Tous les forums > Navigation > Tensions entre la France et le Brésil ?
Dscn4774
Kéjadenn

Tensions entre la France et le Brésil ?

Bonjour,

Je suis actuellement aux Canaries et songe me diriger vers les îles du Cap Vert puis le Brésil.

J'ai plus ou moins suivi les querelles "de cour de récréation" de la fin de l'été et je me pose la question :

Comment cela se passe actuellement au Brésil pour nous français ?

Est-ce qu'il existe un climat particulier, non pas de la part de la population, mais de celle des "autorités" ?

Merci des témoignages de ceux qui y sont actuellement, et/ou de ceux qui en ont plus d'information que moi !

Cordialement

Obrigado

Jean-Yves

6 jours
Missing
super typhoon

La Fance ? Douce Fance, oh pays de mon enfrance...

6 jours
Dscn4774
Kéjadenn

Désolé de cette faute d'orthographe, il s'agit bien de la France et non de la Fance !! je ne trouve pas le moyen de modifier le titre de ce post, est-ce que quelqu'un(e) saurait m'y aider ?

6 jours
Francis-2
courtox56

Bonjour,
je rentre du Brésil où habite mon fils. Depuis 5 ans que j'y vais je n'ai jamais vu de tension envers les Français, même avec l'administration.
Il est vrai que je ne vais pas trop dans les grandes villes, je loge en Poussada avec une multitude de nationalités, j'ai même habité à RIO pendant 3 semaines dans une Favella à "Santa Theresa" . De plus je suis toujours hors saison touristique.
Sur l'eau pas de soucis particulier. Mais le bateau était Brésilien, de RIO à UBATUBA.
Eviter les habits de couleurs et les cirés rouge à terre, le Brésilien est en noir, brun, avec bermuda couleur pastel.
La bas quand tu as plus de 60ans, on estime que tu es en sursit, donc tu ne paie ren, quand tu montes dans un bus, les adolescents se lève pour te laisser leur place. Mon épouse a oublié son sac à main plusieurs fois, dans le bus, terrasse de café ...à chaque fois un jeune nous a ramené en courant.

Attention à ne dépasser les fameux 6 mois au Brésil 6 mois ailleurs 6 mois au Brésil.

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Capture_d%e2%80%99%c3%a9cran_2016-02-02_%c3%a0_19.55.28
magalyanne

Bonjour,
Mon expérience date de 2010. A cette époque, partant pour un tour par le bas (tu vois ce que je veux dire...) à lire les infos diffusées en France le Brésil était un véritable coupe-gorge. En réalité nous n'y avons rencontré aucun problème, entre Salvador et la frontière Sud. C'est l'une de nos plus belles expériences de navigation (distances courtes, mouillages idylliques, population charmante). Les précautions de base, valables partout, sont d'avoir un comportement correct à terre. J'ai adoré le Brésil et particulièrement la zone de Parati et Isla grande, peu connue des français.
Pour être parfaitement complet, un de mes amis vit à bord de son bateau, principalement dans cette zone. Il se plaint d'une certaine augmentation des vols à bord (je crois que c'est un risque pour les bateaux stationnant trop longtemps dans une zone car les voleurs éventuels peuvent étudier vos habitudes).

Dernier conseil, après de nombreuses recherches sur "comment se protéger au mouillage": installer un éclairage puissant, avec détecteur de présence (bricomarché, Leroymachin etc..).
Aucun intrus n'aime s'attaquer à une cible en pleine lumière. Avec le développement des leds on trouve aujourd'hui des produits peu encombrants et puissants. Le détecteur doit pouvoir se règler de façon précise pour éviter des déclenchements constants qui transformeraient le mouillage en zone de foire... Pas de crainte pour les batteries, normalement l'éclairage s'il est bien disposé ne s'éclairera ni souvent ni longtemps.

6 jours
Francis-2
courtox56

Ah oui, pour bien se prépare aux formalités administratives d'entrèe et de sortie du territoire je te conseille de demander ici
- Ambassade du Brésil : 34, cours Albert-Ier, 75008 Paris. Métro : Alma-Marceau. Tél. : 01-45-61-63-00. Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h

Sinon tu risques la promenade d'une administration à l'autre ...

6 jours
Kangoo_2
Quizas

la question de Kéjadenn est précise et intéressante :
depuis cet été, peut-on rencontrer une éventuelle susceptibilité entre un représentant de l'autorité brésilienne hyper nationaliste tendance Bolsonaro et un touriste français sur son voilier, susceptibilité pouvant créer des problèmes majeurs relatifs au bon déroulement du séjour au Brésil du dit touriste sur son voilier ?
ayant passé du temps au Brésil j'aurai tendance à dire oui mais il serait plus judicieux de se fier aux réponses de Français résidant actuellement au Brésil ... ou de fonctionnaires hyper nationalistes tendance Bolsonaro
Courtox56 : maintenant c'est durée maximale non prolongeable de 90 jours par semestre, ce qui est un peu juste si on veut naviguer de la Guyane à l'Uruguay

6 jours *** Message modifié par son auteur ***
Francis-2
courtox56

Oui cette durée sans visa est un empêchement pour la grande promenade Nord Sud.
"Pour un voyage de tourisme ou d’affaires au Brésil d'une durée maximale de 90 jours, il n’est pas exigé de visa pour les français.
L'exemption de visa est renouvelable par période de 180 jours( 2 fois par an maximum)."

Mon fils avait l'habitude au bout de 3 mois d'aller à, Buenos aires passer le week end et au retour un coup de tampon et s'était reparti.
Puis quelques jour après le passage de notre président de la république, précédé d'un charter de Brésiliens en situation irrégulière en France, la règle classique a été appliquée strictement.
Donc retour de Buenos aires à RIO, contrôle , refus car trop de tampons, calcul total de présence au Brésil sur 12 mois, expulsion vers Buenos aire. Bien sur juste une paire de tong, 1 bermuda, 2 tee shirt et plus un sous...J'ai réussi à le faire rapatrier en France, où il a passé les mois nécessaires avant son retour.
Depuis il a un visa permanent et une autorisation de travailler.

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Capture_d%e2%80%99%c3%a9cran_2016-02-02_%c3%a0_19.55.28
magalyanne

Mise au point de quizas intéressante. Je peux te mettre en relation avec mon ami qui est là bas depuis plus de dix ans et vit à bord. Message privé uniquement.
Cela dit si tu commences à t’inquieter Pour ce genre de truc, t’as pas fini. En NZ on se souvient encore du Rainbow Warrior. Ça n’empêche pas d’être Bien accueilli.

6 jours
Avatar
roberto

Actuellement je ne sais pas si cela a change, mais on y a passe beaucoup de temps (6 mois en 2012, derniers trois mois en 2017) et jamais aucun probleme.
Surtout *ne pas* se renseigner a l ambassade pour y aller en bateau, selon les fonctionnaires souvent ils ne savent rien de precis et on ne prend que des risques (un bateau n avait pas fait la Douane dans le premier Etat ou il a atterri, soi disant car l ambassade ne lui en avait pas parle, arrive dans l Etat suivant il lui ont donne une semaine pour quitter le Pays, sinon confiscation).
A chaque entree/sortie du Pays, trois autorites, dans l'ordre:
1.Police pour les passeports et visa d entree
puis avec l entree de la police:
2. Douanes (Receita Federal) pour l importation temporaire du bateau, et a la fin:
3.Capitania de Porto.
Quand on bouge d un Etat a l autre (genre de Bahia a Sergipe, de Sergipe au Ceara, etc), il vaut mieux passer a nouveau voir la Douane et la Capitania: dans certains Etats la Douane va donner un visa de changement d Etat, dans d autres non; la Capitania va noter sur les papiers que vous sortez d un Etat pour rentrer dans un autre. Ils ont beaucoup de tampons a utiliser, on va dire.
.
Bateau Francais, nommer Zidane ne fait pas de mal; la bas des qu ils lisaient mon prenom c etait ah Roberto Baggio :)

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Nam_that
matelot@19001

Comme Roberto.
Les fonctionnaires se sont toujours montrés plutôt chaleureux et soucieux d'expliquer les procédures qui sont parfois tortueuses. Même à Assis Brasil (Acre) quand j'avais dépassé mon visa de cinq jours, ou quand ils m'ont refoulé à la frontière de Tabatinga sur l'Amazone, ils s'excusaient presque (2017).
Je serais surpris qu'ils aient changé brusquement d'attitude.

5 jours
Avatar
roberto

Tabatinga!
Les "trois frontières", Tabatinga Leticia et Benjamin Constant, Brésil Colombie et Perou autour du fleuve, j'y suis arrivé (sac à dos) en pirogue depuis Pucallpa, je me souviens à Tabatinga j'avais marché 200m pour aller prendre un bière en Colombie

5 jours
Nam_that
matelot@19001

Moi, sac au dos aussi, je suis resté coincé deux semaines à Leticia après avoir été refoulé par les brésiliens

5 jours
Francis-2
courtox56

Kilian Mbappé c'est pas mal maintenant comme nom de bateau, il est très connu la bas.

5 jours
Capture_d%e2%80%99%c3%a9cran_2016-02-02_%c3%a0_19.55.28
magalyanne

Dire qu'on ne peut pas visiter le Brésil en trois mois risque de décourager bien du monde. Je respecte bien sûr l'opinion de ceux qui sont de cet avis.

Pour ma part je pense que c'est largement faisable sans stress, à condition de gérer son timing sans laisser-aller excessif. Nous l'avons fait, descendant vers la Patagonie, en provenance du Cap vert et atterissant à Salvador de Bahia, nous avons visité largement Salvador, Itaparica, les Abrolhos, Rio, un séjour relativement long à Parati Rio grande do Sul, (et j'en passe, bien sûr) avec des incursions à l'intérieur du Pays, pas mal de temps passé dans les fleuves intérieurs, rien à voir avec un voyage "à la va vite"... Une autorisation de séjour de 90 jours, renouvelable une fois dans l'année, je trouve cela plutôt accueillant. Il y a bien des pays où on aimerait être aussi bien accueilli.

5 jours
Nam_that
1
matelot@19001

Oui mais le Brésil c'est une superficie de plus de seize fois la France.
Tu es content de ton voyage et c'est très bien, mais tu n'as vu qu'une petite partie du Brésil.

5 jours
Kangoo_2
Quizas

tout à fait, et si magalyanne dit "en provenance du Cap vert et atterrissant à Salvador de Bahia, 3 mois suffisent pour descendre sur le Rio de la Plata" cela sous entend une arrivée en Uruguay au mieux en Octobre pour bénéficier de conditions raisonnables pour la descente des cotes brésiliennes donc une traversée Cap Vert Brésil en Juillet ... je respecte ce choix mais je suppose que la majorité de ceux qui traversent l'atlantique ne trouvent pas que Juillet soit le mois idéal pour faire cette traversée.
c'est pourquoi en arrivant d'une transat classique hiver/printemps du coté de Recife, 3 mois seulement pour descendre les côtes brésiliennes c'est un peu compliqué !

5 jours
Avatar
roberto

Magalyanne,
plus bas tu dis y avoir été en 2010 (?), depuis 2012 le visa est pour 90 jours, puis il faut sortir au moins 90 avant de pouvoir rentrer à nouveau pour encore 90j, ce qui n'est vraiment pas terrible.
Nous y étions en 2012 et par chance on a pu renouveler et rester 180j d'affilée car la circulaire n'était pas encore arrivée à Ilheus, une quinzaine de jours après c'était devenu impossible.
Notre deuxième séjour en 2017 a été fait avec ce visa plus court, et ce n'est vraiment pas la même chose.
Entre autre, avant, pour un éventuel "excesso de estadia" (depassement du visa) on payait une broutille, là ils ont beaucoup augmenté (et bien sûr reste le problème du dépassement des termes avec :la Douane, et là... ).

5 jours
Nam_that
matelot@19001

Exact, le coût du jour de dépassement a été multiplié par environ 10 en 2018.
On peut laisser le bateau jusqu'à deux ans sous douane, le mien est resté un an.

5 jours
Avatar
roberto

Là j'y pense: une connaissance est rentré dans l'Oyapoque, frontière France - Brésil avec problèmes d orpaillage clandestin, prostitution, trafics, etc, rien signalé de spécial en rapport avec les autorités.
Bon il faut dire que dans ce genre de pays la notion de "problème" est très personnelle.

5 jours
Micalvi
maolen

Navigation en 2015 en retour de Patagonie, aucun problème et toujours rencontré des gens charmants prêts à rendre service.
A notre entrée à Rio Grande do Sul la douane nous a demandé une autorisation visée par l'Ambassade du Brésil à Paris de naviguer dans les eaux Brésiliennes car notre voilier avait été acheté en LOA.
Cela s'est arrangé en quelques jours cependant.

5 jours

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums