0

pour les strat plafond , tu thixotrope la résine ( tu ajoutes de la silice ) et tissus pas trop lourd , genre bx/mat 450 gr


18 avr. 2021
0

Comme simbad, enlever ce qui ne tient pas, restrater et ajouter 2 raidisseurs sur toute la largeur. A mon avis pas la peine qu'ils soient repris sur la coque.
Pour la strat au plafond, il vaut mieux que la résine soit assez visqueuse, la charger légèrement si nécessaire et surtout faire la manip quand il ne fait pas trop chaud. Poser une couche à la fois, mettre un tissu d'arrachage après chaque couche, qu'on enlève avant de poser la suivante.


18 avr. 2021
0

Refaire à l'identique me semble ouvrir la porte au même désordre, d'autant plus que les humains ont tendance à avoir pris du poids depuis 40 ans

J'envisagerais un renforcement sous forme d'omégas stratifiés sous le pont.


Hydranico:Tout à fait.Omegas pouvant être en mousse ou en bois tout simplement.Dans ce cas après avoir gratté/ poncé ce qui ne tient plus faire quelques couches (2-3) de 350g/m2 de biaxial et / ou taffetas puis coller à la résine chargée ou choucroute les omégas et rebelote pour quelques couches de strat.Comme précisé plus haut faire par étapes successives avec tissus d'arrachage entre chaque.Epoxy meilleure mais plus cher. J'irais tout de même avec ce type de résine, bien meilleur collage des strats sur l'ancien.Dans tous les cas bien poncer toute la surface qui sera recouverte, pour garantir l'accroche.·le 18 avr. 16:11
Hydranico:Ps bien arrondir les angles saillants des omégas pour réussir à plaquer le tissus.·le 18 avr. 16:12
Calypso2:a la place de l'omega on peut prendre du tuyau de gouttiere et le couper dans le sens de la longueur et le depolir bien sur ·le 18 avr. 20:44
Calypso2:enfin je voulais dire prendre un tuyau en plastique ·le 18 avr. 20:53
18 avr. 202118 avr. 2021
0

merci pour toutes les infos.
J'ai été regrarder, sous la fibre qui casse il y a du feutre il semble. Je n'ai pas encore viré la fibre qui lâche.
Pour stratifier au plafond c'est qui la méthode car je me rappelais que je versais la résine sur le tissus puis de débullais soigneusement, mais là comment faire au plafond ? Enduire le rouleau et vite le passer au plafond ? Comme je serai couché dessous avce le rebord du cockpit au dessus ça promet... ;)
Que je comprenne bien car il y a dans vos messages plein de choses que je ne suis pas sûr de bien maîtriser... Je vais essayer de reformuler avec mes mots pour valider tout ça. Je vais travailler avec de la résine epoxy car c'est ce que j'ai en stock.

  1. J'enlève toute la fibre qui se décolle.
  2. je ponce ce que je peux poncer.
  3. je découpe un bout de tissus à la taille de ce que j'ai enlevé et je le colle au dessus, avec application du tissus d'arrachage (jamais utilisé ca sera une première..)
  4. une fois sec je vire le tissus et je pose une couche plus large, avec tissus d'arrachage
  5. idem pour les couches 3 et 4

Ensuite pour solidifier le tout vous me parlez de barrots ou d'omégas.
Internet m'a appris ce qu'était un barrot (traverse de bois qui vient s'appuyer sur les bords de la coque). En quoi les barrots ? Bois traité au primaire epoxy puis à la résine serait suffisant ? Et comme j'ai de toute manière la coque à reprendre un collage à la choucroute est possible depuis d'intérieur, mais serait-il judicieux de fixer cela depuis l'extérieur de la coque ou c'est idiot comme idée ?
Pour les omegas là je croche un peu... ? Come y a des bateaux qui s'appellent les omega je trouve pas lourd d'infos sur ce que c'est...

Je suis juste ?


simbad:tu parles de feutre, tu vas devoir virer ce qui se décolle, tu verras bien mais c'est peut être un pont sandwich, il faudra vérifier que c'est bien sec et vu a couleur, ça semble humide, donc il te faudra refaire cette partie humide en collant des petits panneaux d'airex ou de CP, encore de la strat au plafond, bon courage, je souhaite me tromper. JL.C·le 18 avr. 21:09
Pouleto:Là il est complètement sec, à valider une fois la fibre arrachée mais je pense que ça a du macérer dans le passé mais plus maintenant. Il y a eu du travail fait sur la proue (on le voit surl es photos, nez du bateau refait à la résine) donc c'était peut-être lié. Là au toucher en tous les cas rien de mouillé. C'est pour cela que je demandais si je pouvais pas recoller ça et stratifier dessus. ·le 18 avr. 21:22
FredericL:Ça dépend de sa résistance. Il est probable qu'il faille remplacer l'âme su sandwich et dans ce cas ça vaut le coup d'évaluer de refaire le pont par le dessus, vu qu'il est à repeindre, voire de le refaire en CP avec une strat époxy. ·le 18 avr. 22:50
18 avr. 2021
0

Un oméga est créé grâce à une forme trapézoïdale de quelques centimètres carré de section; qui est un moule mâle perdu.
ce moule peut être en mousse semi-rigide facile à tailler à la bonne forme (le polystyrène ne convient pas si la résine est polyester).
Comme le moule n'a aucune fonction structurelle il peut être fixée légèrement à la surface de la fibre la stratification donne une forme rigide en volume.
Sous ton pont c'est l'équivalent du barrot en bois.


Pouleto:OK merci c'est noté ! Une nouvelle chose de plus apprise aujourd'hui grace à vous ;)·le 18 avr. 20:38
18 avr. 2021
0

Pour les plafonds et autres endroits à la con:
S'equiper d'une table style melaminé un peu plus grande que les pièces à stratifier.
Enduire le tissu à plat sur la table, avec juste la bonne dose de résine. Enrouler le tissu comme on fait des rouleaux de printemps .
Derouler le rouleau de printemps au plafond au fur et à mesure, en debullant.
Ah, et mettre des gants !!!
😜


totor:PS : ça ne marche que pour les bandes ou les petites pièces, hein, n'essayez pas ça avec 3m2 ! ( Je préfère prévenir... )Et réfléchir au sens d'enroulement en cas de tissu composé ( style rovimat) 🤗·le 18 avr. 20:10
Pouleto:je vois bien merci pour l'astuce. Par contre là je suis enfilé sous le pont, je dois avoir... 50 cms entre le bas et le haut, avec encore la bordure du cokpit qui se relève de 10cms et que j'aurai au milieu du dos, ça sera pas vraiment possible je pense... Mais je garde l'idée, qui sait peut-être que j'arriverai à boutiquer quelque chose du style... ?·le 18 avr. 20:41
18 avr. 2021
0

Une autre technique, par dessus:
www.forum-resines.net[...]pic.php


Pouleto:oui merci j'avais vu cette page mais je ne veux pas entreprendre de tout refaire, pas maintenant en tous les cas. Le temps presse un peu trop et j'aimerais essayer sans toucher l'extérieur. Merci pour le lien. ·le 18 avr. 20:41
18 avr. 2021
0

certes, retirer refaire c'est bien,
mais si rien n'est fait pour la raison du problème ca reviendra.

en effet, si c'est noir c'est qu'il y a de l'eau qui rentre par le dessus,
il faudra donc commencer par étanchéifier la surface, sinon ca recommencera !

tout le reste rien à redire, pour faire simple, un oméga en forme sur un tasseau de sapin ca marche aussi très bien, et c'est surtout très bon marché . ( éviter les angles droit )

strater au plafond c'est toujours plus compliqué que de strater par terre, mais rien n'est impossible à qui veut bien faire, et qui se donne le temps.
imbiber les tissus sur une table avant de les poser, ca évite que la résine coule,
si ca commence à etre trop chargé ( humide) , mettre un mat sec, il va absorber le surplus avant le prochain tissus, et ne jamais oublier que la gravité ne se contrôle pas ;-)


18 avr. 2021
0

oui en effet il faudrait savoir d'où tout ça vient... je comprends pourquoi l'ancien proprio avait mis un de ces support pyramidal qu'on cale sous les caravanes pour augmenter la stabilité... Il y a la place devant le réservoir de le poser et de le monter pour qu'il plaque un carrelet contre le dessous du pont, à la manière de ce que vous décrivez comme un barrot, mais pas collé ni en appui sur les côtés mais en bas. Bref, je laisserai peut-être les deux, la réparation, la consolidation et le support ? ... Peut-être que le ponçage du pont mettra à jour la cause de tout cela car comme tu le dis ça doit bien venir de quelque part !!

Je note qu'on charge le tissus avant de le poser.

Pour l'omega, l'idée est de strater le tasseau hors du bateau, en forme de U inversé (sur une mousse ou un tasseau, avec débord sur les côtés, à plat) et de coller cela à la résine contre le dessous du pont une fois cela bien sec ? Quel avantage, si ce n'est la solidité, par rapport à un simple barrot de bois ? Car strater le tasseau ( ou le tuyau ou autre) ajouter une dose de difficulté et de temps à l'histoire non ?


Polmar:Cette technique est bien, sous réserve d'être sûr que l'omega aura la bonne courbure pour suivre intimement le pont.S'il est correctement rigide, il ne pourra être cintré. Et le problème de la stratification au dessus de la tête existera toujours pour son collage.Ce n'est pas garanti·le 19 avr. 08:55
Pouleto:oui tu as bien entendu raison, l'idée est de préparer le gabarit puis de le stratifier hors du bateau, le collage lui sera bien entendu toujours synonyme de gouttes sur la tronche j'en suis bien conscient... ·le 19 avr. 08:57
Calypso2:au lieu de fabriquer un omega on peut en prendre un tout fait ,il suffit d'acheter du tuyau plastique ( rayon plomberie) et de le couper dans le sens de la longueur . ·le 19 avr. 09:07
Pouleto:bonne idée que j'avais noté. Et on stratifie ce tuyau après dépolissage, avec les bords du tissus qui reviennent à l'horizontal pour le collage ? J'imaginais aussi pouvoir mettre le demi tube à la bonne courbure si nécessaire avec un thermosoudeur. ·le 19 avr. 09:16
Calypso2:sur certain bateaux en polyester tout le raidissage est fait ainsi avec du demi tube ,c'est simple et solide , une fois le tibe couper il epouse les formes tout seul sans chauffer ·le 19 avr. 09:24
Pouleto:mais je dois tout de même strater le demi tube ou non ? Ou juste le coller à l'epoxy contre le pont ? ·le 19 avr. 09:28
Calypso2:il faut le strater ,le depolir et mettre du strat tout au tour du tube et au pont , disons 10cm sur le pont de chaque coté du tube ·le 19 avr. 09:39
Pouleto:Merci pour toutes ces infos basiques, j'apprends plein de choses grace à toi. C'est bien l'idée que j'avais. Juste pour être sûr tu peux préciser la phase de dépolissage ? Je crois qu'après j'aurai plus de question ;) ! !!!·le 19 avr. 09:53
Calypso2:Il faut couper les extrémités du tube à 45 degrés pour éviter les points dur et cassant ·le 19 avr. 10:26
Polmar:Le demi-tube n'est qu'un coffrage et n'a aucune capacité à reprendre les efforts. Donc le dépolir ??? Sauf si cela permet de retenir les gouttes. ;-)Pour la mise en forme pour suivre la courbure du pont: quelques étais sous forme de lattes de bois coupées à la bonne longueur, Elles seront retirer après la stratification. Et si tu es perfectionniste, tu pourras faire une reprise de stratification à l'emplacement des étais.·le 19 avr. 20:07
Calypso2:Polmar je ne suis pas un specialiste du polyester mais dans mon jeune temps j'ai raidi dans un chantier naval ainsi une coque de 12m de long avec des 1/2 tube ..ç'est là d'ailleurs que j'ai appris cette méthode ·le 19 avr. 20:21
18 avr. 2021
0

gloups, il n'est pas nécessaire de poncer le pont pour trouver d'ou vient l'entrée d'eau,
une étude attentive peu suffire,
le trou peut avoir la taille d'une pointe d'aiguille !
chercher bien une fois décaper en dessous ca se verra comme le nez au milieu de la figure.
restera plus qu'a faire un petit bouchage de trou sans tout poncer

préfabriquer l'oméga est une solution, avantageuse.


Pouleto:Je dois faire la peinture du bateau c'est pour ça que je pensais poncer le pont de toute manière, pas juste pour trouver l'origine de l'infiltration 😉. OK merci pour les infos. ·le 18 avr. 22:45
19 avr. 2021
0

Bonjour,

Voir ce fil

www.hisse-et-oh.com[...]-lairex

Je l’avais fait avec des plaques d’airex avec tissu bi biais, epoxy avec ajout de thixotropine


19 avr. 2021
0

Et les conseils du forum, notamment ceux de FredericL m’avaient bien aidé


19 avr. 2021
0

Merci Cezembre, je viens de parcourir ton post, fort instructif.

Je vais m'attaquer à assainir la zone par dessous dans un premier temps, puis je m'attaquerai à la reconstruction. J'ai de l'herex que je collerai chargé à l'epoxy, puis je recouvrirai avec le tissus chargé. J'espère ne pas tout ramasser sur la tronche, j'ai vraiment peu de place. Une fois le tout recollé et recouvert je mettrai en place si le temps le permet les omega décrits plus haut. Je cours un peu contre le temps malheureusement, il reste beaucoup à faire et la mise à l'eau est prévue pour mi mai si tout va bien. On décalera la mise à l'eau si pas fini mais je pense que ça devrait le faire.


cezembre:Bonjour Pouleto, Dans mon cas, bateau de 7.60 il y avait largement de quoi se tenir assis pour coller l'airex et strater avec thixothropine sans que ça tombe ou que ça coule. Mais je pense qu'il n'est pas possible de faire cela couché sur le dos. Sur tes photos je ne me rends pas compte de l'espace, mais si tu ne peux pas travailler assis, mieux vaut le faire par en dessus. Tu ouvres la zone où le balsa est pourri, tu le grattes, tu colles l'airex et tu restrates par dessus, tu peux faire une chanfrein dans la fibre qui dépasse la zone pourrie pour lier la dernière couche avec l'existant. ensuite ponçage et une peinture pour finir. Une demi journée de boulot quand il fait beau avant peinture. Si ça se trouve ton pont sera de nouveau rigide et tu n'auras pas besoin de mettre des omégas dessous·le 19 avr. 17:49
Polmar:Avant de scalper la surface, il est judicieux d'étayer par dessous, car le pont va devenir très souple et risque de s'affaisser sous son propre poids, surtout pendant les phases de stratification pendant lesquelles il est nécessaire d'appuyer. Et je ne pense même pas au fait qu'il pourrait être nécessaire de prendre appui dessus pour traiter la partie centrale.·le 19 avr. 20:33
Pouleto:bonne idée je prends note merci ! ·le 20 avr. 05:58
19 avr. 202119 avr. 2021
0

Le navire - "Un petit hors bord qui naviguera sur le léman" - ne semble pas d'une taille impressionnante … il est annoncé vide … n'est-il pas plus simple de le retourner et bénéficier de l'aide de la gravité plutôt que de lutter contre !


Pouleto:si ça serait top, tu me fais rêver là (pour la peinture et pour la strat). Mais il est posé sur une remorque dans mon allée, avec le moteur au cul, et il fait à vide tout de même près de 750 kgs avec le moteur. DOnc je ne me sens pas vraiment de le retourner malheureusement. ·le 19 avr. 12:10
19 avr. 2021
0

Etant donné que :

- la peau intérieure est morte
- l'âme a pris l'eau et est probablement à remplacer
- la peau supérieure est probablement endommagée
- il faut refaire la peinture de pont
- il y a très peu de place pour travailler à l'intérieur et il faut travailler au plafond

Je pense qu'il serait plus rapide et plus efficace de découper cette partie du pont et de la refaire refaire en sandwich âme mousse ou en CP avec une strat à l'extérieur, et de travailler principalement de l'extérieur.

Profiter de l'absence du pont pour faire ls travaux sur le fond de coque.


Pouleto:t'as raison, mais ça fait peur ... ! mais c'est peut-être pas la pire des solution en effet, l'accès étant tellement ennuyeux. ça n'empêche pas quelques manipulations depuis le dessous (strat intérieure aussi je pense ? ) mais le plus gros pourrait être fait depuis l'extérieur. Par contre si je découpe alors j'ai plus de choix, faut que ça marche, car dans un mois le bateau retourne à l'eau. Alors que même pas totalement fini, si je découpe pas, je peux le remettre à l'eau dans les délais et finir le job à quai... Dilemme...Si je coupe il suffit de virer le morceau qui est pourri (20 cm sur 50 je dirais) ou faut prendre plus large ? ·le 19 avr. 13:06
simbad:en tt cas, pourr tesimplifier la tâche de la pose des barrots, tu peux réaliser en bois moulé, 4 à 5 tasseaux de 5 mm épais, le 1er collé à la choucroute sur le pont (une fois refais la fibre) et le reste des plis collés à l'époxy ou autres colles, en mettant des cales sur le plancher, tu dois pouvoir faire ça sans prendre une goutte de résine sur la tête, et àa libèrera la place plutôt qu'un poteau en plein milieu, mais moi je reprendrai sur les bordés car qd tu marche dessus, ça forcera sur les bordés, avec une reprise la contrainte sera moins forte. si la "peau du pont" est en bon état, moi je la laisserai, car reprendre un trou sur le pont c'est apas de la tarte si on n'est pas aiguisé à la résine/tissus, mais bon, tu fais comme tu l'entends, avec ttes les idées qui t'ont été données, tu n'as que l'embarras du choix; bon courage. JL.C·le 19 avr. 13:22
19 avr. 2021
0

1omega straté.une fois tout bien solidifié enlever tout ce qui est abimé par l'extérieur. Tu restrates comme tu faisais tes surfs mais à l'air libre ou tu pourras poncer.


19 avr. 202119 avr. 2021
0

Hello tout le monde,
Merci pour toute l'aide que vous m'apportez. J'ai pu passer ce soir sous le pont du bateau, et constater les dégâts en virant la fibre décollée.

Donc sous la fibre, j'ai du CP qui part en poussière. J'ai arraché tout ce que j'ai pu, et j'ai gratté le contreplaqué (sans aucune difficulté, au ciseau à bois). Je vois maintenant bien la fibre du pont. J'ai trouvé les coupables, il y avait des trous (mal) bouchés au mastic ou à je ne sais quoi, qui ne débouchent sur rien sur le pont... De plus, de nombreux autres trous semblaient mal jointés (lampe de proue, taquet...).
Sur les côtés du CP je tombe sur une plaque d'herex qui semble (relativement) saine. Hyper fine, elle doit faire 5mm d'épaisseur max.
Je mets quelques photos de ce que cela donne du dessous.
J'ai ensuite percé au 4 coins de ce que j'ai retiré (il faudrait retirer un peu plus pour faire propre) pour me rendre compte sur le pont d'où cela se situe. On voit que c'est pas trop large mais que ça passe quasiment sur toute la longueur du pont avant.

Je vais donc attaquer selon vos commentaires, par dessus, car comme vous pouvez le voir sur la photo avec la visseuse y a pas beaucoup de place dessous. Je suis à moitié bloqué des bras là dessous... Bref. Ah et au fait, j'ai découvert un omega sous mon pont... C'est ce que vous voyez au premier plan, sur la photo avec la visseuse... Juste ?

Je pense donc maintenant préparer au mieux ce travail, je vais aller relire les posts que vous mentionnez pour bien comprendre la procédure.

La question en suspens actuellement sera de savoir combien couper ? Juste où c'est pourri, ou alors quelques cms de plus ? On voit depuis dessous que ça fait une succession de rectangles pour suivre la forme triangulaire du centre du pont, faut-il suivre cela de préférence ?

Ah et je me suis demandé quelque chose d'anodin, faudrait-il profiter de poser un hublot de pont ou que sais-je pour profiter de l'espace inutilisé qui se trouve là devant ? (je dirais non mais j'aime mieux demander avant de prévoir autrement et d'avoir cette idée qui sort au final...). Actuellement il y a un gros vide à l'avant du bateau, on pourrait peut-être y stocker des trucs ? Peut-être est-ce une question idiote ?

Merci encore à tous c'est top les explications précises et pro qu'on trouve ici.


simbad:sincèrement, faire une telle découpe je ferai pas, consolider par dessous tu as un support qui restera tel qu'il est, refaire net le pont si tu découpes, ça ne sera pas immédiat, s'il y a un gel coat, tu n'as pas fini de poncer. on voit bien l'oméga, en ajouter un devant raidira bien le pont. JL.C·le 19 avr. 20:33
Pouleto:ça serait plus rassurant, mais l'endroit est tellement mal accessible ! ... je devrais finir la partie la plus en avant bras tendus devant moi, pas sûr que je sois dans de bonnes conditions pour le faire. ·le 19 avr. 22:06
19 avr. 2021
0

Et accessoirement arrêter de sauter sur ce pauvre pont. On ne saute sur un bateau pour embarquer


Pouleto:je viens d'acheter le bateau, je ferai passer le message aux anciens proprios ;)·le 19 avr. 22:03
19 avr. 2021
0

C'est trop petit pour mettre un hublot ou un capot utilisable, et il faut éviter de charger les extrémités.
La forme se prête très bien à une réparation, car la pièce est plate et peut être préparée à l'avance.
Je serais assez tenté par le collage par le dessous d'une peau stratifié à l'avance, puis refaire une âme de sandwich en injectant de l'époxy moussant par le dessus, en prévoyant des trous d'évacuation pour la résine.


Pouleto:OK pour le hublot, en effet près de 15 cms pour la partie vraiment pourrie, peut-être quelques cms de plus pour virer tout ce qui est pas 100% sain... Pour la méthode de réparation par dessus j'ai trouvé des méthodes détaillées ici : www.forum-resines.net[...]pic.php ou encore ici : www.resines-et-moulages.com[...]ie.html ces deux méthodes minimisent les travaux par dessous... Pour ta proposition je ferais une peau en strat et je la collerait au plafond en etayant, créant ainsi la couche du fond, puis une mousse epoxy, puis re-strat au dessus ? C'est quoi l'expoy moussant ? ·le 19 avr. 22:39
19 avr. 202119 avr. 2021
0

Et que penser de la méthode par dessus citée dans le lien plus haut : on ouvre depuis le dessus, on "bouche" depuis le dessous avec une planche cirée, puis petit à petit avec des chevauchements qui s'agrandissent on recrée les couches avec un feutre au centre. Juste une strat par desssous au final et le tour est joué.
Comme ma réparation est longue (1m environ) mais pas large (15 à 20 cms max) ça me semble pas trop mal comme solution non ?

(C) les images viennent de www.resines-et-moulages.com[...]ie.html et de www.forum-resines.net[...]pic.php , c'est la moindre de mettre la ref ;)


19 avr. 2021
0

Je pensais garder la peau extérieure.
1) Enlever tout ce qui est pourri, sécher, dégraisser, poncer, dépoussiérer
2) Stratifier à plat sur une planche de CP fin avec un polyane pour isoler une pièce en fibre qui va déborder de 5 cm environ tout autour, avec un tissu d'arrachage sur le dessus.
3) Masquer le pont, et faire des trous dans la peau supérieure pont pour injecter l'époxy moussant et laisser évacuer l'air et le surplus de résine
4) Enlever le tissu d'arrachage et coller la plaque sous le pont avec de la résine chargée. Laisser la plaque en CP et étayer par en dessous
5) Injecter de l'époxy moussant (Sicomin PB250 ou PB170) par le dessus. La résine va s'expanser et reconstituer l'âme du sandwich en durcissant. L'excès de résine va sortir par les trous.

La première méthode est pas mal mais ça ne sert à rien de mettre du mat dans une peau de sandwich.
La deuxième méthode n'est pas bonne, s'il n'y a pas de peau supérieure ça ne fait pas un sandwich, et ça va être lourd.
Si tu ouvres le dessus, il y a des méthodes plus simples.


20 avr. 2021
0

top merci pour les précisions. Je dois avouer que je dois aller tellement loin vers la poupe du bateau pour virer tout ce qui est pourri que je vais galérer à travailler par dedans dans ce bout du bateau. Je ne peux pas y arriver avec la tête dessous, trop loin et trop serré, donc je dois bosser à l'aveugle avec les bras tendus, couché sous le pont, c'est pourri...
C'est ce qui me fait envisager une solution par le dessus, qui me permettrait de refermer le trou en partant de la poupe directement par dehors (même pour travailler les parties intérieures en partie, avec les bras qui passent à l'intérieur du pont) puis remonter vers le cockpit où j'ai plus de place (ça reste relatif) pour bosser depuis dedans.
Ce qui est sûr c'est que je dois solidifier cela car on va continuer à entrer et sortir du bateau par là depuis le quai, donc le pont doit tenir le coup, dur dur d'accoster le bateau avec le moteur côté quai vu la config du bateau (hors bord avec taud camping).

Le top serait en effet de pouvoir préparer ou de travailler le max depuis dehors du bateau et minimiser ce que j'ai à faire depuis dessous, compte tenu du mauvaus placement dans lequel je me trouve au final pour bosser de dedans.

Partant de là, je peux soit préparer un sandwich à l'extérieur que je place, ou alors travailler couches par couches depuis dehors...

Idéalement, la solution la plus solide et facile à mettre en oeuvre, et si possible qui ne prend pas trop de temps car je fais cela le soir et le WE et j'ai l'été qui arrive sous peu, avec la remise à l'eau du bateau (et il me reste plein d'autres trucs à faire en plus de cette réparation !)


20 avr. 2021
0

sacré boulot ,c'est vrai que lorsque ce n'est pas facilement accessible on ne fait pas du bon boulot .
N'est-il pas possible de decouper la partie malade . Puis de mettre dessous un cp qui deborde la decoupure tenu par une épontille (qui peut rester en place definitivement) . Et ensuite stratifié par dessus couche par couche .
par contre souvent des demi solution s'avere qu'il faut a terme tout reprendre .
dans un premier temps pour la saison mettre un simple cp sur le pont collé vite fait .
Puis cet hiver coupé le pont de Bd à td au joint d'assemblage coque pont et ensuite s'en servir comme moule pour refaire cette partie du pont en neuf ,mais plsu renforcé .


20 avr. 2021
0

Avec une découpe, voici ce que je ferais :
- découper la zone endommagée, poncer le stratifié autour de la découpe en dessous et au dessus
- découper une plaque de mousse airex aux dimensions du trou (jeu de quelques mm tout autour)
- stratifier la peau intérieure sur une planche de CP ou d'isorel, en laissant 50 mm de plus tout autour, et coller la mousse d'airex dessus.
- présenter la pièce par le dessous, la coller et étayer
- stratifier la peau supérieure
- enlever les étais et le CP et coller des omegas préfabriqués par le dessous


Calypso2:oui maissi j'ai bien compris c'est l'acces par le dessous qui pose probleme . pourquoi ne pas laisser une épontille a cet endroit qui ne sert a rien dans le bateau , ça evitera que le probleme ne recommence au moindre saut un peu lourd ·le 20 avr. 09:08
Pouleto:oui je pense que c'est une bonne idée et que c'est la solution qu'avait déjà mis en place l'ancien proprio vu la pyramide qui devait servir d'épontille que j'ai trouvé. Mais ça sera pour le moment où j'aurai assaini tout ça... ·le 20 avr. 10:28
20 avr. 2021
0

Hello, merci d'être encore et toujours là pour me répondre :) !

Calypso en effet la solution que tu préconises est possible, de tout refaire cet hiver, mais je n'ai pas vraiment d'endroit pour stocker le bateau qui passe généralement l'hiver à l'eau sur le léman. Là je l'ai sorti comme je viens de le reprendre, pour y faire ce qu'il faut, mais je n'ai pas de place je l'ai temporairement devant chez moi, il bloqu l'accès au garage, bref pas imaginable à long terme.
Pour l'épontille j'ai justement trouvé une pyramide de soutien qui devait jouer ce rôle dans le passé, c'était plus en fonction mais toujours posé devant le réservoir sous le pont (je mets une photo de ce que j'ai trouvé là devant sous le pont). On peut sans autre prévoir de laisser une épontille qui solidifiera facilement le tout en appuyant sur la coque, par contre il faudra veiller à faire quelque chose de bien réparti sur la coque pour ne pas reporter le problème.

FredericL j'aime bien le plan d'attaque que tu proposes, ça me semble assez facile à faire et ça minimise les accès par le bas (mis en place du CP avec peau, retrait au final, pose d'omegas ou d'épontille).
Quelques questions :
- quelle composition pour la peau intérieure ?
- Prévoir du démoulant sur le panneau CP j'imagine ?
- idem pour le sandwich en airex, je stratifie que dessus / dessous ? Ou aussi sur les côtés (plus pénible les angles) ? Et comment combler au final les quelques mms de jeu que tu préconises de laisser ? Résine chargée ? Autre... ?
- quelle composition et quelle grandeur de la peau supérieure ? Je pourrai la faire dépasser de plusieurs dizaines de cms pour faire la jonction sur les "bosses" aérodynamiques du pont, ou pas la peine ?

Pour le reste je crois que je suis OK avec la solution...


23 avr. 2021
0

Des avis / propositions pour les points pas clairs ci-dessus ? Je vais certainement sauter le pas en début de semaine prochaine (découpe et mise en route des travaux de strat) car je viens de recevoir les derniers trucs qui me manquaient pour les strats. Je suis maintenant équipé de mat, de tissus, de tissus d'arrachage, de thixotrope, de micro ballon, de mastic epoxy etc...
Y a plus qu'à ...


Calypso2:Et de gants.. ·le 23 avr. 08:37
23 avr. 2021
0

Peau intérieure et extérieure : je pense qu'avec 2 couches de biaxial 300 g ou 1 de 450 g c'est bon.
Bien sûr mettre du démoulant sur la planche support, ou un polyane ou la recouvrir de scotch d'emballage.
Le sandwich doit être stratifié des deux côtés sinon ce n'est pas un sandwich.
- ajuster l'âme à la découpe du pont, avec un jeu de quelques mm
- stratifier la peau intérieure sur une planche avec un démoulant, plus grande que l'âme de 50 mm tout autour
- coller l'âme sur la peau intérieure (avant polymérisation de la résine de la peau)
- mettre du tissu d'arrachage sur la partie extérieure qui déborde de l'âme
- une fois polymérisé, présenter la pièce par l'intérieur et faire les ajustements
- quand tout est bon, coller la pièce sous le pont avec de la résine légèrement chargée aux microballons. Mettre une planche avec un démoulant en dessous pour avoir une bonne planéité et répartir la pression.
- sur le dessus, boucher les espaces entre l'âme et le pont avec de la résine chargée aux microballons.
- quand c'est polymérisé, poncer les bords autour de la découpe sur le dessus en pente douce (10%). Faire ce qu'il faut pour avoir une surface lisse sans discontinuité (mastiquer avec de la résine chargée au microballons, poncer, recommencer), et quand c'est bon stratifier la peau extérieure en venant recouvrir toute la partie biseautée, et mettre un tissu d'arrachage.
- ensuite omégas en dessous et ponçage, enduit, ponçage et peinture.


bil56:il a du mat, donc il strate à la polyester, pas à l'epoxy, donc mat entre couches de tissu·le 23 avr. 09:37
Pouleto:Non je suis en epoxy. Pas possible de poser du mat avec l'epoxy ? ·le 23 avr. 09:40
FredericL:Ça dépend du mat et du liant utilisé, mais ça ne sert à rien dans un sandwich. ·le 23 avr. 09:55
23 avr. 202123 avr. 2021
0

top merci FredericL pour l'assistance ! Je vais pouvoir préparer tout ça.

Ma fibre fait 200g/m2 (celui-ci shop.swiss-composite.ch[...]cm.html ) donc moins gros que ce que tu préconises... Grave ? Une couche de plus ?

Pour l'âme je me pose la question de la faire en mousse ou en bois, comme c'est la partie sur laquelle viendra se fixer le taquet central (je n'en ai pas sur les côtés). Et je n'ai pas d'herex si fin près de chez moi (il fait 3 à 4 mm celui que je trouve actuellement). Des avis ? Je peux mettre du CP bouleau traité au primaire et à la résine epoxy pour garantir une bonne durabilité ?


FredericL:3 couches de 200 g de chaque côté et c'est bon. Il vaut mieux faire l'âme en mousse Airex, elle ne pourrira jamais, et mettre du monolithique au niveau des renforts. Je n'ai pas bien compris le problème d'épaisseur. Quelle épaisseur de mousse peux-tu avoir ?·le 23 avr. 09:59
23 avr. 2021
0

près de chez moi je trouve des plaques de 5mm minimum mais en place actuellement j'ai du 3mm je pense. Pas un problème de fixer un taquet sur une strat avec âme airex ?


23 avr. 2021
0

3 mm c'est vraiment mince pour un pont. Tu peux utiliser du 5 sans problème.
Four la fixation du taquet tu mets un insert en CP ou en monolithique


23 avr. 2021
0

ok et je laisse dépasser au dessous du pont la surépaisseur ?

Pour l'insert ça se présente comment ? Juste une contreplaque ou il faut prévoir à la strat un morceau de CP coulé dans la mousse ?


23 avr. 2021
0

Quelle épaisseur fait le pont actuel ? Dans la partie centrale et sur les côtés.

L'insert remplace la mousse du sandwich. Tu découpes la mousse à l'endroit où sont fixées les pièces, et tu mets, au choix :
- un morceau de contreplaqué, mais il peut pourrir s'il y a des entrées d'eau par les trous de vis. Faire des trous plus grands, les remplir de résine chargée, et repercer au diamètre des vis après la stratification des peaux.
- de la résine chargée aux microballons, mais c'est moins résistant
- des couches de tissu de verre imprégné de résine, c'est le plus solide mais le plus long à faire.


26 avr. 2021
0

Hello, me voilà de retour après un WE sans accès au bateau.

Alors l'épaisseur du pont difficile de dire je ne l'ai pas encore coupé mais tout fin, je dirais au centre 2 à 3 mm de bois / airex puis les strats dessus et dessous. à Vue de nez un peu plus épais dans les côtés (je regarde via les trous laissés par les lampes de navigation retirées). Actuellement ils utilisaient une contreplaque en bois sous le pont pour consolider cela.

Merci pour les infos je vois les différences solutions.


26 avr. 2021
0

C'est clairement trop mince pour une âme de pont sur laquelle on marche, même si cette partie est assez étroite. Il faudrait environ 8 mm, mais le pb est de raccorder avec le reste, sauf tu tu refais tout le trapèze.


26 avr. 2021
0

si tu parles du trapèze central c'est possible oui, par contre pas tout le pont... Actuellement c'était pas bien épais en effet et malgré l'état ça tenait. Si on met une épontille ou un omega, voire les deux, ça suffirait pas ?


26 avr. 2021
0

Je parle bien du trapèze central.

Une autre solution plus simple serait :
- découper une plaque de mousse PVC aux dimensions du trapèze
- stratifier la peau inférieure dessus (sur le dessus, pas besoin de planche cirée)
- découper le pont en laissant une bande de 40 mm tout autour
- poncer les bords autour du trou pour enlever la peinture et le gelcoat
- coller la plaque de mousse PVC, avec la fibre en bas
- faire les joints à la résine chargée aux microballons
- stratifier la peau supérieure sur l'ensemble

Un peu plus de surface, mais on ne travaille que par le dessus et on simplifie les finitions.


27 avr. 2021
0

désolé je te lis depuis plusieurs reprises mais je vois pas bien la combine... ? En fait tu penses à préparer la plaque de PVC, puis de lui stratifier une peau inférieure (sur la plaque je pense, sans dépasser sur les côtés), puis "poser" la plaque sur les bords préparés du pont et coller cette plaque à cet endroit avant de jointer et de stratifier le dessus ?
Au final je me retrouverais avec une surépaisseur sur le trapèze du milieu, c'est ça ?
Et donc je pourrais travailler par le dessus uniquement, pas de travaux par le bas. Ca c'est top car j'ai vraiment pas de place par le dessous, par contre la surépaisseur c'est pas top dans l'idée de pouvoir utiliser cette partie comme deck...


27 avr. 2021
0

Et tu penses à quoi quand tu dis plaque PVC ?


27 avr. 2021
0

PVC = mousse PVC type Airex = âme du sandwich.
La plaque ferait toute la surface du trapèze du milieu, qui est en creux, donc au final pas de surépaisseur.


27 avr. 202127 avr. 2021
0

alors en fait le milieu n'est pas creux, tout le pont est plat, et il y a 2 rainures qui ressortent longitudinalement. Donc on a plutôt un plat avec 2 longues bosses qui séparent le pont en 3 parties.
Mais en effet je pourrais faire le trapèze du milieu plus haut que les 2 côtés en l'alignant à la surépaisseur des bosses.


27 avr. 2021
0

Moi je vois la partie centrale en creux, surtout sur le deuxième photo avec le mètre.
En bleu la découpe dans le pont existant et en rouge le contour de la plaque de sandwich.


27 avr. 202127 avr. 2021
0

je mets ici une photo de devant, tu as raaison c'est en creux mais par rapport aux deux renforts qui passent du parebrise à la proue, mais les 3 parties (celle qui est endommagée et les deux de côté) sont bien au même niveau à plat. Donc l'idée serait de ollerc mon sandwich par dessus et de le stratifier au dessus contre les nervures (les bosses) ? Et ainsi de reposer sur le pont existant...
Ca serait juste plus facile à mettre en place que la solution de la strat + sandwich collée par dessous ou c'est aussi plus solide comme ça prend appui par desssus ? Et comment gérer le "vide" laissé dessous ? On s'en tape ?


27 avr. 2021
0

C'est aussi solide, mais plus facile à faire car tout se fait depuis l'extérieur.
Si la surface entre les nervures est bien plane, tu peux stratifier les deux peaux de ma plaque avant de la poser.


27 avr. 2021
0

ok super.
Et pourquoi ne pas laisser une plus grande "marge" que 4cms là où je pourrais en laisser plus ?

Ou même, comme je n'ai pas encore coupé la peau supérieure du pont, la peu était trouée mais semblait assez saine, pourquoi ne pas juste alors stratifier au dessus jusqu'aux rainures sans rien découper de l'ancienne peau ?

Désolé de toutes ces questions je cherche à faire au mieux et à comprendre comment faire juste ;)


27 avr. 2021
0

4 cm c'est pour avoir une surface de collage suffisante avec le pont.
On peut laisser plus, mais plus la surface est grande et plus la pression de contact est faible, à force d'appui égale, avec un risque augmenté d'avoir des zones sans contact ou avec des bulles.
Tu peux laisser la peau supérieure du pont (mais il faut enlever la peinture et le gelcoat sur les surfaces de collage) avec 2 options :
- elle ne sert pas structurellement, et dans ce cas ton panneau de sandwich peut même être stratifié sur les deux faces avant la pose, et tu le colles seulement en périphérie. Tu peux aussi choisir de stratifier la peau supérieure après le collage.
- elle sert comme peau inférieure du sandwich : il faut coller ton panneau de mousse PVC sur toute la surface avec de la résine chargée assez fluide. Faire des petit trous dans la mousse ou le pont pour évacuer l'air et l'excès de résine. La principale difficulté est de bien plaquer le panneau de mousse sur le pont sur toute la surface. Il faut le charger aussi uniformément que possible et aussi étayer le pont par en dessous. Ensuite tu fais la stratification de la peau supérieure.


28 avr. 2021
0

Pour moi c'est égal au final...
La peau supérieure actuelle est en place et juste percée par endroits (feux, taquet,...) mais elle semble solide et intacte. D'où ma question.
L'idée est de faire au plus simple et au plus fonctionnel et solide.


29 avr. 2021
0

Je chercherais à réutiliser la peau supérieure pour conserver l'aspect initial.


Pouleto:oui mais dans ce cas-là je dois stratifier par le bas, couché au fond du bateau, sans possibilité de mouvement... c'est chaud ! ·le 29 avr. 08:21
Polmar:Non, après avoir découpé, pour la méthode de FrédéricL; avant de recoller.·le 29 avr. 13:41
29 avr. 2021
0

Bonjour,
Que de solutions compliquées...
Sinon une fois tout dégagé et bien bouchés les trous tu te fabriques une pièce bien large galbée à la forme ,en cp en airex,en ce que tu veux,stratifiée des deux côtés puis avec des omégas (joint congé indispensable sur le bord d'un demi tuyau) sur la face inférieure eux mêmes stratifiés.
Une fois ta piece finie et bien rigide, un coup de ponçage sur la face supérieure,une couche d'epoxy chargée et tu colles ta plaque sur mesure au plafond avec des étais.
Zéro strat à l'envers,tu travaille tranquille,même chez toi,juste faire attention à ce que la pièce rentre par la descente si tu fais en dehors du bateau.
Si tu es propre tu peux ne mettre aucune goutte et éviter un shampoing à l'époxy...
En résumé tu fabriques ta pièce à l'endroit et tu la colles au plafond juste à la fin...


29 avr. 2021
0

oui bien sûr si j'avais un moule de la face intérieure du pont je pourrais tout préparer avant et coller comme tu dis. Mais le problème est que la forme n'est pas réglière, c'est le dessous d'un pont, donc galbé et "pointu", et avec différentes épaisseurs sous le pont (nombre de couches de l'ancienne strat pas régulières). Si t'as un moyen facile de faire le moule du dessous du pont ça serait une solution, sinon j'envisage mal la confection de la pièce, bien que la méthode proposée soit élégante.


James :Tu scotches au plafond un poliane fin.Tu mets du tissus et de la charge aux endroits en négatif sur une plaque un peu rigide mais sans plus,que tu bloques au plafond avec plein d'étais espacés .Quand c'est sec tu fabriques des petits conformateurs en bois entre les étais que tu colles provisoirement à la plaque coté inférieur. Tu demoules Tu fais pareil avec des conformateurs en bois pour bloquer la forme mais par dessus,en les galbans et avec des plots en époxy chargé .Tu sors les tasseaux conformateurs du dessous de la plaque qui est bloquée par ceux du dessus.Et tu peux finir en stratifiant puis coller les omégas que tu stratifies aussi sur la partie du dessous.Quand c'est sec tu peux sortir les tasseaux conformateurs du dessus puisque ta plaque est bloquée et rigide et une couche supplémentaire de strat pour epouser la forme du dessus et equilibrer si besoin le sanwich.Apres tu tartines un enduit chargé et tu colles . J'ai fait une semelle de coque moulée à la forme de ma quille ainsi,pour avoir une interface parfaite et un renfort supplémentaire en poinçonnement en cas de choc·le 29 avr. 14:05
29 avr. 202129 avr. 2021
0

Bonjour Pouleto
Je suis avec intérêt ce fil. Tout a été dit me semble t il. Si le fait de découper la peau supérieure t'ennuie, n'as tu pas possibilité de renverser le bateau grâce à une "rotissoire" ? Peut être ton carrossier en a t il une et ça ne serait pas un pb de bricoler un support avant et arrière à fixer provisoirement sur le bateau pour pouvoir mettre en place le bateau sur la rotissoire.

Ou au pire, préparer un support en bois pour recevoir le bateau à l'envers, 6 copains et hop !
Ce support devra-t-être assez haut pour le plus de confort possible pour toi lors de la réparation intérieure


Pouleto:Hello, merci du retour. Non j'ai le moteur attaché et pas de possibilité devant chez moi de retourner le bateau malheureusement... Dommage ça aurait été plus simple ! ·le 29 avr. 12:48
29 avr. 2021
0

Si tout ça c'est top compliqué, il reste une solution moins élégante mais qui devrait faire le job sans découper le pont : tu prépares une planche de CP de 15 à 19 mm, fil en long, découpée pour rentrer à la place de l'âme enlevée.
Tu la protèges de l'humidité en passant 2 ou 3 couches d'époxy, en insistant bien sur les chants, puis tu la colles sous le pont avec de l'époxy chargé aux microballons.


Pouleto:et pourquoi pas un hybride ? Un sandwich stratifié à l'avance aux dimensions de l'âme enlevée, avec une strat qui dépasse que je colle au final en etayant par dessous ? Pas de strat à poser par dessous, juste la pièce encollée à présenter et à coller.Avec tout ce qu'on a dit sur le sujet je pense que ça a déjà été proposé ahah·le 29 avr. 16:08
29 avr. 202129 avr. 2021
0

Ps
Photo de la plaque de renfort collée sous la coque...
On voit les tasseaux qui bloquaient le profil au cours de la construction.
Le mastic chargé en collant cette plaque a servi à coller et bloquer les différences de courbure entre quille et coque (déformation non prévue à la soudure de la semelle supérieure de quille)
Quand on a quillé c'était parfait ,les trous des boulons qui étaient déjà percés sur la plaque d'interface ont servi après séchage de guide pour percer la coque.
Ça a pris juste une demi-heure pour descendre la coque et visser les 16 boulons.


James :PsLe contre plaqué que l'on voit c'est juste l'âme pour donner la forme.Le reste c'est full carbone dessus/dessous et les cotés ·le 29 avr. 14:28
30 avr. 2021
0

Perso si le sandwich est pourri sous tout le pont je séparerais les demi-coques pour pouvoir re-stratifier proprement tout l'avant.
Si c'est trop compliqué à cause du plancher et de l'arrière, je découperais l'avant. Vu le taf que tu as déjà fait, autant réparer de façon durable.

Et si t'as la foi, tu peux même en profiter pour ajouter une baille à mouillage à l'avant.


Pouleto:alors seule la partie centrale du centre du pont était HS... Le reste est en airex et nickel ! impossible à décoller lorsque j'ai retiré tout ce qui était pourri. Découper l'avant je pense que j'aurais pas osé ! Ouch ! ·le 30 avr. 21:36
Krutchu:Si c'est que la partie centrale, tu as raison, inutile de se compliquer le travail.·le 30 avr. 22:44
30 avr. 2021
0

OK fini de parler, j'ai retroussé mes manches et j'ai profité du début du WE pour m'y mettre. Dommage, le temps est pluvieux et frais, j'ai donc choisi de travailler de la sorte.

Je vais débuter par faire un essai : j'ai galéré une bonne heure sous le pont à nettoyer l'endroit, et à le poncer. J'ai ensuite pris une empreinte en collant une grande feuille au plafond et en relevant la forme de la partie pourrie que j'ai enlevé. J'ai reporté cette forme sur mon airex, découpé et ajuste à nouveau couché sous le pont jusqu'à ce que j'arrive à le faire passer correctement dans la partie où l'âme a été enlevée.

J'ai ensuite à l'intérieur préparé 7 couches de tissus (400gr) à la forme de l'airex, et deux couches plus larges de 5 à 6 cms.

J'ai commencé à strater sur un plastique tendu sur une grande planche, avec ce schéma au final :

tissus
tissus
tissus
airex
tissus
tissus
tissus
tissus
grand tussus
grand tissus

Tissus d'arrachage au dessus, re-plastique et mise sous une autre planche pour appliquer une pression uniforme.

J'ai donc un sandwich avec une base plus large, bien plate, que je pourrai décoller demain.

Je testerai alors la mise en place par dessous et j'adapterai s'il le faut les quelques bavures / accrocs.

Ensuite, je pense essayer de coller par dessous avec de la résine chargée et thixotrope, en étayant par dessous si j'arrive. Je préparerais tout avant (étais etc...) et si ça me semble OK je charge bien et je place par dessous. Je protègerai le pont et le percerai pour permettre aux bulles et à l'excès de résine de sortir. Puis bouchage des trous au dessus, éventuellement une fine strat sur la partie centrale du pont mais pas sûr (surtout avec ce temps pourri...)

J'ai donc commencé mais sans que ce soit trop impliquant pour la suite, la pièce faite ce soir si elle va pas je l'utilise pas et basta.

Je retombe après toutes ces discussions sur une solution évoquée presque tout en haut... Tout ça pour ça... ? Mais non, toutes ces réflexions m'en ont appris beaucoup, c'est top merci ! Et ça offre plein d'idées aux autres c'est génial.


0

Voilà le WE a été, malgré le temps pourri, fructueux en travail.
J'ai collé ma pièce, qui une fois sèche et ajustée rentrait parfaitement dans le "trou" du fond de cale.

J'ai kpercé la peau du dessus de multiples trous de 6mm pour pouvoir laisser sortir la résine et remplir les éventuels bulles, j'avais bien entendu recouvert la partie de scotch avant les travaux pour protéger les coulures.

J'ai bien chargé la pièce de résine tant sur la partie sandwich que sur la partie strat pure , la résine a été mélangée de thixotrope pour avoir quelque chose de pâteux, et je l'ai positionnée au plafond, puis j'ai positionnée une planche cirée au dessus et j'ai étayé avant d'allumer mon chauffage (il faisait trop froid sinon) sous le pont.

J'ai passé à l'extérieur de mon bateau et j'ai gavé chaque trou de résine jusqu'à avoir de la résine qui sortait par les trous à chaque fois que j'injectais de la résine (à l'aide d'une grosse seringue de 300ml), et j'ai laissé sécher une journée entière.

Hier soir j'ai retiré les étais, tout semble super bien collé.

Il me reste maintenant à enduire le dessous du pont avec de la résine chargée (thixotrope et flocons de fibre et microballons) pour "casser" les angles laissés par ma pièce et combler les divers petites aspérités qui résultent de l'arrachage de l'ancienne strat, je veux faire un bonne grosse choucroute qui recouvre tout cela et qui la colle définitivement et d'una manière "lisse" au pont. Si vous avez des conseils pour que je m'en prenne le moins possible sur la tronche je suis preneur, pour l'instant je décale mes bras et ma tête quand c'est possible et je suis un vrai teletubbie pour travailler.

Ca semble vraiment hyper bien collé, reste à choucrouter cela et à poser une épontille ou un omega, ce que je vais faire sous peu. Là aussi pour les omega avec vos histoires de tubes je suis pas encore bien au clair comment procéder...

Voilà quelques images de la réalisation. J'en suis content compte tenu de la difficulté d'accès, même si ce n'est pas du taf de pro j'en suis conscient.

Merci encore de vos conseils, on avance, on avance...


moutick:bien joué, cela devrait tenir... Bravo !·le 03 mai 11:27
James :Une bonne étape. Chez Sicomin et autres sûrement ils vendent des omégas tout faits et même les bandes de multiaxial qui vont avec...·le 03 mai 11:30
Pouleto:Merci. Je pensais fabriquer un omega avec le reste d'airex que j'ai à la maison... Mauvaise idée ? je la prépare à la bonne dimension, je la rigidifie en bonne position, puis je la stratifie avant de la coller à la résine sous mon pont, avec appui sur les deux côtés de la coque... ·le 03 mai 12:39
James :Je ne suis pas un spécialiste de l'airex mais les omégas de sicomin sont en mousse relativement souple,j'en ai eu dans les mains.L'âme de l'omega sert surtout à donner une forme aux tissus de renforts.Ceux de sicomin ont un arrondi pour éviter de faire un joint congé comme sur un demi tube ·le 03 mai 15:36
0

Bravo pour les avancées et merci pour le compte-rendu.
Sans rapport avec le sujet, je me souviens que tu avais demandé des renseignements pour le pare-brise. En cherchant du plexiglas pour refaire 2 vitres de ma timonerie, j'ai trouvé cela dans notre région :
Aurais tu la gentillesse de mettre en photo les produits utilisés, et leur apparence lors de leur mise en œuvre ?
Bonne continuation


Pouleto:Merci pour le message et merci pour le lien pour le pare-brise. Je vais my atteler l'hiver prochain je pense, cette année j'en aurai assez fait ! Pour les photos en fait dès que je travaille la résine le téléphone pour les photos est hors d'accès, pas envie de le résiner... ! Tu voudrais des infos pour la résine avec thixotrope ? Ou sur quelle autre partie ? ·le 03 mai 12:41
0

J'imagine bien la poisse d'avoir son téléphone plein de résine... 😣
C'était juste pour avoir une notion de l'aspect de ces produits. Je vais regarder sur internet ou YT, je devrais trouver.
Encore merci !


Pouleto:la résine de base est comme un miel liquide, donc... liquide ! Si tu mélanges avec du thixotrope ça devient pâteux, plus t'en mets plus ça "fige", un peu comme de la confiture... lorsque j'ai mis le mélange sur ma plaque stratifiée rien n'a coulé, juste lorsque j'ai mis les étais en pression pour coller durant la nuit ça a un peu fait des pâtés qui parfois on coulé depuis les bords, et encore. C'est vraiment top comme solution pour travailler sur les facades ou au plafond. ·le 03 mai 20:58
0

Quelques nouvelles de l'avancement des travaux...
Je suis passé sous le pont, pour voir le collage. Il y aura certaines cavités résultant de l'arrachage de l'ancienne couche de résine et du CP pourri, 2 ou 3 de la taille de 2 euros. J'ai pu commander un colle / mastic bicomoosant à base epoxy sikadur 31 cf avec thixotrop, ça sqmble pas mal pour faire une dernière couche sur le collage et pour coller l'oméga au pont.
J'ai essayé de stratifier l'oméga... Sacrée aventure... J'ai fait une âme en airex (chutes collées les unes sur les autres) environ 1.8cm de haut, poncé en pente avec angles arrondis. J'ai tenté une stratification mais pas sur que le tissus colle bien à l'aire et qu'il n'y ait pas de bulle...! Dur dur avec cette forme...a l'œil je dirais que la fibre ne plaque pas partout, à chaque tentative de debulage ça se décolle ailleurs. Je verrai donc demain le résultat, si ça tient ou non.
La construction c'est 2 couches de léger (tissé 100gr) qui dépassent sur la planche pour l'accroche sur le pont, puis 1 couche en 450 sur le profil uniquement, puis à nouveau 1 couche de 45 qui débordé sur la planche.
Je pense ensuite raboter les bouts et les coller au sikadur ou à la choucroute.
Un moyen simple de tester s'il y a des bulles ou des faiblesses ? Comment être sur de la qualité du collage et de la stratification ?
Merci.


Polmar:L'intime collage de la stratification sur l'airex n'a aucune nécessité structurelle. Ce n'est pas un sandwich.La forme, en airex pour toi, n'est qu'un moule mâle perdu. l'importance est la forme en 3D de l'oméga que tu as réalisé. Et qui est bien beau! :-)·le 05 mai 09:09
Pouleto:Top merci du retour ! ·le 05 mai 10:27
0

Les bulles ponctuelles c'est pas très grave, du moment qu'il n'y en a pas entre les couches de fibre.
Beau boulot.


Pouleto:j'espère... Je checkerai ce soir une fois la pièce sèche... on verra bien, au pire je me dis que même avec des bulles ça devrait être mieux que rien (comme c'était le cas maintenant). Si en plus j'ajoute une couche de ce mortier Sikarur je pense avoir une rigidité nickel... ·le 05 mai 08:06

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021