Tous les forums > Vie à bord > Mal de mer enfant bas âge - Retours d'expériences et solutions
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Missing
Xperl

Mal de mer enfant bas âge - Retours d'expériences et solutions

Bonjour à tous,

Voilà je souhaite partager une expérience et avoir des conseils.

Vendredi soir nous partons avec ma femme et ma petite fille de 21 mois pour le port de Pornichet en vue d’un WE bateau direction Noirmoutier.
Samedi matin nous appareillons tranquillement à 9h30 après le petit dej, tout le monde a hâte !

• Départ + 40 Min : Nous prenons un sacré grain avec quelques rafales à 20knt, le bateau (Jeanneau Brio quillard) roule en prenant la houle de côté (pas le choix vu la route), visibilité 500m sous le grain, on est trempé, les filles ont peur.
• Départ + 50 Min : Les filles vomissent, ma petite est totalement hébétée/comateuse et la maman pas sereine n’arrête pas de vomir et pourtant le grain est passé, le soleil revient et je nous ai mis à l’abri de la houle derrière les evens. Vu l’état de mes deux chéries je n’insiste pas on est pas là pour se faire mal, retour au port…

Il y a 1 mois sous beau temps vent de 12knt, mer belle pareil pour ma petite qui vomi sont déjeuner et deviens comateuse dès que le bateau roule un peu.

Je souhaite savoir si le mal de mer se soigne ? avoir vos retour d’expérience notamment avec les petits malades en bateau ? et vos truc et astuces au-delà d’un simple ‘sortir quand la mer est belle’ car un thermique ou un grain est vite arrivé …

Merci à vous ;)
Benjamin

lundi 22 juillet 2019 10:56

Liste des contributions

Avatar
lundi 22 juillet 2019 11:23
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

Mon expérience : accès internet satellite.

A bord, une adolescente de 13 ans roulée dans son duvet dans le carré façon "nem" en train de visionner en continu une série (GoT).

Météo, tempête de soleil, vent de 1 à 2 knds, mer du vent avec une houle d'une bonne dizaine de cm.

Sortie du port avec le "nem" toujours en visionnage dans le carré.

Perte de la 4G et donc de la bande passante pour le visionnage du "nem".

Dès la perte de la bande passante, violentes nausées du "nem" incommodé par les mouvements du navire (30 pieds et 6 tonnes...).

Retour en portée de 4G, disparition des nausées, et les projets de navigation à l'eau.

Donc, la solution, accès internet par satellite (ou laisser la gamine à terre ou lui faire visionner GoT avant la navigation).

lundi 22 juillet 2019 12:11 *** Message modifié par son auteur ***
588efb78e4b0ec6bb7215c46
PhilGé

J'ai mis une étoile car la relation entre le mal de mer et le cerveau est dans ce cas flagrante.
La peur a donné le mal de mer, ensuite le fait que le bateau bouge fait travailler le cerveau qui dit qu'il y a un problème et que, par ordre de priorité pour le cerveau (c'est inscrit depuis la nuit des temps), il y a un risque d'intoxication alimentaire > vomissements.
Voir le fil, ça se rééduque, surtout chez les enfants.

lundi 22 juillet 2019 14:16
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Depuis que je suis amené à observer cette adolescente, j'éprouve la plus grande réticence à imaginer que ces êtres étranges disposent d'un cerveau.

Cette réticence ne me permet pas de partager ton hypothèse d'une relation entre le mal de mer et un cerveau dont j'éprouve le plus grand mal à observer quelque trace d'activité au-delà de celle d'un légume.

lundi 22 juillet 2019 14:28
Missing
Peuwi

Eh ben, je crains qu'avec ce genre de réflexion ca n'aille pas en s'améliorant...
Bon courage ! :D

mardi 23 juillet 2019 19:48
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Ce n'est pas une réflexion mais une observation.
Dans la vie, je fais mon possible pour qu'elle ne transparaisse pas, surtout pour elle.

mardi 23 juillet 2019 19:52
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

Ce n'est pas la peur, mais la Frousse - avec un F...

mercredi 24 juillet 2019 10:23
Wild_bill
1
cowboy bebop

salut xperl.

pour votre bébé il se trouvait ou ? Il faut en général une place dans le cockpit avec une vue dégagée

lundi 22 juillet 2019 14:33
Img_1279_(1)
tiktak

Pour l’enfant je ne sais pas il faut voir avec un médecin
Pour la maman le mercalm ça marche (je me contente d’une moitié) (vérifier les contre indications)

En effet la frousse et l’humidité sont des facteurs aggravants connus.

Sinon le vrai remède que j’ai expérimenté: passer du temps à naviguer...à commencer par dormir sur le bateau au port ce qui permet de s’amariner

Comme tu as pu le constater il vaut mieux prevenir car une fois le mal installé il met du temps à partir

lundi 22 juillet 2019 15:27
Portrait-desert
Darwin

Vu une partie de reportage à la télé (la fin) la marine royale à Brest à ouvert un centre pour ses marins et accepte aussi des civils. les interrogés avaient l'air assez content. Ces stages se déroulent par séances sur plusieurs mois.

lundi 22 juillet 2019 18:19 *** Message modifié par son auteur ***
Voile-corse
Deunz

le procédé s'appelle la rééducation vestibulaire, c'est réalisé par des kiné (et potentiellement pris en charge si prescrit par son médecin traitant), et il y en a un peu partout en france qui y sont formés, voir annuaire :
https://www.vestib.org/annuaire.html

mardi 23 juillet 2019 20:37
Missing
Jatim

Pour moi, la technique qui a le mieux marché c'est le foutage de gueule.

Mon beauf n'a plus le mal de mer.. depuis qu'il ne vient plus.

Je recommande.

lundi 22 juillet 2019 21:52
Jpk38fc
Patxaran

ça marche aussi avec la belle-mère??

lundi 22 juillet 2019 23:41
Avatar
2
courtox56

Pour moi,
La belle mère est à la barre et les 2 beaux fils sont verts, moi je rigole
Pour les petits avant qu’ils ne marchent ils étaient dans leur couffin dans le carré avec toile anti rouli à sucer des bouts humides à l’eau de mer
Des qu’ils marchent ils sont dehors avec des vêtements chauds
Ensuite pré ado ils sont à la manœuvre
Adolescents, ils me débarque

Commencer par dormir au port, les faire jouer à faire des cabanes avec les coussins du carré, faire de petites sorties d’une heure etc ...

mardi 23 juillet 2019 18:02
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

En gros, tu suggères de les mettre amarinés

mardi 23 juillet 2019 18:07 *** Message modifié par son auteur ***
Jpk38fc
Patxaran

et aussi les faire pêcher du ponton, jouer dans l'annexe....
Ah et toujours avec un gilet gonflable, même et surtout au port.

mardi 23 juillet 2019 19:33
Avatar
courtox56

Plus ils aiment jouer dans le bateau, sur les pontons’, plonger du bateau au mouillage mieux s’est

mardi 23 juillet 2019 19:48
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Emmener un bébé sur un bateau est une idée que n'importe quel pédiatre qualifiera d’hérésie.
Cela revient ni plus ni moins à le secouer.
Un enfant de moins de 3 ans n'a pas encore la solidité de l'ensemble du squelette, des os du crâne, des osselets, etc. tout bouge chez un bébé y compris le cortex avec des conséquences qui peuvent être irrémédiables.
On apprend à être marin, mais aussi à être parent.
Le mal de mer est très accessoire dans votre expérience.

mercredi 24 juillet 2019 10:02
Duduche_akbar
Duduche Braz

Pas le secouer, le bercer... du moins à la voile. Parce que si c'est au moteur pleine balle sa secoue effectivement.

mercredi 24 juillet 2019 10:28
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Non, rien à voir avec le fait que ce soit un voilier ou un bateau moteur. Penser qu'un voilier berce sous prétexte qu'il utilise la force du vent est aussi faux qu'absurde. Encore plus si le bateau est petit.

mercredi 24 juillet 2019 10:49
Img_20190611_085840_01
3
farador

"Cela revient ni plus ni moins à le secouer."

J'interviens rarement sur ce genre de débat mais faut arrêter de raconter n'importe quoi et de parler à la place des pédiatres. Comparer une balade en bateau au syndrome du bébé secoué c'est ridicule.

Après sur l'aspect mal de mer chez le nourrisson, je n'en sais rien et je ne me prononcerais pas dessus. De toute façon si le roulis dérange le nourrisson il vous le fera rapidement savoir par ses pleurs.

mercredi 24 juillet 2019 13:18
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

farador : quitte à faire une citation., tu devrais relire le début du sujet. Comme tu n'es pas habitué, je vais t'aider :

"Nous prenons un sacré grain avec quelques rafales à 20knt, le bateau (Jeanneau Brio quillard) roule en prenant la houle de côté (pas le choix vu la route), visibilité 500m sous le grain"

Sans qualifier la situation de tempétueuse, ce n'était visiblement pas une "balade" en bateau.
Et un brio dans un grain, ça bouchonne, ça tape et ça secoue.

Si tu es pédiatre, je serai curieux de tes connaissances. En attendant, j'ai celles de ma femme qui a dans sa patientèle des enfants handicapés, parfois parce qu'ils ont reçu un choc bébé, et pas par un autobus.

jeudi 25 juillet 2019 09:39
Img_20190611_085840_01
farador

J'allais m'excuser en disant que j'avais peut-être été un peu trop virulent mais en relisant ton message initial, je persiste et signe. Les contre-vérités répandues sur internet m'ont toujours énervées et je tiens à les corriger, surtout quand il s'agit du domaine de la santé.

Je ne suis pas pédiatre, je n'ai pas envie de répandre ma vie privée sur internet, et je ne rentrerais pas dans un concours de quéquette qui est un sport national ici. J'ai des nourrissons dans mon cabinet chaque semaine donc je pense avoir un peu de savoir même si je ne suis ni spécialisé en pédiatrie, ni en médecine maritime.

Puisque tu me rappelles à juste titre de lire l'intégralité du message initial, je te renvois la pareille :

"ma petite fille de 21 mois" :
Epidémiologiquement, on parle de séquelles suite à des secousses plutôt chez les nourrissons de moins de 1 an et particulièrement de moins de 6 mois. Le risque est toujours possible jusqu’à 3/4 ans.
La densité osseuse n'a pas grand rapport avec les lésions en causes mais plutôt la largeur des espaces sous arachnoïdien. Et même si, à 21 mois, toutes les fontanelles sont fermées. La tonicité cervicale est bien acquise depuis longtemps (3 mois pour la tenue de tête).
Le secouement doit être de haute vélocité pour pouvoir provoquer des lésions crâniennes (hématomes, hémorragies, œdèmes, etc) et la répétitivité est un facteur aggravant. Les lésions intracrâniennes graves dues à des chutes de moins de 1,5 sont rares (je peux te fournir des références disponible sur pubmed).
Le risque zéro n'existe pas mais parler "d'hérésie" me semble quelque peu galvaudé et alarmiste pour un syndrome dû a des mouvements violents et répétés, ce qui n'est pas le cas ici.

Et "quelques rafales à 20 ktns"
On est d'accord sur ce point que c'était loin d’être la tempête.

Pour conclure, je reviens sur les deux phrases de ton message qui m'ont poussées à réagir :

"Cela revient ni plus ni moins à le secouer. "
Je réitère c'est n'importe quoi.

"On apprend à être marin, mais aussi à être parent"
Que tu veuilles être un parent sur-protecteur c'est ton choix mais ne culpabilise pas les autres avec ton jugement moralisateur.

A bon entendeur.

jeudi 25 juillet 2019 14:38
Portrait-desert
1
Darwin

Il faudrait expliquer çà à Mr Mme Brossier sur Vagabond.
Les gamines sont en formes et ont eu leur petite jeunesse enviables par bien des enfants. Beaucoup d'autres exemples d'enfants "nés à bord".

mercredi 24 juillet 2019 13:00
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Est-ce exemplaire ?
Je ne pense pas que ni le navire ni le marin ne soit comparable.

jeudi 25 juillet 2019 09:44 *** Message modifié par son auteur ***
Portrait-desert
Darwin

Leur éducation, leur bonheur, certainement!
Fais voir leur blog à une maman qui laisse ses petits à 7:00 à la crèche et qui part au taf jusqu'à 8 heures le soir.
Mais continue à creuser , si tu trouves de l'huile ou du gaz je te proposerai des prix imbattables pour les tests (Well test, Wireline, DST, Coiled tubing, N2, etc.).

jeudi 25 juillet 2019 09:56
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Le choix de vie des uns n'est pas celui des autres et en aucun cas une norme de garantie du bonheur.

jeudi 25 juillet 2019 10:20
Bd-kran-003
4
Tdr

Eliot est un troLL qui généralise ... c'est sûr que sur un IMOCA dans les mers du sud, c'est pas top, mais sur nos coques de noix.... Ou alors, il ne sait pas de quoi il parle.
Perso, petit bateau et bébé à bord, jamais eu le moindre soucis...

Il parait que sur sur un forum de marche Eliot déconseille au femme enceintes de se mouvoir grâce à leur jambes ... problème de bébé secoué aussi... je sais pas qui est le plus secoué mais c'est pas le bébé...

mercredi 24 juillet 2019 13:41
P1030960
1
Flora :)

La première condition pour amener de jeunes enfants à bord, pour naviguer, c'est que les deux parents soient d'accord et bien amarinés.

AMHA la maman communique sa peur à ta fille./
C'est bien connu.

Je parle d'expérience. Je n'ai pas le mal de mer, c'est une chance. Mon fils ne l'a jamais eu non plus, embarqué à 2 ans et vécu à bord pendant plusieurs années sur une boucle atlantique.

PS : comme souvent, l'auteur du fil ne s'est plus manifesté...

jeudi 25 juillet 2019 10:53 *** Message modifié par son auteur ***
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums