Tous les forums > La Taverne > BEA mer du voilier Momo et homme à la mer SNSM
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Consulter dans ce fil dans la version 5-Beta.
P1080228
zoom

BEA mer du voilier Momo et homme à la mer SNSM

Voici une enquête intéressante, Triste hélas, mais les recommandations sont à méditer.Je note celle sur les longes .
La communication en Anglais est, on le voit ici un facteur très important.

http://www.bea-mer.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/beamer-fr_momo_2018.pdf

mercredi 23 octobre 2019 18:24

Liste des contributions

Missing
vannina

merci, intéressant en effet.

mercredi 23 octobre 2019 19:18
Portrait-desert
Darwin

Merci Zoom, à méditer!

mercredi 23 octobre 2019 21:39 *** Message modifié par son auteur ***
Atlantique_nord__first_30_little_wing
1
jeanlittlewing

Merci, je me demande si la carto électronique n’est pas partiellement un des facteurs conduisant à L’accident, qui prendrait un chenal non éclairé de nuit sans cette aide à la navigation?

mercredi 23 octobre 2019 22:19
Avatar
Steredenn

Certes les bouées latérales ne sont pas lumineuses, mais la passe est balisée, d'abord par l'alignement à 63° du phare de St Nicolas sur celui de Grave, puis par l'alignement au 41° du phare du Chay sur celui de St Pierre.
Les instructions nautiques recommandent de ne pas s'engager dans les passes par houle supérieure à 1m et contre le jusant...

dimanche 27 octobre 2019 18:04
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Pour un non pratique le nez sur son écran ... ça reste un chenal non éclairé

dimanche 27 octobre 2019 19:00
Jem
bil56

moi, il y a longtemps sans carto, mais par conditions correctes ...

dimanche 27 octobre 2019 18:25
162cae35-4f4c-4b71-b66b-d95634c55b70
1
Diver

Merci pour ce rapport qui permet de s’instruire.

L’explication telle que fournie par le rapport : le navigateur dont il est question aurait du prendre le chenal Ouest, dragué a une profondeur limitant l’apparition des déferlantes contrairement au chenal sud, bcp moins profond.

Or le bateau lors de son naufrage est situé a « environ 12 miles de Royan, » sur le chenal sud. Or en comptant 12 miles a partir de Royan sur le chenal sud, on est dans des profondeurs supérieures a celle de 12 metres de la passe Ouest ( point 4 sur la carte).

Dommage de ne pas avoir le point exact du naufrage.

Si cette position est la vraie position du lieu du naufrage, le facteur d’apparition des déferlantes serait non pas la faible profondeur, mais le vent d’ouest contre courant de marée descendante. Mais la encore, toujours selon le rapport, la marée venait a peine de rentrer dans sa phase de descente, donc selon la règle des douzièmes, pas de fort courant a ce moment la.

L’explication doit être dans le « environ » 12 miles de Royan, le bateau devant être d’avantage engagé dans le chenal Sud la ou les profondeurs remontent.

Bref, ces rapports - au delà du drame qu’ils rapportent - sont intéressant a lire pour comprendre, et éviter de reproduire.

mercredi 23 octobre 2019 23:02
P1080228
1
zoom

Le voilier est représenté en page 42, plus nord vers le banc du chevrier, les fonds sont de 7m, peut peut-être plus déferlant par là.

mercredi 23 octobre 2019 23:31 *** Message modifié par son auteur ***
162cae35-4f4c-4b71-b66b-d95634c55b70
Diver

Merci pour cette précision. On est donc a 8 miles et non pas 12 de Royan sur le chenal.

mercredi 23 octobre 2019 23:42
P1080228
zoom

La vue navionics, ou l'on voit bien le balisage. Il est en décalé, de nuit avec du mauvais temps, pas top.

mercredi 23 octobre 2019 23:43
Missing
pinch

Merci pour le rapport! Très instructif!
En tout cas, impressionant la longe rompue! ça montre aussi qu'ils ont du sacrément se faire secouer!

jeudi 24 octobre 2019 10:07
Image
Lulu2

J'ai un peu de mal à comprendre l'explication du BEA sur la rupture de la longe du canotier. Si les coutures de la boucle ont lâché, d'une part cela n'interrompt pas la continuité de la sangle et, d'autre part, la rupture des coutures absorbe une partie du choc.
Mais il est écrit que la longe est approuvée pour 300 kg seulement, alors que les lignes de vie sont données pour 2000 kg.

jeudi 24 octobre 2019 14:23
Iri2
LaTortue

je n'ai pas rien compris non plus ce qui concerne la rupture de longe et l'effort produit sur les coutures à cause d'une erreur de mise en place des mousquetons; le schéma cité ne précise pas comment ça doit être mis, ni l'erreur commise.

jeudi 24 octobre 2019 15:47
Pavillonbleuocc
a_guy

comme c'est une de mes zone de jeux

100% pour la recommandation Du bea pour améliorer la procédure d’information des zones de tir du site Landes de DGA Essais de missiles (DGA EM) !

exemple aujourd'hui
--------------------------------------------------------------------------------------
PRIMO/AVIS DE TIRS ZONES DES LANDES (TOUTES HEURES LOCALES - UTC+2)

EN RAISON DES TIRS PREVUS DU LUNDI 21 OCTOBRE 2019 AU DIMANCHE 27
OCTOBRE 2019 INCLUS.

LUNDI 21 OCTOBRE 2019:
-ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 13H00 A 23H59 DU 4414N AU
4416N DE LA COTE AU 00120W.
-TIRS DE 12H30 A 16H30 ENTRE LES 4 POINTS SUIVANTS:
A:4454N - 00216W
B:4438N - 00121W
C:4403N - 00128W
D:4417N - 00221W
AVEC UNE ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 12H30 A 16H30 DU
4342N AU 4456N ENTRE LE 00115W ET LE 00223W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 DU 4419N AU 4427N DE LA C TE AU 00120W.

MARDI 22 OCTOBRE 2019:
-ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 08H00 A 16H00 DU 4414N AU
4416N DE LA COTE AU 00120W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 ENTRE LES 4 POINTS SUIVANTS:
A:4454N - 00216W
B:4438N - 00121W
C:4403N - 00128W
D:4417N - 00221W
AVEC UNE ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 12H30 A 16H30 DU
4342N AU 4456N ENTRE LE 00115W ET LE 00223W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 DU 4419N AU 4427N DE LA COTE AU 00120W.

MERCREDI 23 OCTOBRE 2019:
-TIRS DE 08H30 A 12H30 DU 4420N AU 4428N DE LA COTE AU 00122W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 ENTRE LES 4 POINTS SUIVANTS:
A:4454N - 00216W
B:4438N - 00121W
C:4403N - 00128W
D:4417N - 00221W
AVEC UNE ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 12H30 A 16H30 DU
4342N AU 4456N ENTRE LE 00115W ET LE 00223W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 DU 4419N AU 4427N DE LA COTE AU 00120W.
-ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 08H00 A 19H00 DU 4414N AU
4416N DE LA COTE AU 00120W

JEUDI 24 OCTOBRE 2019:
-TIRS DE 08H30 A 14H30 DU 4420N AU 4428N DE LA COTE AU 00122W.
-TIRS DE 12H30 A 16H30 ENTRE LES 4 POINTS SUIVANTS:
A:4454N - 00216W
B:4438N - 00121W
C:4403N - 00128W
D:4417N - 00221W
AVEC UNE ZONE DECLAREE DANGEREUSE ET SURVEILLEE DE 12H30 A 16H30 DU
4342N AU 4456N ENTRE LE 00115W ET LE 00223W
-TIRS DE 12H30 A 16H30 DU 4419N AU 4427N DE LA COTE AU 00120W.

VENDREDI 25 OCTOBRE 2019:
-IL N'Y AURA PAS DE TIR.

SAMEDI 26 OCTOBRE 2019:
-IL N'Y AURA PAS DE TIR.

DIMANCHE 27 OCTOBRE 2019:
-IL N'Y AURA PAS DE TIR.

SECUNDO/POUR TOUS RENSEIGNEMENTS OU AUTORISATION PARTICULIERES
CONTACTER LE PC SAUVEGARDE MER DU CELM PAR TELEPHONE AU 33 5 58 82 22
58,PAR BOITE VOCALE AU 05.58.82.22.42 OU AU 05.58.82.22.43 OU SUR VHF
MARINE CANAL 16 ET 6 : INDICATIF/BRAVO/KILO
ANNULER CE MSG LE 280000 UTC OCT 19

-------------------------------------------------------------------------------------------

EN MODIFICATION DE L'AVURNAV LOCAL BREST 3891 .

PRIMO: TIRS DU JEUDI 24 OCTOBRE 2019 (TOUTES HEURES LOCALES ):

-TIR DE 08H30 A 14H30 DU 4420N AU 4428N DE LA COTE AU 00122W.
SECUNDO:

POUR TOUS RENSEIGNEMENTS OU AUTORISATIONS PARTICULIERES CONTACTER LE
PC SAUVEGARDE MER DE DGA EM- SITE LANDES (CENTRE ESSAIS
MISSILES/MISSILES TESTING CENTER) PAR TELEPHONE AU 05.58.82.22.58 OU
SUR BOITES VOCALES AU 05.58.82.22.42 OU AU 05.58.82.22.43 OU SUR VHF
MARINE CANAL 16/06/10 INDICATIF: BRAVO KILO

--------------------------------------------------------------------------------------------------

ça serait bien plus simple de :

1) Nommer ces Zones (elles changent régulièrement) une bonne fois pour toutes avec des appellations claire genre : Tir dans Zone marguerite le 24 octobre à 15h''
2) Définir heures par heures jours par jours les Zones a éviter.
3) De transmettre plus régulièrement ces infos via le Navtex et pas 1 ou 2 envoi)

jeudi 24 octobre 2019 11:25 *** Message modifié par son auteur ***
P1080228
zoom

Je suis bien d'accord, d'autant plus que les zones existent, ce sont les "zonex" zones d'exercices.
En méditerranée, les coordonnées sont cités dans les avurnavs, mais les zonex sont aussi noté, cela facilite la lecture, mais on se fait avoir de temps en temps en retour de croisière n'ayant pas les avurnavs en mer.
Sur le golfe de Gascogne, c'est particulièrement fourni.

jeudi 24 octobre 2019 13:13
Jem
bil56

j'ai pratiqué ce coin il y a des années, revenant d'Espagne, de nuit.
cette passe sud est pas facile, juste à côté du banc du chevrier pas bon sûrement par vent frais du large ...

jeudi 24 octobre 2019 14:45
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

GPS ou estime ?

jeudi 24 octobre 2019 15:39
Jem
bil56

un vieux gps mais sans carto

jeudi 24 octobre 2019 18:19
Atlantique_nord__first_30_little_wing
jeanlittlewing

Les waypoints quand même c bien

jeudi 24 octobre 2019 23:20
P1080228
zoom

Oui, j'imagine la situation bil56.
Pour Lulu2, je pense que l'accrochage du Point Fixe (PF) et de la longe était comme sur l'image du bas, l'accrochage était fait de longe à longe. En zoomant sur le rapport pdf, on voit la couture au niveau de la ganse. au niveau superieur. A un moment donné , il y a arrachement, de plus, il y a de la longueur. A l'éjection, puis dans l'eau le poids d'un corps, s'est énorme.

jeudi 24 octobre 2019 15:00
Image
Lulu2

Je comprends bien l'arrachage des coutures et l'ouverture de la ganse qui en résulte. Mais je ne comprends pas la rupture de la sangle que je suppose être continue d'un mousqueton à l'autre.

jeudi 24 octobre 2019 16:22
Caf%c3%a9_noir
Café noir

Continue ?
Pas si sûr !
Le coté élastique est une sangle creuse, l'autre semble une sangle plate.

jeudi 24 octobre 2019 16:46
Image
Lulu2

Ah ben évidemment, si la sangle n’est pas continue !
Je pense qu’il serait irresponsable de faire des longes comme ça.

jeudi 24 octobre 2019 17:04
Image
Lulu2

Je viens de regarder de près mes longes Wichard qui sont du même type : un mousquif médian, une branche courte inélastique et une branche élastique avec chacune un mousquif.
La sangle n'est pas continue bien que les deux branches soient exactement de la même couleur (pourquoi ?). Il y a une couture entre les deux branches pour les relier. Si on utilise la longe comme l'a fait le canotier SNSM, il est évident que ça peut casser.
Il m'est déjà arrivé d'utiliser mes longes ainsi sans me rendre compte de l'erreur ni du risque (trois mousquifs identiques maillés au harnais, de nuit, manoeuvre urgente et stress, etc.). Je crois que je vais les changer contre d'autres modèles plus sécuritaires.

jeudi 24 octobre 2019 21:21
Losninos
Hubert, de Cherbourg

Mes sangles à trois mousquetons sont faites d'une sangle continue.
Pour eviter que la couture du milieu puisse travailler à l'arrachement il y a un bout de sangle cousue de part et d'autre de la couture du mousqueton central

mercredi 30 octobre 2019 15:07
Imgp0651
3
triple jim

Merci du partage du compte rendu, très intéressant.

Ce que je vais dire n' a pas de rapport direct et je n' ai surtout pas l' intention d' avancer une solution en prétendant qu'elle aurait pu éviter ce drame, juste faire part de mes doutes...

Donc voilà : je suis grimpeur et je n' aime pas trop les longes "marines", trop statiques à mon sens.

Surtout que les situations de chutes dynamiques peuvent générer des efforts très importants, particulièrement sur une ligne de vie.

Dans le monde de l' escalade, on raisonne généralement en termes de charge de rupture et on se méfie des élements dépourvus de capacité d' absorption élastique.

J'imagine, enfin j' espère que les 300 kgf mentionnés pour cette longe sont une charge de service avec un coefficient de sécurité (probablement de 5)

Ca fait un moment que je pense remplacer* mes longes "marine" par des longes d' escalade en corde dynamique et si possible en y intégrant un dispositif d' ajustement de la longueur. Toujours dans le souci de limiter la force de choc, j' évite de trop tendre mes lignes de vie.

Je ne suis pas plus convaincu par les harnais marine, je serai plus à l' aise avec un cuissard de grimpe ( voir d' ailleurs les harnais utilisés en Sail GP, des harnais de grimpe).

Le danger des harnais avec point de tire à la poitrine les a disqualifiés depuis longtemps en montagne et sur le rocher. Vous me direz qu'il y a la sous cutale. Bof...

Pas évident de porter un cuissard sur des fringues épaisses, par contre.

Autre souci : ces équipements ne sont pas en accord avec la réglementation applicable en mer...

Le harnais avec basculement du point de tire sur le dos dont on a parlé dans un autre fil me parait très intéressant, très cher aussi malheureusement.

* sans doute au cas par cas : par exemple si je dois aller bricoler sur ma bôme, qui sur mon trimaran se trouve au dessus de nulle part, c'est à dire au mieux au dessus d'un pont arrière très étroit et au pire au dessus de l' eau, là c'est baudrier de grimpe. En suspension (potentielle, enfin on l' espère), je préfère nettement un cuissard à la sous cutale qui me parait un peu pathétique...aie.

jeudi 24 octobre 2019 20:14 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
roberto

tripleJim
"Ca fait un moment que je pense remplacer* mes longes "marine" par des longes d' escalade en corde dynamique et si possible en y intégrant un dispositif d' ajustement de la longueur. "
.
J'ai essaye' ceci: mousqueton Tango, plaquette pour raccourcir, cordage alpino/speleo de 9mm, mousqueton ouverture rapide cote harnais. Il faut que je trouve comment ranger la partie avec le noeud, car quand on raccourcit le cordage, la partie excedente pendouille et le noeud tend a s encastrer partout.

mardi 29 octobre 2019 11:22
Imgp0651
triple jim

Bonjour Roberto

Ca semble pas mal !

Quelques questions (pour progresser ensemble)

- Est ce que la plaquette bloque la corde ou bien la freine t'elle seulement ? Je pensais utiliser un Click n Up (Climbing Technology) qui est 100% autobloquant et se débraye assez facilement.

- Le mousqueton ouverture rapide côté harnais : quelle est la charge de rupture ? Très bonne option car le largage sous charge est essentiel mais ça semble très petit comparé à n'importe quel mousqueton de harnais...

-pour le mou, je pensais mettre la plaquette ou l' autobloquant côté extremité de la longe, mais ça n' empêchera pas le noeud d' arrêt de se coincer ici et là

Petzl fait un bon systeme tout prêt mais le brin non réglable est plutôt court pour une utilisation en bateau...

mardi 29 octobre 2019 12:26
Image
2
Lulu2

Attention au mousqueton à ouverture rapide. Le modèle qui figure sur les photos de Roberto est difficile à larguer en charge. Préfèrer un modèle du type ci-dessous.

mardi 29 octobre 2019 14:44 *** Message modifié par son auteur ***
Avatar
1
roberto

La plaquette est Petzl, de memoire elle s'appelle Slide ou Slyde: le cordage en tension se bloque totalement, du moins avec le passage de la corde comme j ai fait, sur le site Petzl ou Youtube il y a des videos bien faits. J'ai essaye avec du cordage de 10 mais cela coince, de 8mm c est trop fuyant, il faut du 9mm que effectivement on ne trouve qu en escalade et c est tant mieux elle est plus elastique.

Cela fait un moment que je fais des essais pour des longes avec des dispositions on va dire en evolution, pour le moment j utilise ce que j ai a bord mousquetons etc.
http://sybrancaleone.blogspot.com/2019/05/ombelicali-tethers-longes.html
http://sybrancaleone.blogspot.com/2019/05/ombelicali-tethers-longes-2.html

Lulu une fois avait montre un mousqueton avec tirette du type en lien, mais je l ai trouve pas trop evident a ouvrir,

https://www.picksea.com/fr/accastillage-et-navigation/accastillage/mousqueton/mousqueton-a-ouverture-sous-charge-wichard-1017.html

je vais essayer avec celui genre "ski-nautique" indique dans ce fil.

J'ai aussi des longes homologuees (pour eventuel controle ou pour les equipiers qui les preferent a mes bricolages) mais tres personnellement je n' touche plus depuis un moment.

J'ai mis aussi une longe a raccourcissement de ce type au mat, fixe: cordage bloque autour du mat, puis plaquette et mousqueton a largage rapide qui vient s accrocher sur le harnais. J'arrive au mat avec ma longe "normale", puis une fois arrive au mat j'accroche en plus cette longe fixe, sans detacher la premiere. Deja, accroche au mat avec la longe fixe qui tire en presque horizontal on se cale beaucoup mieux (meme si j ai les pupitres de mat, cela aide), avec le reglage de longueur je peux travailler serre au winch, ou bien l allonger si je dois monter vers les chariots de GV (les miens vont tres haut)
Bref, on experimente

mardi 29 octobre 2019 16:22
Troll
Papy-Zoom

est-ce que le nœud n'affaiblit pas le cordage?

mardi 29 octobre 2019 18:51
Imgp0651
triple jim

Le noeud diminue la résistance de la corde de 25 à 30% mais contribue grandement à l' absorption élastique du choc.

Je viens de parcourir une étude assez complète sur les longes utilisées en travaux sur corde : la conclusion place les longes auto réalisées en corde dynamique au dessus des produits du commerce.

La valeur la plus importante est la force de choc, c'est à dire la valeur transmise au harnais dans les différents cas de chute.

mardi 29 octobre 2019 19:37
Images113
3
Tintin_Dupont

C'est triste! Quand les dégâts collatéraux seront mieux pris en compte lors des exercices et interventions des "détenteurs de l'exercice légitime de la violence", ces fameux dégâts diminueront naturellement.

En cas de danger pour les civils, je ne peut admettre qu'un simple exercice soit malgré tout maintenu.
C'est considérer la mise en danger des volontaires de la SNSM ici pour assister un bateau de plaisance comme un "mal nécessaire" pour tester de l'armement. Pour nous protéger de quoi?

jeudi 24 octobre 2019 21:05
Missing
1
Mamita

Salut a tous,
Je viens de lire le rapport "BEA mer" sur l'incident cité par "Zoom"....
Concernant le bateau de la SNS162 de Royan, il y a quand mème des faits mécaniques décrits dans la rédaction du rapport BEA qui posent questions...
Si mes renseignements sont exacts, la SNS 162 "Sieur de Mons" est équipé de 2 moteurs IVECO de 450cv.
Si j'ai bien compris, Le capitaine de la SNS a mis ses 2 moteurs au point mort et à cause d'une déferlante par l’arrière, le clapet battant de la sortie échappement s'est fermé, et les 2 moteurs ont calés: le tout sans un seul voyant d'alerte !
Je trouve quand mème bizarre et inquiétant qu'un bateau de SNS avec 2 moteurs de 450cv, mèmes au point mort, arrive a caler par un simple échappement bouché pendant un laps de temps trés court ! je trouve bizarre aussi qu'avec 2 moteurs qui calent il n'y ait pas d'alarme visuelle ou sonore! (ne serait-ce que l'alarme "pression huile" (visuelle et sonore), voire l'alarme visuelle "charge de batterie"!
Je pense qu'avec de tels defauts techniques, si c’était le "BEA air, l'avion ne serait pas reparti !
Une déferlante par l’arrière sur un bateau de la SNS, ca doit etre trés fréquent ?
Bien sur, il n'est pas question ici de dénigrer le professionnalisme de l'équipage de la SNS162.; tous mes respects a eux,
Mamita

jeudi 24 octobre 2019 23:49
Canard-enchainepaint
iff

Ca aurait dû exploser un durite d'eau de mer ?

vendredi 25 octobre 2019 09:01
Imgp0651
triple jim

Le noeud préconisé en bout de longe dans l' étude citée plus haut, qui ressemble beaucoup au noeud utilisé par Roberto, je me trompe ?
Certains pros du canyoning protègent les noeuds avec du thermo rétractable

mardi 29 octobre 2019 19:43 *** Message modifié par son auteur ***
Cette discussion a été migrée dans la nouvelle version v5 de HISSE ET OH.
Retour forums