Bateau stationné à l'eau : quelle fréquence de mise en route moteur (Inboard, ligne d'arbre, diesel 90cv Aifo)

Bonjour,
Nous venons d'acheter un bateau à moteur. Artaban 680. Nous devions remonter le Rhône il y a 15 jours, mais des problèmes cachés ont fait que nous avons dû passer nos 3 jours en réparations. (Région Martigues)

Vu le confinement, nous ne pouvons descendre mettre en route le moteur. J'avais cru comprendre qu'il fallait faire tourner le moteur chaque semaine.
Qu'en est-il ? Combien de temps maximum peut-on le laisser sans tourner ?
En vous remerciant
Bruno

L'équipage

San MarcoSan Marco20 mar. 2020 10:46

San Marcobil5620 mar. 2020 10:59
6

mais non ... si tu as des batteries en bon état et bien chargées, tu peux laisser 3 à 6 mois au moins sans souci

San MarcoVitalis20 mar. 2020 10:59
0

Salut, une fois par mois suffit, bien mettre le bateau à température et de faire tourner l inverseur au ralenti (beaucoup de personnes l oublie à tord) regarde bien si l eau s évacue bien en sortie d échappement si ses le cas.

San MarcoSAROYAN20 mar. 2020 11:01
1

Un moteur bien hiverné redémarre au quart de tour (ou presque). Si tu ne l'hiverne pas tu peux évidemment le faire tourner et bien chauffer régulièrement. MM

San MarcoKaj20 mar. 2020 11:10
0

je le fais tourner une fois par mois on m'a dit que ça graissait les cylindres et que ça empêchait la rouille d'apparaître. Moteur 8000 heures qui démarre toujours au 1/4 de tour par contre je n'ai pas pensé à faire tourner l'inverseur mais ça ne semble pas pénalisant. Il faut toujours vérifier que la pissette pisse bien.

San MarcoVitalis20 mar. 2020 11:3120 mar. 2020 11:40
0

Oui l inverseur n est pas pénalisant pour le démarrage du moteur, mais dans la foulée ça ne coûte rien de faire chauffer l ensemble avec une charge de travaille pour le moteur. Ses toujours mieux de faire tourner toute la mécanique ;) l helice seras peut être moins parasité d algues en tournant fréquemment?( en mer je sais pas... moi je suis en eau douce) d ailleurs une helice qui ne s arrêter jamais de tourner, il y a des algues et des coquillages dessus?

1

Bonjour Kaj,
Quand tu fais tourner un moteur, il faut le mettre en charge, cad faire également tourner l’hélice.
Sinon tu glaces les cylindres. Ce qui est généralement le cas des bateaux de loc qui font tourner le moteur au mouillage pour recharger les batteries.
Demandes au chat, il te confirmera certainement mes dires.
Bonne journée,
Patrice

San MarcoF3D7320 mar. 2020 11:4320 mar. 2020 11:45
1

Je fais une fois par mois et c'est parfait (mais si tu ne fais rien pendant 2 mois c'est pas une catastrophe )
je laisse tourner une bonne heure (jusqu'a ce que le moteur soit à température de fonctionnement )
Mettre du stabilisateur de carburant dans le réservoir (surtout si c'est diesel )

San Marcojanyc20 mar. 2020 13:02
0

Mon moteur est hiverné habituellement pour six mois a la mise en route pas de problème il démarre impeccable.
Pour cette année je pense que ce sera plutôt 8 mois vu les événements.
J'espère qu'il va me pardonner et va bien redémarrer.

San MarcoTafarabo20 mar. 2020 14:41
0

Pendant une dizaine d'années, j'ai eu mon boat amarré sans que je puisse m'en servir. Je venais, toutefois, faire tourner le moteur(un Perkins 4236) une fois par mois, et ça a toujours démarré au 1er ou 2ème coup de démarreur. Jusqu'au jour où la batterie dédiée au démarreur n'a plus rien voulu savoir, malgré une éolienne doublée d'un panneau solaire branchés en permanence. La deuxième batterie était OUT depuis belle lurette. Mais les démarrages ont été efficaces pendant 6 ou 7 ans. J'ai remplacé la batterie après 3 ans d'abandon et de silence moteur. Ce bon vieux moteur, tellement content d'avoir une nouvelle batterie, s'est remis en route(difficilement, certes)

0

Merci à Vous tous de ces bons renseignements,ce n’est que mon premier hiver ...Je fais tourner à quai 40mn toutes le 3 semaines au mouillage pour maintenir les batteries et qu’il y ai une montée en température correcte de mon moteur ...
Par contre je ne mettais pas en charge l’inverseur HS 45 AA VOLVO .
Avec le confinement je vais devoir laisser passer 1 mois 1/2 sans doute,l’ayant fait tourné le 16 mars .J’ai deux services pour mes batteries récentes ...
A vous lire tous ,je note désormais de mettre mon moteur et l’inverseur en charge.Je maintiens toujours mon réservoir diesel hyper plein ...mais jusqu’à présent je ne mettais pas de stabilisateur diesel /je le ferai cet hiver .

San MarcoSan Marco20 mar. 2020 14:30
0

Un grand merci pour toute vos réponses, elles nous rassurent beaucoup.

Notre inverseur a 40 ans. C'est un Velvet Drive 10-17-01, de rapport 2,10:1. Merci de m'avoir fait penser à le regarder de plus près. Une vidange va s'imposer je pense, ainsi que l'étude de sa notice technique si j'arrive à me la procurer. Peut-être connaissez vous cette marque. A t elle bonne réputation. Bon, vous me direz, ses 40ans doivent déjà répondre à ma question ! ;-)

D'autre part, puis je vous demander une explication : j'ai toujours cru que l'hivernage était à considérer uniquement sur les moteurs hors bord (nettoyage du circuit de refroidissement à l'eau douce, graissage des différentes parties coulissantes et autres tringleries etc...), pour résumer je croyais que ça concernais que les moteurs hors d'eau.

Le sujet doit avoir été mille fois traité, mais que faites vous pour hiverner un moteur diesel Inboard en ligne d'arbre dans une embarcation restant à l'eau ?

Bruno

San MarcoF3D7320 mar. 2020 15:00
0

Je n'hiverne pas le moteur comme la plupart des bateaux aux pontons au Port de Valence (Drôme)
Tout ce qui est pompe eau douce ,wc, douche,douchette circuit qui risque le gel OUI
Dans la cale moteur je branche un """neon"" de chauffe si il fait trop froid il se met en route tout seul et du coup aucune crainte de ""coup de froid" sur le (les) moteur (s)

Voir exemple ci joint
www.orange-marine.com[...]0v.html

San MarcoF3D7320 mar. 2020 15:0120 mar. 2020 15:02
0

Tu indiques que tu devais remonter le Rhône ....pour aller ou ???

San MarcoClo-1319020 mar. 2020 17:36
1

Revenons à la question de base : Oui, il est bon de faire tourner régulièrement le moteur au moins 1 à 2 fois par mois si c'est possible.
Pourquoi ? Et bien pour que l'huile ne stagne pas trop longtemps dans le fond du carter moteur et dépose, pour lubrifier toutes les pièces internes du moteur et de l'inverseur. A ce propos, il faut TOUJOURS mettre le moteur en prise, c'est dire avec par exemple la marche avant après s'être assuré que le bateau est bien amarré au ponton, et pourquoi ? parce-que sinon les segments qui fonctionnent sans effort vont "glacer" les cylindres, les rendre tellement lisses que l'huile ne collera plus sur les parois et les parois ne seront plus lubrifiées de même que les segments, ce qui aura pour effet d'accélérer l'usure du moteur.
Ensuite, faire tourner régulièrement le moteur permet de maintenir en bon état la batterie ou à défaut se rendre compte que celle-ci est H.S. avant la panne au moment de sortir en bateau.
Il n'est pas nécessaire de faire tourner le moteur longtemps, 15 minutes suffisent dans les conditions citées plus haut.
En même temps, il est préférable de vérifier les niveaux et éventuellement les fuites.

J'ai lu que ce bateau venait d'être acheté! Il est TRÈS IMPORTANT de vérifier voire de remplacer les passes coques, ce sont ces pièces qui n'attirent pas l'attention et qui permettent, par exemple, d'aspirer l'eau pour le refroidissement du moteur, idem pour les wc avec aussi la
vidange de ces mêmes wc. si elles "casses" le bateau coule.

San MarcoSan Marco20 mar. 2020 20:48
0

Merci Clo pour les précisions.
Effectivement, j'avais lu les topics pour connaitre les passe-coques de qualité. Les nôtres sont à remplacer, c'est clair...
Si tu as des conseils, ils sont les bienvenus.

F3D73: nous comptions remonter le bateau jusqu'à l'Epervière, puis le charger sur notre remorque. Il semble que la partie technique du port de l'épervière soit plutôt sympa. Qu'en est il en fait ?

Je connais ce port car nous envisagions un temps d'acheter un Saga 27 qui avait pris racine là-bas... Si tu y es lors de notre remontée, ce serais sympa de ce boire un verre ensemble. Quel bateau as tu ?

San MarcoF3D7320 mar. 2020 21:59
0

Bonsoir
Effectivement la zone du port de l’eperviere est tres sympa
Grosse mise a l’eau
Et la grue va jusqu’à 50 tonnes
Et le personnel du port est vraiment sympa et pro
J’ai un Cranchi Zaffiro 32 qui actuellement en zone technique...poir l’entretien
Un mecano avec un petit magasin se trouvent sur place ...il fait Yahama et Beneteau ...plus l’entretien sur d’autres type de moteur et bateau
Je suis a 2 heures du port ce qui est bien pratique pour bricoler sur le bateau..et faire tourner les moteurs régulièrement

San MarcoLECELTE21 mar. 2020 08:35
0

bonjour
je fais perso tourner le moteur 1/4H tous les 15J l hiver, en embrayant l inverseur ça agace les petites bêtes sur l hélice .... mais je pense que c'est surtout utile le bateau a l 'eau et en mer, (air salin dans les cylindres...) mais lorsque le bateau était en refit au chantier pendant 3 ans il n'a pas tourné et une fois les batteries changées il a démarré presque au quart de tour ....LECELTE

San Marcojuliusse21 mar. 2020 09:20
0

Pareil, 1/4h, 1/2h en prise toutes les semaines/quinzaines selon. Comme dit le celte, on pourrait faire moins mais ça agace les bébêtes.

San MarcoGRAND BANKS 5221 mar. 2020 21:55
0

J'ai possédé plusieurs Trawlers. Autrefois l'hiver, je démarrais les moteurs tous les 15 jours durant 30 minutes avec les inverseurs embrayés. Un jour j'ai décidé de faire une analyse d'huile moteur(STE IESPM) Résultat de l'eau douce dans l'huile. Après entretien avec les techniciens IESPM, ils m'ont déconseillé de mettre en route les moteurs l'hiver au port. Les démarrages à froid créent une importante condensation d'eau de combustion qui se retrouve dans l'huile. Si démarrage il y a , il faut sortir et faire tourner le moteur en régime de croisière au moins une 1/2 heure pour faire monter la température d'huile et avoir le temps d'évaporer l'eau issue de la condensation lors de la montée en température du moteur. Depuis 10 ans, je ne démarre plus les moteurs en hiver, je n'ai plus d'eau dans l'huile et plus de corrosion dans les moteurs, et je fais une analyse d'huile chaque année. Par contre, sur les conseils des pros, j'hiverne les moteurs en les étouffants avec de l'huile 2 temps, et surtout je démonte la durite d'échappement, et je bouche le coude d'échappement avec un chiffon gras. En hiver, la corrosion du moteur viens surtout de la présence d'eau salée qui se situe dans l'échappement et le Waterlock.
Comme à chaque fois, je ne prétends pas détenir la vérité et vous fais part de mes retours d'expérience personnelle après plus de 30 ans de nautisme. Bonnes navigations à tous.

San MarcoSan Marco21 mar. 2020 22:10
0

Bonsoir Grand Banks 52. Effectivement, faire tourner un moteur au ralenti, voire au ralenti accéléré n'est jamais considéré comme "bon" en mécanique automobile.

Je pensais que c'était un mal nécessaire en nautisme pour éviter l'apparition de rouille au niveau des cylindres, soupapes et sièges de soupapes dû à la proximité de l'eau au niveau de l'échappement et de l'air plutôt humide. Ton témoignage est d'importance. Effectivement pour un long hivernage on aura intérêt à effectuer ce que tu recommandes, avec en plus la fermeture de l'admission.

En ce qui nous concerne, le bateau devrait rester hors de l'eau (sur remorque) entre 2 navigations.

Merci F3D73 pour ton retour sur le port de l'Epervière. Nous en sommes à 3 heures de route. Notre bateau est de taille plus modeste et son transport nous permettra de le restaurer "à la maison".
Au plaisir de te rencontrer à l'Epervière !

San MarcoGRAND BANKS 5222 mar. 2020 08:14
0

Concernant le choix du port de l'Epervière:
Nous connaissons très bien. Durant plus de 10 ans, et ce jusqu'en 2017 notre bateau était aux Roches de Condrieu . Plusieurs fois je suis allé faire le carénage à L'Epervière. L'aire de carénage est pratique bien équipée, ils ont un bon Travel Lift, et elle est correctement sécurisée (c'est une nécessité vu la fréquentation du bois voisin!!!). En revanche il faut être très prudent pour rentrer dans le port en raison d'un banc de sable devant l'entrée. Un 'mini' chenal est balisé par des poteaux, mais il est d'un accès délicat en raison d'un fort courant plein travers.
Encore récemment le port était 'envasé' avec très peu de tirant d'eau.
Il y a encore 3 ans, le restaurant du port était très bien .
Hiverner sur un port en rivière n'a pas que des avantages.
Il faut absolument vidanger tous les circuits du bateau et fermer les ventilations de cale moteur car a sec (surtout a Valence ou l'on rencontre de très forts vents du nord) pour éviter les risques de gel. Chaque année il détruit des échangeurs, fend des blocs moteur, explose des chauffe eaux des pompes etc.
C'est plus délicat pour les ponts en teck. La pluie pénètre dans le bois et sous les lattes de teck et le gel fait gonfler le tout en décollant le pont. Le teck s'abime plus vite à cause de la prolifération de mousse (phénomène plus rare en mer à cause du sel). Au printemps les bateaux sont difficiles à nettoyer à cause de la pollution et de mousse sur le Gelcoat.
Dernier détail, les bateaux sont envahis d'araignées qui pullulent près des cours d'eau.
Recouvrir le bateau pour l'hiver parait une bonne solution.
Malgré cela étant Lyonnais nous avons pu facilement bricoler sur nos bateaux, à l'abri des tempêtes d'hiver.
Aujourd'hui retraités, et installés sur la Côte d'Azur. Nous sommes soulagés de ne plus devoir descendre et remonter le Rhône.

San MarcoClo-1319022 mar. 2020 08:43
0

Ne pas faire tourner le moteur régulièrement et le protéger de la corrosion comme le préconise Grand Banks 52 n'est pas une mauvaise idée, mais, dans ces conditions il faut réellement "l'hiverner" ce qui implique :
1) la vidange de l'huile et son remplacement par une huile plus fluide de bonne qualité.
2) Remplacer le filtre à huile et les filtres G.O.
3) vidanger le circuit primaire et secondaire de refroidissement avec rinçage à l'eau douce du circuit secondaire(eau de mer).
4) Débrancher complètement la batterie et protéger les bornes avec une graisse spéciale ou vaseline en quantité, bien sûr après s'être assuré que celle-ci était parfaitement chargée.
5) Obstruer toutes les ouvertures du moteur (reniflard par exemple) avec un tampon huilé.
6) Recouvrir le moteur d'un tissus (coton par exemple) de façon à l'abriter de l'humidité.
Bien évidemment dans ces condition le moteur pourra passer l'hivernage dans de meilleures conditions, cela impliquera qu'à la fin de l'hivernage il faudra de nouveau vidanger l'huile et faire à l'envers ce qui a été fait avant.
Par contre, faire tourner régulièrement le moteur environ 15 minutes, certes il pourra y avoir de la condensation qui se formera dans le moteur froid, mais cette condensation disparaitra avec la mise en température du moteur et maintiendra toutes les autres fonctions en état (batterie, filtres, rouet de pompe à eau, filtres g.o. et huile, courroie, et surtout cela maintiendra un film de graissage sur les pièces de friction, etc.).
Vous l'avez donc compris, je ne suis pas un adepte de l'hivernage total sauf si cela doit durer très très longtemps. De plus, une petite sortie de temps en temps, même l'hiver, pour une balade, la pêche, pourquoi pas ?
Je suis aussi dubitatif de lire que notre ami Grand Banks 52 fais une analyse d'huile chaque année ?? Personnellement je n'en ai jamais fait, et mis à part d'utiliser de très nombreuses heures le moteur chaque année, je ne vois pas l'utilité d'une telle fréquence. Par contre, j'effectue une grande révision annuelle tant du moteur, que de tout le bateau de façon à limiter et les pannes et les désagréments à la belle saison et même toute l'année.
Petite précision : Je possède un bateau à moteur depuis plus de 48 ans et j'ai derrière-moi 42 ans de mécanique dont de 5 ans d'étude, Diésel, oléo-hydro-pneumatique, etc.

San MarcoSan Marco22 mar. 2020 08:57
0

Merci Grand Banks 52 (Si c'est ton bateau, quelle belle unité ! ) pour les détails sur l'Epervière. Nous avons un tirant d'eau de 80cm et quille longue. on fera gaffe qd même à cette entrée.
Sinon, je ne vais pas faire lire ton témoignage à ma compagne... Elle a horreur des araignées !!!

Pour Clo 13190, l'hivernage porte bien son nom et comme tu le dis ces opérations sont pour quelques mois.
Par contre pour l'analyse d'huile, j'ai lu que que le plus important était le suivi de l'évolution des paramètres, plus que les paramètres eux-mêmes (toutes proportions gardées ;-) ). Ainsi, on peut avoir un taux de particules de bronze normal, mais d'année en année voir ce taux augmenter significativement tout en étant dans la norme. On pourra ainsi plus faire appel à de la maintenance préventive ou prévoir suffisamment à l'avance un budget réparation.

Bon Dimanche !

San MarcoTangalo22 mar. 2020 09:2522 mar. 2020 09:41
0

Bonjour,
j'ai la chance d'avoir un poste à Port Camargue, et d'habiter à proximité. Ce qui fait que je peux continuer à sortir régulièrement pendant l'hiver. Si la météo est trop pourrie, je vais quand même tous les dix jours au port en moyenne. Si je ne peux pas sortir en mer, je fais le tour des marinas, ce qui permet de faire tourner le moteur 1/2 heure en montant jusqu'à 2 200 tours, ( ce qui me cale aux 5 noeuds autorisés ) ce qui est compliqué à faire amarré, ça tire trop sur les ducs d'albe.
J'en profite aussi pour manoeuvrer toutes les vannes, faire tourner le ridoir de pataras, vider le deshumidificateur et une fois par mois, faire fonctionner le frigo pendant que le moteur tourne. Et maintenir le niveau du réservoir de gas-oil sur full. Un petit coup d'oeil sur les bateaux voisins pour rattacher un taud ou raidir une drisse qui bat.
Moyennant quoi j'arrive à la belle saison avec un bateau opérationnel. Le truc marrant, c'est que je fais plus d'heures de moteur l'hiver que l'été.
Mais là, ça va être plus compliqué...

San MarcoGRAND BANKS 5222 mar. 2020 09:37
0

Pour revenir à l'analyse d'huile. Je la fais chaque année pour les moteurs et le générateur.
C'est un cout de 65€. Outre le fait que c'est une obligation des assurances pour les match qui font du Charter (ce qui n'est pas mon cas) C'est aussi une 'plus value à la revente'.
En 30 ans de bateaux moteur (plus de 10.000 heures moteur)
Détection de corrosion bloc moteur à cause d'eau de condensation dans l'huile (plus de démarrage d'hiver)
Légère trace de sodium dans l'huile (Volvo TAMD41A) fuite au refroidisseur d'huile.
Particules de zinc et cuivre dans l'huile (Caterpillar 3208) courroie d'entrainement pompe hydraulique trop tendue (prise sur poulie avant moteur) entrainant une flexion du vilebrequin et une usure rapide des coussinets paliers moteur. (problème ajusté)
Trace de bore dans l'huile (fuite de liquide de refroidissement à chaud sur un moteur neuf 1 an) culasse poreuse échange sous garantie (moteur 405CV 10 litres de cylindrée )
A ce jour, outre la sécurité lors des longs voyage et la confiance dans la mécanique, j'ai très largement amortit mon investissement en m'épargnât quelques pannes graves.

San MarcoTangalo22 mar. 2020 09:4722 mar. 2020 09:48
0

Il y a la théorie inverse qui dit que faire tourner son moteur EN CHARGE fait monter l'huile en température et de ce fait en chasse l'humidité... Et permet de graisser le moteur du haut en bas ce qui évite la corrosion interne.
Et il ne suffit pas de faire tourner le moteur au ralenti inverseur embrayé, il faut le faire tourner à son régime d'utilisation optimal, soit pour mon moteur entre 2100 et 2300 tours ( couple maxi, voir les courbes sur le manuel ).

San Marcojuliusse22 mar. 2020 10:10
0

@tangalo, en effet, je ne fait pas tourner au ralenti pour ma part, je fais comme tu dis. Mais cela est plus facile sur un petit voilier.

San MarcoVitalis22 mar. 2020 10:28
0

Salut tangola

Il ne faut pas abuser est monter dans les tours au couple maxi, moi avec mes 600 ch, j’arrache le ponton et si il y a un bateau derrière avec le flux d eau.... mettre le moteur en température et de faire tourner avec l inverseurs au ralenti ça suffit.
En plus une surconsommation de gasoil pour rien, de l échappement qui pue et ça fait chier tous le monde. Mais en théorie tu a raison mais en pratique...

San Marcojuliusse22 mar. 2020 10:39
1

@vitalis, c'est exactement à l'arrachage de ponton que je pensais quand je disais que c'était plus facile pour un petit voilier.

San MarcoTangalo22 mar. 2020 11:0022 mar. 2020 11:02
0

@ Vitalis: tu as raison, je parlais pour mon bateau, qui est un petit voilier. Mais quand même, j'évite de le faire quand il est amarré, car ça tire déjà bien sur les ducs d'albe. C'est sûr que si tu en as la possibilité, le mieux est d'aller faire un tour.
Et c'est sûrement parcequ'il ne peut pas monter en régime pour les raisons que tu exposes que GRAND BANKS 52 retrouve de l'eau dans son huile.

San MarcoVitalis22 mar. 2020 15:02
0

Moi sur mon moteur j ai un décanteur à vapeur( pour récupérer l huile mais laisse passez l aire si trop de pression et surtout l humidité), une fois le moteur chaud, il faut pas longtemps pour que toute l humidité part.... j ai un Volvo penta tamd 61.

-1

Bonjour
Ne pas se tracasser avec les mises en route d'un moteur, en temps normal (hors confinement) une mise en route tout les 2 ou 3 mois.
J'en suis à mon 3 eme bateau moteur, actuellement j'ai un Bayliner 255 moteur Diesel de 200 CV, il est à l'eau en permanence, et là pour une raison médicale et maintenant le confinement je n'y suis pas allé depuis le mois d'octobre.

San MarcoKaj3j
0

Nous hivernons à l'eau et je fais tourner le moteur une fois par mois comme indiqué plus haut; Je n'avais pas pensé à faire tourner l'hélice mais l'idée est excellente le seul souci c'est l'hiver il faut mettre de l'antigel (4 saisons) et vidanger toutes les tuyauteries qui pourraient éclater au gel.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer