Tous les forums > La Taverne > Stage voile, skipper execrable, remboursements possibles ?
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
Missing
creek

Stage voile, skipper execrable, remboursements possibles ?

Hello,
Suite a un stage voile perfectionnement que j avais prevu recemment, ecourté au bout du 2eme jour, car de mon point de vue (et celui d autres commentaires passés apparemment, lu a posteriori), le skipper est allé jusqu a la limite du manque de respect dès le debut, vite desagreable, jugements sur moi ou ma vie sans me connaitre, remarques ou reponses meprisantes, antipathiques, ou non-reponses, voire limites. A de simples questions ou confirmation, du genre border un peu plus la GV au winch ou pas. Et j en passe. Bref, il avait visiblement jeté son devolu sur moi, et les 2 autres stagiaires , plutot debutants niveau 0, ont été moins servi en reponses execrables. C est mon point de vue en tous cas, je ne pense pas avoir fait de fautes particulieres, meme si personne n est parfait. Bien sur j ai supporté jusqu au 2eme jour sur 5, mais j ai pas payé 600 et qques euros pour etre meprisé encore.
Des skippers ou plaisanciers "petits tyrans" (d"eau), beaucoup en connaissent souvent, mais quand c est un gars qui en fait son commerce, c est pas terrible je trouve, pour soi et les autres d ailleurs. Meme pas envie de citer son "ecole", mais je me demandais s'il y a ou non des possibilités de demander des remboursements des frais engagés pour 5 jours (stage, frais de cambuse a partager, ciré loué pour 5 jours), ou si c est foutu d avance, sachant que j ai preferé de moi meme "arreter les frais" niveau humain, et debarquer, meme si le stage pouvait m interessait bien sur techniquement.
Bons vents quand meme ! ; )

mercredi 30 octobre 2019 10:05

Liste des contributions

Troll
1
Papy-Zoom

Il faut se méfier des jeteurs de dévolu!
Tu as au moins appris quelque chose...et tes sous sont perdus, ne perds pas ton temps et ton énergie à essayer de récupérer quoi que ce soit.

mercredi 30 octobre 2019 10:41
Missing
creek

Surement vrai. Je prevois quand meme de demander si j ai droit a qques remboursements, mais pour moi, mieux vaut voguer loin sans trop tarder apres ;)

mercredi 30 octobre 2019 11:16
Missing
1
BWV 988

Je pense que ça dépend s'il s'agit d'une école qui emploi des skippers salariés ou d'un skipper à son compte qui travaille avec son bateau.
Dans le premier cas tu peux toujours réclamer...dans le deuxième cas, ben...

mercredi 30 octobre 2019 11:54
5653
1
Polmar

Si tu aimes les vengeances, et s'il pratique au black ou hors des clous réglementaires, il devrait être possible de lui faire pourrir son avenir (par d'autres).
Sinon à passer par pertes et profits

mercredi 30 octobre 2019 12:00
Missing
creek

Je n'aime pas vraiment la vengeance , simplement la justice et savoir si j'ai droit à un dédommagement. Je dirais même que de mon point de vue il est allé jusqu'à provoquer la situation , mais chacun se fait son avis bien sûr . Je pense avoir été correct jusqu au bout, Je lui demanderais direct en mail surement, mais sans insister. Le genre de gars a poser des problemes..."lol"

mercredi 30 octobre 2019 12:25
Wp_20180302_09_34_05_pro
skipperTramex

Je pense que l'idéal, dans ce cas, est une annotation dans le livre de bord(répété, autant de fois que tu l'estime), avec photo pour toi. Et annotation dans le registre à la capitainerie, lors des escales, afin de construire un dossier et non des 'on-dit'.

Parole de skipper pro(à la retraite)

mercredi 30 octobre 2019 12:31 *** Message modifié par son auteur ***
Avrio_2019
Dr Feelgood

Tu as déja répondu à ta question...

mercredi 30 octobre 2019 12:51
P1120374
Pat45

Hello,
Tu dis que vous étiez plusieurs stagiaires à bord?S'il y a des témoins, tu peux peut-être faire pression à ton tour...mais bon, ça me semble compliqué, surtout si le skipper est patron de sa boîte et à priori pas commode!
ça m'était arrivé, mais sur le bateau de mon (ex) beau-père, au Honduras...pour d'autres raisons, j'avais également quitté le bord plus tôt que prévu, après une bonne engueulade!
Mais depuis , on est redevenu et resté très bons copains...
J'ai une bonne adresse à te communiquer, pour le prochain stage, si tu veux...

mercredi 30 octobre 2019 13:21
Img_1279_(1)
1
tiktak

Je pense que malheureusement l’argent est perdu... à moins que tu n’aies à faire à une grosse structure style Ucpa Glenans Maif auquel cas tu peux toujours demander une réduction sur un autre stage... qui ne tente rien n’a rien.

Après j’ai pu observer que dans la même situation que toi: équipier débrouillé avec équipage débutant il y a souvent des tensions avec le skipper.

Situation implicite de concurrence, difficulté à gérer les attentes différentes ? Je ne sais pas. J’ai eu plus de chance que toi cela c’est toujours réglé dans le dialogue parfois un peu vif.

Au delà ces expériences m’ont fait changer d’attitude avec les CdB. Je me mets nettement plus en retrait puisque j’ai remarqué que mes questions sur les réglages de voile le plus souvent agacent.

Du coup j’ai appris cela dans des bouquins.

mercredi 30 octobre 2019 13:15
Photo_voile
2
ric56

ne pas aller trop vite en raisonnement. Dans un divorce , il faut au moins être 2 et ils sont souvent responsable tous les 2

mercredi 30 octobre 2019 13:22
Missing
creek

S'il y a un contrat de ce type oui en effet . Par contre les raisons de la rupture, ça dépend des cas , et objectivement dans cette situation , apparemment plusieurs anciens stagiaires ou connaissances du gars ont eu des expériences négatives avec lui . Donc la cause est certainement avant tout de son côté...!

mercredi 30 octobre 2019 18:02
2018-11-27_221926
xabia

Oui ric mais l'égalité dans la responsabilité n'est pas toujours égale,et j'ai pu constater que des chefs de bord étaient quelquefois trés doués pour gérer des personnes difficiles...

mercredi 30 octobre 2019 13:37
Missing
Tilandsia

As tu seulement essayé d'en discuter avec lui ? (pas du remboursement mais de son attitude).

mercredi 30 octobre 2019 13:39
Img_1433
Solent

Tu ne nous dit pas si c’est un indépendant à son compte ou une société ou école de de croisière dont ce skipper est salarié ou sous contrat.
Si c’est le deuxième cas une simple lettre pour info et une demande de dédommagement ne coûte rien et les informera du comportement incorrect du skipper.
Sinon il est peu probable que le gars te rembourse ..

mercredi 30 octobre 2019 13:42
Missing
creek

Apparemment c'est un skipper indépendant qui gère sa boîte seul,
Pour ma part je suis du genre discret et serieux en groupe, et en effet comparé aux deux autres stagiaires un peu plus jeunes et niveau debutant, je maîtrisais déjà plus de choses . Je les ai d'ailleurs un peu aidé à faire quelques manœuvres en aparté comme finir un nœud de taquet s ils galeraient ou expliquer en dehors du cours bien sur le réglage des allures ou pour mettre à la cape. Tres sympas les 2 autres d ailleurs
Mais globalement ce type avait décidé de s'énerver contre moi. Pour l'instant j'ai pas l'intention de refaire un stage perfectionnement ou formel, plutôt du freestyle à ma façon ou si je me trouve mon propre bateau un prochain jour . Et plutôt lui répondre et donner ma réponse claire par email avec possible remboursement mais je n'y compte pas trop .,pour les deux autres stagiaires pendant le cours ils ont plutôt fait profil bas, il les a plutot menagé, mais ils ont dû voir aussi que le skipper ne m'appréciait pas beaucoup . Bref une merde parmi d'autres, politesse mise à part ;)

mercredi 30 octobre 2019 13:47 *** Message modifié par son auteur ***
Portrait-desert
1
Darwin

C'est courant chez les instructeurs, médiocres où qui ne se sentent pas au "top", fermer la gueule du meilleur! déjà vu moult fois.

mercredi 30 octobre 2019 18:13
Missing
Arzak

A mon avis, un mail c'est la solution de facilité mais n'engage pas celui qui le reçoit.
Une lettre recommandée avec AR est plus efficace !

mercredi 30 octobre 2019 13:52
Missing
creek

Globalement, vu la situation et mon droit de réponse à ce que je considère un manque de respect minimum , je vais surement lui demander de s excuser et des remboursements si possible ,sinon je m'autorise le droit de laisser des commentaires et avis très peu élogieux sur son école et sur lui , ce qui est le droit de tout commentaire sur internet pour des prestations

mercredi 30 octobre 2019 14:14 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
2
Arzak

Regardes les "conditions générales de vente" que tu as du signer avant le stage.
Tu as payé une "caisse de bord" pour des jours ou tu n'as pas été présent, etc...
Tu peux toujours demander, cela ne coute rien...

Et peut être que ce skipper s'est calmé depuis, d'autre part objectivement et sérieusement c'est un échec pour un skipper d'avoir un/des stagiaires qui quittent le bord !

mercredi 30 octobre 2019 14:39
Missing
BWV 988

@"comparé aux deux autres stagiaires un peu plus jeunes et niveau debutant, je maîtrisais déjà plus de choses . Je les ai d'ailleurs un peu aidé à faire quelques manœuvres en aparté comme finir un nœud de taquet s ils galeraient ou expliquer en dehors du cours bien sur le réglage des allures ou pour mettre à la cape" as-tu écris.

Si je peux me permettre un petite observation par rapport à ce que tu as écrit, c’est qu’il est préférable dans la situation ou l’un des stagiaires est d’un niveau supérieur aux autres que celui-ci s’abstienne de trop « étaler sa science » devant le skipper qui peut en prendre ombrage et entraîner chez lui une réaction plus ou moins hostile vis-à-vis du stagiaire en question.
Normalement avec un skipper expérimenté cela ne devrait pas se produire, mais il suffit que celui-ci ne se sente pas totalement sûr de lui pour expliquer son attitude négative à ton égard.

Je pense donc que vous aurez appris l’un et l’autre à l’occasion de ce stage.

mercredi 30 octobre 2019 15:07 *** Message modifié par son auteur ***
Ange-avatar-1
Phil o zoo

perso, je serai resté en essayant de "pourrir" la vie du skipper plus qu'il ne pourrissait la mienne, jusqu'à ce que ce soit lui qui me "débarque", sous réserve qu'il rembourse les journées non faites

mercredi 30 octobre 2019 15:10
Missing
9
BWV 988

Oui sauf que creek a eu une attitude plus intelligente que celle que tu aurais eu à sa place...

mercredi 30 octobre 2019 15:13
Fb_img_1577615883938
Guntfluk

Phil o zof tu as bien choisis ton pseudo

mercredi 30 octobre 2019 17:06
Ange-avatar-1
Phil o zoo

@ BMW et Guntfluk...

on commence par une binette pour ouvrir le mode "humour"...

on ne fuit pas systématiquement devant l'adversité mais on fait comme Estran, on règle son problème avec la personne concernée plutôt que de venir en parler ici.

jeudi 31 octobre 2019 09:43
592982
1
Chemistrebor

Quoiqu'il en soit de cette bien désagréable mauvaise expérience, je pense que les avis sur forum ont leur utilité surtout quand ce sont des vrais retours d'expériences bien documentés. Donc je pense qu'il faut mettre son feed back là ou c'est possible
De tout façon même dans les grosses structures il y a des stages de merde (pas d'autre qualificatif mieux approprié), cela me confirme bien qu'il y a quand même un problème en France dans la qualité de nos formateurs de voile, car il y comme des "trous dans la raquette" qui font que des formateurs incompétents pédagogiquement et avec des qualités relationnelles nulles arrivent à passer à travers les mailles. Cela devrait remonter aux autorités compétentes qui valide la légalité de ces activités marchandes car même en association il y a rémunération des moniteurs pro non bénévoles, quant au statut de bénévole, s'il était regardé d'un peu plus près.....
Creek, perso je regarderai qui je peux informer, je crois que les écoles de voile en France dépendaient du ministère de la jeunesse et des sports (maintenant je ne suis plus très sur), et un courrier bien clair et argumenté aura au moins le mérite de prévenir...Pour les avis clients, ce sont les forums et sites dédiés type :
https://www.tripadvisor.fr/Search?singleSearchBox=true&geo=1&searchNearby=&pid=3826&redirect=&startTime=1572453804393&uiOrigin=MASTHEAD&q=stage%20voile&supportedSearchTypes=find_near_stand_alone_query&enableNearPage=true&returnTo=https%253A__2F____2F__www__2E__tripadvisor__2E__fr__2F__&searchSessionId=F0CB120695D052CDEED1006544CD52091572453777314ssid&social_typeahead_2018_feature=true&sid=F0CB120695D052CDEED1006544CD52091572453810552&blockRedirect=true

mercredi 30 octobre 2019 17:45 *** Message modifié par son auteur ***
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
2
Calypso2

en fait c'est la vie : on rencontre des moniteurs auto ecole execrable , des profs nuls , des commerçants mal aimable etc etc ..comme dans toutes activités …rien de nouveau

et des clients insupportables aussi et tout cela est souvent subjectif et question de caractères des uns et des autres ..

il serait interessant de savoir ce qu'en pense ce skipper de son stagiaire Creek

mercredi 30 octobre 2019 18:15 *** Message modifié par son auteur ***
Ange-avatar-1
Phil o zoo

pas sûr que le lien que tu donnes soit un bon exemple de "stage voile"...?

2 hôtels dans 8 propositions... et dans ces "sites dédiés" certains "clients" sont payés pour donner des avis favorables.

jeudi 31 octobre 2019 09:50
592982
1
Chemistrebor

Perso, quand j'ai du feed back que je pense utile, je le distribue sur plusieurs sites a grand diffusion.
Dans le cas présent, à ma connaissance, il n'existe pas un site dédié spécifiquement sur la formation voile (loisir et pro) avec des discussions sur les filières et structures.
Les faux avis favorables constituent effectivement un problème, (on l'a même vu ici sur le forum HEO ). En croisant les messages et en parcourant plusieurs forums, il est parfois possible de faire un tri entre le retour sincère et la promotion déguisée.
Il est certainement plus difficile, de détecter un faux mauvais feed back d'un concurrent ou de quelqu'un qui veut régler ses compte pour une autre histoire....
Si cela intéresse les héossiens, nous pourrions suggérer une section du forum HEO réservée aux sujets de l'enseignement de la voile et moteurs....

jeudi 31 octobre 2019 14:10
Missing
1
gorlann29

C' est quoi du "feed back"?

Gorlann, (Français francophone sur un site français)

jeudi 31 octobre 2019 15:57
__86_(22)
Estran

"commentaire(s)" suffit en général

jeudi 31 octobre 2019 16:02
Iri2
LaTortue

pas mal de pros ont un compte tripadvisor, et la tu peux y faire des commentaires. Ils ont aussi souvent facebook mais dans ce cas plus compliqué d'y laisser un commentaire si tu n'es pas dans les amis.

jeudi 31 octobre 2019 16:06 *** Message modifié par son auteur ***
__86_(22)
7
Estran

Tant que certains persisteront à penser que gueuler est le signe ultime de l'autorité, on croisera ce genre d'énergumènes, en mer comme ailleurs.

J'ai eu un moniteur comme ça lors d'un stage de voile il y a quelques années, très compétent techniquement mais nul en pédagogie et en psychologie élémentaire. J'étais la seule femme du bord. Après 2 réflexions désagréables sur un ton d'adjudant-chef, je lui ai expliqué tranquillement, en tête à tête, 1) que j'avais payé pour être là, 2) que si je savais tout faire parfaitement, je n'aurais pas besoin de stage, 3) qu'il s'agissait de loisirs pour moi, pas d'une opération commando 4) qu'il me devait par principe le respect. A partir de là, tout s'est super bien passé

mercredi 30 octobre 2019 18:07
Missing
creek

En effet, j'ai d'ailleurs répondu en partie ça, au moins pour la question d'avoir payé pour venir , pas pour qu on me manque de respect , et aussi sur le fait que justement j'étais ici parce que je ne maîtrise pas tout côté voilier. Mais parfois il y a de sacrés c..... ;)

mercredi 30 octobre 2019 18:28 *** Message modifié par son auteur ***
Portrait-desert
Darwin

Peut-être que c'est au début avec un petit entretien en aparté et avec un peu de fermeté de bien le recadrer.
L'avantage d'avoir des tranches de vie bien dégueulasses c'est l'expérience des rapports de force.

@Estran: on a du poster en même temps, ta pratique est excellente!

mercredi 30 octobre 2019 18:23 *** Message modifié par son auteur ***
214399
Lebrizetout

Remarque HS

Je n'ai jamais rencontré autant de gueulard que sur des bateaux. Je ne dit pas de parler fort pour se faire entendre, mais simplement de gueuler après l'équipage, simplement pour le plaisir. Bref, des gros cons ! Et la palme est dans les prises de mouillage et à l'accostage.

mercredi 30 octobre 2019 18:30
Portrait-desert
1
Darwin

Et quand ça va mal souvent c'est la déroute!
Dans bien des pays gueuler est une faiblesse.
Surtout qu'au bout d'un moment tout le monde s'en branle.
Résultat, dans cette affaire, on a rien appris et "perdu" son pognon.
D'où l'importance de prendre des renseignements avant de signer et payer.
Aprés le breef de l'amiral, avant que tout commence y aller d'un ton anodin dans le genre des propos d’Estran.
C'est à bord que ça se joue aprés: result = peanuts.

mercredi 30 octobre 2019 18:46
__86_(22)
1
Estran

Vrai, et c'est totalement contre-productif ! Stresser son équipage (ou son épouse) est la pire chose à faire pour une manoeuvre sereine et réussie.

mercredi 30 octobre 2019 18:40
P1120374
Pat45

certains couples essaient de résoudre le problème en s'équipant de Talkie Walkie...ça donne des scènes parfois surprenantes au mouillage!
La meilleure école pour les gueulards en tout genre est la nav solo...

mercredi 30 octobre 2019 18:54
214399
1
Lebrizetout

un gars qui gueule veut dire "je ne maîtrise rien et j'ai besoin de vous"... ça me fait pitié !!! Et en plus, si il faut une radio pour gueuler, alors là c'est le délire.
Combien j'ai rencontré de ceux qui ne naviguent pas parce que "y'a pu d'équipiers". :sisi: Y'a pleins d'équipiers possibles si on ne les dégoûte pas dès la première virée.
Et dans le cas de Creek, même si l'avis de l'accusé serait intéressant, il y a pleins de mecs qui confondent navigation et pédagogie. Transmette un savoir est un art. Et c'est au formateur de s'adapter à l'apprenant, sinon on change de métier. Mon gars passe un BE voile. J'ai été satisfait de voir la démarche pour leur apprendre à construire une séance d'apprentissage.

mercredi 30 octobre 2019 20:04
Portrait-desert
2
Darwin

J'ai connu des super-bons et terribles gueulards.
Parfaitement inaptes à enseigner et pourtant dans la fonction!
Il manquait seulement L'aspect humain et c'est grave.
Être un bon instructeur, c'est d'abord le plaisir de voir les participants s'élever, et çà c'est top!

mercredi 30 octobre 2019 20:34
Missing
Tilandsia

Loin de moi l'idée de mettre en doute le récit de Creek, il m'est arrivé à peu près la même chose avec un moniteur moto, qui m'a pris en grippe lors du passage au gros cubes, uniquement parce que je suis arrivé, blouson et casque sur une 125. Les autres n'avaient jamais mis le cul sur une moto. J'en ai pris plein la gu...le.
Mais, sur la base de quoi vas tu justifier ta demande de remboursement ? Délit de sale gueule ? de sale c..? Pour harcèlement moral ?

A mon avis, passe à autre chose. Et je suis d'accord avec @Arzak: la pire des choses pour lui, c'est que tu sois parti.

mercredi 30 octobre 2019 19:20
Fenua
Viktor bis

Il y a un point qui n'a pas été examiné : on apprend plus vite et on retient mieux quand on est sous pression. Comme si un stress intense en situation de perte de repères boostait les neurones.
Cette technique était utilisée par les instructeurs de la RAF pour la formations accélérées des pilotes. Et c'est toujours pratiqué dans les commandos.
Pour la voile, je ne sais pas. Mais peut-être que ça aide ?

jeudi 31 octobre 2019 08:23
5653
2
Polmar

Cette technique peut fonctionner; mais n'est pas à généraliser systématiquement.
Pour certains, un stress (trop fort) devient insupportable et peut conduire à un état de sidération, physique et/ou intellectuelle.
En mer ce peut être très dangereux!

le sachant doit savoir très vite comment adapter son comportement à chaque élève.

jeudi 31 octobre 2019 08:47
Missing
4
Arzak

Il suffit de voir comment cela se passe en entreprise;
Les "managers" qui passent leur temps à stresser les employés voient des gens qui s'agitent dans tous les sens (pour faire plaisir aux petits chefs) mais cette agitation fébrile est généralement totalement contre-productive concernant l'efficacité des personnels et la productivité de l'entreprise...

jeudi 31 octobre 2019 11:02
__86_(22)
5
Estran

Je pense que le "stress intense" version commando permet surtout aux militaires d'avoir des troupes qui obéissent mécaniquement, sans réfléchir... C'est le degré zéro de la pédagogie.

jeudi 31 octobre 2019 08:58
Fenua
Viktor bis

Les pilotes de la RAF sont le contre-exemple. Ils devaient être capables de prendre des décisions rapides, dans des contextes non prévus d'avance, et de gérer un stress intense au combat. Le contraire de robots.
Force est de constater qu'avec cette méthode on pouvait former en 2 ou 3 mois des gamins qui avaient juste fait un peu de planeur, ou même jamais piloté.

jeudi 31 octobre 2019 09:35
Img_20180618_163612
juliusse

Les démineurs, pompiers de Paris sont un autre contre-exemple. Et les commandos ne sont généralement pas des abrutis, ni des moutons.

jeudi 31 octobre 2019 09:50
Missing
creek

Mon expérience fait que quand on s'attaque aux personnes et qu'on vise clairement a les blesser ou les juger sans même les connaître sur leur vie , sans meme de raisons, là c'est tout simplement que la limite du respect a été franchi , de la haine ou mechanceté gratuite, et c'est mon expérience avec ce type , qui pour moi est tout simplement un gros connard ;) Je pense être avoir été correct jusqu'au bout comme j'ai dit, c'est bien beau de mettre la pression sur les stagiaires, mais il y a quand même des limites qui s'appelle le respect et quand il est franchi ce n'est pas pardonnable ;)

J'avais eu il y a quelques années deux moniteurs de voile de club pour plusieurs cours individuels sur les manœuvres essentielles et quelques autres choses de base , et ils avaient été tous les deux très sympas. ( au final , peu importe qu'ils soient sympas ou pas , tant qu'ils restent respectueux). Le premier assez vif et pouvant mettre un peu la pression-motivation comme tu dis, mais il restait bien sûr dans le cadre du respect de base qu'on doit à tout le monde . C est donc très différent

jeudi 31 octobre 2019 09:18 *** Message modifié par son auteur ***
P8160008
James

Holà
Stresser les gens pour les faire avancer n'a jamais fait que des moutons obéissants...
Dans mes passages aux écoles nationales de voile et de ski j'ai rencontré bien des profs antipathiques avec un savoir immense mais incapables d'une pédagogie de base...des vrais dictateurs...avec le pouvoir jouissif pour eux de saquer l'élève moniteur qui ne leur revenait pas...
Heureusement d'autres étaient nettement plus humains et très sympas !
Au contraire donner de la confiance aux gens ,les encourager donne une dynamique de groupe très gratifiante, une bonne ambiance pour apprendre dans la bonne humeur.
Ca n'empêche pas la rigueur...
Là on est sur de l'école de voile, pas pour faire de la compétition...

jeudi 31 octobre 2019 09:29
__86_(22)
2
Estran

Pilotes de la RAF, démineurs, commandos... on parle de se perfectionner dans une activité de loisirs, pas de partir en mission pour sauver le pays !

jeudi 31 octobre 2019 09:56
P1120374
Pat45

Hello,
J'ai enseigné une bonne partie de ma vie(équitation)...on trouvait dans ce milieu le même genre de gueulards.
Souvent ils compensaient par leur attitude un manque de savoir et de technique, ou une frustration quelquonque...
Il m'arrivait cependant de hausser le ton(c'est parfois un dur métier...), mais sans jamais entrer dans des considérations ou attaques personnelles.

jeudi 31 octobre 2019 10:06
Missing
Arzak

Je crois que le pire que j'ai entendu, c'est en voisinant des stades de foot ou des "entraineurs" gueulards et injurieux "formaient" de pauvres jeunes enfants à cette discipline.
La honte.

jeudi 31 octobre 2019 11:05
Missing
Scotland

Et quand tu vas faire un tour sur le bord d'une piscine lors des séances d'entrainement, c'est tout bonnement impensable !!! Vu une vieille gloire locale qui pourrissait les gamins... Un gars qui se la jouaient à la "Lucas" sans se rendre compte que les jeunes qu'il avait devant lui n'en ferait jamais leur métier... Beurk...

jeudi 31 octobre 2019 11:21
35301_1461275684631_3837433_n
ptiplouf

La fédération n'y est pas pour rien. Je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais à l'époque de mes gamins, j'avais cru comprendre que les subventions étaient corrélés aux résultats. D'un point de vue purement pécuniaire, il valait mieux laisser les gamins sur le banc que de les emmener faire de mauvais résultats en compétition.

En dégouttant les mauvais, l’entraîneur ne fait rien d'autre que ce qu'on lui demande : se libérer du temps pour former l'élite à médailles dont rêve sa fédération.

jeudi 31 octobre 2019 11:47
Fenua
Viktor bis

Sans doute n'as-tu jamais été en situation critique au milieu de l'océan, bien sûr je ne te le souhaite pas, mais si ça devait t'arriver, un entraînement à la survie, en commençant par le mental te donnerait plus de chances de t'en sortir.
Amha il ne faudrait jamais perdre de vue que si la voile est une activité récréative, cela peut devenir à tout moment un sport à risque.

jeudi 31 octobre 2019 10:14
__86_(22)
1
Estran

Le jour où je déciderai de traverser l'océan, je ferai un vrai stage de survie !
Pour apprendre la voile (ou quoi que ce soit d'autre), mieux vaut donner envie que faire peur.
Quant au mental, il se renforce avec la confiance et les années de pratique.
Aujourd'hui, aucun sportif de haut niveau ne renforce son mental par l'endurcissement de type militaire, mais plutôt par la sophrologie et autres méthodes du même style, qui ont largement fait leurs preuves.

jeudi 31 octobre 2019 11:20
Img_20180618_163612
juliusse

La sophrologie et autres techniques sont enseignées aux militaires depuis plus de 20 ans...

jeudi 31 octobre 2019 11:24
__86_(22)
Estran

Dans ce cas, tout le monde est d'accord !
On arrête de gueuler et on respire

jeudi 31 octobre 2019 11:39
C281-d2a3
1
margotte

Je préfère un formateur un peu moins compétent qui sait bien transmettre ce qu'il sait plutôt qu'un très bon, incapable de faire passer son savoir.
Bien sûr, ça n'engage que moi

jeudi 31 octobre 2019 10:31 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
outremer

Les rapports entre les êtres humains peuvent être très sophistiqués mais dès la crèche on peut déjà noter des dominants et dominés. C'est une réalité biologique et on retrouve les mêmes traits à l'âge adulte. A chacun de se situer, de définir ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas ou plus, et de réagir selon son propre jugement, ses intérêts bien compris, ses moyens réels. Quand on rencontre quelqu'un d'autre la première chose impérative à faire est de l'identifier, le jauger, et d'en tirer les conséquences.
Il faut naturellement avoir les moyens de sa politique et une bonne maitrise de soi, pour répondre efficacement à un comportement agressif tout en prenant garde à ne pas inverser la situation au profit de l'agresseur. Ne pas trop compter sur les autres la courageuse lâcheté étant le caractère le plus répandu de nos jours.
Dans votre cas vous deviez très rapidement stopper le comportement agressif ou pervers de votre skipper.
Vous n'aviez rien à y perdre et tout à y gagner. Au pire c'est lui qui vous aurait débarqué et aurait été obligé de vous rembourser.
Classiquement on se débarrasse souvent facilement de quelqu'un en le faisant craquer !

jeudi 31 octobre 2019 10:58
Missing
creek

Oui ben les rapports dominants-dominés, je m'en fous . Pour ma part j'aime être libre ,dans le respect des autres et reciprique. Et ce genre de type et de comportement me dégoûte plus qu'autre chose. C'est mon point de vue en tout cas . Et comme je disais d'autres personnes ont le même avis que moi sur ce gars , donc sans etre parfait moi meme, c'est qu'il doit clairement être très peu respectueux ni honnête , pour rester poli

jeudi 31 octobre 2019 11:16
214399
Lebrizetout

Creek t'as pas compris. T'étais sur un stage voile commando en mode survie au milieu des iceberg. T'as du te tromper de bateau en embarquant

jeudi 31 octobre 2019 11:24
Missing
outremer

En dehors des masochistes, qui aime être agressé ?? L'homme n'est ni bon ni mauvais. Il est ce qu'il est. Il faut faire avec.
Et effectivement il y a des gens infréquentables.
Votre question était surtout de vous faire rembourser.
En théorie il faudrait engager une procédure couteuse pour démontrer avec témoins à l'appui que votre débarquement prématuré était totalement justifié par le comportement inacceptable de votre skipper. Mais si les autres équipiers ne sont pas intervenus ou ne vous ont pas suivi il est peu probable qu'ils acceptent de témoigner en votre faveur. Vous pourriez aussi vous poser des questions sur leur comportements.
Plaie d'argent n'est pas mortelle. La vie est un gigantesque Poker où tout le monde perd à la fin. En réalité vous êtes le vrai gagnant dans cette affaire car vous avez pu en seulement deux jours de mer comprendre la vraie vie possible à bord d'un petit bateau. Imaginer que la même situation vous arrive au milieu du néant avec une mer très mauvaise et à des jours d'un port de relâche !.
Relisez l'aventure d'Alexander Selkirk ou de la "Bounty".
Plus près de nous il y a eu l'intervention très connue d'Eric Tabarly envoyé en urgence pour régler un problème de rapports tendus entre skipper et équipage à bord d'un bateau de course en entrainement.

jeudi 31 octobre 2019 13:19
30287_karibario
1
viking35

Les "rapports tendus entre skipper et équipage à bord d'un bateau de course en entrainement."

Cela concerne le voilier "la Poste" et ils étaient en course. Le skipper, D.Mallet, avait atteint son seuil d'incompétence et son équipage ne voulait pas repartir avec lui vers le Horn.

jeudi 31 octobre 2019 15:13
__86_(22)
Estran

Formidable, cette vidéo d'époque !

jeudi 31 octobre 2019 16:29
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums