Tous les forums > La Taverne > Un peu trop de démocratie
Missing
Jatim

Un peu trop de démocratie

Bonjour,

Le samedi apporte toujours son lot de fausse bonne idée, en écrivant ici, je sais qu'ici mes mots trouveront échos ou oreilles. Quitte a avoir une idée qui trotte, autant que ça ne dure pas longtemps.

Pour faire simple.

Actuellement en "contrat de service" dans le Morbihan, comme beaucoup d'entre nous, j'ai encore reçu la très douloureuse facture de ma "non" place de port: un petit 3, suivi d'autant de 0.

En soit, j'avais pris ma décision, c'était la belle vie ou le bateau. Mais avec la taxe de francisation, les pièces de rechanges, les petits travaux, la place de port, j'ai plus assez d'oseille pour les pots de vaselines. Et quand me regarde dans le miroir, c'est une vache à traire plutôt qu'un marin que j'observe.

On y vient !

Que pensez vous, de la possibilité d'avoir des représentants locaux officiels sur les ports ?

A la manière d'une copropriété, de représentant du personnel, ou de "Mairin(e)". De simple interlocuteurs pour les marinas/services locaux aux pouvoirs limités.

Bwahh pourquoi faire ? Négocier la répartition des places entre particuliers et professionnels par exemple. Les entreprises de locs occuperont bientôt la moitié de certains ports, ça me fait peur pour l'avenir du nautisme individuel.

Seulement ? Non, j'estime qu'il est aussi important de pouvoir négocier le prix des places de ports en fonctions des années, de l'inflation, de la qualités des services, et de la santé du nautisme.

ça permettrait aussi la mise en place de système de gestion plus équitables, et d'accélérer les prises de décisions sur le problème des "bateaux ventouses". De mettre la priorité sur certains services à mettre en place, d'obtenir les calendriers de travaux...
On pourrai ainsi demander a ce que des familles qui préparent un tour du monde puissent obtenir une place quelques mois pour préparer sereinement leurs départs plutôt que de jongler avec le téléphone pour trouver une place avant de faire le grand saut dans l'inconnu. Surtout dans un port avec beaucoup de bateau de locs qui ne bouge que de Mai à Septembre.

Aussi, ça pourrai permettre aux marinas d'avoir un résumé concret des doléances des marins, je pense que le port de Roscoff aurait bien besoin de quelques idées ;)

Finalement, ça permettrai d'obtenir un peu plus de transparence des marinas vis a vis de leurs services, et de leurs prix, et de l'attribution des places.

Qui ne se rends pas compte que la première préoccupation des marins, ou des futurs marins est la place de port ? et son prix ? Personnellement la première chose que l'on me dit quand j'indique avoir un bateau c'est: "haa, y parais que c'est la galère d'avoir une place port !!" EXACT ! et c'est aussi excessivement cher. Le nautisme est asphyxié par la problématique des places de ports, pourquoi leurs attributions sont uniquement l'apanage des marinas et pas de la communauté ? Des études montrent un ralentissement global des ventes de navires, ont va attendre que les marinas soit vides avant de nous écouter ?

Je me sent parfois un peu petit devant les capitaineries toutes puissantes, pourtant c'est moi et vous qui payons leurs beurres, leurs épinards, l’assiette en dessus, et le toit qui est au dessus. Que ce soit via les impôts, ou via les prix des places.

J'estime, en tant qu'usager du port avoir le droit à une voix.
J'estime, en tant qu'usager du port avoir le droit de me plaindre.
J'estime, en tant qu'usager du port avoir le droit d'être écouté.
J'estime, en tant qu'usager du port avoir l'opportunité de savoir pourquoi mon voisin à eu une place en deux ans et moi non.

Avoir eu à attendre 20 ans que les listes d'attentes deviennent publiques fut enfin une véritable évolution. J'aimerai que ça soit plus rapide sur les autres sujets.

Un désavantage évident que j'observe, c'est aussi "un autre élu de plus", et ça c'est évidemment embêtant. Une formalisation compliqué. "Une administration de plus". Et finalement, encore un peu de fric à mettre...

Voilà, j'attends avec impatience vos contributions ! Les bonnes, les pertinentes, mais aussi les insolentes, inutiles et les drôles.

mardi 12 mars 2019 10:58

Liste des contributions

  • ? vibrisse dimanche 10 mars 2019 11:27
Missing
matelot@17523

Bonsoir,
il me semble que ce que tu souhaiterais existe déjà réglementairement, c'est le "Comité Local des Usagers du Port", (CLUP), instance obligatoire à tout port.
Après, pour y faire valoir sa participation, c'est une autre histoire.
http://appgm.asso.free.fr/pub/CLUP.pdf

samedi 09 mars 2019 20:26
Missing
Tilandsia

@matelot17523 : Merci pour l'info, mais elle ne concerne que les amodiations ou les places attribuées. Dans mon cas, comme celui de jatim si je comprend bien, ça fait 10 ans qu'on me dit chaque année : c'est bien vous avez avancé de 3 places. A ce rythme,vous aurez une place dans 10 ans.
En attendant, non seulement je paie le prix fort, mais je n'ai pas droit à la parole. (si vous êtes pas content, vous pouvez partir !).

Mais bon, j'y crois plus.

samedi 09 mars 2019 20:37
Jem
bil56

si t'as pas de place, tu paies pas ... c'est quoi ce truc ?

samedi 09 mars 2019 21:12
Missing
Tilandsia

En passager.
1 étoile pour ahunivoile

samedi 09 mars 2019 23:39 *** Message modifié par son auteur ***
Image
1
tycoz77

Bonjour
Il a un contrat d'usage mais Pas de place attitré

lundi 11 mars 2019 11:30
Missing
8
(ahunuivoile )

je pense que ce que veut dire Jatim , c'est qu'on lui a donner une place vide pour quil y mette son bateau a l'année , hors cette place ne lui a pas été attribué officiellement, il est donc toujours sur liste d'attente , mais comme il est a cette place vide mais non attribuée, il paye le double ou triple du prix qu'il payerait si la place lui avait été officiellement attribuée .

en clair il n'y a pas de place , mais si vous payez 3 fois le prix , alors vous pouvez vous y mettre puisqu'elle est libre !!

un scandale

samedi 09 mars 2019 21:46
Norma
Brandan

@ ahunuivoil
D'accord avec vous. Cette pratique est assez courante...

samedi 09 mars 2019 22:04
Rose_des_vents_
sea-through

c'est vrais qu'il est vraiment triste de constater que LA 1er chose à penser lorsque l'on souhaite avoir un bateau et prendre le temps de l'apprivoiser, de le préparer ou autre est : cette fichu place.....c'est vraiment paradoxal ......et honteux.
Personnellement il y a 4 ans j'ai sauté le pas sans avoir de place et serré très fort les fesses.......je n'en ai toujours pas ...
et quelle galère ..... ( je suis sur la méditerranée ) ...
En passant : merci à tous nos amis anglais qui ont des motor-yachts, dont ils ne se servent que qq jours, dans l'année, et qui occupent les places à l'année en méditerranée à coup gros sous. Et qui cerise sur le gâteau :ne comprennent pas qu'un port ce n'est pas un village de vacances..... mettant le son de l'autoradio trop fort....... Attention : je ne dit pas les ports français aux français !!!! MAIS : les ports au moins aux gens de mer pas aux touristes qui ne respectent rien.......
Désolé je ne veux agresser personne en ces termes mais ....
J'ai malheureusement eu trop souvent cette expérience désastreuse .......snif.........
Que faire..?????

samedi 09 mars 2019 23:13
Ange-avatar-1
3
Phil aux œufs

Bonsoir,

Dans une autre catégorie, mais toujours au bord de la mer, un studio à l'année se loue (environ...) 500 € par mois, ou 500 € la semaine en période "estivale".

Il sera donc loué, mais pas à l'année, souvent à un étudiant, qui devra libérer son studio en juillet et août qui sera loué 4 fois plus cher à un "estivant".

On appelle cela la loi du marché.

D'autre part, je crois que les ports ont une "obligation" d'avoir des places d'escale qui, par définition, ne peuvent pas être attribuées à l'année.

Les tarifs des ports sont annoncés assez clairement, comme ceux d'un appartement sur les Champs Elysées, ou ailleurs, le prix ne sera pas le même suivant l'endroit.

dimanche 10 mars 2019 00:41
3dauphinsmini3
2
CLK

"...loi du marché" Chaque fois que je lis ou entends cette expression je traduis mentalement par "Ils en ont besoin ou envie ? On va les saigner !"

dimanche 10 mars 2019 09:36
Missing
2
Tilandsia

Il n'est même pas nécessaire de cliquer sur l'étoile pour savoir qui en est son auteur.
Pendant la guerre, beaucoup de gens se sont enrichis en vendant à prix d'or des denrées alimentaires. On les appelait les "BOF".
A Paris, les "marchands de sommeil" louent des logements insalubres à des étudiants.

C'est la loi du marché !

On n'a jamais dit qu'il n'y avait pas de place. On a simplement dit que si vous en voulez une, il faut être prêt à payer 4 fois le prix pendant 20 ans.

On ferait mieux de dire que la pl-aisance est réservée aux riches, au lieu de tenir un discours d'encouragement et de pseudo solidarité, trop heureux de voir passer à la caisse à des tarifs exorbitants des gens dont le seul tort a été de vouloir vivre leur passion. Cela aurait au moins le mérite d'être honnête.

dimanche 10 mars 2019 10:18
5653
Polmar

Je me désole tous les jours en voyant les bassins de Saint-Malo vides.
Ce devait être quelque chose à voir quand ils etaient plein de voiliers de travail. Mais c'était un autre millénaire!

Je doute que ce soit le seul port dans cette situation.

Pourquoi ne pas les équiper pour la plaisance?

Enfin, il n'y a pas actuellement un recueil de propositions pour améliorer la vie des citoyens?

dimanche 10 mars 2019 07:39
30287_karibario
1
viking35

"Je me désole tous les jours en voyant les bassins de Saint-Malo vides."

Quel bassin serait disponible pour la plaisance à ton avis?

lundi 11 mars 2019 18:51
1434366123008
4
Matsyl©

En revanche, un truc super étrange... à St Gilles, pas de place disponible, et comme par magie, si on achète un bateau "conséquent" chez Beneteau, on a une place tout de suite...
Alors c'est une fée qui fait de la place ?
Elle la sort d'où la place. De son trou du ...?
Un coup de baguette magique €uros ?

dimanche 10 mars 2019 08:45
Missing
nav56

Bonjour
De source sure des place sont réservés aux professionnels lors de la vente d'un bateau neuf! (en Bretagne)

dimanche 10 mars 2019 11:33
Missing
Géraldine

Sur une île célèbre entre Toulon et Marseille idem.

lundi 11 mars 2019 03:36
Missing
(ahunuivoile )

hier, je viens d'en apprendre une bonne!
alors je vous dirai bien des choses concernant les places dans mon secteur.... , mais il vaut mieux que je ne dise rien, ça pourrai me nuire,si ce n'est déja fait !.... alors ,je ravale ma rancoeur et je me tais,(c'est dure car j'ai l'habitude de dire la vérité, mais l'humain n'aime souvent pas entendre la vérité !) , les capitainerie consulte le site, sachez le !
donc si vous etes en attente d'une place officiellement attribuée, , fermer là

dimanche 10 mars 2019 10:15 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
dimanche 10 mars 2019 11:27
Missing
Salted

Un coup d'annette magique ?
Kvo

dimanche 10 mars 2019 10:15
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

Je ne comprends pas ce fil

Un bateau c'est fait pour naviguer, et non pas pour "stationner"

Un bateau qui reste au port coûte beaucoup d'argent et ce n'est pas normal que , sur la base de la journée, les bateaux qui y restent le moins paient plus cher que ce qui y sont en permanence...

la raison d'être des ports , c'est le besoin de satisfaire les opérations de chargement, déchargement, d'entretien, d'activités, d'escales, de compétions sportives etc...

Ce n'est pas de devenir un parking ou chaque emplacement se vide tout au plus de 7 à 21jours par an...Pour chaque port existant, il y a une zone d'achalandise (ceux qui peuvent utiliser le bateau très souvent, et la pluspart du temps , des petits bateaux à voile ou à moteur) regroupant de 100 à 250 personnes, alors que l'on s'interroge sur le remplissage des ports!

j'ai eu un voilier de croisière 12 mètres pendant 15 ans et n'ai jamais eu de place à l'année dans un port, le séjour en période hors navigation se faisant au sec dans un chantier.

Au total, c'est nettement plus économique....

Il y a aussi la location qui permet d'assouvir sa passion aux moindres coûts et de fréquenter les zones de navigations les plus diverses et variées.

la plaisance est une économie complexe qui se base sur la possession plus que sur l'utilisation!!!

Il y a un rapport économique quasiment inversé entre celui qui navigue avec un budget plutôt serré et celui qui possède (bateau, place de port, moyens financiers) et ne navigue pas parce que rien n'est jamais totalement prêt (le matériel qui rassure, ou le savoir de base) ou disponible (il faut travailler d'abord)

Les associations font du lobbing pour faire croitre les avantages de leurs membres aussi bien dans les ports que dans l'utilisation de l'espace public (AOT mouillages)

dimanche 10 mars 2019 11:01
Missing
6
Jatim

Personnellement je fais mes 45 heures hebdomadaires en entreprise, puis un weekend sur 2 et quelques semaines l'été je navigue. Je n'ai pas un voilier transportable à ranger dans mon garage. Donc je suis obligé comme 90% des actifs d'avoir un port d'attache.

Ton idée qu'un port n'est utile que pour le transit et le temporaire n'est applicable que pour les rentiers, les très riches, les retraités, les chômeurs ou n'importe quel personne qui a soit suffisamment d'argent, soit suffisamment de temps pour vivre a temps plein sur son voilier. Si tu as le métier parfait pour être itinérant bravo à toi.

Être marin, n'est pas synonyme d'être nomade. De tout les ages, la plupart des marins ont un port d'attache qu'ils appellent "maison". Je ne déroge pas a la règle.

Si demain on me donne 1.8k€/mois sans avoir à bosser, je serai certainement pas en Bretagne à faire des ronds dans l'eau. Et comme toi, je n'aurai pas besoin d'un port à l'année, j'hivernerai dans le sud, et je me prélasserai sur des atolls polynésiens.

En attendant, je fait comme tout le monde, je paye très cher pour une place que je n'ai même pas.

dimanche 10 mars 2019 11:32
Avatarcco1
entre-cotes

C'est sûr que le travail et la voile longue durée ne sont pas franchement compatibles. C'est pour cela que j'ai attendu longtemps d'avoir la possibilité de partir loin. Et je suis très heureux d'avoir eu cette patience car je pense que je n'en aurais pas eu les moyens autrement, en ayant dépensé le prix de mon bateau dans 20 ans de Marina. En attendant d'avoir mon bateau, j'ai loué.

dimanche 10 mars 2019 11:49
Arzach_avatar
1
Misurarca

Je n'ai même pas de garage pour nos voiliers transportables


Mais en Bretagne il est très facile de trouver des granges agricoles qui acceuillent à cout bas des bateaux transportables...

lundi 11 mars 2019 14:12
Missing
1
gorlann29

@misurarca,

oui, et j' ai d' ailleurs encore quelques places à louer dans un ex-poulailler industriel à Gourin dans le Morbihan.

Gorlann

lundi 11 mars 2019 20:07
1434366123008
Matsyl©

Nous vivons sur le bateau, même si nous naviguons beaucoup, avoir " un port d'attache" est plutôt utile, est surtout financièrement,
De plus le port à sec ne permet pas de sortir sur un coup de tête.
Par exemple, rien de prévu, on sort on part une après midi, un jour... une semaine.

dimanche 10 mars 2019 12:06
Missing
Prospero

je n'habite pas sur mon bateau, ni n'habite à proximité. J'ai demandé à mon port et à d'autres une solution de port à sec. Au final cela me couterait aussi cher voire plus cher que de le laisser à l'eau, pour mon utilisation. Donc les coûts de mises à l'eau et à terre sont trop chers (pas assez mécanisés ?). De plus il faut avoir suffisamment de places 'tampon', le temps d'arriver, de faire les courses, les pleins, etc ...
Ce qui est économiquement valable, est d'avoir un mouillage peu cher et de se mettre d'accord avec un chantier pour sortir et remettre le bateau à l'eau.

dimanche 10 mars 2019 17:19
Missing
Prospero

Que dire de tous ces garages ou ces places de parking pour des voitures qui servent ... ?

dimanche 10 mars 2019 17:03
Missing
vibrisse

Tu n es pas marin .... juste un plaisancier

mardi 12 mars 2019 10:58 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
5
Jatim

Ho pardon, je me suis peut être trompé de forum, j'irai me plaindre sur le forum de la marine marchande ;) !! Je ne sais pas si la marine à un forum pour que les matelots du Charles de Gaule puisse se plaindre aussi.

Plus sérieusement, remplace marin par plaisancier dans mon post précédent si ça te chante, ça n'en changera pas le sens dans tout les cas.

J'ai beaucoup apprécié ton "juste un plaisancier", c'est insolent, j'adore. De la même façon qu'on pourrai dire.. mwai "t'es juste un touriste".

Mais si on recentre le débat, on parlait de port et de place port... port de plaisance hein !! Finalement je pourrai être un skieur professionnel et quand même avoir un avis sans être la cible de jugement de valeur.

dimanche 10 mars 2019 11:49
Missing
vibrisse

Alors un touriste de la democratie, ou plus exactement une meconnaissance parfaite de la facon de gerer une struture portuaire ...le chat vient de repondre 3 lignes plus bas à tes etats d’ame consumeriste .

dimanche 10 mars 2019 12:22 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
Jatim

Je vois pas le rapport. Si tu pouvait clarifier un peu plus.

L'idée générale, c'était de savoir, ou de connaitre une structure officielle, pour avoir sa voix au chapitre. J'ai eu mes réponses, il y a le CLUP, le conseil portuaire etc. Des structures officielles et relativement accessible selon les avis de certains ici. Je leurs dit merci.

Le débat portait aussi sur différentes idées, notamment qui porte sur le prix, l'attente, les attributions, démontrant un vif intérêt de la communauté pour la problématique des places de ports. Un sujet qui concerne beaucoup de monde.

Si je connaissais parfaitement le fonctionnement d'un port, je ne demanderai pas d'informations. Je n'ai émis aucune critique sur le fonctionnement, ni même étalée une connaissance que je n'ai visiblement pas. D'ailleurs, c'était pas vraiment le sujet.

De plus, t'as colère, tu laisses au vestiaire. Je viens de me relire tes différente contributions sur le forum. Tu viens régulièrement tacler et rabaisser en quelques mots la plupart des intervenants. Certains de tes messages suffisamment violent pour disparaitre sous la bienveillance des modérateurs.

Visiblement ton attitude n'est pas constructive, je n'accorderai donc, plus de poids à tes interventions.

dimanche 10 mars 2019 12:54
Missing
vibrisse

Bonne initiative

dimanche 10 mars 2019 13:01 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
matelot@17523

Pourquoi tant de haine?
Relire ce rappel devrait vous faire du bien:
Relirehttps://www.hisse-et-oh.com/forums/vie-a-bord/messages/2474140-important-respect-et-regles-de-discussion-des-forums
Bonne soirée!

dimanche 10 mars 2019 19:20
Missing
vibrisse

Bonne soiree vous ....

dimanche 10 mars 2019 20:35
Arzach_avatar
Misurarca

Ce qui me sidère c'est que le post de vibrisse, même s'il n'est pas forcément dans le style flatteur, soit grisé !!!

C'est allucinant ce genre de soi disant "modération" !!!
Du grand n'importe quoi ce forum maintenant !

lundi 11 mars 2019 14:14
Missing
(ahunuivoile )

oui awa , je vous comprend
sauf que
pour naviguer il faut etre dans l'eau !
je vous donne mon exemple ;qui pourrai s'appliquer a d'autres
je vais essayé d'etre clair dans mon explication :

-j'habite a 13 kms de mon bateau
-j'ai beaucoup de temps de libre,
-je vais a mon bateau presque chaques jours
-si il était a l'eau , je sortirais presque chaque jours ete comme hivers, comme je faisait avant.

alors comment voulez vous qu étant a terre ,
sans place ,
je fasse mettre le bateau a l'eau chaque fois que j'ai envie de m'en servir (frais de gruttage ), et qu'admettant que je fasse cela , je revienne chaque soir au port et qu'en conséquence on me compte chaque jours un tarif passager pour la nuit, et ainsi de suite !!cela aurait un cout exhorbitant , vous imaginez en plus qu'il est impossible de mettre a l'eau le matin et sortir de l'eau le soir , chaque fois qu'on a envie de naviguer !
ou alors mettre a l'eau, partir plusieurs jours,pour éviter les frais de ports , et sortir le bateau des le retour (en ayant pris soin de prendre le RV du gruttage bien a l'avance, sinon on va vous faire attendre le jour du gruttage a une place ou on vous comptera le tarif passagér!) ,vous voyez les complications et les frais ! (c'est du vécu!)

par contre , je suis d'accord , un type qui ne navigue que 15 jours 3 semaines /ans , , n'a pas besoin de place a l'année , c'est bien plus economique d'etre stocké au sec

dimanche 10 mars 2019 11:51
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

-j'habite a 13 kms de mon bateau
-j'ai beaucoup de temps de libre,
-je vais a mon bateau presque chaques jours
-si il était a l'eau , je sortirais presque chaque jours ete comme hivers, comme je faisait avant.

c'est scandaleux qu'un gestionnaire de port ne puisse trouver une place à un tel "usager"

mais la question est plutot celle du tarif: c'est tout aussi scandaleux que deux bateaux identiques séjournant au port à l'année ne paie leur droit d'occupation sur la même base tarifaire.

La seule façon de rétablir un équilibre est l'abandon des forfaits et la tarification sur une base journalière (éventuellement différente en saison en raison de services plus importants)

dimanche 10 mars 2019 13:58
Fritz_ze_cat
2
fritz the cat

dans la plupart des ports il y a un conseil portuaire ,il suffit de s'inscrire sue la liste de candidature et d'être élu .
celui-ci n'a qu'un rôle consultatif ,mais pas décisionnel .lors des réunion les bilans sont communiqués ,les listes d'attente par taille et
types de navires ,l'attribution aux professionnels par rapport au particuliers ,et le nombre de places passagers maximum autorisé .
c'est ouvert à tout les usagers ....
passagers longue durée y compris
quand un port est plein les frais de fonctionnement et les budjets prévisionnels sont divisés par le nombre d'usagers au prorata de leur dimensions ,on arrive à un prix au m2 occupé par exemple .
si le nombre d'usagers diminue ,curieusement le prix augmente ,si le prix augmente trop le port se vide et il finit par faire faillite .

alain

dimanche 10 mars 2019 12:06
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

Je ne suis pas d'accord avec ce raisonnement.

Le port est un équipement structurant pour une collectivité ou une région et aide au maintien des emplois et au développement économique (ce qui a permis à certains de prendre une année sabatique à chaque fois qu'ils ont vendu leurs affaires nautiques)Preuve s'il en ait que le port déterminant pour l'activité et l'economie locale.

A ce titre, la collectivité participe souvent à la réalisation et au financement.
Et l'exploitation du port répond à un cahier des charges .

On a eu trop tendance à considérer, en termes de gestion, les ports, construits sur le domaine public, comme de entreprises comme les autres.

Les déficits d'exploitation, quand ils existent sont consécutifs aux pressions des usagers (tarifs forfaitaires annuels) d'une part mais aussi des concepteurs qui ont réalisés des équipements qui ne correspondaient pas aux besoins (beaucoup de petits bateaux pour de grosses infrastructures onéreuses) et sont très lourdes d'entretien.

Il y a aussi le lobbying des professionnels surtout quand le port est géré par une Chambre de Commerce ou directement par la collectivité.

Comment un pro peut-il avoir priorité sur un particulier pour obtenir une place?
Se rappeler que les CCI ont les pro comme adhérents, et que la CCI n'est pas aussi indépendante qu'une ancienne SEM.

dimanche 10 mars 2019 14:19
1434366123008
3
Matsyl©

Je pense que chacun est libre de faire comme il veut, même si sa dérange les.............de legitriple épaisseur ou autres conseillé amoureux des taxes et des lois.
Donc si un quidam , désir mettre un bateau dans un port, sans jamais le sortir, ça le regarde lui et uniquement lui.
Personnes 'logiquement' n'est supérieur à lui pour le juger. Il achète son boat, le pose, il paye , c'est son droit.
Le seul truc, je n'aime pas les passes droit, les traitements de faveur, et c'est inadmissible d'attendre au visiteur en payant un max si il y a des places. Mais là ça dérange pas legicoincoin Vu que c'est pour mettre un bateau neuf, très cher.

dimanche 10 mars 2019 12:44
Missing
Jatim

Entièrement d'accord.

Quid du ponton Amel à la Rochelle ? Pour ou contre ?

Je suis étrangement pour, la vente des bateaux de plaisances régressent d'année en année, (cf l'étude du CNRS à ce sujet). Et permettre à de grands chantiers réputés d'avoir un ponton disponible pour une faible durée me parait cohérent. Si le chantier Amel disparait, ça serai perdre des années de savoir faire.

Surtout que les Amels sont des bateaux de grand voyage et entre dans les catégories des bateaux qui restent peu au port, permettant un roulement important.

Mais pour ce cas précis, c'est très clair, le ponton est à destination des bateaux Amel uniquement. C'est prévu, et Amel paye certainement à prix d'or l'emplacement.

J'apprécie beaucoup moins quand c'est fait sous la capuche et qu'un Bénéteau tout neuf, apparait subtilement avec une place permanente.

J'apprécie aussi assez peu, le papa qui a inscrit ses 3 enfants quand ils avaient 15 ans, ce n'est pas ma conception d'une liste d'attente. (même si c'est bien joué de sa part)

Un skipper Rochelais, dont je tairai le nom, estimait qu'on ce moquais du monde, et qu'il y avait des places. Mais que les compagnies trouvaient plus rentable de les distribuer au compte-goutte pour forcer les gens à prendre leurs contrats de services exorbitant pendant plusieurs années. Quelqu'un pour étayer sa théorie ou ce n'était qu'une rumeur de comptoir ?

dimanche 10 mars 2019 13:18
Soins_du_lapin_angora_1698_600
1
Eliot.

"un skipper Rochelais, estimait qu'on ce moquais du monde, et qu'il y avait des places. Mais que les compagnies trouvaient plus rentable de les distribuer au compte-goutte pour forcer les gens à prendre leurs contrats de services exorbitant pendant plusieurs années"

Comme quoi on peut dire n'importe quoi et le faire ressurgir ici.
De plus ce n'est pas très documenté : quelles compagnies ? C'est géré par un EPIC. Quels contrats de services ?
Tu le crois si je te dis que c'est Richelieu qui encaisse les redevances ?

lundi 11 mars 2019 16:20
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

serenisime@)Donc si un quidam , désir mettre un bateau dans un port, sans jamais le sortir, ça le regarde lui et uniquement lui.

Oui mais un port n'est pas fait pour celà

dimanche 10 mars 2019 14:33 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
1
moana29s

Oui awa, ça le regarde lui et uniquement lui le propriétaire du canot en plein accord avec le règlement du port et ne t'en déplaise awa ! Je ne connais pas beaucoup de ports, en fait aucun, qui oblige un propriétaire à sortir un nombre de jours minimum définis ! Certains ports peuvent inciter, par divers avantages, un certain mouvement à la belle saison, par des escales gratuites dans d'autres ports par exemple, mais ce n'est qu'une incitation et en aucun cas une obligation ! Le port a son règlement intérieur à l'usage des plaisanciers... Si le règlement est caduc ou doit évoluer c'est l'affaire de l'administration du port en liaison éventuellement avec les représentants des usagers lors des commissions! Dura lex sed lex et il est bien de s'y conformer sans inventer son propre règlement pour se faire plaisir !

dimanche 10 mars 2019 20:34
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

d'accord moana29s@, ce que je souligne, c'est une gestion exploitation des ports qui n'est plus conforme à l'intérêt général pour différentes raisons ... intérêt général qui concerne de l'économie, l'animation, la possibilité pour tous (ceux qui naviguent en font partie) de bénéficier de l'existence du port....

lundi 11 mars 2019 10:24
Arzach_avatar
Misurarca

Si, un port est fait pour abriter un bateau.

Un port navigue rarement...

lundi 11 mars 2019 14:19
Jem
4
bil56

décidément, tu veux pas comprendre !
il est normal qu'un port ait un quota de places visiteurs, qui par définition ne peuvent être attribuées à l'année.
il est normal qu'un port ait un quota de places professionnels/associations pour l'activité économique/sociale du secteur.
le reste ce sont les contrats annuels qui sont attribués sur liste d'attente.

tu trouves à redire à ca ?

dimanche 10 mars 2019 19:44
Arzach_avatar
Misurarca

Entièrement en accord avec les propos de Matsyl,
mais d'accord du tout avec les accents qu'il a mis sur sérénissime !

lundi 11 mars 2019 14:18
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

il y a partout des fausses informations

l'utilisation du ponton "Amel" correspond à la vocation du port, soutien à l'activité économique et ponton de passage voir d'escale.

Ce qui est moins normal, c'est que des propriétaires y soient à l'année;

Dans le milieu pro, on dit que c'est à cause des ports saturés qu'il y a une baisse des ventes de bateaux...

Amel semble avoir compris, mais "son" ponton est un port dans le port.

Il y a aussi une forte pression des pros pour obtenir des places...

dimanche 10 mars 2019 14:29
Missing
1
Tilandsia

C'est plus une liste d'attente, c'est une génération!
A redire, non rien. Et puis, de toutes façons, que vaut ma parole?

Si demain, des jeunes montrent le désir de tenter une aventure marine, malheureusement j'aurais plutôt tendance à les décourager (à moins qu'ils ne soient issus de famille aisée).

Bonjour le renouvellement !
Bonjour la démocratisation de la plaisance!

Après, certains héossiens s'étonnent de l'absence de jeunes dans la voile.

Il y a tant de bateaux que ça ? C'est curieux, quand je sortais ( pratiquement tous les week-end) y avait pas grand monde sur l'eau.

dimanche 10 mars 2019 21:17
Pavillonbleuocc
a_guy

Bjr je voudrais réagir sur les ''quota de places visiteurs''

dans le port où je suis en attente d 'une place annualisé il y a 430 places donc 50 réserver pour le passage ! qui génère en tous et pour tous 1 mois d'occupation (37 jours) ! (qui coutes deux fois plus chers que les contrat annualisés ) donc on va dire pour faire simple 75 jours d'occupation ! reste donc 290 jours x 50 = 145 00 nuitées perdu !!! où ce sont les ''annualisés qui paye la charge d'entretien de ces places !

donc soit réservé 15 % des places pour le passages soit c'est trop !
soit les places passages ne sont pas assez chers !

CQFD !

lundi 11 mars 2019 09:18
Img_20180618_163612
2
juliusse

Certains l'ont fait, mais la réduction du nombre de places visiteurs, et/ou l'augmentation du prix, ont souvent pour effet de déplacer le trafic de transit vers un autre port. C'est dommage, je pense, de vouloir réserver un port aux seuls "annualises".

lundi 11 mars 2019 10:02
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

Sous entendre que les places de passage sont vides 10 mois sur 12 est une contre vérité pour la pluspart des ports

si cela est vrai,
c'est que l'équipement construit est
-soit mal géré, c'est possible,
- soit ne correspondait pas aux besoins, c'est aussi possible

dans les deux cas se poser la question : à qui profite ou a profité cette situation?

merci de faire de la pub pour les ports ou des places sont disponibles pour l'hivernage !

lundi 11 mars 2019 10:34
1434366123008
Matsyl©

Les "jeunes' aujourd'hui, préfèrent investir dans des briques, prendre moins de vacances mais en payant 800/850€....voire plus pour une semaine dans la location de mobil-home .
La TV tordu extra plate, le SUV 7places...et tout un tas de trucs.
Quand tu casque un crédit de 300 000€ pour une baraque pourrie sur 25m carré, en banlieue parisienne, il ne reste pas trop de cacachouettes, pour accéder au sublime plaisir d'aller sur la mer, avec son bateau.
Pourtant les places restes rare dans certaines régions.

lundi 11 mars 2019 10:08
Image
tycoz77

Le délai actuel pour avoir une place à l'année Dans les ports du morbihan est de 12 ans .un certain nombre de places sont réservées aux loueurs .Les places visiteurs sont quasiment toujours occupés et pas seulement un mois .
Pour le prix Avec un 10,45 je paye aussi plus de 3000€ au crouesty Ou Je suis élu au conseil portuaire .J'ai attendu 12 ans pour avoir la place .

lundi 11 mars 2019 11:37 *** Message modifié par son auteur ***
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

j'ai eu 15ans un 12 mètres et n'ai jamais eu un budget port annuel supérieur à 2000€

lundi 11 mars 2019 16:28
Missing
Tilandsia

4500 euros pour un 7m80 depuis 6 ans. (commencé à 3700 la 1ère année).

lundi 11 mars 2019 20:23
1434366123008
Matsyl©

Places libres immédiatement, un peu galère pour aller en mer, mais super confortable, convivial, Le port VAUBAN au HAVRE

lundi 11 mars 2019 11:52
Arzach_avatar
1
Misurarca

@Jatim;
il faut prendre exemple sur "les motards en colère" !
Une association de motards qui en avaient marre de se faire tondre au début des années 80' et qui se sont pris en main:
-revue
-essais (en particulier au début concernant la sécurité (antivols casques protections corporelle)
-assurance (pour en faire baisser le cout)
-formation (puisque les moto-écoles étaient trop basiques)
-combat contre les lois liberticides

En fait tu souhaiterais une association de défense des plaisanciers voileux.

Je n'en ai jamais entendu parler sur ce forum.
Il y a des "yachtclubs" ou on se regarde bien habillés, des clubs nautiques et clubs de voile...

Je serais tout à fait partant pour ce concept, enfin on aurait un peu plus de poids envers les ports, légitruc et autres FIN qui sont là pour plumer les plaisanciers...
Si les plaisanciers créent "leur" lobby, quel révolution !

Certains vont dire "ha oui mais ce n'est qu'un loisir alors pourquoi ?
"

C'est marrant mais les chasseurs ont tous les droits, alors que ce n'est qu'un loisir ?

C'est marrant mais les golfeurs ont tous les droits d'occuper des terres naturelles et de pomper l'eau rare en plein été, alors ce n'est qu'un loisir ?

etc...

lundi 11 mars 2019 14:28
Logo_polac
polac

@misurarca, tu n'as pas tout à fait tord.
Avec 100 000 inscrits et 15 000 visites/jours, Héo et le premier site internet sur le nautisme en France avec plus de 60% d'audience ( sources indépendantes ). Nous nous sommes posés plusieurs fois cette question dans l'équipage si nous devions nous engager dans des instances et assises liées à la plaisance. C'est du boulot tant en temps qu'en financement.

lundi 11 mars 2019 14:48
Arzach_avatar
1
Misurarca

Financement un peu plus ou moins, temps beaucoup, comme dans toute association, surtout si elle démarre à partir de rien.

Je ne sais pas si tu connais "les motards en colère", mais leur association a été critiquée et combattue violament par les assurances, les maires les politiques etc...

Ils ont été bien sur suivis de très près par les RG etc etc etc.
Mais comme ils ont décidé d'être dès le début irréprochables au niveau démocratique, légal et financier ils s'en sont sortis avec panache et près de 40 ans après ils existent toujours.

J'en ai fait partie et j'ai toujours admiré leur fonctionnement parfaitement démocratique et transparent.
Les maires qui ont assisté aux réunions (quand j'étais présent) ont souvent dit "bien des mairies devraient prendre exemple sur votre fonctionnement démocratique" ce qui est comble quand même !

"le motard" (terme bien risible) d'aujourd'hui est tout aussi consumériste que tout l société d'aujourd'hui, et donc bien moins solidaire que dans les années 80'...

A l'image des plaisanciers ?
Je ne sais.

Mais je suis presque certain que les instances de cette association seraient disposées à partager leurs informations sur la "bonne construction" d'une association similaire à la leur.

lundi 11 mars 2019 15:01
Missing
Bressuire

J'ai le souvenir d'un Maldonado militant de gauche à l'origine du projet des motards en colère. Mais le monde motard était à l'époque bien différent sur le plan sociologique de celui de la plaisance.

lundi 11 mars 2019 17:02
Missing
3
gorlann29

Tout-à-fait misurarca,

et il est à préciser que le "Fond de Garantie de la Mutuelle des Motards" a été financer par une sorte de "financement participatif" avant l' heure.

Il a fallu que des milliers de motards versent 50 fr afin de créer la "réserve" indispensable à la création d' une assurance.

De mémoire, il fallait que quelque chose comme 5 % des motards participent pour créer la Mutuelle, et çà a pris des années, l'immense majorité se plaignaient des tarifs d' assurance moto, mais refusait de mettre la main au porte-monnaie!!!

La FFMC avait entre autre fait faire marche-arrière au gouvernement un an après l' instauration de la "vignette moto".

Si une telle assoce de défense des plaisanciers se crée, j' y adhère tout-de-suite, comme je l' avais fait à la FFMC.

Gorlann

lundi 11 mars 2019 20:24
Arzach_avatar
1
Misurarca

J'ai participé au fond de garantie, tout comme mon frangin, mais j'ai le souvenir que c'était bien plus que 50F, d'un autre coté c'était un "pari" sur l'avenir...

Un espoir pour l'avenir et comme on était jeunes et qu'on espérait que le mouvement perdure

mardi 12 mars 2019 14:01
Missing
gorlann29

Bonjour misurarca,

je suis sûr des 50fr, et je dois d' ailleurs avoir encore quelque part le reçu.

Gorlann

mardi 12 mars 2019 14:59
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

bsr ,
c'est un plaisancier qui rentre de croisière avec un jour d'avance ...
il dit au chauffer de taxi qui le ramène chez lui :je vous donne 150€
si vous acceptez de venir avec moi pour me servir de témoin,je suis sûr que ma femme me trompe .
donc ils rentrent tous les deux dans la chambre ,il tire la couette et dessous il y a sa femme et son meilleur ami en pleine action..
furieux il sort un révolver et dit à son ami :je vais te tuer tu as trompé ma confiance ..
sa femme lui dit : ne fais pas ça ,c'est lui qui nous a fait avoir la place au port ,qui la paie ,qui paie aussi le loyer ,et ta nouvelle voiture ...
le gars se tourne vers le chauffer et lui demande?
qu'es-ce que vous feriez à ma place ?
le chauffeur répond : je remettrais vite la couette pour qu'il n'attrape pas froid .
alain

lundi 11 mars 2019 20:41
Missing
Tilandsia

J'y étais aussi. C'était la génération des motards aux ongles noirs. Et même si aujourd'hui, la moto est devenue un engin de luxe, les motards se sentent toujours les héritiers de ce mouvement que les automobilistes regardaient avec un regard teinté de mépris et d'envie en même temps.
Je serais partisan d'un mouvement semblable. La petite plaisance représente une force économique par le nombre. J'avais émis l'hypothèse de ports "low-coast". Imaginez l'impact que pourrait avoir une telle formation, qui ouvrirait des portes à un grand nombre de plaisanciers potentiels, qui bloquent sur le coût, rien que sur le marché de l'occasion.

Il n'y a que les petits qui ont besoin d'être défendus.

lundi 11 mars 2019 20:48
Missing
(ahunuivoile )

Gorlann 29, je vous cite

:''a FFMC avait entre autre fait faire marche-arrière au gouvernement un an après l' instauration de la "vignette moto".
Si une telle assoce de défense des plaisanciers se crée, j' y adhère tout-de-suite, comme je l' avais fait à la FFMC. ''

- Moi aussi si cela se créer , j'y adhère de suite mais je suis tres sceptique sur la création d'un regroupement de plaisanciers, une association de défense, pouvant débouché sur une fédération importante ( a l'instar de la FFMC ) capable de telle action , faire baisser le prix des ports , ou autres ..)

et pourquoi ce scepticisme ? je m'explique
a moins que ce ne soit un regroupement de biker plaisancier, ou l'inverse !ce qui restera dans ce cas tres marginal,
vous constaterez dans la grande majorité, que les pratiquants de ces 2 activités éloignées , ont des mentalités bien différentes :
les motards se saluent sur la route, se regroupent par centaines parfois , pour divers activités ou manifestation, d'entraide ect,
alors que dans le milieu du plaisancier métropolitain,c'est a dire les sédentaires des port de france continentale, (pas ceux qui parcourent le monde et qui ont un esprit d'entraide qui se rapproche des bikers, )
non ceux que l'on croise sur le quais ,les ''navigateurs du dimanche '' et bien dans ce milieu on se salut souvent pour aboutir a des comparaisons, prompt a rabaisser son voisin de ponton , il n'y a qu'a parcourir ce forum pour s'en convaincre .

en conclusion,
force est de reconnaitre qu'avec un tel esprit , l'Association Française des Plaisanciers en Colère tant rêvée par Gorlann, n'est pas prete de voir le jour vous en conviendrez !

lundi 11 mars 2019 23:18
Pavillonbleuocc
2
a_guy

J'ai fait partie des 100 membres fondateur de la FFMC ( http://www.ffmc.asso.fr/)

Oui ça ne sait pas fait sur un claquement de doigt.
Oui il a fallut payer pour créés le fond d'assurance (qui n'était pas le premier objectif mais c'était fédérateur et parler à tous le monde (payer moins chers l'assurance) .
Oui il y a eu de la résistance (des assurances, des pouvoir public, de certains revendeurs de matériels ,de certains motards ...) et même de la FFM (FEDERATION FRANCAISE DE MOTOCYCLISME) qui voyez dans la FFMC un concurrent aux liens privilégier entretenu avec l'Etat.

Les premières réunions ce tenaient dans un parking couvert jusqu'à que l'on nous prêtes d'autre locaux.
il a fallut convaincre ,mobilisé ,ce faire reconnaitre par ''les autorités''

Mais la force à toujours était les antennes locales qui étaient et qui sont la véritable Ame de ce mouvement même si certaines sont plutôt vivotante beaucoup sont force de proposition et acteurs (en rencontrant tels ou tels personnes ,fournisseur, élu ,remonté d'informations .... ).

Mais aussi le véritable esprit démocratique qui anime ce mouvement à tous les étages, AG dispo et lisible par tous ...

Une volonté d'amélioré la sécurités des motards.

Donc si demain un tel mouvement devait ce crée pour et avec tous les plaisanciers et qu'il soit véritablement efficaces ,il me semble que l'entité de base ne pourrait que d'être local (département ,région , groupement de port,...) ,les clupp pour moi n'est pas le bon niveau puisque basé sur la seul utilisation d'une place de port + de 6 mois ce qui mets de coté tous les plaisanciers en transportable ! et bien d'autres !

pour finir !

j'en serais !

mardi 12 mars 2019 09:04
Arzach_avatar
2
Misurarca

Je salue les autres voiliers (et bateaux moteur) que je croise.
Il n'y a pas toujours de salut retour.

Ca ne change rien à ma vie.

Et en moto c'est pareil.

Une association de défense des plaisanciers serait comme toujours l'association des plus passionnés, les autres suivraient éventuellement si une mode se créait, ou si le besoin (économique souvent) se faisait sentir.

mardi 12 mars 2019 14:07
1434366123008
Matsyl©

LEGIPLAISANCE, à juré de nous sauver, de nous aider !
Tout est expliqué sur leurs sites.
Maintenant j'ai aucuns doutes..... je ne laisserai jamais mon bateau seul, ils pourraient venir faire des trous dans les fonds.

mardi 12 mars 2019 09:53
Logo_legisplaisance_clair
Legisplaisance

Pour information, aura prochainement lieu une réunion de travail au Secrétariat Général de la Mer (Comité France maritime) auquel nous participons concernant entre autre les ports de plaisance maritimes et fluviaux.

De notre côté, nous soulevons un certain nombre d'axes de réflexions :

- La place et le fonctionnement du port de plaisance aujourd'hui au regard de la démographie : disparité géographique selon les régions, vieillissement de la population, éloignement des propriétaires,
- La recherche de l'équilibre budgétaire des structures portuaires, avec des incidences non négligeables sur la taxe foncière et sur la contribution foncière des entreprises (dichotomies entre nécessité d'améliorer les équipements et le manque de financement et donc l'augmentation des redevances.. Cf. exemple du port de Binic)
- Le système de valeur locative forfaitaire (source d'inégalité entre les ports) versus un mécanisme de modulation de tarifs. Suppose aussi la (re)définition du poste d'amarrage
- La place et le fonctionnement du port de plaisance aujourd'hui au regard des usages : développement de la multipropriété, développement de la location (en mer et à quai), création des Boat-Clubs avec des conséquences économiques, juridiques et environnementales
- Le port de plaisance : une market-place ? Cf. notamment une analyse de wiinch sur Medium et auprès de différents CLUPs et qui animera une table ronde le 7 juin à notre journée Nationale notamment sur l'impact des nouveaux usages sur les ports de plaisance
- La réversibilité et la flexibilité des équipements des ports et stations du littoral
- La mutualisation des ports pour encourager la mobilité des plaisanciers, les offres de services etc...

Il ne s'agit pas de trouver des solutions miracles mais d'analyser l'existant pour progressivement trouver des axes d'améliorations, le tout sous l'angle du compromis entre Etat, collectivités, gestionnaires de ports et usagers.

mardi 12 mars 2019 15:35
Sans_titre
2
Nemo Dictateur consensuel

C'est tout de suite plus clair

Nous voila rassurés

mardi 12 mars 2019 16:03
Pavillonbleuocc
a_guy

Affirmatif les diptères n'ont qu'a bien se tenir !

lundi 18 mars 2019 08:54
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

il faut redéfinir le port et sa fonction (lieu de transit ou parking)

il est avant tout un lieu d'échange

c'est un équipement structurant de(s) collectivités

on a progressivement éloigné le port de sa raison d'être tant au niveau de la conception que de sa gestion-exploitation.

Le port n'est pas une entreprise comme une autre puisqu'il est réalisé sur l'espace public qui même concédé reste de l'espace public.

le port présente un investissement lourd, une clientèle limitée, mais qui a un fort impact sur les activités, les services, l'habitat d'une collectivité

Comme référence , l'observation des équipements nautiques du département du Morbihan significatifs depuis les années 1960 et la situation actuelle des retombées économiques consécutives au développement de la plaisance démontrent qu'un port n'est pas une banale entreprise et que ses exploitants ont su évoluer dans l'intérêt général malgré les groupes de pressions et en ayant, au niveau du département une approche recherchant l'intérêt général.

Les pistes de réflexions que vous évoquez concernent principalement les clients, professionnels ou associations, utilisateurs du port ou des ports dans le contexte d'une entreprise fermée devant faire face à l'insatisfaction actuelle de la clientèle par une nouvelle approche commerciale ou la mise en réseau de proposition.

Le nautisme a beaucoup évolué depuis une trentaine d'année, la prise en compte des nouvelles pratiques du nautisme, et le vieillissement d'une classe de pratiquants qui ont accompagné le fort développement du nautisme des années 80, et libèreront progressivement les places de port à l'année ou en amodiation, sont les éléments premiers à prendre en compte.

Quand à naviguer 1 mois et occuper une place de port 12 mois c'est une aberration.

Faire escale pour une nuit et régler 3 à 5 fois plus que celui qui bénéficie d'un contrat annuel, c'est non seulement une aberration mais également la rupture de l'égalité quant à l'utilisation de l'espace public.

A votre disposition pour en discuter

mardi 12 mars 2019 16:23
1434366123008
Matsyl©

C'est certain que j'ai les boules de ne pas aller en Marina, c'est bon de se poser 3/4 jours mais trop cher.
C'est certain que j'aimerais avoir une bonne place, je vois les bateaux qui sortent jamais... mais je les connais les propriétaires, c'est des "papys" qui ont besoin de venir faire un tour sur leurs bateaux, discuter, faire l'entretien, garder contact avec la mer, d'autres sortent en fonction de leurs moyens, alors c'est peut être une aberration mais c'est une partie de leurs vie.
LEGIPLAISANCE ne vois que le côté financier, un port c'est une usine, donc faire tourner "le parc" renouveler la clientèle par une plus jeune, plus aisé, pour les bobos de la mer. C'est normal c'est des hommes de lois des "bots", c'est con mais je préfère le côté humain, alors je suis loin d'adhérer aux propositions, mercantile, la rigidité absurde des propositions de lois.
Mes phrases sont moches, je ne dit pas "article... blablabla" à chaque fois. Mes pensées, mes convictions je ne vais pas les chercher dans des livres, dans des réunions,des débats.

mercredi 13 mars 2019 08:49
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

d'accord que les papys puissent gardez le contact avec la mer, mais est-il nécessaire d'avoir des investissements aussi importants pour ranger des bateaux de moins de 6 mètres qui ne sortent que faire un tour, une partie de pêche ou une promenade des petits enfants? avec quelquefois 3 mètres d'eau sous la quille et des pontons et l'eau et l'electricité toutes les 4 places et des digues en enrochements énormes pour abriter un plan d'eau de 8 ou 900 places?

mercredi 13 mars 2019 09:48
2016-02-15_1134
Yves (.)

Les vieux sont un fléau pour qui attend une place de port.
D'accord avec toi pour qu'ils gardent le contact avec la mer.
Il faut rester open !

Mais qu'ils se contentent de leurs balcons.

mercredi 13 mars 2019 10:14
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

si tu as ces équipement à ta disposition future ,c'est parce que c'est eux qui l'ont construit .
c'est comme les pyramides attends un peu avant de violer les sarcophages .
alain

jeudi 14 mars 2019 19:16
Image
Lulu2

@awa. Là où je suis, les pêche-promenade occupent une zone du port de faible profondeur et sortent plus souvent que les voileux pour la plupart. Parce que leurs propriétaires sont des locaux et que les voileux sont en majorité des horsains.
Donc pas de généralisation hâtive ...

jeudi 14 mars 2019 21:48
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

OK, la clientèle de proximité est plus modeste et plus active, mais vu la capacité du port réalisé , les plaisanciers éloignés utilisent le port comme parking .Souvent le port est réalisé pour les"touristes" alors que seuls les locaux en assurent l'animation et le plein bon emploi.

Il faut réfléchir à la conception des ports, pourqui avant pourquoi?

il y a quelques lustres, un ingénieur de la DDE m'a dit: si les ports ne répondent pas aux besoins, il faut les détruire et les refaire... tout un programme mais aussi une approche très particulière des projets développés alors

vendredi 15 mars 2019 11:31
Missing
Tilandsia

D'accord avec le chat. Le problème des ports n'est pas un conflit de générations. Les anciens en leur temps ont pu être admirables. Il faut redonner aux ports leur vocation à promouvoir une activité ludique, sportive et démocratisée, et non plus une pompe à fric.

jeudi 14 mars 2019 20:46
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

c'est restreindre le role d'un port que de lui voir comme vocation celle de promouvoir une activité ludique, sportive et démocratisée

un port n'est certainement pas une pompe à fric...

Les collectivitées doivent inclure le port dans leurs équipements structurant l'économie locale et la développant;

A ce titre elles participent directement ou indirectement à l'existance du port, compensant leurs investissements par les retombées au niveau des hotels, commerces, entreprises, emplois, qui lui rapportent par leurs présence et activités.

Considérer le port comme une entreprise comme une autre est l'approche la plus désastreuse qui soit

vendredi 15 mars 2019 11:39
Missing
Tilandsia

Les stades et les gymnases pluri-disciplinaires participent à l'activité économique locale par les entraînements et compétitions de tous niveaux (scolaires, associatifs, amateurs et professionnels ou semi), par les équipes, sportifs et supporters qu'ils drainent, sans pour cela fermer la porte en fonction des revenus.

vendredi 15 mars 2019 15:37
Pavillonbleuocc
1
a_guy

@ Tilandsia

Va juste jeter un coup d'œil au coût pour ta collectivité d'un gymnase ou d'une piscine municipale ou même du stade de foot municipale et tu verra que la notion de ''revenue'' est toute relative
surtout si l'activité est scolaires, associatifs, amateurs !

C'est comme si on demandé à une piscine'' tournesol'' d'être aussi rentable qu'un centre de balnéo !

lundi 18 mars 2019 09:03 *** Message modifié par son auteur ***
Image
solo

Jatim un grand sac d étoiles de mer bien sur ! ????????

vendredi 15 mars 2019 07:27
Fritz_ze_cat
1
fritz the cat

quand la plaisance a commencé à se développer au siècle dernier
quand on achetait un bateau ,on demandait une place à la capitainerie ,qui nous demandait de choisir celle qui nous convenait .
les places passagers la plupart du temps étaient gratuites ,on partait du principe que comme la place était payée et que l'amodiataire n'était pas là ,il pouvait occuper la nôtre en notre abscence .
puis la nouvelle génération est arrivée avec ses idées toutes faites que tout lui était dû ,donc comme ils occupaient les places passagers indument on les a fait payer cher pour qu'ils les libèrent ..
maintenant on leur fait payer le mouillage sur corps mort et on interdit les mouillages sauvages ..et ceux qui tiennent les cordons de la bourse sont leur contemporains
mais c'est la nouvelle génération qui à crée ces problèmes pas l'ancienne ..
alors un peu de respect pour elle et contentez vous de ce que vous avez crée ,vous pouvez vous mettre des claques devant la glace le matin ...ne vous en faites pas pour les vieux ,mais surtout ne les emm. pas
alain

dimanche 24 mars 2019 13:59
H%c3%a9naff
Tribal [Pursuit]

Voilà un discours bien réac.
Quand à l historique de la chose, je ne la vois pas du tout comme ça. Quand les marinas ont été construites, elles étaient loin d être remplies. La plaisance s est démocratisée, avec des bateaux moins chers, plus faciles, mais le nbre de places n a pas crû aux même rythmes.
Quant aux anciens, ils n ont rien créé de plus que les nouveaux

dimanche 24 mars 2019 18:51
P1050142
awa (ex PiR2Lune)

fritz the cat@ "les places passagers la plupart du temps étaient gratuites"

c'est totalement faux

"on partait du principe que comme la place était payée et que l'amodiataire n'était pas là ,il pouvait occuper la nôtre en notre abscence"

Est-ce à dire que les amodiataires payaient pour le passagers
c'est aussi totalement faux

c qui est vrai , c'est que les amodiataires participaient à la création du port d'une part et réglaient une redevance annuelle (frais ) d'autre part.

le règlement des ports précise qu'un bateau qui s'absente un certain temps doit le signaler . Le port peut utiliser la place libéré .

les emplacements amodiés (5, 10, 20 ans ou plus) sont réservé à un usage personnel et ne peuvent être utilisé qu'avec l'accord du bénéficiaire et du port.

Utiliser un emplacement amodié parce qu'il est libre équivaut à un squat

Les règles de gestion des ports ou du domaine public maritime n'ont pas changées.

La question se pose de savoir si tout le domaine public maritime doit être concédé aux collectivités, entreprises privées, ou particuliers.

il y a quelques dizaines d'années, je ramassais des huitres plates à chaque grande marée, aujourd'hui, le banc naturel est concédé...

Il y a quelques dizaines d'années, 3 cercles olympiques, parcours de régates, étaient mouillés en baie de quiberon, aujourd'hui, les parcs et obbstructions diverses flottantes ne l'autorisent plus... il y est même impossible de traverser en sécurité ces zones concédés...

ce ne sont pas que les papies qui ralent, mais les ostréiculteurs ou les plaisanciers qui se baladent ou les régatiers, en face de cette privatisation des biens communs qui a tendance à se généraliser...en raison d'un individualisme de plus en plus développé...

dimanche 24 mars 2019 14:48
Copie_de_croisi%c3%a8re_2009_073
Calypso2

pour la "democratie" des ports tout est en place il faut simplement s'y intéressé ..il existe un Conseil Portuiare obligatoire avec les associations et acteurs usagers du port . Chacun peut adherer à l'asso et faire entendre sa voix et ça participation sera la bien venu faite de candidat ..
¨
pour le reste on cherche le "confort" et la facilité ,il faut le ponton avec l'électricité ,l'eau courant , les WC grand luxe ,le service a la capitainerie,le service d'amarre et j'en passe . Et apres l'on s'etonne lorsqu'il faut passer à la caisse ..Alors qu'un simple Corps mort dans un coin à l'abri suffit pour parquer un bateau qui finalement quitte son mouillage que quelques jours par an .

dimanche 24 mars 2019 15:29
Missing
matelot@17523

"il existe un Conseil Portuiare obligatoire avec les associations et acteurs usagers du port . Chacun peut adherer à l'asso et faire entendre sa voix et ça participation sera la bien venu faite de candidat .. "
Ce serait trop beau! C'est le plus souvent verrouillé à double tour !

dimanche 24 mars 2019 18:01
1434366123008
Matsyl©

Le ponton c'est la facilité, eau douce pour rincer le bateau, électricité pour nos batteries, ponton pour picoler avec les potes, c'est autant pour l'ambiance que pour le bateau.

dimanche 24 mars 2019 17:29

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums