Tous les forums > Navigation > Navigation Bretagne-Méditerranée : conseils généraux
Image
nbeaulat

Navigation Bretagne-Méditerranée : conseils généraux

Bonjour,

J’envisage de faire cet été une navigation Bretagne Sud - Méditerranée (Port-Saint-Louis) sur un Feeling 920, équipage de 1 (moi) à 3 personnes selon les étapes. Objectif : convoyer le voilier sans traîner, donc priorité aux navigations longues, mais avec quelques escales quand-même pour profiter.

Je cherche des conseils mais je n’ai trouvé aucun fil de discussion sur ce trajet - alors que j’en ai trouvé plein sur le trajet en sens inverse.

Mon profil : je navigue depuis des années sur un 8,50m, en solitaire ou en équipage, par tous temps, en Bretagne comme en Méditerranée. Par contre j’ai fait essentiellement du côtier, avec juste des expériences de navigation vers la Corse et vers Ouessant, mais toujours par beau temps.

Je cherche des conseils sur :
- la traversée du Golfe de Gascogne : est-ce abordable pour qui sait faire des navigations bien préparées, tenir une estime, mais qui n’a jamais navigué plus de quelques heures sans voir les côtes, et n’a jamais affronté de tempête dans l’océan ? Ou bien faut-il une grande expérience du hauturier et un équipement hyper adapté ?
- Quelles sont les choses à savoir sur le tour de la péninsule ibérique ? Comment est la météo en été ? Vents dominants favorables ? Ça va être facile ou ça va être galère ?
- Y a-t-il des règles particulières à connaître pour fréquenter les ports et les mouillages portugais et espagnols ? (Règlementation, type d’amarrage...)
- En combien de temps puis-je espérer faire Bretagne-Port Saint Louis, avec des conditions météo normales, ni trop favorables, ni trop catastrophiques, en enchaînant des nav de 12 à 24h (hors Golfe de Gascogne bien sûr !) ?

Merci à vous pour vos conseils !

dimanche 02 juin 2019 02:32

Liste des contributions

Troll
Papy-Zoom

"Je cherche des conseils mais je n’ai trouvé aucun fil de discussion sur ce trajet - alors que j’en ai trouvé plein sur le trajet en sens inverse."
C'est normal, peu de gens quittent l'Atlantique pour la Méditerrannée!

Pour t'aider quand même sur une partie du trajet :
https://sites.google.com/site/sibellelamerportugal/de-la-bretagne-au-portugal-2012

dimanche 02 juin 2019 09:26 *** Message modifié par son auteur ***
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

j'ai le guide Vagnon-Imray récent espagne portugal pour permettre de préparer une bonne navigation vers le sud.

la traversée du Golfe est relativement simple, les vents sur la cote ouest Espagne et portugal sont de terre ou portant quand on va vers le sud (rester près de la côte)

J'ai fait plusieurs fois ce périple qui demande un minimum de 3 semaines avec une escale en galice, deux ou trois au portugal, gibraltar, une sur la cote espagnole avant celles (3) des baléares puis remonter direct vers le cap Créus, il peut y avoir des vents (tramontane et Mistral) qui rendent difficile au large le Golfe du lion, rejoindre le delta du rhone en longeant la cote

prévoir un peu de gasoil pour sortir des calmes

dimanche 02 juin 2019 09:59
Francis-2
courtox56

Bonjour,
plus tranquille: le canal du midi.
On démâte à Paulliac en buvant un bon Bordeaux et ensuite d'écluse en écluse on arrive à Sète. On re-mâte à Marseillan avant l'étang de Thau.

dimanche 02 juin 2019 14:36
Ange-avatar-1
Phil o zof

Oui... mais en plus du mât à "descendre" il y aura la quille à "remonter" !

et que l'on ne peut pas sortir de l'étang de Thau à cause d'un changement du pont Sadi Carnot (je crois ?)
https://www.hisse-et-oh.com/forums/la-taverne/messages/2546290-arrivee-d-un-nouveau-pont-a-sete

dimanche 02 juin 2019 14:43 *** Message modifié par son auteur ***
Francis-2
courtox56

Il faut sortir à Adge avant, ou à Frontignan après l'étang de Thau.

dimanche 02 juin 2019 18:36
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

1.75, çà ne passe pas dans le canal

dimanche 02 juin 2019 15:10
Francis-2
courtox56

Feeling 920, je pensais que c'était un dériveur lesté de Tirant d'eau: 0,85 m minimum et 1,75m maxi.
J'en ai un comme voisin de ponton.

dimanche 02 juin 2019 18:35 *** Message modifié par son auteur ***
Avrio_2019
1
Dr Feelgood

l'important pour le Golfe est une bonne fenêtre météo et suffisamment de carburant si la prévision est à la pétole, atterrissage à la Corogne, en centre-ville.

Pour tes craintes de la navigation au large, si tu as un traceur c'est les doigts dans le nez, sinon reporter ta position toutes les 2/3 heures sur une carte adaptée.

Personnellement je trouve une navigation au large plus relax qu'en côtier: pas de cailloux, ni calculs de marées ou de hauteur d'eau, peu de traffic... Avec une bonne fenêtre météo de 3 jours c'est assez reposant.

La "Costa de la muerte" (W de la péninsule) était mortelle pour les voiles carées qui ne remontaient pas au vent, mais de nos jours est plutôt maniable, notamment en été avec les alizés Portugais qui poussent naturellement vers le Sud, pléthore d'escales agréables en Galice et Portugal. C'est plus compliqué à l'approche de l'automne avec les trains de dépressions qui se succèdent.

Gibraltar est un peu tendu en cas de vent d'E (levante) ça vaut le coup d'attendre des conditions favorables à l'entrée du détroit (Barbate) ou plus haut vers Cadiz (plus sympa) si tu si sais que tu ne passeras pas à Tarifa.

Après c'est une météo typique de Med, avec une alternance de cagnard/pétole et de coups de vent.

Si tu as fait beaucoup de côtier par tout temps en équipage réduit comme tel semble être le cas, ça ce fait sans problème avec un bon guide nautique pour les escales et un peu de prévision pour la météo.

Ca devrait même te donner goût aux grandes traversées, la côte du Portugal est intéressante avec sa belle houle atlantique et ses vents portants, tu peux tout faire d'un trait avec la possibilité de te poser si besoin était.

Par contre, prépare tes aterrissages et escales posibles bien à l'avance, parce que les entrées inconnues de nuit avec de la houle peuvent-ête un peu flippantes, et certains port à déconseiller par mauvais temps.

En ce qui concerne le matos, un AIS permet de prévoir le traffic avec un peu d'avance, c'est plus rassurant à l'approche, notamment le Cap Finisterre, mais ça n'est pas plus indispensable qu'ailleurs.

dimanche 02 juin 2019 15:24 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
BWV 988

Pour la descente le long des côtes Espagnoles et Portugaises, c'est très simple , tu choisis la bonne vague au cap Finistère et tu surfes dessus jusqu'au cap St Vincent !

dimanche 02 juin 2019 16:23 *** Message modifié par son auteur ***
Image
2
nbeaulat

Merci à tous pour vos indications, et votre avis sur l'adéquation entre mon profil et ce programme. Ça me confirme que je peux sans doute le faire sans trop de risque, et ça me rassure sur le fait que, visiblement, contrairement à la Méditerranée, un gros coup de vent en Atlantique est anticipable avec une météo à 3j !

lundi 03 juin 2019 07:37
Soins_du_lapin_angora_1698_600
Eliot.

Le golfe de Gascogne se fait très bien dans ce sens en été. Un départ de LR est pas mal en terme de durée, ou même de Yeu.
tu peux avoir du vent à l’atterrissage de la Corogne, sans autant vivre une tempête, mais arriver de jour est plus pratique quand on connait pas la marina.
La descente le long de la Galice est très sympa (Bayonna), le Portugal un peu ennuyeux et beaucoup de pêcheurs (Peniche).
A Gibraltar : l'escale vaut le coup (2-3 jours), ne serait-ce pour aller visiter le haut du rocher.
Ensuite, c'est la Méd, de la pétole et du vent en remontant le long de la cote. Je préfère tirer direct sur Toulon, via les Baléares.

lundi 03 juin 2019 16:49

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums