Tous les forums > Navigation > J'y comprend rien (les sondes de carte marine)
Missing
Electra2004

J'y comprend rien (les sondes de carte marine)

Bonjour,

Existe t'il des sites ou bouquins qui expliquent par des exemples la lecture des cartes marines, parce que entre les sondes qui couvrent qui découvrent ou bien les deux j'ai un peu de mal. J'ai lu que si la sonde n'est pas souligné on la soustrait du calcul de la hauteur d'eau et on l'ajoute si elle est souligné. Supposons que j'ai un voilier qui cale 1,80 m de tirant d'eau et que le calcul de marée indique à 14h00 une hauteur de 7,50m ( sonde 3 et moins 3) j'aurais donc sous la quille dans un cas 10,50 m et 4,50m dans l'autre. Au secours.....

vendredi 03 janvier 2014 10:12

Liste des contributions

  • Bravo roland12128 samedi 25 janvier 2014 09:34
  • up Pascal inalteroloco vendredi 10 janvier 2014 08:29
Avatar
8
Micmarin

A défaut de suivre un cours de nav, le cours des Glénan, ou le fascicule du Shom serait un début impératif avant de prendre seul la mer...

jeudi 02 janvier 2014 18:14
Internet_explorer_wallpaper
25
Gabriel

insupportable ces réponses moralisatrices complètement à coté de la plaque, alors que la demande est légitime, et constructive pour quelqu'un qui débute....

vendredi 03 janvier 2014 15:51
Avatar
12
Micmarin

Ce sont ces questions qui sont si pas insupportables au moins incompréhensibles. Ce documenter un peu est la moindre des choses.

Et dire "Aidez moi je n'y comprends rien, au secours" n'est pas une bonne attitude de marin. De plus un forum fournit souvent des réponses tres ou trop techniques pour celui qui n'a pas la base.

Je maintiens donc mon conseil de se documenter d'abord seul avant de venir sur le forum.

vendredi 03 janvier 2014 16:32
__546618-3_400_(custom)
6
Jadran

Je suis bien d'accord avec Micmarin . Je suis totalement effaré par la question... et le vide (sans parler du danger) qu'elle sous-entend ! Désolé !

vendredi 03 janvier 2014 19:11
H%c3%a9naff
6
Tribal [Pursuit]

Il suffit de lire les qq erreurs dans les explications qui suivent pour comprendre que les choses les plus simples peuvent nécessiter des explications. Mais si toi tu n'as pas de "vide" a combler.....

vendredi 03 janvier 2014 22:25
H%c3%a9naff
3
Tribal [Pursuit]

La question commence par : existe t-il des bouquins .... Tu y as répondu, point barre. Inutiles d'ajouter des leçons de morale.

vendredi 03 janvier 2014 22:23
Missing
9
(F280)

Vous les grands marins, vous me surprendrez toujours avec ce n'est pas une bonne attitude de marin
L'attitude d'un vrai et bon marin ce n'est pas d'aider les autres ?
Puis si sur un forum, il ne faut poser que des questions de grand marin, c'est qu'on est soit même un grand marin.
Alors pas besoin de poser de questions
Moi ce qui me choque le plus, ses souvent les réponses.

merci je connais la sortie

jeudi 09 janvier 2014 18:57 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Bigornot)

Je suis d'accord avec toi, à la seule réserve: une personne qui part naviguer sans rien comprendre au sens des cartes marines peut-il être seulement se prétendre un "marin".
C'est un peu comme si un gars voulait conduire de Romorantin (41) à St Agrève (07) sans carte ni GPS: il risque fort d'appeler vite au secours! Il vaudrait mieux qu'il prenne le train, non?
Pour notre ami, quelques cours de navigation avec un bon pédagogue s'imposent, je crois... mais l'attitude un peu condescendante de certains est effectivement désagréable et, de toute façon, non constructive.

vendredi 10 janvier 2014 09:26
Img_0927
roland12128

Bravo

samedi 25 janvier 2014 09:34
Dscn7474
5
AICA

http://www.permis-hauturier.info/

Exellent cours que je ne travaille pas assez en ce moment....

jeudi 02 janvier 2014 18:14
Hisse_oh
3
Quistinic

Il me semble que, pour comprendre, il te faut partir de la référence, c'est à dire le zéro hydro; zéro qui doit correspondre, si je ne me gourre, à la basse mer coeff 120;

jeudi 02 janvier 2014 18:21
592982
Chemistrebor

C'est bien ça, et les valeurs soulignées sont au dessus du niveau 0. Les tables de marées donnent des hauteurs par rapport à la même référence donc si c'est "3 souligné" il y a bien dans l'exemple cité 7.5 -3.0 = 4.50 mètres..

jeudi 02 janvier 2014 18:24
Missing
1
Malevolence

Non. Le coeff le plus élevé dépend de ta localisation.
Par exemple, le coeff le plus élevé que tu puisses avoir à Cherbourg est le coeff 100... pour la seule raison que le coeff 100 de référence correspond en réalité à la marée la plus haute enregistrée à Cherbourg.
Mais sinon, oui, la sonde annotée sur la carte correspond effectivement au niveau de la marée basse de plus gros coeff de l'année (les cartes sont éditées tous les ans il me semble).

jeudi 02 janvier 2014 20:59
Duduche_akbar
12
Duduche Braz

Désolé Malevolence, mais le coefficient de marée est le même sur l'ensemble des côtes françaises (Manche et Atantique) et il est compris entre 20 et 120 de par sa définition.
Voir le site du SHOM pour plus de précision sur son calcul.

jeudi 02 janvier 2014 21:13
Missing
Malevolence

Pardon, au temps pour moi, le 100 correspond à l'amplitude maximale de la marée à Brest... Je m'embrouille un peu en ce moment.

jeudi 02 janvier 2014 21:30
Capture01
Oliv44

@jehenne: +1
Je crois que tu peux voir plus large: c'est valable pour la planète entiere! c'est calculé sur l'angle Terre/lune/soleil (conjonction/quadrature/syzygie) et de leurs distances respectives (terre/soleil).
Après ce sont les bassins qui influent sur les rythmes de marée: semi-diurne, à inégalité diurne, mixte.

jeudi 02 janvier 2014 22:01
Avatar
1
roberto

Non. Le coéfficient prend en compte uniquement les composantes semi-diurnes:

du site du SHOM:
"On explique que, dans un même port, des hauteurs d'eau prédites correspondant à un même coefficient sont légèrement différentes par le fait que le coefficient est déterminé avec le marnage semi-diurne qui, lui, est calculé en ne tenant compte que des ondes semi-diurnes, alors que les hauteurs d'eau prédites sont calculées en prenant en compte toutes les ondes

http://www.shom.fr/les-activites/activites-scientifiques/maree-et-courants/marees/coefficient-de-maree/

Dans un endroit où les composantes semi-diurnes sont peu relevantes (ex marée diurne), le marnage a peu à voir avec le coéfficient, exemple images mois de mars à Brest (semidiurne) et Fremantle (diurne presque "pure"): les marnages de Brest sont les plus forts juste après la pleine lune (normal), tandis que ceux de Fremantle dépendent beaucoup plus fortement de la composante diurne donc il font tout autre chose, juste après la nouvelle lune ils sont à leur minimum.
A voir si je réussis à passer les images

jeudi 02 janvier 2014 22:53 *** Message modifié par son auteur ***
Capture01
Oliv44

@ Roberto:
Oui, tu as raison, les coef 20/120 sont calculés d'après notre marée de Brest. Faut quand même dire que c'est Franco-Français comme echelle, le reste du monde utilisant plutôt VE moyenne/ ME moyenne (les Anglais on du s'y mettre avec le passage en mètres de leur cartes avec le BM 120 comme réf hydro).
Tu as donc parfaitement raison sur ce point, la semi-diurne de Brest sert de référence.
Par contre, pour le reste des marées non semi-diurnes dans le monde, les influences de conjonction/quadrature/syzygie ainsi que les distances terre/astres en fonction de leurs élipses restent préderminantes quand à au marnages locaux. Ils sont néanmoins soumis à l'influence de la batymétrie et de la géométrie des bassins océaniques, mais aussi à ce qui est nommé "irrégularité" (mensuelle, bi-mensuelle) qui designe un décallage entre les influences astrales et le rythme séculaire des marées. L'image de Fremantle que tu présente tombe pile-poil dedans (fait exprés?). On arrive d'ailleurs pas à déterminer une date sur ton tableau, et c'est bien dommage.
Je te propose 5 images du même lieu, Fremantle, entre avril 2014 et fin juin 2014 ou toutes les marées sont en cycle pleine lune/nouvelle lune correspondants aux marnages maximum

vendredi 03 janvier 2014 03:09
Hisse_oh
Quistinic

Il me semble qu'en Med, la réf/ valeur est basée sur VE moyenne / ME moyenne
calculée au marégraphe de Marseille, je sens venir les blagues...
(si je me souviens bien , ça doit aussi servir de référence au zéro de l'IGN)

De toutes manières, pour Electra, l'important est de comprendre / intégrer (il me semble) cette notion de zéro hydro (établi par convention à la basse mer coeff 120 etc...)
Tout le reste, calculs, H réelles etc.. en découle...

vendredi 03 janvier 2014 07:35
Missing
(Bigornot)

La moyenne des marées de Marseille sont la base des cotes "NGF" (nivellement général de la France). Elles sont régulièrement vérifiées (tous les 4/5 ans) car, localement, elles bougent un peu. Celle qui est sur ma maison (dans le marais poitevin) aurait évolué de 14 cm depuis 1969 mais la précision des premiers calculs est peut-être en cause. Le réseau des sattellites GPS est maintenant sollicité pour ces vérifications...

vendredi 03 janvier 2014 08:46
Avatar
roberto

Une situation intéressante est Venise.
Si on regarder les hauteurs de marée, elles sont souvent négatives
.
La raison est bien sûr la position du zéro hydrographique.
.
Comme la hauteur d'eau plus qu'à la navigation sert avant tout à déterminer quelle portion de la ville sera envahie par la montée des eaux, et comme le niveau de la ville (bâtiments, trottoirs etc) bouge par rapport au niveau de la mer, pour avoir des données comparables dans le temps, fin XIX siècle on a choisi le zéro hydro dans un plot situé devant l'église de la Salute, qui est solidaire (en gros) du reste du niveau de la ville.
.
Donc au fur et à mesure que la ville "s'enfonce" dans le sol, le plot descend et -à parité de niveau de la mer- davantage de ville est recouverte, mais en mesurant par rapport au plot on peut voir la différence d'inondation car la hauteur de marée est plus élevée. Comme exemple, de 1950 a 1970 la ville est "descendue" de 12cm par rapport au fond de la lagune.
.
Après, à part l'enfoncement des bâtiments (cd subsidence), il y a aussi le "eustatisme", la montée du niveau moyen de la mer.
L'effet total est montré dans la figure, on voit la montée des niveaux de l'eau à Venise et Trieste. .
La différence avec Trieste (où la subsidence est beaucoup moins forte) peut être considérée effectivement comme indication de l'importance de la subsidence à Venise.

vendredi 03 janvier 2014 09:51 *** Message modifié par son auteur ***
Img_20180131_083109
Gildas_Shom

Bravo, c'est ça :)

Je vous donne la réponse à la question de la différence entre les hauteurs d'eau prédites et les coefficients que m'a donnée mon mentor, ingénieur marée il y a 20 ans (déjà) quand je bossais dans son service. Bonne lecture :)

###############

Tout d'abord il faut savoir qu'un phénomène périodique peut être décomposé en un certain nombre d'éléments harmoniques élémentaires. Le signal peut ensuite être recomposé en sommant toutes ces ondes élémentaires.

Le signal de marée est ainsi décomposé en ondes élémentaires (ce sont les constantes harmoniques) par analyse de Fourrier.

Ces ondes ont des fréquences diverses allant d'un cycle très long (ondes longues périodes) , ondes semi-diurne (2 maxis et 2 minis en 24h), ondes diurne (1 maxi et 1 mini en 24h) et de nombreuses autres constantes qui vont dépendre de la complexité de la marée. Pour une marée fluviale on utilise de nombreuses constantes pour recomposer le signal.

Le coefficient de marée est utilisé uniquement qu'en France. C'est un paramètre qui donne l'importance de la marée pour une marée donnée.

Pour donner un caractère général (sur toutes nos côtes de la Manche et de l'Atlantique) au coefficient de marée, on utilise uniquement les ondes semi- diurnes pour son calcul, car sur nos côtes la marée est du type semi-diurne.

On calcule le coefficient de marée pour Brest (mais valable pour toutes nos côtes) car on dispose de plus de 120 ans d'observations de marée sur ce site.

Pour chaque marée on va calculer le marnage semi diurne (Haut. PM - haut. BM)
que l'on va diviser par le marnage de vive-eau d'equinoxe (égale à 6,10m).

Par définition le coefficient 100 est donné au marée de vive-eau d'équinoxe soit

Coef = (6,10m / 6,10m) x 100 = 100

Le marnage mini semi-diurne = 1,22m
Coef = (1,22 / 6,10) x 100 = 20 coefficient minimum.

Le marnage maxi semi-diurne = 7,32m
Coef = (7,32 / 6,10) x 100 = 120 coefficient maximum.

Le principe de calcul est très simple.

Vous ne pouvez pas calculer vous même le coefficient de marée car vous ne pouvez pas calculer la marée semi-diurne. On peut cependant appliquer ce principe aux prédictions totales données dans les annuaires (pour une illustration du principe) :

Pour chaque PM on calcule le marnage de cette marée que l'on divise par 6,10m.

###############

Si vous voulez prendre une bonne migraine, je vous conseille aussi cet ouvrage

https://diffusion.shom.fr/loisirs/la-maree-oceanique-cotiere.html

vendredi 15 mars 2019 18:46
Avatar
UGO

Mais sur une base de 1013 Mb , si + ou - il faudrat rajouter ou enlever une hauteur d'eau

dimanche 26 janvier 2014 04:46
Avatar
6
roberto

Hmm.. calcul... permis...cours... marée...secours en mer...
Combien de temps avant que ce fil dépasse les 100 contributions ?
Les paris sont ouverts

jeudi 02 janvier 2014 18:27
Missing
1
(pir2lune)

sur la carte:
huit souligné= qui découvre donc 8 mètres au dessus du zéro
huit non souligné sur la mer= hauteur d'eau 8 m en dessous de zéro

à la sonde à partir du bateau= hauteur d'eau à l'endroit ou l'on se trouve au moment ou l'on sonde

sonde de 12 mètres et huit souligné= hauteur de 20 mètres au dessus du zéro
sonde de 12 mètres et huit non souligné= 4 mètres au dessus du zéro

pour la hauteur d'eau en tenant compte du marnage, variation du à la marée
hauteur d'eau sondée de 12 mètres à marée basse, marnage de 6 mètres= 18 mètres à marée haute

hauteur d'eau sondée de 12 mètres à marée haute, marnage 6 mètres, 6 mètres à marée basse

pour les hauteurs d'eau intermédiaires entre les heures de basse et pleine mer (6 heures marée), utiliser la règle des douzièmes (1_2_3_3_2_1)en cm

pour savoir la hauteur d'eau sous la quille à tout moment:
sonde - (tirant d'eau + pied du pilote)

pour la savoir à une heure précise pour passer un seuil au zéro:
faire le calcul de marée qui donnera la hauteur d'eau à l'heure souhaitée par rapport au zéro
retrancher le tirant d'eau plus pied de pilote
si>0 ça passe
si<0 ça casse

on peut remplacer le zéro par la sonde figurant sur la carte en tenant compte du souligné(découvrant,asséchant) ou pas...

pour décoder les cartes, il y a le fascicule SH1 je crois obligatoire parmi les documents utiles à la navigation qui en dit encore plus sur la nature des sol,s le profil des cotes etc....

jeudi 02 janvier 2014 19:02
Missing
riga

Et au dos de la carte ?

jeudi 02 janvier 2014 19:16
Missing
1
flakyjo

- Ton calcul de hauteur d'eau te donne 4m

--> Une sonde de 8m soulignées ==> Tu as 4 mètres sous ton bateau

--> Une sonde de 8m sans tiret dessous ==> Tu as 12 mètres d'eau sous ton bateau.

Je ne prend pas en compte, le tirant d'eau, la demi hauteur de vagues, le pied de pilote, la cotation, la pression atmosphérique... :p

jeudi 02 janvier 2014 20:10 *** Message modifié par son auteur ***
Image
Lulu2

"- Ton calcul de hauteur d'eau te donne 4m"
"--> Une sonde de 8m soulignées ==> Tu as 4 mètres sous ton bateau"

jeudi 02 janvier 2014 21:11
Fool2
foolontheisle

sous la quille?
excuse je n'avais pas lu qu'on ne prenait pas en compte le tirant d'eau ok

jeudi 02 janvier 2014 21:53 *** Message modifié par son auteur ***
Bateau
8
iceblue

rien ne vaut un dessin

et pour un navire

jeudi 02 janvier 2014 21:15
Capture01
5
Oliv44

On peut juste préciser que sur les deux dessins, le "zéro des cartes" et le "niveau des plus basses mer" c'est la même chose: c'est la plus basse mer connue: la basse mer coef 120 (théoriquement il n'est pas impossible de dépasser ce niveau un jour).
Ce qui veut dire que sur les données que tu lis sur une carte, il y a toujours une couche d'eau supplémentaire à rajouter au dessus: celle de la marée du moment.
.
- Si ta carte te dis 10m de profondeur et que ton calcul de marée dit qu'il y a 3m de marée, à cet endroit il y aura 13m.
.
- Si à un autre endroit, la carte te dit qu'il y a 1m souligné, avec 3m de marée, il restera 2m d'eau sur cet endroit (ce peut être un cailloux comme de l'estrant)
.
- Si à un autre endroit, la carte te dit qu'il y a 3m souligné, avec 3m de marée, cet endroit affleurera
.
- Si à un autre endroit, la carte te dit qu'il y a 5m souligné, avec 3m de marée, cet endroit depassera de 2m au dessus de l'eau.

--------------------------------------
Cela garantis une sécurité: il ne peut y avoir moins d'eau que ce que te dis la carte (ce qui n'est pas le cas des anciennes cartes Anglaises basées sur la B.M coef 95)
Par contre, les cotes de Hauteur terrestres ont un autre référenciel (IGN PM coef 95)

jeudi 02 janvier 2014 21:44 *** Message modifié par son auteur ***
Lauben_bmr_83x110
BMayer (LauBen)

"il n'est pas impossible de dépasser ce niveau un jour). "
Oui, quand les gaulois seront dans la plaine ...

Voir Asterix : le bouclier arverne

vendredi 03 janvier 2014 10:24
Missing
(F280)

@ motutunga Philippe c'est rigolo tu es le seul à avoir un message grisé ça devient une habitude

jeudi 09 janvier 2014 18:39
Missing
flakyjo

Lulu si... j ai bien précisé que tu ne prenais rien d autre en compte c est uste pour faire comprendre.

jeudi 02 janvier 2014 21:23
Image
Lulu2

J'avais compris qu'il y avait 4 m d'eau sous le bateau. En fait, il faut que l'eau monte encore de 4 m pour qu'elle commence à toucher ton bateau. Non ?

jeudi 02 janvier 2014 21:54
P1030384
1
Mery14

Merci Oliv44 !

jeudi 02 janvier 2014 21:49
Missing
flakyjo

Lulu2 on est pas a coefficient de 120. On a fait un calcul de hauteur d eau. Donc 8 souligne on fait 8-4 qui donne 4 metres. Le 8 soulignes signifie que ça decouvre de 8 metres par coefficient de 120 a basse mer.

jeudi 02 janvier 2014 22:05
Golif-10-27062010-002
mobiplanete

La formule générale à retenir est: P = H + S avec
P: profondeur par rapport au fond de la mer
H: hauteur d'eau par rapport au zéro hydrographique (trouvée avec le calcul de marée)
S: sonde (positive ou négative) par rapport au zéro hydrographique

Applications numériques:
H=7.50m
S=+3m
donc: P = 7.50 + (+3) = 10.50m

H=7.50m
S=-3m
donc: P = 7.50 + (-3) = 4.50m

Calculons maintenant la profondeur d'eau nécessaire pour le bateau (en supposant que le capteur
du sondeur se trouve sous la quille):
PROFONDEUR D'EAU NECESSAIRE = TIRANT D'EAU + PIED DE PILOTE

Application numérique:
Tirant d'eau = 1.80m
Pied de Pilote = 0.50m (variable selon l'état de la mer)
donc: Profondeur d'eau nécessaire = 1.80 + 0.5 = 2.30m

Enfin, pour éviter le talonnage, il faut que: P > Profondeur d'eau nécessaire
ce qui est vérifié pour les 2 sondes (+3) et (-3).

Bien entendu, on a supposé que la pression barométrique était de 1013 Hpa.

En espérant que cela puisse aider à la compréhension...

jeudi 02 janvier 2014 22:53
Missing
Malevolence

Et en priant que ta carto soit à jour...

jeudi 02 janvier 2014 23:15
30287_karibario
viking35

Mobiplanete: tu as oublié le coefficient correspondant au vent dominant...

vendredi 03 janvier 2014 10:14
Missing
1
(Bigornot)

A quand remonte le dernier coeff de 120?
En fait , il n’existerait pas...
Les plus fortes marées enregistrées sont de 119 (la dernière en 1997) et, si la prochaine «marée du siècle» est attendue le 21 mars 2015 et il faudra attendre 2033 pour retrouver un coefficient comparable...
La différence de marnage entre une de 116 et une de 119 est en fait assez faible par contre, les "marées météorologiques" dues essentiellement au vent et à la pression atmosphérique peuvent influencer fortement ces valeurs. Au moment de Xynthia (valeurs exceptionnelles, je vous l'accorde, mais pas si éloignées de nous...) elle furent de + 1,50m à La Rochelle et quasiment + 2 mètres dans la baie de l'Aiguillon. De mémoire de Vendéen, il y en eut déjà une dans les années 40. De même, dans les années 70, un anticyclone particulièrement fort aurait permis une pêche à pied "miraculeuse" dans la région de Brest...
Les calculs théoriques doivent donc aussi intégrer tout ça...
En matière de "rase cailloux", vaut mieux donc prendre ses précautions.

Au fait, savez-vous pourquoi, sur les cartes marines, il y a beaucoup de sondes "en ligne"?
Simplement car elles datent de la fin du XIXème siècle et que c'était des bords à la voile tirés par les bateaux du service hydrographique de la marine nationale avec des sondes à main...
Pour la plupart, ils n'ont pas été révisés depuis, sauf dans les coins "sensibles" où ils sont mis à jour régulièrement.
Tout de même!

vendredi 03 janvier 2014 07:06
Missing
flakyjo

c'est marqué sur les cartes les dates des sondes, certaines remontent effectivement au 19eme siecle :)

vendredi 03 janvier 2014 07:27
Img_0884
inalteroloco

quelque soit l'origine des cartes , USA ? autres ?
Pascal

vendredi 03 janvier 2014 08:33
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

mon grain de sel

Tout d'abord sur nos cartes marine il y a deux lignes de reference pour mesurer la hauteur par une mais DEUX .

- La premiere le zero hydrographique (appelé aussi zero des cartes) conserne uniquement tout ce qui sera couvert par l'eau ,il se situe au niveau de la plus basse marée theorique du lieu mesuré (pas grand chose à voir avec le coefficient d'ailleurs )

la notation est :
-chiffre non souligné sous le zero des cartes
- chiffre souligné audessus du zero

la seconde ligne de reference concerne tout se qui n'est jamais couvert par l'eau c'est le zero géographique des altitudes referencié par rapport à la plus basse mer à Marseille et valable elle pour toute la France .

la notation est :
-zone entourée d'un trait noir (trait de côte) et coloré en jaune/bistre , chiffre non souligné ,entreparantesse s'il est decalé

à noter que la difference entre les lignes de reference est indiquée dans le cartouche de chaque carte .

Ces deux references peuvent etre mal interpretée et provoquer des naufrages , car l'altitude (reference terre) est indiqué par un chiffre NON souligné a l'identique au zero hydrographique . On peut donc avoir un rocher noté non souligné etre juste audessus de l'eau à marée haute .

josé

vendredi 03 janvier 2014 09:35
Missing
4
(hoolof)

Faut pas qu'un assureur lise ce fil, sinon, on est bons pour une augmentation... justifiée.

vendredi 03 janvier 2014 09:36
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

il y a aussi confusion entre hauteur de marée et ce famuex coefficient

le coeff est fonction du MARNAGE c'est à dire de la difference entre la hauteur da la marée basse et de la marée haute .

donc le zero hydrographique est simplement le niveau de la marée la plus basse théoriquement en un lieu

et on trouve frequement une marée haute par exemple avec un coeff 95 plus haute que celle avec un coeff 98

vendredi 03 janvier 2014 10:07
30287_karibario
1
viking35

Tout à fait Calypso et, pas plus tard que ce matin, sous mes fenêtres, la marée avec un coeff de 107 est montée moins haut que celle de 100 de la veille. C'est courant.

C'est pourquoi, je souris quand je lis des calculs théoriques de hauteurs d'eau...

vendredi 03 janvier 2014 10:18
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

je parle de hauteur theorique pas d'autre parametres venant modifier les predictions de hauteur de marée .

c'est pourquoi le zero hydrographique n'a pas grand chose a voir avec le coefficient de marée , c'est la marée la plus basse possible en un lieu POINT

vendredi 03 janvier 2014 12:29
Missing
2
flakyjo

Bon sang, vous faites bien compliqué pour un truc qui est super simple...

vendredi 03 janvier 2014 10:19
Avatar_gilletarom
Gilletarom

Hum,où navigue Elektra2004 ?

S'il navigue sur Atlantique ou Bretagne, avec des cartes papierdu SHOM il peut se contenter de prendre pour argent comptant que les sondes tiennent compte du coefficient de marée. Et que le zéro des cartes tel qu'il est défini dans la plupart des posts de ce fil correspond au niveau de l'eau pour un coefficient de marée de 20.

MAIS, s'il navigue à Dunkerque et s'il va au Pays Bas, alors Elektra2004 va vite mettre sa quille dans le sable avec cette théorie la. Par exemple, les cartes IMRAY de la Mer du nord sont en LAT .... Cela n'a rien à voir avec notre mode de calcul .... Qu'il recherche ici tous les fils correspondant à ce sujet sur H&O.

vendredi 03 janvier 2014 10:22
Missing
2
(Lashépriz )

Une certaine analogie cycloïde entre les marées et le déroulement d'un fil H&O ? ...

vendredi 03 janvier 2014 10:24 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
flakyjo

@Gilletarom le zéro des cartes c'est au coefficient 120 pas 20...

vendredi 03 janvier 2014 10:31
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@flakyjo

Oups Exact .... J'ai fourché.

vendredi 03 janvier 2014 15:04
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
3
Calypso2

NON et NON ...le zero des cartes c'est le niveau de la plus basse mer possible theorique en un lieu .

POINT C'EST TOUT

le coeff est une notion de MARNAGE c'est à dire de difference de hauteur entre la marée basse et la marée haute ...

c'est terrible ça!!!!

vendredi 03 janvier 2014 15:09
Duduche_akbar
Duduche Braz

et l’intérêt de connaitre le marnage d'une marée (entre 2 marées haute) sous la forme du coefficient est que la force des courants y est directement rattaché...

vendredi 03 janvier 2014 22:24
Avatar_gilletarom
Gilletarom

@Calypso2

Notez que jusqu'à ce que j'aille naviguer en Hollande, j'étais, comme vous, totalement persuadé que c'était ainsi.

J'ai du changé d'avis depuis .... et si je n'avais pas accepté de changer d'avis, le sondeur de mon bateau m'aurait sans doute causé bien du soucis .....

Donc, si j'ai une carte du SHOM alors, oui je suis d'accord avec vous, sinon, j'y regarde de plus près. Cherchez sur H&O les fils qui expliquent comment on calcule le niveau d'eau lorsqu'on veut naviguer au Pays-Bas en utilisant les données officielles des Pays-Bas .... C'est assez sportif.

Quoique ... maintenant qu'ils ont mis en ligne les cartes ENC , et compte tenu des normes internationales, il est possible que les Pays-Bas, sur ces cartes la, aient utilisés le niveau de plus basse eaux des marées de coefficient 120. A voir.

samedi 04 janvier 2014 00:26
Missing
(Lady JANE)

Calcul théorique, et coup d'oeil au sondeur.......

jeudi 09 janvier 2014 11:04
Missing
flakyjo

et c'est aussi pour cela qu'il existe des ports de références et des corrections à apporter aux ports rattachés.

vendredi 03 janvier 2014 10:41
Dscn1308_-_version_2
2
alaco

En plus, il y a une variable indéterminée : le Pied Pilote
Celui- est en relation direct avec l'âge du capitaine.
Je m'explique : à 30ans mon Pied pilote était de 20cm
Et le plus étrange,à 60ans ceux-ci est passé à 50cm.

vendredi 03 janvier 2014 10:42
Hisse_oh
4
Quistinic

On ne peut pas nier que vous aimez couper les cheveux en quatre et si possible inventer vos propres définitions particulières..
Définition du SHOM (qui reste, jusqu'à preuve du contraire, la référence sur nos côtes)
"Le zéro hydrographique – ou zéro des cartes marines – est le niveau de référence des cartes marines et des annuaires de marée. C’est l’équivalent en mer de la surface de référence des altitudes à terre portées sur les cartes de l’IGN.
Le zéro hydrographique est voisin du niveau des plus basses mers astronomiques.
Ce choix est commode, car le marin est assuré de disposer d’au moins autant d’eau que ce qui est indiqué sur la carte marine quelle que soit l'amplitude de la marée (aux effets météorologiques près)"

Notez que cette définition correspond en tout point à la NORME INTERNATIONALE éditée par le OHI (Organisation Hydro Internationale) ce n'est donc pas une "norme" franco-française....

Qu'est qu'une basse mer astronomique..? Curieusement on retrouve la notion de coeff 120...

vendredi 03 janvier 2014 11:08
Capture01
Oliv44

@Quistinic:
Juste pour expliquer Ma notion de "norme franco-française":
L'OHI n'a servi "que" d'arbitre dans une guerre entre les Anglais et les Français quand, dans les années 95, il a été decidé de "normer" les cartes marines. Les Anglais, en tant qu'ancienne nation reine des mers se sont sentis en droit d'imposer leur "façon de faire". Ils ont du pourtant avaller beaucoup de couleuvres: La plus importante fût l'adoption du système métrique, les obligeant à abandonner leurs "brasses" et "pieds". La seconde concerne la référence hydrographique (zéro des cartes) comme la BM astronomique (LAT - Lowest Astronomical Tide) alors qu'eux se basaient sur MLWS (Mean low water spring = BM95) . Ils ont du recalculer toutes les sondes de leurs cartes. La troisième concerne le code couleur des cartes (profondeurs en Blanc/bleu clair/bleu/estrant/côtes). Ils ont par contre obtenu que toutes les legendes et abréviations (balisage/feux/amers/type de fonds...) soient en Anglais.
Le système des coefs de 20 à 120 ne fait pas partie de la norme internationale, seul la LAT que l'on traduit NOUS par la BM de coef 120 et adoptée comme réference.
D'aillieurs, prends un MacMillan ou le Reeds (l'equivalent en beaucoup mieux de notre marin Breton ou BlocMarine) et regarde leurs courbes de calculs de marée: aucune réference à l'echelle des coeficients. Leur seules références étant MLWS/MHWS (mean low water spings/mean high water springs soit BM/PM 95) et MLWN/MHWN (mean Low water neaps / mean high water neaps soit BM/PM 45). Rien à voir avec notre echelle 20/120.
Edith: j'ai mis un exemple de base servant à ler calcul de marée pour Poole, l'endroit étant particulièrement "special" niveau marée. Les autres sont plus "classiques" avec une courbe en forme de "cloche"

vendredi 03 janvier 2014 17:05 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
Quistinic

Je suis d'accord; d'ailleurs le SHOM ne dit pas autre chose* et ne fait pas référence au coeff
je suis responsable d'avoir introduit la notion (dans un souci "pédagogique") sans penser aux polémiques possibles ; j'aurais du me méfier et m'en tenir à la BM astro...

L'essentiel, est que l'on soit d'accord sur le fait que dans cette histoire de sonde il est fondamental d'intégrer la notion de zéro des cartes; la manière dont est défini (conventionellement) ce zéro est, in fine, secondaire dans le problème posé.

* Ils ne parlent plus que d'altimétrie satellitaire & GPS...

vendredi 03 janvier 2014 17:20
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

Enfin on va peut etre y arrivé

il faut dissocier coeff 120 et zero des cartes hydrographique ce sont deux choses differente mais il est vrai que c'est l'idée generalement rependu mais c'est inexacte

Par contre ce que l'on parle peut s'est que sur nos cartes marine il y a une deuxieme ligne de reference qui est celle dont les roche ne couvrent jamais et qui est aussi noter par un chiffre non souligné .

Et là il y a danger car ses roches peuvent à marée haute etre
un tout petit peu audessus de la mer alors que la sonde n'est pas souligné ....

attention confusion donc danger

vendredi 03 janvier 2014 19:24
Capture01
Oliv44

Par contre ce que l'on parle peut s'est que sur nos cartes marine il y a une deuxieme ligne de reference qui est celle dont les roche ne couvrent jamais et qui est aussi noter par un chiffre non souligné .
---------------------------
Là je voudrais que tu développe. Je ne comprends pas. Soit la cote tombe sous le domaine SHOM est c'est le zéro hydro (c'est vrai que c'est différent du BM120, mais c'est couper les poils), soit elle tombe sous de domaine de L'IGN et c'est une altitude...
Après c'est peut-être une erreur de cartographie? Tu parle de ceux qui sont pile-poil entre les deux?
Si tu as un exemple?

vendredi 03 janvier 2014 20:24
Missing
flakyjo

Pareil, je n'ai jamais vu 2 lignes de référence...

vendredi 03 janvier 2014 20:48
Avatar
1
roberto

Oui on voit quatre références
Base SHOM, il y a:
1.LAT, plus basse mer astronomique, zéro hydro; ligne sur la carte
2.HAT, plus haute mer astronomique, c'est le trait de côte, là ou s'arrête l'estran, par exemple pour les portées d'un pont. Cette ligne aussi est sur la carte.
3.PMVE, ligne de référence pour les hauteurs des phares, par exemple
4.MSL, Niveau moyen de la mer, référence terrestre

bon 3 et 4 c'est un peu tiré par les cheveux ok... mais le 1 et le 2 sont bien deux lignes de référence indiquées dans la carte, entre elles l'estran
.
Je pense (? mon impression) que José se réfère peut-être aux "pinnacles" sousmarins qui ont une petite pointe qui est toujours découverte, mais indiquée par exemple par un tout petit rond avec un "2". Donc si on est parfaits et on se souvient toujours de tout, un point à "2" dans un estran c'est quelque chose toujours découverte, 2m de haut sur la plus haute plein mer astro, bref une minuscule "île"; si sur le moment on est un peu distrait on peut penser que le 2 est une sonde et alors risque de bonnnkkk.
Pour être clair: la carte elle est bien faite et indique tout correctement, mais on peut considérer cela comme une des situations où il y a un "risque opérateur" accru ?

vendredi 03 janvier 2014 22:48 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

ok je developpe .

Sur nos carte marine il y a deux lignes de references pour les sondes
-la premiere le zero Hydrographique , on en a parlé
-la seconde le zero des altitudes avec une reference du maregraphe de Marseille pour toute la France

Donc sur nos cartes parfois surtout en Bretagne il y a des rochers qui ne couvrent jamais ils sont representé avec un trait de côte noir et sont coloré en jaune et leur altitude est noté par un chiffre ( 3 par exemple) non souligné .

cette hauteur est prise à partir du zero geographique et non du zero hydrographique , et la difference entre le zero hydo et géo est toujours indiqué dans le cartouche

Exemple la roche Men Cren à Concarneau est noté 3m non souligné mais coloré en jaune avec un trait de cote donc coté sur la zero geo et le zero geo est 3.6m plus haut que le zero hydro

donc cette roche est situé à 3+3.6= 6.6m audessus du zero des cartes
lors de la grande marée du 22 Aout 2013 (5.45m) la roche depassera de 1.15m

pour peu qu'il y est ce jour de la houle ou une grosse surcote la roche peut etre juste recouverte alors que sa cote est NON SOULIGNE ...

Là il y a danger donc faire gaffe , DEUX references pour les profondeur ,pas UNE .

samedi 04 janvier 2014 09:53
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

j'ai fait une erreur ....

les altitudes sont notées par un chiffre suivi de m exemple 3m par contre les sondes n'ont pas d'unité la notation sera 3

samedi 04 janvier 2014 09:56
Missing
flakyjo

Intéressant en cas de tsunami... nan mais franchement on s'en tape le coquillard des roches qui ne sont jamais recouvertes... qui irait navigué près d'une roche qui emmerge de 3 metres par grande marée, avec une houle capable de recouvrir un caillou qui dépasse d'1m15 d'après des calculs de hauteur d'eau????????

Pour la culture personnel et briller en société en s'étendant sur des sujets dont tout le monde s'en fiche peut être bon pour l'égo, mais pour le petit plaisancier du dimanche franchement...

samedi 04 janvier 2014 12:35
Capture01
Oliv44

@ Flakyjo:
Tout depends ou tu navigues (ou le plaisancier du dimanche comme tu l'appelle)
Il peut aussi être interressant de prendre un ilot facilement identifiable comme amer quelques fois, dans des zones ou ceux ci peuvent manquer.
.
@Calypso: Ah ben je comprends mieux. Oui tu as raison, mais ce qui les différencie sur une carte c'est la police de caractère et le fait qu'il soit ou non en italique. Le fait également qu'il y ai une décimale. résumé:
- caractère droit, pas de décimale = hauteur terrestre
- caractère italique, décimale possible = sonde (positive ou négative)
Le fait qu'il soit entre parenthèse n'est pas un critère, juste que cela le rattache au sommet/sonde qui est immédiatement à coté. A noter que les lignes de sondes sont également en caractère droit mais recoupant la ligne de sonde. dans l'exemple:
A gauche, l'ilet fait 9m de hauteur (entre parentheses car pas assez de place pour l'ecrire dessus), alors que dans son sud, le cailloux est coté 8,5 souligné. Le Premier est une Altitude, le seconds une sonde soulignée, qui dépasse de 8,5m de la plus basse mer possible.
Idem sous la perche sud, une sonde de 5,8m de fond, puis à sa droite un banc de sable (?) qui dépasse de 10cm, puis encore vers la droite une profondeur de 1,3m avant d'avoir un cailloux lui aussi de 1,3m mais cette fois qui dépasse de l'eau, le tout toujours calculé depuis la plus basse mer possible, que par raccourcis facile, on dit "de coef 120" même si...
Notez également les lignes de sonde 5 et 10m qui sont des sondes, mais ne sont pas en italique.

samedi 04 janvier 2014 14:02 *** Message modifié par son auteur ***
Capture01
Oliv44

Oups, lire sous la perche Est et pas Sud...
Vous pouvez aussi lire: dans le Sud de la perche Est...

samedi 04 janvier 2014 14:33
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

flakyjo

tu as des propos un peu ridicule ... m^me un plaisancier du dimanche sans vouloir étalé son ego devrait savoir que sur sa carte marine il y a pour les profondeurs deux references ...

c'est il me semble le minimum...apres on en fait ce que l'on veut..

samedi 04 janvier 2014 14:53
Missing
flakyjo

Ce qui est ridicule c'est de vouloir étaler sa science sur une simple question de base que je rappelle --> est ce que l'on ajoute ou on soustrait sur une sonde soulignée...
99% des plaisanciers ont pour référence le zero hydro (quand ils ont déjà cette référence c'est pas si mal), le reste n'est que futilité.

samedi 04 janvier 2014 16:22
Capture01
2
Oliv44

@flakyjo:
Un sujet c'est un peu comme le courant de marée: il y a une veine principale qui suit un chemin tracé, sur les bords, cela diverge un peu, se perds, un peu plus loin cela crée des contre-courants, mais toutes ces volutes finissent par reprendre le chemin initial.
Puis il ralentis, s'arrête, et au final un autre courant inverse le supplente.

samedi 04 janvier 2014 16:35 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

je suis desolé mais les plaisanciers que nous somme sont amené à lire une carte ,la moindre des choses c'est de savoir l'interpreter correctement .

et ignoré que les sondes indiquées n'ont pas toutes la m^me ligne de reference est dangereux

donc je l'indique tout simplement celà peut rendre service et apparement beaucoup l'ignorait ,ce n'est pas etaler sa science c'est contribuer à la vie du forum ...ou alors a chaque fois que l'on reponds à une question on s'étale ...

bonne soirée

josé

samedi 04 janvier 2014 18:15
Missing
flakyjo

la référence pour un plaisancier est le zero hydro, il sait très bien que si c'est jaune il n'y aura pas d'eau dessus et qu il ne doit pas s'en approcher. Si le zéro des cartes devient une référence pour le plaisancier, j'espère que le randonneur prend en compte le niveau 0 hydro quand il part en ballade afin de ne pas se retrouver le bec dans l'eau...

Shom --> NIVEAU 0 hydro celui des plus basse mer coef 120 Référence du navigateur.
IGN--> Je m'en fiche un peu je navigue pas dans les monts d'arrée...

samedi 04 janvier 2014 18:42
Img_20180131_083109
Gildas_Shom

Si ça intéresse niveau carto. Parce qu'un caillou qui découvre, les 200 nautiques autour sont français ^^
Et là, on dit vive le canal du Mozambique avec ses Îles Éparses"

vendredi 15 mars 2019 19:00
Missing
(Lady JANE)

Sur les cartes Navionics "l'altitude" est clairement marquée en MT et de surcroit entre parenthèses. Le risque de confusion est néanmoins très fort lorsque, comme à coté du rocher Men Krenn, il y a un autre rocher à l'ouest dont la légende est (-0,20MT) et un autre au sud (Lue vraz) dont la légende est (-0,30MT)
Alors pourquoi ne pas indiquer 3,4 sousligné et 3,3 sousligné ?

jeudi 09 janvier 2014 11:41 *** Message modifié par son auteur ***
Capture01
Oliv44

@Lady Jane
Tu aurais un screenshot?
Normalement, c'est l'ouvrage 1D qui sert de référence pour tout ce qui concerne les cartes aux normes de OHI. Navionics etant "adoubé" par le SHOM, on devrait y retrouver la même nomenclature et structure que pour une carte du SHOM. Or sur le 1D il n'est nulle part fait mention de MT dans l'index des abréviations.
D'un autre coté, les parenthéses sont utilisées quand l'endroit coté ne présente pas assez de surface pour être anoté (c'est fonction de l'echelle de la carte). Voir exemple tiré du 1D.

jeudi 09 janvier 2014 12:07
Missing
(Lady JANE)

(remis en image un peu plus bas)

jeudi 09 janvier 2014 13:58
Missing
flakyjo

Ou comment monter une usine à gaz pour une question hyper simple, arrêtez de vous documenter sur le net, faites simple :)

vendredi 03 janvier 2014 11:17
Golif-10-27062010-002
mobiplanete

Comme indiqué plus haut, un lien très pédagogique:

http://www.permis-hauturier.info/pages/maree400presentation.php

vendredi 03 janvier 2014 11:31
Missing
1
Cambuse

Yeap, la théorie est très bien mais j'approuve le commentaire de Viking. Appliquer la régle des 12eme arithmétiquement tel que le prévoit le permis hauturier, peut donner l'illusion une hauteur d'eau au cm et à la min près. Ce qui est très loin d'etre pertinant.
Je préfére la version grafique qui me donne une approximation à 20cm et au 1/4h et rajouter un pied de pilote conformtable qui prendra en compte les aléas meteos, topographique et les erreurs du chef de bord.
Ce qui est simple est sûr!

vendredi 03 janvier 2014 12:45
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
1
Calypso2

encore faut-il connaitre la therorie pour passer à la pratique

car à lire les commentaires on se rends compte que simplement la notion du zero hydrographique n'est pas tres claire pour beaucoup .

vendredi 03 janvier 2014 14:15
Balise_belge_2
ecumeur

Même si c'est ce qui est demandé lors du permis hauturier, calculer une hauteur d'eau au cm près est une absurdité pratique, car il y aura toujours l'effet du vent (lorsqu'il souffle vers la côte, le niveau est un peu plus haut et l'inverse lorsqu'il souffle vers lme large) et la pression barométrique (une forte pression abaisse le niveau aqueux et l'inverse avec une faible pression) Tout cela amène une série d'imprécisions, plus la houle ou le clapot, et l'on sécurise par un pied de pilote... de pointure variable selon les conditions.
Alors la méthode des douzièmes fournit une approximation plus que suffisante pour nos navigations, pour représenter une courbe sinusoïdale.
Par ailleurs, Quistinic nous fournit un marégramme du Solent, où ils sont particulièrement "tordus". J'avoue, dans ce secteur, la nécessité d'un très grand pied de pilote afin de parer toute éventualité dangereuse.
Mais également chez nous, en baie de Seine, dans la zone des grands coefficients. Au Havre, par exemple, par fort coeff., le niveau de la PM est atteint au bout de 3h30 environ, suivi d'un plateau plus ou moins fluctuant jusqu'à l'heure officielle de la PM, avant de baisser normalement. Même courbe, à peu près, à Dives sur Mer. Et très proche pour entrer à Carentan, au fond de la baie des Veys.
A Honfleur, par fort coeff, le niveau de PM est atteint environ 1h30 avant PM.
Par contre, à Deauville, juste en face du Havre, la mer monte normalement et la tenue du plein est d'environ 30mn.
L'approximation à 20cm de Cambuse et son quart d'heure devient à mon avis, moins précise que la méthode des douzièmes.
Sur un plan pratique, j'utilise l'abaque en couleurs de "L'instrument de Marine" (pub. gratuite!!!), sur laquelle je relie d'un côté les heures de BM et de pleine mer de mon lieu d'arrivée et de l'autre les hauteurs d'eau de BM et PM.
J'ai ensuite, en lecture directe et instantanée la hauteur d'eau à une heure donnée d'un côté et l'heure à laquelle j'ai une hauteur d'eau spécifique de l'autre.

vendredi 03 janvier 2014 21:31
Missing
Cambuse

Je me suis sans doute mal exprimé mais j'utilise la méthode des 12eme mais en version graphique (méthode Glenans à ma sauce) plus rapide que la version 100% arithmétique du permis hauturier.

vendredi 03 janvier 2014 23:18
Missing
Cambuse

c'est tout à fait exact.

vendredi 03 janvier 2014 14:27
Img_3435
chausey50

Electra2004 . ce fil est une usine à gaz qui a du te décourager de comprendre.
http://www.permis-hauturier.info/pages/carte106roches.php
http://www.permis-hauturier.info/pages/carte105profondeurs.php
J'ai essayé dans ces deux pages de résumer l'essentiel pour simplifier.
il faut assimiler ces notions avant de naviguer. Tous les signes courants des cartes sont décrits
une précision en quatre termes.
il faut différencier
hauteur de la marée= hauteur de l'eau au dessus du zéro des cartes
sonde: négative ou positive, hauteur du rocher par rapport au zéro des cartes.
hauteur d'eau= souvent la hauteur entre la quille et le rocher au dessous.
pied de pilote = hauteur à ajouter pour la sécurité. souvent 0,50 m (parfois 1m et plus si vagues ou houle)
hauteur nécessaire pour passer un seuil = hauteur de la marée +/- sonde -pied de pilote- tirant d'eau du voilier
la marée est une oscillation autour du niveau moyen, grande pour le coef 120 et petite pour un coef de 20. une notion intéressante à connaitre . la hauteur d'eau à mi marrée est constante , c'est le niveau moyen. Pour les îles Chausey, niveau moyen = 6m . Seul le vent et la pression peut l'influencer.
webmestre du permis hauturier et naviguant très souvent à Chausey (marnage = 15m = 5 étages d'un immeuble)

vendredi 03 janvier 2014 14:30
Duduche_akbar
Duduche Braz

La méthode des douzième permet de calculer les hauteurs d'eau et l'heure correspondante quand le profil du marégramme suit une courbe sinusoïdale pure.
A l'heure des ordinateurs, d'internet et des logiciels de calculs de marées, on peut voir des marégrammes pour de nombreux ports où le profil est "bosselé" et donc où le calcul par la méthode des douzièmes sera plus approximatif. Le pied de pilote devra en tenir compte.
Regardez des ports comme ceux du Solent, mais aussi du côté de la Rochelle...

vendredi 03 janvier 2014 14:43
No_l_2009_179
1
Tournesol

Si je peux me permettre d'ajouter ma goutte d'eau salée à cette discussion.

La première chose à faire avec une carte c'est de lire la cartouche, vous y trouverez les informations pertinentes pour la lecture de la carte.

Chez moi, certaines cartes (selon l'échelle ou l'année de l'édition) indiquent les sondes (profondeurs) en pieds, d'autres en mètres ou en brasses. Il arrive que les sondes soient en pieds et les altitudes en mètres. Tout est possible, il faut lire d'abord la cartouche pour savoir de quoi il est question.

Quant à niveau de référence, le but recherché c'est de donner une information sécuritaire, avoir toujours au minimum la profondeur indiquée sur la carte ou pour les altitudes, la hauteur libre minimum.

La majorité des cartes donnent les profondeurs d'après la "marée normale la plus basse" et les altitudes au-dessus de la "pleine mer supérieure, grande marée"... Mais ce n'est pas toujours le cas, certaines cartes utilisent le niveau moyen...

Sur le lac chez moi, les cartes ont été dessinées avec comme niveau de référence, celui d'une carte hydrographique de 1936. Sur ce lac, le niveau de l'eau est toujours de 1 à 3 pieds en-dessous du niveau des cartes. En conséquence, avec un tirant d'eau de 6 pieds ont peut s'échouer lorsque la carte indique... 8 pieds.

vendredi 03 janvier 2014 14:43
Missing
dgedg

LE cartouche...
La cartouche , c' est pour autre chose.

vendredi 03 janvier 2014 23:38
2014-12-24_200924
1
targaz

faut juste changer de métier

vendredi 03 janvier 2014 14:47
30287_karibario
viking35

Hier soir, coeff 108 à Granville, vent de sud-ouest 35 à 40 nds, surcote de 0.65 cm.

samedi 04 janvier 2014 08:05
Hisse_oh
2
Quistinic

La montagne grandit-elle en hiver ? Notez qu'au final on s'en fout; car comme dit le chat:

samedi 04 janvier 2014 08:21
2014-12-24_200924
targaz

moi jme poze pas de questions de savoir si ya l'eau ou pas,normalement ya de l'eau entre deux caillou jusqu'au fond

samedi 04 janvier 2014 13:06
Dscf2835
1
erlannic

Et pour passer sous un pont à marée haute y'a des solutions.... A voir !...
http://www.koreus.com/video/grand-mat-petit-pont.html

samedi 04 janvier 2014 14:38
Capture01
Oliv44

Il m'est arrivé de grimper en tête pour vérifier que cela passe, mais là c'est couillus ce qu'il fait!

samedi 04 janvier 2014 15:12
Missing
Cambuse

Je comprends pas vraiment comment ils maîtrisent l'équilibre. Qui sait?

samedi 04 janvier 2014 15:17
Dscf2835
erlannic

Bonjour, l'équilibre , c'est le poids ( avec des parachutes de plongée qui sont remplient d'eau , et après il a un bout pour les ramener vers le centre de gravité du bateau , puis les vider.

il doit être bon en trigonométrie le gazier !.....

dimanche 05 janvier 2014 08:20
Img_0927
roland12128

super video, pour ma part je vais être obligé d'appeler la capitainerie pour qui lève le pont de Martigues pour aller en mer, si tu connais la région, je suis au port de Saint Chamas sur l'étang de Berre!!
Cordialement

samedi 25 janvier 2014 09:47
20170806_095750
4
Lady Bamboo

Bon je sais, je vais me faire "talquer" aih aihhh pas sur la tête!!!!!, mais pour apprendre les bases...lire une carte marine, les bases ect.....pour un prix modique, ca le fait bien : http://www.glenans.asso.fr/fr/pratiquer/cours-theoriques.html

samedi 04 janvier 2014 15:22
Capture01
2
Oliv44

Non bamboo. Tu as raison.+1
Et il n'est pas nécéssaire d'habiter ou de se déplacer à Paris pour le suivre (internet/correspondance)

samedi 04 janvier 2014 15:26
Crabe-de-terre
2
Le Crabe

Bon, ben, les discussions sur ce fil montrent que la question initiale est des plus pertinentes

samedi 04 janvier 2014 15:56
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

C'est ce que j'ai écrit à micmarin et jadran qui se sont offusqués en lisant la question (qui je le répète commence par " quels documents, quels ouvrages lire").
Ces deux-la se sont d'ailleurs bien garder d'intervenir. Pourtant ils avaient forcément la bonne réponse et le bon sens nécessaire pour l'expliquer clairement et sans ambiguïté ?

samedi 04 janvier 2014 18:46
Avatar
roberto

Electra une pour la nuit
.
Un bateau a un tirant d'eau de 2m, la pointe de l'antenne VHF en tête de mât est à 18m sur le niveau de l'eau, elle est toute neuve et on ne veut pas la casser.
La carte montre un pont avec une portée de 15m, et une sonde de 1m juste en dessous.
Le bateau passe ? Oui, non, selon... Doit- il accrocher des énormes ballons remplis d'eau pour gîter comme dans cette vieille video...?
.
Bien sûr exercice totalement inutile, sauf vouloir visualiser par pure curiosité comment sont liés tous ces chiffres sur la carte,.
.
Ou sauf devoir faire un truc comme ceci
http://www.vg.no/reise/artikkel.php?artid=584701
navire passé à quelques dizaines de cm du pont, je crois comprendre qu'ils ont coupé un morceau de la cheminée (?), mais bon il s'est aidé avec un coup de manette pour faire enfoncer le navire un peu plus, on dit

dimanche 05 janvier 2014 01:00 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

c'est une mer avec ou sans marée ?

la sonde c'est bien 1m sous le zero des cartes ?

dimanche 05 janvier 2014 09:45
2014-12-24_200924
targaz

c'est plus une histoire de tirant d'eau,ca devient un sujet de tirant d'air ,donc mes amis a vos calculs

dimanche 05 janvier 2014 01:25
Img_3435
2
chausey50

Electra2004 . Si tu veux des renseignements précis , tu me poses la question en message privé. (cliquez sur le nom chausey50). Tu auras une réponse précise et courte.
Ce fil est du délire........

dimanche 05 janvier 2014 08:48
Hisse_oh
5
Quistinic

N'exagère pas; les réponses ont été données en début, dans le désordre:
prendre des cours
lires les manuels
se référer au zéro des cartes
etc...
Après ça rigole, ça coupe les cheveux en quatre, ça chipote , ça déplace le poli du c.. après la virgule, etc... Normal

dimanche 05 janvier 2014 09:12
Missing
flakyjo

http://vds2199.sivit.org/defim.fr/ftp/www/pdf/guide_hauturier.pdf Un document pas mal fait qui reprend l'essentiel sans couper les cheveux en 4...

dimanche 05 janvier 2014 10:27
Dscf2105
stp2

si ça peut aider (et pour ceux qui ne connaissent pas ) :

http://maree.info/19

dimanche 05 janvier 2014 10:54
Img_0016
okilebo

Le plus simple c'est souligné tu te dis que le trait c'est le niveau de l'eau et ce qui est écrit au dessus c'est le caillou que tu peux ge prendre dans le pif si tu ne fais pas gaffe.
Si tu ne connais pas passe à côté et tu passeras au dessus quand tu auras bien compris les cours de nos amis ci-dessus.

@+

jeudi 09 janvier 2014 10:49
Missing
(Lady JANE)

Pas si simple !
En plus, ceux qui font de la navigation côtière sont souvent démunis de carte papier, donc pas de cartouche d'informations.
Je reprends mon exemple plus haut avec l'image de la carte Navionics pour Concarneau :

et je comprends que certains n'y comprennent rien et qu'il a un vrai risque de confusion en le zéro des cartes marine et l'altitude.
Sur les cartes Navionics "l'altitude" est clairement marquée en MT et de surcroit entre parenthèses. Le risque de confusion est néanmoins très fort lorsque, comme à coté du rocher Men Krenn, il y a un autre rocher à l'ouest dont la légende est (-0,20MT) et un autre au sud (Lue vraz) dont la légende est (-0,30MT)
Alors pourquoi ne pas indiquer 3,4 souligné et 3,3 souligné ?
je constate que ce risque de confusion existe beaucoup plus en Bretagne que dans d'autres régions avec des cailloux.

jeudi 09 janvier 2014 13:57
Mafaldahugopratt
Pytheas54

La notation choisie par Navionics n'est pas conforme aux règles internationales.
Pour Men Cren, la notation pour le rocher toujours émergé est conforme (3m): hauteur rapportée au niveau des altitudes IGN = niveau moyen à Marseille = 3,64 m au dessus du zéro hydrographique à Brest), entre parenthèses car pas sur la position exacte.
En revanche, la notation -2,3 mt juste au sud est fantaisiste et correspond à un 2,3 souligné (voir image). Le symbole mt est erroné (la référence est le zéro hydrographique, pas celui de l'IGN) ainsi que la présence du signe moins.
On peut penser que Navionics n'a pas voulu implémenter le soulignement des sondes découvrantes, et a inventé cette notation bizarre...

jeudi 09 janvier 2014 14:34 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

exact Pytheas54 et c'est bien pourquoi ces cartes ne sont pas terrible car aprfois on trouve des notations qui ne respecte pa sla norme d'ou risque de confusion qui peut etre dangereuse

vendredi 10 janvier 2014 09:12
Mafaldahugopratt
Pytheas54

En revanche, les cartouches Cmap (pas les CM93 v2) comportent bien les sondes découvrantes soulignées (je n'ai pas la cartouche de Concarneau)
exemple Perros-Guirec

jeudi 09 janvier 2014 14:42
Capture01
Oliv44

Ou l'on voit également qu'ils (navionics) ne respectent pas la typographie pourtant elle aussi une norme internationale:
Les chiffres de Sondes (pos/nég) sont avec une decimale décallée vers le bas (interligne inférieure) et sans point ni virgule au contraire des Altitudes en caractére avec un corps de police un peu plus important, un point séparant la décimale et cette dernière au même niveau (interligne égale). Dans l'exemple de Lady Jane, ils utilisent bien la typographie des altitudes pour indiquer une sonde. Pourtant, les sondes a coté sont elles bien typographiées.
Cela parait être du coupage de cheveux en 4, mais c'est bien plus important que cela, car d'un seul coup d'oeil, le cerveau doit reconnaitre de suite une sonde d'une altitude et ce quelle que soit la carte utilisée.
On peut également voir que vis a vis du SHOM, beaucoup de données (cailloux soulignés) ont disparu, mais c'est un autre débat.

jeudi 09 janvier 2014 15:08 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
2
Quistinic

Je suis quand même un peu sur le cul... Cette "libéralité" de notation, chez Navionics, c'est vraiment pas sérieux.

jeudi 09 janvier 2014 15:20
Missing
(Lady JANE)

Tout à fait d'accord, il ne semble pas possible de trouver des informations sur cette notations, les recherches d'information sur le web sont restées vaines (même sur le site Navionics).
Les trois systèmes de notations ( souligné, parenthèses MT négative et parenthèses MT positive) sont inadmissible, car hors normes.
Lue vraz indiqué à (-0,3 MT) est en réalité une sonde à 3,3 soulignée.
Ce qui est surprenant c'est qu'à proximité le système des symboles classique des sondes pour les objets couvrants et découvrants est utilisés.

jeudi 09 janvier 2014 15:58
Mafaldahugopratt
Pytheas54

"Lue vraz indiqué à (-0,3 MT) est en réalité une sonde à 3,3 soulignée. "

Ca pourrait être le 0,3 souligné de la carte du SHOM

jeudi 09 janvier 2014 16:05
Missing
(Lady JANE)

En réalité la sonde de Lué Vraz est de 2,9 au dessus du niveau des plus basse mer. si on pense que c'est 0,3 BloooonK !

C'est quand même grâve Navionics !

jeudi 09 janvier 2014 17:32
Mafaldahugopratt
Pytheas54

La carte Navionics actuelle pour Lué Vras est celle-ci, avec un 2.9 souligné
Voir
http://www.navionics.com/en/webapp

jeudi 09 janvier 2014 17:43 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Lady JANE)

Je viens de mettre ma carte à jour (datée nov 13) c'est exactement celle que j'ai publiée plus haut. Pourquoi certaines valeurs n'apparaissent-elle pas ?
(Carte pour iPad en provenance de Xtraverse)

jeudi 09 janvier 2014 18:30
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Bonne question !!! Ca mérite une enquête...

jeudi 09 janvier 2014 18:43
Capture01
Oliv44

j'ajouterais qu'avec ce Pbs de typo, sur ton image, le (15MT) du haut est impossible à lire:
est-ce (15MT) (1.5MT) (-1.5MT)? la cote se mélangeant avec la ligne de sonde elle devient illisible. C'est bien là qu'une différentiation nette entre Sondes et Altitudes est necessaire.

jeudi 09 janvier 2014 20:05
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

et je rajouterai en écho a certain commentaires qu'il est bon de savoir que sur nos cartes il y a DEUX lignes de reference pour les profondeurs

le zero hydrographique
et le zero geographique

vendredi 10 janvier 2014 09:21
Hisse_oh
Quistinic

Le zéro géographique c'est une référence altitudinale, pas de profondeur. Il me semble...

vendredi 10 janvier 2014 09:33
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

exact ...

mais les sondes souligné pour le zero hydo c'est des profondeurs ou des "altitudes " ...

c'est un probleme de vacabulaire

vendredi 10 janvier 2014 09:41
Hisse_oh
Quistinic

Dans un cas, le zéro géo, c'est une référence absolue; c'est forcement +1,+2, + 100 etc... mis à part le cas d'espèce des grottes, dont la profondeur pourrait aller en deçà de ce zéro (mais une grotte qui fait 300m de profondeur; mais située à 2000m sera toujours au-dessus du zéro géo....) Il y a un lien direct entre géomorphologie et la hauteur.

Dans le cas d'une mer à marées, la "altitude morphologique négative" (supposant que l'ont mesure un point à -15m par rapport au zéro géo) n'est d'aucune utilité pratique; puisque ce qui compte (et ce que l'on mesure vraiment) c'est la hauteur d'eau à l'instant T...

vendredi 10 janvier 2014 10:13
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

"n'est d'aucune ulité pratique"

je ne suis pas d'accord avec celà , il est parfois bien utile pour certain reperage (je pense par temps de grosse brume) de visaliser la hauteur de certaine roche en altitude suivant la hauteur de marée du moment .

si l'on prend l'exemple de Concarneau en rentrant dans le chenal par temps bouché ,repéré Men Krenn à 1m ou a 6m au dessus de l'eau il n'aura pas le m^me aspect mais on saura que c'est lui si on se refére au altitude et non au zero des cartes

vendredi 10 janvier 2014 10:59
Hisse_oh
Quistinic

Oui, mais là tu réfères à un amer (je suppose) forcement côté au zéro géo; que le niveau de la marée ait une influence dans la manière de le percevoir c'est possible.
Mais, je crois que dans le cas de départ, pb des sondes couvrantes /découvrantes, introduire la notion de zéro géo ne fait que complexifier sans réelle utilité; puisque ce que l'on mesure ce sont les variation d'hauteur d''eau par rapport au niveau zéro hydro ("arbitrairement" établi à, etc...) le plus ou les moins des sondes ne font que tenir compte du relief (plus exact que géomorphologie) du fond, puisque celui-ci n'est pas, idéalement, plat.

Autre chose est d'attirer l'attention sur les possibles confusions, entre les deux zéros, à la lecture des cartes ...

vendredi 10 janvier 2014 11:21
Capture01
Oliv44

Calypso / Quistinic vous avez tors et raison tous deux:
Zéro Hydro: LAT différent des coefs BM120, on va pas revenir dessus, faut lire le post.
.
Altitudes: La référence absolue pour toute la France est l'IGN69 calculé sur le marégrame de Marseille. Mais il ne sert que de base de référence pour calculer les hauteurs sur les cotes terestres. Et ce n'est pas cette référence qui apparait sur la carte. L'ouvrage 1D (2013) est clair: Le niveau de réference des altitudes (terrestres) est donné dans le cartouche de la carte (voir image1).
Seul les hauteurs de foyer des phares (ouvrage "livre des feux") sont tous calculés sur la PM coef 95. (voir image 2)
Les les hauteurs libres ponts/ cables éléctriques/ sont sur une PM max (voir sur cartouche de la carte)
.
Pour exemples de hauteurs terrestres pris au hasard dans mon Portefeuille de cartes (Papier):
- 6559 Solent W:
-6934 Alderney et les Casquets:
Altitudes en mètres rapportées au niveau des pleines mers moyennes de vives-eaux
.
- 6951 Fos sur Mer:
- 6963 Iles d'elbe, capraia, gorgona:
Altitudes en mètres rapportées au niveau moyen
.
-7134 Chausey:
Altitudes en mètres rapportées au niveau de mi-marée situé à 7.5m au dessus du zéro hydrographique
.
-7069 Ile d'yeu à la pointe de la courbe:
Altitudes en mètres rapportées au niveau de mi-marée
.
On a donc plusieurs ref possible, mais sur aucune il n'est fait mention de l'IGN69 mais toujours un niveau d'après une marée.
Si vous voulez approfondir les references de calculs de hauteur (doc technique costaud)
http://refmar.shom.fr/documents/10227/146428/LeDu_Journees-REFMAR-2013.pdf
Si vous voulez un doc référencent "L’HYDROGRAPHIE,
LES DOCUMENTS NAUTIQUES, LEURS IMPERFECTIONS ET LEUR BON USAGE" ouvrage 1F:
https://www.shom.fr/boutique/downloadable/download/link/id/MC41MDU0MjYwMCAxMzg5MzQ1ODI5OTk0Njk5NDYyMw,,/

vendredi 10 janvier 2014 11:29 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
Quistinic

Oui, ça me parait intelligent que, sur une carte marine, les hauteurs des amers soient pondérées par un coeff de marée c'est-à-dire le point de vue de l'observateur (je n'avais pas fait gaffe, faut dire que mes navs dans ces coins là étaient en sous-marin et mon boulot n'était pas vraiment la nav )

vendredi 10 janvier 2014 11:39
Capture01
Oliv44

@Quistinic: t'etais pas le "sorcier" par hasard? (juste un oui/non me suffit. Pas de question embarassante S.D.)
.
@Pytheas54: Je ne suis vraiment pas spécialiste des cartes éléctro (tu fais réf) et je me posais une question: Quid du cartouche de la carte sur une ENC avec les références Sondes/Altitudes/Géodésie etc...? est-il dispo sur un menu via l'ordi ou seulement sur papier à coté (boitier d'emballage?).
Même question pour une Raster?

vendredi 10 janvier 2014 12:12 *** Message modifié par son auteur ***
Hisse_oh
Quistinic

Non, pas sorcier. Motel

vendredi 10 janvier 2014 13:33
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Je ne suis pas spécialiste, j'essaie seulement de me documenter et de comprendre...
Je n'ai jamais utilisé de véritables ENC vectorielles (S-63 cryptées).
Si j'en crois les ENC vectorielles américaines non cryptées (S-57), je n'ai jamais vu d'info sur le référentiel d'altitude, mais le réferentiel des sondes et la projection sont toujours indiqués
exemple avec Opencpn
(La manière d'afficher ces infos dépend du logiciel)

Pour les raster, je connais des cas où le cartouche est affiché et d'autres où la carte est limitée à la partie strictement navigation...

vendredi 10 janvier 2014 15:29 *** Message modifié par son auteur ***
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Comment Oliv44 !!!
Tu n'as pas mentionné la différence entre les sondes incertaines ou provenant de cartes à petite échelle en caractère droit et maigre (rubrique 14; opposé aux sondes classiques en italique plus grasse) !

Blague à part, je viens de remarquer la notation différente pour les altitudes IGN sur les ENC officielles du SHOM (au moins à cette échelle)
exemple (13) en caractère droit sans m (= nouvelle notation internationale) = 013 (Caspéraquiz; Hoëdic)
(5) = 005 (Plate a Vore)
(8) = 008 (Men er Gal)

jeudi 09 janvier 2014 15:49 *** Message modifié par son auteur ***
Capture01
Oliv44

la carte du millieu est une ENC SHOM?
le 00x de cotation d'altitude, tu ecris "nouvelle notation Inter." tu confirmes (un texte OHI?)ou tu le déduis? car ils peuvent se tromper sur la façon dont le logiciel doit écrire la cote (bug informatique qui peut faire l'objet d'une MAJ

jeudi 09 janvier 2014 19:43
Mafaldahugopratt
Pytheas54

La carte du milieu est bien une ENC SHOM
voir
http://data.shom.fr/
et choisir Raster ENC comme cartographie

Nouvelle notation internationale (la notation sans m sur les cartes papier)
Dans le document 1D du SHOM (2012), page 37
voir
http://www.iho.int/iho_pubs/standard/S-4/INT1_FR_Ed5_2012.pdf

A gauche, la norme internationale actuelle, à droite, ancienne norme nationale
(voir page 5 pour les explications)

Je n'ai trouvé aucune référence à la notation 00X, 0XX etc sur les ENC
par exemple dans
http://www.nauticalcharts.noaa.gov/mcd/chartno1.htm

jeudi 09 janvier 2014 20:58 *** Message modifié par son auteur ***
Capture01
Oliv44

Oui pour le 1D. J'en ai un qui date de 1996 c'est exactement la même image (en fait cela date de la réforme des cartes en 95).
Je pense qu'ils n'auraient aucun interet à changer cette "norme" pour ce 00x qui devrait être avec une portée internationale (en imaginant le bronx que ce soit pour changer juste des nombres qui en plus prennent plus de place et sont moins lisibles). Je pense qu'il y a là matière à leur signaler ce qui est vraisemblablement un bug, sans grande portée.

jeudi 09 janvier 2014 22:42
Missing
2
(larent le hareng)

de mémoire, une altitude en m est donnée par rapport à la PM de coeff. 95; du moins il me semble;
en tout cas, là où il y a des marées

jeudi 09 janvier 2014 16:45 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

non non larent le hareng les altitude sont donné par rapport au zero geographique du maregraphe de Marseille et valable pour toute la France

vendredi 10 janvier 2014 09:16
Missing
(larent le hareng)

@ Calypso2 : je ne suis pas complètement sûr, mais je pense que l'on droit trouver différents référentiels pour les altitudes en m et c'est indiqué dans le cartouche de la carte;
en tout cas, ce qui est sûr, c'est que je me souviens avoir calculer, en bretagne, des hauteurs de foyer de phare par rapport la PM 95; mais ce que tu dis est juste aussi;
aussi, bien lire le cartouche de la carte

vendredi 10 janvier 2014 10:57
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

oui larent

la hauteur des phares sont données par rapport à la hauteur de marée au coeff 95 et non des altitude alors qu'ils se trouvent à terre

idem pour les tirant d'air sous pont ..hauteur coeff 95

et dans le cartouche il est toujours (ou presque) indiqué la cote entre les altitudes et le zero des cartes pour la zone convrant la carte

vendredi 10 janvier 2014 11:24
Image
Lulu2

C'est l'élévation du foyer des phares qui est indiquée par rapport à celle de la mer à une PM de vives eaux moyennes (coefficient 95). C'est ce qui conditionne la portée théorique sur laquelle on peut compter presque tout le temps.
C'est aussi la hauteur libre sous les ouvrages ou la hauteur de sécurité sous les lignes électriques qui est donnée par rapport à une PM de VE moyennes.
.
Rectificatif : c'est ce que j'ai toujours cru jusqu'à maintenant, mais en consultant l'ouvrage 1D, cela ne me paraît pas si clair. Il est fait référence soit ou niveau des pleines mers moyennes (semble-t-il), soit au niveau moyen.

vendredi 10 janvier 2014 11:51 *** Message modifié par son auteur ***
F1010036
1
Zérauqat

quand la mer baisse(forts coeff)comment faites vous pour ne pas tremper votre linge qui sèche sur les filières?moi par précaution je l'étend plus haut sous la bome....

jeudi 09 janvier 2014 18:13
Mafaldahugopratt
Pytheas54

Super... quand j'aurai un bateau-lavoir, je sais à qui je demanderai des conseils

jeudi 09 janvier 2014 18:41
Avatar
babou

Bravo les gars entre quelques réponses un peu cinglantes et vos développements de haut vols (ou de basse mer) vous avez fait fuir electra2004 qui avait posé la question initiale espérons qu'il ne plante pas sa quille sur un caillou auquel cas vos aurez des remords

jeudi 09 janvier 2014 18:53
Capture01
2
Oliv44

@babou:
La question d'electra2000 amenait à une réponse technique: comment faire le lien entre la marée et la lecture d'une carte. Tout a été dit dans les 25 premières réponses.
Maintenant, une technique ne fait pas la navigation (se serait trop simple). Une des premières démarche à mettre en oeuvre pour naviguer c'est justement de porter un regard extrêmement critique sur l'environnement, les outils, et même sur les techniques mises en oeuvre. Ce que l'on fait grâce à Lady Jane qui a soulevé un gros Loup sur l'un des outils...
Sans regard critique, Electra2000 peut apprendre toutes les techniques du monde, si l'un des maillons fait défaut (ici la carte) toutes les techniques aussi justes soient-elles ne lui feront pas éviter le caillou.
C'est là ou les anciens appelaient la navigation "un art".
Aujourd'hui on a plutôt tendance à la prendre pour un ensemble de techniques.

jeudi 09 janvier 2014 20:07 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(Erwang)

moi je dis ,si elle a lu toutes les reponses elle s'est suicidée!!!

jeudi 09 janvier 2014 22:02
Img_0884
inalteroloco

up
Pascal

vendredi 10 janvier 2014 08:29
7591
Capucin

la question initiale d'Electra, « existe t-il des bouquins qui expliquent, parce que entre les sondes qui couvrent qui découvrent ou bien les deux j'ai un peu de mal ».

Elle n'a pas tord, car j'ai débuté avec le gros pavé (indigeste ?) du « cours des Glénans » des années 70, et je n'avais rien compris à ce calcul, pour la bonne raison qu'il n'est même pas mentionné

Dans le chapitre le « soliloque du pilote », l'auteur explique qu'il veut rejoindre Sophie à Fort-Cigogne, et qu'à cette heure, il y aura 2 mètres d'eau dans l'archipel, et la « tête de mort » ne sera pas visible.

(En fait, il se casse le nez, car la belle préfère les barbus).

Je viens de consacrer plus d'une heure à la relecture de ce passage, plus recherche des mots clés dans le sommaire, je n'ai toujours pas vu où il explique comment, dans 700 pages, il sait que la roche est submergée.

jeudi 23 janvier 2014 09:07
Capture01
Oliv44

edition 1972:
Page 698 et 639:
Chapitre: les niveaux:
Sous chapitre: l'estran / les cotes de l'estran / les altitudes terrestres. S'en suit deux shémas (vue en coupe / vue du ciel).
Par contre, sur la vue du ciel, la réforme des cartes de 1995 est passé par là et beaucoup de choses ont changé (dessin de carte, typo, annotations)

jeudi 23 janvier 2014 11:40
7591
Capucin

Schéma, oui, mais pas le calcul, pourtant simple et plus parlant à mon avis que le schéma

jeudi 23 janvier 2014 13:49
Missing
(libono56)

ahhhhhh au secours ! je voulais lire ce post, il fait combien de pages ?

samedi 25 janvier 2014 14:03
1434366123008
Matsyl©

La base du post, c'etais "y'a t'il des bouquins ?"
PAS une demonstration avec des shemas ,des calculs, et encore moins une these sur les erreurs de l'homme en millieu marin.
Donc le reste electra sa doit franchement pas l'interessé.
Tu a un bon bouquin hors serie de chez Voiles & Voiliers, "apprendre la carte marine"
c'est pas rebarbatif, pas besoin de te bouffer un annuaire d'inutilitée technique.
Pense aussi à naviguer et ailleurs que sur le net
Pierre

dimanche 26 janvier 2014 02:33
Missing
2
(Gradlon)

@Electra:
Éloignes toi de tous les chiffres soulignés. Ils soulignent un danger.

dimanche 26 janvier 2014 07:41
Missing
Electra2004

merci à vous,
Pour Matsyl, je viens de commander ce bouquin aujourd'hui et la navigation est prévue fin mars avec un premier stage aux glénans.

dimanche 26 janvier 2014 18:30
1434366123008
2
Matsyl©

Bsoir Electra, c'est bien les glénans, tu peut en complement t'inscrire dans une ecole de la F.F.V si tu en a une pas loin de chez toi.
Pour se qu'il en est d'apprendre la lecture de carte, essais d'aller voire les bateaux ecoles, ils y'en a certain ils te laissent assister aux cours pour pas cher, tu explique bien que tu ne veut pas passer ton permis, juste les cours pour savoir lire une carte.
Surtout evite les ecoles de croisiere, c'est vraiment de la ballade pour c.. et c'est histoire de te faire cracher tes precieux euros.
Tu peut te rapprocher des voileux aux ports, certains seront heureux de t'embarquer a l'occasion d'une sortie. La c'est pareille evite les diplomés de math sup, qui vont se faire un plaisir d'etaler leurs marmelade technique pour bien te faire comprendre que " EUX" ils savent....
Alors peut etre qu'un jour ça sera a toi de transmettre ton savoir,
je te souhaite bon courage dans ton apprentissage, et de plaisir dans tes futurs navigations
ps: il n'y a pas de honte à dire "help", y'aura tjrs 2/3 sympas pour repondre

lundi 27 janvier 2014 22:55
P8010019
PHIL [WINNIE II]

Vive les bateaux dériveurs avec dérive et safran escamotables en cas de choc! ( un multicoque...par exemple?)
Ça fout les jetons, tous vos développements ci dessus !

mardi 28 janvier 2014 07:32
Missing
anto77

pas trop d'accord avec toi , un zodiac ça vaut pas un pédalo pour passer une bonne apres midi au soleil entre copains dans les landes et au pays basque

jeudi 21 février 2019 16:37
Missing
Napadelis

Je comprends mieux Trafalgar !

mardi 12 mars 2019 15:55
El_galeon_paimpol_4
ploubaz22

pour eviter trop de calcul
https://tidemap.fr/

vendredi 15 mars 2019 20:11

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums