Tous les forums > La Taverne > amodiation marine de cogolin et d'ailleurs
Missing
On m'appelle Trinita

amodiation marine de cogolin et d'ailleurs

Bonjour,
Les amodiations se terminant en 2019 aux marines (je crois me rappeler) , qu'en est il du renouvellement des places?
Est-ce que les "bateaux ventouses" continuent à payer du coup le prix fort.........?
Simple curiosité.....

mardi 12 février 2019 13:52

Liste des contributions

Img_7203
Jonathan "Méa"

les nouvelles places en amodiations ont déja ete vendu a cogolin !!!

mardi 12 février 2019 14:16
Missing
On m'appelle Trinita

ah.....je pensais sincerement que beaucoup de places allaient rester vacantes et que les ventouses ne renouvelleraient pas chaque année..... comme quoi...... peut etre beaucoup d'etrangers achetent des places au soleil ??....

mardi 12 février 2019 20:38
592982
Chemistrebor

Celles de Sanary ont du mal à se vendre (vu les tarifs), mais possible que ça parte malgré tout avec les riches clients étrangers.

mardi 12 février 2019 20:47
Missing
(Le-relou-raleur)

elles partent toute... à des prix délirant pour parfois des fin de bail d'exploitation 2ans plus tard, c'est franchement ahurissant, par contre dans mon coin j'ai des amis marins très aisés et je remarque malgrès tout que même pour eux le coût devient gênant et sois l'entretient/equipement soit les tailles en prennent un coup.. (je ne parle pas des ultras riches de toute nationalité qui n'ont aucun de ce soucis de ce côté là, n'oublions pas Monaco le paradis fiscal à porté de tout ces ports)

mardi 12 février 2019 20:56 *** Message modifié par son auteur ***
592982
Chemistrebor

En fait comme on ne connait jamais la véritable histoire, on en est réduit à des supputations.
Voici la situation actuelle :
https://dealers.youboat.com/mairie-de-sanary-capitainerie/places-de-port
Si le site est a jour il en reste quand même quelques-unes, et pour un pogo 8.50 ou un X332, il faut compter plus de 200 k€ pour 20 ans..
Il est possible que le prix soit négociables, mais ça me surprendrais que ça descende de + de quelques %...
On peut aussi se faire la même réflexion avec les prix de l'immobilier dans la région, ça fini quand même par se vendre avec le temps.

mercredi 13 février 2019 15:44
Missing
(Le-relou-raleur)

je me demande où est le point de rupture, quand même les méga riche diront "trop cher" ou "plus envie" tout ça va tomber comme un château de carte...
St tropez l'exemple que je ressors toujours ville morte toute l'année déserté par les locaux qui ne s'éveille qu'a l'arriver de la jet set, et si elle décide de plus venir et changer de coin ? (l'histoire nous montre que ça arrive tout le temps)

mercredi 13 février 2019 15:54 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Tilandsia

CQFD !

mardi 12 février 2019 21:24
Img_7203
3
Jonathan "Méa"

Je pense surtout que l’on arrive à un stade où ce n’est plus uniquement je dis bien uniquement une histoire de moyen ! On peut avoir deux trois sous mais ne pas aimer se faire enfler ouvertement. A la longue ça lasse et on va voir ailleurs

mardi 12 février 2019 21:35
Prbw
Elpeyo, le poisson rouge

Oui, pourquoi n'iraient ils pas se faire enfiler ailleurs, c'est une bonne idée !

mercredi 13 février 2019 23:35
Missing
Tilandsia

Ah oui ! Alors pourquoi toutes les places sont elles vendues ?

mardi 12 février 2019 21:48
Dscn1549
Julirosien

Il y a de plus en plus de riches...
Des pauvres aussi!
Le principe des vases communicants?

mardi 12 février 2019 21:51
3dauphinsmini3
4
CLK

Non, il y a des riches de plus en plus riches et des pauvres de plus en plus nombreux...

mercredi 13 février 2019 10:57
Dscn1549
Julirosien

Tu exagères....

mercredi 13 février 2019 14:58
Missing
Tilandsia

Pas tant que ça.

mercredi 13 février 2019 16:22
Img_7203
Jonathan "Méa"

Parce que ce que je dis est de la théorie, en pratique on fait l’inverse

mardi 12 février 2019 22:08
Missing
(Le-relou-raleur)

@tilandsia et pourquoi le quai des milliardaire d'Antibes accuse -35% de fréquentation en moin sur 2017 (connais pas les chiffres de l'année dernière) et que tout mes amis cap200 passe leurs vies au mouillage sans ne plus jamais accoster ou presque ???
Croyez bien que pour avoir tant de pognon faut bien le compter... et le calcul est vite fait

mercredi 13 février 2019 15:05 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
Tilandsia

Au rugby, ça s'appelle botter en touche.

mardi 12 février 2019 22:54
Missing
On m'appelle Trinita

N'empeche que j'ai du mal à identifier le profil de l"acheteur d'une longue amodiation à l'heure actuelle....genre 20ans..
un jeune reveur? j'y crois pas
un quadra blindé? qui viendra 15 jours par an, certainement
un retraité ? mouais....
bonjour l"ambiance au ponton , au port et alentour....

mercredi 13 février 2019 20:27
Img_7203
Jonathan "Méa"

C’est dommage ces clichés sur l’argent. A croire qu’en France ce mot est synonyme d’insulte.
Pas tout le monde ne naît milliardaire avec une cuillère en or dans la bouche, il y a aussi des personness qui travaillent dur, prennent des risques, font de nombreux sacrifices, évoluent, et finissent par un travail acharné à faire de l’argent. Et heureusement que ces gens existent, car ce sont eux qui tirent une économie vers le haut !
Et même si ça peut te choquer on peut avoir de l’argent et être aussi passionné par quelque chose, en l’occurrence la voile ici! On peut avoir de l’argent et être sympathique sur un ponton !!!
Étant depuis petit dans le golf de saint tropez, je me régale à fréquenter des gens intéressant sur ma pan, certains sont prof d’autres on réussi en tant que grand patron et sont sûrement très riche, mais dans tout les cas l’ambiance est sympathique !!!

mercredi 13 février 2019 21:34
592982
Chemistrebor

Pas non plus se faire des clichés dans l'autre sens : "heureusement que ces gens existent, car ce sont eux qui tirent une économie vers le haut ! "
Les riches tirent surtout leurs propres économies vers le haut, ceux qui investissent pour créer de la richesse partagée avec les "travailleurs" existent aussi mais ils sont trop rare.
Si vous voulez une référence de richesse, de moralité et de bien sociétal, je vous en donne un, mais j'aurai préféré pouvoir en citer "pleins" .
https://www.lesechos.fr/15/05/2017/lesechos.fr/0212088114837_a-paris--lulu-dans-ma-rue-reinvente-la-conciergerie-de-quartier.htm

mercredi 13 février 2019 22:17 *** Message modifié par son auteur ***
592982
Chemistrebor

A Trinita
On peut se poser la question, car c'est pas le genre de ponton ou on s'attend a rencontrer des "minimalistes", mais bon on va se faire non plus des préjugés. En med si on cherche un port à ambiance sympa, il faut peut-être mieux aller voir vers le Languedoc...?.

mercredi 13 février 2019 22:15 *** Message modifié par son auteur ***
Missing
(GRADLON)

La capacité des ports est limitée et le nombre de demandes est supérieur à l'offre, surtout en Méditerranée. Les ports sont des espaces publics (sauf quelques très rares ports). Quand des élus décident d'accroître la capacité d'accueil des grands yachts, ils font un choix politique. Celui de réserver l'usage d'un bien public a un petit nombre de gens fortunés. Ce choix on l'approuve ou le désapprouve en votant.

mercredi 13 février 2019 22:35
592982
Chemistrebor

Curieux quand même qu'on arrive pas à ouvrir le robinet des projets sur ce sujet, puisqu'il y a de "la demande". Construire des marinas à tout va c'est surement autant une connerie écologique qu'économique, mais faire des espaces de stockage à sec à 5 km du littoral avec des solutions de transferts qui vont bien , il y a surement de quoi répondre en partie à "la demande"...

mercredi 13 février 2019 23:03
Missing
(GRADLON)

Oui, c'est vrai. Compte tenu du faible niveau d'utilisation des ports rapporté à leur fort taux d'occupation, on pourrait développer le business avec le "juste à temps à flot" au moins pour une grande partie des bateaux qui encombrent les ports. En réalité les ports se comportent en gestionnaires de rente qu'ils font fructifier en organisant la pénurie. Développer une activité de services c'est un peu plus fatiguant.

jeudi 14 février 2019 08:56
Missing
1
Tilandsia

Ça y est. Je le voyais venir le faux débat. Entre "ceux qui ont réussi à se faire une place au soleil (de st Tropez) et ceux qui n'ont pas réussi tout en invectivant et jalousant les premiers, le conflit teinté de culpabilité et de craintes remonte à la nuit des temps. Les arguments des uns et des autres sont aussi dérisoires qu'ils sont teintés de la subjectivité la plus totale. Car je connais des gens qui ont travaillé d'arrache pied, qui ont pris des risques, fait des sacrifices sans réussir, comme je connais des gens riches, passionnés, capables d'investir leur argent à fonds perdus dans des initiatives idéologiques.
Pour moi, le problème est simple: Si on prend l'argent comme critère, tout est facile. Tu en as, tu vis ta passion, sinon tu la rêve. Si on prend la passion comme moteur de ce qui a fait avancer l'humanité, il est injuste que le monde de "l'économie" ne lui laisse pas de place.

Moi, la seule question que je pose est pourquoi les deux ne peuvent t ils pas coexister.

Oui, je sais: monde idéaliste, la loi de la jungle, le nerf de la guerre, etc....

"Jojo, je te quitte au matin pour de basses besognes....."

jeudi 14 février 2019 00:22
592982
Chemistrebor

" comme je connais des gens riches, passionnés, capables d'investir leur argent à fonds perdus dans des initiatives idéologiques. "
Tu a bien de la chance , car ce que je trouve dommage c'est que je ne connais jamais ceux là. Ceux de ma promotion qui ont le mieux réussis financièrement parlant, sont minoritaires et surtout ils ont eu la bonne opportunité au bon moment et ont pu la saisir. Ça ne les a pas du tout rendu plus idéaliste (ni moins non plus).
Les autres nantis que j'ai croisé dans l'industrie m'ont laissés plus souvent une image peu flatteuse d’égoïstes comme beaucoup d'autres, mais peut être que ce n'est plus dans l'industrie Européenne qu'on risque de rencontrer des idéalistes voulant œuvrer pour le science et l'humanité.

jeudi 14 février 2019 10:56
Missing
On m'appelle Trinita

lorsque je parlais d'ambiance au ponton ou au port , c'etait dans le sens economique , qu'il y est de la vie , du mouvement......loin de moi l'idée de dire que le fait d'acheter une amodiation, le fait d'avoir de grosses facilités financieres ne vous rendait pas sympas......
Il y a quelques années, voyant que mon port vivait 2 mois par an,

je me disais qu'à la fin des amodiations trentenaires(2019), il y allait avoir un gros menage..........apparement non ????
Je ne porte pas de jugement, je suis curieux et je me renseigne aupres d'heonautes avec ce fil....

jeudi 14 février 2019 07:32
5653
Polmar

Après avoir payé l'amodiation, il y a-t-il, en plus des charges annuelle Sur?
Si oui, quel pourcentage par rapport à la location d'une place à l'année? A bateau identique bien sûr.

mercredi 20 février 2019 19:43
Missing
On m'appelle Trinita

Je crois qu'il y a des frais de port mais le rapport du cout à l'année se reduisait sensiblement deja il y a quelques années......
Par curiosité j'irai quand meme jeter un oeil voir si certaines epaves sont toujours la.....

jeudi 21 février 2019 09:55

Répondre

Pour participer aux forums, vous devez être inscrit et identifié

Vous identifier | Créer un compte matelot

Retour forums