Tous les forums > Navigation > Rentrer au port sous voiles
Eric
sailhunter

Rentrer au port sous voiles

Bonjour,

En lisant le sujet sur Alain Colas une question me viens, est il autorisé actuellement d’entrer dans un port français et ou son chenal d’accès, sous voiles.
Car dans ma zone de navigation Belgique, Zélande cela est normalement interdit.
Vos avis ?

mercredi 06 mars 2013 12:31

Liste des contributions

  • :pouce: iff dimanche 03 mars 2013 09:53
  • :pouce: (F280) dimanche 03 mars 2013 15:52
  • :bravo: baboujoli jeudi 04 avril 2013 08:40
Image
l'odyssee

normalement interdit aussi en Med
mais ......

samedi 02 mars 2013 13:32
Missing
(60nora)

mais, je suis souvent rentré sous voiles au port de hyeres
en hors saison avec le moteur en route mais débrayé ,au casou ,je ne gardais que le genoa plus facile a enrouler que d'affaler la GV .
Pour garder la maitrise de mon voilier .....
alain

samedi 02 mars 2013 13:39
No_l_2009_179
Tournesol

Un genoa sur un Nonsuch???

samedi 02 mars 2013 14:02
Missing
(60nora)

comme je ne fais pas de la voile depuis hier ni avant hier ,à l'époque j'avais un neptune99 acheté en 1980
alain

samedi 02 mars 2013 14:46
Missing
(60nora)

je rentrerais bien sous voile avec le nonsuch à la londe ,mais je n'ai que 20m a faire et je suis à ma place surtout qu'il est extremement facile à manoeuvrer ,
alain

samedi 02 mars 2013 14:49
Dsc_0191
majolan83

Tu es de la londe ou hyeres : moi la londe: on peut trouver sujets d'interêt communs; n'est ce pas?

samedi 02 mars 2013 23:02
Image
l'odyssee

idem a Gruissan
et les "régateux" tirent des bords dans l avant port sous spi etccc

un jour de panne d helice pour moi, la capitainerie m avait dit de rentrer en tirant des bords a la voile

samedi 02 mars 2013 13:41
Avatarh_o-2
Now

Ça doit dépendre des ports il me semble qu'il n'y a pas de règle générale.

Ça m'est arrivé souvent de rentrer dans les ports à la voile avec mon ancien moteur qui ne marchais jamais et en général les capitaineries n'aiment pas trop m'enfin ça se limitait à des réprimandes verbales sans plus.
Franchement maintenant que j'ai un moteur qui fonctionne bien je préfère nettement rentrer avec

samedi 02 mars 2013 13:50
Magma
4
c'est Emma

si réprimande d'une capitainerie, leur mettre sous le nez la loi (ils ne connaissent que çà !) et l'Administration :

"le mode de propulsion PRINCIPAL d'un voilier est... la voile !

Le moteur n'est qu'un auxilliaire (comme précisé).

Dans le port de plaisance où je travaillais, les navigos habitués entraient et sortaient sous voile (souvent des régatiers), de même que notre groupe de 4 First Class 8, qui d'ailleurs n'avaient pas de moteurs du tout !

samedi 02 mars 2013 14:30
Avatar
Lodge

Certains ports, çà semble plus difficile à négocier comme Le Havre par ex.

samedi 02 mars 2013 14:39
Missing
(Patootie)

Au Havre, j'entrais et sortais régulièrement à la voile dans les années ... 1973 - 1978 !

mardi 05 mars 2013 19:21
Losninos
Hubert, de Cherbourg

en 1970 ou 71 ... ha la vache déjà si vieux !..

je rentrais à la voile au Havre avec mon petit mousquetaire et j'avais été très poli avec le nouveau Queen de l'époque qui y faisait sa première entrée : je l'avais laissé passer !

Deux jours après nous étions entrés à la voile à Deauville et vu le vent très fort de Nord cela valait mieux : on a largué les 2 ris et on a pu rentrer au plané sur une vague, derrière nous une frégate est rentrée au moteur il s'en est fallu de peu qu'elle passe dans les jetées : mis en travers et pas assez de puissance pour suivre la vague, on avait eu vraiment très peur pour eux

mardi 05 mars 2013 22:16 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
6
Anacharsis

Faisant de l'école de croisière, j'ai souvent simulé une panne moteur pour justifier de notre entrée à la voile...

samedi 02 mars 2013 15:02
Avatar
nossi

Bonjour. Eh bien moi, je n'ai pas eu à simuler, 2 pannes sèches, la deuxième pour n'avoir pas resserré un boulon qui m'a gentiment déversé 20l de gazoile sous les planchers. Quoi qu'il en soit, interdit ou pas, ce n'est pas la première fois que je rentre uniquement à la voile et personne du port ne m'a jamais rien dit....z'ont pas intérêts!!

samedi 02 mars 2013 15:22
Francis_%c3%a0_la_sortie_de_port_joinville
GFK

Il y a pas mal de "régateux" qui rentre dans le port d'Arcachon à la voile, perso je suis plus zen avec mon moteur.

samedi 02 mars 2013 15:27
Magma
7
c'est Emma

chacun fait ce qu'il veut, mais tu serais encore plus zen de savoir manoeuvrer à la voile seule le jour où la bourrique tombera en rade !

samedi 02 mars 2013 15:35
Dsc_6106
4
Liclo

Beaucoup ont des difficultés à se ranger dans les pannes avec un bon moteur alors à la voile cela ne doit pas être triste !
De bons moments à passer.

samedi 02 mars 2013 15:54
Jimbl_deuz_bro_an_avel
coat mer

En 2011, lorsque j'ai acheté le bateau, il n'était pas motorisé. J'ai fait ma saison sans moteur, je précise que je suis sur ligne de mouillage. J'ai eu l'occasion d'aller dans un port où il y a un nid de FC8, non motorisé et qui font leur entrée et sortie à la voile. La seule réflexion du gars du port qui est venu me chercher à l'entrée, sans lui avoir demandé( sympa à lui) , a été "ce serai plus facile avec un petit moteur".
Depuis 2012, le bateau est motorisé avec un 3.5 et c'est vrai qu'en équipage réduit ou peu amariné, je me sens plus
à l'aise.

samedi 02 mars 2013 16:25
Avrio_2019
Dr Feelgood

C'est à la discrétion du Capitaine de port me semble-t-il.

On s'est fait arrêter par la police pour être sorti du port de Portsmouth à la voile. apparemment un Ferry avait porté plainte. Comme on avait pas de moteur c'était vite vu, mais amende tout de même.

A Cowes par contre, l'équipage de Bear of Britain nous avait applaudi en rang sur le pont pour une prise de ponton à la voile, jamais de réprimande de la Capitainerie

samedi 02 mars 2013 16:31
Missing
(stefkipart)

encore l'an dernier, hors saison, en exercice avec un swan 43, apponté à la voile est toujours un exercice succulent mais délicat... quel pied !
sinon débuter en corsaire et sans moteur, donc à la voile obligatoire et par tous temps

samedi 02 mars 2013 16:39
Missing
1
(wildlife)

Perso, quand je vois rentrer des "djeuns" (ou pas) à fond en jetski moteurs petaradants et dérivés, je trouve qu'il vaudrait parfois mieux interdire l'entrer au port aux moteurs !
et l'autoriser à la voile, à ceux qui savent bien sûr se servir de leurs voiles, au départ comme à l'arrivée ;)
Et affinage de l'accostage à la godille ou rames

Tout est possible, rentrer au port sous voiles, et même sans bateau ! comme Jack sparrow

http://www.youtube.com/watch?v=CFx7U6QthXw

samedi 02 mars 2013 16:51 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(drakkars)

Au Cap d'Agde, il est courant de voir les Glenans entrer jusque dans l'étang de Luno à la voile. Perso, ça m'arrive aussi, mais quand il n'y a presque personne, et pas par force 7. Bien sur, moteur en marche au PM, et avec équipage..

samedi 02 mars 2013 16:46
Img_4450
MIC

Au Cap d'Agde aussi, je rentre et je sors toujours à la voile et ce depuis des années, je n'ai jamais eu aucune remarque.
Navigant souvent seul, cela me permet d'établir ou d'affaler mes voiles en toute sécurité au fond du bassin, ensuite je mets le moteur juste pour rentrer ou quitter ma place.
Si je devais rentrer un 15 août à 18h, là par contre je ne me risquerai pas à la voile !

samedi 02 mars 2013 17:08
Avatar
1
bateauPegase

j'ai souvenir d'une entrée sous voile à Wilemstrad (NL) où on s'est fait copieusement crié dessus par le capitaine de port. A priori interdit. Mais on était en panne moteur et le réparateur Buck nous attendait au bout du ponton.

Donc en cas de panne c'est autorisé

Même si la voile est le mode de propulsion principale, entrée au moteur obligatoire

samedi 02 mars 2013 21:15
Img_0552
Metis

Souvenir, souvenir : en panne de moteur (HB) sur le Tequila, avoir attendu l'ouverture de l'écluse, hissé le foc et entré dans l'écluse du bassin Vauban (Saint-Malo), stoppant comme je pouvais en cassant l'erre... Je me suis fais engue...et quand la seconde porte s'est ouverte, j' ai du repartir à la Godille pour accéder à une place le long du ponton central...
Cela m'a été utile le printemps dernier quand j'ai du rentrer sous foc seul à Turgutreis (Turquie) !

samedi 02 mars 2013 21:41
Losninos
2
Hubert, de Cherbourg

rentrer (ou sortir) à la voile dépend aussi de la taille du bateau.
14 tonnes, des longueurs d'écoute longue à border ... j'avoue que je suis moins tenté.
Avec le Brin de Folie de 9 m c'était chose courante, avec le gib sea 105 déjà moins fréquent.
ce que je fais parfois avec le Hood, c'est débrayer assez loin et venir mourir sur l'erre, mais cela oblige à utiliser le propulseur d'étrave pour tourner à la toute fin : le bateau avance toujours pais trop lent pour que le sefran agisse, et plus vite je ne peux pas l'arrêter à la main.

samedi 02 mars 2013 22:31
Imgp1083
LeMoko

Dans mon coin à DK
entree et sortie à la voile
et apontement regulié par les J80
un vrai regale le balancement des J80

Le Moko

samedi 02 mars 2013 22:46
Missing
brufan

A DK, c'est assez large et il y a de la place.
C'est aussi normalement pas trop mal orienté avec le vent dominant de W-SW

jeudi 14 mars 2013 12:19
Img_1279_(1)
tiktak

Oui déjà pratique plusieurs fois sur les j80 dunkerquois après leur panne est large

5 jours
Missing
(eliot)

Encore une croyance populaire que l'interdiction de rentrer sous voile. Je l'ai fait à la rochelle et mon voisin de ponton aussi. La capitainerie propose seulement un coup de main à la demande. Idem à Cork avec un classic de 59 pieds (et dans le noir ).

samedi 02 mars 2013 23:06
Missing
(F280)

il me semble qu'il n'est pas interdit de rentrer ou de sortir d'un port à la voile à condition de ne pas tirer de bord
j'étais avant à Martigues j'ai souvent fait tout le canal de caronte à la voile, j'ai vu plusieurs fois la G22 ou AM personne ne m'a jamais rien dit

samedi 02 mars 2013 23:33
Peau_de_chacal
Balkan50

Vu la manoauvre que j'ai faite ce matin au moteur, pour me garer dans mon emplacement... je suis pas près de le faire à la voile!!!
Même sans voile, une risée et je me retrouve en vrac.
Le long d'un ponton, c'est plus simple. Et tout dépend des conditions, de l'expérience et du traffic.
Petite question, en dehors de droit ou pas droit, quelle règle de priorité sur un bateau à moteur?

samedi 02 mars 2013 23:52
1146976_419239364862418_542579829_o
Cpt Martin

C'est bon à savoir pour le tour des ports, je metterai loin :p

lundi 04 mars 2013 11:54
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

On peut se mettre en vrac sans causer de dégâts
C'est même le point positif : ne pas être trop sûr de soi fait que l'on est prudent.
Moi je suis de la "trempe" à Balkan; j'arrivais à me mettre en vrac même au moteur! En particulier, quand une mobylette m'empêchait de donner mon coup de barre pour bifurquer vers ma panne; un grand coup de marche-arrière pour éviter l'imprudent, rien de tel pour se mettre en vrac!

Maintenant, dans mon port naturel, j'ai de l'espace pour prendre mon coffre; mais j'ai pris l'habitude de mettre le moteur en marche, au neutre, comme ça, au cas où...

C'est peut être ce qu'on pourrait appeler le "bon sens du marin maladroit" ?

lundi 04 mars 2013 12:07
Peau_de_chacal
1
Balkan50

C'est parcequ'il faut que je prenne mes marques... mais je m'entraîne ardemment!
Sans dec... j'étais habitué à Balkan, jamais une manoeuvre ratée, mais avec celui-là...
T'inquiète pour le TDPM je serai au point.

lundi 04 mars 2013 19:34
1146976_419239364862418_542579829_o
Cpt Martin

Jspr pouvoir en dire autant :)

lundi 04 mars 2013 20:50
Missing
(Bigornot)

Quand j'ai commencé la voile, il y avait peu de monde dans les ports et peu de moteurs sur les voiliers...
Ceux-ci étaient plus petits, plus légers et les gens qui étaient dessus des passionnés!
Aujourd'hui où les pannes sont resserrés au plus juste pour mettre un maximum de monde dessus, je n'imagine pas "ranger" sans moteur mon 6,7 tonnes à moins d'avoir un équipage de concours, ce qui est rarement le cas...
C'est une question de bon sens mais, que je sache, je ne vois pas de "loi" qui interdise cette manœuvre sinon la "police du port" qui intervient dans un cadre dont le côté légal reste à prouver. Dans ce cas, les moteurs doivent s'écarter (là, c'est la loi) ou prêter assistance.

Par contre, cet été, à La Rochelle, un petit problème m'ayant privé d'hélice, un petit appel au canal 9 et un agent du port m'a poussé jusqu'à ma place. Je note ici qu'ils ont fait des progrès de courtoisie depuis deux-trois ans...

dimanche 03 mars 2013 07:41
Avatar
Steredenn

" je ne vois pas de "loi" qui interdise cette manœuvre sinon la "police du port" qui intervient dans un cadre dont le côté légal reste à prouver".
Il n'existe, en effet, pas de texte légal ou règlementaire interdisant les manœuvres sous voiles dans les ports français. Ce sont les "Règlements de Police" de chaque port qui peuvent éventuellement imposer ce type de contrainte, dans le cadre légal du Code des Ports Maritimes (Livre III Autorité Portuaire).

http://www.legifrance.com/affichCode.do;jsessionid=39E5581C3BE419B83245AC1E64381B71.tpdjo15v_2?cidTexte=LEGITEXT000006074233&dateTexte=20130303

dimanche 03 mars 2013 11:01
Avatar
UGO

Un texte municipal pour faire loi, mais les ports ont bien changé par rapport à ceux que beaucoup d'entre nous ont connu et la plus part des Marinas les distances entre les pontons ne sont pas souvent suffisantes pour faire des manœuvre à la voile à l'ancienne, ce qui m'a pas empêcher il y a 3 ans ayant perdu mon hélice de faire une entrée de port avec accostage sans aides extérieures à la voile, contrairement à d'autres chauffeurs du dimanche qui appellent la S NSM. Il est vrai qu'il y a 30 ans les voiliers étaient plus petits et on savait manier la godille!

dimanche 03 mars 2013 14:51
Peau_de_chacal
Balkan50

Quoi que parfois le poids, ça aide dans les manoeuvre... Mon bateau est léger (3,5T pour 10m) et donc sensible au vent à petite vitesse... J'ai donc intéret à anticiper. Mais il m'arrive régulièrement de me mettre en vrac.
La priorité pour moi c'est d'éviter d'abimer les autres.
Sans jeter l'oprobe (avec l'eau du bain) ce n'est pas le cas de tout le monde, surtout les bateau de loc.

dimanche 03 mars 2013 08:12
Canard-enchainepaint
3
iff

Bonjour

Hier on est rentré en marche arrière dans la place sous spi. Ca peut pas se faire tout le temps, avec tous les voiliers et dans tous les ports !
C'était à Marseillan, avec un Jidzo et le vent était bien orienté, force 1...

Mais il me semble nécessaire d'être capable de rentrer à la voile, même en tirant un bord dans la passe et accoster proprement un quai d'accueil. Rien que ça, c'est du boulot !

Alain

dimanche 03 mars 2013 08:54
Trid_pont
1
filou30

Et 4 jours plus tard on a recommence, super moment et super experience.

merci Alain

jeudi 04 avril 2013 01:49
Missing
lonesomesailor

A Nieuwpoort, Belgique nous rentrons toujours à la voile! A la bifurcation au bout du chenal, +- 500m du ponton nous passons au moteur....
A la sortie, la grand voile est envoyée depuis l'entrée du chenal. Il y a de la place pour mettre le bateau nez au vent et c'est calme.
En sortant de Brighton, je me suis permis de mettre les voiles dans le port.
Par contre je n'ai pas eu la permission de rentrer à Boulogne à la voile même avec panne de moteur. J'avais l'intention d'ancrer dans le bassin d'entrée. Heureusement qu'un anglais m'a pris en remorque pour rentrer ce qui m'a épargner le coût d'intervention de la SNSM, proposé par la capitainerie. En rentrant je vois un voilier à l'ancre dans le bassin......

dimanche 03 mars 2013 09:01
Img_1279_(1)
tiktak

l'avant port de Boulogne est plein de sable le chenal est étroit

5 jours
Peau_de_chacal
1
Balkan50

Il me semble que le problème est différent quand il s'agit de sortir ou rentrer dans un port à la voile ou de manoeuvrer pour accoster???

dimanche 03 mars 2013 09:14
Rekin
22
Kaj

Je trouve ça stupide sauf quand on ne peut pas faire autrement et encore les capitaineries sont toujours prêtes à nous aider si pas de moteur.
Manoeuvre délicate qu'un bref refus peut transformer en boum onéreux si vous n'êtes pas assurés et même si vous l'êtes.
C'est de plus donner une image de facilité qui incite tout un tas de guguss à en faire autant surtout quand ils n'y connaidssent rien.
C'est vouloir montrer aux autres comme on est doué, surtout quand on est un régateux mais c'est oublier que le seul qui est doué est celui qui a fini premier de la régate.
C'est du m'as tu vu débile et stupide et si on n'est pas assez riche pour s'offrir un petit moteur alors il faut choisir un voilier moins cher.

Quand je vois ce genre de manoeuvre dans le port je demande toujours si le futur coupable est bien assuré.

j'en ai trop ch.é pour avoir un bateau pour accepter qu'un sombre crétin stupide fier à bras puisse venir éventuellement l'abimer ou le couler en voulant montrer combien il est doué et supérieur. Il y a bien assez d'occasions par ailleurs d'avoir involontairement des problèmes sans en rajouter.

Bref ! Vous avez peut-être compris que je suis un petit peu contre.

dimanche 03 mars 2013 09:22 *** Message modifié par son auteur ***
Magma
25
c'est Emma

A lire ta diatribe, on comprends parfaitement que tu es incapable de savoir manoeuvrer à la voile seule.

Ce n'est pas une tare rédhibitoire, juste quelque chose qui te manque. Les autres ne t'en voudront pas pour çà.

Alors s'il te plaît, laisse ceux qui savent le faire parce qu'ils en ont la compétence sans te croire obligé de les insulter.

dimanche 03 mars 2013 09:30
Canard-enchainepaint
2
iff

dimanche 03 mars 2013 09:53
Missing
2
dimanche 03 mars 2013 15:52
Missing
2
(Eolia)

Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

dimanche 03 mars 2013 16:41
Missing
3
(F280)

Tu as raison Eolia depuis quelques années, j'en vois beaucoup surtout ce qui sont sans les voiles

dimanche 03 mars 2013 17:11
1146976_419239364862418_542579829_o
Cpt Martin

Les plus cons sont ceux qui ne savent pas qu'il le sont...

Perso, Les moteurs et moi ça fait facilement 2 (et pourtant ils sont entretenu). Kaj, je ne sais pas si ton article est de la provocation mais en tout cas, je n'espère pas pour toi ni pour mon bateau que tu tomberas en panne de moteur.

Deuxième point, dans certain cas, il est plus facile de rentrer au port avec la GV qu'avec le moteur (plus de place pour bouger dans le bateau). Enfin c'est mon avis.

Personne n'a parlé de pomper pour rentrer dans le port???

lundi 04 mars 2013 12:06
Dsc_0616
Mido

Kaj et C'est Emma : gladiateurs des temps modernes auréolés d'étoiles aussi pales que leurs propos.

dimanche 03 mars 2013 17:24
Missing
1
(F280)

@ KAJ

dimanche 03 mars 2013 15:53
Missing
1
(Kermahy)

Bonjour

A Nieuwpoort, équipier, nous avons ramassé un bout qui a bloqué l' hélice. Heureusement , un autre bateau nous a pris en remorque, car le vent était de travers. Encore Merci Moustache !
A Dunkerque, j' ai vu un bateau à moteur caler, et s' ancrer.

Depuis, j' applique ce que j' ai appris dans le bouquin le cours des glénans:
si tu ne sais pas revenir à la voile, t' avais qu' à ne pas y aller.
A Dunkerque, maintenant, je sors et rentre à la voile chaque fois que c' est possible . Le jour ou je serai mal pris, je saurai rentrer au ponton visiteur à la voile, ou manoeuvrer dans le chenal, et ne pas dériver sur la digue.

Je ne suis pas régatier, plutôt piètre marin,et j' ai encore beaucoup à apprendre.
Et le jour où j' aurai une défaillance moteur, j' espère que je saurai sauvegarder mon équipage,mon navire, et les autres usagers et navires...
Mais même à Dunkerque, je démarre le moteur et le coupe avant de rentrer dans le chenal .au cas où....et mon ancre est à poste.

Vous l'aurez compris, je ne comprends pas les interdictions de rentrer à la voile dans les ports, mais je comprends ceux qui rentrent au moteur si ils se sentent plus à l' aise. Il n' y a pas les bons d'un côté les bons, et de l' autre les méchants.

Pour revenir au départ de ce fil, quand j' irai à Nieuwpoort, je rentrerai à la voile, avec le moteur débrayé . Et quand je rentre dans un port que je ne connais pas, je rentre au moteur.

Fabrice

dimanche 03 mars 2013 22:14
1146976_419239364862418_542579829_o
Cpt Martin

Ca dépend si la police est là ou pas :)

lundi 04 mars 2013 12:08
Vacances2009_361
2
gillespetrel22

Salut Kaj, si possible je te mettrais 10 étoiles.
"c'est emma" décrette que tu es incapable de rentrer seul au port. Quelle insolence!
C'est toi qui a raison, laissons les empereurs des cons (Audiart) tenter ces manoeuvres pour la frime et bais... les bateaux des autres.

lundi 04 mars 2013 23:04
Magma
c'est Emma

on regarde la fiche, et on voit que c'est un type qui a un... bateau à moteur qui se permet de critiquer et même d'insulter des possesseurs de voiliers, sur un fil traitant des manoeuvres de voile !

Décidément, on trouve de tout ici... malheureusement.

mardi 05 mars 2013 08:24
H%c3%a9naff
6
Tribal [Pursuit]

je pense qu'il est fréquent ici que les voileux critiquent vertement les motoristes; pourquoi pas l'inverse?
Tu bénéficies d'un statut particulier en tant que "possesseur de voilier" ? Non, je ne crois pas.

Et oui, on trouve de tout, sur H&0, voileux et motoriste, même des gens qui n'ont pas de bateau. Et moi, j'apprécie cette variété d'expérience et de point de vue.
Mais comme toi, je n'apprécie pas non plus tout le monde, ni toutes les interventions. Par exemple les tiennes; mais c'est la règle du jeu; chacun peut s'exprimer.

mardi 05 mars 2013 08:33
Vacances2009_361
gillespetrel22

Merci Tribal ton intervention me fait chaud au coeur.
Bonne navigation,
Gilles

mardi 05 mars 2013 17:06
Vacances2009_361
6
gillespetrel22

Bonjour Emma, tu as gagné, je suis découvert....
Après une longue enquête (consultation de ma fiche) tu m'as démasqué, je suis un moteur....
Si j'avais voulu la jouer faux cul, j'aurais pas fait mieux....
Lors de mon virage (apparemment négatif à tes yeux) j'ai oublié de te consulter pour t'expliquer les motifs de mon choix, regrets!
Pour en revenir au fil avec ta permission que je m'accorde bien volontiers, je suis admiratif devant les vrais marins (donc les voileux dont je ne fait plus partie) qui effectuent cette jolie manoeuvre. Savoir la faire au cas où est une chose, mais la faire systématiquement ne me parait pas indispensable.
Je vais me retirer de ce fil car je ne fais pas le poids devant ta science, tes multiples expériences dans tous les domaines et ton intégrisme.
Dois avoir ta permission pour continuer mes interventions sur ce forum au travers duquel je rencontre une très grande majorité de gars bien , compétents et modestes et surtout respectueux.
J'ai souvent remarqué dans les bistrots des ports que souvent c'étaient les gars qui parlaient le plus fort qui en faisaient le moins.
Il est évident que ces propos ne te concernent pas vu ton palmarès, je n'ironise pas je le pense, surtout ne vois que le 1er degré.
Avec ta permission adieu pour ce fil et bonnes manoeuvres.
PS: si tu peux éviter le ponton 5 à Lézardrieux ça m'arrange.
Pour les autres bienvenue à bord pour un ptit coup.

mardi 05 mars 2013 09:38
Missing
1
brufan

J'approuve le message de Kaj.
Après quelques décennies de voile, je pense que si ça la nécessité le justifiait, je pourrai tenter de rentrer à la voile (et encore pas n'importe où).

J'ai dû le faire à Zeebruge il y a 20 ans avec un Attalia (panne de moteur, pas de VHF, pas encore de portable à l'époque... et un bateau militaire qui ne porte aucune attention aux demandes d'assistance...). Tout allait bien jusqu'au dernier morceau de chenal, face au vent (5-10 noeuds dans cet endroit abrité) avec un chenal de 40 m de large. Nuit tombante, après 4-5 virements, le bateau a refusé de virer et est aller s'échouer le long du bord. On en a été sorti par le zodiac du club qu'un piéton avait été prévenir.

Plus fondamentalement, le problème est que même les "experts es manoeuvres à la voiles" peuvent aussi avoir des ratés. Et raté une manoeuvres à la voile, c'est tout de suite s'occasionner des dommages et éventuellement amocher les autres.

Donc, si cela n'est pas nécessaire, pourquoi s'exposer inutilement à un risque pour faire une "belle" manoeuvre à la voile. La prise de risques inutiles peut (en dehors de compétitions) être en droit considérée comme une faute lourde. S'il y a des conséquences corporelles, dans un beau pays comme la France (qui, avec quelques autres pays, a une passion inégalée pour le droit pénal), cela signifie un passage en Correctionnelle.

Est-ce qu'un loisir, une passion, la gloriole, l'égo, ... valent la peine de prendre des risques inutiles dont les conséquences sont tellement prévisibles ?

jeudi 14 mars 2013 12:35
Magma
c'est Emma

"cela signifie un passage en Correctionnelle."

Faut pas jouer petit bras ! Ca mériterait les Assises !!

jeudi 14 mars 2013 12:48
Missing
brufan

J'en parle à l'aise car je suis rarement en France.
Mais si tu occasionnes des blessures à autrui à la suite d'une faite qui pourrait apparaître comme lourde aux yeux du Magistrat assis dans son bureau, c'est clair que le Procureur de la République initiera des poursuites pénales (c'est presque un réflexe en France où il faut trouver à tout prix non seulement un responsable mais surtout un coupable au sens pénal)

jeudi 14 mars 2013 12:52
Magma
c'est Emma

une manoeuvre effectuée à la voile par un voilier (dont c'est le mode de propulsion principal), en panne de moteur, occasionnant des dégâts éventuels, cela m'étonnerait que ce puisse être considéré comme une "faute lourde" (!).

[Que dire alors d'un voilier DEPOURVU de moteur ?]

Jusqu'à preuve du contraire, un moteur n'est pas obligatoire à bord d'un voilier.

jeudi 14 mars 2013 13:18
Missing
brufan

Ce n'est pas ce que j'ai écris...
J'écris : si cela n'est pas nécessaire, pourquoi s'exposer inutilement à un risque pour faire une "belle" manoeuvre à la voile. La prise de risques inutiles peut (en dehors de compétitions) être en droit considérée comme une faute lourde.

En panne de moteur, c'est évidemment autre chose.

J'évoquais juste la situation de celui qui, bien qu'équipé d'un moteur en état de marche, décide quand de rentrer à la voile, se loupe, vient blesser quelqu'un dans sa manoeuvre ratée.

jeudi 14 mars 2013 13:23
Magma
c'est Emma

Dans les propres cas que j'ai personnellement cités plus bas, il s'est toujours agi de cas de force majeure, car problème de moteur.

Mais la question soulevée est intéressante :

Hors ce cas, un voilier (propulsion principale) équipé d'un moteur (auxilliaire) peut-il avoir le choix de manoeuvrer sous voile seule s'il le désire, et que risque-t-il s'il cause des dégâts ?

Voir s'il y a des cas qui feraient jurisprudence...

vendredi 15 mars 2013 06:47
Missing
lonesomesailor

Primo: je n'avais aucune intention d'insulter quelqu'un
Secundo: je navigue souvent seul avec mon 37 pieds
Tertio: je ne suis pas le seul a le faire à Nieuwpoort
Ni moi ni les autres veulent montrer qu'ils savent faire plus que les autres!!! C'est un long chenal et à la fin il y a beaucoup de place pour manoeuvrer même à trois ou quatre....
Je voulais tout simplement vous communiquer que notre capitainerie accepte cette habitude, que c'est en rentrant au port et je ne parlait pas d'accoster à la voile et que l'acceptation varie de port en port.
Le sujet est bien " Rentrer au port sous voiles " ??????????

dimanche 03 mars 2013 09:59
Imgp0004
pilotedebord

lonesomesailor, je crois que c'est emma parlait à kaj

dimanche 03 mars 2013 11:00
Magma
c'est Emma

mon post s'adressait à Kaj, et non à toi !

dimanche 03 mars 2013 11:05
Missing
3
(Bigornot)

Naviguer à la voile est une science autant qu'une culture.
Vouloir à toute force rentrer "à la voile" un voilier fait pour la haute mer dans un port à l'espace forcément restreint relève un peu de la démonstration de gros muscles, incompatible avec l'humilité normale des gens de mer.
Je ne saisis pas bien la beauté qui consisterait à montrer qu'on sait affaler "juste à temps" si ce n'est pour épater la galerie!
Les voiliers, jusqu'à un passé récent, devaient attendre à l'ancre à l'extérieur du port un remorqueur pour accoster.
Le moteur auxiliaire nous a privé de cette attente mais assure plus de ponctualité dans les arrivées...

dimanche 03 mars 2013 10:53
Losninos
Hubert, de Cherbourg

A Boulogne je me suis fait insulter proprement par le gardien de la "tour de contrôle" parce que en sortant dans le chenal, j'avais profité d'être vent debout pour hisser la voile (donc au moteur) il m'a ffirmé ensuite en vhf qu'il est interdit d'avoir la voile haute dans le chenal.
Vérifications faites : il est interdit de tirer des bords dans le chenal.
Mais au début je me demandais bien à qui s'adressaient ces vociférations au haut parleur de la capitainerie !

Hubert, de Cherbourg

dimanche 03 mars 2013 11:00 *** Message modifié par son auteur ***
Peau_de_chacal
2
Balkan50

Il voulait peut-être essayer son porte-voix tout neuf...

dimanche 03 mars 2013 11:21
Dscf2105
stp2

a boulogne , ils ont le coup de gueule façile ! le bon plan est de les appeler avant : "bonjour monsieur , j'entre dans le chenal , des problèmes ?......vous pouvez y aller , c'est clair ....... mreci monsieur , bon quart..."

dimanche 03 mars 2013 15:34
Missing
8
gorlann29

Bonjour,

il y a une trentaine d'années quand j'ai commencé la croisière, les bateaux d'école de voile n'avaient quasiment jamais de moteur. On faisait avec et c'était très bien!
Il me parait même être limite dangereux de ne pas savoir le faire!
Hors pour le faire en sécurité il faut parfaitement connaître les réactions de son bateau et pour çà le faire le plus souvent possible.
Pour moi ce n'est pas le boulot de la SNSM que d'aller remorquer des voiliers en panne de moteur ou de batterie ou pire de carburant. Pendant qu'ils font çà, il y en a peut-être d'autres qui peuvent réellement avoir besoin de leur service.
Je trouve de plus que nos bateaux polluent bien assez comme çà et qu'il est tout à fait raisonnable de ne pas faire au moteur ce qu'on peut faire à la voile.

Bon dimanche et bon vent

Gorlann

dimanche 03 mars 2013 11:03
Missing
lonesomesailor

A ma connaissance, à l'école de voile on apprenais ( peut-être plus maintenant ) à accoster sous voiles...... et j'ai appris la voile en France notamment à l'Ecole nationale de Voile de Quiberon....

dimanche 03 mars 2013 11:24
Dsc_0616
3
Mido

J'ai appris à le faire quand j'ai débuté sur des voiliers sans moteur mais on accostait soit à un coffre soit en bout de ponton pour ne pas gêner quiconque.

Maintenant que les voiliers ont des moteurs auxiliaires, je n'en vois pas l'intérêt car les moteurs sont là pour ça.

Si ça en amuse certains, pourquoi pas. J'admire toujours quand c'est réussi car c'est vrai que c'est une belle manoeuvre mais je blâme ceux qui la rate car, s'il n'y a pas de dégâts, c'est un sacré coup de bol!!!

Conclusion : faites cela loin de mon boat svp...

dimanche 03 mars 2013 11:31 *** Message modifié par son auteur ***
Rekin
4
Kaj

J'ai commencé la voile il y a hélas plus de 45 ans et on rentrait dans les ports à la godille quand ça craignait. A la voile quand il n'y avait pas trop de monde ce qui était fréquent.
Mais depuis ça a changé il faut se montrer raisonnable.

Pour répondre à certains que je viens de lire je serais très indulgent en les traitant de rigolos (mais je pense à un d'autres noms plus percutants et sans doute plus réalistes)

Kaj à trois titres de champions de France un titre de vis champion d'europe et une petite expérience d'environ 300 000 miles de navigation.
Ceux qui me connaissent le savent bien et les autres l'apprennent peut-être
Il y a mieux évidemment mais je crois surtout qu'il y a moins bien et je viens d'en lire quelques-uns.
je sais bien qu'il faut se montrer modeste, je ne l'ai pas fait mais tant d'assurance creuse m'a un peu énervé.
Veuillez me pardonner.
Je ne reprendrai pas ce fil qui risquerait d'entraîner des écrits regrettables.

dimanche 03 mars 2013 11:34
Magma
c'est Emma

alors là !! Toutes mes excuses...

300 000 milles (ou miles ?) en 45 ans de navigation, ça fait une moyenne de... 6 600 milles par an !

Je ne peux que m'incliner !

Chapeau !

dimanche 03 mars 2013 20:15
Magma
2
c'est Emma

@ Kaj et Bigornot

loin de moi l'idée de vouloir "rouler les muscles" ou "étaler ma science", mais juste citer des exemples de manoeuvres de voile dans les ports par cas de force majeure, tous dus à des problèmes de moteur ! (divers pb de batteries, désamorçages chroniques, câble embrayage, casse boulons de tourteau, etc..)

- remontée du port de Barcelone au louvoyage et accostage à couple d'un voilier. Trismus 37', en solo

- accostage au ponton de la douane à Gibraltar après louvoyage. Trismus 37', en solo.

- entrée et accostage ponton visiteur port de Fuengirola en Espagne. Endurance 35, en couple

- entrée et accostage bateau de pêche port de Sfax en Tunisie. Endurance 35, en couple

- entrée de nuit, louvoyage, port de Madhia en Tunisie. Endurance 35 en couple.

- entrée et accostage ponton visiteurs port de Garrucha (Espagne), Endurance 35, en couple.

- entrée et accostage port de Royan. Sun Fast 56 (convoyage en solo)

Je sais, les moteurs ne m'aiment pas, je ne les aime pas beaucoup non plus (peut-être qu'ils le sentent et qu'ils me le font payer ?)

Quoi qu'il en soit, je ne me suis jamais senti obligé de demander de l'aide.

Peut-être parce que dès mes débuts, avec de plus petits bateaux, je me suis très tôt entraîné à faire des manoeuvres à la voile dans différentes conditions ?

Alors avant de "tirer sur le pianiste" et de voir des frimeurs partout, serait-il bon de se poser la question de savoir si le gars qui entre à la voile n'a pas tout simplement un problème de moteur, et qu'il n'a pas jugé bon d'appeler sa mère au secours pour autant !

dimanche 03 mars 2013 11:39
Dsc_0616
Mido

@ C'est Emma : il m'est arrivé aussi de tomber en panne moteur plusieurs fois. Avant d'entrer dans les ports, j'ai toujours prévenu la capitainerie que j'étais en panne donc moins manoeuvrant mais je ne leur demandais pas de venir m'aider.
Ceux-ci ont toujours répondu à mon appel et sont venus m'aider à accoster en prenant mon boat en remorque pendant 15mn maxi au dernier moment. Il me semble que cela fait partie de leurs prérogatives et je n'ai jamais eu une remarque désobligeante de leur part, bien au contraire.

dimanche 03 mars 2013 11:56
Avatar
diaoulig

donc si ils ne t'aidaient que 15 minutes maxi c'est que tu entrait dans l'abris par tes propres moyens et qu'ils ne t'assistaient que pour entrer dans la place pas plus.
tu utilisait donc tes voiles pour "entrer" au port.
correcte ?
jpierre

mardi 05 mars 2013 12:02
Losninos
2
Hubert, de Cherbourg

il faut faire une différence entre "entrer au port" et "se glisser entre les pontons".
Le premier cas est normalement toujours faisable à la voile, il y a la place de manoeuvrer;
Dans le deuxième cas il y a des situations où c'est impossible. Un jod 24 ou un Muscadet pourra tirer de petits bords entre les pontons, pas un 12 mètres.
MAis dans certains cas c'est possible sans risques :léger vent de travers et on finit le long du cat way vent debout.
Sinon, on entre dans les manoeuvres liées à une panne moteur et il faudra beaucoup de bras pour stopper le bateau à l'arrivée si la finale est vent arrière ... et la manoeuvre à la voile se complète alors par des manoeuvres sur aussières

dimanche 03 mars 2013 12:09 *** Message modifié par son auteur ***
Magma
c'est Emma

il est évident que dans certains cas c'est impossible, tel que se glisser entre deux cat-ways avec un bateau de 11 m ! (cas de marinas ou ports de plaisance). Je ne me risquerais personnellement jamais à faire ça, bien entendu !

Les cas personnels que je me suis permis de citer comportaient toujours des solutions de place assez vastes pour manoeuvrer, virer, arriver sur l'erre bout' au vent, et arriver sans casse jusqu'à un ponton visiteur, ou à couple d'un bateau de pêche (port de pêche).

Je ne suis nullement inconscient.

"'ne forçons point notre talent, nous ne ferions rien avec grâce", comme disait le bon La Fontaine.

dimanche 03 mars 2013 12:22
002_2
bel air

je suis rentré il y a quelques temps déjà à Pornichet sous voiles (panne de moteur) vent bâbord amure 10nds prise de ponton à tribord les écoutes larguées 50 m avant le ponton on termine tranquille sur notre vitesse mais à 10 m du ponton plus d'erre donc on reborde un peu la gv le bateau repart et là une grosse risée pas prévue du tout et bing!! le ponton!!!
pas de gros dégâts mais gel coat abîmé
comme quoi çà marche pas à tout les coups en fait le moteur est surtout utile pour s’arrêter

Pierre

dimanche 03 mars 2013 12:14
Missing
sur&sail

Ben tu me laisse perplesse, aprèes être rentrer d'espagne ou il est formellement interdit de rentrer a la voile, même sans moteur!, a la ramma donc, je me suis sentis en liberté ici en belgique et en hollande ou je suis entrer a la voilej'usqu'au écluses sans jamais avoir eu aucun commentaire, a newpoort, ostende ou zeebrugge ils ne disent absolument rien tant que tu ne dérange pas le trafic des cargos. par contre autorization d'entrée a la vhf. pour moi retrer et s'ammarer a la voile tiend du bon marin.

dimanche 03 mars 2013 15:27
Missing
1
(Bigornot)

Les dernières fois que je suis rentré à la voile remontent à tellement longtemps que je ne saurais les citer de mémoire...
Mais c'était le temps béni de la jeunesse, de la force physique et de la souplesse. J'ai fait traverser en son temps le vieux port de la Rochelle un 9,50m à la godille et j'en étais fier.
Quand je vois les marinas surchargées, les bateaux et mon embonpoint dorénavant, je n'imagine pas recommencer...
On ne peut pas être et avoir été .... et Volvo Penta n'a pas équipé tous ces gentils voiliers pour rien, non?

dimanche 03 mars 2013 15:34
Avrio_2019
5
Dr Feelgood

Savoir faire une manoeuvre à la voile, mouillage, prise de coffre, prise de quai est-tout aussi utile qu'élégant ne serait-ce que pour faire face à une telle manoeuvre le jour où il n'y a pas d'autre option.

En club, sur les Class 8, J80, ou autres voiliers au moteur en carafe, c'est juste le seul moyen de rentrer, par ailleurs souvent encouragé -quand les conditions s'y prêtent- afin d'avoir une meilleure maitrise de son canote.

Fallait-il coffrer les moniteurs fédéraux, entraineurs de club qui nous incitaient à manoeuvrer à la voile?

Tabarly y consacre tout un chapitre dans son guide, et il est certain que ce grand rigolo aurait fait grand cas de cette condescendance.

dimanche 03 mars 2013 16:15 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
maritoine

Un class 8 ou un J80 sont des bateaux relativement léger, et TRES maniables. S'entrainer a le faire avec des petits bateaux et un équipage qui peux anticiper et éviter les rayures c'est un plus.

Faire cela avec une unité plus lourde c'est déja moins facile, bien que la prise d'un coffre peut se faire sous voile avec n'importe quel voilier.

Si les environs sont dégagés, rien n’empêche le plaisancier de s'entrainer a le faire à la voile afin de voir comment contrôler son erre et comment se comporte son bateau.

Faire un entrainement quand le fait de le réussir ou le rater n'a aucune conséquence, c'est trés bien, pédagogiquement, je pense qu'il faut s'entrainer, c'est ainsi que l'on apprend, ensuite le faire quand on a le choix de faire différemment et que ce n'est pas sans risques pour les autres, cela ce discute...

lundi 04 mars 2013 21:35
Dsc_0616
3
Mido

ça ne vous fatigue pas, vous, de vous tirer la bourre pour si peu ??? On dirait que certains aiment ça...

J'avoue que parfois certains me fatiguent ici avec leur ton péremptoire mais je reste parce que d'autres ont bien plus de délicatesse dans leur propos que certains sur ce fil.

Bonnes navigations à tous même aux grincheux!!!

dimanche 03 mars 2013 16:23
Vital_003
4
vital

C'est le sujet type où les injures fusent! A chaque fois c'est pareil!
Moi, je fais ci! T'es un vrai connard de faire ça....
Mais vous oubliez tous qu'il n'y a pas 2 ports pareils et que les bateaux sont différents, + ou - maniables, que le vent varie également et peut faciliter ou rendre plus difficile la manœuvre. Alors, un peu de modestie et de tolérance!
Si votre expérience et les conditions le permettent sans prise de risque, c'est un plaisir, c'est élégant (à condition de ne pas louper la manœuvre). Mais n'oubliez pas que parfois les choses ne se passent pas comme prévu (un spi qui refuse de descendre dans un port, ça fait désordre et ça peut faire des dégâts!)
Si vous avez le moindre doute, abstenez vous.
Quand aux règles, les chefs de port n'aiment pas voir un inconnu rentrer au port à la voile. Quand ils connaissent le skipper et savent de quoi il est capable, ils sont beaucoup plus tolérants. Et ils n'hésitent pas à le faire eux-même quand l'occasion se présente!

dimanche 03 mars 2013 16:53
Le_grizzli2
Finnh

Pour ma part, j'essaierai pas, je ne crois pas qu'il y ait autour de moi beaucoup de bateaux capables d'encaisser les huit tonnes du mien si ça foire... même pas le ponton !

dimanche 03 mars 2013 18:01
Missing
2
(NEMO)

aucun interet cette discusion

dimanche 03 mars 2013 18:12
20161230_093832
1
LECELTE

bonsoir,
pour moi en Manche c'est impossible, car il y a un sas pour rentrer dans l'avant port...et le gars du sas, n'apprécierait pas, je crois que c'est interdit sauf cas de force majeur, je viens de relire le cours des glenans de 1971 lorsque j'étais dans la Royale (et qui était mon livre de chevet), il était indiqué, que l'on devait rentrer au port a la voile, et ceux qui rentrait au moteur étaient des dégonflés... c'est vrai qu'il y avait en ce temps là beaucoup de voiliers sans moteur... mais je pense que bien que les ports étaient moins encombrés.. il devait y avoir de sacrés cartons... 'j'en ai vu.. avec les bateaux du club de la Marine de Cherbourg...
nota/ je ne comprend pas les gars qui viennent sur ce Forum pour "négativer"...la vie est belle, la voile est superbe, c'est bientôt le printemps et arrêtons de s'eng..... sur un sujet comme notre passion....

lundi 04 mars 2013 22:36
Dsc_0925
Cline50

Avec le peu d'expérience que j'ai ,avec un edel v c'est un vrai régal quand toute les conditions sont réunies .(moteur embrayé).M'est arrivé des accostages acrobatiques au moteur...

jeudi 14 mars 2013 11:22
Dsc_0616
Mido

Mais si Némo, cela peut être très intéressant de savoir où cela est possible ou inutile voire dangereux.

Deux exemples :

- Bénodet ou Sainte Marine (dans la rivière de l'Odet) : de nombreux coffres et bouts de pontons. Si on s'y prend bien en jonglant avec le vent et le courant (qui peut être fort), certains y font de belles arrivées sans utiliser le moteur. L'école des Glénan s'y entraîne souvent.

- Loctudy (dans la rivière de Pont l'Abbé) : possibilité d'arriver à des coffres (attention aussi au courant). Par contre, je ne vois pas l'intérêt d'y accoster aux pontons car ils sont juste à l'entrée du port.

Cela dit, personnellement, je ne le fais pas mais j'assiste de temps en temps à de belles manoeuvres mais aussi à ... des arrivées catastrophiques qui ne font pas rire tout le monde!!!

dimanche 03 mars 2013 18:45
Dscf2105
2
stp2

bof ... vu a sainte marine un équipage des glénans emplafoner sévèrement un bateau en tète de pane ... sont allés plus loin finir en vrac ....même pas venu voir s'ils avaient fait des dégâts alors si l'école des glénans forme comme ça ses stagiaires ........

lundi 04 mars 2013 08:29
Dsc_0616
Mido

Je confirme stp2 : ils ne sont pas toujours irréprochables.

lundi 04 mars 2013 10:02
Missing
1
sur&sail

oui mais des arrivées catastrophique je las ai vu au moteur aussi ! bien qu'il faut admètre que rentrer au port de breskens avec 6knt de courant sans savoir e actement sa dirrection a la voile est du moins téméraire si on as d'autre moyens (moteur).

dimanche 03 mars 2013 18:56
Avatar
diaoulig

ben avec 6 knt de courant, si il est de face, je n'etale pas au moteur et sans l'aide de la voile, je ferait de la marche arriere...
pas glop.
ceci dit je ne suis jamais allé à breskens.
jpierre

mardi 05 mars 2013 11:32
Avatar
bateauPegase

6 knt c'est un max vécu.
On est quand même plus souvent dans les 3 ou 4 knt.

Et pourtant combien rentre à la voile pour affaler tranquillement dans l'avant port ? Je suis de ceux-là. C'est bien plus facile en haut plate et hors courant

environ 21 heures
Image
Lulu2

Tout dépend de la configuration du port et de la connaissance qu'on en a, du bateau, des condition de vent et de courant, de l'importance et de l'expérience de l'équipage, du trafic, etc. Aussi n'entrerais-pas dans cette discussion byzantine.

Je voudrais seulement signaler qu'en cas de défaillance du moteur, il est possible d'entrer dans un port sans aide extérieure en poussant le bateau avec l'annexe, à condition que le vent soit faible et le courant nul. Pour ce faire, il faut amarrer l'annexe à couple sur le tiers arrière du bateau, mettre qqn dans l'annexe et le moteur à fond. Naturellement, on n'entre pas dans les catways, mais on peut se mettre à couple d'un bateau en bout de panne. En manœuvrant en douceur et en anticipant bien, ça le fait.

dimanche 03 mars 2013 19:16 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
lonesomesailor

à Hubert de Cherbourg, il y a à ma connaissance effectivement aucun règlement qui interdit l'entrée et la sortie du port sous voile. Comme tu dis, il est interdit de tirer des bords dans un chenal.
Quand je rentrais et sortait à Cherbourg, j'affalais et je mettais les voiles dans l'avant port, donc......
Et effectivement mieux vaut accoster au moteur mais qui n'a jamais eu un pépin juste à l'entrée du port? C'est alors que l'apprentissage et le sens marin apporte beaucoup!

dimanche 03 mars 2013 19:36
Losninos
Hubert, de Cherbourg

l'anecdote que j'évoquais est dans le chenal de Boulogne.
A Cherbourg il est facile de rentrer jusqu'au début des pontons à la voile même avec un assez gros bateau (12 m) et cela ne semble pas interdit.

dimanche 03 mars 2013 23:21
Peau_de_chacal
3
Balkan50

Il y a un autre fil où la question est "comment se payer un bateau". Je crois qu'ici on peut trouver des éléments de réponse...
C'est surtout pour moi que je parle... Au moteur, je suis quand même capable de rater un catway!!! alors la voile?

dimanche 03 mars 2013 19:57
Cata_speed
100non

bonjour

donc toujours pas d'avis tranché si c'est légal ou pas? ou alors, comme dit Stereden, c'est un réglement de police portuaire (qui pourrait peut être contesté si ne respecte pas la législation nationale) ?

bref, j aimerais bien savoir avec certitude (est-ce possible si le capitaine de port a le droit de m engueuler ou pas.

j ai le souvenir de rentrer aux ports du leman sous voile, dont une fois sous spi. un régal absolu et le plaisir d une manoeuvre bien faite. mais c etait un microsail de 5m50 !

maintenant, avec mon cata de 12m, je m y risquerais pas sauf sous la contrainte (et encore)

bon vent

lundi 04 mars 2013 06:16
Canard-enchainepaint
1
iff

Bonjour

amha....

100non : pas d'interdiction légale connue, des règlements portuaires, appliqués de la plus grande tolérance (quand Vidal et Christophe étaient à Port Camargue), à l'hostilité générale et possibilité d'amende par agents portuaires assermentés (pas encore vu ?).

Hubert : ça ne m'étonne pas pour Cherbourg, ambiance MN, l'été 96, je sortais et rentrais de la place (station avitaillement) avec mon 12 m, juste respecter les navettes... J'ai pensé que c'était dû à la présence historique du club MN.

c'est Emma : merci (pour le mode principal de propulsion, bonne idée) !

A tous : j'invite ceux qui en sont capables de maintenir cette tradition et les autres à NE PAS s'y risquer inconsidérément.

C'est un sport exigeant qui nécessite beaucoup d'anticipation et de réactivité.

Alain

lundi 04 mars 2013 07:28 *** Message modifié par son auteur ***
2011-07_c%c3%b4te_m%c3%a9diterran%c3%a9enne_(164)
philovent

Juste en passant, l'ensemble Di Golf de Fos est réglementé en raison des avtivités portuaires et des industries sensibles. Ces règles de nav sont reprisés dans un Arrêté Préfectoral qui change d'ailleurs très souvent. L'obligation d'être au moteur dès la passe de l'avant port et claire et les interventions des flics mar fréquentes (à ma connaissance pas d'amende juste des menaces).

Cette intervention juste pour dire que localement les règles sont différentes. On doit les trouver dans les instructions nautiques j'imagine.

lundi 04 mars 2013 07:35
Canard-enchainepaint
iff

Bonjour

Tu as raison, à Sète, La Capitainerie Commerce interdit la voile (tolérée côté passe ouest).

C'est étonnant de voir la répression contre la voile (pas ici) et la quasi indifférence contre le n'importe quoi : nos voiliers percutés au port par les pénichettes de location sans permis !

lundi 04 mars 2013 07:53
Avatar
2
UGO

À Sete, les plus dangereux sont les pêcheurs qui rentrent plein badin, quittent à te rentrer dedans quand toi tu rentres à la vitesse réglementaire de 3nd.

lundi 04 mars 2013 09:40
Canard-enchainepaint
iff

Tout à fait, ça fait partie du n'importe quoi...

lundi 04 mars 2013 10:17
Magma
c'est Emma

Se souvenir aussi qu'avant 1930, les lourds bateaux de pêche manoeuvraient tous à la voile, pour la bonne raison... qu'ils n'avaient pas de moteur !

Ils ne se posaient donc même pas la question.

Et quand on voit sur d'anciennes cartes postales l'encombrement des ports à l'époque... !

lundi 04 mars 2013 07:42
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

ah ouais? Parce que maintenant les ports ne sont plus encombrés? Un week-end de l'ascension, la sortie du port a des relents de péage un jour de chasseé-croisé; les bateaux sont à la file indienne, étrave contre tableau-arrière; m'est avis que depuis 1930 ça s'est aggravé!

lundi 04 mars 2013 12:10
P1030960
Flora :)

Pour les dernières manoeuvres, ils étaient pris en charge par des barques à rames qui les remorquaient... c'était comme ça en méditerranée, en tout cas.

c'est Emma, ta carte postale, c'est un départ vent portant, pas une arrivée !

lundi 04 mars 2013 20:39
Magma
c'est Emma

bien sur que c'est un départ. Du port des Sables d'Olonne précisément. Pour illustrer mon post.

je ne dis pas qu'ils ne se faisaient pas aider sur la fin à leur arrivée. Mais :

" - quand vous aviez le vent dans le nez, comment faisiez-vous pour entrer dans le port ?

- ben mon gars, on tirait des bords !"

Propos recueillis auprès d'un ancien patron de la SNSM, embarqué jeune mousse à l'Ile d'Yeu avant-guerre.

mardi 05 mars 2013 07:59
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

Comme dit la chanson :
Il est parti vent arrière
Il reviendra en louvoyant !

mardi 05 mars 2013 09:59
Missing
1
(Bigornot)

C'est Emma oublie que les femmes attendaient les bateaux près de la jetée, non pour congratuler leur marin-pêcheur de mari mais pour haler sur les remorques pour faire rentrer les bateaux dans le port...
Le moteur auxiliaire était alors plus écologique!

lundi 04 mars 2013 08:00
2011-07_c%c3%b4te_m%c3%a9diterran%c3%a9enne_(164)
philovent

Je crois que la grosse différence entre avant et maintenant c'est que les gens étaient très habiles. Aujourd'hui rares sont les plaisanciers qui maîtrisent sans risque cette manœuvre. La dernière fois que j'ai fait ça c'était en Bretagne il y a 20 ans. C'était encore "normal" à l'époque. Nos bateau avaient des moteurs Di pourris qu'on finissait la plupart des manœuvres à la voile...
N'oublions pas non plus qu'en cas d'accident, si ce n'est pas autorisé bye bye les assurances.
Enfin pour notre secteur il faut pouvoir dégager très vite si on se trouve nez à nez avec un tanker ceci justifie cela. De plus les pro on une autorisation pour tourner à 15kn dans l'avant port et ils ne s'en prive pas...

lundi 04 mars 2013 08:01
Avatar
cetecry

Et rentrer dans le port sous voile mais avec le cône ?

lundi 04 mars 2013 08:08
2011-07_c%c3%b4te_m%c3%a9diterran%c3%a9enne_(164)
philovent

Oui Voile+moteur. Mais voile sans moteur non. Et cône à poste sinon fessées!

lundi 04 mars 2013 08:13
2011-07_c%c3%b4te_m%c3%a9diterran%c3%a9enne_(164)
philovent

Je rajoute en passant que moi mon admiration c'est pour les pros du moteur qui font des manœuvres nickel dans des endroits pas possible. Moi je suis une quiche et dans les ports en Med sur pendille c'est toujours un grand moment de bonheur!

La rentrée des classiques (Mariska et autres) au port durant les voiles de Saint Trop c'est à voir!

lundi 04 mars 2013 08:11
Balise_belge_2
ecumeur

J pense qu'il est indispensable de savoir manoeuvrer éventuellement jusqu'au ponton sous GV seule, plutôt que le génois. Si ce dernier se roule en un instant, il ne permet pas de faire du près alors que la GV permet toutes les allures et elle peut même servir de frein en poussant la bôme à contre.
Dans tous les cas de figure, moteur en route au point mort afin de récupérer une manœuvre qui foire.
Il faut aussi évaluer les effets relatifs du vent et du courant, moyennant quoi l'arrivée jusque le long d'un ponton ne pose pas de problème, je le fais parfois au Havre pour garder la main. C'est un peu plus difficile pour entrer dans un catway, mais il faut choisir de terminer face au vent et/ou courant.
Maintenant, il y a ce qui est permis et ce qui ne l'est pas.
Au Havre, j'affale habituellement avant d'entrer dans le port de plaisance, juste après avoir franchi le musoir, mais le moteur est toujours lancé à l'extérieur. Les J80 (je crois) de l'école de voile, dépourvus de moteur entrent à la voile jusqu'au catway.
Il m'est arrivé d'être en panne de moteur, donc un petit coup de VHF au port pour leur demander le feu vert au moment opportun, compte tenu de la très faible vitesse.
Par principe, j'affale la GV le plus tard possible afin de pouvoir pallier tout problème moteur, le plus fréquent pouvant être le bout dans l'hélice.
Je n'ai jamais eu de problème sous GV +moteur, en fait moteur avec GV toujours à poste, dans aucun port.
Quant à la solution de mettre l'annexe à couple, encore faudrait-il avoir le temps de réaliser l'opération car généralement, en cas de problème moteur ou hélice, cela arrive par définition au plus mauvais endroit et nécessite une solution immédiate.
Il m'est arrivé de nombreuses fois d'entrer à Deauville sous GV et génois en ciseaux, à condition qu'il n"y ait pas de trafic dans le chenal.

lundi 04 mars 2013 13:35
Losninos
2
Hubert, de Cherbourg

bonjour
il y a des bateaux qui ne peuvent abattre sous GV seule ...

lundi 04 mars 2013 19:25
Canard-enchainepaint
iff

Bonsoir

Lesquels, stp ?

Alain

lundi 04 mars 2013 19:56
Image
Lulu2

Le mien, par exemple.
Sauf à avoir au moins 4 nds de vitesse. Ce qui ne serait pas extrêmement prudent dans un port.

lundi 04 mars 2013 20:03
Losninos
Hubert, de Cherbourg

les bateaux à GV plutôt petite par rapport au génois ont beaucoup de mal à abattre par petit temps, surtout en version Dérieveur lesté par ex Gib Sea 105 DL ou Hood 38 pour parler de ceux que je connais.
Inversement dans la brise les GV modernes ont parfois trop de puissance et demandent de s'en occuper pour abattre, mais j'en ai moins la pratique
Répondre

lundi 04 mars 2013 20:24
Sans_titre
3
Nemo Dictateur consensuel

"...savoir manoeuvrer éventuellement jusqu'au ponton sous GV seule, plutôt que le génois. Si ce dernier se roule en un instant, il ne permet pas de faire du près "
Faux.
Dans le cas d'un gréement en tête avec un génois a fort recouvrement un bateau manœuvre très bien sous génois seul au près. J'ai eu le plaisir d'utiliser un F25 qui faisait cela très bien, ce qui me permettait de tirer des bords facilement en solo dans le chenal du Croisic lorsque mon moteur était en panne.

lundi 04 mars 2013 21:45
Losninos
Hubert, de Cherbourg

@nemo1
tu as raison car tu as un bateau à petite grand voile et grand génois

@iff
tu as raison car tu as un bateau à petit foc et grand voile immense

lundi 04 mars 2013 22:06
Missing
2
Shamane95

Bonjour,

Désolé d'intervenir dans un sujet polémique mais ...

J'ai longtemps roulé à + de 300Km/h sur route ...
Suis je un inconscient ou ais je raison ?
La route est elle réservée à une "élite" ou bien ouverte à toutes et tous ?

Sortons de cette métaphore ...
L'entrée / sortie de port est elle réservée à une certaine élite ou bien est ce un domaine publique ouvert à tous ?

Par nature et conviction, je suis contre beaucoup d'interdiction ...

Je suis pour une responsabilisation :

- Interdiction en cas de problèmes locaux connus pouvant rendre la mannoeuvre très périlleuse.

- Autrement, dans la très grande majorité des cas : laissé à l'appréciation du chef de bord, sauf que mention faite que faire CE choix (voile plutôt que moteur) implique un tord par défaut en cas de fortune de mer ...
rien qu'avec cette formulation là je suis certains que beaucoup moins "tenteraient" l'expérience :D

Le problème reste concernant les bateaux non assurés et non solvable en fonction de dégats qu'il peuvent produire dans la mannoeuvre ...

Le "primo accédant" n'aurais pas le droit à un minimum de tranquilité/sécurité pour entrer/sortir son bateau du port sous prétexte que d'autres plus agguéris sont là et en ont décidé autrement ?

La liberté individuelle s'arrète là ou celle des autres commence ...
Si vous êtes libre d'entrer/sortir de votre catway à la voile, je suis libre de retrouver mon bateau en bon état, donc si vous me privez de ce droit par un risque "supérieur" voulu et bien assumez, acceptez le fait de n'être pas assuré et de payer sur vos deniers personnels ...

Je suis quasi convaincu que dans CE cadre là la discution serait beaucoup plus assagie :D

lundi 04 mars 2013 17:10
Missing
(Patrickdr)

300 km/h c'est un facteur de sécurité, en effet, la route est dangereuse, donc moins on y passe de temps et moins c'est dangereux, ça c'est fait.
Critiquer ceux qui rentrent dans les ports à la voile pourquoi pas, mais c'est peut être pour être sûr de ne pas avoir un problème d'incendie lors de la mise en route du moteur. Donc 1 partout.
Deux sophismes à suivre, je me sens en forme.
Après, certains sur des bateaux légers, style J 80 qui se manœuvrent comme des vélos, franchement je ne vois pas où se situe le problème, dès lors qu'il ne font pas valoir le fait qu'ils sont à la voile pour les règles de priorité.
J'ai longtemps pratiqué ce petit jeu dans le chenal des Sables d'Olonne y compris avec la gendarmerie maritime à mes côté et je ne pense pas avoir dérangé qui que ce soit.

lundi 04 mars 2013 18:57
Missing
Shamane95

Bonsoir ;)
Chouette un copain adepte de la logique et des ses dérivés :D

Effectivement une loi mathématique affirme que la route est dangeureuse, et que donc plus on passe de temps en conduite plus c'est dangeureux ...
D'ou un détournement simpliste, des "pro-vitesse" qui affirment qu'à 300 km/h on passe 3 fois moins de temps sur la route et que DONC on diminue par 3 le risque d'y avoir été ... Mais il ne s'agit que d'un détournement de raisonnement ...

Je ne critique en rien pour ma part ceux qui font leur mannoeuvres portuaire à la voie ...
Je leur demande seulement d'assumer leur choix en bon chef de bord ...
Chacun ses gouts, chacuns ses choix (ceux ci étant libre tant qu'ils ne grèvent pas la liberté d'autruis).

Bateau léger : j'ai aussi un pote qui est parti avec un ferrociment de 18m de long et plus de 35t ... a arréter sur lère je demande à voir ...

Enfin pour préciser, je ne dis pas que je suis "contre", ni "pour". seulement que la mer n'est pâs un espace réservé au "élites" que à partir du moment ou espace liberté ouvert à tous, il peut y avoir en face un "mal voyant", quelqu'un ayant une moins bonne connaissance que moi (ou un autre) et que donc les "règles d'usages" doivent l'être à minima ...

Sinon on pronne l'élitisme et on accepte être incapable de conduire une voiture dés 50 ans, car à 20 ans sans drogue, un êtrre humain a des compétencs physiologiques bien meilleures, et pour lui 200Km/h est une limite acceptable ...

Petite précision pour les puriste : 200Km/h n'est qu'une barrière théorique .... chez certains c'est 190, d'autres 180, enfin les meilleurs 210 ... cette barrière fait qu'une ligne de bande d'arrêt d'urgence devient une ligne blanche, un feu rouge de stop une trainé rouge ... Seul l'entrainement permet de s'affranchir de cette limitation ...

Dans l'idée d'entrainement ... Certes s'entrainner à prendre un ponton à la voile peut dans certains cas extrèmes sauver la mise ...
Mais il suffit d'un coffre pour simuler, et rien ne justifie de s'entrainer en métant en péril le bien d'autruis pour son apprentissage propre, ou alors il faut accepter d'en payer les conséquences éventuelles ...

lundi 04 mars 2013 20:44
Missing
Shamane95

J'oubliais ... pour avoir lu "je n'avais pas le choix car en panne moteur" => et mouiller en pré-rade ou à juste à l'avant port et attendre une solution de rechange ?

On a toujours le choix, c'est en ça que le role de chef de bord est délicat à gérer ....

Le simple fait de dire :"je n'avais pas le choix" montre amha l'incapacité avec le role de chef de bord :)

lundi 04 mars 2013 17:13
Img_0503
Sarkis

Je ne fais pas confiance à priori à ceux qui naviguent à la voile dans les ports (pas plus qu'à tous ceux qui sont sur l'eau d'ailleurs). J'espère que les autres ont la même attitude envers moi.
Alors, pour moi, celui qui navigue à la voile là où je ne le ferai pas est un ...

lundi 04 mars 2013 19:37
Peau_de_chacal
Balkan50

J'ai souvent le même raisonnement... mais quand je circule sur la neige. Je fais pas vraiment confiance aux autres. Il faut dire que chez nous, la neige est tellement rare, qu'on ne sait plus conduire dès qu'il y a trois flocons.
Dans les ports, à la voile, il y en a qui doivent être plus à l'aise.
En fait, si j'ai bien compris, c'est comme on veut, quand on peut, et si c'est permis, sans géner, ni mettre en danger ou enquiquiner les autres.
La voile de toute façon, c'est quand même pas dans le port que c'est le plus intéressant?

mardi 05 mars 2013 00:08
Avatarh_o-2
1
Now

Et "sortir" du port à la voile?

Au Frioul, l'avant port est très grand, donc en partant, j'en profite pour hisser ma GV avant de sortir.

La dessus, arrive le gars du port sur son pneu. Il me crie, "Hey, pas de voiles dans le port !" étonné, je lui rétorque poliment ; "Ok, mais je ne gène personne (personne d'autre ne manoeuvre dans le port) et maintenant que j'ai commencé, je vais terminer pour cette fois"

Le gars, pas content du tout, note le nom du bateau sur un calepin et me dit "Bon, je vais le signaler sur la main courante !"

Mais faites donc, monsieur, notez ce que vous voulez, au revoir et au plaisir ...

lundi 04 mars 2013 20:38
Missing
Shamane95

Le problème de "toute règle" est qu'elle doit être établie de façon "intéligente" par quelqu'un qui sait, afin que cette règle puisse être comprise et donc acceptée par tous ...

Le cas de l'ignorant est un cas à part, car lui ne sachant pas, n'ayant pas compris, il va appliquer la règle en dépis du bon sens ...

C'est tout le problème de nos sociétés ou tout ce qui n'est pas interdit est autorisé et qui amène à tous les abus ...
Abus :
- je ne savais pas donc j'avais le droit de
- La règlez dit que, donc vous êtes en tord

Abus des 2 parties ...

lundi 04 mars 2013 20:48
Missing
(Kermahy)

Pour Sail hunter

A Boulogne, c' est interdit .
A Calais , tu dois t' intercaler entre les ferries. Même pas en rêve à la voile.
Dans les autres ports du nord de la France, ce n' est pas interdit , à ma connaissance.

A la voile ou au moteur, je te souhaite la bienvenue, et te prie d' excuser les excès de ce fil .

Fabrice

lundi 04 mars 2013 22:17
Img_1279_(1)
tiktak

oui l'entrée de Calais est très sport: appel obligatoire du contrôle de trafic...

5 jours
Avatar
1
clarivoile

Ici, à La Rochelle, j'ai beaucoup de plaisir à regarder ces J, surprises et autres first class faire toutes leurs entrées et sorties à la voile, du fond du port.

Il le font très bien et je regrette de ne plus pouvoir m'y amuser.

Le weekend dernier, la drague et son tuyau bloquait la sortie, ce fut un vrai régal de voir tous ces bateaux se croiser, sous GV et remonter le long du tuyau de la drague dans un "passage de 100m de long aller puis retour et moins de 10 m de large!

mardi 05 mars 2013 09:49
Missing
(wildlife)

le top c'est rentrer dans les ports à la voile
et rentrer dans les porcs au moteur : D
la voile est un mode de déplacement non-violent et pacifique (indien et atlantique aussi)

mardi 05 mars 2013 10:21
Missing
lonesomesailor

Que fait-on avant de rentrer au port???? Consulter le Reeds ........
Portsmouth:
. Small Boat Channel (SBC) is mandatory for craft under 20m LOA when entering or leaving harbour. ......
. Engines (if fitted) must be used when in the SBC between No4 Bar buoy and Ballast Bcn.
Calais:
byelaws require yachts to have engine running ( even if sailing ) and to keep clear of ferries/commercial vessels.
Boulogne:
pas de notes
Cherbourg:
pas de notes

Voilà

mardi 05 mars 2013 10:38
30287_karibario
viking35

Vous connaissez Portsmouth?
C'est comme Calais avec le courant et du trafic en plus. Il s'agit d' une entrée étroite de 150 à 200 m avec du courant, un trafic intense de ferries et de navires de la Navy.

Alors, à la voile... Ce n'est quand même pas très raisonnable.

mardi 05 mars 2013 10:59
30287_karibario
4
viking35

Manoeuvrer à la voile s'apprend et c'est la pratique répétée qui crée les automatismes.

Après avoir réalisées des centaines de manoeuvres sur de petits voiliers ( moins de 10 m) on est à l'aise. Aujourd'hui, on voudrait savoir en ayant essayé moins de 10 fois par beau temps et avec des conditions favorables.

Dans les années 70 ou l'on ne disposait pas de moteur, il fallait bien accoster même si les conditions météo étaient défavorables. C'était parfois chaud et on choisissait son accostage en fonction du départ du lendemain de façon à ne pas se retrouver coincer.

Aujourd'hui, ceux qui ont eu cette expérience, peuvent rentrer un voilier de 40 pieds et plus à la voile en cas de perte d'hélice ou de panne. Cela arrive parfois.

Mais ce n'est pas parce que l'on ne sait pas le réaliser qu'il faut considérer que ceux qui le tente sont de dangereux irresponsables.

Cela dit, il est vrai qu'aujourd'hui, je serais tendu, s'il fallait sortir au louvoyage dans les écluses du bassin à flot de Granville ( situé dans l'axe des vents dominants). Pourtant, c'est ce qu'on fait des générations de chef de bord dans les années 65/75. Les barres de flèches étaient souvent à 30 cm des parois de l'écluse et deux virements étaient à effectuer avec des stagiaires qui arrivaient du train de Paris! Et cela se passait toujours bien...

mardi 05 mars 2013 10:29
Missing
vespa

un voilier doit avoir le droit de rentrer et sortir a la voile....cette interdiction c est du n importe quoi

c est au chef de bord de savoir ce qu il a a faire....

mardi 05 mars 2013 10:31
18334729
popov

je suis d'accord avec toi Shamane95, juste une petite nuance qui m'a été souflé par M de Montesquieu; c'est surtout l'appliction de la règle qui doit se faire avec intéligence.

mardi 05 mars 2013 10:38
Avatar
2
diaoulig

comme d'habitude.....
le probleme au fond n'est pas de savoir si cela est une bonne ou mauvaise chose de rentrer au port puis jusqu'a la place (deux choses tres différentes) à la voile. le probleme c'est de savoir le faire en cas de soucis....
quel que soit le bateau, voilier ou moteur, le bon fonctionnement est un état anormal entre deux pannes dixit mon mecano...
le voilier ayant l'avantage sur le moteur de disposer d'un moteur de rechange, ses voiles justement.
il est donc souhaitable d'etre capable de se mettre à l'abris avec les moyens dont on dispose. ensuite si ces memes moyens permettent de regagner sa place sans risques pour les autres ce n'est que mieux.
et c'est là que le bat blesse car pour pouvoir entrer au port avec des voiles, il faut avoir un minimum de pratique et donc le faire régulièrement....
je m'exerce donc quand cela est possible et sans danger pour les autres.
le faisant je suis toujours en mesure de réagir en cas de chasse et ne suis pas dépendant.
pour ceux qui ont peur que je leur inflige des dégats, peur tout a fait compréhensible, je ne peux que leur recommander de faire comme moi et leur peur deviendra de la confiance , surtout en eux meme.
encore une fois je fais le distingo entre entrer au port pour s'abriter et se glisser à sa place. l'un et l'autre sont deux manoeuvres distinctes et foncièrement differentes.
je terminerai en disant que la peur n'evite pas le danger, c'est la pratique qui permet de le réduire.
jpierre

tout ceci dit il n'est pas vraiement répondu à la question initiale, ets-il legal d'interdire les manoeuvre d'entrée de port à la voile ?

mardi 05 mars 2013 12:05 *** Message modifié par son auteur ***
Canard-enchainepaint
iff

Bonjour

Disons que c'est légitime...

Alain

mardi 05 mars 2013 12:29
Avatar
1
diaoulig

legitime, c'est un point de vue partageable ou non.
légal c'est une obligation.
pour la légitimité lire ce que j'ai ecris ci dessus.
pour la légalité, la question reste posée.
jpierre

mardi 05 mars 2013 12:32
Vital_003
4
vital

C'est vraiment trop drôle de vous lire!
On retrouve exactement les mêmes arguments que dans le précédent fil sur le même sujet. On retrouve les rouleurs de mécaniques qui trouvent qu'interdire la navigation à la voile dans les ports est une intolérable atteinte aux libertés individuelles, et qui traitent plus bas que terre ceux qui ne se sentent pas capable de le faire, On retrouve les peureux qui souhaitent l'interdiction pure et simple. On retrouve les moralisateurs genre schtroumf à lunettes qui nous expliquent que c'est bien de savoir le faire, mais qu'il ne faut pas le faire...
C'est vraiment désopilant!
Continuez! Une bonne rigolade de temps en temps fait du bien à tout le monde!
Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon, on ne pourrait pas se marrer comme ça!

mardi 05 mars 2013 12:31
Dsc_0616
6
Mido

Et on retrouve les classificateurs qui classifient...

mardi 05 mars 2013 12:40
Losninos
7
Hubert, de Cherbourg

"Heureusement que le ridicule ne tue pas"

c'est même prouvé.
La preuve ?

t'es pas mort !

mardi 05 mars 2013 13:19
Missing
geraldh

Et bien Hubert, tu te parles à toi même...

mercredi 06 mars 2013 02:23
Losninos
1
Hubert, de Cherbourg

en effet je me porte bien !

mercredi 06 mars 2013 13:08
Cap
3
alcatorda

Question subsidiaire pour détendre l'atmosphère :

- Est ce ma femme devra porter le voile si je rentre au moteur ?

mardi 05 mars 2013 18:00
Nb
7
nascia

L'été dernier au Frioul, j'ai vu un gars entrer et sortir du port à la voile et ça soufflait pas mal. Il entrait vite et j'ai pensé qu'il était complètement taré ou qu'il maitrisait pas. J'étais sur et franchement inquiet qu'il prenne un quai en pleine étrave. Que neni! Empannage sérieux en 10 secondes même pas et hop il est sorti aussi vite qu'il était entré! La classe!
Ma conclusion toute personnelle, un voileux qui entre toute voile dehors, c'est qu'il sait le faire. Et franchement c'est beau! Bon moi je sais pas faire. Je m'entraine dans des criques quand y a personne!

mardi 05 mars 2013 18:50
Img_9065
4
Pan Bagnat

Mon club de voile nous a appris a rentrer sous voile et venir accoster le catway sous voile et s'amarrer, tout ça en douceur. C'est une technique. De plus je suis régatière et sur le Surprise du club, on enlève systématiquement le moteur donc.

mardi 05 mars 2013 19:30
Avatar
5
MrChrisCool

Sur le bateau du boulot, y a pas de voiles... Par contre mouillage obligatoire dans le port... si c'est pas de la connerie ça !!!

Je n'ai jamais vu un néophite arriver au port sous voile quand il a un moteur qui fonctionne, j'en conclu que les personnes qui arrivent au port sous voile savent ce qu'elle font, pourquoi les emmerder ???

mardi 05 mars 2013 21:42
Images_(large)_(2)
1
pierre 2 the minimalist

honnetement je pense qu'il faut savoir manoeuvrer a la voile dans un port en cas de panne de moteur ,d'ailleurs de 89 a 91 je rentrai a la voile dans le port de toulon avec mon super arlequin (je n'avais pas de moteur et pas de sous)et personne ne m'a jamais rien dit ,bon maintenant ça serai plus dur !

mardi 05 mars 2013 22:07
Avatar
1
menhir

Ben moi, je sais pas qui a tort et qui a raison. Ce que je sais, en revanche, c'est qu'on peut le dire sans mordre !

Je suis toujours stupéfait de voir comme certains ne savent pas prendre le recul nécessaire.

Maintenant, ce que j'en dit...

mardi 05 mars 2013 22:18
Images_(large)_(2)
pierre 2 the minimalist

oui la courtoisie se perds,on peut dire des choses sans porter de jugement de valeur mais bon,les chiens aboient la caravane passe !

mardi 05 mars 2013 22:56
Missing
1
(F280)

vous avez déjà vu un bateau à rame rentrer au moteur dans un port

mardi 05 mars 2013 23:39
Missing
1
coronado

Manoeuvre à la voile interdite dans le port avec plus ou moins d'insistance suivant le port.
la semaine dernière nous sommes sortis et rentrés du port à la voile mais c'était le week-end, les pêcheurs pour la plupart sont au port et les plaisanciers sous la couette. Il faisait quand même bien frais, mais les températures remontent déjà.
A mon avis c'est un peu comme sur la route, utiliser son cerveau est le plus important mais en cas de pépin, ben on pourra pas dire qu'on savait pas...

mercredi 06 mars 2013 12:30
Canard-enchainepaint
1
iff

Bonsoir

A l'entrée des ports, il est souvent affiché : vitesse limitée à 3 voire 5 noeuds. Donc en absence d'autre affichage, il suffit de respecter cette limitation, que l'on soit à la voile ou au moteur (CQFD)...

Alain

mercredi 06 mars 2013 17:43
Missing
1
matelot@17612

Pour ceux qui connaissent Le Port à La Réunion, tombé en panne de moteur, je suis rentré à la voile, avec seulement le génois jusqu'au port de plaisance puis à 60m de ma place, sur mon erre, je suis mis en place presque à l'arrêt. Je ne suis pas un grand marin, mais avec un Joshua de 12m de 15T, seul, et on vous dira rien. Si la capitainerie ne veut pas, alors elle envoie son zodiac pour vous tracter. C'est ce qui c'est passé à Port Camargue (j'ai pas de bol avec les moteurs!).
Bonne vhf ou système démerde, du moment que ça ne devient pas une habitude.
Salut à tous

jeudi 07 mars 2013 11:49 *** Message modifié par son auteur ***
20161230_093832
LECELTE

bonjour,
vous avez l'air tous très doué, vers avec force 7/8 sans moteur..Je voudrais vous y voir....MOI, si c'était une question vitale... je rentrerais , mais de là a stopper le long d'un catway... ou d'un quai
avec mon bateau très peu manœuvrant, ses 8,5t , seul à bord....
je pense que je casserai du bois.....Déjà que dans certain sas , je fais des demi tours.... très applaudis .....
salut LECELTE

jeudi 14 mars 2013 11:50
Vacances2009_361
3
gillespetrel22

Je suis un menteur!!!!!! Plus haut j'avais affirmé ne plus intervenir sur ce fil mais....
Salut Jean Claude, je suis le vilain petit canard , découvert par cet emma voir ci-avant, qui navigue maintenant au moteur donc je suis un imposteur.
Si tu souhaites savoir comment faire demande à emma, il sait tout faire.
Attention suite à cette ultime intervention je risque gros, emma est capable de me mettre en fond de cale au pain sec et à l'eau.
Gilles

vendredi 15 mars 2013 19:22
30287_karibario
3
viking35

La Loi de Murphy ou celle de l’emm...maximum

1 Panne moteur, de nuit, par pétôle, dans un chenal mal famé, avec du courant.
2 Panne moteur, à grande marée basse, dans un port désert, à l’entrée plutôt étroite, avec l’enrouleur bloqué.
3 Passage du Raz de Sein alors que le vent était de 27 nœuds de vent moyen avec rafales à 33 alors que deux heures auparavant il ne dépassait pas 20 nœuds.

Nous venons de convoyer notre nouveau voilier, un Sun Odyssée 40 de Bordeaux à à l’Aber Wrach.
La descente de la Gironde au moteurs'est effectuée sans aucune difficulté.

Toutefois, à minuit, dans la passe de la Mauvaise de sinistre réputation, une alarme moteur nous a contraint à le couper. Nous continuons donc sous voiles avec quelques nœuds de vent. Notre science de la régate nous est utile pour peaufiner nos réglages afin d’atteindre les deux nœuds qui nous permettent de rester manoeuvrant avec le courant de vives-eaux qui nous sort de l’estuaire.

Vers 13h30, le 29 mars, nous sommes aux abords de Port Joinville sur l’Ile d’Yeu et arrivons exactement à l’heure de la marée basse ( coef 104).

A l’arrivée dans l’entrée du port, nous démarrons le moteur, dont l’alarme retentit rapidement. Nous l’arrêtons et décidons de rentrer sous génois partiellement déroulé

C’est le moment que choisit l’enrouleur pour se bloquer à environ 1/3 déroulé.

A 1,5 nds, nous progressons doucement au largue avec des claques.

AURIONS NOUS DU FAIRE APPEL A LA SNSM pour nous sortir des passes de Royan ou nous rentrer à Port Joinville alors qu'il suffit d'apprendre à manoeuvrer un voilier?

mercredi 03 avril 2013 14:05
Je_suis_charlie
philou2

Eh oui, je suis bien d'accord avec toi, mais maintenant nous sommes des dinosaures

mercredi 03 avril 2013 13:39
Avatar
louis33

j'aime pas les ports.

mais suite à une manoeuvre ratée sans moteur, (désolé Nida) en quittant un mouillage, je me suis juré de mettre mon moteur à chaque fois qu'il y avait des bateaux autour de moi dans les mouillages. Et de mettre les voiles que libre de danger!!
Acoster ou prendre une boué rien qu'à la voie, cela ne sert qu'à conforter son égaux

mercredi 03 avril 2013 16:35
Losninos
5
Hubert, de Cherbourg

"Accoster ou prendre une bouée rien qu'à la voile, cela ne sert qu'à conforter son égo"

Pourquoi dis-tu cela ?
dans bien des cas prendre une bouée à la voile est une manoeuvre naturelle et il n'y a vraiment pas de quoi crâner !
Pour les pontons la configuration s'y prête souvent moins bien, mais par exemple à Cherbourg prendre le ponton d'attente à la voile avec en plus le choix du côté n'a pas non plus de quoi flatter son ego.

mercredi 03 avril 2013 19:48
Avatar
Aliguen

En effet, savoir réaliser des manœuvres à la voile semble le minimum de connaissance à acquérir pour naviguer.
A une époque, maintenant révolue, j'ai pris mes 1res leçons de navigation sur croiseur, à l'école des Glénan sur l'ile d'Arz.
Les bateaux n'étaient pas équipés de moteur et tout se faisait à la voile.
Un autre temps, certes, mais quelle vraie formation dont je me félicite aujourd'hui.
Suite à 3 pannes de propulsion depuis 2 ans, je suis rentré dans les ports à la voile et me suis fait aider par l'accueil pour aller à une place.
Il me semble indispensable de maitriser un minimum de manœuvres à la voile à l'arrivée dans les ports pour naviguer sereinement.
Il est bien évident que les qualités d'évolution du bateau, conditions MTO et de mer ainsi que la configuration du port sont à prendre en compte.
Sinon on mouille à l'extérieur et l'on fait appel à la capitainerie pour un remorquage de proximité.
Le bon sens doit primer avant tout pour assurer la sécurité.

1 jour
Balise_belge_2
3
ecumeur

Peut-être certains egos sont-ils plus égaux que d'autres.
C'est très utile de savoir le faire pour le jour où on ne peut faire autrement, par exemple panne de moteur.

mercredi 03 avril 2013 20:56
Missing
henri56

Les manoeuvres de port me stressent toujours un peu, ce qui, à mon avis, va dans le sens de la sécurité. Pour la sécurité, tout est bon. Moteur, voile, annexe parée, et aucune honte à demander un coup de main au personnel du port et à accepter l'aide de voisins de ponton ou de passants... Et idem pour partir...

Par contre, l'application des règles de priorité quand à la voile dans un port? C'est surement pour cela que certains ports interdisent la pratique, non?

mercredi 03 avril 2013 17:06
100404_w_perfil
DahuDeLosMares

Bonsoir à tous,

Je ne viendrai ni défendre les vrais capitaines qui savent entrer au port à la voile, ni les armateurs qui haïssent le risque de se faire harponner par une fausse manœuvre.
Mon premier acte d´humilité du jour: Je serais incapable de rentrer dans mon port sans moteur.
Mon deuxième acte d´humilité: Comme le disent certains, je devrais essayer d´apprendre un jour, avec peu de vent, pour me mettre en confiance au cas où...
Même si je suis certain que le jour ou j´aurais besoin de le faire, il me faudra plus de calme que celui que j´ai pour me rappeler ma bonne expérience réussie…
Bref, je voulais juste apporter mon grain de sable pour ceux qui voyageraient jusque vers les ports espagnols. Ici il y a une loi (nationale) et elle est claire:

SE PROHIBE el tránsito a vela dentro de puertos y canales, permitiéndose en casos excepcionales como una emergencia, una avería, etc., y avisando a todas las embarcaciones para que tengan conocimiento de esto.

En français: Il est INTERDIT d´aller à la voile dans les ports ou dans les chenaux sauf cas exceptionnels (urgence, panne…). Et dans ces cas là, il faut avertir les autres embarcations (NDLR : la capitainerie).

Et il faut dire que chaque fois que j´ai vu quelqu´un avec un problème (pas moi, je touche du bois...), la capitainerie envoie gracieusement un zodiac pour dépanner. Et ils le font toujours avec vraiment beaucoup gentillesse.

Voila pour le point de vue d´un moussaillon. Et comme de bien entendu, vive le bon sens…

mercredi 03 avril 2013 17:48
P1050877
1
marin-normand

Bonsoir amis voileux !

Moi aussi je veux apporter mon grain de sable:)
Sur mon premier voilier, un fier Golif, petite nav' sympa et retour sur Paimpol, de nuit, mais là, le vieux bourrin ne démarre pas :( pas le choix, manœuvre d'accostage sous voile. Je ne m'étais jamais entrainé à cet exercice, j'ai eu beaucoup de chance que la météo soit idéal !
Renter sous voile dans un port en pleine eau, c'est une chose, mais alors ce taper un sas d'écluse avec un vent faible et un courant de face, on a peur de faire marche arrière! Enfin tout c'est bien passé.
2 ans plus tard, la même chose, mais sur mon Seahawk 3Opieds 6 tonnes (acier), j'en menais pas large, mais on est content à ce moment là d'avoir déjà fait la manœuvre dans le passé.

A Paimpol, aucune interdiction de faire de la voile dans le chenal.

mercredi 03 avril 2013 18:35 *** Message modifié par son auteur ***
Img_0711
papat

AMHA ça dépend beaucoup de la taille de bateau et de la présence d'un équipage en nombre suffisant et compétent. Sur des petits bateaux de régates en équipage non pourvu de moteurs types J80/class8 ça ne m'a jamais été très très compliqué et on s'en est toujours tiré sans trop de problème.

Pourtant en équipage réduit, dans la piaule sur un 50 pieds en acier bien lourd, dans un port bondé, je ne m'y vois pas du tout....

mercredi 03 avril 2013 18:41 *** Message modifié par son auteur ***
Ber_cir%c3%a9
1
baboujoli

Salut
Pour "C'est Emma" :
La loi est une chose, mais ceci n'exclue pas que des règlements soient établis. Au port de Cannes, manoeuvrer à la voile est interdit. Et en cas d'accident, je ne suis pas sûr du résultat...

La difficulté dans les ports, c'est qu'ils rapprochent de plus en plus les pontons, pour loger de plus en plus de bateaux. En fonction de la direction du vent il n'est pas évident de pouvoir tourner... et parfois impossible de se mettre, par exemple, bout au vent pour arrêter le bateau...

En tout cas, les fois où j'ai du manoeuvrer à la voile... le mouillage était prèt à être immédiatement jeté, au cas où... surtout si il y a du vent... Il ne faut pas avoir peur de jeter l'ancre au milieu du port quand on réalise que la catastrophe est imminente, quitte à se faire aider plus tard par un autre bateau (service portuaire ou mec sympa) et devoir plonger pour décoincer l'ancre des multiples chaînes qui traînent au fond... c'est con, mais c'est bien d'y penser.

mercredi 03 avril 2013 19:14 *** Message modifié par son auteur ***
006a
Midnight-express

AH ! Qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de vous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Bon ,j'me tire un pastis et je verrais si je rentre (hic) à la voile ou au (hic) moteur.
Allez les gars bonne nuit

mercredi 03 avril 2013 19:39
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Bon, je vais faire mon kakoo :
Moi, je n'entre et ne sors de mon port au moteur que quand y a pas de vent !

Ok, je l'avoue, y a de la place entre les pontons....

mercredi 03 avril 2013 19:42
Missing
1
(wildlife)

En tous cas, il vaudra toujours mieux rentrer au port sous voiles, que sans voiles mais saoul comme un porc !

mercredi 03 avril 2013 21:00
Trid_pont
filou30

Bonjour,

Voile ou moteur chacun y fait comme y veut tant qu'il sait ce qu'il fait.

Pour ma part au club c'est 99 % voile et 1% godille si petole.

Avec mon bateau c'est moteur + GV haute si possible quant je sort du port depuis que mon moteur m'a lachement lache a 20m de la sortie pour cause de durite pince dans le coffre (Hors bord). pour le retour moteur + godille a portee de main et dame de nage en place.

Je pense que etant bien encadre, c'est un bon apprentissage pour moi de faire les manoeuvres a la voile au club.

Je suis sur qu'en cas d'arret du moteur au mauvais moment ou au muavais endroit au lieu de ceder a la panique je renverrai ma GV ou mon genois, irai m'amarrer au plus simple ou effectuerai un virement, bref mon cervau sera certainement plus apte a prendre une decision.

Dans la petite video qui suis je ne suis pas sur que la meilleure idee aurai ete de rentrer avec le petit 6cv 4 Tps.

http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=ZgeLJHe7M9w&NR=1

Cordialement

jeudi 04 avril 2013 05:11
Losninos
Hubert, de Cherbourg

que c'est-il passé avec le voilier que l'on voit échoué à la fin du film ? départ au lof dans l'entrée ou autre incident sans rapport avec l'entrée de port ?

Hubert, de Cherbourg

jeudi 04 avril 2013 12:44
Ber_cir%c3%a9
baboujoli

On sait pas, en tout cas, pas un bateau au mouillage qui a décroché son ancre... ses voiles sont en place. L'objet de la vidéo n'est, de toute façon, pas "entrée au port sous voile", mais plutôt : "jolis surfs en voilier"...

jeudi 04 avril 2013 13:09 *** Message modifié par son auteur ***
Ber_cir%c3%a9
baboujoli

Oui, sympa la vidéo, mais ça ressemble plus à une course dans un large chenal, qu'à une entrée dans un port encombré...

On aimerait les voir faire un demi tour entre deux pontons serrés, en portant autant de toile, et avec le même vent...

jeudi 04 avril 2013 08:05
Trid_pont
filou30

Salut baboujoli,

C'etait juste un clin d'oeil pour detendre l'atmosphere de ce fil.

Joli surf en tous cas.

jeudi 04 avril 2013 08:33
Ber_cir%c3%a9
jeudi 04 avril 2013 08:40
Canard-enchainepaint
iff

"normalement interdit aussi en Med, mais ......"
Port de Marseillan-Ville, passé la chicane du chenal secondaire, affalé et rentré cul à quai dans la place. Le vent n'était pas complètement favorable, mais plutôt grand largue...
Merci, Christophe pour la photo !

lundi 26 janvier 2015 17:08 *** Message modifié par son auteur ***
Uy_44
3
gregoired

mon père m a toujours appris qu en voilier, il fallait jouer la sécurité: ceinture et bretelles!!

Il faut toujours avoir une solution de repli en cas de panne moteur...d ou la necessite (obligation?) de garder une voile prete a envoyer a n importe quel moment.

avant de sortir de ma place, je prepare gv et genois pour qu ils soient prets a envoyer. Et des que je quitte le ponton j essaye de hisser au plus vite.
De meme, je rentre a la voile le plus tard possible, appuyé du moteur.

je suis tombé en panne en sortant dé la passe de Capbreton un jour de grande houle....et bien je peux dire que t es content d avoir une voile haute quand ça t arrive...

greg

lundi 26 janvier 2015 18:21
Missing
carpe diem

C'est aussi ma méthode, mais d'autres sont moins anxieux : j'ai vu un skipper sortir des Minimes en solo avec sa grand-voile bien abritée dans son lazy bag fermé, et c'est au moment où le vent le poussait vers la tourelle Richelieu qu'il a décidé de la préparer, perché sur des échelons au pied du mât...

mardi 27 janvier 2015 08:40
Balise_belge_2
1
ecumeur

Le port municipal de Deauville vient de modifier son règlement.
Après des années où cela ne posait aucun problème règlementaire de circuler à la voile dans le port (notamment les Dragons sans moteur), il était devenu interdit d'avoir même seulement la GV haute dans le port. J'avais soulevé la question l'an dernier au CLUP (sans doute pas le seul) et nous avons eu gain de cause. Nos arguments : on envoie et affale tranquillement à l'abri dans le port et pas dans le courant de la Touques avec le trafic et les turbulences derrière le casino de Trouville; de surcroit, si on se prend un bout ou un sac en plastique dans l'hélice, on reste manœuvrant. Donc maintenant, on doit certes circuler au moteur, mais les voiles peuvent être hautes.
Une décision de bon sens, facteur de sécurité.

lundi 26 janvier 2015 19:16
Missing
Malevolence

Youpi, on aura pas à ressortir les vieilles chaises latérales pour les Dragons...! ^^

lundi 26 janvier 2015 20:00
Fb_img_1486974879602
funnywave

Manœuvrer sous voiles dans le port...normalement interdit je dis bien normalement!!!
Chez nous (Port Leucate) les voileux puristes arrivent très loin dans le chenal sous GV et Génois et ca n'a jamais posé de problème. La seule anecdote c'est qu'une fois nous avions trop de vent de Sud Ouest pour régater en mer, notre "couillu" président d'époque avait lancé une manche dans le chenal....oui oui oui!!! Bon, une fois terminée, explication de la gendarmerie "patati patata...c'est interdit!!!" comme par hasard ;) on c'était bien régalé n'empêche!!!

Sinon pour ma part, les deux bateaux sur lesquels je navigue, pour l'un j'ai le génois sur enrouleur jamais totalement enroulé ou du moins prêt à l'être et sur l'autre (étai creux) la GV reste jusqu'à quelques mètres avant ma place!!!! ET CA RESTERA COMME CA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Question de............SECURITE!!!!!!!!!!!!!!!!!

mardi 27 janvier 2015 08:54
Avatar
Swanee

Julien,

Je ne me souviens pas que la navigation soit interdite dans le port de Leucate.
Je suis allé exprès consulter le règlement intérieur, mais c'était il y a 2 ans et cela a peut-être changé depuis.

Dans tous les cas, l'autorité du port ne s'étend pas au chenal, et là, c'est le RIPAM qui s'applique (mode de propulsion principal du voilier = la voile ...).

Pour les régates dans le chenal, je me souviens qu'il y a 15 ans, les arrivées se faisaient souvent DANS le chenal, et au bout : au niveau du bassin sud.
J'ai quelques souvenirs de match racing sous spi à l'arrivée...

Une fois, je rentrais à la voile tranquille dans le chenal, et la fière "brigade nautique" Leucatoise, équipée de ses tout nouveaux dinghies fortement motorisés, est venue me sermoner comme quoi c'était interdit et patati et patata... j'ai continué tranquillement avec mes voiles, jusqu'au ponton, ils m'ont suivi et on s'est expliqués ensuite.
Et bien ils étaient persuadés que c'était interdit, n'avaient aucune connaissance du RIPAM (" le quoué ??? " ), et j'ai dû faire preuve de pas mal de patience pour arriver à leur faire comprendre que, non, ce n'est pas parce que j'ai une voile que je ne suis pas manoeuvrant.

Avec le YC, nous avons eu le même sketch quelques années plus tard, lors d'une arrivée de régate musclée dans le chenal : à l'époque, on donnait le départ même avec 35 noeuds de vent et, au retour (j'étais commité de course) un F Class 8 s'est vautré (départ au lof) dans la passe la plus étroite (là où c'est marqué "pêche interdite" et où il y a tous les pêcheurs ).
Petit accueil sympathique de la part de la maréchaussée, remontrances, suivies de quelques explications (au Cabestan... ) de notre part sur les règles de navigation. Tout le monde est reparti content : les uns pour avoir appris quelque chose, les autres pour qu'on les laisse tranquilles.

AMHA, ça serait bien qu'on nous foute la paix avec ces histoires d'interdiction de voile dans les ports, qu'on laisse faire ceux qui ont envie de s'y essayer, ceux qui le font par plaisir (ou obligation) : on a déjà bien assez de règlements comme ça sans aller chercher je ne sais quel énième "principe de précaution" pour gommer un risque minime.

Fabrice (ton voisin d'en face sur le Melody)

mardi 27 janvier 2015 16:58
20161230_093832
LECELTE

bonjour,
tout dépend aussi de la dimension du bateau et de sa manœuvrabilité, oui je garde mes voile a poste ( basse) jusqu'a ma place, (ou des que je la quitte) mais je ne m'aventure pas a les hisser trop prématurément....
Je laisse cela aux petits jeunes.....LECELTE

mardi 27 janvier 2015 14:44
Imgp0004
pilotedebord

J'ai déjà raconté....

Je me souviens d'avoir été obligé de manoeuvrer à la voile pour aller jusqu'à ma place de port (évidemment, la plus près du bord) pour cause de panne moteur.

Je savais que je pouvais le faire, je l'ai fait.

GV haute, puis premier ris, deuxième ris.

Arrivée au ponton sans erre, presque mieux qu'au moteur.

Les voisins de ponton sur le c.l mais

mardi 27 janvier 2015 17:07
_mg_1807
2
jminet

Dimanche dernier La Colette Jersey, tout petit temps à midi (régate du matin annulée pour pétole) un local en solo sous génois à grand recouvrement, roule en bout de panne et gagne sa place à l'autre bout sur l'erre, balance à une longueur un seau sur un bout' et terminé tranquil sans casser un oeuf.
Grand moment de calme sympa, zéro commentaire, normal quoi...

mercredi 28 janvier 2015 02:00
_dsc6943
Bigjack

Pas con le coup du seau !
Je garde cela entre deux neurones, ça peut servir en solo....

6 jours
Missing
Tofpei

Bonjour,

Pour info.....extrait du règlement de police concernant le littoral belge
§ 9. Les bâtiments à voile ne peuvent pas louvoyer dans les chenaux d’accès aux ports du littoral belge ni dans les eaux de ces ports et, s’ils sont équipés de moyens de propulsion mécanique, ils doivent utiliser ces moyens dans ces eaux.

A vous lire

JC

mardi 05 novembre 2019 20:42
Seascape
zef29

ce qui confirme ce que dit l'auteur du fil en 2013 finalement...

6 jours
Balise_belge_2
ecumeur

Il est donc interdit de louvoyer dans les chenaux, mais pas de naviguer sous voiles en ligne droite. A moins que le mot "louvoyer" ait un sens différent chez nos amis belges.

6 jours
Missing
Tofpei

oui mais je cite, s’ils sont équipés de moyens de propulsion mécanique, ils doivent utiliser ces moyens dans ces eaux.
Donc a voile et au moteur (avec le triangle pointe vers le bas)

6 jours
Missing
fluctuat_76

En pratique, naviguer à la voile dans les chenaux d'accès aux ports belges (par exemple à Nieuwport) fait l'objet d'une tolérance complète (et tout le monde le fait). Mais pas le louvoyage. Et dans le port lui-même, naviguer à la voile ne se fait pas (sauf absence de moteur, donc).

6 jours
Duduche_akbar
1
Duduche Braz

sans oublier le cône noir si les voiles sont hautes et le moteur en marche...

5 jours
Capitaine-haddock.1232873497
gwennili2

Il est écrit : fourvoyer...

6 jours
Img_20181211_175701
Matea13

l anse du port de bouc interdit plusieurs fois la gendarmerie est venu me le rappeler

6 jours
Seascape
1
zef29

Quand je vois des arrivées à la voile sur pontons, je suis quand même content si ça se passe loin de moi.
Certes, des gens font ça très bien, mais on n'est pas à l'abri de tomber sur un gus qui veut épater la galerie sans en avoir les compétences.

6 jours
Missing
12
gorlann29

@zef29:

moi j' ai l' impression que le pourcentage de gugus qui manœuvrent comme des branques est bien supérieur dans ceux qui ne le font qu' au moteur, qu' à la voile!

Ma constatation: de nos jours, les irréductibles qui manœuvrent encore à la voile savent le faire depuis souvent très longtemps et le font bien, alors que si tu regardes celles au moteur par plus de 20 nd de vent, il y aurait beaucoup à redire.

Gorlann

6 jours
Seascape
zef29

Les plaisanciers c'est comme les médecins ou les garagistes.
Les mauvais ne mettent pas une pancarte le stipulant.

mais oui, même au moteur les arrivées au ponton offrent souvent des beaux spectacles, et ceci même avec des propulseurs d'étrave. Beaucoup de gens pensent qu'avec une barre à roue, ils sont sur une voiture

6 jours
30287_karibario
3
viking35

Ceux qui aiment naviguer à la voile apprécieront, les autres crieront à l'irresponsabilité.
https://karibario.blogspot.com/2017/01/pen-duick-iii-dans-les-anglos.html

6 jours
Img_7496
Jidewe

magnifique récit,

6 jours
Avatar
5
roberto

Amarrage a la voile avec une fantaisie jamais vue

https://www.youtube.com/watch?v=6_BoYNscWfU

6 jours
Img_7496
Jidewe

mon voisin de ponton fait cela souvent, quand le vent se prête pour culer, grand voile haute ou alors si le vent n'est pas de face, il le pousse et arriver en bout du catway il saute à bord.

6 jours
Missing
Arzak

Ils sont forts !
Je n'aurais pas osé !


Leur talent est inversement proportionnel à celui du "cinéaste"

6 jours
Caf%c3%a9_noir
Café noir

Joli !

6 jours
Seascape
1
zef29

grosse prise de risque quand même.
ce qui me dérange, c'est que le risque est partagé par les voisins.

6 jours
Damjan
Damjan

Ca le fait,il n'y a pas beaucoup d'air,ils sont trois gaillards,le bateau doit pas peser 10 tonnes non plus...Et en plus il y a de la place!!!
Une bien belle manoeuvre comme on aimerait en voir plus souvent!!!

6 jours
__86_(22)
1
Estran

La classe, ces Italiens ! J'adore le calme des gars dans la manœuvre !

6 jours
Avatar
1
roberto

De ce qu'ils ecrivent, ce sont des polonais, dans un de leurs lacs.
(Un tel silence de la part d un equipage italien... )

6 jours
__86_(22)
Estran

Haha, je comprends mieux !

6 jours
Seascape
zef29

tu es certain que tu aimerais la voir en étant sur le bateau voisin?
Pas moi, même si c'est beau!

6 jours
__86_(22)
Estran

Peut-être que je garderais un ou deux pare-bats volants prêts à bondir

6 jours
Seascape
zef29

mon bateau est équipé de 4 pb cylindriques et deux gros forme boule avant et arrière, et ceci des deux bords.

Si quelqu'un se rate, pas de dégât, sachant que le quelqu'un peut être moi car je suis souvent seul.

5 jours
Fb
2
Dahut d'Ys

L'important est de savoir le faire...
Il m'est arrivé, en panne de moteur d'arriver à la voile à port Haliguen... Au portant (nE) avec un bout de génois dont je modifiais la surface selon la vitesse désirée.

6 jours
Damjan
1
Damjan

Oui ,mais a part les gens qui naviguent en mini et autres dayboats de sport sans moteur,combien ont deja pris l'initiatiative de tenter une approche de coffre,de pontons,ou meme plus facilement un mouillage a la voile???Juste pour essayer,quand les conditions sont reunies.
Ils sont pas legions...
Apres tout est relatif,on peut se permettre des trucs avec un bateau de 30'que l'on ne se permet plus avec un 45'...

Zero accents clavier qwerty!

6 jours
Atlantique_nord__first_30_little_wing
3
jeanlittlewing

Ce qui est anormal est de prendre un coffre au moteur

6 jours
Ber_cir%c3%a9
baboujoli

La difficulté pour la marche arrière, c'est que les bateaux ne sont pas gréés pour mnoeuvrer voiles à contre. Pour cette raison, si on ne prévoit pas de système spécial, il faut du monde pour tenir les voiles à contre. Et aussi, on est tellement habitué à faire l'inverse, que ce n'est pas spontané...
Après, une fois qu'on recule, c'est comme au moteur.... Sauf pour s'arrêter...
C'est bien de d'y essayer loin du port, dans la rade pour comprendre.

6 jours
Missing
Tilandsia

Je l'ai eu fait: un système tout simple. Je frappe un bout sur le taquet de bôme le plus reculé, qui passe dans une poulie au pied de mat et qui revient au cockpit. Pratique en solo et qui ne nécessite pas d'affaler la GV, il suffit de lâcher tout, la voile se met dans l'axe du vent = motricité zéro.
Bon pour être honnête, lors de panne moteur impromptue, je cule pas le bateau, je rentre en avant et déjà bien content. Mais je me suis amusé à faire des essais dans des conditions faciles.

5 jours
12832317_1056144524448379_8550855392936668784_n
F3477

fait régulièrement avec le class 8 à trebeurden, perros, saint quay portrieux mais c'est aussi agile qu'un dériveur.

Fait 2 fois (une panne de carburant à 3H du mat en rentrant des anglos, une fois après un départ de feu éléctrique) avec le first 35 à trebeurden mais je n'ai pas poussé le vice à aller à sa place, le ponton visiteur etait bien plus facile

6 jours
Missing
2
missingdata

Pas de raison de polémiquer à ce sujet, tous ceux qui ont appris à le faire, notamment les régatiers en dériveur, peuvent tout faire à la voile avec un équipage adapté à la taille du bateau. Le seul problème que je vois c'est avec ceux qui "tentent" des manœuvres sans savoir les faire dans un port encombré, mais c'est aussi vrai au moteur qu'à la voile.

6 jours
Ber_cir%c3%a9
4
baboujoli

Il n'y a pas "ceux qui savent" et "ceux qui ne savent pas". Il n'y a que des gens qui apprennent. Et ce, toute leur vie.

6 jours
Fb
Dahut d'Ys

savoir ça veut dire qu'on a appris, c'est simple

6 jours
P9050109
Gege44&22

Pas forcément!
Par contre, apprendre ne veut pas dire savoir, loin de là!

5 jours
Damjan
1
Damjan

je vais ptet aller m'inscrire sur un forum de neuropedagogie...
Ca a l'air assez efficace pour les manoeuvres de port.

5 jours
Missing
Lavapies

Bonjour à tous, sur la vidéo les gars maitrisent bien c'est propre mais faut pas pousser c'est pas la manœuvre du siècle non plus : la voie est bien dégagé y a 50 m de ponton libre pour se poser. Dans d'autres conditions, je pense qu'ils auraient démarré le moteur comme tout le monde.

5 jours *** Message modifié par son auteur ***
Missing
georgesand

Si le port le permet moteur et g voile et comme je suis itinérant je me fou du règlement du port
je préfère ma sécurité

5 jours
Atlantique_nord__first_30_little_wing
3
jeanlittlewing

Well enough en effet zéro exploit dans cette vidéo, bateau de 6 metres 3 costauds, en solo je serai rentré en marche avant et hop bout au vent arrivée comme une fleur // au ponton

Le côté marrant est la marche ar, inutile mais inhabituelle

5 jours
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Mais je ne crois pas que ça impressionne les filles

4 jours
Damjan
Damjan

Inutile...
Peut-etre pas si le but du jeu est d'epater les filles du club de voile du coin.
La video ne nous dit pas tout... !!!

4 jours
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Oui c bidon

4 jours
Avatar
2
roberto

Pour epater le filles, dans l autre siecle j ai ete GO Voile au Club Med, on mettait deux Lasers dans une piscine 25x25m et on faisait tout et n importe quoi, acrobaties tout en douceur sans toucher le bord.
Fin des etudes, 24 ans, celibataire, sur un bateau toute la journee, plein de filles pour feter les heros de la piscine... quelqu'un sait ou est la touche Rewind ?

4 jours
Dsc05533
fab

En butée de la gâchette il me semble..... à moins que ça ne soit la touche « end » ?

4 jours
Tuba
virginsisland

Retour régate dans le port....vous le reconnaissez?

4 jours
Pres_serr%c3%a9
golfhotel

c est a Deauville

4 jours
Tuba
virginsisland

Heu, bien , a peine une heure....................
Sympa Golf-hotel

3 jours
Fb
Dahut d'Ys

Ceux qui ont connu la belle époque de Follenfant et Fountaine sur Charente Maritime 1 se souviendront peut-être de cette rentrée sous spi entre les tours du vieux port de La Rochelle après leur victoire je crois de La Rochelle-La Nouvelle Orléans en 1982...
A l'arrière une aussière amarrée à l'étrave d'une grosse vedette de lamaneurs pour battre arrière et freiner une fois les tours passées :P

Devant 15000 Spectateurs...

Fañch

4 jours
Missing
heatingvibesRETURN

coffre à la voile pris il y a peut être 2semaines avec un kirie 40 (2pers à bord) , place de port prise à la voile avec un mistral 7.5 il y a moin d'un mois (3pers à bord), encore place de port à la voile avec un quille longue de plus de 10tonnes et seul (ça devient quand même plus compliqué sur ces unités), mon love love rentré à la voile sur sa place aussi et ceux à chaque sortie et en solo même si j'ai la place au fin fond du port. tout ca pour dire que ça se pratique et que j'invite tout voileux à le pratiquer le plus possible

Avec nos génois sur enrouleur c'est simple comme bonjour la clef c'est d'aller le moin vite possible et l'écoute dans les mains, d'aileurs ce qui me choque c'est que ce soit interdit dans les règlement de port, du coup quand je fais ces manœuvres je n'allume pas la VHF comme ça je les entend pas geuler et ils sont toujours trop flemmard pour venir m'engeuler après coup.
Un autre soucis c'est les places exiguë ou il faut pousser les voisins et le vent debout trop fort, culer en solo pour prendre une place de port est aussi trop rocambolesque pour moi, trop de risque de foirer puis j'en ai pas l'utilité.
Tout ça ne m'empêche pas de démarrer le moteur si il est ok et le laisser au point mort, j'ai pas non plus envie d'éclater les voisins ou le quai en cas de "dérapage" lors de la manoeuvre, particulièrement avec les grosses unités, sur les plus petit c'est moin vital

3 jours *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Pareil hier avec le mistral avec rafales 25 noeuds et après avoir passé la ligne d arrivée dans un beau surf à 12 noeuds ! Tu as manqué quelque chose !

1 jour
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Bateau Mistral 7.5 mais vent d est d ou mer très agitée

1 jour
Missing
heatingvibesRETURN

J'ai vu ça.. chanceux ! perso toujours bloqué au port par ma chaudière et mon mouillage HS je désespère, webasto contacté j'attend la douloureuse

environ 22 heures

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums