Tous les forums > Navigation > Appareillage quand on est à couple
Missing
potemkine

Appareillage quand on est à couple

Bonjour,

Avant d'avoir mon permis Côtier (et même depuis tout petit) quand j'allais dans un port et que je voyais des bateaux amarrés à couple je me disais "Mais comment ça se passe quand celui du milieu veux partir?"

Maintenant je viens d'avoir mon permis et cette question je me la pose encore...
Sauf qu'un jour ou l'autre je vais me retrouver dans cette situation et il sera gênant d'être dans l'ignorance, alors je m'en remet a vous.
Que doit on faire quand on veux appareiller et qu'on a un bateau amarrer à tribord et à bâbord ?

Merci d'avance pour vos lumières
H.

vendredi 17 mai 2019 23:07

Liste des contributions

  • Merci tiktak samedi 18 mai 2019 22:04
Img_53871
Brandan

Eh bien, on en déplace un, puis on le réamarre une fois dégagé.

vendredi 17 mai 2019 23:13
Losninos
1
Hubert, de Cherbourg

attention à déplacer un bateau en l'absence de son propriétaire ...

il est préférable de s'entendre avec lui la veille et par ex aller se placer à l'extérieur quand il y a du monde pour aider la veille au soir pour un départ le matin surtout si vous partez tôt : cela sera apprécié !

chaque situation étant un peu particulière (vent courant ...) vous ne manquerez pas de conseils le moment venu

samedi 18 mai 2019 09:58
Jem
bil56

on lâche une amarre arr ou av selon le vent/courant et on revient à couple à l'ext réamarrer le bateau

vendredi 17 mai 2019 23:17
Fb
Dahut d'Ys

Si c'est un cuirassé c'est plus difficile...

vendredi 17 mai 2019 23:19
Img_1279_(1)
1
tiktak

Si quelqu’un a la gentillesse de décrire avec précision la manœuvre.

C’edt Faisable puisque je me rappelle d’avoir été désammarre reamarre de nuit à Groix sans qu’on s’en rende (presque) compte....

vendredi 17 mai 2019 23:24
Img_53871
Brandan

Décrire avec précision est difficile, chaque cas est particulier. Bien observer vent, courant éventuel, et agir en conséquence.

vendredi 17 mai 2019 23:32
Jpk38fc
Patxaran

C'est une manœuvre que j'ai bien pratiquée à l'ile d'yeu il y a plein d'années : 12 à couples au moins...
Tout est une question de préparation:
Il faut faire passer les amarres dont on aura besoin quand celui qui veut partir sera parti avant qu'il ne parte.
En clair, faire passer les aussières par l'arrière du bateau qui va s'en aller.
quand il est parti, il ne reste plus qu'à reprendre....

vendredi 17 mai 2019 23:42
Jpk38fc
Patxaran

sur un cuirassé, faut voir

vendredi 17 mai 2019 23:43
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

évidement pour que ce soit bon il faut le cuire assez le Potemkine
alain

samedi 18 mai 2019 09:48 *** Message modifié par son auteur ***
Je_suis_charlie
2
philou2

On va partir sur un départ par l'arrière, mais le principe est le même par l'avant.
Larguer l'amarre arrière à quai du bateau à couple, larguer les gardes, ensuite passer une amarre de l'arrière du bateau à couple devant ton bateau (par l'avant de l'étai) et la ramener à l'arrière de l'autre bateau qui ne part pas.
Ensuite reculer après avoir larguer toutes ses amarres.
Un équipier ou un voisin doit alors reprendre l'amarre arrière pour rapprocher les 2 bateaux et reprendre l'amarrage du bateau qui était à l'extérieur.

samedi 18 mai 2019 13:54
Img_1279_(1)
tiktak

Merci

samedi 18 mai 2019 22:04
Jem
bil56

j'ai expliqué plus haut ma méthode, et pratiqué X fois ...

samedi 18 mai 2019 22:51
Img_1279_(1)
tiktak

merci aussi

donc le bateau désaccouplé reste amarré par l'aussière au vent le temps de la manoeuvre et l'on vient le réamarrer en remontant pointe sous le vent et garde

ai-je bien compris?

dimanche 19 mai 2019 18:27
Avatar
ALLEWIND

La vache!
Tuparles de manœuvres simples.
Quand je pense qu'il y en a qui redoutent les pendilles de méditerranée

samedi 18 mai 2019 21:17
Je_suis_charlie
1
philou2

Je n'aime pas les manoeuvres sur pendilles, je ne l'ai pas souvent pratiqué, chacun son truc
Il y a "quelques années" en Manche dans certains ports (St Peter par exemple) il arrivait de se trouver à couple à plus de 10 amarrés avant arrière entre 2 bouées.
Quand celui du milieu voulait partir c'était du sport !!!

samedi 18 mai 2019 21:40 *** Message modifié par son auteur ***
8c59829d-a000-4d63-b34d-8b4dde231298
Ar-men (anciennement Tan’oz)

La solution:
Tu largues les bateaux qui te gênent et tu pars.
Déjà vu ...
Perso, je préviens les voisins le soir gentiment et ils se déplacent à l’heure au matin. Ou la manœuvre se fait le soir.
Mais je sens que se mettre le dernier à couple va devenir difficile,avec mon nouveau bateau
Bonne soirée
Patrice

samedi 18 mai 2019 23:00
Je_suis_charlie
philou2

Il y a aussi la solution que j’ai vu pratiquer dans les pays du Nord.
Tous ceux qui sont à couple du bateau qui veut partir se larguent, vont faire un rond dans le bassin le temps que le copain s’en aille puis tout le monde revient s’amarrer.

samedi 18 mai 2019 23:06
Jem
bil56

ça c'est pas vraiment dans la mentalité française ...

samedi 18 mai 2019 23:34
Missing
potemkine

Merci pour vos réponses.

En vous lisant je me rend compte que j’ai bien fais de soulever cette question.
Et je me dit aussi que je ne suis pas pressé de me retrouver dans cette situation :)

samedi 18 mai 2019 23:33
Image
Lulu2

En général, on anticipe dans la mesure possible. C'est-à-dire qu'on range les bateaux la veille dans l'ordre de départ. Ou du moins, on prévient les voisins pour que tout le monde soit prêt à manoeuvrer.

dimanche 19 mai 2019 00:11
3ec3dc23-aeec-4f79-b099-65350931f2c0
PAT 26

Quand tu penses qu’au Grau du Roi un connard a même refusé que je me mettes à couple le temps que le pont s’ouvre !...(et mon bateau n’est pas un cuirassé).
Tu iras l’envoyer faire des ronds dans l’eau pour te permettre de sortir !...pas même sur qu’il arrive à le bouger son « mobile-home » !

dimanche 19 mai 2019 06:58
5653
2
Polmar

Par civilité:
Bien visualiser avant la manœuvre.
Ne pas passer vingt fois (ni 19, ni ....) sur le bateau voisin.
Ne pas crier.
Ne pas faire chauffer le moteur pendant deux heures.
....

dimanche 19 mai 2019 07:17
8c59829d-a000-4d63-b34d-8b4dde231298
Ar-men (anciennement Tan’oz)

À pat 26,
Pour info, un skipper n’a pas le droit de refuser un amarrage à couple. Sauf évidemment disproportion de taille de bateau ou danger particulier.
Cette situation m’est déjà arrivé plusieurs fois. Je fais la demande poliment, même si refus je lui signifie fermement mon intention de m’amarrer quand même et je ne m’occupe plus de ses jérémiades.
Généralement, mes 1,80 m et mes 100 kg n’incitent pas trop à la rébellion. Il y a des fois, j’ouvrirai bien la boîte à baffes...
Bon amarrage,
Patrice

dimanche 19 mai 2019 11:41
3ec3dc23-aeec-4f79-b099-65350931f2c0
PAT 26

Oui, mais pour moi le bateau est un tel plaisir que je ne veux pas le gâcher par des situations conflictuelles...et j’ai pas tes mensurations !
Pour le coup mon bateau était plus petit que le sien.

dimanche 19 mai 2019 13:41
Losninos
Hubert, de Cherbourg

J'ai une exprimé une fois une certaine réticence en Ecosse : plein de place le long du quai mais le monsieur ne voulait pas s'embêter à régler ses amarres ou risquer de salir ses defenses ....

Je n'aime pas être pris ostensiblement pour un ponton !

dimanche 19 mai 2019 14:35
C281-d2a3
2
margotte

On n'a pas le droit de refuser un amarrage à couple mais on a le droit d'exiger qu'il porte des amarres à terre (ou au ponton) Sinon, je le vire

dimanche 19 mai 2019 16:27 *** Message modifié par son auteur ***
Image
Lulu2

Ça, c'est la théorie.
Il arrive que certains refusent catégoriquement de prendre un bateau à couple et profèrent même des menaces.
Dans ce cas, on va voir un peu plus loin.

dimanche 19 mai 2019 20:56
M'enfin_spi_2017
Camilleb0461

Supposez que vous êtes à Zierikzee lors des fêtes marines

5 à 8 à couple sur la totalité du ponton de 250m

Je n'ose pas imaginer le foutoir que ça pourrait être si celui qui désire s'en aller est le premier le long du quai car même quand il aura réussi à se dégager des bateaux il lui restera un mur de 5 à 8 bateaux devant et derrière

dimanche 19 mai 2019 11:56
Balise_belge_2
2
ecumeur

Les manœuvres ont été bien décrites et généralement tout se passe bien.
En vue d'un départ matinal, mieux vaut informer les voisins la veille au soir et modifier éventuellement l'ordre des bateaux.
Quant à l'amarrage à couple refusé, l'argument le plus généralement utilisé par ceux qui le refusent est leur départ matinal, voire très matinal et à 10h du matin, ils sont toujours là, à prendre leur petit déjeuner!
Les seuls que je refuse sont ceux qui n'ont ni aussières ni défenses prêtes dans le sas de Ouistreham pour se cramponner à mes chandeliers!

dimanche 19 mai 2019 13:06
Tarz_mor_2014
Jean-Marie First 310

si c'est un bassin qui ferme par une porte en général tout le monde sort en même temps à l'heure de l'ouverture et cela dans l'ordre des amarrages à couple, celui qui veut rester une marée de plus se dégage également à son tour quelques minutes et revient s'amarrer directement au ponton et c'est lui qui reçoit les bateaux à couples contre son bord, il peut donc profiter de la courte distance pour faire ses pleins ( eau, électricité, rhum...)

dimanche 19 mai 2019 16:09
Avatar
CataHorus

Il m’est arrivé à l’Herbaudière d’arriver en fin de journée. Tous les bateaux à couple par paquets de 10 et, miracle, une place magnifique le long d’un énorme catamaran. Personne, je m’y précipite et m’amarre au couple d’un de ses flotteurs. Mais je n’avais pas anticipé qu’il était très très haut. Je ne vous dis pas le sport pour monter sur son flotteur.
Là, j’ai compris pourquoi il n’y avait personne...

Hervé

dimanche 19 mai 2019 18:11

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums