Tous les forums > Navigation > 2 extincteurs : un périmé, un non-périmé. Verbalisable ?
Missing
Steph753

2 extincteurs : un périmé, un non-périmé. Verbalisable ?

Bonjour.

On m'a récemment mis le doute ....

La réglementation dit que je dois avoir un extincteur non-périmé à bord.
Si j'ai à bord deux extincteurs, un non-périmé et un périmé, en cas de contrôle est-ce que je risque d'être verbalisé ?

Si c'était des feux à main ou fusée ou autre pyrotechnie de détresse, là je sais que si c'est dès que c'est périmé je suis sensé les débarquer sous peine de verbalisation en cas de contrôle. Mais qu'en est-il des extincteurs ?

mardi 12 mars 2019 19:39

Liste des contributions

  • merci Steph753 mardi 12 mars 2019 17:26
1434366123008
Matsyl©

Nous avons 3 extincteurs à bord, avec un mano de contrôle dessus.
Un seul est correct dans les dates, et les 2 autres l'aiguille est dans le vert, donc en état, mais périmé.
Pour dire, suite à un contrôle à Honfleur, (mouillage dangereux) nous étions dans le même cas, et cela n'a posé aucun problème, du moments qu'un appareil est à jour c'est tout se qui compte.
Les 2 autres extincteurs nous ont pas causé de problème.
Donc tu peux garder ton extincteurs périmé, il peut toujours servir (peut être)

mardi 12 mars 2019 12:36
Missing
Steph753

@Sèrènissime Matsyl© : merci pour ta réponse aussi claire que rapide . Ca me rassure.

Ces sujets obligent à avoir deux cerveaux : un qui pense à la sécurité, l'autre qui pense à "en cas de contrôle". Souvent les deux sont compatibles, mais ps toujours.

Je pars du principe qu'un extincteur (ou même de la pyrotechnie de détresse) périmé de quelques mois fonctionne sans aucun doute. Si tu te retrouves dans un radeau de survie, t'es bien content d'avoir 3 fusées parachutes non-périmées et 6 fusées parachutes périmées.
Si tu es bien tranquille dans ton monocoque et que tu te fais contrôler, mieux vaut avoir planqué à part les 6 fusées parachutes périmées.
Si le raisonnement avait été le même pour l'extincteur périmé (et tu affirmes que non), ça m'aurait ennuyé de devoir mettre à l'abri des regards l'extincteur périmé.

mardi 12 mars 2019 12:44
Missing
gorlann29

Bonjour,

j' ai à bord 7 extincteurs, 4 à poudre périmés, et 3 de 6l à eau pulvérisée + additif tout neuf, dont 1 seul est homologué "marine" pour être en règle en cas de contrôle.

Ce qui est "marrant", c' est que celui homologué coûte évidemment plus cher que les autres, alors qu' il est nettement moins bien foutu au niveau de la lance.

Dixit les flics-mar de Port-la-Forêt:
"en cas de contrôle, on ne regarde QUE le matériel indispensable dans la zone du contrôle", suite à la question que je leur avais posé au sujet des fusées, extincteurs et survie périmée.

Gorlann

mardi 12 mars 2019 14:44
Missing
Steph753

@gorlann29 : ce que tu dis pose le problème suivant :
Si le contrôle a lieu lorsque tu es au mouillage, alors la «zone du contrôle» est "basique" et non "côtière".
(rappel : basique c'est de 0 à 2 miles nautiques, côtier c'est de 2 à 6 miles nautiques)

... alors les "flics-mar de Port-la-forêt" ne vont pas te demander tes 3 feux à main, ni les cartes marines officielles de la zone, ni le compas magnétique, ni le RIPAM, ni les description du système de balisage.

Ou ai-je mal compris leur phrase que tu as rapporté ?

mardi 12 mars 2019 14:51
Mon_bureau...
1
Persil pas fané

https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/materiel-darmement-et-securite-et-limites-dutilisation

c'est clair :

"Le Chef de bord embarque le matériel de sécurité adapté à la navigation pratiquée.

Le matériel d’armement et de sécurité embarqué à bord des embarcations de plaisance doit être adapté à la navigation pratiquée. Il est déterminé en fonction de la distance d’éloignement d’un abri."

au mouillage, peu de choses peuvent être contrôlées...

mardi 12 mars 2019 15:32
---

Bonjour,

Nous avons été contrôlé cette été, ( première fois en 24 an de nav). un extincteur était out of date. le gendarme m'a dit qu'en fait que ce n'est pas la date qu'il regarde mais l'état de l'extincteur. Et donc surtout si celui-ci présente des point important de corrosion.

mardi 12 mars 2019 15:57
Missing
Steph753

@xav et val : ??!
Ca signifierai que si la peinture est un peu partie et que l'extincteur est soumis aux embruns, il va présenter des points de corrosion et le gendarme en question va partir du principe que ce qu'il y a à l'intérieur n'est plus opérationnel ?
A l'inverse, un extincteur à l'intérieur, dès qu'un peu de peinture s'écaille, hop vite fait un coup de pinceau pour recoller en rouge, et hop le gendarme en question considère que ce qu'il y a dedans est toujours opérationnel ?

Etrange.
Je commence à penser que c'est à la tête du client et selon comment est luné celui qui possède l'autorité.

mardi 12 mars 2019 16:07
Img_20180618_163612
juliusse

C'est malheureux, mais c'est souvent le cas...

mardi 12 mars 2019 16:09
Missing
Thorlak50130

Il y a quelques contrôleurs qui n'y connaissent pas grand-chose en police des pêches et de la plaisance, et ceux-ci en faisaient partie.
Ce qui fait qu'un extincteur, en l’occurrence je pense qu'on ici on parle de poudre, fonctionnera ou pas, c'est la pression de gaz, et la qualité de la poudre. Or, à moins de l'ouvrir et de la tamiser, la poudre se tasse au fil des années. Un extincteur brillant, régulièrement aspergé de WD40, peut devenir peu efficace s'il passe trop de temps à l'avant d'une embarcation navigant à grande vitesse dans le clapot.

samedi 16 mars 2019 10:44
Missing
2
grosb

Ben non, je ne suis pas vraiment de cet avis, pour moi ce gendarme a fait preuve de bon sens... une cartouche de CO2 non percutée a peu de chance de ne pas fonctionner en cas de besoin, même avec une date de péremption largement dépassée.
Par contre, si l'extincteur est bouffé par la rouille, sa partie mécanique peut-être défectueuse (poignée qui casse, axe qui pête ou encore lance qui part en sucette)...

mardi 12 mars 2019 16:21
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Pourquoi, dans ce cas, les extincteurs ont-ils une date de péremption?

Le même pandore de bon sens devrait, il me semble, pouvoir se dire :
- je suis pandore pas spécialiste en extincteur
- je ne sais pas ce qu'il y a dedans (et toi non plus, au passage)
- les "savants docteurs" ont déterminé que le tripailloux de la bricole était susceptible de perdre ses caractéristiques dans le temps et ont fixé une "date fraicheur"
- les fabricants ont pris en compte cette date fraicheur pour concevoir la durabilité de leurs produits

donc : on ne rigole pas avec les dates de péremption.

La remarque qui aurait été proférée par le militaire est une connerie.

mardi 12 mars 2019 16:32 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
kp10pias

Pourquoi tant de polémique sur un sujet aussi simple et peu onéreux?!
L'extincteur ABC en effet est probablement l'un des équipements les moins chers dans un bateau!
En fait, la date de péremption n' est pas une c... mais se base sur l'expérience. En effet la poudre contenue dans ledit extincteur présente dans le temps une propension à s'agglomérer sur elle même pour former un bloc monolithique. Ce comportement risque de rendre l'extincteur complètement inopérant en cas de besoin: il ne sortirait qu'un petit jet de CO2 et pas de poudre du tout..., parfaitement insuffisant pour éteindre un début d'incendie. Resterait probablement plus qu'à pisser sur le début d'incendie...! Là, ya pas de péremption!!!

mardi 12 mars 2019 16:50
Alpinea110
alpinea310

bonjour Steph
certes, le coté réglementation un extincteur en service non périmé, pour toi c' OK
tes deux extincteurs sont t'ils de même fonctions car si tu te retrouve avec un extincteur à eau pour éteindre un feu électrique, c'est pas bon.
tout ça pour dire que le prix de la révision ou un extincteur neuf sera toujours moins cher qu'un bateau et tu sera moins emmerdé par les assurances
Francis

mardi 12 mars 2019 16:35
Missing
Steph753

@alpinea310 : Il y a quelques années j'avais uniquement un extincteur à poudre de 1Kg à l'intérieur à côté de la cuisine.

Lorsque cet extincteur a été périmé, j'en ai évidemment racheté un autre. Mais je n'ai pas débarqué le périmé. J'en ai mis un côté de la cuisine (comme avant) et un autre dans le cockpit.

Jusqu'à il y a quelques jours, les deux étaient périmés. J'en ai donc acheté un nouveau (poudre, 1Kg). Et je me suis interrogé si j'en gardais 2 à bord (un périmé et un en règle) ou 3 à bord (2 périmés et un en règle). Et là radio-ponton m'a dit «si tu te fais contrôler avec un extincteur périmé, même si tu en as un autre qui a la bonne date, ils te verbalisent, comme pour les fumigènes/fusées/feux à main.»

D'où ce fil.

mardi 12 mars 2019 17:01
Jem
5
bil56

"radio ponton" ... il s'en dit des conneries sur cette radio FM (Foutus Marins)

mardi 12 mars 2019 19:42
Avatarh_o-2
Now

Il me semble qu'il y a eu un fil il y a quelques temps d'un héonaute qui disait avoir été verbalisé car il avait un ou des extincteurs périmés, malgré la présence d'un nombre suffisant d'extincteur en règle dans le bateau.

Je ne suis pas sur, il faudrait retrouver le fil, mais c'est ce dont je me souviens de la lecture de ce fil qui m'avait assez étonné.

.

mardi 12 mars 2019 17:00
Avatarh_o-2
Now

J'ai retrouvé le fil ou on parlait de ça.

https://www.hisse-et-oh.com/forums/equipements/messages/2465973-retour-des-extincteurs-chez-lidl#reply_2466328

C'était pas un fil sur ce sujet exactement, mais le matelot Pascal8383 dis qu'il c'est fait sermonné par les gendarmes (pas verbalisé ) qui lui on dit que c'était interdit d'avoir des extincteurs périmés à bord. Cependant, plusieurs personnes doutait qu'il y ai un texte officiel confirmant ce que les gendarmes lui ont dit...

Bref, pas tout à fait clair.

mardi 12 mars 2019 17:23
Missing
Steph753

merci

mardi 12 mars 2019 17:26
---

Je ne me suis pas renseigné sur la véracité de ce qu'avançait le gendarme.... mais il m'a précisé que la date dite de péremption n'est pas une date de péremption mais de contrôle!
Ce serait donc pour lui que le contrôle qui est périmé... pas l'extincteur.

mardi 12 mars 2019 17:32
Avatarh_o-2
Now

Mais du coup, c'est quoi la différence?
Il me semble qu'il faut avoir des extincteur en validité ET contrôlés périodiquement, donc si la date de validité du contrôle est passée, l'extincteur n'est plus en règle...

De mémoire, l'entreprise qui nous contrôle nos extincteurs nous avait dis que tant que l'extincteur passait le contrôle avec succès, il était bon pour le service, il n'y aurait donc pas de date limite de fin de vie de l'extincteur ?

mardi 12 mars 2019 17:37
Ar-kreazig_na
6
Boatallo

svp présentez moi un texte officiel qui interdirait d'avoir à son bord un (ou des) extincteurs périmé tant qu'on en a un non périmé, idem pour les fusées et feux à main...

mardi 12 mars 2019 17:37
Img_20180618_163612
1
juliusse

J'avoue que moi aussi je serai curieux de voir ce texte.

mardi 12 mars 2019 19:19
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

A mon sens, pas besoin de ce type de texte puisque la division 240 précise que les extincteurs (comme les fusées, les feux, les survies, etc...) doivent être conformes à...etc.

Dans le cas de ton extincteur périmé, c'est un extincteur identifiable comme tel. Il doit donc être conforme et, comme il est périmé, il ne l'est plus (poil au nez).

Tu le déguise en autre chose qu'un extincteur (entendre : personne ne peut risquer de penser qu'il s'agit d'un extincteur conforme), pani pwoblem.

Pour moi, le risque est de deux ordres :
1°) un n'importe qui cherche à éteindre un feu avec ton extincteur périmé qui ne fonctionne pas, il va perdre les précieuses premières secondes dans cette manœuvre inutile. Idem pour une fusée ou des feux, etc.

2°) un n'importe qui peut être blessé par le dispositif périmé. Dans le cas d'un extincteur, c'est peu probable, dans le cas d'un dispositif pyrotechnique, c'est une autre affaire...

mardi 12 mars 2019 19:25
Missing
Steph753

@Nemo : quels sont les éléments (en détail) qui te font penser qu'un dispositif pyrotechnique peut être dangereux pour l'utilisateur s'il est périmé (le dispositif, pas l'utilisateur) ?

Ma question n'est pas sur un ton sceptique mais sincèrement curieux.

mardi 12 mars 2019 19:37
Sans_titre
1
Nemo Dictateur consensuel

je pense à un corps oxydé ou décomposé qui permettrait à la combustion de se faire tout ou partie côté main, à une parodie de "non feu" suivie après un délai d'une mise à feu bien réelle (https://www.youtube.com/watch?v=AA5onlY2AZY), voire à une mise à feu spontanée lors de manutention (vécu dans un camion de ramassage de déchets provenant, entre autre, des minimes).

mardi 12 mars 2019 19:45 *** Message modifié par son auteur ***
Mon_bureau...
2
Persil pas fané

Non : les textes disent qu'il doit y avoir des extincteurs conformes en nombre suffisant... Rien n'interdit les non conformes (contrairement aux survies qui doivent être conformes si elles sont embarquées).

J'ai effectué un bon nombre d'entrainements de première intervention contre le feu (ie : utilisation des extincteurs ) en percutant ceux qui sont en date dépassée : formation d'une semaine + recyclage annuel.
Jamais je n'ai vu un extincteur qui ne fonctionnait pas (mais des qui avaient été vidés auxquels on avait remis la goupille, ça oui ). Même un vieux pourri qui avait plus de 10 ans d'âge a parfaitement fonctionné.
Donc sur mon bateau : dans la descente, la cuisine, le carré : extincteurs ok pour les inspections; dans le siège navigateurs, les 2 WC, les 2 cabines, des extincteurs en date raisonnablement dépassée. Même pas peur ni des les garder ni de les utiliser.

mercredi 13 mars 2019 09:36
1434366123008
Matsyl©

Depuis quelques mois, les fusées périmées se vendent très bien, j'imagine que c'est une question de sécurité car tous les acheteurs portent des gilets jaunes....

mercredi 13 mars 2019 09:18
Missing
NealCassady

Juste pour l'anecdote, j'ai fais péter 2 fusées parachutes périmées depuis 1981 (!!!) fonctionnent nickel pour le côté fusé, pour le côté parachute parcontre...

mercredi 13 mars 2019 19:22
Missing
3
chaptit

De temps en temps ,il faut retourner les extincteurs a poudre et leur tapoter le (cul) fond .Ce qui détasseras la poudre .On doit sentir la poudre se "ballader" a l'intérieur en le basculant légèrement de droite a gauche ,
Cette technique est utilisé par les sapeurs pompiers ,qui nous l'on montré lors d'une manifestation de sécurité .

mercredi 13 mars 2019 09:32
Missing
4
grosb

@Nemo...
"- je ne sais pas ce qu'il y a dedans (et toi non plus, au passage)"

Je peux te demander ce qui te permet d'affirmer cela?..
Dans une vie antérieure, j'en ai géré des dizaines et de toutes sortes des extincteurs.... J'ai même eu l'occasion de faire des exercices d'extinction incendie de cuves de gasoil en feu (pas fier dans cette situation avec des flammes de 5 à 7m).
J'ai d'autres exemples à mon actif, mais je ne suis pas là pour mon CV, je n'ai rien à vendre...

Au passage, les extincteurs à poudre sont une plaie, on en fout partout et le produit n'est pas top (assez corrosif), préférer les extincteurs à eau pulvérisée et un CO2 pour les feux d'origine électrique, le seul efficace dans ce cas.
L'idéal est d'avoir les trois types pour un usage avec discernement et en formant tout nouvel arrivant à bord sur ce point essentiel de sécurité.

Bonne nav.

mercredi 13 mars 2019 11:11
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

"gérer" des extincteurs ne signifie pas savoir ce qu'il y a dedans (gérer, d'ailleurs, ne signifie pas grand chose en soi).

Utiliser un extincteur ne signifie pas savoir ce qu'il y a dedans.

Pour savoir ce qu'il y a dedans il faudrait le démonter.

En ce qui concerne l'incendie, j'ai une méthode personnelle infaillible : je suis contre.
Étonnant; non?

mercredi 13 mars 2019 12:02 *** Message modifié par son auteur ***
5653
Polmar

J'avais soulevé le sujet il y a quelques semaines.
Depuis je me suis renseigné.

Les extincteurs "terrestres" doivent être vérifiés tous les ans en application de la norme NF S61-919. La date de vérification est portée sur le corps de l'appareil et dans le registre ad'hoc.
Il faut noter que la norme ne prévoit pas de limite d'âge pour les extincteurs; à charge du contrôleur dénommé "la personne compétente formée, expérimentée et appartenant à une entreprise certifiée".

Pour les extincteurs "plaisance", pas de vérification annuelle, par contre une date de péremption (validité 5 ans) est peinte sur le corps : date limite d'utilisation. En effet c'est le fabricant qui définit ce qui est bon (!) pour la fiabilité.
Donc tous les 5 ans, passage au magasin.

Après je ne sais pas ce que dirait un MiB à la vue d'un extincteur avec date limite d'utilisation dépassée mais carnet d'entretien à jour (à quel coût?)!

mercredi 13 mars 2019 16:50
Mon_bureau...
Persil pas fané

Les miens portent la roue marine norme CE, et la date de fabrication en dessous.
Il est également écrit une date limite d'utilisation, qui est prolongée si vérification annuelle : c'est donc l'un ou l'autre.

Mais un neuf coûte moins cher que 5 vérifications...

mercredi 13 mars 2019 18:58
Avatarh_o-2
Now

oui, idem pour moi.

La vérif n'est pas si chère, et si c'est vrai que on fini par payer le prix d'un neuf en 4 ou 5 vérifs, je me dis que c'est mieux de ne pas les renouveler pour rien car ça doit pas être évident à recycler...

Mais je me pose quand même la question de m'acheter un CO2 pour éviter de pourrir le bateau avec de la poudre. Dans le cas d'un début de feu vite maîtrisé il parait que la poudre fait plus de dégâts que le feu lui même?

mercredi 13 mars 2019 19:02
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Je te confirme pour les dégâts...

mercredi 13 mars 2019 19:04
Mon_bureau...
Persil pas fané

Ceux qui ont 5 ans remplacent ceux qui en ont 10 qui partent, eux, dans le garage, près du barbecue, etc...

Pour moi, c'est eau.
Le CO2 en espace réduit est mortel sans préavis. J'hésite.

mercredi 13 mars 2019 19:16
2014-12-24_200924
targaz

un pulvérisateur de 5l peut trés bien faire l'affaire suivant l'incendie

mercredi 13 mars 2019 19:21
Mon_bureau...
Persil pas fané

c'est ce que j'ai...

mercredi 13 mars 2019 21:53
5653
Polmar

Le CO2 est effectivement mortel s'il remplace l'oxygène de l'air.
Contre le feu, il est bien en espace confiné, tel que tableau electrique ou cale moteur.
Pour le diffuser, il ne faut évidement pas ouvrir le compartiment où est le feu. D'où l'intérêt du petit orifice par où passer la canule; orifice fermé en usage normal par un petit opercule tournant tel qu'ils existent sur les judas de porte.

mercredi 13 mars 2019 20:38
Mon_bureau...
Persil pas fané

Oui pour le moteur. Mais l'eau va aussi.

Mais pour mon parc de batterie situé dans le carré, ou le chargeur de quai (qui a pris feu en août dernier suite à grosse erreur d'un électricien du port), ou le tableau électrique situé au niveau de la TAC, bref pour tout ce qui est électrique, je vois pas comment faire pour utiliser un CO2....

mercredi 13 mars 2019 21:57
5653
Polmar

Comme dans les locaux avec extinction automatique au Halon ou équivalent.
Quand cela se déclenche, il y a un préavis (d'une trentaine de seconde) pour quitter le local avant envahissement.

A bord on pourrait imaginer un système équivalent avec un départ différé, le temps de sortir et de fermer les panneaux, pour que cela fonctionne bien.
Exercice préalable bienvenu.

samedi 16 mars 2019 08:41
Mon_bureau...
Persil pas fané

Oui. J'ai bossé en bâtiment protégé par du Halon1301, j'ai vu les pompiers déclencher le système et pénétrer sans respirateur dans la salle, ceci pour nous démontrer la non nocivité si exposition courte.
Un tel système dans mon bateau, j'achète ! mais où et à quel prix ?

samedi 16 mars 2019 10:53
Sans_titre
Nemo Dictateur consensuel

Hymne semble me souvenir qu'une marseillaise évoque ce produit.
De mémoire c'est zenfandelapatri le type de halon.

Je crois que les motoristes sonbt d'accords : Yanmar say yes.

dimanche 17 mars 2019 10:36

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums